Fremeaux.com
 
ANTHOLOGIE DU XX eme SIECLE
Réf. : FA177

ANTHOLOGIE DU XX eme SIECLE

92 ARCHIVES RADIO

Direction artistique : PATRICK FREMEAUX
Label : FREMEAUX & ASSOCIES / INA
Nombre de CD : 6
Vous pouvez acheter ce produit :

- Chez votre libraire ou maison de la presse (Frémeaux & Associés distribution)
- Chez votre disquaire, Fnac ou Virgin (distribution : Socadisc)
- Sur lalibrairiesonore.com
- Sur librairie-audio.com Pré écoute de certains produits!
- Par téléphone au 01.43.74.90.24
Distinctions :
ÉVÉNEMENT TÉLÉRAMA / RECOMMANDÉ PAR L’EXPRESS / RECOMMANDÉ PAR LAROUSSE / RECOMMANDÉ PAR LCI / RECOMMANDÉ PAR FRANCE 3 / RECOMMANDÉ PAR L’ENSEIGNANT POUR LE PREMIER ET LE SECOND DEGRÉ / RECOMMANDÉ PAR ALTERNATIVES ÉCONOMIQUES
Les supports de communication modernes semblent souvent amnésiques face à la quantité démesurée d’archives qu’ils ont générées. Il est donc nécessaire de présenter une synthèse de cette mémoire.
Cette anthologie, que nous sommes heureux et fiers de coéditer, ne représente qu’un dixième du travail de collecte réalisé à partir des archives de Radio France de 1921 à nos jours.
La mémoire de la radio, c’est bien sûr d’abord la mémoire du son, mais aussi celle des acteurs, des auditeurs, et des témoins, que l’INA a su conserver. L’apparition de la radio constitue la première véritable révolution médiatique du 20e siècle.
Cette anthologie vous présente 92 joyaux de la mémoire qui n’ont pas seulement un intérêt historique, mais aussi une valeur affective et évocatrice. Nos souvenirs sont là : ils demeurent les nôtres puisqu’ils restent sonores et respectent l’image que nous en gardons, ou que nous leur donnons. En fait, la radio est l’empreinte du souvenir dans sa version originale.
Jean-Marie Cavada, Président de Radio France

La radio conserve et doit conserver son principal atout : la convivialité. Elle a le privilège d’un lien ténu avec l’auditeur. Elle ne doit pas renier ses origines. Son avenir, à l’heure de la convergence, est lié au respect et au maintien de ses spécificités. Mémoire vivante de notre temps, elle ne peut que voir son pouvoir décuplé par la mise en place d’une politique patrimoniale qui permettra de découvrir ou de redécouvrir tous les grands moments du siècle écoulé grâce à l’édition sur support CD.
L’anthologie qui vous est présentée ici témoigne de la richesse de notre mémoire sonore : Jean Cocteau évoquant la mort de Marcel Proust, Léon Blum présentant le gouvernement du Front Populaire, Paul Valéry livrant ses réflexions sur Hitler, l’annonce de l’assassinat du Président Kennedy...
"Par l’écoute de ces fragments de l’histoire du XXe siècle, c’est une occasion unique qui est offerte de vivre ou de revivre la force intacte de l’événement."
Catherine Trautmann
, Ministre de la culture et de la communication

Dans leur simplicité, leur modestie et, quelquefois, leur dénuement, les sons et les voix rassemblés dans ces disques vérifient à quel point la radio est douée du pouvoir d’attirer l’attention, d’ouvrir la voie à l’imagination comme à la méditation, et comment elle tire sa force de la liberté qu’elle postule chez son auditeur.
Philippe Meyer

Coffret 6 CD avec livret 100 pages rédigés par Jean Yves Patte.

Coproduction : Patrick Frémeaux pour Frémeaux & Associés - INA - Radio France en accord avec les Successions.
Liste des articles de presse consacrés à ce CD :
- "Anthologie du XXème Siècle par la Radio" par L'Express
“Cette anthologie produit l’effet que la madeleine provoque chez d’autres. Frémeaux et associés ont su tirer la substantifique moelle de la masse énorme des archives radiophoniques existantes et ainsi, une fois de plus, nous offrir un vrai moment de plaisir.“ Thomas BOUDRANT -L’EXPRESS
- "Anthologie du XXème siècle par la radio" par Philippe Meyer
 “Dans leur simplicité, leur modestie et, quelquefois, leur dénuement, les sons et les voix rassemblés dans ces disques vérifient à quel point la radio est douée de pouvoir d’attirer l’attention, d’ouvrir la voie à l’imagination comme à la médiation, et comme elle tire sa force de la liberté qu’elle postule chez son auditeur.” Philippe MEYER (à propos de l’Anthologie du XXe siècle).
- "Les archives radio du siècle traduisent une confiance en l'avenir désarmante" par Télé Obs
LE PAYS DU SON
« La généralisation du numérique et la banalisation du CD en tant qu’objet nous ouvrent désormais un espace fabuleux. Des anthologies radiophoniques sont éditées, des coffrets ou compilations sont proposés qui mettent subitement la mémoire radiophonique à notre portée. C’est assez formidable. Voilà que nous pouvons voyager dans le grand pays du son ! Dans notre besoin de mémoire, quelque chose demeurait hors de portée des historiens, des chroniqueurs ou des archivistes. Un « plus » indéfinissable touchant au son, au langage, à la syntaxe, au rythme des phrases et dont chaque époque se trouve porteuse. Sans compter les simples bruits (de guerre ou de paix) qui habitaient eux aussi la mémoire. » TELE OBS
- "Anthologie du XXè siècle par la radio" par Inspection Académique / Education Nationale 74
"Une anthologie extraordinaire de la mémoire, "qui n’a pas seulement un intérêt historique, mais aussi une valeur affective et évocatrice. L’apparition de la radio constitue la première véritable révolution médiatique du XXe siècle. Les plus grands documents sonores de la guerre et de l’occupation sont présents : discours d’HITLER EN 1934, présentation du Front Populaire par Léon BLUM en 1936, allocution du Maréchal PÉTAIN en 1940, appel du 18 juin, allocution de Pierre LAVAL (port de l’étoile jaune)..."
Si une mémoire rationnelle s’appuie sur le savoir reconstitué par l’Histoire, ce sont surtout des émotions partagées qui vont ancrer durablement chez les enfants une conscience historique. A ce titre, les documents authentiques que constituent les lettres des simples soldats, les tiquets de rationnement, les listes retrouvées dans les greniers des mairies ou des vieilles écoles, la presse, les photographies, les actualités cinématographiques (même manipulées...) et les documents sonores d’époque sont des archives irremplaçables pour faire ressentir ce qu’a pu être pour tous les français la période noire de l’occupation.
Documentation Sonore
Une quantité de disques de qualité a été publiée à l’occasion de diverses commémorations mais on ne les retrouve malheureusement plus sur le marché du CD soumis aux mêmes objectifs de rentabilité immédiate que le livre.
Seule la collection FRÉMEAUX § ASSOCIÉS met à disposition "cette mémoire auprès du public en dehors des normes de l’économie du marché des biens culturels". Nous vous recommandons de demander son remarquable catalogue gratuit directement par téléphone au 01 43 74 90 24." INSPECTION ACADEMIQUE / EDUCATION NATIONALE 74
- "Anthologie radiophonique" par Histoires Littéraires
« André Salmon sur Apollinaire, la mort de Marcel Proust, l’opinion de Paul Valéry sur Hitler et la guerre, Paul Claudel à propos du Soulier de satin, les réflexions de Gaston Bachelard, Françoise Sagan juste après Bonsoir Tristesse, Jean Vilar sur les trois ans du TNP, Raymond Queneau répondant à des questions stupides sur Zazie dans le métro, Boris Vian et Henri Salvador se livrant à un exercice de ‘Pataphysique’, Albert Camus remerciant poliment et gentiment pour son prix Nobel, Jacques Prévert déclarant qu’il ne sait pas ce que c’est que la poésie, Marguerite Yourcenar interrogée à distance au moment de son entrée à l’Académie Française, tels sont les éléments retenus, comme passages « littéraires », dans cette anthologie radiophonique. Le plus décoiffant : l’intervention Vian-Salvador. Le plus surprenant : la voix de gamine de Simone de Beauvoir. Le plus démodé : le ton des ‘interviewers’. » Jean-Jacques LEFRERE – HISTOIRES LITTERAIRES
- « Les grands évènements » par Historia
Grâce à ce qu’on appelait alors la « poste », les Français ont pu suivre, la plupart du temps en famille, tous les grands évènements de leur époque. Tantôt heureux, tantôt tristes. La Librairie sonore nous livre ici, une anthologie de 92 de ces instants historiques. Divisés chronologiquement (1900-1939, 1940-1944, 1945-1952, 1953-1959, 1960-1974, 1978-1999) sur six CD, ils ont également une valeur affective et évocatrice qui, du premier discours d’Edouard Branly (1900) à celui de Lionel Jospin à L’Assemblée nationale à propos du Kosovo (1999), en passant par l’inauguration de la première ligne de métro (1903), replongent l’auditeur dans l’Histoire. Emouvant. Victor BATTAGGION - HISTORIA
- Lettre à Patrick Frémeaux
« Il m’a été très agréable de recevoir l’Anthologie sonore du XXe siècle, réalisée par votre société. Ces documents nous font revivre avec émotion de moments poignants de notre passé en nous faisant prendre conscience de l’impact de la radio en cette période de notre histoire » LIONEL JOSPIN - PREMIER MINISTRE
- « Ecoutez, c’était le XXe siècle... » par Télérama
Qu’est-il advenu de notre mémoire sonore ? Où sont-ils donc passés tous ces bruits, ces voix, ces témoignages enregistrés sur cylindre d’acétate ou bandes magnétiques qui racontent chacun un peu de notre histoire ? Quand ils n’ont pas disparu , ils dorment à l’abri du monde, loin de notre curiosité, dans les armoires de l’INA, de la phonothèque de la Bibliothèque nationale ou encore chez les particuliers, dans des collections privées. Heureusement, quelques rares éditeurs font de la résistance. Les Editions Frémeaux & Associés font partie de ces irréductibles qui, depuis quelques années, entreprennent de collecter, « nettoyer », réhabiliter et surtout de rendre accessibles des pans entiers de cette mémoire engloutie. Après avoir fait revivre la guerre de 14, le Front populaire et les riches heures du socialisme - en exhumant notamment les discours de ses pères fondateurs -, ces « archéologues du son » viennent de passer à la vitesse supérieure. Coéditée et réalisée avec le concours des équipes de Radio France et de l’INA, leur Anthologie du XXe siècle par la radio est destinée à faire date. Des souvenirs d’une passagère du premier métro, en 1900, à l’allocution de Lionel Jospin justifiant les frappes de l’Otan au Kosovo devant l’assemblée nationale, ce coffret de six CD se veut davantage un florilège qu’une somme définitive. Partant du postulat qu’on ne saurait raisonnablement faire tenir un siècle aussi riche et remuant que le nôtre sur six heures d’enregistrement, les auteurs ont choisi, au-delà de la simple chronologie des évènements telle qu’elle a été diffusée sur les ondes françaises, de privilégier l’émotion. Si Patrick Frémeaux  et Jean-Pierre Guéno – qui est également directeur de la communication et des éditions Radio France – accordent une large place aux fractures de ce siècle  (les guerres mondiales, la guerre d’Indochine, le guerre d’Algérie, les assassinats de Kennedy et de Gandhi…), ils n’oublient pas pour autant d’autres faits qui ont marqué la société hexagonale : le vote des femmes, Mai 68, le Tour de France, l’abolition de la peine de mort, la dernière Coupe du monde de foot… Avec la volonté, lorsque c’est possible, de présenter l’évènement sous un angle différent et inédit. L’émotion naît souvent du décalage. Il suffit parfois de peu de chose, comme cette petite prière prononcée (et enregistrée dans le cockpit !) par le pilote du bombardier qui s’apprête à larguer la mort atomique sur Hiroshima. Ou encore la poignante présentation du concert donné en suisse par Toscanini et Horowitz le 30 août 1939, ultimes instants de finesse et de civilisation avant le basculement dans le chaos. Des moments suspendus, miraculeusement rescapés de l’oubli, qui valent à l’aune de l’émotion les meilleurs livres de souvenirs. Cette anthologie fait aussi la part belle aux grandes voix du siècle. On y retrouve des organes familiers : de Gaulle, Orson Welles, Cocteau, Prévert, et quelques timbres plus rares : Gaston Bachelard, Léon Blum, Jean Vilar, Utrillo, Mistinguett. Même papa Sigmund, Freud en personne, est de la même partie. Etonnante voix aiguë, à la fois enfantine et professorale. Comme le souligne Philippe Meyer, qui a tiré de cette anthologie une série d’émissions diffusées l’été dernier sur France Culture : « On est frappé, en les entendant, de ce qu’un timbre, une élocution, une rhétorique peut suggérer d’un tempérament, d’une volonté, d’une intelligence, d’un caractère. Un entretien avec Louise Weiss, l’infatigable militante pour le droit de vote des femmes, et l’on est ébloui par un tempérament hors du commun, une détermination d’autant plus ardente qu’elle est exprimée avec une implacable pondération, et dans une langue dont la pureté et la précision redoublent l’efficacité ». Pouvoir des mots, et surtout de l’expression, dont la radio dès son développement dans les années trente devient le relais et l’amplificateur. Premier mass media moderne, rapide, réactif, elle s’avère également, pour qui sait s’en servir, un formidable instrument de propagande. L’extrait d’un discours de Hitler est là pour nous le rappeler. Méfions-nous des trop bons orateurs, de leur goût pour les formules et les applaudissements. L’un des grands mérites de cette anthologie est de revenir sur les coins sombres de notre histoire (par exemple, le massacre du métro Charonne en 1962) et d’insister sur l’Occupation. Même si le sujet est aujourd’hui à la mode, il faut absolument écouter ce qui se disait sur l’antenne de Radio Paris au début des années 40, pour comprendre, ressentir. Ah, le beau reportage sur l’odieux attentat perpétré contre Pierre Laval, ou le départ des héroïques Waffen SS français sur le front de l’Est. Et que dire des chroniques de Jean-Hérold Paquis, speaker vedette de cette radio collaborationniste… Encore un qui maniait bien les mots. « C’est incroyable d’entendre ça, avoue Patrick Frémeaux, qui prépare un coffret sur la Déportation. Ca n’a rien à voir avec les documentaires que l’on a déjà pu voir. C’est beaucoup plus fort, justement parce qu’il n’y a pas d’images, que l’œil n’est pas distrait. Là, on ne peut pas passer à côté du contenu. La haine est palpable, et d’autant plus effrayante qu’elle est ordinaire. Ce qui frappe le plus, c’est la complète décontraction des speakers de cette époque, leur totale absence de doute. » Comme dans toute anthologie, il y a des trous et des absences. On s’étonne d’entendre Camus mais pas Sartre, Cocteau mais pas Guitry. Jusqu’au Titanic, qui a sombré corps et biens dans la mémoire radiophonique… « C’est la loi du genre, explique Jean-Pierre Guéno, il y a forcément une part d’arbitraire. Mais, en même temps, ce n’est pas la responsabilité d’un seul, et c’est ce qui nous protège des dérapages. Ce projet a été porté par une cinquantaine de personnes : service de documentation, producteurs, etc. Et le choix des quatre-vingt-douze extraits s’est fait à tous les niveaux. Personnellement, j’aurais bien inséré la voix d’Apollinaire, mais ça n’a pas été retenu. Et c’est sans doute mieux ainsi. Ce travail collectif avec des sensibilité et des métiers différents, c’est notre meilleure garantie ». Et puis, même avec la meilleur volonté du monde, il y a les documents manquants. De chers disparus et non des moindres, comme le fameux « appel du 18 Juin », dont on n’a toujours pas trouvé l’enregistrement original. Celui que l’on connaît date en réalité du 22 juin ! Autre cas de figure : l’interdiction pure et simple. Rien n’empêche les héritiers ou ayants droit de s’opposer à l’utilisation d’enregistrements, même s’il s’agit de personnages publics. C’est ce qui s’est produit ici avec une interview de Coco Chanel. La direction de la célèbre marque de couture a en effet estimé, selon Patrick Frémeaux, qu’il y avait « incompatibilité entre la teneur de cet entretien et l’image que Chanel souhaite défendre aujourd’hui ». Dommage qu’au nom d’une stratégie marketing on écorne ce qui relève du patrimoine collectif… Reste au final un bel objet de connaissance et d’émotion, premier jalon d’importance d’une reconquête plus vaste dont les radios seront les premières bénéficiaires. Radio France ne s’y est pas trompé, qui puise de plus en plus dans le manne des archives sonores pour nourrir ses programmes. Et ce n’est sans doute qu’un début. Stéphane JARNO - TELERAMA
- « L’émotion pure » par l’Alsace
Ce 17 juillet 1950, à l’aéroport d’Orly, on attend le retour de Maurice Herzog et de l’expédition française qui vienne de vaincre l’Annapurna, l’un des plus haut sommets de l’Himalaya. Georges de Caunes est en direct à la radio. Mais hélas, Herzog et ses amis tardent à apparaître et le reporter est obligé de longuement meubler : « Toujours pas de Herzog à la porte de l’avion… Nous croyons savoir qu’il a été sauvé d’une crevasse mais que ses pieds et ses mains ont beaucoup souffert. » Et comme il ne se passe toujours rien, De Caunes raconte les passagers qui sortent, les cris dans la foule, une hôtesse qui passe… Et puis, soudain, le ton monte : « Voilà Maurice Herzog ! » L’homme de radio raconte le « grand garçon de trente ans, bruni par les épreuves », porté par ses amis, les mains et les pieds pris dans des pansements. De Caunes est tout prêt d’Herzog : « Bonjour, Maurice ! Ca va, mon vieux ? » Un instant de radio mais aussi de mémoire comme on en trouve près d’une centaine, historiques ou anecdotiques, dans l’Anthologie du XXe siècle par la radio, une belle aventure audio née en novembre 1998 dans un petit restaurant asiatique à deux pas de la Maison de la  Radio à Paris où se rencontrent Jean-Pierre Guéno, directeur des éditions, de la commercialisation et de la communication à Radio-France et Patrick Frémeaux, le patron de Frémeaux et Associés, une société née il y a huit ans avec l’ambition de mettre en valeur le patrimoine sonore de la première moitié du XXe siècle… Patrick Frémeaux raconte : « Il y avait un côté rêve dans cette idée… Parce qu’il fallait trouver les enregistrements et pour cela, nous avons travaillé avec l’INA, les remettre dans leur contexte socio-historique, être sûr que c’est bien la voix d’Hitler et non pas celle d’un autre Allemand qu’on entend, les restaurer, obtenir les droits, ce qui est difficile, et les commercialiser, ce qui est encore plus difficile ». Parce que vendre mes produits culturels n’est pas une mince affaire. Mais, à 32 ans, Patrick Frémeaux a déjà de la bouteille et surtout, il est passionné par l’édition. Après avoir été tourneur de concerts, organisateur de festivals, avoir ouvert une galerie d’estampes, il a entrepris de réaliser, non pas des disques qui alignent seulement les plages, mais un vrai travail thématique sur le son. Au point que Frémeaux et associés est aujourd’hui, dans son créneau (où l’on trouve aussi les Américains de Rounder), la première société au monde. « Sur le patrimoine sonore de ce siècle, il n’y a jamais eu de travail réalisé scientifiquement, de manière muséale… » Frémeaux s’est donc attaché à révéler (par opposition à la musique classique) ou à illustrer l’importance des musiques du monde, la world music avec, par exemple, les musiques cubaines, yiddish, tziganes, la biguine ou encore le choro, né dans le port de Rio de Janeiro, mélange de percussions africaines, de samba et de phrasés mélodiques européens. « Tout cela a été balayé par Hitler. Le jazz s’en est sorti parce que s’était la musique de la Libération. Et puis l’arrivée de la télévision a aussi fait disparaître des merveilles audio… » En ayant produit , depuis ses débuts, quelque 400 ouvrages, Frémeaux et Associés, label le plus primé au monde, joue un véritable rôle de réhabilitation historique mais s’inscrit aussi dans une démarche politique face au risque d’une culture mondiale monolithique… Pour l’Anthologie de la radio, Frémeaux et Guéno ont effectué une présélection de 400 enregistrements pour finalement en conserver 92 dont, évidemment, des « incontournables » comme l’appel du 18 juin 1940 de De Gaulle depuis Londres, sachant que les propos appelant les Français « à continuer le combat là où ils le pourront… » n’ont pas été enregistrés le jour même et que le Général a renouvelé son appel le 22 juin. Dans le veine historique, il y a aussi la voix chevrotante de Pétain qui, le 17 juin 1940, faisant « à la France le don de sa personne pour atténuer sa souffrance », prend la direction du gouvernement de la France… « La radio donne un espace à l’imaginaire, souligne Patrick Frémeaux. Quand on se concentre sur l’audio, le cerveau a plus de facultés à aller au fond des choses. C’est vrai, ainsi, pour le dernier enregistrement de l’anthologie consacrée au discours devant l’Assemblée nationale de Lionel Jospin à propos des frappes de l’OTAN sur le Kosovo. J’avais vu le discours à la télévision mais le réécouter sans les images, lui donne une perspective historique, morale et affective et une profondeur que la télévision avait cachées… »  Selon les régimes et les époques, la radio peut servir d’instrument d’éveil ou d’abrutissement, véhiculer la propagande ou la désinformation ou devenir outil de connaissance et de résistance. Ici, elle réhabilite aussi un Paul Valéry, souvent critiqué sur ses positions face à Vichy et qui, le 1er septembre 1939 à la Radio nationale, dénonce la sombre méditation ou l’autorité monstrueuse d’un solitaire nommé Hitler… Et puis, la radio, c’est aussi une couleur sonore, des voix reconnaissables entre toutes, d’autres dont le souvenir s’est estompé, un ton aussi qui suggère un tempérament, une intelligence, un caractère… Passent là Gaston Bachelard ou Jean Vilar, Louis Lumière ou Sigmund Freud, Cocteau ou Blum, les Waffen SS français de 1943 et les propos haineux de Jean-Hérold Paquis sur Radio-Paris, Marcel Cerdan envoyant au tapis Hasan Diouf ou les chars soviétiques entrant dans Budapest, la guerre d’Algérie et l’assassinat de Kennedy ou, plus près de nous, l’évacuation des sans-papiers de l’église Saint-Bernard à Paris, le flash spécial sur Inter pour le verdict dans le procès Papon ou la victoire des Bleus au Stade de France le 12 juillet 98… Et puis, la radio, c’est aussi l’émotion pure. Ainsi avec Samy Simon qui, depuis le festival de Lucerne, le 30 août 1939, sait qu’il commente la dernière soirée radiophonique avant la guerre. Le festival s’achève. L’ultime concert doit réunir Toscanini au pupitre et Horowitz au piano. A la veille de l’un des plus grands drames de l’Histoire, le public suisse achète, en deux heures, toutes les places. 300 stations de radio diffusent le concert à travers le monde. Et Samy Simon raconte : « Le latin et le slave, l’aryen et l’hébreu s’associent pour faire entendre un message d’amour. Toscanini – Horowitz, normalement, c’est un événement. Aujourd’hui, c’est un signe et, par delà les conflits de race, la violence et la haine, un appel à la vie… » Pierre-Louis CEREJA – L’ALSACE
- «Un vrai moment de plaisir » Par Amazon.fr
La radio tient un rôle très important dans l’histoire de l’information et dans l’histoire du XXe siècle en général. Cette anthologie nous rappelle en proposant les moments marquants du siècle diffusés sur les ondes. De l’armistice de 1918 au succès français de la coupe du monde de foot Ball en 1998, en passant par l’appel du 18-juin, les principaux événements du siècle sont compilés dans ces six disques. A l’intérêt historique de cette anthologie s’ajoute le plaisir de retrouver des moments vécus. On se sent concerné, un peu acteur, à l’écoute de certains témoignages. Ce phénomène est sans doute dû au lien particulier qui existe entre la radio et l’auditeur. Avec la radio, nous nous créons nos propres images des informations reçues, nous devenons « actifs», nous nous approprions l’information. Ainsi, un lien très personnel se crée avec ce medium, qui fait que chacun se rappelle les moments, les lieux où il se trouvait lors de tel ou tel événement, et l’émotion provoquée. Cette anthologie produit l’effet que la madeleine provoque chez d’autres. Frémeaux et associés ont su tirer la substantifique moelle de la masse énorme des archives radiophoniques existant et ainsi, une fois de plus, nous offrir un vrai moment de plaisir.
Thomas BOUDRANT – AMAZON.fr
- « La fée et les faits » par Les Inrockuptibles
Le samedi 25 novembre 1921 ; jour de la première émission de radiodiffusion en France depuis les salons de l’hôtel Lutétia, un homme à la voix tremblotante et solennelle  prenait la parole pour déclarer : « Messieurs, la fée électricité est une personne éthérée. » Soixante-dix-huit ans plus tard, installée dans une grande maison ronde des bords de Seine, la fée électricité se montre boudeuse. Silence radio. Quand la maison ronde la boucle, les auditeurs des radio de Radio France s’acharnent comme des drogués en manque sur leur tuners intraitables : où sont ces voix amies qui nous accompagnaient du réveil au coucher (voire plus si insomnies), comment peut-on prendre sa douche  du matin avec un robinet à musique, pourquoi vous ne dites rien ? En guise de cure de sevrage temporaire, on préconisera l’écoute régulière de l’Anthologie du XXe siècle par la radio, coffret six CD élaboré par l’excellent éditeur discographique Frémeaux et Associés en collaboration avec l’INA et Radio France elle-même. Chinés dans les archives de l’INA, 92 documents sonores évoquent des moments-clés de l’actualité du XXe siècle. Révisons nos classiques : le Front populaire, l’Appel du 18 juin, le premier festival de Cannes, l’abolition de la peine de mort, l’élection de Jacques Chirac qui voulait être « le  Président de tous les Français » mais surtout pas des sans-papiers, comme le montre la séquence suivante consacré à l’évacuation de l’église Saint Bernard… L’anthologie est comme un programme radio qui aurait pris du recul sur la vitesse du son et la volatilité de la parole. Sur cette radio transistorique, on n’entend pas de réclames et très peu de musique : juste quelques Marseillaise, les Compagnons de la chanson avant leur départ pour une tournée américaine avec Edith Piaf en janvier 47, le quasi toast de De Gaulle qui scande et assène ses discours à la massue (mon général). A la longue (et un siècle, c’est long) de ces moments de « presse parlée » s’imposent des phonèmes, des voix, des accents : tout ce qui manque au journalisme écrit. C’est un peu Radio Nostalgie, un peu (histoire de) France Info : de quoi raviver une mémoire d’auditeur, qu’il soit âgé de 15 ou 120 ans. C’est aussi une histoire (à trous : on n’y entend malheureusement pas les radios libres) de la radio, de la pratique et  de la langue journalistiques. Et là, on rigole bien. Les interviewés, qui ne connaissaient pas encore les conseillers en communication, commencent invariablement par répondre «Qu’est-ce que vous voulez que je vous dise ?» aux questions de pionniers de l’interview audio qui ne trouveraient même pas une place de stagiaire dans les radios d’aujourd’hui. C’est une radio d’avant le professionnalisme rectificateur, involontairement comique («Beaucoup d’encre et de salive on coulé», dans la bouche d’un commentateur, charmant), qui laisse s’épanouir l’émotion, la futilité, la finesse et la grâce. Ainsi, en 1944, une Misstinguett faussement interloquée donnait une merveilleuse leçon à un journaliste qui lui posait une question cruciale, «Miss, que pensez-vous du baise-main ?» : «Il y à plusieurs façons de baiser la main. On peut embrasser le bout des doigts, le creux de la main, un seul doigt – ça fait léger et mondain -, la paume de la main, en essayant de la croquer, le dessus de la main en essayant de monter jusqu’ au coude. C’est un peu osé, mais permis (…) il y a le gloutonneux, la pincette, la bise ; le plongé, le fébrifuge, l’antidérapant, et le bise-main à tous les étages.
Stéphane DESCHAMPS-LES INROCKUPTIBLES
- « La radio, un merveilleux outil au service de la mémoire » par L’Enseignant
« La radio était là. » C’est le point commun entre des événements aussi différents, aussi éloignés dans le temps et dans l’espace que l’inauguration de la première ligne de métro, le Front populaire de 1936, la libération de Paris, le premier vote des femmes, les événements de mai 68, les premier pas sur la Lune ou la chute du mur de Berlin. De la naissance du Tour de France , en 1903, a l’allocution de Lionel Jospin sur le Kosovo, en 1999, un voyage sonore de 92 étapes qui explore un siècle d’actualités politiques, scientifiques, artistiques, littéraire et philosophiques. Des tranches de siècle couverte en direct après 1921 (date de la première émission radiophonique), à travers des témoignages postérieurs pour le premier quart du XXe siècle. Des petites choses du quotidien aux heures les plus sombres de notre histoire, l’occasion d’écouter des récits bouleversants d’inconnus comme de (re)découvrir les voix de Louise Weiss, Jean Zay, René Cassin, Alain Bombard, Raymond Queneau et bien d’autres. Un outil pédagogique remarquable, exploitable du cycle III à la terminale, pour le professeur d’histoire (surtout de France) – ou pour l’éducation à la citoyenneté – mais aussi pour les autres.
L’ENSEIGNANT
- « Des témoignages brutaux, émouvants ou honteux » Par l’Affiche
Samplers et DJ curieux, à vos graveurs : la mémoire vivante du siècle via la voix du transistor est en vente libre sous forme d’un coffret de six CDs. Le vacarme de la bande FM n’existe pas sur ces recueils où les timbres de voix sont comme des bornes indiquant l’époque de la radiodiffusion : jamais plus un speaker radio ne parlera comme ce journaliste qui  évoque en direct l’assassinat de John Fitzgerald Kennedy à Dallas en 63. Sida, Kosovo, légalisation de l’avortement, assassinat de Gandhi, débarquement en Normandie : on survole notre histoire par ordre chronologique avec des témoignages brutaux, émouvants ou honteux (Laval déclarant en juin 42 qu’il souhaite la victoire de l’Allemagne). On constate que Cohn Bendit a une voix qui porte moins que celle de l’abbé Pierre et on s’aperçoit qu’à l’écoute du fameux discours de De Gaulle sur le « quarteron de généraux » putchistes que le Gaullisme n’a pas toujours été l’idéologie de la langue de bois politiquement correcte. Du beau travail de recherche qui ne prétend pas être exhaustif mais veut privilégier l’émotion. Mission accomplie.
Olivier CACHIN – L’AFFICHE
- "La mémoire du XXeme siècle par la radio"par La Tribune
TSF pour les techniciens, «  le poste » pour l’homme de la rue, la radio demeure aujourd’hui, selon les sondages, le média le plus fiable. Depuis sa création, c’est l’outil de proximité idéal pour apporter l’information. Il était donc plus justifié de piocher dans les archives radiophoniques pour porter témoignage du XXe siècle. L’œuvre commune de l’éditeur  Frémeaux et Associés, de Radio France et de l’Institut national de l’audiovisuel ne présente pas moins de 92 extraits, s’ouvrant sur une déclaration d’Édouard Branly, un des créateurs de la radio, et se fermant sur un discours de Lionel Jospin sur le Kosovo en mars 1999. Les auteurs passent en revue la vie politique et diplomatique du siècle, sans laisser dans l’ombre les passage les plus dramatiques de l’histoire comme l’occupation allemande, le largage de la bombe A sur Hiroshima, les assassinats de Gandhi de Kennedy… la vie culturelle n’est pas oubliée avec des récits de Jean Cocteau, Simone de Beauvoir, Misstinguett, Yves Montand, Borris Vian, Jean Vilar, ni l’actualité sportive avec des reportages en direct. Bref, des témoignages qui émeuvent et interpellent.
LA TRIBUNE
- « Cent ans d’histoire qui nous sont racontés » par Pèlerin Magazine
Profession : éditeur de patrimoine sonore. Il y a une dizaine d’années, Patrick Frémeaux a décidé « d'ouvrir un panthéon à la musique populaire » . « Dans la musique classique il existait plusieurs versions, plusieurs interprétations d’une même œuvre, avec des livrets, explique-t-il. Mais rien n’était fait pour la musique traditionnelle, sauf pour le jazz. » Il a fait le double pari de les sauver de l’oubli et de faire de leur édition une entreprise commerciale. Aujourd’hui, c’est l’ensemble de notre patrimoine sonore qu’il s’emploie à restituer. Il retrouve des enregistrements de gens célèbres ou d’inconnus, et les restaure. Ses disques rendent accessibles au grand public des pans entiers de notre mémoire. Avec Jean-Pierre Guéno, de Radio France, il conduit une remarquable anthologie du XXe siècle par la radio. Cent ans d’histoire qui nous sont racontés… et beaucoup d’émotion.
PELERIN MAGAZINE
Liste des crédits sur ce CD :
Branly Edouard, Varal , Lefevre Jean, Salmon , Kahnweiller , Famechon Adjudant, Celerier Jean Pierre, Brothier , Monsieur Belin , Cocteau Jean, Hitler Adolph, Blum Leon, Weiss , Zay , Freud Sigmund, Lumiere Louis, Simon , Valery Paul, Marechal Petain , De Gaulle Charles, Marsal , Stader , Remy , Marquez Jean, Laville M, Laval , Claudel Paul, Schumann Maurice, Paquis , Mistinguett , Briquet , Elina , Piaf Edith, Conte Henri, Cassin , Sallebert , De Beauvoir Simone, Utrillo Maurice, De Caunes , General De Lattre De Tassigny , Pinay Antoine, Bombard Alain, Welles Orson, Bessy Maurice, Bachelard Gaston, Schweitzer Albert, Montand Yves, Abbe Pierre , Gelinet Patrice, Sagan Francoise, Rabaud , Vilar , De Sedouy , Teillex Andre, Camus Albert, Ambassadeur Suede , General Massu , Queneau Raymond, Chonez Claudine, Vian Boris, Salvador Henri, Frey Jean Marie, Semama , Tortora , Prevert Jacques, Cluzet Francois, Cohn Bendit Daniel, Armstrong Neil, Pompidou Georges, Anonyme , Veil Simone, Thevenin Jacques, Philips , Tournaire Michel, Chatignon , Chavron , Giscard D Estaing Valery, Sanchez , Mitterrand Francois, Bertin , Badinter , Clement , Bartoldi , Rozenbaum , Meneau , Li Ni Xiang , Astagneau Denis, Scheer , Hees , Dickinson , Chirac Jacques, Tivole , Colomba Benoit, Lequintrec , Jean Paul Ii , Delattre , Barrere Frederic, Vendroux , Jospin Lionel
CDPisteTitreArtiste principalAuteurDuréeEnregistré en
11Edouard branly un des peres de la radioBranly Edouard 00:00:231937
12Le premier metroVaral 00:03:081956
13Naissance du tour de franceLefevre Jean 00:02:571956
14Rencontre avec guillaume apollinaireSalmon 00:02:261965
15PicassoKahnweiller 00:00:491971
16L armisticeFamechon Adjudant 00:02:241953
17La premiere emission radioCelerier Jean Pierre 00:06:021966
18Le proces landruMonsieur Belin 00:04:231956
19Mort de marcel proustCocteau Jean 00:03:301951
110Discours d adolph hitlerHitler Adolph 00:02:281933
111Blum presente le gouvernement du front populaireBlum LeonBlum Leon00:02:441936
112Les suffragettesWeiss 00:02:401936
113Exposition des arts menagersZay 00:00:301938
114Presentation des radio actualites francaises 00:02:101938
115Sigmund freudFreud Sigmund 00:02:211938
116Louis lumiereLumiere Louis 00:01:031938
117Les 6 jours de paris 00:03:011938
118Derniere soiree radiophonique avant la guerreSimon 00:12:521965
119Paul valery opinion sur hitler et sur la guerreValery Paul 00:04:321939
21Allocution du marechal petainMarechal Petain 00:01:331940
22General de gaulle appel du 18 juinDe Gaulle Charles 00:06:061940
23Decouverte de la grotte de lascauxMarsal 00:02:351978
24Attentat contre laval et deatStader 00:13:301941
25Les forces occultesRemy 00:01:581943
26Port obligatoire de l etoile jauneLaville M 00:03:121942
27Allocution de pierre lavalLaval 00:02:021942
28Debarquement en afrique du nordDe Gaulle Charles 00:02:551942
29Les waffen ss francais 00:05:221943
210Paul claudel et le soulier de satinClaudel Paul 00:04:251943
211Appel de maurice schumannSchumann Maurice 00:05:241944
212Chronique de jean herold paquisPaquis 00:02:351944
213Interview de mistinguettMistinguett 00:02:401944
214Debarquement de normandieDe Gaulle Charles 00:05:051944
215Liberation de parisDe Gaulle Charles 00:02:341944
31Le vote des femmes 00:10:031945
32La bombe a 00:00:271945
33Boxe marcel cerdan contre hassan diouffBriquet 00:09:481945
34Inauguration du festival de cannesElina 00:10:291946
35Piaf aux etats unisPiaf Edith 00:03:451947
36Declaration universelle des droits de l hommeCassin 00:02:381948
37Assassinat de gandhi 00:03:501948
3835eme tour de franceSallebert 00:03:471948
39Simone de beauvoirDe Beauvoir Simone 00:04:201948
310Maurice utrilloUtrillo Maurice 00:01:531950
311Maurice herzog vainc l annapurnaDe Caunes 00:06:021950
312General de lattre de tassignyGeneral De Lattre De Tassigny 00:02:321951
313Antoine pinay et la rentePinay Antoine 00:04:371952
41Alain bombard la traversee en solitaireBombard Alain 00:04:551952
42Orson wellesWelles Orson 00:04:231952
43Gaston bachelardBachelard Gaston 00:04:421952
44Albert schweitzerSchweitzer Albert 00:00:441952
45Yves montandMontand Yves 00:01:371953
46Le couronnement d elisabeth iiSallebert 00:04:141953
47Appel de l abbe pierreAbbe Pierre 00:02:501954
48Francoise sagan publie bonjour tristesseSagan Francoise 00:01:321954
49La chute de dien bien phuRabaud 00:04:061954
410Vilar les trois ans du tnpVilar 00:03:221954
411Mimoun le coureur 00:02:161956
412Les chars sovietiques entrent dans budapestDe Sedouy 00:02:071956
413Albert camus recoit le prix de litteratureCamus Albert 00:01:021957
414L algerieGeneral Massu 00:06:031958
415Raymond queneau zazie dans le metroQueneau Raymond 00:02:031959
416Boris vian et henri salvador la pataphysiqueVian Boris 00:03:401959
51Le france a st nazaireDe Gaulle Charles 00:03:141960
52Putsch des generaux a algerDe Gaulle Charles 00:04:261961
53Les massacres du metro charonneFrey Jean Marie 00:05:321962
54Les accords d evianDe Gaulle Charles 00:07:471962
55L execution d eichmannSemama 00:02:581962
56L assassinat de john kennedyTortora 00:02:231963
57Jacques prevert la poesie je ne sais pas ce que cPrevert Jacques 00:03:481964
58Mai 68 daniel cohn bendit a la sorbonneCohn Bendit Daniel 00:01:161968
59On marche sur la luneArmstrong Neil 00:04:331969
510La liberalisation de l ortfPompidou Georges 00:04:441970
511La mort du generalAnonyme 00:14:591970
512La destruction des halles 00:00:591971
513Simone veil la piluleVeil Simone 00:02:401974
61Naissance du premier bebe eprouvettePhilips 00:06:541978
62Khomeiny a teheran la revolution islamiqueChatignon 00:05:261979
63Echec du premier essai de la fusee arianeChavron 00:02:111979
64Marguerite yourcenar est elue academie francaiseSanchez 00:01:431980
65Francois mitterrand president de la republiqueMitterrand Francois 00:02:451981
66Debats sur l abolition de la peine de mortBertin 00:03:501981
67Le sidaVeil Simone 00:06:051983
68Le scandale du rainbow warriorAnonyme 00:06:151985
69Place tien an menMeneau 00:02:221989
610Chute du mur de berlinAstagneau Denis 00:03:181989
611Guerre du golfMitterrand Francois 00:00:311991
612Signature des accords de maastrichtHees 00:01:411991
613Jacques chirac president de la republiqueChirac Jacques 00:01:541995
614Les sans papiersTivole 00:03:581996
615Jean paul ii journees mondiales de la jeunesseLequintrec 00:00:521997
616Le proces maurice paponHees 00:01:431998
617La coupe du monde de footballVendroux 00:02:391998
618Guerre du kosovoJospin Lionel 00:04:041999
Availability

Usually ships in:

3-5d.gif




Vous pouvez acheter ce produit :
- Chez votre disquaire (distribution Socadisc), chez votre libraire (distribution Frémeaux & Associés) ou par téléphone au 0143749024
- Sur lalibrairiesonore.com Acheter ce produit
- Sur librairie-audio.comAcheter ce produit Pré écoute possible de certains produits!

Egalement disponible aux éditions Frémeaux & Associés :

GENERAL DE GAULLE
   
GENERAL DE GAULLE
Frémeaux et Associés, avec l'aide de l'INA et de l'IAS, présente une anthologie des grands...
GENERAL DE GAULLE
VIVE LA POLITIQUE?
   
VIVE LA POLITIQUE?
Grand come-back à Grenoble : Edgar Morin, philosophe de la complexité, et Claude Lefort,...
VIVE LA POLITIQUE?


Last Updated: Sunday, 21 December 2014 19:37
Fremeaux


Je suis :

Un particulier Un libraire

Un disquaire Une bibliothèque
 meublenatureok.gif

Catalogue Frémeaux
Catalogue Frémeaux
Je souhaite recevoir
le catalogue
Catalogue Frémeaux
Catalogue Frémeaux

Les livres sonores à l'écoute
templatefrmeaux_correc16.jpg
Fremeaux
Grand prix In Honorem
de l'Académie Charles Cros
pour son oeuvre d'éditeur

Fremeaux

UNE AFRIQUE EN RADIO
UNE AFRIQUE EN RADIO
Le présent coffret délivre une approche sonore de l’Afrique par le biais d’une...

RÉSISTANCE INTÉRIEURE - PARCOURS DE RÉSISTANTS
RÉSISTANCE INTÉRIEURE - PARCOURS DE RÉSISTANTS
Témoignages de résistants sur 3 CD produit par Paroles Images et Sons coédité par...

MARCEL CERDAN - LA BIOGRAPHIE SONORE
MARCEL CERDAN - LA BIOGRAPHIE SONORE
Marcel Cerdan ( Documents parlés historiques par Denis Soula et Joël Szpindel ) Coffret 3 CD +...

L’ESPRIT ANARCHISTE DE LA COMMUNE A MAI 68
L’ESPRIT ANARCHISTE DE LA COMMUNE A MAI 68
Du Triomphe de l’anarchie de Charles d’Avray à Ni Dieu ni maître de Léo...

L'AFRIQUE LITTERAIRE - POETES, ROMANCIERS ET DRAMATURGES
L'AFRIQUE LITTERAIRE - POETES, ROMANCIERS ET DRAMATURGES
L’AFRIQUE DES CULTURES
Poètes, romanciers et dramaturges : 34 grands auteurs pour une...

LES VOIX DE L'AVIATION (1890-1938)
LES VOIX DE L'AVIATION (1890-1938)
Véritable panorama sonore des premières heures de l’aéroplane, Les Voix de...

LE MOYEN ÂGE - LA FRANCE DE LA GUERRE DE CENT ANS - UN COURS PARTICULIER DE CLAUDE GAUVARD
LE MOYEN ÂGE - LA FRANCE DE LA GUERRE DE CENT ANS - UN COURS PARTICULIER DE CLAUDE GAUVARD
LA FRANCE DE LA GUERRE DE CENT ANS

Pour la première fois, l’éditeur des...

FRANCOIS MITTERRAND
FRANCOIS MITTERRAND
Les éditions sonores Frémeaux et Associés ont pris l'heureuse...

CLAUDE LEVI-STRAUSS
CLAUDE LEVI-STRAUSS
"Aucune société n’est parfaite. Toutes comportent par nature une impureté...

ANTHOLOGIE DU XX eme SIECLE
ANTHOLOGIE DU XX eme SIECLE
Les supports de communication modernes semblent souvent amnésiques face à la quantité...

ABDOU DIOUF
ABDOU DIOUF
On n’est pas homme d’Etat, si longtemps, sans laisser transparaître des défauts dont...

11 NOVEMBRE 1940
11 NOVEMBRE 1940
87 témoignages de Maurice Schumann, Amiral Philippe de Gaulle, Gérard Calvi, Jean de Lipkowski,...

Radio france  ina  rfi



Rechercher dans le catalogue Frémeaux
Toutes les catégories :
Advertisement
Titre_Nouveau_Catalogue.gif
Nouveau Catalogue 2014-2015
Visitez la Galerie
Pub Net Paysages reels.jpg
Inédits
Quincy Jones Live à Paris
Titre_cours_particulier.gif
Collection Complète
Feuille Nouveautés

Dictionnaire des Artistes
Dictionnaire des Artistes
Dictionnaire des Artistes
Présentation

• Pourquoi fremeaux.com ?
• Autorisations Cinéma, TV, musées...
• Une culture d'entreprise
• Charte qualité

Mémoires et études
Edité par Fremeaux et Associés
visuinternetdompublic.gif
Le patrimoine
sonore en
danger!
Interview de
Patrick
Frémeaux

Mémoires et études


Historial
Grande Guerre
Titre_Publicite.gif
Pub Net Cat. LibSonore 200pixels.png
Philosophie | Sciences Humaines | Histoire | Livres sonores | Contes | Enfants de 2 A 5 ans | Enfants de 6 A 11 ans | Son de la nature | Collection the quintessence | Jazz
Intégrale Django Reinhardt | Blues | Country & Rockn Roll | Gospel | Chanson française | Les cinglés du music hall | World Music | Classique | Frémeaux & Ass. Télévisions
Mentions légales - Recommander ce site - Ajouter aux favoris - Nous contacter - © 2006 Frémeaux et Associés
20, rue Robert Giraudineau - 94300 VINCENNES - FRANCE - Tél : +33 1 43 74 90 24 - Fax : +33 1 43 65 24 22
templatefrmeaux_correc69.gif