Fremeaux.com
 
JAMAICA FOLK TRANCE POSSESSION
Réf. : FA5384

JAMAICA FOLK TRANCE POSSESSION

ROOTS OF RASTAFARI 1939 - 1961

Direction artistique : BRUNO BLUM
Label : FREMEAUX & ASSOCIES
Nombre de CD : 2
Vous pouvez acheter ce produit :

- Chez votre libraire ou maison de la presse (Frémeaux & Associés distribution)
- Chez votre disquaire, Fnac ou Virgin (distribution : Socadisc)
- Sur lalibrairiesonore.com
- Sur librairie-audio.com Pré écoute de certains produits!
- Par téléphone au 01.43.74.90.24
Distinctions :
"BRAVOS !!!" TRAD MAGAZINE / RECOMMANDÉ PAR LE MUSÉE DU QUAI BRANLY / RECOMMANDÉ PAR FRANCE CULTURE / RECOMMANDÉ PAR VIBRATIONS /  * * * * ECHOES / COUP DE COEUR MUSIQUES DU MONDE 2014 DE L'ACADÉMIE CHARLES CROS
Roots of  Rastafari : La musique mystique qu'écoutait Bob Marley.

Un fascinant témoignage des cultes mystiques afro-jamaïcains hérités du temps de l’esclavage. Avec ces chants, tambours et transes, les esprits des ancêtres prenaient possession des initiés lors de cérémonies authentiques qui ont inspiré la fiction : zombies, vaudou…
Ces rares documents sont sans doute ce qu’il existe de plus proche des légendaires bamboulas de Congo Square au XIXe siècle à la Nouvelle-Orléans : la véritable origine des negro spirituals, du jazz et du gospel. Ils dévoilent les racines africaines profondes du reggae et du Rastafari, dont on entend ici les plus anciens rituels enregistrés.
Décryptées et expliquées par Bruno Blum, coéditées avec le Musée du Quai Branly, ces musiques spirituelles revivalistes sont complétées par du mento et de savoureuses chansons traditionnelles.
Patrick FRÉMEAUX

Fascinating evidence of mystic Afro-Jamaican religious practices inherited from the days of slavery. Accompanied by these songs, drums and trances, ancestral spirits took possession of initiates in authentic ceremonies which inspired fiction’s zombies and voodoo…
These rare sounds probably come closest to the legendary bamboulas held in New Orleans’ Congo Square in the 19th century: the true origins of Negro spirituals, jazz and gospel. The deep African roots of reggae and Rastafarianism are revealed here and include the earliest Rasta ritual recordings ever made.
Deciphered and clarified by Bruno Blum, this Revivalist spiritual music is supplemented by Mento pieces and some savoury traditional songs.

Patrick FRÉMEAUX

PARTENARIAT : MUSEE DU QUAI BRANLY
DROITS : FREMEAUX & ASSOCIES / DP.

logo_quai_branly_fond_blanc.jpg
Liste des articles de presse consacrés à ce CD :
- « Un opuscule fondamental » par Marianne
« Contrairement au coffret évoqué précédemment, celui-ci (2 cd, 44 titres) pourra difficilement mettre en valeur vos talents de dj si vous envisagez d’occuper la platine d’une soirée. Encore moins éprouver vos prouesses sur une piste de danse. Mais il pourra épater la galerie, et bluffer les amateurs de reggae, ou toute personne prête à découvrir le berceau du reggae, pour l'éclairage qu'il apporte sur la genèse de cette musique. Ecrivain, journaliste (grand spécialiste du reggae, de Bob Marley, et du passage de Serge Gainsbourg en Jamaïque !), dessinateur, musicien, producteur, Bruno Blum est parti à la recherche d’un temps perdu. Celui de la musique jamaïcaine, née de l’esclavage : trois cent mille déportés d’Afrique nous rappelle-t-il, qui peupleront cette colonie anglaise. Un temps où les rythmes et les cultures noirs se sont ancrés dans la vie comme autant d’outils de résistance (les Marrons, esclaves rebelles, se sont enfuis dès le 17e siècle dans les montagnes de la petite île, préservant ainsi, à l’abri de tout interdit, leur culture et leur âme. De même que, dans les champs de canne à sucre, ils osaient entonner ces work songs, chants de travail, comme dans les plantations américaines).
L’alchimie entre l’évangélisation coloniale et la subsistance des rites animistes africains donne alors lieu, jusqu’au vingtième siècle, à une multitude de syncrétismes religieux, certains cultes tendant plus vers une adaptation de la religion chrétienne (la Pukkumina ou Pocomania ; ou le Revival Zion). Alors que d’autres, comme le Kumina, se concentrent avec précision sur les cultes africains animistes. Ainsi baptêmes, mariages, funérailles, rites de possession, et donc transe (la communication avec les ancêtres), rites de guérison, ont rythmé la vie jamaïcaine à la cadence des tambours, des chants, des battements de mains et des pieds tapant le sol. Les mêmes cadences et spiritualités métissées qui donneront naissance, bien plus tard, au rastafarisme et au revival des rassemblements nyabinghi, que l’on retrouvera, dans les années 60 et 70, dans le reggae roots des Abyssinians, des Congos, de Pablo Moses et de bien d’autres.
Les pistes qui constituent ces galettes sont évidemment originales, enregistrées entre 1939 et 1961, et provenant, pour la plupart de George Eaton Simpson et Edward Seaga (futur homme politique et Premier ministre jamaïcain). On y retrouve la magnifique Louise Bennett dont nous avons parlé dans l’article précédent. Et bien des chanteurs et musiciens qui feront du reggae ce genre adulé dans le monde entier (Johhny Moore, Bunny and Skitter, Count Ossie…).
En écoutant ce collectage unique, il faut le livret de Bruno Blum. Bien plus qu’un livret, on a à faire ici à un opuscule fondamental. Vingt trois pages qui nous délivrent la filiation et l’histoire complexe de ces musiques liturgiques, païennes ou pieuses. Bien plus précieux que n’importe quel livre ou recherche sur internet. Bruno Blum nous donne ici le sens profond et détaillé des racines africaines du reggae et du rastafarisme, tordant ainsi le cou aux idées préconçues et aux folklore bêta qui collent à la peau de l'imagerie rasta. Tout simplement passionnnant. »
Par Frédérique BRIARD - MARIANNE
- «Ceux qui s’intéressent à ces cultures seront fascinés par ces documents extraordinaires» par On Mag
« Qu’on ne s’y trompe pas. Ce double album est avant tout une collection de documents culturels et non pas un objet artistique au sens où nous l’entendons habituellement. Ceci posé, reste que le double CD (et son admirable livret !) se lisent et s’écoutent comme un formidable livre d’aventures. C’est une plongée dans un monde post-esclavagiste qui nous permet d’entrevoir ce qu’a pu et ce qu’a dû être la vie des esclaves afro-américains. Une vie déculturée, sans perspectives d’avenir, s’accrochant aux lambeaux des religions ancestrales et les mariant avec les religions et les idées politiques nouvelles dans un syncrétisme étonnant. Cela nous donne une idée de ce que furent les fameuses bamboulas de Congo Square à New Orleans, qui donnèrent naissance au jazz, et surtout les clés pour comprendre le mouvement rastafari qui donna naissance au reggae. Les rites de possession, le vaudou, les zombies, ont toujours fasciné le public. On les entend ici à l’œuvre, indéniablement africains, festifs, mais fondamentalement mystiques, servant autant à souder les communautés qu’à les soigner, à servir qu’à se servir des esprits. Les différends entre les nombreuses églises (l’Eglise des Blancs étant disqualifiée par nature), l’éthiopianisme (l’influence de Marcus Garvey y a été énorme), le recours à l’alcool, aux drogues et à la surventilation pour mieux atteindre la transe, tout cela est expliqué avec précision dans un livret passionnant. La fin du second CD, qui retrace les débuts des ancêtres du reggae (mento, etc) rappelleront des airs connus (« Mathilda ») aux admirateurs de Harry Belafonte. Tous ceux qui s’intéressent à ces cultures seront fascinés par ces documents extraordinaires. Quant aux profs qui souhaitent enseigner l’histoire de l’esclavage, ils seront aux anges. Pour ceux qui préfèrent le disco, je crois qu’ils feraient bien de passer leur chemin, y’a rien à voir. »
Par Michel BEDIN - ON MAG
- ‘There are some truly fascinating sounds’ by Blues & Rhythm
When looking at the antecedents of jazz and the blues, the kinds of things that musicologists have tended to consider have been the songs of the so-called ‘primitive’ churches, ring shouts, work songs and celebrations – all of wich are included on this double CD set, so it is small wonder that the notes on the back of the sleeve make the contentious point that these sounds ‘probably come closest to the legendary bamboulas held in New Orleans’ Congo Square in the nineteent century…’ that is of course debatable, but many of the tracks here certainly fit with the descriptions of music from the ninetenth century. There is a large percentage of ritual music – largely call and response vocals with drums – but the opening two numbers are the oldest pieces of Jamaican music known to still exist, a rough-sounding ensemble version of the mento, ‘Linstead Market’, combined with ‘Sweetie Charlie’. The notes state that it is sung by American actresses Nina McKinney and Ida James (who later appeared in ‘Hi-De-Ho’ with Cab Callaway) and Randolph Williams, on whom I have drawn a blank – but surely even if these actresses appear in the film, ‘The Devil’s Daughter’, performing this song, it was mimed ; both it and the ‘kette Drum Suite’ which follows (from the same film) were indeed recorded in Hope Botanical Gardens in Jamaica though, and the same performers tackle both – chech it out  on Youtube. After this, the music is drawn from two Folkways albums, ‘Folk Music Of Jamaican’, recorded by the island’s future Prime Minister, Edward Seaga, in the early ‘50s, and ‘Jamaican Cult Music’, recorded by George Eaton Simpson. The music falls into those categories listed in the first paragraph, with the religious music predominant – kumina , pocomania, Revival Zion. This kind of material can be difficult to lisqten to, but the tracks here tend to be both highly rhythmic and rickly melodic. The second CD continues in the same vein and includes the first known recordings of Rastafarian music, from December 1953, Then at track ten (of 22), there is a switch from field recordings to studio material, two tracks from The Mellow Cats with Rasta drummer Count Ossie and his group (released in the UK on BlueBeat in 1961), five from folk performer Louise ‘Miss Lou’ Bennet (from Folkways again), a brace from Edric Connor & The Caribbeans (a rather formal Trinidadian vocalist who recorded the album ‘ Songs from Jamaica’ in 1952, the source for these two number – four years late he made ‘The Manchester United Calypso’), and one apiece from The Frats Brothers, Harold Richardson, Lord Foodoos, and Count Lasher, the latter with ‘Sly Mongoose’. This set is not as immediate as others in the label’s serise of everviews of Carribean music, but like them it does contain material that has long been very difficult to obtain (though since the advent of the Internet, perhaps less so). Even leaving aside that issus of ‘roots of jazz and blues’, there are some truly fascinating sounds on offer here. Norman DARWEN – BLUES & RHYTHM
- « Un document sonore aussi rare que précieux » par Vibrations
Depuis les années 30, les « groundations », cérémonies méditatives des esclaves jamaïquains insurgés, sont rythmés au son des tambours. Les chants rappellent tour à tour le gospel américain et les cultes yorubas pratiqués à la même période au Nigeria. Mais plus que des enregistrements sommaires des ces réunions spirituelles, cette double compilation regroupe aussi du mento, des refrains traditionnels et des chansons champêtres de Louise Bennett et de Count Ossie. Un document sonore aussi rare que précieux, agrémenté d’un livret complet de trente-deux pages.
Par David COMMEILLAS - VIBRATIONS
- « Un document essentiel » par Le Cri du Coyote
Le sous-titre (en anglais) de ce double CD est très explicite, il s’agit des racines musicales du mouvement rastafari, entre 1939 et 1961. De plus, le livret, toujours très bien documenté, de Bruno Blum, est une vraie plongée dans les antécédents culturels, religieux et ethniques de ce mouvement. Ceci en fait un document essentiel pour les passionnés de musique jamaïcaine, le reggae en particulier. Musicalement, il intéressera aussi ceux de musique louisianaise, car il donne une idée des légendaires bamboulas de la place du Congo à la Nouvelle-Orléans au 19ème siècle, ancêtres du négro spiritual, jazz et gospel. L’écoute m’a rappelé un peu les enregistrements sur le vif en pays cadien des années 1950/1960, avec, ici, une grosse présence des percussions, donnant des airs entraînants, souvent chantés en chœur. Et on a, parfois, des surprises. Sur le premier CD, très folklorique, au sens premier du terme, deux morceaux de la Revival Zion Congregation sortent su schéma général, « Uplifting table 2 » fait assez chanson à boire ou de fin  de banquet et « Preparation for baptism table 2 » évoque une musique carnavalesque. Le même groupe, qui ouvre le deuxième CD, attaque avec deux titres assez chanson de colo de vacances, puis « Me want me daughter » (Louise Bennett) est très folk cadien / québécois, « Missa ramgoat » d’Edric Connor & Caribbeans est un peu doo-wop, et on termine sur trois titres très biguine / calypso à la Harry Belafonte, avec « Me nuh go back » (Harold Richardson), « Back to back » (Lord Foodoos), et « Sly mongoose » (Count Lasher).
Par B.B. – LE CRI DU COYOTE  REVUE DE MUSIQUES AMERICAINES
- « La diversité des sixties » par Jazz News
La belle maison de Vincennes documente de nouveau les musiques originelles de l’archipel caribéen, terreau créolisé qui a fécondé la diversité des sixties. C’est là que s’arrête cette double sélection, sous titrée « Roots of Rastafari ». Ici, les tambours donnent le la, les chants indiquent la voie. Tendance mystique. Mais aussi de bons vieux airs de mento, musique à la coule dans lequel le reggae va puiser. Comme à Haïti ou à Cuba, cet héritage transfigurée de la tradition des côtes ouest-africaines rappelle l’importance primordiale des cultes syncrétiques dans les futures synthèses électriques. JAZZ NEWS
- « Precursors to the reggae beat » by Mojo
Most reggae histories casually note that the triumvirate of Rastafari drumming (the bass, funde and repeater drums) is related to Burru, a ceremonial form that survived the middle passage from West Africa, but beyond that, little detail is typically relayed. This 2-CD set seeks to make plain how the spirit possession of the Afro-Jamaican Christian cults such as Pocommania, Revival Zion, and the Congo-derived Kumina, have all influenced the rhythms of reggae. Dispite the rough sound qualify of these ancient archive recordings, this is musically thrilling stuff, and though only a few tracks sound like obvious precursors to the reggae beat itself, there is no denying the relation between the sounds captured here and what later emerged. There are also some early Rasta services, recorded in the 1950s, as well as thematic, drum-backed folk songs from Miss Lou and Edric Connor, plus a few early mento recordings. David KATZ - MOJO
- « Un intérêt discographique considérable » par Trad Mag
Plusieurs beaux albums publiés par Frémeaux et réalisés par Bruno Blum sont à mettre en évidence pour leur intérêt historique, documentaire, ethnomusicologique et musical. Parmi ceux-ci, le récent album « Jamaica Folk Trance ». Ce qui frappe tout de suite, c’est la prégnance de la musique africaine ou d’origine africaine bien plus forte à cette époque que de nos jours. Des chants responsoriaux a cappella pentatoniques, des jeux de tambours, des flûtes, des maracas et autres idiophones, des work songs…Le réalisateur de l’album a eu accès à des disques et autres enregistrements qui constituent les fonds baptismaux musicaux de la religion rastafari qui débute dans les années 1920-1930. Des influences que l’on pourrait entendre aujourd’hui comme brésiliennes (Church Dedication Service) mais aussi des chants franchement européens anglais ou français, type folk (Zyon Chorus And Blowing Parts 1&2). Bref, un intérêt discographique considérable très bien réalisé, comme toujours dans cette collection.
Par Michel PLISSON – TRAD MAG
Liste des crédits sur ce CD :
Traditionnel , Nina Mckinney, Randolph Williams, Ida James , Pacomania Congregation , Kumina Congregation , Excavation Workers , John Canoe Congregation , Revival Zion Congregation , Mother Gardner And Revival Zion Congregation , Pukkumina Congregation , Ras Tafari Youth Group , Mcgimsey , The Mellow Cats W/count Ossie And The Wareikas , The Mellow Cats W/count Ossie Afro Combo , Louise Bennet , Edric Connor And The Caribbeans , The Frats Quintet , Harold Richardson , Conrad Eugene Mauge Jr , Lord Foodos , Count Lasher
CDPisteTitreArtiste principalAuteurDuréeEnregistré en
11Linstead market sweetie charlieNina Mckinney, Randolph Williams, Ida James Traditionnel 00:03:061939
12Kette drum suitePacomania Congregation Traditionnel 00:04:541939
13Kumina drummingKumina Congregation Traditionnel 00:02:551953
14Kumina bailoKumina Congregation Traditionnel 00:02:261953
15Kumina country song with drums 3Kumina Congregation Traditionnel 00:03:051953
16Kumina country song with drums 1 et 2Kumina Congregation Traditionnel 00:05:191953
17Finger demExcavation Workers Traditionnel 00:03:051953
18Marnin backExcavation Workers Traditionnel 00:01:401953
19Ring play 1Kumina Congregation Traditionnel 00:02:121953
110Ring play 2Kumina Congregation Traditionnel 00:03:001953
111John canoe musicJohn Canoe Congregation Traditionnel 00:01:461953
112Uplifting table 1Revival Zion Congregation Traditionnel 00:03:261953
113Uplifting table 2Revival Zion Congregation Traditionnel 00:02:031953
114Uplifting table 3Revival Zion Congregation Traditionnel 00:02:071953
115Preparation for baptism table 1Revival Zion Congregation Traditionnel 00:01:171953
116Preparation for baptism table 2Revival Zion Congregation Traditionnel 00:02:481953
117Preparation for baptism table 3Revival Zion Congregation Traditionnel 00:02:131953
118Church dedication serviceRevival Zion Congregation Traditionnel 00:01:521953
119Revivalist day service 1Revival Zion Congregation Traditionnel 00:01:461953
120Revivalist day service 2Revival Zion Congregation Traditionnel 00:04:111953
121Sunday evening service 1Mother Gardner And Revival Zion Congregation Traditionnel 00:03:031953
122Sunday night service 2Revival Zion Congregation Traditionnel 00:03:261953
21Zion chorusRevival Zion Congregation Traditionnel 00:01:421953
22Zion chorus and blowing part 1 et 2Revival Zion Congregation Traditionnel 00:02:501953
23Zion chorus 2Revival Zion Congregation Traditionnel 00:01:361953
24Zion groaningRevival Zion Congregation Traditionnel 00:01:331953
25Pukkumina prayer and chorusPukkumina Congregation Traditionnel 00:03:531953
26Pukkumina 3 cymbalsPukkumina Congregation Traditionnel 00:02:181953
27Pukkumina cymbalPukkumina Congregation Traditionnel 00:07:571953
28We are going homeRas Tafari Youth Group Traditionnel 00:01:501953
29King so highRas Tafari Youth Group Traditionnel 00:01:361953
210Rock a man soulThe Mellow Cats W/count Ossie And The Wareikas Mcgimsey 00:02:481961
211ChubbyThe Mellow Cats W/count Ossie Afro Combo Traditionnel 00:03:331961
212Jamaican alphabetLouise Bennet Traditionnel 00:01:431954
213Me want me daughterLouise Bennet Traditionnel 00:01:111957
214Dip demLouise Bennet Traditionnel 00:01:511957
215Missa ramgoatEdric Connor And The Caribbeans Traditionnel 00:00:551952
216Judy drowndedEdric Connor And The Caribbeans Traditionnel 00:01:231952
217Chi chi budLouise Bennet Traditionnel 00:01:061957
218Towns of jamaicaLouise Bennet Traditionnel 00:02:251957
219Mama me wan fe workThe Frats Quintet Traditionnel 00:02:261959
220Me nuh go backHarold Richardson 00:02:251957
221Back to backLord Foodos Conrad Eugene Mauge Jr 00:03:091957
222Sky moongooseCount Lasher Traditionnel 00:02:481957
Availability

Usually ships in:

3-5d.gif




Vous pouvez acheter ce produit :
- Chez votre disquaire (distribution Socadisc), chez votre libraire (distribution Frémeaux & Associés) ou par téléphone au 0143749024
- Sur lalibrairiesonore.com Acheter ce produit
- Sur librairie-audio.comAcheter ce produit Pré écoute possible de certains produits!

Egalement disponible aux éditions Frémeaux & Associés :

JAMAICA - MENTO  1951-1958
   
JAMAICA - MENTO 1951-1958
L'AVANT BOB MARLEY !

Le monde a découvert...
JAMAICA - MENTO  1951-1958
AFRICA IN AMERICA
   
AFRICA IN AMERICA
SELECTION JAZZ DE FIP
"An imaginative and quirky compilation illustrates how...
AFRICA IN AMERICA
VOODOO IN AMERICA
   
VOODOO IN AMERICA
Puisant ses racines en Afrique de l’Ouest, le Vaudou nord-américain se développe au XIXe...
VOODOO IN AMERICA



Fremeaux


Je suis :

Un particulier Un libraire

Un disquaire Une bibliothèque
 meublenatureok.gif

Catalogue Frémeaux
Catalogue Frémeaux
Je souhaite recevoir
le catalogue
Catalogue Frémeaux
Catalogue Frémeaux

Les livres sonores à l'écoute
templatefrmeaux_correc16.jpg
Fremeaux
Grand prix In Honorem
de l'Académie Charles Cros
pour son oeuvre d'éditeur

Fremeaux

SAM CASTENDET - FESTIVAL BIGUINE
SAM CASTENDET - FESTIVAL BIGUINE
Nul n’aura célébré la fête antillaise avec autant de franche gaieté, ni poussé la...

PIERRE LOUISS
PIERRE LOUISS
La passion du jazz, une créativité bouillonnante, le piment de ses origines antillaises... Il a tout transmis...

MOUNE DE RIVEL
MOUNE DE RIVEL
Beaucoup de sentiment, de nostalgie dans ces airs, souvent en mode mineur, mais aussi beaucoup de joie et d’espoir car,...

LA COMPAGNIE CREOLE
LA COMPAGNIE CREOLE
"Ecrire et chanter des petites ritournelles qui s’insinuent dans le cœur des gens est un art...

JAMAICA - MENTO 1951-1958
JAMAICA - MENTO  1951-1958
L'AVANT BOB MARLEY !

Le monde a découvert...

GROUPE FOLKLORIQUE MARTINIQUAIS
GROUPE FOLKLORIQUE MARTINIQUAIS
Loulou Boislaville (1919-2001) fut de 1966 à 1981 l’animateur du célèbre Groupe Folklorique...

ERNEST LEARDEE - RYTHMES DES ANTILLES 1951-1954
ERNEST LEARDEE - RYTHMES DES ANTILLES 1951-1954
« Ernest Léardée, avec son orchestre antillais, fut au début des années...

DEL’S JAZZ BIGUINE 1951-1953 - EUGENE DELOUCHE
DEL’S JAZZ BIGUINE 1951-1953 - EUGENE DELOUCHE
Eugène Delouche, clarinettiste né à la Martinique en 1909, fut à Paris à...

BIGUINE, VALSE ET MAZURKA DES ANTILLES FRANÇAISES 1940-1966
BIGUINE, VALSE ET MAZURKA DES ANTILLES FRANÇAISES 1940-1966
La Biguine est le cadeau des Antilles à la danse ! La présente sélection recueille les titres les plus...

BIGUINE VOL. 2
BIGUINE VOL. 2
L’anthologie de la musique antillaise par les artistes qui firent son succès à Paris tout au long des...

BIGUINE VOL. 1
BIGUINE VOL. 1
L’âge d’or des bals et cabarets antillais de Paris. Jean Pierre Meunier, historien, musicologue et discographe...

ANTILLES EN FÊTE (MUSIQUES DE LA CRÉOLITÉ - FOIRE DE BASSE-TERRE 1973)
ANTILLES EN FÊTE (MUSIQUES DE LA CRÉOLITÉ - FOIRE DE BASSE-TERRE 1973)
« Voici réunies pour la première fois deux ambiances typiques de la tradition des...

Radio france  ina  rfi



Rechercher dans le catalogue Frémeaux
Toutes les catégories :
Advertisement
Visitez la Galerie
Fonds permanent
Cité de la Musique
Great Black Music
Musée du Quai Branly
Indiens Ameriques
Historial
Grande Guerre
Titre_cours_particulier.gif
Histoire de France Vol 1 à Vol7
Permanence d'un Expert
Expertise Millon
Titre_Nouveau_Catalogue.gif
Nouveau Catalogue 2013-2014
Feuille Nouveautés

Dictionnaire des Artistes
Dictionnaire des Artistes
Dictionnaire des Artistes
Présentation

• Pourquoi fremeaux.com ?
• Autorisations Cinéma, TV, musées...
• Une culture d'entreprise
• Charte qualité

Mémoires et études
Edité par Fremeaux et Associés
visuinternetdompublic.gif
Le patrimoine
sonore en
danger!
Interview de
Patrick
Frémeaux

Mémoires et études


Titre_Publicite.gif
Pub Net Cat. LibSonore 200pixels.png
Exposition de Septembre
Exposition La Vie Moderne
Philosophie | Sciences Humaines | Histoire | Livres sonores | Contes | Enfants de 2 A 5 ans | Enfants de 6 A 11 ans | Son de la nature | Collection the quintessence | Jazz
Intégrale Django Reinhardt | Blues | Country & Rockn Roll | Gospel | Chanson française | Les cinglés du music hall | World Music | Classique | Frémeaux & Ass. Télévisions
Mentions légales - Recommander ce site - Ajouter aux favoris - Nous contacter - © 2006 Frémeaux et Associés
20, rue Robert Giraudineau - 94300 VINCENNES - FRANCE - Tél : +33 1 43 74 90 24 - Fax : +33 1 43 65 24 22
templatefrmeaux_correc69.gif