Fremeaux.com
Bolling Suite for flute
And piano jazz trio
Jean-Pierre Rampal / Claude Bolling








1. Baroque and blue 5’15
2. Sentimentale 7’42
3. Javanaise 5’16
4. Fugace 3’52
5. Irlandaise 3’01
6. Versatile (with Bass Flute) 5’07
7. Véloce 3’40

All compositions by Claude Bolling
Jean-Pierre Rampal : flûte
Claude Bolling : piano
Max Hediguer : contrebasse
Marcel Sabiani : batterie

L’HISTOIRE D’UN PHÉNOMÈNE MUSICAL
L’idée d’associer jazz et classique a souvent inspiré des personnalités musicales aussi diverses que George Gershwin, Dave Brubeck, Jacques Loussier voire des groupes comme le Modern Jazz Quartet ou les Swingle Singers. Pour sa part, Claude Bolling aborde ce type d’expérience en 1965 à l’occasion de “Jazz Gang Amadeus Mozart”, savoureux enregistrement en forme de gag musical, où la “Marche Turque” louche vers un jazz-dixieland débridé, teinté d’un humour à la Spike Jolies. Quelque temps plus tard, le jeune pianiste Jean-Bernard Pommier, lauréat du concours Tchaïkovski, partenaire occasionnel de Claude Bolling dans plusieurs émissions de télévision, lui demande une composition fondée sur le dialogue entre deux pianos, l’un jazz, l’autre classique. De cet échange entre deux langages musicaux se conjuguant dans une création commune naît en 1972 la “Sonate pour deux pianistes”, premier jalon de ce que les Américains vont bientôt appeler “Crossover Music”. «La “Sonate” venait de sortir quand j’ai fait la connaissance du flûtiste Jean-Pierre Rampal que j’admirais tellement – le plus grand –» raconte Claude Bolling. «Jean-Pierre l’a écoutée et, avec un enthousiasme spontané, m’a déclaré : “J’adore le jazz sans savoir le jouer, mais je rêve d’avoir une expérience avec des musiciens de jazz. Ecris-moi quelque chose qui soit classique pour ma flûte et jazz pour toi. Je me suis véritablement pris au jeu en considérant cette demande comme une vraie gageure. C’était un pari un peu fou!» Au fil des semaines, trois premiers mouvements naissent sous la plume de Claude Bolling. Jean-Pierre Rampal les découvre, les adopte et encourage le compositeur à poursuivre. Quand le minutage nécessaire à un album est atteint, les deux complices décident de passer a l’enregistrement, secondés de Max Hédiguer à la contrebasse et Marcel Sabiani à la batterie. La “Suite pour Flûte et Piano Jazz Trio” est née. L’une des clef de sa réussite tient au fait que Claude Bolling respecte la personnalité musicale de Jean-Pierre Rampal. Il lui tend la main sans chercher à l’attirer dans son propre univers. De son côté, Rampal apporte à l’œuvre une sensibilité exceptionnelle et forge avec Bolling une expression commune sans renoncer à ce qui fait son originalité. Ainsi, entre le phrasé particulier de la flûte traversière classique et le swing du trio jazz, un jeu de contrastes se met en place, favorisant des oppositions et superpositions aussi élégantes qu’audacieuses. De “Baroque and Blue” à “Véloce” en passant par “Sentimentale”, Claude Bolling les confronte pour finalement les réunir au sein d’une création originale et novatrice. Très rapidement, les Etats-Unis témoignent un grand intérêt à l’égard de la “Suite pour Flûte et Piano Jazz Trio”. Deux semaines après sa sortie, elle était en tête du hit-parade où elle conservait sa position pendant deux ans puis restait dans le classement du “Billboard” 530 semaines, record absolu depuis l’invention du phonographe ! Voilà comment, du jour au lendemain, une fantaisie musicale à la française se transforme en un gigantesque phénomène Outre-Atlantique! Les mois passent et le succès de la “Suite” ne se dément pas. D’une manière foudroyante, Claude Bolling popularise auprès du public américain une certaine forme de musique classique, rendue plus accessible car associée au jazz, élément issu de leur propre culture. Autrement dit, toute une portion de ce même public découvre la musique baroque à travers la “Suite pour Flûte et Piano Jazz Trio”. Bientôt Jean-Pierre Rampal invite son comparse à participer à sa représentation an­nuelle au mythique Carnegie Hall de New York. Nous sommes en 1976. C’est le premier concert de Claude Bolling aux Etats-Unis. «Pour moi, affirme t-il, Carnegie Hall a été un événement à la fois excitant et angoissant. Parce que la simple évocation de cette salle mythique implique des références tellement prestigieuses! Quand on sait qu’on va y jouer, on est pris d’un trac mortel. Le soir du concert, la majeure partie des spectateurs qui ne connaissait pas encore notre enregistrement, après les premières mesures à la Corelli de “Baroque and Blue” a poussé un “Oh!” massif de stupéfaction à la brusque intervention de la rythmique et du piano-jazz! Réaction tellement impressionnante que le bassiste et le batteur, absolument pétrifiés, se sont arrêtés de jouer pendant quelques secondes! En fait, l’audience classique de Carnegie ne s’attendait pas à ce choc de jazz-swing après une charmante exposition d’un thème en canon!» Rapidement, la “Suite” obtient le prix de la meilleure vente de disque, devient Disque d’Or puis Disque de Platine. Le phénomène se transforme en déferlante quand, de ce mariage fécond entre jazz et classique, naît une heureuse progéniture. En effet, l’état de grâce se renouvelle avec Alexandre Lagoya, Pinchas Zukerman, Yo-Yo Ma, Maurice André et l’English Chamber Orchestra dans une série de compositions où Claude Bolling agence avec bonheur des combinaisons instrumentales subtiles et colorées. Aujourd’hui, la “Suite pour Flûte et Piano Jazz” a plus de vingt ans. C’est une jeune fille condamnée à ne pas vieillir. Elle a et aura toujours vingt ans puisqu’elle ne porte les stigmates ni d’une époque précise, ni d’une mode musicale. Oeuvre de référence, elle traverse le temps avec jeunesse et insouciance, reprise par des groupes, jouée dans les conservatoires, Jean-Pierre Rampal la donnait très souvent lors de ses tournées aux U.S.A. En deux mots, elle est devenue intemporelle et universelle.
Stéphane LEROUGE

Claude Bolling

Six fois lauréat du Grand Prix du Disque en France, Claude Bolling a été plusieurs fois nominé aux Etats-Unis pour le Grammy Award et connaît depuis longtemps une célébrité internationale pour ses talents de compositeur, arrangeur, chef d’orchestre et pianiste. Né à Cannes, Claude Bolling s’est révélé à 14 ans comme un prodige du piano-jazz et a débuté très, tôt dans des activités professionnelles. Il avait reçu un solide enseignement de l’harmonie et du contrepoint, mais avait acquis la plupart de ses connaissances musicales en écoutant des disques. Ses premiers enregistrements ont été réalisés à 18 ans, avec son propre groupe de jazz Dixieland, et il est vite devenu l’un des musiciens de jazz les plus populaires d’Europe. Grâce à ses contacts fréquents avec de nombreux jazzmen américains expatriés en Europe dans les années 1950-60, Claude Bolling a cotoyé toute l’histoire du jazz au contact de ses plus grands innovateurs. Son guide en la matière fut  Duke Ellington qui avait lui-même une grande admiration pour Bolling et appréciait énormément sa manière d’interpréter ses compositions. Compositeur prolifique, Claude Bolling a écrit plus d’une centaine de partitions pour la télévision et le cinéma, composant la musique de films comme “Borsalino”, “The Awakening”, “Willie et Phil”, “California Suite”, “The Silver Bears”, “Louisiane” et “Le Magnifique”. Claude Bolling a enregistré du ragtime, du boogie-woogie, du blues, des thèmes populaires, et il est surtout connu par ses propres compositions qui mêlent de façon unique la musique jazz, pop et classique. C’est ce style, connu sous le nom de “Crossover Music”, qui permit à Claude Bolling d’entrer dans l’histoire de la musique, avec la composition aujourd’hui célèbrissime “Suite pour Flûte et Piano Jazz Trio”. L’intérêt et l’engouement suscités, par la “Suite pour Flûte et Piano Jazz Trio” a incité d’autres musiciens classiques de premier ordre, tels que Pinchas Zukerman, Alexandre Lagoya, Yo-Yo Ma, Maurice André, Hubert Laws et l’English Chamber Orchestra, à rechercher les compositions de Claude Bolling pour leurs instruments respectifs. Bolling a répondu par une abondante production dans son style de Crossover Music, toujours basé sur le même trio, avec la “Suite pour Violon, le Concerto pour Guitare Classique, la Suite pour Violoncelle”, et bien d’autres ont suivi. Il dirige le plus célèbre Big Band de jazz européen, qui a déjà travaillé avec des musiciens et des chanteurs de jazz et de musique populaire aussi connus que Dizzy Gillespie, Lionel Hampton, Joe Williams, Carmen McRay, et récemment avec Stéphane Grappelli.

JEAN-PIERRE RAMPAL
Né à Marseille. Ayant remporté les premiers prix de flûte, successivement au Conservatoire de Marseille - où il fut élève de son père Joseph Rampal - et au Conservatoire National Supérieur de Paris, il commence sa prodigieuse carrière en 1945. Jean-Pierre Rampal parcourt le monde entier et cette carrière internationale lui laisse de moins en moins de temps pour sa France natale. Il abandonne son poste de flûtiste solo à l’Orchestre de l’Opéra de Paris après quelques années seulement ainsi que celui de professeur au Conservatoire National Supérieur de Paris. Tout en poursuivant sa carrière de concertiste, il crée des formations de musique de chambre avec ses amis Pierre Pierlot et Robert Veyron-Lacroix (Quintette à Vent Français, Ensemble Baroque de Paris, Duo Rampal - Veyron-Lacroix) avec lesquels il se produira pendant de nombreuses années. Il forme ensuite un Duo avec le pianiste et claveciniste américain John-Steele Ritter et joue très souvent en concerts comme en enregistrements avec Isaac Stern et Mstislav Rostropovich. Sa carrière de chef d’orchestre amène Jean-Pierre Rampal à conduire les plus grandes formations comme l’Orchestre National de France, le San Francisco Symphony, l’Orchestre Symphonique de Montréal, le Minnesota Orchestra, le Pittsburgh Symphony, le Los Angeles Philharmonic, le Saint Louis Orchestra... et à se produire régulièrement à la tête du National Symphony Orchestra de Washington. Nombreux sont les Grands Prix que Jean-Pierre Rampal a obtenus : Académie Charles Cros, Académie du Disque Français, Prix Edison, Prix Mondial du Disque, Prix d’Honneur de Montreux... Jean-Pierre Rampal fut Commandeur de la Légion d’Honneur, Commandeur des Arts et Lettres, Commandeur de l’Ordre National du Mérite et Lauréat du Prix Léonie Sonning 1978. En 1987, Jean-Pierre Rampal s’est vu attribuer la Grande Médaille de la Ville de Paris qui a créé pour lui un Concours International de Flûte. Jean-Pierre Rampal a enregistré plus de 300 disques pour les plus importantes maisons de disques dans le monde entier.

english notes
THE STORY OF A MUSICAL  PHENOMENON
The idea of associating jazz with classical has often inspired musical personalities as diverse as George Gershwin, Dave Brubeck, Jacques Loussier, and even groups such as the Modern Jazz Quartet or the Swingle Singers. As far as Claude Bolling is concerned, this type of experience was first approached in 1965 with the “Jazz Gang Amadeus Mozart”, a savory recording in the form of a musical gag, where the “Turkish March” canters towards unbridled dixieland jazz, tinted with Spike Jones humor. Later on, the young pianist Jean-Bernard Pommier, winner of the Tchaikovsky prize, who had performed with Claude Bolling in several television programs, asked him to compose a piece based on a dialogue between two pianos, one jazz, the other classical. From this exchange between two musical languages joining together in a single creation, the “Sonata for Two pianists” was born in 1972, the first landmark in what the Americans would soon call “Crossover Music”. Claude Bolling recalls, «The “Sonata” had just been released when I met Jean-Pierre Rampal whose truly exceptional talent I much appreciated. He told me “I love jazz without knowing how to play it, but I dream of working with jazz musicians. Write something that stays in the classical field for my flute and in the jazz idiom for you.” I took this request seriously considering it a real challenge. It was a rather crazy bet!» As the weeks passed, three themes emerged from Claude Bolling’s mind. Jean-Pierre Rampal heard them, liked them, and encouraged the composer to continue. When the number of compositions necessary for an album was achieved, the two accomplices decided to move on to the recording, adding Max Hédiguer on double bass and Marcel Sabiani on drums. The “Suite for Flute and Jazz Piano Trio” was born. One of the keys to the album’s success lies in Claude Bolling’s respect for Rampal’s musical personality. He holds out his hand without trying to pull him into his own universe. Rampal, on his part, brings his exceptional sensitivity to the work and with Bolling, forges a joint expression without renouncing his own originality. Thus, between the particular phrasing of the classical flute and the swing of the jazz trio, a game of contrasts is installed, favoring elegant as well as audacious oppositions and superpositons. From “Baroque and Blue” to “Véloce”, and through “Sentimentale”, Claude Bolling confronts them so that in the end they are united at the heart of an original and innovative creation. Rapidly, the United States audiences showed great interest for “Suite for Flute and Jazz Piano Trio”. «Two weeks after its release, Claude Bolling said, The “Suite for Flute and Jazz Piano Trio” was at the top of the Billboard charts, keeping its number one position for two years. It remained on the charts for a total of 530 weeks, an absolute record since the invention of the phonograph!» This is how a French musical fantasy was transformed overnight into a gigantic phenomenon overseas! The months pass and the success of the “Suite” does not falter. In an overwhelming manner, Claude Bolling popularizes a certain form of classical music for the American public, more accessible because of its association with jazz, an element of their own culture. At the same time, a whole segment of the same public discovers baroque music through the “Suite for Flute and Jazz Piano Trio”. Soon, Jean-Pierre Rampal invites his colleague to participate in his annual performance at the mythic Carnegie Hall in New York. It is 1976, Claude Bolling’s first concert in the United States. «For me», he declared, «Carnegie Hall was both exciting and frightening because the mere mention of the Hall implies such prestigious references! When you know that you are going to perform there,  you are taken with deathly stage-fright! The night of the concert, the great majority of the audience had not yet heard our recording. After the first few measures of “Baroque and Blue” a la Corelli, as the rhythm section and the jazz-piano came in, the audience response was overwheming! It was such a reaction that the bassist and the drummer, absolutely petrified, stopped playing for a few seconds! In fact, the classical audience of Carnegie Hall did not expect this jazz-swing shock after a charming introduction of a classical theme!» Soon, the “Suite” (winner of the 1976 and 1977 NARM awards for the best-selling classical record) obtained the Gold Record, followed by Platinum, and this happy marriage betvveen jazz and classical music gave birth to a number of happy offsprings. Indeed, the “état de grâce” is renewed wilh Alexandre Lagoya, Pinchas Zukerman, Yo-Yo Ma, Maurice André and the English Chamber Orchestra in a series of compositions where Claude Bolling arranges subtle and colorful instrumental combinations. Today, the “Suite for Flute and Jazz Piano Trio” is more than twenty years old. It is like a young girl who will never grow old. It is and will always remain twenty for it neither carries the marks of a precise era nor a musical trend. A work of reference, it travels through time young and carefree, taken up by groups, played in conservatories, and often performed by Jean-Pierre Rampal on his U.S. concert tours. In other words, it has become timeless and universal.
Stéphane LEROUGE

Claude Bolling

Claude Bolling, six times a winner of the French Grammy award Le Grand Prix du Disque and nominated several times for the American Grammy, has received consistent international acclaim as a composer, conductor, arranger, and pianist. Born in Cannes, France, Bolling was recognized as a jazz piano prodigy at the age of 14 and soon began to make professional appearances. He had formal training in harmony and counterpoint, but acquired most of his musical education by listening to records. His first recordings were made with his own Dixieland group when he was 18, and he subsequently became one of the most popular jazz musicians in Europe. Bolling’s frequent contact with the numerous expatriate jazz musicians in Europe during the 1950’s and 60’s exposed him to the entire history of jazz as performed by its major innovators. His mentor was Duke Ellington, who greatly admired and praised Bolling’s interpretations of his compositions. A prolific composer, he has written over hundred scores for TV and feature films such as “Borsalino”, “The Awakening”, “Willie and Phil”, “California Suite”, “The Silver Bears”, “Louisiana” and “Le Magnifique”. Bolling has recorded ragtime, boogie-woogie, blues, popular standards, and most widely known, his own compositions in a unique mixture of pop, jazz, and classical styles. It was the latter style known commonly as “Crossover Music”, that enabled Bolling to make musical history with his by-now famous composition “Suite For Flute and Jazz Piano Trio”. The interest and excitement generated by “Suite For Flute and Jazz Piano Trio” promoted other leading classical musicians, including Pinchas Zukerman, Alexandre Lagoya, Yo-Yo Ma, Maurice André and the English Chamber Orchestra to seek Bolling composilions for their respective instruments. Bolling responded with a prolific output in his classical crossover style still based on his trio “Suite For Violin”, “Concerto For Classic Guitar”, “Suite For Cello”, and many others followed. He is leading the most famous European Jazz big hand which has worked with well known Jazz and popular instrumentalists and vocalists, including Dizzy Gillespie, Lionel Hampton, Joe Williams, Carmen McRay and recentily with Stéphane Grappelli.

JEAN-PIERRE RAMPAL
Born in Marseille, France. He began his prodigious career in 1945 after having obtained first prizes both at the Marseille Conservatory where he was taught by his father, Joseph Rampal - and at the National Conservatory of Paris. Jean-Pierre Rampal travelled all over the world and his international career left him increasingly less time for his native France. After only a few years, he abandoned his post as flute soloist in the Paris Opera Orchestra as well as that of professor at the National Conservatory of Paris. While pursuing his career as a concert performer, he created chamber music groups with his friends Pierre Pierlot and Robert Veyron-Lacroix (French Wind Quintet, Paris Baroque Ensemble and the Rampal - Veyron-Lacroix duet) with whom he performed for many years. Later, Jean-Pierre Rampal formed a duo with the American pianist and harpsichord player John Steele Rittet. Also, he often performs in concert and on record with Isaac Stern and Mstislav Rostropovitch. Jean-Pierre Rampal has been pursuing a career as a conductor, which has lead to him conducting such great orchestras as the French National Orchestra, the San Francisco Symphony Orchestra, the Montreal Symphonie Orchestra, the Minnesota Orchestra, the Pittsburgh Symphony, the Los Angeles Philharmonic, the Saint-Louis Orchestra... and he regularly performed at the head of the National Symphony Orchestra of Washington. Jean-Pierre Rampal has been awarded many honors, including the Academie Charles Cros, the Academie du Disque Français, the Edison Prize, the Prix Mondial du Disque and the Prix d’Honneur de Montreux. Rampal was Commander of the Legion of Honnor, Commander of Arts and Letters, Commander of the National Order of Merite and Laureate of the 1978 Léonie Sonning Prize. In 1987 he received the Grande Médaille of the city of Paris which created the International Flute Competition in his honor. Jean-Pierre Rampal has recorded more than 300 records for some of the world’s largest record companies.

CD SUITE FOR FLUTE - Jean-Pierre Rampal et Claude Bolling © Frémeaux & Associés (frémeaux, frémaux, frémau, frémaud, frémault, frémo, frémont, fermeaux, fremeaux, fremaux, fremau, fremaud, fremault, fremo, fremont, CD audio, 78 tours, disques anciens, CD à acheter, écouter des vieux enregistrements, albums, rééditions, anthologies ou intégrales sont disponibles sous forme de CD et par téléchargement.)

------------------------------------------------------------------------------------
JEAN-PIERRE RAMPAL (BOLLING STORY)
Mai 1968. Tandis qu’à Paris, les pavés volent, Irène accompagnée du photographe François Gragnon - les deux “envoyés spéciaux” de Paris-Match - voguent sur le paquebot “Mermoz” où se déroule la première croisière musicale.

A bord, c’est la vie de cocagne et les musiciens classiques se révèlent de joyeux drilles, toujours prêts à partager leurs tables et leurs émotions musicales. Pour certains comme Samson François, jusqu’au cœur de la nuit... Et tant que le bar est ouvert. Le champion toutes catégories est Jean-Pierre Rampal. L’homme à la flûte d’or doué d’un appétit d’ogre pour les nourritures terrestres. Ce grand gourmand se révèle aussi curieux de tout et tous. Ensemble, Françoise son épouse, Jean-Pierre et Irène, ils flânent dans les rues de Dubrovnik où ils s’attablent pour boire un verre et deviser... Et c’est lui qui interviewe Irène ! Lui qui est un amateur de jazz, il s’enthousiasme lorsque qu’elle lui apprend que je suis son mari et lui pose mille et une questions sur ma carrière, mes goûts en musique et lui fait promettre que nous nous reverrons très vite.

Et c’est quelques semaines plus tard que qu’ils débarquent dans notre appartement de Boulogne. Connaissant l’ogre, Irène a mis tous ses talents à concocter un dîner digne de ses hôtes. Mais c’est la musique et le jazz qui l’intéressent. Il sait que j’ai écrit pour l’émission Âge Tendre et Tête de Bois une composition où classique et jazz se marient, que je l’ai interprétée avec Jean-Bernard Pommier. Je dois lui fais entendre tout de suite, le dîner peut attendre.

Comme deux gamins, nous sommes immédiatement devenus complices. Enthousiaste, Jean-Pierre souhaite que toutes affaires cessantes je me mette à l’ouvrage et lui écrive une pièce bien classique pour sa flûte qui se mêlerait aux rythmes et harmonies du piano-jazz. Il en suivra toute l’écriture, mouvement par mouvement, Jean-Pierre y apportant sa joie de vivre et de jouer. Mais nos agendas surchargés ne nous permettront de réaliser notre projet que cinq ans plus tard ! [...]

SUITE POUR FLUTE
Au retour des vacances, je retrouve Jean-Pierre Rampal et enfin nous décidons de mener notre vieux projet à son terme. Nous commençons à répéter la Suite pour flûte et Jean-Pierre me propose de l’enregistrer en assumant la production entre nous. Yves Chamberland, propriétaire du studio Davout, se propose d’en être le co-producteur. Il assure le studio, moi la musique, Jean-Pierre sa flûte et nous n’aurons les frais que des deux musiciens, Max Hédiguer (contrebasse) et Marcel Sabiani (batterie) qui étaient mes partenaires d’alors. La bande “master” est enregistrée le 9 octobre 1973 et le disque sort en France sous le label CY d’Yves Chamberland distribué par RCA.

Jean-Pierre Rampal, comme Alexandre Lagoya, le hautboïste Pierre Pierlot, le violoniste Patrice Fontanarosa, le violoncelliste Roland Sauvy et bien d’autres enseignaient à l’Académie nationale d’été de Nice. Dans cette belle villa du boulevard de Cimiez, le conservatoire m’avait demandé de créer une classe de piano-jazz. Ce fut l’occasion de revoir Jean-Pierre et de jouer notre Suite pour Flûte pour la première fois en public. Il était fier de montrer à ses étudiants qu’il s’encanaillait avec un musicien de jazz et exhibait à tout moment le disque de notre ‘‘Suite’’ qu’il avait emporté avec lui. Une de ses élèves américaine la découvre et lui demande la permission d’emporter le disque dans ses bagages. Cette flûtiste amateur était secrétaire chez “Masterworks”, le département classique des disques CBS à New York qui était la compagnie de disques américaine de Jean-Pierre. De retour, elle l’écoute dans son bureau à l’étonnement de ses collègues surpris d’entendre Rampal accompagné d’un piano et d’une rythmique de jazz.  L’événement parvient à la direction, qui amusée à son tour et intéressée à en publier le disque, m’appelle. J’ai eu beaucoup de peine à leur faire admette que j’étais le compositeur, l’interprète et le producteur, et qu’il n’y avait pas de tractations compliquées pour publier cet enregistrement pour lequel, par la force des choses, j’étais le seul interlocuteur. Etonnés par la simplicité de l’opération, ayant l’habitude de choses compliquées avec de nombreux ayants-droit assistés d’avocats et de comptables, le disque Suite pour flûte et piano jazz trio a été finalement mis sur le marché américain et international.

Est-ce parce qu’il y a une teinte d’humour dans la musique, toujours est-il que CBS-Masterworks nous soumettent un projet de pochette qui aurait pu être issu d’un “cartoon” ou d’une bande dessinée. Jean-Pierre habitué à des couvertures d’un classicisme de bon aloi et, de plus militant antitabac, a failli en avaler sa flûte ! Laquelle, sur le dessin, fumait au lit couchée avec un piano. Mais, le piano et la flûte dans le lit d’une chambre d’hôtel de passe a tellement amusé autour et alentour, que nous nous sommes ralliés à la majorité des avis et la pochette a été admise.

L’illustrateur Roger Huyssen a créé avec grand talent et invention toutes les pochettes de ce genre nouveau de croisement de musiques que les américains ont appelé ‘‘Crossover Music’’.

Deux semaines après sa sortie, le disque était en tête au Hit-Parade du “Bilboard” classique, magazine de référence du monde du disque. Après avoir tenu les premières places pendant deux ans, la Suite pour flûte s’y est maintenue pendant 533 semaines, record de présence toutes catégories. Jean-Pierre et moi étions aussi heureux qu’étonnés car nous n’avions mis aucun ingrédient d’une musique commerciale (percussions, cordes, chœurs etc…) pour faire un succès.

Extrait de "Bolling Story" de Jean-Pierre Daubresse et Claude Bolling édité par Jean-Paul Bertrand - Editions Alphée (avec l'autorisation de Claude Bolling)

Vous pouvez acheter ce produit :
- Chez votre disquaire (distribution Socadisc) ou chez votre libraire (distribution Frémeaux & Associés) ou par téléphone au 01 43 74 90 24.
- Sur lalibrairiesonore.com Acheter ce produit
- Sur librairie-audio.comAcheter ce produit

Fremeaux


Je suis :

Un particulier Un libraire

Un disquaire Une bibliothèque
 meublenatureok.gif

Catalogue Frémeaux
Catalogue Frémeaux
Je souhaite recevoir
le catalogue
Catalogue Frémeaux
Catalogue Frémeaux

Les livres sonores à l'écoute
templatefrmeaux_correc16.jpg
Fremeaux
Grand prix In Honorem
de l'Académie Charles Cros
pour son oeuvre d'éditeur

Fremeaux

YOCHK’O SEFFER
YOCHK’O SEFFER
Coffret 2 CD avec livret 40 pages et 35 photos
accompagnée d'une lithographie originale.

La...

VOYAGES DIVERS
VOYAGES DIVERS
Ensemble, Bottlang et Querlier «maîtrisent le temps», se parlent, échangent des points de vue, se tracent...

VIBRAPHONE JAZZ
VIBRAPHONE JAZZ
De Hampton à Burton, en passant par Jackson et Hutcherson (tiens, que des noms, ça...

URBAN GYPSY - DANIEL JOHN MARTIN
URBAN GYPSY - DANIEL JOHN MARTIN
Certains disent qu’il est anglais, d’autres qu’il aurait été...

THE OSCAR PETERSON TRIO - LIVE IN PARIS 1957-1962
THE OSCAR PETERSON TRIO - LIVE IN PARIS 1957-1962
Ce coffret regroupe des enregistrements inédits, captés à Paris entre 1957...

THE LAUSANNE CONCERT
THE LAUSANNE CONCERT
Jamais les deux musiciens ne s’autorisent le moindre égarement, une facilité quelconque, des effets de...

THE BEST SMALL JAZZ BANDS 1936-1955
THE BEST SMALL JAZZ BANDS 1936-1955
Le jazz, durant sa période classique, vit émerger de nombreuses petites formations qui...

SIDNEY BECHET - SES PLUS GRANDS SUCCES
SIDNEY BECHET - SES PLUS GRANDS SUCCES
EN CONCERT A L'OLYMPIA LE SAMEDI 24 OCTOBRE 2015, A L'OCCASION DU 60e ANNIVERSAIRE DU CONCERT MYTHIQUE DE...

RODOLPHE RAFFALLI EN AMÉRIQUE LATINE
RODOLPHE RAFFALLI EN AMÉRIQUE LATINE
Rodolphe Raffalli, formidable explorateur du grand répertoire, revient ici à son...

RODOLPHE RAFFALLI
RODOLPHE RAFFALLI
Avec Chansonnettes Rodolphe Raffalli rend hommage au grand répertoire, aux chansons populaires de Piaf, Trenet,...

ROBEURT FÉNECK ET LE 'MAD IN SWING' BIG BAND
ROBEURT FÉNECK ET LE 'MAD IN SWING' BIG BAND
Tantôt maitre de cérémonie déluré façon Cab Calloway, parfois...

PRIVATE GARDEN
PRIVATE GARDEN
Très intimiste, parfois presque diaphane, elle distille une atmosphère propice à la rêverie et à...

OKAY TEMIZ - SYLVAIN KASSAP
OKAY TEMIZ - SYLVAIN KASSAP
Il m’a semblé indispensable que Temiz et Kassap se rencontrent parce que dans leurs musiques se mêlent le...

L’AME DES POÈTES DISPARUS
L’AME DES POÈTES DISPARUS

Les Pommes de ma douche est un quintet swing irrésistible qui, pour le plus grand plaisir d’un...


LES PRIMITIFS DU FUTUR
LES PRIMITIFS DU FUTUR
Prenant à contre-pied la world music des années 1980-90 et ses cross-overs pop, les Primitifs...

JUST A GIGOLO - SIR ALI'S GIRLS
JUST A GIGOLO - SIR ALI'S GIRLS
Il y a tout juste vingt ans, maître de l’esprit Nova et des nuits parisiennes, Sir Ali jetait un...

JAZZ AU CONSERVATOIRE
JAZZ AU CONSERVATOIRE
« Trois pianos ! Rencontre musicale inédite et spectaculaire. Incroyable virtuosité, grande connivence,...

INTEGRALE LOUIS ARMSTRONG VOL. 15
INTEGRALE LOUIS ARMSTRONG VOL. 15
« J’ai rencontré Louis pour la première fois à Chicago, quand il venait de...

INTEGRALE LOUIS ARMSTRONG VOL 8
INTEGRALE LOUIS ARMSTRONG VOL 8
Le Seigneur n’a fait qu’un Louis Armstrong. Ça lui a pris du temps pour le faire, et...

HENRY MANCINI
HENRY MANCINI
Jusqu’à cette période, la musique de film découlait...

HARLEM WAS THE PLACE 1929-1952
HARLEM WAS THE PLACE 1929-1952
Harlem et ses lieux mythiques, où le jazz vécut peut-être ses vingt plus belles...

FRANCIS LOCKWOOD QUARTET FEAT. BAPTISTE HERBIN
FRANCIS LOCKWOOD QUARTET FEAT. BAPTISTE HERBIN
Pianiste singulier, précieux compositeur, Francis Lockwood est un musicien incontournable. Son...

EVAN CHRISTOPHER - THE REMEMBERING SONG
EVAN CHRISTOPHER - THE REMEMBERING SONG
« The Remembering Song » est un hymne d’amour à la...

CHARLIE PARKER - INTEGRALE VOL 9
CHARLIE PARKER - INTEGRALE VOL 9
« C’est vrai que je pense de Charlie Parker qu’il est indépassable. »

CHARLIE PARKER - INTÉGRALE VOL 12
CHARLIE PARKER - INTÉGRALE VOL 12

« Charlie Parker a arraché la musique au plancher des dancings pour l’envoyer dans la...


BLUE RONDO À LA TURK
BLUE RONDO À LA TURK
Jean Pierre Tandin, repreneur du Label La Lichère en 2000 décide de resortir le premier disque de la rencontre...

BIRDY HEART - DO MONTEBELLO
BIRDY HEART - DO MONTEBELLO
Artiste de coeur et d’esprit, Do Montebello poursuit le travail engagé en 2014 sur «...

AVEC L'ACCENT
AVEC L'ACCENT
Magnifique disque de Latin Jazz contemporain de Santos Chillemi. "Avec l'accent" a la sonorité sud...

AURÉLIE CLAIRE PROST
AURÉLIE CLAIRE PROST
C’est à la croisée des mondes musicaux, le jazz, le slam, le lyrique, que la compositrice...

AMERICAN ARMY V-DISCS - LES DISQUES DE LA VICTOIRE
AMERICAN ARMY V-DISCS - LES DISQUES DE LA VICTOIRE
Pressés entre 1943 et 1949, les V Discs (Victory Discs) étaient distribués aux soldats...

Logo Radio France  Logo INA
 
Logo RFI
Logo PUF 
 
logo-facebook.gif

Rechercher dans le catalogue Frémeaux
Toutes les catégories :
Advertisement
Titre_integrale_onfray.gif
Net Cosmos + Decadence.jpg
Titre_Nouveau_Catalogue.gif
net_cat_202021.jpg
Titre_Legrand.gif
Net Legrand.jpg
Titre_Galerie.gif
Net EXPO Noel 2020 - Galerie F&A.jpg
Titre Noel 2018.jpg
NET Proust.jpg
Titre Figure de l'histoire.gif
Pub Net Figures Histoire.jpg
Inédits
net_live_in_paris_6v_coltrane.jpg
Feuille Nouveautés

Dictionnaire des Artistes
Dictionnaire des Artistes
Dictionnaire des Artistes
Présentation

• Pourquoi fremeaux.com ?
• Autorisations Cinéma, TV, musées...
• Une culture d'entreprise
• Charte qualité

Mémoires et études
Edité par Fremeaux et Associés
visuinternetdompublic.gif
Le patrimoine
sonore en
danger!
Interview de
Patrick
Frémeaux

Mémoires et études


Titre_Histoire.gif
Collection Histoire de France
Titre_Publicite.gif
Pub Net Cat. LibSonore 200pixels.png
Philosophie | Sciences Humaines | Histoire | Livres sonores | Contes | Enfants de 2 A 5 ans | Enfants de 6 A 11 ans | Son de la nature | Collection the quintessence | Jazz
Intégrale Django Reinhardt | Blues | Country & Rockn Roll | Gospel | Chanson française | Les cinglés du music hall | World Music | Classique | Frémeaux & Ass. Télévisions
Mentions légales - Recommander ce site - Ajouter aux favoris - Nous contacter - © 2006 Frémeaux et Associés
20, rue Robert Giraudineau - 94300 VINCENNES - FRANCE - Tél : +33 1 43 74 90 24 - Fax : +33 1 43 65 24 22
templatefrmeaux_correc69.gif