Fremeaux.com
 
LORSQUE L'ENFANT PARAIT INTEGRALE DE L'ANTHOLOGIE RADIOPHONIQUE
Réf. : FA5222

LORSQUE L'ENFANT PARAIT INTEGRALE DE L'ANTHOLOGIE RADIOPHONIQUE

FRANCOISE DOLTO

Direction artistique : PATRICK FREMEAUX & CLAUDE COLOMBINI
Label : RADIO FRANCE / INA / FREMEAUX & ASSOCIES
Nombre de CD : 9
Vous pouvez acheter ce produit :

- Chez votre libraire ou maison de la presse (Frémeaux & Associés distribution)
- Chez votre disquaire, Fnac ou Virgin (distribution : Socadisc)
- Sur lalibrairiesonore.com
- Sur librairie-audio.com Pré écoute de certains produits!
- Par téléphone au 01.43.74.90.24
Distinctions :
RECOMMANDÉ PAR TÉLÉRAMA / RECOMMANDÉ PAR FRANCE CULTURE
Il y a presque 30 ans, France-Inter, c’était une première, prenait le risque de confier à une psychanalyste renommée le soin de parler de l’éducation des enfants. Dès les premières émissions ce fut un vrai succès. Cette série restée mythique dans le souvenir des auditeurs offre à entendre la voix de Françoise Dolto qui répond avec simplicité aux questions des parents/auditeurs.
Patrick Frémeaux & Jean Pierre Guéno

Ces coffrets sont l’aboutissement d’un travail de fond sur la totalité des émissions conservées à l’INA (plus de 100 émissions - 1000 questions / réponses). Les réponses apportées par Françoise Dolto, aux problèmes de l’enfance, ont été choisies parmi les 375 heures d’enregistrements en fonction de leur pertinence et du traitement du sujet. Les modalités d’enregistrement des émissions de Françoise Dolto peuvent expliquer des légères modi­fications de couleur sonore dans une même séquence.

Ce coffret regroupe les trois volumes précédemment parus chez Frémeaux & Associés (FA5105-FA5106 et FA5107)

Vol 1 : LA NAISSANCE • LA FAMILLE • LA JALOUSIE • LA PROPRETÉ • L’ÉCOLE.

Vol 2 : SEXUALITÉ • LE MANGER • LE DORMIR • LE PARLER • SÉPARATIONS.

Vol 3 : ORDRE • DÉSORDRE • ADOPTION • JEUX • AGRESSIVITÉ.

Production : Jeanine Marc Pezet pour Radio France - Ina -Frémeaux & Associés - La Librairie Sonore avec l'accord des Archives Dolto et Catherine Dolto.
Droits : Ina - Groupe Frémeaux Colombini SAS en accord avec Catherine Dolto pour Succession Françoise Dolto et Archives Dolto.
Liste des articles de presse consacrés à ce CD :
- Lettre du Ministre de l'Éducation Nationale à Frémeaux & Associés
"[...] Sachez que c'est avec le plus grand intérêt que j'ai pris connaissance de ces questions/réponses enregistrées, il y a presque trente ans en direct de la station de radio de France-Inter, portant sur l'éducation des enfants. Je suis ébloui par la pertinence des propos, en tout point d'actualité, de cette personnalité célèbre pour ses découvertes en psychanalyse de l'enfance ! [...]"
Xavier DARCOS - LE MINISTRE DE L'ÉDUCATION NATIONALE
- "Lorsque l'enfant parait, Intégrale de l'anthologie radiophonique 1976-1977" par L'Alsace
Est-elle méconnue parce que trop connue ? En tout cas, Françoise Dolto, pédiatre et psychanalyste (1908-1988), revient en pleine lumière avec la publication de l’intégrale de l’anthologie radiophonique (1976-1977) Lorsque l’enfant paraît, diffusée sur France Inter dans l’émission de Jacques Pradel. L’occasion, aujourd’hui, de se confronter à la pensée de cette patricienne qui disait : « le bébé est une personne ». A travers 375 heures d’émission, on retrouve des éléments passionnants sur la naissance, la famille, la jalousie, la propreté, l’école, la sexualité, les jeux et les agressivités. L’ALSACE
- « Dolto en héritage » par Libération
Elle voulait être « médecin d’éducation », elle fut une pionnière en France de la psychanalyse des enfants. Dès 1967, sous le pseudo de Docteur X, Françoise Dolto médiatise ses thèses sur les ondes d’Europe 1, en répondant en direct et anonymement aux auditeurs. Bien qu’intuitive sa vision inédite du bébé et du petit enfant transformera radicalement les relations entre l’enfant et ses parents. Ainsi y a-t-il un avant-Dolto et un après. Le bambin que l’on prenait alors pour un « tube digestif » qui ne souffre pas, ne comprend rien de ce qui lui arrive, est considéré désormais comme une personne à part entière, un « être de langage » doté d’une précoce compréhension émotionnelle. C’est en 1967 et 1977 que se produit la rencontre entre la psychanalyse et le grand public qui contribua largement à sa notoriété. Sous son vrai nom cette fois, Françoise Dolto accepte une émission sur France inter. Lorsque l’enfant paraît, animée par Jacques Pradel (justement jeune papa à l’époque) est un succès. Avec des mots simples la psychanalyste répond aux lettres des auditeurs, prodigue des conseils sur l’éducation des enfants, les questions abondent. A l’occasion de la parution d’une anthologie de ses émissions, un coffret 3 CD , France inter revient sur l’héritage de Dolto (décédée en 1988). Pendant deux mois chaque mercredi matin (de 10  à 11 heures), Enfance reprend donc le flambeau avec la pédiatre Edwige Antier et Mathias Deguelle (animateur de l’émission l’Esprit de famille). Près de trente ans après la prestation radiophonique de Françoise Dolto, ses avis éclairés n’ont rien perdu de leur acuité. Neuf thèmes seront abordés par les deux acolytes qui répondent aux appels des auditeurs, ponctués de témoignages et de micros – trottoirs dans la cour de récré. Faut-il tout dire aux enfants ? Doit on les écouter en cas de divorce ? Doivent-ils allez chez leurs grands-parents ? Entre autorité et tendresse : rôle du père… ? Sujet du jour « Est-ce bien d’embrasser les enfants sur la bouche ? » Trop séducteur, selon la psy qui y voit un manque de respect de l’enfant. Décidément, il ne semble pas plus évident aujourd’hui qu’hier d’être parent.
Marc LAUMONIER - LIBERATION
- "Notre Dolto" par BibliObs
[...] En 1976, tous les jours sur France-Inter, on écoutait Françoise Dolto. Elle répondait «de vive voix» aux lettres qu'elle avait reçues, et très vite elle était devenue une sorte de mère universelle. Dois-je allaiter mon bébé? Donner de l'argent de poche à mon fils de 6 ans? Pourquoi mes enfants font-ils des cauchemars? Les conseils fusaient, au fond toujours les mêmes: jouer avec l'enfant, le respecter, lui dire la vérité qui le concerne, lui faire confiance, ne pas laisser l'excès de baisers remplacer l'échange des paroles. Les nostalgiques du martinet et de la blouse grise se sentaient bien seuls. Dolto invitait chaque adulte à se ressouvenir de ses émotions premières, à se représenter les angoisses du nouveau-né au moment du passage. «Je crois que j'ai quelque chose de bébé qui n'est pas encore achevé», disait-elle avec un bon sourire sous ses cheveux gris. Dès son premier souffle, le bébé est exposé aux émotions de son entourage, doté d'un état civil, situé dans une fratrie. Mettons-nous à sa place, il y a de quoi s'interroger. Que suis-je venu faire dans cette galère? M'a-t-on invité? Ai-je bien fait de venir? Va-t-on s'occuper de moi? Si personne ne lui répond pas, il se sent perdu. «Que les mères parlent donc à leurs bébés, mais bien sûr, qu'ils comprennent!» Dans les chaumières et les villes nouvelles, dans les mansardes et les salons, on doltoïsait avec ferveur. La passion d'analyser les rêves et les angoisses se diffusait dans les familles. La tendance était à l'introspection, à la quête des origines, à la sculpture de soi. Dans les magazines, on glosait sur les ruses de l'inconscient, sur ce que les enfants ressentaient, sur la signification de leurs jeux. Les neurosciences étaient encore dans les limbes, et personne ne prétendait dépister par des tests ADN les futurs criminels. La version scientiste du dogme de la prédestination était encore à venir: chaque enfant était un être en devenir, un alliage subtil entre l'inné et l'acquis, entre l'héritage de sa lignée et son histoire personnelle: «Un enfant en général, ça n'existe pas.» [...]
C.D. - BIBLIOBS (NOUVEL OBSERVATEUR)
- « L’Intégrale de Dolto » par l’Enseignant
Il y a trente ans, France Inter prenait le risque de confier une émission à une psychanalyste renommée pour parler à la radio de l’éducation des enfants : cela s’appelait « Lorsque l’enfant paraît ». Rapidement, les passages radio de Françoise Dolto, très suivis, se soldèrent par un énorme succès. Aujourd’hui, cette émission mythique est enregistrée par Frémeaux qui a recueilli, parmi les 375 heures d’enregistrement, les questions-réponses les plus significatives du travail de la grande psychanalyste, dans un coffret aussi complet que passionnant. L’ENSEIGNANT
- "La voix qui sauve" par Télérama
Ses interventions ne duraient pas plus de dix minutes. Et l’émission n’a pas tenu l’antenne plus de deux ans. Pourtant, avec « lorsque l’enfant paraît », Françoise Dolto a durablement marqué les mémoires. Souvenirs d’un jeune débutant : Jacques Pradel.
À la fin du mois d’août 1976, lorsque la direction de France Inter demande à Françoise Dolto de bien vouloir répondre aux auditeurs, Jacques Pradel, qui l’accueille dans son émission, est un jeune animateur prometteur. S’il a déjà roulé sa bosse à Radio Nederland et fait le tour des radios francophones de service public, il n’est encore qu’un petit nouveau sur France Inter. L’année précédente, la direction lui a confié l’animation d’une longue émission quotidienne, en début d’après midi.  Elle s’appelle « Le Temps de vivre ». L’idée est simple : au moment où les concurrents jouent sur la rapidité de la parole et la musique rythmée, proposer une séquence calme, entrecoupée de rendez-vous de vulgarisation du savoir qui ne doivent pas dépasser dix minutes. Ainsi, Alain Decaux présente des Portraits de femmes ? Guy Breton et Louis Pauwels, Les Petites Histoires de l’Histoire, Jean-Michel Damian raconte les grandes œuvres de la musique classique et Pierre Salinger réalise une sorte de feuilleton sur les relations entre la France et l’Amérique. Dans ce casting manquaient une voix et des sujets féminins, éducatifs : Françoise Dolto arrive en septembre pour inaugurer la deuxième saison du « Temps de vivre ». Jacques Pradel se souvient de Lorsque l’enfant paraît, dont personne n’imaginait alors le succès immédiat et durable.

Anne Marie Gustave : Qui a eu l’idée de cette émission avec Françoise Dolto ? :
Jacques Pradel : Jean Chouquet, conseiller pour les programmes, et Pierre Wiehn, le directeur de France Inter. Ils m’ont demandé : « Tu connais Françoise Dolto ? »  J’avais lu Le Cas Dominique, un livre de spécialiste qui avait touché le grand public. « On a envie qu’elle intervienne dans ton émission. En début d’après-midi, les mères de famille écoutent beaucoup la radio. On voudrait les aider à répondre aux questions que soulève l’éducation d’un enfant. »

A.M.G : Françoise Dolto a-t-elle accepté facilement ? :
 JP : Elle avait une condition : que sa fille Catherine travaille avec elle. Elle voulait quelqu’un de très proche à ses côtés pour s’assurer qu’on ne lui sélectionnait pas des questions qui ne lui auraient pas convenu. Quand Catherine Dolto m’a vu à France Inter, elle a été surprise. Elle n’avait pas retenu mon nom, elle me connaissait : étudiant, je tenais le standard du Docteur X, en 1967, un programme d’Europe 1 où sa mère répondait anonymement et en direct aux questions des auditeurs.

A.M.G : La direction de France Inter avait-elle une idée précise de ce qu’elle voulait mettre en place ? : 
 JP : Bien sûr, mais Françoise Dolto a tout de suite pris l’affaire en main, balisant le territoire et les frontières de ce que nous allions faire. Elle ne voulait plus donner l’illusion d’une « aide magique » comme à Europe 1, où l’on communiquait un numéro de téléphone à l’antenne pour que les auditeurs appellent. Elle disait qu’elle ne répondrait qu’aux lettres. Q’en écrivant, les auditeurs prendraient le temps de réfléchir. Dans son esprit, c’était pour eux une manière de commencer à résoudre leur problème. Elle m’avait dit : « Vous verrez, un jour on recevra une lettre d’une personne qui va nous dire : “ Je vous envoie ces pages, mais je crois que j’ai compris. ”  » On en a reçu une, exactement comme elle l’avait prédit. Elle faisait une dizaine de feuillets. La femme qui l’avait envoyée avait mis quinze jours pour la rédiger. On le savait parce qu’elle datait ses paragraphes. L’écriture changeait sans cesse. La couleur du stylo aussi.

A.M.G : Françoise Dolto était-elle heureuse d’animer ce rendez vous ? : 
 JP : Elle était surtout très motivée. « J’ai accepté parce que c’est important, affirmait-elle. Si, avec cette émission on arrive à éviter une psychose ou une névrose, je serai satisfaite. » Elle était heureuse parce qu’elle sentait que c’était utile. Elle-même ne souhaitait pas mettre en avant son statut de thérapeute, mais c’était la première fois qu’un psychanalyste s’adressait au grand public. À l’époque, ses confrères préféraient rester dans l’ombre. Ils s’exprimaient dans un langage codé pour protéger leur savoir. C’est pour éviter de les choquer ou de provoquer une bronca chez ses pairs qu’elle était intervenue sous le pseudonyme de « Docteur X » sur Europe 1.

A.M.G : Comment se passaient les enregistrements de lorsque l’enfant paraît ? : 
 JP : Tous les vendredis, j’allais dans son cabinet de la rue Saint-Jacques. Je me  souviens de son fauteuil violet. Le technicien installait deux micros sur une petite table. Je lisais des extraits de lettres que j’avais sélectionnées au préalable avec Catherine. Françoise les commentait, répondait aux questions. On enregistrait dans les conditions du direct et en une seule prise les cinq éléments de la semaine. Ils ne duraient pas plus de dix minutes chacun. Il n’ y avait une vraie amitié entre nous. Mais elle disait régulièrement qu’elle ne voulait pas rester dix ans à France Inter.

A.M.G : Vous semblez très impliqué dans ces émissions… 
 JP : Au début, je lui avais proposé de couper mes questions après l’enregistrement pour que sa réponse semble s’adresser plus directement à l’auditeur. «  Pas du tout, m’a-t-elle rétorqué, il faut  que ce soit un dialogue. Je ne veux pas que les réponses viennent d’une autorité. Un enfant, ça s’élève à deux. Dans l’imaginaire de nos auditeurs, nous allons être un couple. Ça renforcera ce que l’on va dire. » À l’époque, j’avais vingt-sept, vingt-huit ans et elle pas loin de soixante-dix !

A.M.G : Justement, quelle était votre situation personnelle à l’époque ? : 
 JP : J’étais un jeune père de famille. Quand on a commencé l’émission, j’avais une fille. Lorsqu’ elle s’est arrêtée, deux ans plus tard, j’en avais trois.  J’ai eu des jumelles entre-temps. Forcément, je pouvais me projeter dans les questions des auditeurs. J’avais un terrain d’exercice à la maison. J’ai essayé de ne jamais mélanger les choses.

 A.M.G : Que vous reste-t-il de Françoise Dolto aujourd’hui ? : 
 JP : Une fulgurance à la limite de la prémonition. Je ne sais pas d’où elle la tirait. Je me souviens d’une histoire qu’elle m’a racontée et qui m’a beaucoup marqué. Elle avait été infirmière pendant la guerre, puis attaché au service d’une maternité où il y avait pénurie de lait. Là, une femme qui venait d’accoucher et qu’elle soignait n’avait pas de lait. Elle l’a prise dans ses bras et lui a demandé de raconter son enfance, ses relations avec  ses parents. La jeune maman s’est mise à pleurer en expliquant pendant de longues heures qu’elle avait été rejetée par sa propre mère. Deux jours après avoir enfin  livré cette douleur, elle avait une montée de lait.

 A.M.G : Vous est-il arrivé de n’être pas d’accord avec elle ? : 
 JP : Elle ne supportait pas que les parents se servent d’un interphone pour surveiller leurs enfants. Cela me heurtait un peu parce qu’il me semblait bien normal que nous, les parents, nous fassions du souci. Elle, elle trouvait scandaleux de les espionner, même s’il s’agissait de nouveau-nés. Quand j’évoquais la mort subite du nourrisson, elle répondait qu’une mère savait toujours comment allait son petit, qu’elle était en télépathie avec lui à chaque instant de sa vie… Elle affirmait aussi que les enfants savaient tout, même ce que l’on veut leur cacher.

 A.M.G : Vous lui demandiez des conseils personnels ? : 
 JP : C’est arrivé une seule fois. J’habitais un quatrième étage à Belleville. Ma fille aînée, comme beaucoup d’enfants de son âge, avait une nette tendance à escalader pour voir ce qui ce passait dans la rue. C’était dangereux, surtout qu’elle commençait à ouvrir les fenêtres. J’avais mis des barrières. Je voulais lui parler mais je n’arrivais pas à capter son attention. Je raconte mon histoire à Françoise Dolto, qui me dit : « On va en discuter dans l’émission. » C’est l’une des rare fois où j’ai pu appliquer l’une de  ses recettes. Elle m’a expliqué qu’il fallait que je profite d’un instant où ma fille jouait ou regardait la télé, parce que c’est toujours quand l’attention paraît la plus soutenue par autre chose que le message passe le mieux. « Dès que vous la sentez absorbée, vous vous adressez devant elle à sa mère, m’a-t-elle conseillé. Vous lui dites combien vous êtes inquiet. Que votre fille ne vous écoute pas. Que si elle continue à grimper sur les chaises ou le radiateur pour voir ce qui se passe à l’extérieur, elle risque de basculer et de se fracasser la tête sur le trottoir. » Je l’ai fait. Et ma fille ne s’est plus jamais approchée de la fenêtre.

A.M.G : Avez-vous réécouté ces émissions ? : 
 JP : Il m’arrive très rarement de le faire. Pour moi, c’est une vraie souffrance. J’ai bien essayé, mais chaque fois j’ai eu un empêchement mécanique. Mes deux lecteurs de CD, y compris celui de ma voiture, sont tombés en panne ! Actes manqués ! Il faut que j’en parle à mon psy. [Rire]

A.M.G : Comment expliquez-vous que les conseils qu’elle prodiguait en 1978 soient toujours d’actualité ? :
 JP : Ce qu’elle a fait, ce qu’elle a dit dans Lorsque l’enfant paraît n’est pas daté. Bien sûr que le contexte a changé. Les enfants sont d’avantage sollicités aujourd’hui, mais les situations sont comparables. L’inconscient est intemporel. Pour moi, ces émissions sont un exemple unique de pédagogie de l’inconscient. Faire comprendre qu’il existe et que parfois il communique avec nous. Et puis Dolto ne s’embarrassait pas de bienséance ni de politiquement correct. C’était un ovni pour les médias. Ces deux années sur France Inter lui ont amené beaucoup de propositions de télévision, qu’elle a refusées, pour ne pas brouiller sa relation avec ses patients. Il y a quarante ans, on n’était pas encore dans la société du spectacle. Elle ne jouait pas. Elle savait précisément pourquoi elle était là.

A.M.G : À l’époque vous vous intéressiez à la psychanalyse ? : 
 JP : Pas du tout, elle m’a ouvert sur un domaine que je ne connaissais pas. Les psychanalystes sont les explorateurs de l’inconscient. Avec elle, je me suis intéressé à Freud, ce que je n’avais pas fait avant, et plus tard grâce au conteur Henri Gouguaud, à Jung. Ensemble, et sur France Inter, on a animé une émission pour expliquer les rêves des auditeurs.

A.M.G : Françoise Dolto a-t-elle approuvé ou désapprouvé la suite de votre carrière ? : 
 JP : C’est une femme qui ne portait pas de jugement. Elle ne disait jamais « il faut », « vous devez ». Mais «il se pourrait que» ou «peut-être que vous devriez». Ensuite, je l’ai un peu perdue de vue. J’avais des nouvelles par Carlos, qui faisait Les Grosses Têtes avec moi. J’ai beaucoup aimé cet homme. On a eu des conversations formidables. Je me suis toujours demandé comment on pouvait exister quand on était fils ou fille de Dolto. Françoise était fière de lui parce qu’il faisait du bien aux autres. Pendant ces deux années, on a abordé tous les aspects de la psychologie de la mère et de l’enfant. Du sentiment maternel à la circulation des secrets de famille en passant par le choix des prénoms… Elle a participé à ma maturité, c’est évident. Mais je ne veux pas en faire un roman. C’est juste un vrai cadeau de la vie.
Anne-Marie GUSTAVE – TELERAMA
- « Un réel bonheur » par la Faculté des sciences sociales/Université de Laval
Beaucoup de mélodies populaires que nous pouvons fredonner à loisir sont issues du répertoire folklorique de la France et du Québec, et immortalisées à la suite du mouvement de La Bonne Chanson, instauré par l’abbé Charles-Emile Gadbois. Cette entreprise visait à diffuser des chansons gaies et faciles à apprendre que l’on pouvait chanter en groupe, tout en faisant la promotion du français bien parlé (et bien chanté !). Hélas ! la plupart de ces chansons étaient impossibles à localiser sur disque, à moins de collectionner les 78 tours. Le coffret La Bonne Chanson au Québec reprend intégralement un ensemble de 4 CD édité initialement sur XXI Productions au Québec, mais pratiquement épuisé. Cette réédition vient de paraître en France chez Frémeaux & Associés, une compagnie sérieuse spécialisée dans les rééditions d’enregistrements introuvables du début du XXe siècle. Bien que ce boîtier soit fabriqué en France, il s’agit des versions d’origine de ces chansons interprétées par des chanteurs du Québec, et non de nouveaux enregistrements mis au goût du jour (ce qui me semblerait insupportable). La sélection et la recherche des titres ont été faites par Martin Duchesne. La présentation du livret et la qualité du son sont adéquats, mais variables d’une pièce à l’autre. Parmi les 100 chansons et comptines réunies, on appréciera quelques classiques : Ah ! si mon moine voulait danser, Bonhomme bonhomme ! (sais-tu jouer ?), V’là l’bon vent, C’est l’aviron, Envoyons d’l’avant nos gens, Cadet Roussel, En passant par la Lorraine. C’est un réel bonheur que de reconnaître autant de chansons éternelles ici réunies. Comment pouvons-nous en fredonner un si grand nombre alors que ces enregistrements sont épuisés depuis tant d’années ? La compagnie Frémeaux & Associés a également publiée deux coffrets doubles très originaux sur les premiers enregistrements au Canada. Le coffret intitulé Country Québec. Les pionniers et les origines 1925-1955 regroupe une cinquantaine de chansons, presque toutes en français, enregistrées pour la plus part avant 1950. Cette distance historique nous assure d’une grande authenticité et d’une spontanéité parfaitement intacte. C’était l’âge d’or du Western Québécois selon le soldat Roland Lebrun, du jeune Willie Lamothe et de plusieurs autres, bien avant que ce style issu de nos campagnes ne devienne péjoratif ou trop facilement ridiculisé. Il faut absolument réentendre Y mouillera p’us pantoute de Gaston Saint-Jacques (enregistrement de 1924) et Souffrance d’un cowboy de Geaoges Caouette (enregistrement de 1945). Evidemment, ces enregistrements sont anciens et souffrent parfois de l’usure du temps, néanmoins, il faut se souvenir que l’histoire de la chanson québécoise n’a pas débuté en 1960, mais bien avant. Enfin, le double coffret Canada Folksongs 1951-1957 (également paru chez Frémeaux & Associés, FA 5191) contient 57 chansons, principalement en anglais, mais également en français et dans les langues amérindiennes. Parmi les titres en français, notons Auprès de ma blonde, Vive la Canadienne, Galop de la Malbaie, mais aussi Un Canadien errant. Chacun de ces trois coffrets contient en outre un livret très instructif et quelques illustrations des étiquettes d’origine de ces 78 tours. Les chorales et les médiathèques pourront particulièrement apprécier ces collections. Yves LABERGE – FACULTE DES SCIENCES SOCIALES/UNIVERSITE DE LAVAL
- « L’épanouissement de l’enfant » par Sciences Humaines
[…] Dans cette logique, elle soutient activement le mouvement de l’école nouvelle et de la pédagogie institutionnelle. De 1939 à 1971, elle écrit beaucoup d’articles, de conférences, mais assez peu dans des revues spécialisées. Suivant la voie tracée par R.Laforgue, elle cherche à élargir le champ de pénétration de la psychanalyse dans la presse féminine (Elle), catholique (Les études carmélitaines du père Bruno de Marie-Jésus) ou psychopédagogique (L’Ecole des parents, l’Enfant et nous). Cette période voit aussi les déchirements du groupe psychanalytique français, qui aboutissent aux deux scissions de 1953 et de 1963. F.Dolto est toujours dans le clan des libéraux, fondant d’abord en 1953, la société française de psychanalyse avec Daniel Lagache et Juliette Favez-Boutonier, bientôt rejoints par J. Lacan, puis suivant celui-ci en 1963, après ce qu’il nomme « l’excommunication », dans la création de l’école freudienne de Paris. Mais c’est à partir de 1971 que sa notoriété commence, avec la parution simultanée de sa thèse et du Cas Dominique, un adolescent psychotique dont F. Dolto interprète les propos mais aussi les dessins et les modelages. Elle va exploser littéralement grâce à ses émissions sur France Inter, qui donneront lieu aux trois coffrets sonores de Lorsque l’enfant paraît. L’importance primordiale accordée au langage, y compris celui du corps, et l’accent mis non plus sur l’obéissance mais sur l’épanouissement de l’enfant, sont en résonance parfait avec l’antiautoritarisme ambiant depuis 1968 : on parlera de « doltoïsation » de la société pour désigner cette lame de fond. En 1979, elle crée la première Maison verte, destinée aux enfants de moins de 3 ans, pour favoriser leur adaptation à la vie sociale et pour aider les parents à apprendre leur métier de parents. Sa trajectoire, jusqu’à sa mort en 1988, appartient autant à l’histoire culturelle et sociale du XXe siècle qu’à celle de la psychanalyse. SCIENCES HUMAINES
Liste des crédits sur ce CD :
Françoise Dolto
CDPisteTitreArtiste principalAuteurDuréeEnregistré en
11Présentation de la sérieFrançoise DoltoFrançoise Dolto 00:01:212004
12Arrivée d'un premier bébéFrançoise DoltoFrançoise Dolto 00:02:362004
13Préparation d'une naissance et retourFrançoise DoltoFrançoise Dolto 00:03:422004
14Les petites mères: choix parrain-marraineFrançoise DoltoFrançoise Dolto 00:01:412004
15Réactions frère ou soeur à l'arrivée d'un nouveau néFrançoise DoltoFrançoise Dolto 00:05:332004
16Les ainésFrançoise DoltoFrançoise Dolto 00:04:132004
17Le puinéFrançoise DoltoFrançoise Dolto 00:01:242004
18Place de l'enfant dans la fratrieFrançoise DoltoFrançoise Dolto 00:00:282004
19Rôle de l'ainéFrançoise DoltoFrançoise Dolto 00:05:042004
110Les parentsFrançoise DoltoFrançoise Dolto 00:04:172004
111Relations parents-enfantsFrançoise DoltoFrançoise Dolto 00:02:172004
112Suite relations parents-enfantsFrançoise DoltoFrançoise Dolto 00:00:452004
113EmbrasserFrançoise DoltoFrançoise Dolto 00:04:552004
114Les caressesFrançoise DoltoFrançoise Dolto 00:00:382004
115Prouver son amourFrançoise DoltoFrançoise Dolto 00:00:492004
116Aimer pour se détacherFrançoise DoltoFrançoise Dolto 00:00:412004
117Pas sur la boucheFrançoise DoltoFrançoise Dolto 00:01:432004
118Le pèreFrançoise DoltoFrançoise Dolto 00:05:402004
119Suite du pèreFrançoise DoltoFrançoise Dolto 00:01:332004
120Identification de l'enfantFrançoise DoltoFrançoise Dolto 00:01:252004
121DivorceFrançoise DoltoFrançoise Dolto 00:04:462004
122Divorce: l'avis des enfantsFrançoise DoltoFrançoise Dolto 00:06:162004
123Père de naissance et beau-pèreFrançoise DoltoFrançoise Dolto 00:05:122004
124Remariage: reconnaissance de l'enfantFrançoise DoltoFrançoise Dolto 00:04:322004
21Grands-parentsFrançoise DoltoFrançoise Dolto 00:02:462004
22Autorité mère-grand-mèreFrançoise DoltoFrançoise Dolto 00:03:172004
23Besoin des grands-parentsFrançoise DoltoFrançoise Dolto 00:05:272004
24Connaître son histoireFrançoise DoltoFrançoise Dolto 00:01:592004
25DéménagementFrançoise DoltoFrançoise Dolto 00:05:262004
26JalousieFrançoise DoltoFrançoise Dolto 00:08:512004
27Suite jalousie 1Françoise DoltoFrançoise Dolto 00:01:582004
28Suite jalousie 2Françoise DoltoFrançoise Dolto 00:02:132004
29L'apprentissage de la propretéFrançoise DoltoFrançoise Dolto 00:08:302004
210Le potFrançoise DoltoFrançoise Dolto 00:01:322004
211Suite du potFrançoise DoltoFrançoise Dolto 00:03:392004
212Le cacaFrançoise DoltoFrançoise Dolto 00:01:492004
213Le pipi au litFrançoise DoltoFrançoise Dolto 00:03:302004
214Suite pipi au litFrançoise DoltoFrançoise Dolto 00:00:432004
31Entrée école maternelleFrançoise DoltoFrançoise Dolto 00:05:482004
32Suite entrée école maternelleFrançoise DoltoFrançoise Dolto 00:04:112004
33Problèmes de scolaritéFrançoise DoltoFrançoise Dolto 00:03:112004
34Organisation du travailFrançoise DoltoFrançoise Dolto 00:03:562004
35Les devoirsFrançoise DoltoFrançoise Dolto 00:05:102004
36Sauter une classeFrançoise DoltoFrançoise Dolto 00:02:452004
37L'enfant surdouéFrançoise DoltoFrançoise Dolto 00:01:302004
38L'enfant précoceFrançoise DoltoFrançoise Dolto 00:02:012004
39Le langageFrançoise DoltoFrançoise Dolto 00:05:152004
310Suite langage 1Françoise DoltoFrançoise Dolto 00:01:192004
311Suite langage 2Françoise DoltoFrançoise Dolto 00:00:572004
312Suite langage 3Françoise DoltoFrançoise Dolto 00:04:262004
313Apprentissage artistiqueFrançoise DoltoFrançoise Dolto 00:05:302004
314L'enfant artisteFrançoise DoltoFrançoise Dolto 00:00:522004
315Lecons de pianoFrançoise DoltoFrançoise Dolto 00:05:192004
316Goût de la lectureFrançoise DoltoFrançoise Dolto 00:03:572004
317Esprit critiqueFrançoise DoltoFrançoise Dolto 00:03:452004
41Introduction par francoise dolto-coffret 2Françoise DoltoFrançoise Dolto 00:00:402005
42Le complexe d'oedipeFrançoise DoltoFrançoise Dolto 00:04:402005
43Suite complexe d'oedipe 1Françoise DoltoFrançoise Dolto 00:03:232005
44Suite complexe d'oedipe 2Françoise DoltoFrançoise Dolto 00:04:152005
45Education sexuelleFrançoise DoltoFrançoise Dolto 00:06:372005
46Difference sexuelle: identification à la mèreFrançoise DoltoFrançoise Dolto 00:10:272005
47Nudité des parentsFrançoise DoltoFrançoise Dolto 00:08:162005
48Masturbation infantileFrançoise DoltoFrançoise Dolto 00:05:472005
49Suite masturbation infantileFrançoise DoltoFrançoise Dolto 00:03:192005
410Jeux sexuels: interdiction de l'incesteFrançoise DoltoFrançoise Dolto 00:04:492005
411ExhibitionnisteFrançoise DoltoFrançoise Dolto 00:04:252005
412Suite exhibitionnisteFrançoise DoltoFrançoise Dolto 00:04:222005
51Les repasFrançoise DoltoFrançoise Dolto 00:03:132005
52Manger de toutFrançoise DoltoFrançoise Dolto 00:05:552005
53Le coucherFrançoise DoltoFrançoise Dolto 00:03:382005
54Coucher dans la chambre des parentsFrançoise DoltoFrançoise Dolto 00:01:502005
55Dormir dans le lit des parentsFrançoise DoltoFrançoise Dolto 00:03:202005
56La chambre des enfantsFrançoise DoltoFrançoise Dolto 00:04:012005
57Heure du coucherFrançoise DoltoFrançoise Dolto 00:00:432005
58Rite du coucherFrançoise DoltoFrançoise Dolto 00:02:182005
59Suite rite du coucherFrançoise DoltoFrançoise Dolto 00:01:082005
510Troubles du sommeilFrançoise DoltoFrançoise Dolto 00:01:412005
511Lit a barreauxFrançoise DoltoFrançoise Dolto 00:06:012005
512Suite lit a barreauxFrançoise DoltoFrançoise Dolto 00:04:192005
513Ne pas ranger les jouets avant que l'enfant dormeFrançoise DoltoFrançoise Dolto 00:03:222005
514Surveillance du sommeil de bébéFrançoise DoltoFrançoise Dolto 00:02:292005
515Reveils et peurs nocturnesFrançoise DoltoFrançoise Dolto 00:02:102005
516Suite reveil et peurs nocturnesFrançoise DoltoFrançoise Dolto 00:03:152005
517CauchemarsFrançoise DoltoFrançoise Dolto 00:05:362005
518Suite cauchemardFrançoise DoltoFrançoise Dolto 00:06:142005
61Le parler au bébéFrançoise DoltoFrançoise Dolto 00:04:312005
62Suite du parler au bébéFrançoise DoltoFrançoise Dolto 00:01:022005
63Le sevrageFrançoise DoltoFrançoise Dolto 00:07:272005
64Les vacancesFrançoise DoltoFrançoise Dolto 00:06:332005
65La crècheFrançoise DoltoFrançoise Dolto 00:06:222005
66Dès que maman s'éloigneFrançoise DoltoFrançoise Dolto 00:03:362005
67Père en prisonFrançoise DoltoFrançoise Dolto 00:02:362005
68L'objet transitionnelFrançoise DoltoFrançoise Dolto 00:03:402005
69La mortFrançoise DoltoFrançoise Dolto 00:06:482005
610Suite la mort 1Françoise DoltoFrançoise Dolto 00:04:102005
611Suite la mort 2Françoise DoltoFrançoise Dolto 00:03:412005
612Suite la mort 3Françoise DoltoFrançoise Dolto 00:02:322005
613Suite la mort 4Françoise DoltoFrançoise Dolto 00:03:112005
614Suite la mort 5Françoise DoltoFrançoise Dolto 00:04:332005
71Introduction de francoise doltoFrançoise DoltoFrançoise Dolto 00:02:102005
72Notion de dangerFrançoise DoltoFrançoise Dolto 00:03:542005
73Le touche à toutFrançoise DoltoFrançoise Dolto 00:03:022005
74Ordre-désordreFrançoise DoltoFrançoise Dolto 00:05:132005
75Ordre-désordre suite 1Françoise DoltoFrançoise Dolto 00:01:132005
76Ordre-désordre suite 2Françoise DoltoFrançoise Dolto 00:07:272005
77Les peursFrançoise DoltoFrançoise Dolto 00:04:332005
78Les peurs suiteFrançoise DoltoFrançoise Dolto 00:06:302005
79L'enfant capricieuxFrançoise DoltoFrançoise Dolto 00:01:222005
710L'enfant capricieux suiteFrançoise DoltoFrançoise Dolto 00:01:242005
711L'enfant boudeurFrançoise DoltoFrançoise Dolto 00:04:122005
712L'enfant rapporteurFrançoise DoltoFrançoise Dolto 00:02:172005
713L'enfant tapeurFrançoise DoltoFrançoise Dolto 00:03:332005
714L'enfant pas prêteurFrançoise DoltoFrançoise Dolto 00:07:102005
715L'enfant menteurFrançoise DoltoFrançoise Dolto 00:04:332005
716L'enfant voleurFrançoise DoltoFrançoise Dolto 00:02:272005
717L'enfant voleur suite 1Françoise DoltoFrançoise Dolto 00:01:102005
718L'enfant voleur suite 2Françoise DoltoFrançoise Dolto 00:03:042005
81L'adoptionFrançoise DoltoFrançoise Dolto 00:05:452005
82L'adoption suite 1Françoise DoltoFrançoise Dolto 00:03:202005
83L'adoption suite 2Françoise DoltoFrançoise Dolto 00:04:462005
84L'adoption suite 3Françoise DoltoFrançoise Dolto 00:07:162005
85L'adoption suite 4Françoise DoltoFrançoise Dolto 00:02:232005
86L'adoption suite 5Françoise DoltoFrançoise Dolto 00:07:092005
87Les jouetsFrançoise DoltoFrançoise Dolto 00:00:462005
88Les jouets suite 1Françoise DoltoFrançoise Dolto 00:03:532005
89Les jouets suite 2Françoise DoltoFrançoise Dolto 00:03:112005
810Les jouets suite 3Françoise DoltoFrançoise Dolto 00:04:182005
811Les jeuxFrançoise DoltoFrançoise Dolto 00:02:332005
812Les jeux suiteFrançoise DoltoFrançoise Dolto 00:02:392005
813Monde imaginaireFrançoise DoltoFrançoise Dolto 00:07:002005
814Livres de contesFrançoise DoltoFrançoise Dolto 00:02:332005
815Le père noëlFrançoise DoltoFrançoise Dolto 00:03:102005
91Les ticsFrançoise DoltoFrançoise Dolto 00:01:222005
92Ongles poucesFrançoise DoltoFrançoise Dolto 00:06:102005
93Fascination du feuFrançoise DoltoFrançoise Dolto 00:06:302005
94AutoritéFrançoise DoltoFrançoise Dolto 00:02:372005
95Refus d'obéissanceFrançoise DoltoFrançoise Dolto 00:04:312005
96La fesséeFrançoise DoltoFrançoise Dolto 00:00:492005
97La cruautéFrançoise DoltoFrançoise Dolto 00:04:392005
98AgressivitésFrançoise DoltoFrançoise Dolto 00:05:572005
99Agressivités suite 1Françoise DoltoFrançoise Dolto 00:04:132005
910Agressivités suite 2Françoise DoltoFrançoise Dolto 00:03:232005
911Agressivités suite 3Françoise DoltoFrançoise Dolto 00:04:402005
912Agressivités suite 4Françoise DoltoFrançoise Dolto 00:03:102005
913ViolenceFrançoise DoltoFrançoise Dolto 00:08:252005
914Le parler d'amourFrançoise DoltoFrançoise Dolto 00:01:422005
915Conclusion de francoise doltoFrançoise DoltoFrançoise Dolto 00:00:512005
Availability

Usually ships in:

3-5d.gif




Vous pouvez acheter ce produit :
- Chez votre disquaire (distribution Socadisc), chez votre libraire (distribution Frémeaux & Associés) ou par téléphone au 0143749024
- Sur lalibrairiesonore.com Acheter ce produit
- Sur librairie-audio.comAcheter ce produit Pré écoute possible de certains produits!

Egalement disponible aux éditions Frémeaux & Associés :

FRANCOISE DOLTO - LORSQUE L'ENFANT PARAÎT VOL 1
   
FRANCOISE DOLTO - LORSQUE L'ENFANT PARAÎT VOL 1
Ecouter vraiment Françoise Dolto s’adressant au grand public permettra de rectifier bien des...
FRANCOISE DOLTO - LORSQUE L'ENFANT PARAÎT VOL 1
FRANCOISE DOLTO - LORSQUE L'ENFANT PARAÎT VOL 2
   
FRANCOISE DOLTO - LORSQUE L'ENFANT PARAÎT VOL 2
Ecouter vraiment Françoise Dolto s’adressant au grand public permettra de rectifier bien des...
FRANCOISE DOLTO - LORSQUE L'ENFANT PARAÎT VOL 2
FRANCOISE DOLTO - LORSQUE L'ENFANT PARAÎT VOL 3
   
FRANCOISE DOLTO - LORSQUE L'ENFANT PARAÎT VOL 3
Ecouter vraiment Françoise Dolto s’adressant au grand public permettra de rectifier bien des idées...
FRANCOISE DOLTO - LORSQUE L'ENFANT PARAÎT VOL 3
FRANCOISE DOLTO & L'ECOLE DE LA NEUVILLE - DVD NTSC
   
FRANCOISE DOLTO & L'ECOLE DE LA NEUVILLE - DVD NTSC
Il était une fois trois jeunes gens et une psychanalyste atypique dans l’après...
FRANCOISE DOLTO & L'ECOLE DE LA NEUVILLE - DVD NTSC



Fremeaux


Je suis :

Un particulier Un libraire

Un disquaire Une bibliothèque
 meublenatureok.gif

Catalogue Frémeaux
Catalogue Frémeaux
Je souhaite recevoir
le catalogue
Catalogue Frémeaux
Catalogue Frémeaux

Les livres sonores à l'écoute
templatefrmeaux_correc16.jpg
Fremeaux
Grand prix In Honorem
de l'Académie Charles Cros
pour son oeuvre d'éditeur

Fremeaux

VIVE LA POLITIQUE?
VIVE LA POLITIQUE?
Grand come-back à Grenoble : Edgar Morin, philosophe de la complexité, et Claude Lefort,...

RONY BRAUMAN - HUBERT VEDRINE / HUMANITAIRE ET POUVOIR POLITIQUE ?
RONY BRAUMAN - HUBERT VEDRINE / HUMANITAIRE ET POUVOIR POLITIQUE ?
Les rapports entre Politique et Humanitaire, entre Etat et initiative privée ?
De la rencontre...

QUELS ROLES POUR L’ETAT ?
QUELS ROLES POUR L’ETAT ?
Le service public et ses missions, par Michel Rocard – Ancien Premier ministre • La...

LIQUIDER 68?
LIQUIDER 68?
Que faire de l’héritage de 68 ? Le liquider, répond Nicolas Sarkozy. Il fallait donc...

LE MALAISE DANS LA CULTURE - SIGMUND FREUD (PUF)
LE MALAISE DANS LA CULTURE - SIGMUND FREUD (PUF)
"L'homme est un loup pour l'homme" ; qui donc, d'après toutes les expériences de la...

LE CORBUSIER
LE CORBUSIER
« La renommée de Le Corbusier est telle que son seul nom symbolise une sorte de renaissance...

LA RECONSTRUCTION DE LA GAUCHE ?
LA RECONSTRUCTION DE LA GAUCHE ?
Laurent Fabius défend les fondamentaux du socialisme, parmi lesquels figure en bonne place la croyance...

LA POLITIQUE EST-ELLE ESCLAVE DE LA FINANCE ?
LA POLITIQUE EST-ELLE ESCLAVE DE LA FINANCE ?
Economiste néo-keynésien, Jean-Paul Fitoussi fustige la résignation devant les oukases...

L'ANNEE DE VIENNE - L'ECOLE AVEC FRANCOISE DOLTO 2 (2 DVD NTSC)
L'ANNEE DE VIENNE - L'ECOLE AVEC FRANCOISE DOLTO 2 (2 DVD NTSC)
Fabienne d’Ortoli et Michel Amram poursuivent une oeuvre jamais entreprise auparavant : filmer la...

HUBERT REEVES
HUBERT REEVES
"Connu du monde entier, Hubert Reeves est autant apprécié par ses pairs que par le grand...

FRANCOISE DOLTO - LORSQUE L'ENFANT PARAÎT VOL 3
FRANCOISE DOLTO - LORSQUE L'ENFANT PARAÎT VOL 3
Ecouter vraiment Françoise Dolto s’adressant au grand public permettra de rectifier bien des idées...

COMMENT PEUT-ON ÊTRE FRANCAIS ?
COMMENT PEUT-ON ÊTRE FRANCAIS ?
Le fondateur du Nouvel Observateur analyse depuis toujours les subtils méandres de...

Radio france  ina  rfi



Rechercher dans le catalogue Frémeaux
Toutes les catégories :
Advertisement
Cité de la Musique
Great Black Music
Galerie Fremeaux 2013
Expo Bestiaire Africain
Titre_cours_particulier.gif
Histoire de France Vol 1 à Vol7
Titre_Nouveau_Catalogue.gif
Nouveau Catalogue 2013-2014
Feuille Nouveautés

Dictionnaire des Artistes
Dictionnaire des Artistes
Dictionnaire des Artistes
Présentation

• Pourquoi fremeaux.com ?
• Autorisations Cinéma, TV, musées...
• Une culture d'entreprise
• Charte qualité

Mémoires et études
Edité par Fremeaux et Associés
visuinternetdompublic.gif
Le patrimoine
sonore en
danger!
Interview de
Patrick
Frémeaux

Mémoires et études

L'Evenement
Marcel Proust

Titre_Publicite.gif
Pub Net Cat. LibSonore 200pixels.png
Philosophie | Sciences Humaines | Histoire | Livres sonores | Contes | Enfants de 2 A 5 ans | Enfants de 6 A 11 ans | Son de la nature | Collection the quintessence | Jazz
Intégrale Django Reinhardt | Blues | Country & Rockn Roll | Gospel | Chanson française | Les cinglés du music hall | World Music | Classique | Frémeaux & Ass. Télévisions
Mentions légales - Recommander ce site - Ajouter aux favoris - Nous contacter - © 2006 Frémeaux et Associés
20, rue Robert Giraudineau - 94300 VINCENNES - FRANCE - Tél : +33 1 43 74 90 24 - Fax : +33 1 43 65 24 22
templatefrmeaux_correc69.gif