Fremeaux.com
 
ELVIS PRESLEY FACE À L’HISTOIRE DE LA MUSIQUE AMÉRICAINE VOL.1 (1954-1956)
Réf. : FA5361

ELVIS PRESLEY FACE À L’HISTOIRE DE LA MUSIQUE AMÉRICAINE VOL.1 (1954-1956)

ELVIS PRESLEY & THE AMERICAN MUSIC HERITAGE VOL.1

ELVIS PRESLEY
Direction artistique : BRUNO BLUM
Label : FREMEAUX & ASSOCIES
Nombre de CD : 3
Vous pouvez acheter ce produit :

- Chez votre libraire ou maison de la presse (Frémeaux & Associés distribution)
- Chez votre disquaire, Fnac ou Virgin (distribution : Socadisc)
- Sur lalibrairiesonore.com
- Sur librairie-audio.com Pré écoute de certains produits!
- Par téléphone au 01.43.74.90.24
Distinctions :
RECOMMANDÉ PAR FRANCE 2 / **** ON MAG / ***** BLUES & CO
Avec ses interprétations inspirées, sa voix de séducteur, son répertoire choisi avec talent et sans préjugé racial, son jeu de scène foudroyant, Elvis Presley reste le plus célèbre chanteur de rock de tous les temps. Bruno Blum nous présente ses enregistrements de la période 1954-1956 alternés avec les versions originales des morceaux repris au patrimoine de la chanson américaine, dans une perspective comparative permettant de mieux comprendre son immense contribution à la légende d’une Amérique à la conquête du monde. Patrick Frémeaux

Inspired vocals, a seducer’s voice, songs skilfully chosen without racial prejudice, and all the style and charisma of a performer whose stage-act left audiences thunderstruck… Elvis Presley remains the most famous rock singer of all time. Bruno Blum has compiled his recordings from the period 1954-1956 together with original versions of the titles which Elvis chose from the American songbook; the result is a comparative retrospective which allows a better appreciation of his immense contribution to the legend of an America which conquered the world.

DIRECTION : BRUNO BLUM
DROITS : DP / FREMEAUX & ASSOCIES

CD1 :
1. THAT’S ALL RIGHT - ARTHUR CRUDUP • 2. THAT’S ALL RIGHT - ELVIS PRESLEY • 3. I LOVE YOU BECAUSE - LEON PAYNE & THE LONE STAR BUDDIES • 4. I LOVE YOU BECAUSE - ELVIS PRESLEY • 5. BLUE MOON OF KENTUCKY - BILL MONROE & THE BLUEGRASS BOYS • 6. BLUE MOON OF KENTUCKY - ELVIS PRESLEY • 7. BLUE MOON - BILLY ECKSTINE • 8. BLUE MOON - ELVIS PRESLEY • 9. I’LL NEVER LET YOU GO - JIMMY WAKELY • 10. I’LL NEVER LET YOU GO - ELVIS PRESLEY • 11. I DON’T CARE IF THE SUN DON’T SHINE - PATTI PAGE • 12. I DON’T CARE IF THE SUN DON’T SHINE - ELVIS PRESLEY • 13. JUST BECAUSE - THE SHELTON BROTHERS • 14. JUST BECAUSE - ELVIS PRESLEY • 15. GOOD ROCKIN’ TONIGHT - ROY BROWN • 16. GOOD ROCKIN’ TONIGHT - WYNONIE HARRIS • 17. GOOD ROCKIN’ TONIGHT - ELVIS PRESLEY • 18. MILKCOW BLUES - KOKOMO ARNOLD • 19. MILKCOW BLUES - JOHNNIE LEE WILLS • 20. MILKCOW BLUES BOOGIE - ELVIS PRESLEY • 21. YOU’RE A HEARTBREAKER - ELVIS PRESLEY

CD2 :
1. BABY LET’S PLAY HOUSE - ARTHUR GUNTER • 2. BABY LET’S PLAY HOUSE - ELVIS PRESLEY • 3. I’M LEFT YOU’RE RIGHT SHE’S GONE - ELVIS PRESLEY • 4. I FORGOT TO REMEMBER TO FORGET - ELVIS PRESLEY • 5. MYSTERY TRAIN LITTLE JUNIOR PARKER • 6. MYSTERY TRAIN - ELVIS PRESLEY • 7. TRYIN’ TO GET TO YOU - THE EAGLES • 8. TRYIN’ TO GET TO YOU - ELVIS PRESLEY • 9. I GOT A WOMAN - RAY CHARLES • 10. I GOT A WOMAN ELVIS PRESLEY • 11. HEARTBREAK HOTEL - ELVIS PRESLEY • 12. MONEY HONEY - CLYDE MCPHATTER & THE DRIFTERS • 13. MONEY HONEY - ELVIS PRESLEY • 14. I’M COUNTING ON YOU - ELVIS PRESLEY • 15. I WAS THE ONE - ELVIS PRESLEY • 16. ROCK AROUND THE CLOCK - HAL SINGER • 17. BLUE SUEDE SHOES - CARL PERKINS • 18. BLUE SUEDE SHOES - ELVIS PRESLEY • 19. MY BABY LEFT ME - ARTHUR CRUDUP • 20. MY BABY LEFT ME - ELVIS PRESLEY • 21. ONE SIDED LOVE AFFAIR - ELVIS PRESLEY • 22. SO GLAD YOU’RE MINE - ARTHUR CRUDUP • 23. SO GLAD YOU’RE MINE - ELVIS PRESLEY

CD3 :
 1. TUTTI FRUTTI - SLIM AND SLAM • 2. TUTTI FRUTTI - LITTLE RICHARD • 3. TUTTI FRUTTI - ELVIS PRESLEY • 4. LAWDY MISS CLAWDY - LLOYD PRICE • 5. LAWDY MISS CLAWDY - ELVIS PRESLEY • 6. SHAKE RATTLE AND ROLL - BIG JOE TURNER • 7. SHAKE RATTLE AND ROLL - ELVIS PRESLEY • 8. I WANT YOU I NEED YOU I LOVE YOU • 9. HOUND DOG - BIG MAMA THORNTON • 10. HOUND DOG - FREDDIE BELL & THE BELLBOYS • 11. HOUND DOG - ELVIS PRESLEY • 12. DON’T BE CRUEL - ELVIS PRESLEY • 13. ANY WAY YOU WANT ME (THAT’S HOW I WILL BE) - ELVIS PRESLEY • 14. WE’RE GONNA MOVE - ELVIS PRESLEY • 15. AURA LEA - THE SHELTON BROTHERS • 16. LOVE ME TENDER - ELVIS PRESLEY • 17. POOR BOY ELVIS PRESLEY • 18. PLAYING FOR KEEPS - ELVIS PRESLEY • 19. LOVE ME - ELVIS PRESLEY • 20. PARALYZED - ELVIS PRESLEY • 21. HOW’S THE WORLD TREATING YOU - ELVIS PRESLEY • 22. WHEN MY BLUE MOON TURNS TO GOLD AGAIN - ELVIS PRESLEY 0’00BABY LEFT ME - ARTHUR CRUDUP • 20. MY BABY LEFT ME - ELVIS PRESLEY • 21. ONE SIDED LOVE AFFAIR - ELVIS PRESLEY • 22. SO GLAD YOU’RE MINE - ARTHUR CRUDUP • 23. SO GLAD YOU’RE MINE - ELVIS PRESLEY
Liste des articles de presse consacrés à ce CD :
- "Un superbe coffret" par Blues & Co
"Voici un superbe coffret contenant trois disques et un livret bien documenté par Bruno Blum proposé par l’incontournable label Frémeaux et Associés. Le but de cette initiative est de nous expliquer l’héritage dont a bénéficié Elvis Presley : la plus grande star du show business musical populaire avec un petit rappel historique puisé dans le livret qui accompagne ce merveilleux document.  Le passionné de musique afro-américaine Sam Phillips était producteur d’artistes de blues et rhythm and blues de grands talents. Sont passés dans son studio de Memphis : B.B. King, Howling Wolf, Ike Turner…..alors que ces musiciens subissaient les barrières du racisme ambiant et ne pouvaient s’imposer dans le marché lucratif fermé aux gens de couleur sans oublier les accès limités aux radios. A la recherche d’un chanteur blanc qui pouvait vibrer comme un noir, le jeune Elvis fut le mieux placé pour répondre à son attente. Elvis Presley avait assimilé  notamment le hillbilly venu des montagnes par les gens de la terre, appelés « culs terreux » mais surtout le rock and roll que l’on appelait le rhythm and blues. Le résultat en sera le rockabilly. Pour cela, Sam Phillips proposera à la future idole,  le guitariste Scotty Moore et le bassiste Bill Black venus d’un style proche de la country tendance honky tonk. Le résultat engendra une révolution qui allait envahir  petit à petit la planète entière. Pour mieux comprendre ce phénomène qui a touché toute une jeunesse des années 50 à 60  en extase devant tant d’énergie et de rythme excitant , soixante six titres ont été sélectionnés pour comparer les originaux  des créateurs venant du bluegrass tel Bill Monroe « Blue moon of Kentuky », les géniaux bluesmen Arthur Crudup « That’s all right », « My baby left me »…, Roy Brown « Good rockin’ tonight », Kokomo Arnold « Milkcow blues » ou encore le shouter Big Joe Turner « Shake rattle and roll » avec le style frénétique d’Elvis qui allait enthousiasmer et déchainer les foules entières. Elvis Presley a non seulement puisé son inspiration en accélérant le tempo sur des airs de country hillbilly  et de blues mais il s’est inspiré aussi du jeu de scène sauvage de chanteurs comme Wynomie Harris et Bo Diddley qu’il allait voir s’exécuter sur scène. Elvis Presley n’est pas l’inventeur du rock and roll que l’on peut attribuer, d’après les spécialistes, à Ike Turner et Jackie Brenston « Rocket 88 » sorti le 5 mars 1951…certains remontent encore plus loin avec « Saturday night fish fry » de Louis Jordan le 9 août 1949. Mais, grâce au visionnaire Sam Phillips, l’érotique et séduisant Elvis Presley pourra être considéré comme le premier chanteur de rockabilly, sans être un  véritable créateur comme l’a été Carl Perkins. Avec ce coffret, le label  Frémeaux et Associés continue sa mission de transmettre la découverte et la connaissance de la musique avec toujours le même brio."
Par Bruno Marie - BLUES & CO
- « Une idée originale et fort judicieuse » par On Mag
« C’est une idée originale et fort judicieuse qui a conduit à composer cet album de trois CDs. Prendre les enregistrements d’Elvis Presley de 1954 à 1958 (les meilleurs, soit dit entre nous, ceux qui précèdent les années-vedettes victimes des « gros sous ») et faire précéder chaque titre de la chanson originelle que le King a remaniée à sa sauce. Elvis Presley, en fait, est un passeur. Il a fait connaître à l’immense majorité des Blancs, en cette période de ségrégation encore intense, la musique des Noirs riche et puissante, énergique et sensuelle parce que c’était celle que lui, Blanc des quartiers pauvres, connaissait et appréciait. Celle des bluesmen Arthur Crudup, Kokomo Arnold, Big Joe Turner, Big Mama Thornton, des shouters comme Wynonie Harris, des jazzmen comme Hal Singer, Billy Ekstine, Ray Charles, mais également de chanteurs de variétés, voire de country music arrangés à la sauce noire. Elvis Presley est l’inventeur, non pas du rock, mais du rockabilly. Le rock, cela faisait des lustres que les Afro-Américains en faisaient, et du bon (écoutez « Good Rockin’ Tonight » par Wynonie Harris (1947), « Rock Around the Clock » par Hal Singer (1950), « Hound Dog » par Big Mama Thornton (1952) pour vous en convaincre). Mais l’adaptation à l’usage des jeunes Américains blancs de ces airs et leur succès par ce provocateur qu’était Presley a été un coup de pouce non négligeable dans la compréhension par les Blancs qu’ils ne vivaient pas avec des hommes invisibles. Si Obama est président, c’est sans doute un peu grâce à Presley, mine de rien. La guitare un peu country de Scotty Moore faisait le lien avec le public sans trop le dépayser et la basse énergique de Bill Black en remettait une couche. La voix d’Elvis faisait le reste. Le producteur de l’époque, Sam Phillips, qui s’est fait croquer par la suite par les crocodiles artistophages, était un producteur sensible et intelligent. C’est « comme les patrons de gauche, dirait Audiard, il y en a, mais ils ne sont pas représentatifs de l’espèce». Saluons-le comme nous saluons ces CDs éminemment utiles et pédagogiques. Le livret, dû à la plume alerte de Bruno Blum, est brillant. »
Par Michel BEDIN – ON MAG
- « L’invention du rock » par 7 Hebdo
Bien avant que Neil Armstrong ne débarque sur la Lune, un blanc-bec avait posé un pied conquérant sur des territoires musicaux méconnus : Elvis Presley qui, un jour de 1953, poussa la porte du studio du producteur Sam Phillips. Lequel, endetté jusqu’au cou, rêvait tout haut : « Si je trouvais un Blanc qui a le son noir et ressent la musique comme un Noir, je pourrais gagner un million de dollars ». Grâce à Elvis, son rêve allait se matérialiser… Le triple album Elvis Presley & The American Music Heritage propose une plongée dans la musique populaire américaine qui aide à mieux cerner le rôle d’Elvis. Au fil des soixante-six titres, ses chansons sont comparées à leurs versions originales, appartenant tantôt au hillbilly – la musique des bouseux blancs du Sud – tantôt au blues, rhythm and blues ou rock and roll des Noirs, dont les juke-box de Memphis étaient pleins mais auquel le public blanc restait sourd. Elvis a jeté, entre ces deux univers, un pont par où Little Richard, Chuck Berry et d’autres allaient s’engouffrer. Malgré les efforts de l’Amérique bien pensante et raciste pour étouffer dans l’oeuf cette révolution musicale, le rock partait à la conquête du monde ! En écoutant Arthur Crudup, Billy Eckstine,Wynonie Harris, Kokomo Arnold et, dans la foulée, Elvis Presley, on voit comment celui-ci débarrassait les morceaux de leurs oripeaux folk (banjo, violon, harmonica…) ou R & B (cuivres) pour les resserrer sur une pulsation primale, servie uniquement par la rythmique, la guitare électrique et la voix. Et quelle voix ! Caressante sur les tempos lents, fiévreuse et haletante quand le rythme s’emballe, elle ramène cette musique à sa fonction de parade amoureuse. Même Carl Perkins, dont le Blue Suede Shoes est pourtant méritoire, ne tient pas la comparaison : aux yeux d’Elvis, les fameuses chaussures en daim bleu ont une valeur autrement plus importante !
Par Richard SOURGNES - 7 HEBDO
- « Le mythe est toujours vivant ! » par Le Quotidien du médecin
« Sir Paul et sir Ringo – et tant d’autres de leur génération – doivent tout à un homme : Elvis Presley. Créateur du rockabilly dès les premiers disques en 1954 – le terme rock’n’roll étant issu de la culture afro-américaine –, le King a tout chamboulé, tout bouleversé, tout transformé musicalement, au point qu’il y a un avant et un après-Presley. Un peu comme avec les Beatles ! Afin de remonter le temps jusqu’aux sources de ce genre musical qui révolutionna la planète, il suffit de se procurer « Elvis Presley & The American Music Heritage – Elvis Presley face à l’histoire de la musique américaine – 1954-1958 » (Frémeaux & Associés), un triple album accompagné d’un excellent livret, qui revient sur les fonts baptismaux d’une musique et les débuts de carrière d’un chanteur légendaire à la voix de séducteur et de velours. Ce mini-coffret a en outre le mérite de mettre en parallèle les reprises du King – et de ses accompagnateurs d’alors, Scotty Moore (guitare) et Bill Black (contrebasse) – et les originaux interprétés par leurs compositeurs, quasiment tous issus du blues. Près de six décennies après, le mythe est toujours vivant. »
Par Didier PENNEQUIN – LE QUOTIDIEN DU MEDECIN
- « Un placement musical et historique… » par le Cri du Coyote
Le livret (28p) de Bruno Blum, explique les rapports d’Elvis avec les musiques américaines noires et blanches (1954-1958). On a un rappel historique sur l’origine des chansons (ex ; Love Me Tender) et le rôle des arrangements : la guitare de Scotty Moore, plus inspirée par Merle Travis ou Chet Atkins que les bluesmen. Parfois l’inspiration combine les sources : exemple de Mystery Train (Junior Parker) qui intègre l’accompagnement de Love Me Baby (l’autre face du 45t). Si on peut caractériser le côte blanc (Blue Moon Of  Kentucky, Bill Monroe) et le côté noir (Hound Dog, Big Mama Thornton ou Shake Rattle And Roll, Big Joe Turner) l’auteur montre la convergence et donc le mérite d’Elvis. Ces évolutions du country boogie au country & western, vers le rockabilly, font d’Elvis un passeur, pétri de gospel, de swing et de l’influence de sa congrégation baptiste, hostile à la ségrégation. Chaque succès d’Elvis, au long des 3CD est précédé du titre (parfois deux versions) qui inspira la reprise. On peut donc apprécier les originaux et l’apport du King : au-delà de la voix (une des grandes du siècle dans ce genre) la mise en valeur (production accompagnements) est telle que la magie fonctionne encore après ces années. Un placement musical et historique. On ne s’en lasse pas.
J.B. - LE CRI DU COYOTE
- « Nor do I have any hesitation in recommending this set » by Blues & Rhythm
Elvis has been part of my life for all of my life – now, I’m no Elvis expert, nor would I want to be, but I do fondly recall as a very young child seeing the cover to the EP ’50,000,000 Elvis Fans Can’t Be Wrong’, and thinking that here, with the man with the curious name standing there in a gold lamé suit, was cool personified, even if I didn’t put it like that. Of course, as I suspect is the case for most (all?) readers, the vast majority of these tracks are so familiar that it was difficult to think of something new to say, but these three CDs are certainly extremely enjoyable to listen to. The format is that the tracks which influenced Elvis are presented first, followed by the Elvis version e.g. Big Boy Crudup opens with ‘That’s All Right’, Elvis follows with his rockabilly version, then it is into Leon Payne’s ‘I Love You Because’, leading into the Elvis track, Bill Monroe then turning up with ‘Blue Moon Of Kentucky’, Elvis rocking it up etc. You get the picture …
Actually though, sometimes the programme presents the listener with three versions and these are even more interesting: Roy Brown has ‘Good Rockin’ Tonight’, then Wynonie Harris, and then Elvis; Kokomo Arnold has ‘Milkcow Blues’, and so too does Johnnie Lee Wills before Mr. Presley treats us to ‘Milkcow Blues Boogie’, Then there are the occasional oddities such as Hal Singer’s ‘Rock Around the Clock’, which is (distantly) related to Carl Perkins ‘Blue Suede Shoes’, and Slim & Slam’s ‘Tutti Frutti’, which might not be juxtaposed with Little Richard’s song if they did not share the same title.
That familiarity did induce a sense of – no, not contempt, but a false sense of security. There I was listening along, maybe a little distracted, thinking about what to write – maybe something about how times have changed and express surprise maybe that anyone could listen to these early sides and think Elvis was black, or speculation that maybe he enjoyed Big Boy Crudup’s and Arthur Gunter’s tracks so much as the guitar playing on them was as rudimentary as his own – when along came ‘Tryin’ To Get To You’, a fine Elvis vocal, very much in his style. Odd though, that group sounds very black… then another version of the track comes along, sounding like a good Elvis imitator, and I grab the track listing to confirm that yes, the first version is actually by Washington D.C. group the Eagles, it is the second by Mr. P. Hmmm… I’d heard it before but in this context it takes on a different slant. It was strange too to listen to The Shelton Brothers – who we met earlier with ‘Just Because’ – tackling the old song ‘Aura Lea’ to the melody Elvis then appropriated for ‘Love Me Tender’.
Although the notes could be more detailed, I have no quibble with the music itself. Nor do I have any hesitation in recommending this set to those who might want to know more about Elvis and his part in American music history.
Norman DARWEN  - BLUES & RHYTHM
- « Un merveilleux document » par Blues&Co
Voici un superbe coffret contenant trois disques et un livret bien documenté par Bruno Blum proposé par l’incontournable label Frémeaux et Associés. Le but de cette initiative est de nous expliquer l’héritage dont a bénéficié Elvis Presley : la plus grande star du show business musical populaire avec un petit rappel historique puisé dans le livret qui accompagne ce merveilleux document. Le passionné de musique afro-américaine Sam Phillips était producteur d’artistes de blues et rhythm and blues de grands talents. Sont passés dans son studio de Memphis : B.B.King, Howling Wolf, Ike Turner… alors que ces musiciens subissaient les barrières du racisme ambiant et ne pouvaient s’imposer dans le marché lucratif fermé aux gens de couleur sans oublier les accès limités aux radios. A la recherche d’un chanteur blanc qui pouvait vibrer comme un noir, le jeune Elvis fut le mieux placé pour répondre à cette attente. Elvis Presley avait assimilé notamment le hillbilly venu des montagnes par les gens de la terre, appelés « cul terreux » mais surtout le rock and roll que l’on appelait le rhythm and blues. Le résultat en sera le rockabilly. Pour cela, Sam Phillips proposera à la future idole, le guitariste Scotty Moore et le bassiste Bill Black venus d’un style proche de la country tendance honky tonk. Le résultat engendra une révolution qui allait envahir petit à petit la planète entière. Pour mieux comprendre ce phénomène qui a touché toute une jeunesse des années 50 et 60 en extase devant tant d’énergie et de rythme excitant, soixante-dix titres ont été sélectionnés pour comparer les originaux des créateurs venant du bluegrass tell Bill Monroe « Blue moon of Kentuky », les géniaux bluesmen Arthur Crudup « That’s all right », « My baby left me »…, Roy Brown « Good rockin’ tonight », Kokomo Arnold « Milkcow blues » ou encore le shouter Big Joe Turner « Shake rattle and roll » avec le style frénétique d’Elvis qui allait enthousiasmer et déchainer les foules entières. Elvis Presley a non seulement puisé son inspiration en accélérant le tempo sur des airs de country hillbilly et de blues mais il s’est inspiré aussi du jeu de scène sauvage de chanteurs comme Wynomie Harris et Bo Diddley qu’il allait voir s’exécuter sur scène. Elvis Presley n’est pas l’inventeur du rock and roll que l’on peut attribuer, d’après les spécialistes à Ike Turner et Jackie Brenston « Rocket 88 » sorti le 5 mars 1951… Certains remontent encore plus loin avec « Saturday night fish fry » de Louis Jordan le 9 août 1949. Mais grâce au visionnaire Sam Phillips, l’érotique et séduisant Elvis Presley pourra être considéré comme le premier chanteur de rockabilly, sans être un véritable créateur comme l’a été Carl Perkins. Avec ce coffret, le label Frémeaux et Associés continue sa mission de transmettre la découverte et la connaissance de la musique avec toujours le même brio. Bruno MARIE – BLUES & CO
- « Chouette anthologie » par Muziq - Jazzmag-Jazzman
Comme son titre l’indique, cette chouette anthologie des premières années du « King » met en parallèle les reprises du petit Blanc qui chantait comme un Noir avec les versions originales créées par des Noirs qui chantaient comme personne. S’en tire-t-il toujours à bon compte ? A vous de juger ! (Billy  Eckstine vs Elvis Presley : et le gagnant est…). Avant se prononcer, lisez quand même les liner notes de Bruno Blum.
par Peter Cato  – Muziq – Jazzmag-Jazzman
- « Qui ne ressent pas la magie là, ne la ressentira jamais. » par Soul Bag
Pas la peine d’essayer de compiler les premiers titres d’Elvis Presley en regard des originaux, Frémeaux a confié le job à Bruno Blum. Le résultat est superbe et imparfait. Comment être parfait quand il s’agit d’expliquer la magie d’une alchimie survenue en 1954 dans le studio de Sam Philips à Memphis, qui permit à un adolescent  d’exprimer sa vie, ses envies, sa sensibilité, son âme, dans un mélange de blues et de country jusque-là inédit ?
Elvis sera le seul à mélanger à ce point les deux mondes, les autres héros du rockabilly, genre ainsi créé, n’ayant jamais mis la même dose de blues que lui. Avec ses compères Scotty Moore à la guitare, Bill Black à la contrebasse, soutenue par le génie de Philips, il atteint pendant deux petites années un niveau de vérité musicale supérieur, générateur de sensations rien moins que charnelles, avec lesquelles on s’endort difficilement dans le noir. Il ne le retrouvera plus, car la machine commerciale se mettra en route, bridera sa puissance intérieure et l’isolera dans un monde à part.  Shake  rattle and roll en 1956 est bien moins pervers  que l’original de Big Joe Turner en 1954. Mais le succès sera plus fort encore tant il est vrai que la réaction du public se faisait par rapport à ce qu’il croyait être, pas par rapport à ce qu’il était vraiment.  Avec le recul, on voit qu’Elvis a plus inventé une génération qu’un genre. Musicalement, il était le seul au monde avec une telle personnalité que bien des originaux mis ici en comparaison paraissent pâlots à côté de ses reprises. Quelques remarques : le Tutti frutti  de Slim and Slam  n’est pas le même morceau que celui de Little Richard : la période proposée aurait permis d’inclure One night de 1958 repris de Smiley Lewis en 1956. Qui ne ressent pas la magie là, ne la ressentira jamais.
par  Christophe Mourot – Soul Bag
- « Du beau travail, comme d’habitude chez Frémeaux » par Le cri du coyote
« Nihil novi sub sole, concernant Elvis, allez-vous dire en ne voyant ni inédits, ni prises alternatives, ni passages publics nouveaux de la période sur ce coffret 3 CD. Mais là n’est pas l’objet de la parution, au titre fort explicite. Il est, d’ailleurs, souligné par un excellent livret de Bruno Blum, très bien argumenté sur la réfutation du fait qu’Elvis aurait tout pompé aux Noirs, l’apport décisif de la guitare de Scotty Moore et de la contrebasse slappée de Bill Black, la différence entre rockabilly et rock and roll, très bien documenté sur le Tennessee en 1954/ 1955 et les débuts de Sam Phillips. En revanche, et bizarrement, la période pré-Sun d’Elvis, ses aspirations à devenir chanteur de gospel ou de variété (celle-ci sera comblée plus tard), sa tentative d’intégrer le groupe d’Eddie Bond, les acétates Sun, sont occultés, alors qu’ils sont essentiels dans son parcours musical. Il ne s’agit pas d’une intégrale de la période, comme la Complete 50’s Masters, mais d’un tri sélectif du compilateur. Les morceaux sélectionnés sont précédés (sauf pour les quelques originaux) par leur(s) version(s) originale(s), ce qui évite d’avoir à jongler avec vinyles et CD pour juger facilement des transformations apportées. Ceci permet de s’en remémomer certaines, voire d’en découvrir ou réentendre quelques-unes oubliées : Billy Eckstine et Blue moon, Jimmy Wakely et 'I’ll never let you go', Patti Page et 'I don’t care if the sun don’t shine', les Shelton Brothers et 'Just because' et 'Aura Lea' (qui devint, avec de nouvelles paroles, Love me tender), Hal Singer et 'Rock around the clock' (pas celui de Bill Haley, mais celui dont une phrase inspira l’intro de Blue suede shoes à Carl Perkins), Slim & Slam et 'Tutti frutti' (la mélodie de Little Richard en est quand même très éloignée). Du beau travail, comme d’habitude chez Frémeaux, avec photo pochette couleurs en public, peut-être pas indispensable, mais éminemment intéressant. Si les maquettes des titres présentés par la suite à Elvis pour certains de ses titres ultérieurs pouvaient voir le jour sur les futurs coffrets, ce serait super. Croisons les doigts.»
Par Bernard BOYAT -  LE CRIS DU COYOTE
- « Des standards de la culture musicale américaine » par La revue des médiathèques
« Le concept de ce coffret de 3 CDs est de confronter les interprétations rock par Elvis Presley des standards de la culture musicale américaine et leurs originaux. Ainsi chaque titre est-il repris deux ou trois fois, par le King et par leur compositeur ou interprète initial. Ce concept permet de mesurer combien Elvis aura su, sans préjugé, intégrer à son oeuvre des classiques et ainsi modifier un patrimoine musical. »
Par Jacques VAZEILLE – REVUE DES MEDIATHEQUES ET DES COLLECTIONS MUSICALES
- « Un superbe coffret » par Dreamwest
Voici un superbe coffret contenant trois disques et un livret bien documenté par Bruno Blum proposé par l’incontournable label Frémeaux & Associés. Le but de cette initiative est de nous expliquer l’héritage dont a bénéficié Elvis Presley : la plus grande star du show business musical populaire avec un petit rappel historique puisé dans le livret qui accompagne ce merveilleux document. Le passionné de musique afro-américaine Sam Phillips était producteur d’artistes de blues et rhythm and blues de grands talents. Sont passés dans son studio de Memphis : B.B.King, Howling Wolf, Ike Turner… alors que ces musiciens subissaient les barrières du racismes ambiant et ne pouvaient s’imposer dans le marché lucratif fermé aux gens de couleur sans oublier les accès limités aux radios. A la recherche d’un chanteur blanc qui pouvait vibrer comme un noir, le jeune Elvis fut le mieux placé pour répondre à son attente. Elvis Presley avait assimilé notamment le hillbilly venu des montagnes par les gens de la terre, appelés « culs terreux » mais surtout le rock and roll que l’on appelait le rhythm and blues. Le résultat en sera le rockabilly. Pour cela, Sam Phillips proposera à la future idole, le guitariste Scotty Moore et le bassiste Bill Black venus d’un style proche de la country tendance honky tonk. Le résultat engendra une révolution qui allait envahir petit à petit la planète entière. Pour mieux comprendre ce phénomène qui a touché toute une jeunesse des années 50 à 60 en extase devant tant d’énergie et de rythme excitant, soixante six titres ont été sélectionnés pour comparer les originaux des créateurs venant du bluegrass tel Bill Monroe « Blue moon of Kentuky », les géniaux bluesmen Arthur Crudup « That’s all right », « My baby left me »…Roy Brown « Good rockin’ tonight », Kokomo Arnold « Milkcow blues » ou encore le shouter Big Joe Turner « Shake rattle and roll » avec le style frénétique d’Elvis qui allait enthousiasmer et déchaîner les foules entières. Elvis Presley a non seulement puisé son inspiration en accélérant le tempo sur des airs de country hillbilly et de blues mais il s’est inspiré aussi du jeu de scène sauvage de chanteurs comme Wynomie Harris et Bo Diddley qu’il allait voir s’exécuter sur scène. Elvis Presley n’est pas l’inventeur du rock and roll que l’on peut attribuer, d’après les spécialistes, à Ike Turner et Jackie Brenston « Rocket 88 » sorti le 5 mars 1951… certains remontent encore plus loin avec « Saturday night fish fry » de Louis Jordan le 9 août 1949. Mais, grâce au visionnaire Sam Phillips, l’érotique et séduisant Elvis Presley pourra être considéré comme le premier chanteur de rockabilly, sans être un véritable créateur comme l’a été Carl Perkins. Avec ce coffret, le label Frémeaux & Associés continue sa mission de transmettre la découverte et la connaissance de la musique avec toujours le même brio.
Par Bruno MARIE - DREAMWEST
- « Des philosophes et des oiseaux… » par Mondomix
« Depuis plus de vingt ans, Frémeaux et Associés s’est façonné une identité et une vision pluridisciplinaire unique. Retour sur un catalogue exceptionnel par sa diversité, sa qualité et son travail de mémoire. Sauver tout ce qui doit être sauvé, qui n’intéresse ni l’INA, ni les majors, et perdurer, voilà le quotidien de Frémeaux et Associés résumé en quelques mots. Une histoire de passion construite pas à pas, qui débute avec l’édition d’une première anthologie de l’accordéon préfigurant cette envie de conserver, d’expliquer et de mettre en scène la culture et l’histoire.

« Nous souhaitions apporter une touche à la fois encyclopédique et scientifique à des genres musicaux, parlés ou artistiques, à qui on ne donnait pas les mêmes clés que pour la musique classique ou le jazz », explique son créateur Patrick Frémeaux. Suivront la biguine, la samba, le fado, la chanson française à texte, les grands du jazz, Elvis Presley ou Hank Williams, édités toujours avec le même souci : « On préfère que des défauts de matrice subsistent sur les enregistrements, mais avoir toutes les harmoniques ». Auquel s'ajoute le soin particulier porté aux livrets accompagnant les disques. Dans ce maelström de rééditions, la maison produit aussi des musiciens actuels travaillant le plus souvent sur une réinterprétation du patrimoine. Leur esprit d'ouverture amène Patrick Frémeaux et sa complice Claude Colombini à traiter d'une diversité de sujets toujours plus exceptionnelle grâce à leur librairie sonore. Aux côtés de nombreux philosophes comme Michel Onfray, qui a vendu plus de 800 000 exemplaires de sa Contre-Histoire de la Philosophie, on peut trouver Léon Blum qui, lui, n’a attiré que 600 curieux en dix ans avec ses discours pourtant historiques, ou Marcel Pagnol lisant sa trilogie, Camus son Etranger, Jacques Gamblin racontant 20 000 lieues sous les mers, François Cluzet Les Contes de Grimm... La partie bioacoustique n’est pas en reste, Frémeaux a aussi capturé une partie du monde vivant : « Si vous voulez entendre la forêt de Bornéo telle qu’elle sonnait il y a 30 ans, c’est à dire une forêt primitive stable depuis 100 000 ans, c’est chez nous ! ». Ainsi que les oiseaux d’Afrique, d’Europe ou d’Asie, les montagnes et les océans…
 
Colossal est son catalogue, entre 7000 et 8000 disques, et pour expliquer sa longévité et sa singularité, son patron, inquiet pour l’avenir, fait preuve d’humour et de réalisme : « Avant, j’aimais un bonbon qui s’appelait Kiss Cool, qui a disparu. J’ai cherché sur internet, j’étais presque prêt à racheter une chaîne de fabrication, glisse-t-il dans un sourire. Il devait y avoir mille personnes qui en achetaient un paquet par semaine, mais ce n’était pas suffisant. Moi, j’inverse le principe. J’estime qu’avoir les chants de Papouasie, c’est important. Le marché est à peu près de 60 ventes par an, cinq par mois. Je dois donc créer un modèle économique qui fait qu’avec cinq ventes par mois, je gagne de l’argent. » Et jusqu’ici, tout va bien… »
Par Arnaud CABANNE - MONDOMIX
- « Du beau travail » par Rock’n’roll Revue
« Certains seront déçus en constatant que ce coffret 3 CD’s ne renferme ni inédits, ni prises alternatives, ni passages publics nouveaux de la période. Mais le titre est explicite quant au contenu. Il est illustré par un excellent livret de Bruno Blum, bien argumenté sur la réfutation du fait qu’Elvis aurait tout pompé aux Noirs, sur l’apport décisif de la guitare de Scotty Moore et de la contrebasse slappée de Bill Black, sur la différence entre Rockabilly (l’assertion de son « invention » par Elivs étant contestable, car quid des frères Burnette qui en faisaient déjà avant lui, mais qui ne purent en enregistrer qu’en 1956 ?) et Rock and Roll, très bien documenté sur le Tennessee en 1954/1955, ou sur les débuts de Sam Phillips. En revanche, la période pré-Sun d’Elvis, ses aspirations à devenir chanteur de Gospel ou de Variété, sa tentative d’intégrer le groupe d’Eddie Bond (cf RNRR 58), la rivalité et les relations avec les frères Burnette et la bande des Lauderdale Courts, les acétates Sun, sont occultés, alors qu’ils sont partie intégrante de son parcours musical. Il ne s’agit donc pas d’une intégrale de la période (…) mais d’une sélection de morceaux, précédés (sauf les originaux) par la/les version(s) originale(s), permettant ainsi de juger aisément les transformations apportées. Ceci en remet certaines en mémoire, en fait découvrir ou réentendre d’autres oubliées : Billy Eckstine (« Blue Moon »), Jimmy Wakely (« I’ll Never Let You Go »), Patti Page (« I Don’t care If The Sun Don’t Shine »), les Shelton Brothers et (« Just Because » et « Aura Lee », qui devint, avec de nouvelles paroles, « Love Me Tender »), Hal Singer (« Rock Around The Clock », celui dont une phrase inspira l’intro de « Blue Suede Shoes » à Carl Perkins), Slim & Slam (« Tutti Frutti » et la mélodie fort éloignée du titre de Little Richard »). Du beau travail, comme d’habitude chez Frémeaux (…). »
Par Bernard BOYAT – ROCK’N’ROLL REVUE N°60
- « Magie…noire » par Lylo
Trois CD alternent originaux et premières reprises du roi du rockab’. La voix de velours puis les rythmes torrides de ce futur schowman s’y réapproprient divers répertoires avec un feeling qui tient de la magie…noire.
Lylo
- « Véritable mine d’or pour mélomanes » par Owni
« Fremeaux, véritable mine d’or pour mélomanes, nous offre un éclairage sur l’oeuvre du camionneur de Tupelo. Elvis, un chanteur de blues et de country ayant connu quelques succès au XX ème siècle. Inventeur du Rockabilly (le Rock & Roll étant déjà présent auparavant), grâce à la vision de Sam Phillips (son premier producteur chez Sun Records), le Pelvis a «  déchiré le rideau de la ségrégation » dans un sud profondément raciste à l’époque. Intitulé « Elvis Presley face à l’histoire de la musique Américaine », ce coffret 3 cds propose une ou deux versions précédant la version d’Elvis, à l’instar de « Good Rockin’ Tonight » (version Roy Brown, version Wynonie Harris puis version Elvis). Le livret explicatif est signé Bruno Blum. La question centrale, en forme de problématique, qui donne toute la cohérence à cette sélection de titre est : «  Elvis Presley est-il un coupable pilleur de la culture de la communauté noire Américaine ? » La réponse est à découvrir en feuilletant le livret et en écoutant ces 3 galettes. Un coffret pour tous les amateurs de musique populaire américaine. »
Par Nicolas JACQUET – OWNI
Liste des crédits sur ce CD :
Arthur Crudup , Elvis Presley , Leon Roger Payne , Leon Payne And The Lone Star Buddies , Bill Monroe , Lorenz Hart , Billy Eckstine , Jimmy Wakely , David Marck , Patti Page , Robin Sydney Shelton Bob , Shelton Brothers , Roy Brown , Harris Wynonie , Kokomo Arnold , Arnold Kokomo , Johnny Lee Wills , Sallee Jack , Gunter Arthur , Arthur Gunter , Kesler Stan , Little Parker Junior , Mccoy Rose Marie , The Eagles , Charles Ray , Ray Charles , Axton Mae Boren Durden Tommy , Stone Jesse , The Drifters , Schroeder Aaron Demetrius Claude , Robertson D. , Theard Sam , Hal Singer , Perkins Carl , Carl Perkins , Campbell Bill , Slim Gaillard Leroy Stewart , Slim And Slam , Labostrie D. Lubin Joe , Little Richard , Price Lloyd , Lloyd Price , Big Joe Turner , Mysels Maurice Kosloff Ira , Leiber J. , Big Mama Thornton , Freddie Bell And The Bellboys , Blackwell Otis , Matson Vera , Whiteman Fosdick William , The Shelton Brothers , Stanley A Kesler , Bryant Boudleaux Bryant Bridgette
CDPisteTitreArtiste principalAuteurDuréeEnregistré en
11That s all rightArthur Crudup Arthur Crudup 02:511946
12That s all rightElvis Presley Arthur Crudup 01:571954
13I love you becauseLeon Payne And The Lone Star Buddies Leon Roger Payne 02:421949
14I love you becauseElvis Presley Leon Roger Payne 02:431954
15Blue moon of kentuckyBill Monroe Bill Monroe 03:021946
16Blue moon of kentuckyElvis Presley Bill Monroe 02:041954
17Blue moonBilly Eckstine Lorenz Hart 03:101947
18Blue moonElvis Presley Lorenz Hart 02:361954
19I ll never let you goJimmy Wakely Jimmy Wakely 02:101953
110I ll never let you goElvis Presley Jimmy Wakely 02:241954
111I don t care if the sun don t shinePatti Page David Marck 02:411950
112I don t care if the sun don t shineElvis Presley David Marck 02:281954
113Just becauseShelton Brothers Robin Sydney Shelton Bob 03:001935
114Just becauseElvis Presley Robin Sydney Shelton Bob 02:331954
115Good rockin tonightRoy Brown Roy Brown 02:591947
116Good rockin tonightHarris Wynonie Roy Brown 02:451947
117Good rockin tonightElvis Presley Roy Brown 02:131954
118Milkcow bluesArnold Kokomo Kokomo Arnold 03:171934
119Milkcow bluesJohnny Lee Wills Kokomo Arnold 02:511941
120Milkcow blues boogieElvis Presley Kokomo Arnold 02:411954
121You re a heartbreakerElvis Presley Sallee Jack 02:121954
21Baby let s play houseArthur Gunter Gunter Arthur 02:451954
22Baby let s play houseElvis Presley Gunter Arthur 02:171955
23I m left you re right she s goneElvis Presley Kesler Stan 02:361955
24I forgot to remember to forgetElvis Presley Kesler Stan 02:291955
25Mystery trainLittle Parker Junior 02:241952
26Mystery trainElvis Presley 0,1027777781955
27Tryin to get to youThe Eagles Mccoy Rose Marie 02:371954
28Tryin to get to youElvis Presley Mccoy Rose Marie 02:321955
29I got a womanRay Charles Charles Ray 02:561953
210I got a womanElvis Presley Charles Ray 02:241956
211Heartbreak hotelElvis Presley Axton Mae Boren Durden Tommy 02:091956
212Money honeyThe Drifters Stone Jesse 03:011953
213Money honeyElvis Presley Stone Jesse 02:361956
214I m counting on youElvis Presley Schroeder Aaron Demetrius Claude 02:251956
215I was the oneElvis Presley Robertson D. 02:341956
216Rock around the clockHal Singer Theard Sam 03:021950
217Blue suede shoesCarl Perkins Perkins Carl 02:181955
218Blue suede shoesElvis Presley Perkins Carl 02:001956
219My baby left meArthur Crudup Arthur Crudup 02:231950
220My baby left meElvis Presley Arthur Crudup 02:141956
221One sided love affairElvis Presley Campbell Bill 02:111956
222So glad you re mineArthur Crudup Arthur Crudup 02:471946
223So glad you re mineElvis Presley Arthur Crudup 02:221956
31Tutti fruttiSlim And Slam Slim Gaillard Leroy Stewart 02:381938
32Tutti fruttiLittle Richard Labostrie D. Lubin Joe 02:251955
33Tutti fruttiElvis Presley Labostrie D. Lubin Joe 01:581956
34Lawdy miss clawdyLloyd Price Price Lloyd 02:331952
35Lawdy miss clawdyElvis Presley Price Lloyd 02:091956
36Shake rattle and rollBig Joe Turner Stone Jesse 02:591954
37Shake rattle and rollElvis Presley Stone Jesse 02:291956
38I want you i need you i love youElvis Presley Mysels Maurice Kosloff Ira 02:421956
39Hound dogBig Mama Thornton Leiber J. 02:451952
310Hound dogFreddie Bell And The Bellboys Leiber J. 02:431956
311Hound dogElvis Presley Leiber J. 02:161956
312Don t be cruelElvis Presley Blackwell Otis 02:031956
313Any way you want me (that s how i will be)Elvis Presley Schroeder Aaron 02:151956
314We re gonna moveElvis Presley Matson Vera 02:301956
315Aura leaThe Shelton Brothers Whiteman Fosdick William 02:411938
316Love me tenderElvis Presley Matson Vera 02:421956
317Poor boyElvis Presley Matson Vera 02:141956
318Playing for keepsElvis Presley Stanley A Kesler 02:491956
319Love meElvis Presley Leiber J. 02:441956
320ParalyzedElvis Presley Blackwell Otis 02:281956
321How s the world treating youElvis Presley Bryant Boudleaux Bryant Bridgette 02:251956
322When my blue moon turns to gold againElvis Presley Bryant Boudleaux 02:251956
Availability

Usually ships in:

3-5d.gif




Vous pouvez acheter ce produit :
- Chez votre disquaire (distribution Socadisc), chez votre libraire (distribution Frémeaux & Associés) ou par téléphone au 0143749024
- Sur lalibrairiesonore.com Acheter ce produit
- Sur librairie-audio.comAcheter ce produit Pré écoute possible de certains produits!

Egalement disponible aux éditions Frémeaux & Associés :

ROCK N'ROLL VOL 7
   
ROCK N'ROLL VOL 7
Le volume consacré à 1951 de cette série “Roots of Rock’n’Roll” –...
ROCK N'ROLL VOL 7
ROCK N'ROLL VOL 8
   
ROCK N'ROLL VOL 8
Fats Domino, Little Richard, Bill Haley, Big Mama Thornton and Lloyd Prince, qui seront bientôt considérés...
ROCK N'ROLL VOL 8
COMPLETE MAHALIA JACKSON VOL 10
   
COMPLETE MAHALIA JACKSON VOL 10
Chante, ô mère des Noirs ! Le chant est chose solide.
Langston HUGHES

COMPLETE MAHALIA JACKSON VOL 10
ELVIS PRESLEY FACE À L’HISTOIRE DE LA MUSIQUE AMÉRICAINE VOL.2 (1956-1957)
   
ELVIS PRESLEY FACE À L’HISTOIRE DE LA MUSIQUE AMÉRICAINE VOL.2 (1956-1957)
Ce deuxième volume reprend la route de l’icône la plus populaire du rock n’ roll en...
ELVIS PRESLEY FACE À L’HISTOIRE DE LA MUSIQUE AMÉRICAINE VOL.2 (1956-1957)


Last Updated: Friday, 24 October 2014 13:15
Fremeaux


Je suis :

Un particulier Un libraire

Un disquaire Une bibliothèque
 meublenatureok.gif

Catalogue Frémeaux
Catalogue Frémeaux
Je souhaite recevoir
le catalogue
Catalogue Frémeaux
Catalogue Frémeaux

Les livres sonores à l'écoute
templatefrmeaux_correc16.jpg
Fremeaux
Grand prix In Honorem
de l'Académie Charles Cros
pour son oeuvre d'éditeur

Fremeaux

VALSE MUSETTE - ANNÉES 20-30 - Volume 1
VALSE MUSETTE - ANNÉES 20-30 - Volume 1
La quintessence de la valse musette enregistrée dans les années d’or du bal de la France...

SLAVERY IN AMERICA - REDEMPTION SONGS
SLAVERY IN AMERICA - REDEMPTION SONGS
Chants de travail, musiques rituelles ou festives, les musiques et rythmes issus de l’esclavage ont...

SANTIAGO DE CUBA, LA REINA DEL SON
SANTIAGO DE CUBA, LA REINA DEL SON
Quatre ans avant l’aventure musicale qui mena Ry Cooder à La Havane pour enregistrer le légendaire...

SAM CASTENDET - FESTIVAL BIGUINE
SAM CASTENDET - FESTIVAL BIGUINE
Nul n’aura célébré la fête antillaise avec autant de franche gaieté, ni poussé la...

RAUL BARBOZA
RAUL BARBOZA
L’anthologie officielle d’une des plus grandes révélations World Music de cette décennie. Le...

HENRI GUEDON
HENRI GUEDON
Le créateur du mambo-rap et du zouk. Sans aucun doute le plus grand artiste de world-music antillaise. Patrick...

GERARD TARQUIN - COEUR DE CHAUFFE
GERARD TARQUIN - COEUR DE CHAUFFE
Voici une formation qui joue la biguine de la manière la plus pure, la plus brillante, la plus authentique qui soit. Ce...

EARLY TZIGANE RECORDS
EARLY TZIGANE RECORDS
Tziganes! Le violon tzigane, si tentateur, si séducteur, ne serait-il pas le violon du diable ? 36 titres revenus de la...

CANCAN, QUADRILLES, GALOPS, POLKAS RAPIDES - 1951-1959
CANCAN, QUADRILLES, GALOPS, POLKAS RAPIDES - 1951-1959
Le cancan plonge ses racines dans le Paris populaire et artistique du XIXè siècle et symbolise...

BRESIL : LE CHANT DU NORDESTE
BRESIL : LE CHANT DU NORDESTE
Si la musique du Nordeste est aujourd’hui à la mode, c’est que de grandes figures du passé (João...

BALI - LES GAMELANS DISPARUS (RAMAYANA, LEGONG, JOGED)
BALI - LES GAMELANS DISPARUS (RAMAYANA, LEGONG, JOGED)
La musique est à Bali ce que la méditation est à la religion. Elle participe à...

BAL A LA HAVANE
BAL A LA HAVANE
Danzon, Son, Pregon, Bolero, Rumba

Panorama des années 1920 et 1930 destiné à tous les...

Radio france  ina  rfi



Rechercher dans le catalogue Frémeaux
Toutes les catégories :
Advertisement
Titre_Nouveau_Catalogue.gif
Nouveau Catalogue 2014-2015
anniversaire
Anniversaire Sagan
Inédits
Quincy Jones Live à Paris
Titre_cours_particulier.gif
Collection Complète
Feuille Nouveautés

Dictionnaire des Artistes
Dictionnaire des Artistes
Dictionnaire des Artistes
Présentation

• Pourquoi fremeaux.com ?
• Autorisations Cinéma, TV, musées...
• Une culture d'entreprise
• Charte qualité

Mémoires et études
Edité par Fremeaux et Associés
visuinternetdompublic.gif
Le patrimoine
sonore en
danger!
Interview de
Patrick
Frémeaux

Mémoires et études


Historial
Grande Guerre
Titre_Publicite.gif
Pub Net Cat. LibSonore 200pixels.png
Permanence d'un Expert
Expertise Millon
Philosophie | Sciences Humaines | Histoire | Livres sonores | Contes | Enfants de 2 A 5 ans | Enfants de 6 A 11 ans | Son de la nature | Collection the quintessence | Jazz
Intégrale Django Reinhardt | Blues | Country & Rockn Roll | Gospel | Chanson française | Les cinglés du music hall | World Music | Classique | Frémeaux & Ass. Télévisions
Mentions légales - Recommander ce site - Ajouter aux favoris - Nous contacter - © 2006 Frémeaux et Associés
20, rue Robert Giraudineau - 94300 VINCENNES - FRANCE - Tél : +33 1 43 74 90 24 - Fax : +33 1 43 65 24 22
templatefrmeaux_correc69.gif