Fremeaux.com
 
USA JAMAICA, THE ROOTS OF SKA - (1942-1962)
Réf. : FA5396

USA JAMAICA, THE ROOTS OF SKA - (1942-1962)

RHYTHM AND BLUES SHUFFLE

Direction artistique : BRUNO BLUM
Label : FREMEAUX & ASSOCIES
Nombre de CD : 3
Vous pouvez acheter ce produit :

- Chez votre libraire ou maison de la presse (Frémeaux & Associés distribution)
- Chez votre disquaire ou à la Fnac (distribution : Socadisc)
- Sur lalibrairiesonore.com
- Sur librairie-audio.com Pré écoute de certains produits!
- Par téléphone au 01.43.74.90.24
Distinctions :
* * * * SOUL BAG / RECOMMANDÉ PAR FRANCE CULTURE / RECOMMANDÉ PAR RADIO NOVA / * * * * MOJO (UK)***** BLUES & CO / RECOMMANDÉ PAR JAZZ NEWS
Bien des mystères entourent les origines du ska, célèbre genre musical né à Kingston en 1962. Bruno Blum met ici un point final aux spéculations. Le ska et son contretemps si particulier (que l’on retrouve plus tard dans le reggae) sont dérivés du shuffle, un style de rhythm and blues américain peu connu du grand public.
En voici un éblouissant florilège, de l’obscure version originale du fameux « My Boy Lollipop » au classique « Just a Gigolo ». Cette anthologie propose en parallèle 27 shuffles enregistrés en Jamaïque juste avant la création du ska parmi lesquels on a le plaisir de retrouver les débuts de Bob Marley - le son originel du dancehall jamaïcain.
Patrick FRÉMEAUX

There are many mysteries surrounding the origins of ska, the famous music-style born in Kingston in 1962, but this Bruno Blum selection puts an end to all the speculation. Ska and its signature offbeat (which later surfaced in reggae) derived from the little-known Ame rican R&B style called shuffle.
This anthology has some dazzling illustrations of it, from the obscure, original version of the hit “My Boy Lollipop” to the classic song “Just a Gigolo” - as well as 27 shuffles recorded in Jamaica just before the creation of ska, not to mention some early Bob Marley - this is the original sound of Jamaican dancehall.
Patrick FRÉMEAUX

DIRECTION ARTISTIQUE : BRUNO BLUM
DROITS : DP / FREMEAUX & ASSOCIES

CD1 : USA 1942-1950 : IT’S A LOW-DOWN DIRTY SHAME - LOUIS JORDAN • G.I. JIVE - LOUIS JORDAN • CHOO CHOO CH’BOOGIE - LOUIS JORDAN • BOOGIE WOOGIE BLUE PLATE - LOUIS JORDAN • ROCK BOTTOM - GENE PHILLIPS • T-BONE SHUFFLE - T-BONE WALKER • KILLER DILLER (MILK LANE HOP) - GENE COY • REET PETITE AND GONE - LOUIS JORDAN • WILLIE MAE - PROFESSOR LONGHAIR • PAGE BOY SHUFFLE - TODD RHODES • SPOON CALLS HOOTIE - JIMMY WITHERSPOON • IF IT’S SO BABY - THE ROBINS • ROCKIN’ AT HOME - FLOYD DIXON • BOOGIE GUITAR (THREE GUITARS) - THE JOHNNY OTIS SHOW • SAN DIEGO BOUNCE (COXSONE SHUFFLE) - HAROLD LAND • BEEN FOOLING AROUND - PROFESSOR LONGHAIR • STACK-A-LEE (PART 2) – ARCHIBALD • LATER FOR THE GATOR (COXSONE HOP) - WILLIS “GATOR” JACKSON • STREET WAL KIN’ WOMAN - T-BONE WALKER • TEND TO DO BUSINESS - JAMES “WEE WILLIE” WAYNE • TRAIN TIME BLUES - ROY BROWN • NO MORE DOGGIN’ - ROSCO GORDON • MY DING-A-LING - DAVE BARTHOLOMEW.

CD 2 : USA & JAMAICA 1950-1962 : LOVERS LANE BOOGIE - LITTLE ESTHER • I FOUND OUT MY TROUBLES - THE ROBINS • ROCKIN’ THE BLUES AWAY - TINY GRIMES • ROCK THIS MORNING - JESSE ALLEN • CHICKEN BLUES - BILL BROWN • ROCKIN’ ALL DAY - JIMMY MCCRACKLIN • GUITAR SHUFFLE - LOWELL FULSON • YOU’RE NOT THE ONE - SMILEY LEWIS • HEY BARTENDER - FLOYD DIXON • YOU UPSET ME, BABY - B.B. KING • HOT LITTLE MAMA - JOHNNY “GUITAR” WATSON • GETTIN’ DRUNK - JOHNNY “GUITAR” WATSON OOP SHOOP - SHIRLEY GUNTER AND THE QUEENS • HEY HEY GIRL - ROSCO GORDON • TOO TIRED - JOHNNY “GUITAR” WATSON • MY BOY LOLLIPOP - BARBIE GAYE • JUST A GIGOLO/I AIN’T GOT NOBODY - LOUIS PRIMA • SEA CRUISE - FRANKIE FORD • I FEEL GOOD - OWEN GRAY • THE JOKER - THE DUKE REID GROUP • GREASY - JACKIE MCLEAN • DUKE’S COOKIES - THE DUKE REID GROUP • JUDGE NOT - BOB MARLEY.

CD 3 : JAMAICA 1956-1962 : • ROCKING IN MY FEET - OWEN GRAY • SILKY - CLUE J AND HIS BLUES BLASTERS • YA RD BROOM - ROLAND ALPHONSO •  JAPA NESE GIRL - LLOYD CLARKE • THAT MAN IS BACK - DON DRUMMOND • ONE CUP OF COFFEE - BOB MARLEY • MIDNIGHT TRACK - OWEN GRAY • ME AND MY FORTY FIVE - ERIC “MONTY” MORRIS • MAGIC - RICO RODRIGUEZ • COOL SCHOOL - CHUCK AND DOBBY • BRIDGEVIEW SHUFFLE - MATADOR ALL STARS • THAT’S ME - THEOPHILUS BECKFORD • AFRICAN SHUFFLE - COUNT OSSIE AND THE WAREIKAS • OVER THE RIVER - THE JIVING JUNIORS • I LOVE YOU - WINSTON & BARBARA • LUKE LANE SHUFFLE - RICO RODRIGUEZ • BOUNCING WOMAN - LAUREL AITKEN AND THE BLUE BEATS • STEW PEAS AND CORNFLAKES - AUBREY ADAMS & RICO RODRIGUEZ • ROSABELLE - CORNELL CAMPBELL • I WAS WRONG - CHUCK & DOBBY • WHAT A WORLD - BUSTY & COOL • TEN VIRGINS - THE ANGELIC BROTHERS • JAMAICA BLUES - AZIE LAWRENCE


Liste des articles de presse consacrés à ce CD :
- « Très riche d’enseignements » par Jazz Mag-Jazzman
Trois CD, un livret copieux et savant : Bruno Blum retourne à travers cette copieuse anthologie aux origines du ska, pour tenter d’en découvrit les vraies racines en soixante-neuf titres, de Louis Jardan à Bob Marley en passant par Harold Land, T-Bone Walker, Jackie McLean, Count Ossie. Tous les morceaux ne sont pas inoubliables, mais leur écoute est très riche d’enseignements sur l’incroyable complexité des liens qui unissaient les musiques afro-américaines populaires à cette époque. JAZZ MAG/JAZZMAN
- « This is the collection to get » by Echoes
There’s a surfeit of albums compiling Jamaican rhythm and blues sides from the late fifties and early sixties, and even more devoted to music made by their American counterparts. Rarely do you find a triple CD set like this that combines both, and wich gives us a taste of how Jamaican audiences would have experienced the music back then so if you’ve always wondered what it must have been like in a dance when the likes of Coxsone and Duke Reid were slugging it out on rival sound-systems, this is the collection to get. Key names include Louis Jordan, T Bone Walker, Professor Longhair, Jimmy Witherspoon, Johnny Otis and Willis ‘Gator’ Jackson, whose Later For The Gator served as Coxsone’s secret weapon after he scratched the name off the label and spun it a Downbeat sessions. Johnny ‘Guitar’ Watson is one of the star attractions on Disc Two – an honour shared with BB King, Lowell Fulson and Barbie Gaye, whose original cut of My Boy Lollipop has none of the fizz and exuberance of Millie’s version. You’ve got to hear it though, if only to appreciate what those early Jamaican artists and musicians brought to the table, and how they took the American influence and expanded upon it in their opwn unique way. Disc Three is entitled Jamaica 1956-1962 and whilst the names of the performers may prove a little more familiar to ska and early reggea fans, the selection includes many lesser-known sides. Personnal favourites include Eric « Monty  Morris » Me And My Forty Five, Count Ossie’s African Shuffle, the Angelic Brothers’ Ten Virgins, the Jiving Juniors’ Over The River and a catchy little ditty called One Cup Of Coffee, by the then relatively unknown Bob Marley. A 30 page booklet written in both English and French by compiler Bruno Blum will help guide you through how the music developped and tell you something about the principal characters, adding to the wealth of entertainment found on the actual discs. John MASOURI-ECHOES
- « Les racines des musiques jamaïcaines » par Soul Bag
Bruno Blum continue d’explorer les racines des musiques jamaïcaines. Ce triple CD dédié au ska risque de surprendre ceux qui ont connu le ska via les groupes anglais en 1979, Specials, Madness, Selecters, Beat, qui étaient certes bons mais dont les reprises d’originaux et les compositions étaient forcément en décalage avec les origines. Il faudra donc tendre l’oreille et transposer les éléments musicaux présentés ici pour retrouver ses marques. Bruno Blum insiste sur l’influence de ce qu’il appelle le style shuffle américain sur la musique de danse prisée en Jamaïque. Faute de moyens mais pas de compétences, les musiciens locaux jouèrent cette musique avec les instruments disponibles, guitares, piano, cuivres, une orchestration, un rythme, qui, sous la direction de producteurs avisés – dont Clément « Cocksone » Dodd qui poussa le batteur Lloyd Knibb à modifier la pulsation -, prendront peu à peu la forme du ska, rocksteady puis reggae. Influence aussi du chant en harmonie du R&B et du doo-wop. Influence surtout des disques apportés par les soldats américains en Jamaïque, copiés et gérés jalousement par les DJ locaux, ou de ceux qui passaient sur les radios capables sur l’île. D’où la forte présence dans cette compilation d’artistes à succès comme Louis Jordan ou Johnny Guitar Watson et d’autres titres classés dans les charts US par Floyd Dixon, T-Bone Walker, Lowell Fulson ou Shirley Gunter. La production locale est mise en évidence à partir de la fin du deuxième CD. La rythmique a viré, le terreau est désormais ska et reggae. Apparaissent Don Drummond, Duke Reid, Count Ossie, Laurel Aitken et Bob Marley. Difficile de définir l’instant ou la note qui a tout fait basculer, beaucoup de choses restent identiques au R&B mais le fait est qu’on danse différemment ! Christophe MOUROT - SOUL BAG
- « A découvrir ! » par Zion Mag’
Bruno Blum continue de dénicher les fabuleux et introuvables enregistrements fondateurs de la musique jamaïcaine, qu’il explique en détail dans des livrets rigoureux, très complets, - et en français. Après un double CD consacré à l’excellent mento jamaïcain originel, puis un autre au fabuleux rhythm and blues jamaïcain des années 50, il publie deux nouveaux coffrets. Le premier « Jamaica – Folk – Trance – Possession » est consacré aux racines du Rastafari, c’est à dire aux vraies musiques mystiques revivalistes jamaïcaines héritées en droite ligne des temps de l’esclavage. Ces documents jamais réalisés en Jamaïque avec les plus anciens rituels rastas conservés (1954), des musiques de transe et autres chansons (Louise Bennett, Count Ossie, Edric Connor, etc.) : l’authentique bande son perchée de l’adolescence de Bob Marley à Trench Town, vraiment étonnant. Le deuxième, « Roots of Ska 1942-1962 » mélange des morceaux américains et jamaïcains. Tous irrésistibles, ils démontrent comment le ska est dérivé du rhythm and blues, avec la version originale de « My Boy Lollipop » par exemple. Les vrais tubes du dancehall jamaïcain fondation, avec un super son et tous les détails. A découvrir ! ZION MAG’
- “69 tracks that influenced Jamaican music and fed it into ska” by Blues & Rhythm
Divided into three CDs respectively subtitled ‘USA 1942-1950’, ‘USA & Jamaica 1950-1962’ and ‘Jamaica 1956-1962’, this set has 69 tracks, all of them with the characteristic shuffle that influenced Jamaican music and fed into ska. The collection opens with four titles by Louis Jordan before moving on to the likes of Gene Philips, T-Bone Walker, Archibald, The Robins, Floyd Dixon and of course Rosco Gordon. Some of these American titles also have the title they were given by Jamaican sound system operators in parentheses too – for example, Gene Coy’s ‘Killer Diller’ was known as ‘Milk Lane Hop’ and most famously, Willis ‘Gator’ Jackson’s ‘Later For The Gator’ was called ‘Coxsone Hop’, with Jamaican record man (and soundman Coxsone Dodd’s biggest rival) Duke Reid taking years to track down the original record due to the subterfuge. Professor Longhair’s primitive sounding ‘Willie Mae’ reminds me strongly of footage I saw of Jamaican pianist Theophilus ‘Easy Snappin’ Beckford a decade or so ago. The second CD contains mostly American material, including three tracks by Johnny ‘Guitar’ Watson and Barbie Gaye’s original of ‘My Boy Lollipop’, Louis Prima and Frankie Ford. The last few numbers shift to Jamaican material from Owen Gray. The Duke Reid Group, and this disc closes with Bob Marley’s first recording, which might just be there for commercial considerations as it does not really fit the theme – however, it does certainly not interrupt the flow, so perhaps I am being a little harsh on this ska item. American jazz saxophonist Jackie McLean’s 1959 Blue Note recording of ‘Greasy’ also seemed out of place, on looking at the track-listing anyway, though it fits snugly once heard. It also had me racking my brain trying to remember who once told me that Jamaicans in early 60s London used to dance to Blue Note material – I still can’t recall for sure but I think it was Gary Crosby, acclaimed U.K.bassist, leader of the big band Jazz Jamaica and a nephew of top Jamaican guitarist, Ernest Ranglin. The final disc consists entirely of Jamaican material, and although a few of the titles are familiar from reissues, the majority are not. Most still fit relatively easy into the ‘r&b’ definition but the march towards ska is audible, though there are still plenty of items harking back to ’50s styles. Back in the early ‘80s it was quite easy to pick up new Jamaican pressed 45s of many of  the American titles includes here at Camden Market in north London. Whilst there is an increasing amount of Jamaican r&b becoming available, this is still well worth considering due to the strength of the first rate selection.
By Norman DARWEN – BLUES & RHYTHM
- « This excellent 3-CD set gets right to the heart of the matter » by Mojo (UK)
As is well documented, Jamaican ska drew heavily on the rhythm and blues of black America, most notably the New Orleans variant (wich echoed Carribean cadences), and the jump blues that formed rock’n’roll’s direct precursor. This excellent 3-CD set gets right to the heart of the matter, tracing ska’s growth from distant blues inspiration, thanks to the sound systems’ championing of delights like Gene Coy’s Killer Diller, Harold Land’s San Diego Bounce and Willis Jackson’s Later For Gator, all included here. Louis Jordan, Professor Longhair and T-Bone Walker provide the blues foundation on CD1, Jimmy McCrackin, Johnny ‘Guitar’ Watson and Rosco Gordon pave the way for Jamaican inspiration on CD2, before Owen Gray, Monty Morris and various Skatalites pick up the action on CD3, heralding the arrival of a home-grown Jamaican music industry. David KATZ – MOJO (UK)
- « Une passionnante richesse culturelle » Par Blues & Co
« Le ska originaire de la Jamaïque a été popularisé en début des années 60, grâce, entre autre, au label Island records des studios de Kingston de Chris Blackwell et leurs pionniers Desmond Dekker, Laurel Aïtken... Comme le précise Bruno Blum dans le livret richement documenté qui accompagne les trois disques, le Ska (tiré du mot skank qui veut dire en patois jamaïcain : danse)  serait à la lisière du jazz et du shuffle. Le terme skank signifie aussi un contre temps propre au reggae qui procure le fameux tempo chaloupé. Dans ce coffret de 69 titres, on évoque les influences du rhythm and blues et surtout du shuffle. L’innovateur Lloyd Knibb (batteur jamaïcain et membre des Skatalites) qui avait eu pour mission de trouver un nouveau « beat », avait déclaré : « J’ai commencé par le style burru (né sur les plantations esclavagistes pour marquer le rythme du travail) et je me suis retrouvé sur le 2 e et 4 e temps, tout au fond du temps et on a mis le reste de ce que l’on avait. Du rock and roll et rthythm and blues, on est arrivé au ska ! ». Les racines du ska sont évoquées avec le shuffle inspiré par les démonstratifs et géniaux Louis Jordan « G.I. jive », T. Bone Walker « T-bone shuffle », Roy Brown « train time blues » ou encore Rosco Gordon « No more doggin’ » qui peut  rappeler, en plus speed, certaines intonations de « Love struck baby » de Stevie Ray Vaughan. Sur le deuxième coffret, d’autres perles sont mises en valeur avec notamment « Guitar shuffle » de Lowell Fulson, « You upset me, baby » de B.B. King et le surprenant titre de jazz « Greasy » du pianiste Walter Davis Jr enregistré en mai 1959 avec Jackie McLean (saxophone alto), Donald Byrd (trompette), tous les trois membres des Jazz Messengers Service et Paul  Chambers (contrebasse). La dernière plage de ce disque voit l’arrivée de Bob Marley sur « Judge not ». On retrouve le mythique maître du reggae sur le troisième cd « One cup of coffee » qui est la charnière entre le shuffle et le ska. Pour mieux comprendre l’évolution de cette musique afro américaine qui fait encore vibrer les générations des cinq continents, le label Frémeaux et Associés s’est montré une nouvelle fois à la hauteur de cette passionnante richesse culturelle. A découvrir !! »
Par Bruno MARIE - BLUES & CO
- « L’incubation sonore du bain culturel des sound-system de Kingston » par NPA
« Avant le reggae, il y eut le rock¬steady, et avant encore, le ska, la première musique explicitement jamaïcaine, celle qui accompagna l’indépendance de l’île en 1962. Les Waillers gravèrent alors les premières versions sautillantes de certains de leur futurs classiques mondiaux (« One Love », « Put it on », etc.). Mais cette rythmique particulière ne naquit pas de nulle part, elle émergea par lente incubation sonore du bain culturel des sound-system de Kingston. Ces lieux où dans les années 50, toute une jeunesse écoutait les hits r’n’b de La Nouvelle-Orléans et de tout le sud ségrégationniste, qui débarquaient le matin même parfois par bateau. Les « stars » se dénommaient Louis Jordan, T-Bone Walker, Rosco Gordon, etc. ces petits héros oubliés d’un blues fiévreux qui ne s’appelait pas encore « rock’n’roll », et auquelle journaliste Nick Tosches consacra ses plus belles chroniques. Puis certains artistes locaux décidèrent de marcher dans les pas de leurs héros, de livrer un « jamaican shuffle » où les jeunes Bob Marley, Owen Gray ou Cornell Campbell prennent petit à petit leurs marques. On y devine déjà ce petit skank tape cul qui n’a pas fini de faire danser le monde. En 3 CD, ce coffret vous permet donc surtout de comprendre à quel point la musique populaire est d’abord une affaire de « vol sain » et pas de copyright… »
Par King MARTOV - NPA
- « Quand l’histoire se secoue » par Jazz News
La somptuosité première de cette compilation en trois chapitres ne réside pas tant dans le pont qu’elle jette entre le rhythm and blues (plus précisément le shuffle) et le ska, ce « machin » non identifié en forme de reggae accéléré. On retiendra plutôt le plaisir instantané de ces 65 plages, agencées par Bruno Blum, en une translation d’axe géopolitique de l’Amérique à la Jamaïque, en passant par l’improbable guitare ténor de Tiny Grimes (dont le vibrato constitue un continent à lui seul). Quand l’histoire se secoue, à grands renforts de baffles démesurés, c’est grâce aux premiers balbutiements de rien moins que Bob Marley, Johnny « Guitar » Watson, et à quelques incursions signées T-Bone Walker et Professor Longhair. Christian LARREDE – JAZZ NEWS
- « A découvrir !!! » par Blues & Co
Le ska originaire de la Jamaïque a été popularisé en début des années 60, grâce, entre autre, au label Island records des studios de Kingston de Chris Blackwell et leurs pionniers Desmond Dekker, Laurel Aïtken… Comme le précise Bruno Blum dans le livret richement documenté qui accompagne les trois disques, le Ska (tiré du mot skank qui veut dire en patois jamaïcain : danse) serait à la lisière du jazz et du shuffle. Le terme skank signifie aussi un contre temps propre au reggae qui procure le fameux tempo chaloupé. Dans ce coffret de 69 titres, on évoque les influences du rhythm and blues et surtout du shuffle. L’Innovateur Lloyd Knibb (batteur jamaïcain et membre des Skatalites) qui avait eu pour mission de trouver un nouveau « beat », avait déclaré : « J’ai commencé par le style burru (né sur les plantations esclavagistes pour marquer le rythme du travail) et je me suis retrouvé sur le 2e et 4e temps, tout au fond du temps et on a mis le reste de ce que l’on avait. Du rock and roll et rhythm and blues, on est arrivé au ska ! ». Les racines du ska sont évoquées avec le shuffle inspiré par les démonstratifs et géniaux Louis Jordan « G.I.jive », T. Bone Walker « T-bone shuffle », Roy Brown « train time blues » ou encore Rosco Gordon « No more doggin’ » qui peut rappeler, en plus speed, certaines intonations de « Love struck baby » de Stevie Ray Vaughan. Sur le deuxième cd, d’autres perles sont mises en valeur avec notamment « Guitar shuffle » de Lowell Fulson, « You upset me, baby » de B.B.King et le surprenant titre de jazz « Greasy » du pianiste Walter Davis Jr enregistré en mai 1959 avec Jackie McLean (saxophone alto), Donald Byrd (trompette), tous les trois membres du Jazz Messengers Service et Paul Chambers (contrebasse). La dernière plage de ce disque voit l’arrivée de Bob Marley sur « Judge not ». On retrouve le mythique maître du reggae sur le troisième « One cup of coffee » qui est la charnière entre le shuffle et le ska. Pour mieux comprendre l’évolution de cette musique afro américaine qui fait encore vibrer les générations des cinq continents, le label Frémeaux et Associés s’est montré une nouvelle fois à la hauteur de cette passionnante richesse culturelle. A découvrir !!
Par Bruno MARIE – BLUES & CO
- “There are plenty of instrumentals” par Pipeline
(Frémeaux FA5396) is also a various artists collection – three CDs this time – looking at Jamaican music’s roots in shuffle and including both American and Jamaican rhythm and blues. There are plenty of instrumentals, 15 in all, with many hot horn blasters like Todd Rhodes’ “Page Boy Shuffle”, guitar workouts such as Lowell Fulson’s “Guitar Shuffle” and Johnny Otis’s incredible “Boogie Guitar”, and more specifically Jamaican (though still strongly blues-based) numbers including Count Ossie’s “ African Shuffle”
Par Norman DARWEN - PIPELINE
- « Très très chaudement recommandé ! » par ABS
« Roots of Ska » est un excellent coffret comprenant trois cd d’une grande beauté musicale et un livret bref et efficace écrit par Bruno Blum. On passe de New Orleans à Kingston, de Louis Jordan à Bob Marley sans faire de grand écart : c’est là où réside la magie de ce coffret. On découvre ici les origines du ska jamaïcain (et donc de dizaines d’autres styles issus de ce genre qui inondèrent la planète par la suite, comme le reggae et le dub). La thèse de Blum est limpide et se lit tout en écoutant les disques, dans la mesure où il dirige souvent notre oreille vers les rythmes bien spécifiques et des lignes de basse qui voyagent étrangement d’un style à l’autre, d’un pays à l’autre. Pour résumer cette thèse : les origines du ska en Jamaïque ont été nébuleuses jusque ici, mais si l’on écoute de plus près les styles de musique afro-américaine qui émergent aux USA après la crise de 1929 (qui marque la fin de l’hégémonie du blues commercial), on trouve les éléments musicaux et sonores qui vont fonder le ska. Blum démontre le tout en prenant d’excellents exemples historiques, comme la montée en puissance des musiques de dance hall tel le swing et le r’n’b pour ensuite se concentrer sur une tranche charnière de la musique afro-américaine qui mènera au ska. La musique de Louis Jordan ou de Professor Longhair et leurs rythmes saccadés, leurs basses puissantes introduisent, dans le premier disque consacré à la musique américaine, les auditeurs à une époque musicale foisonnante. Cette musique dansante, le shuffle, où la syncope, la basse entêtante et la batterie swing font bouger les foules en Jamaïque. Et bien entendu, les premières apparitions de musique shuffle ne s’y font pas attendre. Le deuxième disque regorge de petits trésors musicaux, d’hybrides rares à la croisée du jazz, du r’n’b et du ska. Les premiers opus de Bob Marley, absolument remarquables, émergent pendant cette époque charnière (Je n’aurais pas pu dire qu’il s’agissait de Marley, par ailleurs, tellement la musique est surprenante). Le coffret se termine sur une anthologie du ska jamaïcain allant de 1956 à 1962. La musique est excellente. Le ska abandonne la batterie swing et met le rythme au pas de la syncope : guitares lorgnant sur le shuffle, basses dignes des miracles de la main gauche de Professor Longhair et mélodies entêtantes à la Louis Jordan nous prouvent que le ska, puis ensuite le reggae, ont des racines afro-américaines profondes et sont issues d’échanges culturels et sonores entre la Caraïbe et le Continent Américain. La musique est bonne, le contenu historique est excellent (et fourmille, en un espace court, d’informations que je ne pourrais exposer ici : il faut lire Blum, qui signe ici un formidable petit essai). Très très chaudement recommandé.
Par Vincent JOOS - ABS
- « Essentiel (et superbe mastering) » par Rock&Folk
Trois CD bien tassés et bien conçus pour aborder le ska. D’abord, via ses influences américaines (Louis Jordan, Professor Longhair, T-Bone Walker, puis Johnny Guitar Watson ou BB King), lorsque les musiciens noirs US mirent en place un shuffle caractéristique devant considérablement influencer le backbeat fondateur du reggae, puis en Jamaïque. C’est sur ce dernier CD qu’on peut découvrir ou redécouvrir les trésors fondateurs de Bob Marley (en 1962), Count Ossie, Roland Alphonso, Don Drummond, Laurel Aitken, etc. Les Jamaïcains émigrés à Londres feront découvrir cette précieuse musique aux jeunes mods anglais qui eux-mêmes, en le transmettant aux jeunes skinheads, permettront au genre de prendre une dimension internationale lorsque Chris Blackwell en fera une affaire personnelle (et hautement lucrative). Essentiel (et superbe mastering). Nicolas UNGEMUTH-ROCK&FOLK
Liste des crédits sur ce CD :
Ollie Shepard , Louis Jordan , D. Darling , V. Horton, Joe Bushkin , Newman , Gene Philips , Aaron Thibaut , T-bone Walker , Gene Coy , S. Lee , R. Byrd , Professor Longhair , Henry Glover , Todd Rhodes , Jimmy Witherspoon , Leonard Terrel , The Robins , Jay Riggins , Floyd Dixon , Veliotes , The Johnny Otis Show , Harold Land , Gross , Archibald , W. Jackson , Willis Gator Jackson , Walker T-bone , Wayne , James Wayne , R. Brown , Roy Brown , R. Gordon , Rosco Gordon , Julius Bihari, Dave Bartholomew , Inconnu , Little Esther , Tiny Grimes , Allen Jesse Lery , Jesse Allen , R.l. Williams , Bill Brown , J. Mccracklin , Jimmy Mccrackin , Lowell Fulson , Smiley Lewis , Doosie Terry , B.b. King , Bb King , J. Taub, Johnny Watson , Maxwell Davis, Shirley Gunter , Shirley Gunter And The Queens , B. Taylor, Spencer , Spencer Bobby , Roberts, J. Brammer , Louis Prima , S. Williams, Huey Smith , Francis Guzzo , Owen Gray , Ernest Ranglin , Arthur Reid , Alphonso Roland , Walter Davis , Jackie Mc Lean , Bob Marley , Cuett Johnson , Clue J And His Blues Blasters , Roland Alphonso , Lloyd Clarke , Don Drummond , C. Gray , Eric Marty Morris , Emmanuel Rodriguez , Rico Rodriguez , Chuck Josephs , Chuck And Doddy , Matador All Stars , Daley John Mury, Theophilus Beckford , Harry A Mudie , Count Ossie And The Wareikas , Derrick Harriott , The Jiving Juniors , Winston Stewart , Winston & Barbara , Laurel Aitken And The Blue Beats , Audrey Adams & Rico Rodriguez , Adams Audrey, Cornel Campbell , Cornell Campbell , Chuck & Boddy , Dobson Doddy, A. Robinson , Busty & Cool , Justin Yap , The Angelic Brothers , Ossie Lawrence , Azie Lawrence
CDPisteTitreArtiste principalAuteurDuréeEnregistré en
11It 's a low down dirty shameLouis Jordan Ollie Shepard 00:02:501942
12Gi jiveLouis Jordan Ollie Shepard 00:03:021944
13Choo choo ch boogieLouis Jordan D. Darling 00:02:481946
14Boogie woogie blue plateLouis Jordan Joe Bushkin 00:02:471947
15Rock bottomGene Philips Newman 00:02:391947
16T-bone shuffleT-bone Walker Aaron Thibaut 00:02:591947
17Killer dillerGene Coy Gene Coy 00:02:531948
18Reet petite and goneLouis Jordan S. Lee 00:02:441946
19Willie maeProfessor Longhair R. Byrd 00:02:501949
110Page boy shuffleTodd Rhodes Henry Glover 00:02:401949
111Spoon calls hootieJimmy Witherspoon Henry Glover 00:02:431948
112If it's so babyThe Robins Leonard Terrel 00:03:071949
113Rockin' at homeFloyd Dixon Jay Riggins 00:02:521949
114Boogie guitarThe Johnny Otis Show Veliotes 00:02:361949
115San diego bounceHarold Land Harold Land 00:02:431949
116Ben fooling aroundProfessor Longhair R. Byrd 00:03:031949
117Stack a leeArchibald Gross 00:02:311950
118Later for the gatorWillis Gator Jackson W. Jackson 00:02:421950
119Street walkin' womanT-bone Walker Walker T-bone 00:03:041950
120Tend to do businessJames Wayne Wayne 00:02:331951
121Train time bluesRoy Brown R. Brown 00:02:501950
122No more doggin'Rosco Gordon R. Gordon 00:02:581952
123My ding a lingDave Bartholomew Dave Bartholomew 00:02:131952
21Lovers lane boogieLittle Esther Inconnu 00:02:321950
22I found out my troublesThe Robins Inconnu 00:02:441950
23Rockin' the blues awayTiny Grimes Tiny Grimes 00:02:571951
24Rock this morningJesse Allen Allen Jesse Lery 00:02:041951
25Chicken bluesBill Brown R.l. Williams 00:02:501950
26Rockin' all dayJimmy Mccrackin J. Mccracklin 00:02:411950
27Guitar shuffleLowell Fulson Lowell Fulson 00:02:471951
28You're not the oneSmiley Lewis Smiley Lewis 00:02:301952
29Hey bartenderFloyd Dixon Doosie Terry 00:02:491954
210You upset me babyBb King B.b. King 00:03:031954
211Hot little mamaJohnny Watson Johnny Watson 00:03:231955
212Gettin' drunkJohnny Watson Johnny Watson 00:02:431954
213Oop shopShirley Gunter And The Queens Shirley Gunter 00:02:161954
214Hey hey girlRosco Gordon R. Gordon 00:02:381955
215Too tiredJohnny Watson Johnny Watson 00:02:441955
216My bop lollipopSpencer Bobby Spencer 00:02:241956
217Just a gigolo i aint nobodyLouis Prima J. Brammer 00:04:441956
218Sea cruiseFrancis Guzzo Huey Smith 00:02:461959
219I feel goodErnest Ranglin Owen Gray 00:02:421959
220The jokerAlphonso Roland Arthur Reid 00:03:091959
221GreasyJackie Mc Lean Walter Davis 00:07:251959
222Duke's cookiesInconnu Arthur Reid 00:02:271960
223Judge notBob Marley Bob Marley 00:02:321962
31Rocking in my feetOwen Gray Owen Gray 00:04:141962
32SilkyClue J And His Blues Blasters Cuett Johnson 00:02:511962
33Yard broomRoland Alphonso Roland Alphonso 00:03:151960
34Japanese girlLloyd Clarke Lloyd Clarke 00:02:351962
35That man is backDon Drummond Don Drummond 00:01:561962
36One cup of coffeeBob Marley C. Gray 00:02:401962
37Midnight trackOwen Gray Owen Gray 00:02:341962
38Me and my forty fiveEric Marty Morris Owen Gray 00:02:531962
39MagicRico Rodriguez Emmanuel Rodriguez 00:03:011962
310Cool schoolChuck And Doddy Chuck Josephs 00:02:531957
311Bridgeview shuffleMatador All Stars Roland Alphonso 00:02:431957
312That's meTheophilus Beckford Theophilus Beckford 00:02:461957
313African shuffleCount Ossie And The Wareikas Harry A Mudie 00:02:391961
314Over the riverThe Jiving Juniors Derrick Harriott 00:02:061961
315I love youWinston & Barbara Winston Stewart 00:02:351962
316Luke lane shuffleRico Rodriguez Emmanuel Rodriguez 00:02:551962
317Bouncing womanLaurel Aitken And The Blue Beats Emmanuel Rodriguez 00:02:331961
318Stew peas and cornflakesAudrey Adams & Rico Rodriguez Emmanuel Rodriguez 00:02:251961
319RosabelleCornell Campbell Cornel Campbell 00:02:221956
320I was wrongChuck & Boddy Chuck Josephs 00:02:121961
321What a worldBusty & Cool A. Robinson 00:02:161961
322Ten virginsThe Angelic Brothers Justin Yap 00:02:291962
323Jamaica bluesAzie Lawrence Ossie Lawrence 00:02:491961

:

3-5d.gif




Vous pouvez acheter ce produit :
- Chez votre disquaire (distribution Socadisc), chez votre libraire (distribution Frémeaux & Associés) ou par téléphone au 0143749024
- Sur lalibrairiesonore.com Acheter ce produit
- Sur librairie-audio.comAcheter ce produit Pré écoute possible de certains produits!

Egalement disponible aux éditions Frémeaux & Associés :

JAMAICA - MENTO  1951-1958
   
JAMAICA - MENTO 1951-1958
L'AVANT BOB MARLEY !

Le monde a découvert...
JAMAICA - MENTO  1951-1958
TRINIDAD - CALYPSO  (1939 - 1959)
   
TRINIDAD - CALYPSO (1939 - 1959)
Très influent, et avant d’être repris dans toutes les Caraïbes puis par Harry...
TRINIDAD - CALYPSO  (1939 - 1959)
JAMAICA FOLK TRANCE POSSESSION
   
JAMAICA FOLK TRANCE POSSESSION
Roots of  Rastafari : La musique mystique qu'écoutait Bob Marley.
JAMAICA FOLK TRANCE POSSESSION


Dernière mise à jour :: 30-03-2017 10:44
Fremeaux


Je suis :

Un particulier Un libraire

Un disquaire Une bibliothèque
 meublenatureok.gif

Catalogue Frémeaux
Catalogue Frémeaux
Je souhaite recevoir
le catalogue
Catalogue Frémeaux
Catalogue Frémeaux

Les livres sonores à l'écoute
templatefrmeaux_correc16.jpg
Fremeaux
Grand prix In Honorem
de l'Académie Charles Cros
pour son oeuvre d'éditeur

Fremeaux

TCHA LIMBERGER’S BUDAPEST GYPSY ORCHESTRA
TCHA LIMBERGER’S BUDAPEST GYPSY ORCHESTRA
Né en Belgique, issu d’une célèbre famille de musiciens manouches, Tcha Limberger...

PELERINAGE ANDALOU : ROCIO GRANDE
PELERINAGE ANDALOU : ROCIO GRANDE
Flamenco et sons naturels dans les marismas.
Peut-être l’Andalousie a-t-elle connu cette tolérance en...

MUSLIM MUSIC FROM EUROPE & ASIA
MUSLIM MUSIC FROM EUROPE & ASIA
Ce coffret CD qui relie les pays balkaniques à l’Afghanistan, évoque une longue histoire marquée...

JUDY GARLAND
JUDY GARLAND
Artiste légendaire d’Hollywood, Judy Garland a marqué l’ensemble de la...

JAMAICA JAZZ 1931-1962
JAMAICA JAZZ 1931-1962

Les meilleurs musiciens jamaïcains ont apporté au jazz une substantielle et magistrale...


ILDO PATRIARCA
ILDO PATRIARCA
“C’est une erreur, mais les joueurs d’accordéon, au grand jamais, on ne les met au...

GERARD TARQUIN - COEUR DE CHAUFFE
GERARD TARQUIN - COEUR DE CHAUFFE
Voici une formation qui joue la biguine de la manière la plus pure, la plus brillante, la plus authentique qui soit. Ce...

FELIX VALVERT
FELIX VALVERT
La sensualité altière et voluptueuse de la musique afro-hispanique de Cuba par l'orchestre antillais de 'La Coupole'...

EN VIVO EN LA ARGENTINA
EN VIVO EN LA ARGENTINA
Concert live ! le dernier album de Raul Barboza

Raúl Barboza, arrivé à Paris il y a 15 ans, devait, avec...

CENTRE FRANCE (1909 - 1997)
CENTRE FRANCE (1909 - 1997)
Centre France: Berry, Bourbonnais, Nivernais, Bourgogne, Orléanais

Ce disque regroupe des...

CARLOS GARDEL
CARLOS GARDEL
Plus de soixante ans après sa mort, sa mémoire fait l’objet d’un véritable culte car Gardel...

ASTOR PIAZZOLLA Y SU ORCHESTRA TIPICA
ASTOR PIAZZOLLA Y SU ORCHESTRA TIPICA
En secouant la tradition, Astor Piazzolla a extrait du tango son essence profonde pour en faire de la grande musique. Jordi Pujol,...

Logo Radio France  Logo INA
 
Logo RFI
Logo PUF 
 
logo-facebook.gif

Rechercher dans le catalogue Frémeaux
Toutes les catégories :
Advertisement
Titre_Nouveau_Catalogue.gif
Catalogue 2016-2017
Titre_actualites.gif
Pub Net IntDjango.jpg
Titre_nouveaute_PUF.gif
Pub Net La Bible.jpg
Titre_lucferry.gif
Philo-Mytho Ferry
Titre_Galerie.gif
Pub Net Galerie Guedon Janv2017.jpg
titre Michel onfray.gif
Pub Net Laicite.jpg
Luc Ferry
Collection Luc Ferry
Inédits
Pub Net Live in Paris 6V MJQ.jpg
Feuille Nouveautés

Dictionnaire des Artistes
Dictionnaire des Artistes
Dictionnaire des Artistes
Présentation

• Pourquoi fremeaux.com ?
• Autorisations Cinéma, TV, musées...
• Une culture d'entreprise
• Charte qualité

Mémoires et études
Edité par Fremeaux et Associés
visuinternetdompublic.gif
Le patrimoine
sonore en
danger!
Interview de
Patrick
Frémeaux

Mémoires et études


Collection Histoire de France
Collection Histoire de France
Titre_Publicite.gif
Pub Net Cat. LibSonore 200pixels.png
Philosophie | Sciences Humaines | Histoire | Livres sonores | Contes | Enfants de 2 A 5 ans | Enfants de 6 A 11 ans | Son de la nature | Collection the quintessence | Jazz
Intégrale Django Reinhardt | Blues | Country & Rockn Roll | Gospel | Chanson française | Les cinglés du music hall | World Music | Classique | Frémeaux & Ass. Télévisions
Mentions légales - Recommander ce site - Ajouter aux favoris - Nous contacter - © 2006 Frémeaux et Associés
20, rue Robert Giraudineau - 94300 VINCENNES - FRANCE - Tél : +33 1 43 74 90 24 - Fax : +33 1 43 65 24 22
templatefrmeaux_correc69.gif