Fremeaux.com
France d’outre-mer
Mascareignes (La Réunion, Rodrigues, Maurice) - Mayotte - Guyane - Martinique - Guadeloupe - Saint-Barthélemy - Saint-Pierre-et-Miquelon - Nouvelle-Calédonie - Wallis & Futuna - Polynésie Française
Enregistrements réalisés entre 1962 et 2007







Les Français d’outre-mer sont près de 3 millions, répartis dans 4 départements-régions (Guadeloupe, Guyane, Martinique, La Réunion), 6 collectivités d’outre-mer (Polynésie française, Saint-Pierre-et-Miquelon, Wallis-et-Futuna, Saint-Martin, Saint-Barthélémy et Mayotte) ainsi qu’une collectivité au statut particulier, la Nouvelle-Calédonie. Il peut sembler une gageure de présenter sur un seul disque un aperçu des musiques pratiquées dans un ensemble si vaste et hétérogène. Chaque territoire a ses particularités.  Dans la France d’outre-mer, les musiques traditionnelles sont très vivantes et en perpétuelle évolution. De nombreuses structures, au niveau local, œuvrent à mieux connaître, par la collecte, et à promouvoir ces pratiques. Citons le Pôle Régional des Musiques Actuelles de La Réunion, le CADEG en Guyane, Répriz (Centre des Musiques et Danses Traditionnelles et populaires de Guadeloupe) ou encore l’Agence de Développement de la Culture Kanak (ADCK) en Nouvelle-Calédonie.
- Pour chaque morceau sont indiqués, à la suite du titre : l’interprète, l’instrument pratiqué, la date et le lieu d’enregistrement, ainsi que le nom du collecteur.
- Pour une identification plus précise de la provenance de chaque extrait (fonds d’archives, publications précédentes), ainsi qu’un minutage précis, on se reportera en fin de livret, à la rubrique Provenance des enregistrements.
- En ce qui concerne les titres dans une langue autre que le français, il a été choisi de respecter la graphie de la source d’origine (publication antérieure, référencement dans le centre d’archives).
-
- On trouvera sur le site Internet www.fremeaux.com le texte intégral des chansons, ainsi que l’identification de celles-ci dans le Répertoire des chansons françaises de tradition orale Coirault-Delarue, le Catalogue de la chanson folklorique française Laforte (pour les chansons en français) et le Répertoire du patrimoine ethnomusicologique RADdO-Ethnodoc (http://www.raddo-ethnodoc.com/).

MASCAREIGNES (La Réunion, Rodrigues, Maurice)
La Réunion : 2 512 km2 / 810 000 habitants en 2006
Maurice : 1 865 km2 / 1 274 000 habitants en 2006
Rodrigues : 109 km2 / 35 000 habitants en 2006
Ces trois îles de l’Océan indien sont proches culturellement. Si La Réunion est un département-région de France, Maurice et Rodrigues forment un Etat indépendant sous le nom de République de Maurice depuis 1968, après avoir été une colonie britannique. Toutefois, Maurice fut une possession française sous le nom d’“Isle de France” de 1710 à 1810. Aussi, on y parle un créole à base lexicale française, ce qui explique l’inclusion sur ce disque d’extraits musicaux venus de ces territoires. Les habitants des Mascareignes ont des origines variées qui se sont mêlées pour donner une culture originale : Européens, Africains de l’Est, Malgaches, Indiens, Chinois, Malais…  

1. Valé valé prété moi vo fuzi (maloya
Firmin Viry et sa famille (chant et percussions)
Enregistrés le 23 juillet 1978 à Ligne-Paradis (La Réunion) par Claudie Marcel-Dubois et Marguerite Pichonnet-Andral pour le MNATP. 
Le maloya renvoie directement à l’époque de l’esclavage. Ces chants et ces danses constituaient la face profane d’un rite secret : le kabaré ou culte des ancêtres. Firmin Viry est l’héritier de cette tradition, et il a beaucoup fait pour en relancer la pratique dans les années 1970. En famille, il interprète ici une version créole d’une vieille chanson française.  

 Valé valé prétez-moi vos fusils
Voilà l’oiseau prêt à voler
Valé valé prétez-moi vos fusils
Voilà l’oiseau prêt à voler
Valé valé prétez-moi vos fusils
Voilà l’oiseau prêt à voler

Si nous avez gagné l’oiseau
Suffisamment pour mon voyage
Et pour mon arrivée
Si nous avez gagné l’oiseau
Suffi d’argent pour mon voyage
Et pour mon arrivée

Trois plats à table ec un pizon blanc
Suffisamment pour mon dîner
Trois plats à table ec un pizon blanc
Suffisamment pour mon dîner
Mais pas si tôt la belle perçoit
Sapo z’en main pour me saluer
Mais pas si tôt la belle perçoit
Sapo z’en main pour me saluer

(Quand) Nous l’a ‘tendu le roi dans nou bois
La reine l’a rivé
Nous l’a ‘tendu le roi dans nou bois
La reine l’a rivé
(bis)

(Oui) Le vin qui brûle oui l’est dans mon verre
Bon dieu l’a dit mon z’enfant boit pas
(bis)

Bon dieu l’a dit mon z’enfant boit pas
(six fois)

Le vin qui brule oui l’est dans mon verre
Bon dieu l’a dit mon z’enfant boit pas
(bis)

Bon dieu l’a dit mon z’enfant boit pas
(quatre fois)

Dégaz a nou manman
Dégaz a nou
Dégaz a nou calicot l’a rivé
(quatre fois)

(Quand) Nous l’a ‘tendu le roi dans nou bois
La reine l’a rivé
Nous l’a ‘tendu le roi dans nou bois
La reine l’a rivé
(bis)

(Oui) Le vin qui brûle oui l’est dans mon verre
Bon dieu l’a dit mon z’enfant boit pas
(bis)

Bon dieu l’a dit mon z’enfant boit pas
(quatre fois)

Le vin qui brule oui l’est dans mon verre
Bon dieu l’a dit mon z’enfant boit pas
(bis)

Dégaz a nou manman
Dégaz a nou
Dégaz a nou calicot l’a rivé
(quatre fois)

Dégaz a nou calicot l’a rivé
(Ad lib)

Transcription en graphie francisée.

RADdO : 06397.
Valet, valet prêtez moi vos fusils
Voilà l’oiseau prêt à s’envoler
Valet, valet prêtez moi vos fusils
Voilà l’oiseau prêt à s’envoler
Valet, valet prêtez moi vos fusils
Voilà l’oiseau prêt à s’envoler

Si vous avez tué l’oiseau
Cela suffit pour mon voyage
Et pour ma venue
Si vous avez tué l’oiseau
Cela représente assez d’argent pour mon voyage
Et ma venue

Trois plats à table avec un pigeon blanc
Cela suffit pour mon dîner
Trois plats à table avec un pigeon blanc
Cela suffit pour mon dîner
Dès que la belle m’aperçoit
Chapeau en main elle me salue
Dès que la belle m’aperçoit
Chapeau en main elle me salue

Quand nous avons entendu le roi dans nos bois
La reine est arrivée
Quand nous avons entendu le roi dans nos bois
La reine est arrivée
(bis)

Le vin qui brûle est dans mon verre
Le bon Dieu a dit mon enfant ne bois pas
(bis)

Le bon Dieu a dit mon enfant ne bois pas
(six fois)

Le vin qui brûle est dans mon verre
Le bon Dieu a dit mon enfant ne bois pas
(bis)

Le bon Dieu a dit mon enfant ne bois pas
(quatre fois)

Partons vite, maman
Partons vite,
Partons vite le train est arrivé
(quatre fois)

Quand nous avons entendu le roi dans nos bois
La reine est arrivée
Quand nous avons entendu le roi dans nos bois
La reine est arrivée
(bis)

Le vin qui brûle est dans mon verre
Le bon Dieu a dit mon enfant ne bois pas
(bis)

Le bon Dieu a dit mon enfant ne bois pas
(quatre fois)

Le vin qui brûle est dans mon verre
Le bon Dieu a dit mon enfant ne bois pas
(bis)

Partons vite, maman
Partons vite,
Partons vite le train est arrivé
(quatre fois)

Partons vite le train est arrivé
(Ad lib)


 

(Précision de Fanie Précourt : Nous avons retrouvé dans une étude de Charles Baissac datée de 1880 et portant le patois créole une partie des paroles chantées par Firmin Viry. Cela atteste de l’ancienneté de cette composition qui s’est transformée au fil des ans, comme le prouve cette transcription d’époque :
“Valé, valé, préte moi ton fusi
Avlà l’oiseau prêt envolé
Si z’ai bonheir de touyé l’oiseau
Z’aurai d’arzent pour mon voyaze
En allant, en arrivant…”)

2. Récit : “Le séga, c’est le petit frère du maloya…”
Firmin Viry (voix)
Enregistré le 23 juillet 1978 à Ligne-Paradis (La Réunion) par Claudie Marcel-Dubois et Marguerite Pichonnet-Andral pour le MNATP.

3. Séga Taquet
Orchestre Toussaint de Sainte-Rose : Miquel Toussaint (saxophone alto), Jean-François Mandrin (saxophone ténor), Marceau Persée (trompette), Jean-Michel Lauret (accordéon), Jean-Marc Omar (caisse claire) et Michel Augustin Lauret (grosse-caisse). 
Enregistrés en 2000 pour le Pôle Régional des Musiques Actuelles de la Réunion.
Il existe actuellement à La Réunion une dizaine de fanfares de cuivre en activité. Ces ensembles étaient très populaires au milieu du XXe siècle pour animer les différentes fêtes calendaires, ainsi que les mariages. Puis leur influence déclina quelque peu, au profit des groupes électrifiés à partir de l’époque des “yéyés”. L’orchestre Toussaint joue ici un séga, autre danse emblématique des Mascareignes.  

4. Namsido si la bi na boir (maloya)
Irène et Géroze Barivoitse dit “le Rwa Kaf” (chant)
Enregistrés le 5 juillet 1978 à Trois-Frères (La Réunion) par Claudie Marcel-Dubois et Marguerite Pichonnet-Andral pour le MNATP.
De son vrai nom Gérose Barivoitse, le Rwa Kaf (1921-2004) fut un grand défenseur de la culture réunionnaise, notamment à travers le maloya traditionnel et les sirandanes (devinettes, formulettes amusantes). Agriculteur durant toute sa vie, il habitait à Sainte-Suzanne aux côtés de sa femme Irène et pratiquait la musique au sein de sa famille. Ce n’est qu’à partir des années 1980 qu’il eut l’opportunité de se produire à une échelle nationale (Festival d’Angoulême et Olympia à Paris).

O Namsido si la bi la bwar
Namsido la bi la bwar
Namsido o si la bi la bwar
Namsido piti pé pou mwin
Namsido donn ma gouté
Namsido non la pi bon pou twé
Namsido a ma gouté
Namsido a si la bi la bwar
Namsido (hum) si la bi la bwar
Namsido si la bi la bwar
Namsido o si la pi nana
Namsido (hum) si la pi nana
Namsido si la pi nana
Namsido donn ma gouté
Namsido la pi bon pou twé
Namsido a si la bi la bwar
Namsido (hum) si na pi nana
Namsido (hum) si na pi nana
Namsido a donn ma gouté
Namsido a la pa bon pou toué
Namsido a tousa la lontan
Namsido a mwin la pi ton tan
Namsido a donn ma gouté
Namsido o si la bi la bwar
Namsido a si la pi nana
Namsido (hum) si na pi nana
Namsido (hum) si na pi na bwar
Namsido donn ma gouté
Namsido a la pa bon pou twé
Namsido a tousala lontan
Namsido a la fini ton temps
Namsido (hum) si la bi la bwar
Namsido (hum) si la bi la bwar
Namsido a si la pi nana
Namsido a si nana la pwin
Namsido a si la pi nana
Namsido (hum) donn ma gouté
Namsido a donn ma gouté
Namsido a la pa bon pou twé
Mansido a mé la pi ton tan
Namsido a tousala lontan
Namsido a la pa bon pou twé
Namsido a la pi bon pou twé
Namsido a si la pi nana
Namsido (hum) si nana na pwin
Namsido (hum) si nana na bwar
Namsido (hum) si nana na bwar
Namsido (hum) si na pi na bwar
Namsido

Transcription en graphie KWZ. 
Namsido il a bu nous boirons
Namsido il a bu nous boirons
Namsido, oh,  il a bu nous boirons
Namsido un peu pour moi
Namsido donne pour que je goûte
Namsido, non ce n’est plus bon pour toi
Namsido je vais gouter
Namsido il a bu nous boirons
Namsido il a bu nous boirons
Namsido il a bu nous boirons
Namsido quand il n’y en a plus il y en a encore
Namsido quand il n’y en a plus il y en a encore
Namsido quand il n’y en a plus il y en a encore
Namsido donne pour que je goûte
Namsido ce n’est plus bon pour toi
Namsido il a bu nous boirons
Namsido quand il n’y en a plus il y en a encore
Namsido quand il n’y en a plus il y en a encore
Namsido donne que je goûte
Namsido ce n’est plus bon pour toi
Namsido c’est des choses du passé
Namsido je n’ai plus ton temps
Namsido donne que je goûte
Namsido il a bu nous boirons
Namsido quand il n’y en a plus il y en a encore
Namsido quand il n’y en a plus il y en a encore
Namsido s’il n’y en a plus nous boirons
Namsido donne que je goûte
Namsido ce n’est pas bon pour toi
Namsido c’est des choses du passé
Namsido ton temps est fini
Namsido il a bu nous boirons
Namsido il a bu nous boirons
Namsido quand il n’y en a plus il y en a encore
Namsido quand il y en a il y en a plus
Namsido quand il n’y en a plus il y en a encore
Namsido donne que je goûte
Namsido donne que je goûte
Namsido ce n’est pas bon pour toi
Namsido je n’ai plus ton temps
Namsido c’est des choses du passé
Namsido ce n’est pas bon pour toi
Namsido ce n’est pas bon pour toi
Namsido quand il n’y en a plus il y en a encore
Namsido quand il n’y en a plus il n’y en a plus
Namsido s’il y en a nous boirons
Namsido s’il y en a nous boirons
Namsido s’il n’y en a plus nous boirons
Namsido

 
 
5. Ki pomm’ d’amour  (comptine)
Josette Raffaut, Claudine Larose et Roméo Menier (chant)
Enregistrés le 26 juillet 1978 à Baie-aux-Huîtres (Rodrigues) par Claudie Marcel-Dubois et Marguerite Pichonnet-Andral pour le MNATP.

Ki pomm’ d’amour ?
Pomm’ d’amour rouz
Ki rouz ?
Rouz di san
Ki di san ?
Di san kayé
Ki kayé ?
Kayé devwar
Ki devwar ?
Devwar anglé
Ki anglé ?
Anglé kotis
Ki kotis ?
Kotis zasar
Ki zasar ?
Zasar mang
Ki mang ?
Mang la corde
Ki la corde ?
La corde coco
Ki coco ?
Coco manzé
Ki manzé ?
Manzé coson
Ki coson ?
Coson dan park
Ki park ?
Park di bwa
Ki bwa ?
Di bwa kolofon
Si mo kass sa
Sink cou d’baton
Si mo kass sa
Sink cou d’baton
Si mo kass sa
Sink cou d’baton

RADdO : 06391.
Quelle pomme d’amour ?
La pomme d’amour rouge
Quel rouge ?
Le rouge du sang
Quel sang ?
Le sang caillé
Quel cahier ?
Le cahier de devoirs
Quels devoirs ?
Les devoirs d’anglais
Quel anglais ?
La scottish anglaise
Quelle cotisation ?
La cotisation pour les achards
Quels achards ?
Les achards à la mangue
Quelles mangues ?
Les mangues la corde
Quelle corde ?
La corde en coco
Quel coco ?
Le coco qui se mange
Quelle nourriture ?
La nourriture pour les cochons
Quels cochons ?
Les cochons dans le parc
Quel parc ?
Le parc en bois
Quel bois ?
Le bois de “kolofon”
Si je le casse
Cinq coups de bâton
Si je le casse
Cinq coups de bâton
Si je le casse
Cinq coups de bâton

 
 
6. Kotis (scottish)
Gervais “Bergé” Collet (arc musical ou bom et chant)
Enregistré en 1998 à Rodrigues par Brigitte Des Rosiers.
Le répertoire de danses, sur l’île de Rodrigues, est surtout d’origine européenne. Il se compose de danses de couple, d’abord en vogue dans les salons parisiens, et qui ont peu à peu atteint les milieux populaires, puis ont traversé les mers, pour arriver dans les îles de l’Océan indien. Elles prirent souvent un autre nom sur place. Ainsi, cette kotis jouée à l’arc musical ou bom est en fait une scottish.

Viré, Bonswar madam, viré bonswar mésié
Ala tourné fer mo lé kèr fer mal
Viré bonswar mésié, madam, madémoisel
Ala tourné fer mo lé kèr kontan

Viré bonswar madam, viré bonswar mésié
Ala tourné fer mo lé kèr kontan
Viré bonswar mésié, madam, madémoisel
Ala tourné fer mo lé kèr fer mal
(… vers repris ad lib.)

RADdO : 06392.
Virez, bonsoir Madame, virez, bonsoir Monsieur
Voilà tournez, vous me faites mal au cœur
Virez, bonsoir Monsieur, Madame, Mademoiselle
Voilà tournez, vous me rendez heureux

Virez, bonsoir Madame, virez, bonsoir Monsieur
Voilà tournez, vous me rendez heureux
Virez, bonsoir Monsieur, Madame, Mademoiselle
Voilà tournez, vous me faites mal au cœur



 
(Précision de Fanie Précourt : A l’image d’un “commandeur”, le musicien chanteur guide les danseurs de scottish –créolisée- à travers leurs salutations. Ainsi “virez” et “tournez” correspondent à des indications de mouvements. En fonction des postures des danseurs faisant face ou non au musicien, celui-ci exprime sa satisfaction.)
 
7. Qui est-ce qui passe ici mesdames, compagnons de la Marjolaine ? (comptine)
Josette Raffaut, Claudine Larose et Roméo Menier (chant)
Enregistrés le 26 juillet 1978 à Baie-aux-Huîtres (Rodrigues) par Claudie Marcel-Dubois et Marguerite Pichonnet-Andral pour le MNATP.

“Qui est-ce qui passe ici mesdames,
 Compagnons de la Marjolaine ? 
Qui est-ce qui passe dans ce château ?”
“C’est la fille du roi !”

“On ne peut pas la voir !”
“Les murs sont très hauts !”

“Elle a une fille que j’ai trouvée.”
“Ohé ohé ohé ohé.”

Coirault: 7804 Qu'est-ce qui passe ici si tard. Chevalier du guet.
Laforte, III, H-10 Qu'est-ce qui passe ici si tard
RADdO : 01175.

 
8. Musique instrumentale de procession
Musiciens inconnus (hautbois nagasvaram, cymbalettes, tambour à double peau)
Enregistrés en 1987/88 à La Réunion par Monique Desroches.
Lors de l’abolition de l’esclavage, au XIXe siècle, les planteurs des Antilles et de l’océan indien se mirent en quête d’une nouvelle main d’œuvre. Ils la trouvèrent en Inde. De nombreux descendants de ces travailleurs immigrés ont fait souche en Martinique, en Guadeloupe et à La Réunion. Ils ont conservé leurs traditions. Cet enregistrement a été réalisé lors de la fête hindouiste appelée Mourougan, et célébrée en l’honneur de l’un des fils du dieu Siva.

MAYOTTE
374 km2
186 452 habitants en 2007
Mayotte, comme le reste de l’archipel des Comores, est devenue une colonie française en 1841. En 1974, lors d’un référendum, l’île a refusé l’indépendance et est donc restée rattachée à la France. Elle deviendra en 2011 le 101e département français. La majorité de la population (95 %) est musulmane.      .  

9. Chant d’appel à la prière
Ahmed Abdou (chant)
Enregistré en juillet 2007 à Mamoudzou (Mayotte) par Fanie Précourt pour le label Takamba du Pôle Régional des Musiques Actuelles de La Réunion.
Ce morceau met en évidence l’influence arabo-musulmane des répertoires et pratiques sacrées, qui côtoient quotidiennement à Mayotte des musiques profanes et des cultes animistes (d’origine bantoue et swahili). Ahmed Abdou, par ailleurs joueur de flûte firimbi, est un interprète très demandé dans les fêtes de la région de Mamoudzou. 

GUYANE
86 504 km2
220 000 habitants en 2009
La Guyane est le plus grand département français. 96 % de son territoire est recouvert par la forêt équatoriale. De nombreuses communautés coexistent. Parmi elles, les Créoles, les Amérindiens (répartis en 6 ethnies) et les Noirs Marrons dits Busikondé Sama ou Bushinengés, descendants d’esclaves ayant fui les plantations.

10. Paysage sonore : Forêt amazonienne, le matin
Enregistré en octobre 1978 près du haut fleuve Sinnamary (Guyane) par Jean-Michel Beaudet. 

11. Iwa moyeupi (chant “pour faire monter le ciel”)
Ilipe, Wilapile, Tatu, Yemiwa et Moype (chant)
Enregistrés en août 1981 au village Zidock (Guyane) par Jean-Michel Beaudet.
Les Wayápi vivent le long du fleuve Oyapock, près de la frontière brésilienne. Leur riche univers musical a été documenté par les passionnants enregistrements de Jean-Michel Beaudet. Voici d’abord un chant qui célèbre la naissance du jour. Chacune de ses strophes offre un tableau des couleurs du ciel ou des chants des animaux de l’aurore.

Iyaa iyaa a a a
Osõsõsõsõngatu alalaloway olopolay lemè a’e la’ela.
Qu’il est joli
Le froufrou des plumes d’ara lorsque nous dansons
.

 
12. Pièce tukã? de la suite moyutule (fragment)
Wilapile (deux ta’i), Tatu (yakãngapiya), Kwataka, Jacky, Anuya, Kanavi (mite) et Mopea (mãmã)
Enregistrés en avril 1979 au village Zidock (Guyane) par Jean-Michel Beaudet.
Les tule sont de grandes clarinettes, constituées d’une anche en roseau fixée dans un tuyau en bambou. Répandues dans toute l’Amazonie, elles sont jouées, chez les Wayápi, par des formations pouvant rassembler une quinzaine de musiciens. Chaque instrument n’émettant qu’une hauteur de son, les thèmes des pièces musicales sont jouées par l’alternance ou la superposition des différentes parties orchestrales, chacune jouée par un ou plusieurs instruments. 

13. Teuweki damanteng
Norina Sondreyou (chant)
Enregistrée en 2007 à Apatou (Guyane) par Apollinaire Anakesa.
Les Busikondé Sama sont réputés pour être les dépositaires privilégiés des traditions d’essence africaine des Amériques. De récentes campagnes d’enregistrements permettent de mieux connaître leurs pratiques musicales. Ce chant awasa nous apprend que la beauté de la femme réside avant tout dans ses valeurs.  

Résumé en français du texte :
La beauté de la femme la connaissez-vous réellement ? Plus que son apparence, la beauté de la femme réside dans ses valeurs. Les corps féminins, leurs lignes et tout ce qui les constitue attirent les hommes, mais quel homme connaît véritablement la beauté d’une femme ?


14. Manman mo gannyen ènmi-o (grajé)
Régine Ringuet et Les Ansyens (chant)
Enregistrés en avril 2002 à Kourou (Guyane) par Marie-Françoise Pindard.
Voici un chant de grajé, un rythme traditionnel des Créoles guyanais accompagné par le tambour, particulièrement populaire dans la région du littoral allant de Kourou à Organabo. Les soirées grajé peuvent durer toute la nuit, et voient différents chanteurs et danseurs se succéder. Ce chant évoque le thème de la jalousie.

Manman mo gen ènmi-o san mo pa konnèt yé
Mo ganyen ènmi laro
Mo ganyen ènmi anba
Manman mo gen ènmi-o san mo pa konnèt yé
Pli bon di mo zami
Sa yé fè yé ka trayi-mo
Mo ganyen ènmi divan
Mo ganyen ènmi dèyè
Manman mo gen ènmi-o san mo pa konnèt yé
Enmi ka késyoné-mo
Pou yé konnèt mo sigré
Mo ganyen ènmi agoch
Mo ganyen ènmi adrèt

RADdO : 06393.
Maman j’ai des ennemis sans les connaître
J’ai des ennemis en haut
J’ai des ennemis en bas
Maman j’ai des ennemis sans les connaître
Mes meilleurs amis
Qu’ont-ils fait, ils m’ont trahi
J’ai des ennemis devant
J’ai des ennemis derrière
Maman j’ai des ennemis sans les connaître
Mes ennemis me questionnent
Afin de connaître mes secrets
J’ai des ennemis à gauche
J’ai des ennemis à droite

 
 
MARTINIQUE
1 128 km2
397 732 habitants en 2007
Cette île de l’archipel des Antilles est française depuis 1635. Elle forme un département d’outre-mer depuis 1946. Comme la Guadeloupe (située 150 km plus au nord), la Martinique a un héritage culturel divers, mélange d’influences africaines, européennes, amérindiennes et indiennes. 

15. Biguine
Orchestre anonyme (clarinette, tambour, hochet, chacha et percussion)
Enregistré le 26 septembre 1971 lors d’une fête patronale au Robert (Martinique) par Claudie Marcel-Dubois et Marguerite Pichonnet-Andral pour le MNATP.
Les manèges de chevaux de bois, dans l’ancien monde rural martiniquais, étaient entrainés par des hommes. Un orchestre jouait une musique rythmée pour leur donner du cœur à l’ouvrage (on parle de musique chouval bwa). C’est dans ce contexte que les enquêtrices du Musée National des Arts et Traditions Populaires ont enregistré cette biguine. Cette danse, particulièrement populaire dans les années 1930 en métropole grâce à des musiciens comme Stellio ou Sam Castendet, laisse une large place à la virtuosité de la clarinette. 

16. Mariwòz-o (bèlè) 
Mené par Raoul Grivalliers avec Augustin Gourpil, Malcousu Florius et Casimir Grivalliers (chant, tanbou bèlè et tibwa)
Enregistrés le 17 juin 1962 à Le Perou, Sainte-Marie (Martinique) par Alan Lomax.
Le bèlè est une danse menée par la voix et le tambour, emblématique de la Martinique. Elle était plus répandue dans le nord de l’île, région de grandes plantations aux fortes influences africaines. Dans cet extrait, c’est “Ti Raoul” Grivalliers qui mène. Né en 1934, il est un interprète connu en Martinique, notamment pour ses qualités d’improvisateur. Il a depuis enregistré de nombreux disques.

Mariwòz-o !
Leve Chimiz !

Mwen mande-ou leve dwè-ou,
Mwen mande-ou leve dwè-ou,
Mwen mande-ou di nouvèl-ou,
Mwen mande-ou kouman ou ye.
Vini wè yo an lawi-a,
Vini wè yo kouman yo ye.
Pa kwiye-mwen Papiyonvèl,
Papiyonvèl se pa non-mwen.
M’a wete vye fanm ankò !
(etc.)

RADdO : 06394.
Marie-Rose ô !
Soulève ta chemise !

Je te demande de te lever,
Je te demande de te lever,
Je te demande des nouvelles,
Je te demande comment tu vas.
Viens les voir dans la rue,
Viens voir comment ils vont.
Ne m’appelle pas Papiyonvèl,
Papiyonvèl n’est pas mon nom.
Je n’habite plus avec une vieille femme !
(etc.)

 
 
GUADELOUPE
1 628 km2
400 736 habitants en 2006.
L’archipel (constitué de Grande-Terre, de Basse-Terre, des Saintes, de Marie-Galante et de La Désirade) est sous influence française depuis le milieu du XVIIe siècle, et forme un département d’outre-mer depuis 1946. Les enquêtes réalisées par le Musée National des Arts et Traditions Populaires dans les années 1970 et 1980 constituent une documentation importante sur les pratiques musicales en Guadeloupe. Toutefois, ces musiques sont en perpétuelle évolution, d’où l’importance du travail de collecte réalisé actuellement sur place. 

17. Défilé de Mardi-Gras
Enregistré le 6 mars 1984 à Basse-Terre (Guadeloupe) par Claudie Marcel-Dubois et Marguerite Pichonnet-Andral pour le MNATP.
La tradition de Carnaval est très vivante dans toutes les Antilles, ainsi qu’en Guyane. Il serait intéressant de comparer cet enregistrement vieux d’un quart de siècle avec ce qui se fait aujourd’hui. 

18. Notre armateur nous cherche
Mené par Mano Robin (chant)
Enregistré en 2002 sur l’île de la Désirade (Guadeloupe) par Robert Bouthillier, Paul Terral et Pascal Servain.
Les vieux marins de l’île de La Désirade possèdent un riche répertoire de chansons en français de tradition orale, qu’ils dénomment “chants marins”. Ceux-ci sont aujourd’hui recueillis à l’initiative de Répriz, le Centre des Musiques et Danses Traditionnelles de la Guadeloupe. Cette chanson est particulièrement rare, une seule autre version ayant été enregistrée, en Louisiane, auprès d’Alma Barthélémy (on peut entendre cette interprète sur le volume 10 de cette collection).

Notre armateur nous cherche
Partout dans les auberges
Sans pouvoir nous trouver. (bis)

A la dernière auberge
Notre armateur nous trouve
Enfants il faut partir ! (bis)

Notre grande ancre est à pic
Tous nos huniers sont en veille
Tout prêt à déraper. (bis)

Mais c’est notre gouvernail
Qu’a pris un tour de câble
Enfants, faut réparer ! (bis)

Nous sommes à trois corsaires
Tous trois plein vent arrière
Sans pouvoir nous quitter. (bis)

A la Petite Dorade
Qui marche comme un orage
La nuit nous a laissés. (bis)

A la rivière des Pères
C’est là que tous nos confrères
Ont fait leur destinée. (bis)

RADdO : 06395.
 
19. Paysage sonore : sonnerie de cloches
Enregistré en novembre 1978 à Grand Bourg (Marie-Galante, Guadeloupe) par Claudie Marcel-Dubois et Marguerite Pichonnet-Andral pour le MNATP. 

20. Quand Dieu naquit à Noël…
Claudette Pelage et Myrta Tancons (chant)
Enregistrées en novembre 1978 à Marie-Galante par Claudie Marcel-Dubois et Marguerite Pichonnet-Andral pour le MNATP. 
Un chant de Noël très connu dû à l’abbé François Colletet (1628-1681). Il semble aujourd’hui beaucoup plus populaire dans les départements d’outre-mer qu’en métropole.

Quand Dieu naquit à Noël
Dans la Palestine
On vit ce jour solennel
Une joie divine.
Il n’était ni petit, ni grand
Qui n’apportait son présent

Et no, no, no, no
Et n’offrit frit, frit
Et no no et n’offrit
Et n’offrit sans cesse
Toute sa richesse.
(bis)

L’un apportant un agneau
Avec un grand zèle
L’autre un peu de lait nouveau
Au fond d’une écuelle
Et sous ses pauvres habits
Chacun un peu de pain bis

Pour la, la, la, la
Pour la sain, sain, sain
Pour la, la pour la sain
Pour la sainte Vierge
Et Joseph concierge.
(bis)

Ce bon père putatif
De Jésus mon maître
Que le pasteur plus chétif
Désirant connaître
D’un air obligeant et doux
Recevant le don de tous

Sans cé cé cé cé
Sans ré ré ré ré
Sans cé cé, sans ré ré
Sans cérémonie
Pour le fruit de vie.
(bis)

RADdO : 05446.
  
21. Soulagé do a Katalina (gwoka)
Philippe Yéyé dit Thomas Baillif (chant), Guy Rospor (tambour makè) et Alain Régent (tambour boula)
Enregistrés en 1971 à Saint-Claude (Guadeloupe) par Claudie Marcel-Dubois et Marguerite Pichonnet-Andral pour le MNATP.
Le gwoka est emblématique de la Guadeloupe. Le terme désigne à la fois la musique, la danse et l’instrument de musique. Au gwoka, le tambour makè reproduit sur son instrument les rythmes que le danseur fait naître. On le danse le plus souvent au cours de rassemblements appelés léwoz.

Soulajé ! soulajé do a Katalina
Woy ! Dédé yé Elwaz kongné tanbou-la ban-mwen
Soulajé ! soulajé do a Katalina
Si an té rich an or é an arjan
An té ké poté bonbon pou lé répondé
Soulajé ! soulajé do a Katalina
Si au kay monté wi dan mat kokagn
Alé volé lajan a po ti-Rèla
Soulajé ! soulajé do a Katalina
Woy ! Alino mésyé pa menné-nou alé
Soulajé ! soulajé do a Katalina
An ka chonjé lendi 14 jiye tousa
I abo mo a manman-mwen
Soulajé ! soulajé do a Katalina
Soulajé do a Katalina
Lé malaba pa menné mwen alé !

RADdO : 06396.
Soulagez ! soulagez le dos de Catalina
Vous ! Dédé et Eloi, frappez sur le tambour
Soulagez ! soulagez le dos de Catalina
Si j’étais riche en or et en argent
J’aurais apporté des bonbons pour les répondeurs
Soulagez ! soulagez le dos de Catalina
Si vous montez au mât de cocagne
Allez voler l’argent du pauvr’ petit Réla
Soulagez ! soulagez le dos de Catalina
Oh ! Alinor ne m’emmène pas
Soulagez ! soulagez le dos de Catalina
Je me rappelle le lundi 14 juillet
Tous ceux qui étaient présents à la mort de ma mère
Soulagez ! soulagez le dos de Catalina
Soulagez le dos de Catalina
Les malabars ne m’emmenez pas !

 
 
22. Le Pantalon (figure de quadrille)
Jacques Davillards (accordéon chromatique), Henri Barlagne (accordéon diatonique), Alvène Grava (saxophone), Théoxilien Abezoar (guitare), Michel Davillars (triangle), Pierre Abenzoar (cha-cha), Pierre Modali (bouteille frappée)
Enregistrés en 1979 dans la Vallée de Beugendre (Guadeloupe) par Claudie Marcel-Dubois et Marguerite Pichonnet-Andral pour le MNATP.
Le quadrille est héritier des contredanses venues d’Europe introduites en Guadeloupe depuis le milieu du XVIIIe siècle. Il est encore très apprécié. On le danse avec ou sans commandeur, selon les régions. Ce “pantalon” est la 1ère figure du quadrille de la Côte sous le Vent.

SAINT-BARTHELEMY
25 km2 .
8 398 habitants en 2006.
Cette île des Petites Antilles, anciennement rattachée administrativement à la Guadeloupe (à 230 km au Sud), est depuis 2007 une collectivité d’outre-mer. Peu d’esclaves africains furent implantés à Saint-Barthélémy et la plupart des habitants actuels descend des colons normands et bretons arrivés au XVIIe siècle. Ainsi, on a retrouvé sur place un riche répertoire de chansons traditionnelles françaises. 

23. Par un samedi au soir
Norbert Gréaux et Léopold Blanchard (chant)
Enregistrés le 12 septembre 1971, Autour du Rocher (Saint-Barthélémy) par Claudie Marcel-Dubois et Marguerite Pichonnet-Andral pour le MNATP.
Les deux interprètes nous livrent une très belle version du thème des Métamorphoses, chef d’œuvre de la poésie populaire.

Par un samedi z’au soir m’en allant voir la belle (bis)
M’en allant voir la belle par amitié. (bis)

“Oh si tu viens me voir par amitié (bis)
Je me rendrai rose dans un rosier
De moi tu n’auras pas nullement d’agrément.”

“Oh si tu te rends rose dans un rosier (bis)
Je me rendrai arrosoir pour t’arroser
J’arroserai, la belle, par amitié.”

“Oh si tu te rends arrosoir pour m’arroser (bis)
Je me rendrai carpe dans une étang
De moi tu n’auras pas nullement d’agrément.”

“Oh si tu te rends carpe dans une étang (bis)
Je me rendrai pêcheur pour te pêcher
Je pêcherai la belle par amitié.”

“Oh si tu te rends pêcheur pour me pêcher (bis)
Je me rendrai étoile au firmament
De moi tu n’auras pas nullement d’agrément.”

“Si tu te rends étoile au firmament (bis)
Je me rendrai nuage pour te couvrir
Je couvrirai, la belle, par amitié.”

“Oh si tu te rends nuage pour me couvrir (bis)
Je me rendrai malade de sur mon lit
De moi tu n’auras pas nullement d’agrément.”

“Oh si tu te rends malade de sur ton lit (bis)
Je me rendrai médecin pour te guérir
Je guérirai, la belle, par amitié.”

“Oh si tu te rends médecin pour me guérir (bis)
Je me rendrai morte sur mon lit blanc
De moi tu n’auras pas nullement d’agrément.”

“Oh si tu te rends morte sur ton lit blanc (bis)
Je me rendrai Saint-Pierre en paradis
Je t’ouvrirai la porte par amitié.”

“Puisque tu m’as conduit jusqu’au paradis (bis)
Tiens voilà mon cœur tu l’as bien mérité.” (bis)

Coirault : 1528 Les métamorphoses.
Laforte : IV, Ma-7 Les métamorphoses.
RADdO : 00602.

 
SAINT-PIERRE-ET-MIQUELON
242 km2
6 345 habitants en 2006
L’archipel est composé de 3 îles : Saint-Pierre, Miquelon et Langlade. Il est passé successivement aux mains des Anglais et des Français, avant de devenir définitivement français en 1815. Il constitue aujourd’hui une collectivité d’outre-mer, et la seule terre française en Amérique du Nord. Ses habitants descendent principalement de colons normands, bretons et basques. 

24. Figure de quadrille
Alain Orsini (accordéon chromatique) et Robert Vigneau  (violon)
Enregistrés en 2003 à Miquelon (Saint-Pierre-et-Miquelon) par Michel Colleu et Pascal Servain.
Cette figure de quadrille est connue aussi bien à Saint-Pierre qu’à Miquelon, mais l’air n’a pas été retrouvé dans les provinces canadiennes voisines de Terre-Neuve ou d’Acadie. Dans une autre version enregistrée dans les années 1970 à Saint-Pierre, ce morceau est interprété à 2 violons, avec un jeu de contrechant d’un violon sur l’autre, technique que l’on retrouve souvent localement.

NOUVELLE-CALEDONIE
18 575 km2
244 410 habitants en 2008.
Cette collectivité territoriale de Mélanésie est sous influence française depuis 1853. Elle est composée d’une île principale, Grande Terre, et d’ensembles d’îles plus petits (îles Belep, île des Pins, îles Loyauté, îles Chesterfield). Les Kanak forment le groupe le plus important, avec 44,1 % de la population. On ne compte pas moins de 27 langues vernaculaires sur l’archipel. 

25. Berceuse
Thérèse Kouathé (chant)
Enregistrée en juin 1984 à Vao, Ile des Pins (Nouvelle-Calédonie) par Jean-Michel Beaudet et Lionel Weiri. 
L’interprète termine en chatouillant l’enfant : “Kurukwii ! Kurukwii !” 

26. Ayoii
Damwet Yanhunit et Kaloonbat Farino (chant)
Enregistrés en octobre 1984 à Kaavac, Grande Terre (Nouvelle-Calédonie) par Jean-Michel Beaudet et Lionel Weiri.
Le chant d’homme à 2 voix est la forme musicale la plus unifiée de l’île de Grande Terre. Ce chant de Hienghène raconte la mort d’un habitant du village de Thaau, Nakooe Hmweau, pendant la guerre de 1914-1918.

We bwaam nga Taaru
Fwâ ne do moo ra ta nga
Ne do ta nga Kaledoni
Do ra ga hma raa huyi
Do ra thuyi we jakhu lem
We jakhu lem maan hio
Pei Kaavo ma Peni
Pei hpmaa veli ceek
Vehi thoogec po mac
Ve tiwa pwen a thi le we
Ye the pe phue run dalik
Phue ra taa cada
Ye taa cada nem nga hun
Bwaan ai ye le u fhe
Ye le u fhe na nem paac
Fhe da le paac u Giom
Yele tigic nem Katoos.
Pauvre papa
Quand tu partiras
Pour retourner en Calédonie
En arrivant tu raconteras
Tu raconteras l’histoire
L’histoire de la soeur aînée et de son petit frère
De Kaavo et de Peni
Il y avait un arbre
Le faux manguier mortel
Son fruit est tombé dans l’eau
Il est ballotté par les vagues
Ballotté, il arrive et atterrit
Il accoste sur la grande terre (la France)
Le pauvre, ils l’ont pris
Ils l’ont mis dans la guerre
C’est Guillaume qui l’a mis dans la guerre
Les chaînes de la guerre de 14-18. 

 
27. Danse de Kwenyii
Tribu des Wapâ (chant et danse)
Enregistrée en décembre 1987 à l’île aux Pins (Nouvelle-Calédonie) par Jean-Michel Beaudet et Lionel Weiri lors des cérémonies d’intronisation du prêtre Rock Apikawa. 
La danse de groupe raconte une histoire, grâce à des mouvements figuratifs et stylisés exécutés de manière synchrone par l’ensemble des danseurs. Celle-ci, venue de l’île des Pins, est particulièrement marquée par l’influence polynésienne, mais aussi par une inspiration européenne dans les introductions lentes.

WALLIS-ET-FUTUNA
274 km2
15 185 habitants en 2005
Ces deux îles polynésiennes, sous protectorat français depuis 1884, forment un territoire d’outre-mer depuis 1961.  

28. Soko mai ’aso lalasi (Images d’aujourd’hui et d’autrefois)
Sutita Nau et une enfant anonyme (chant)
Enregistrées en septembre 1989 à Ono, royaume d’Alo (Futuna) par Claire Moyse-Faurie.
Ce chant récent, interprété par deux jeunes filles, évoque les changements connus par la société futunienne avec l’arrivée de la modernité.

1.
Soko mai ’aso lalasi
Kua lava teutasi
Kua lava filifili
Kua noa le tui
Ko leia lakaga
Na lava laut?
Laututu mo ni taga
Masaesae fuli
Ka na iai ni osi na tou kai kul?.

2.
Kua fakam?sani le vali kula e fai
Kua pena pe se vaka
E pe ma pap?lagi
Pena mati’ininia fakakula fuli ai
Toe pena mo le gutu
Fakakula mo le ’ulu
Oi ku se siki mai pe se pano e tu’u.

3.
Malama uila, tou ’aga fiafia
Otatou ne’a fuli na faifaitalisa
Ko leia lakaga na fafa taume
Laga taka faliava
Kua taka tu’ete leinei lakaga.

4.
Kua kau manatu’i
Ki lo’oku ’iki’iki
I temi oge fuli
Loku fia ma’uli
Tuku laku ’uaina
Kua tae mai
Ko le temi leinei
Kua kai pane vali.

5.
Tuku mu’a ke fakamatala
Tuku mu’a ke fakamatala
At?tou ’ano’aga
Mo leia lakaga
Sulu mai okotou lava
Fakafiti fakatoga
Kua sulu fakasa’amoa
Ko Uvea mo Futuna
Na mativa mo koloa.
Les costumes de fête
Les jours de fête approchent
On revêt les costumes
On a le choix
On met de côté les tenues traditionnelles.
Autrefois
On s’habillait en feuilles de cordyline
En écorce de Broussonetia et avec des sacs
Tout déchirés.
Il y avait des chevaux et nous mangions du chien.


Le maquillage
On a pris l’habitude de se maquiller en rouge
On se peint comme un bateau
Qui ressemble à ceux des Européens.
On se vernit les ongles en rouge
Et on se peint aussi la bouche
On se teint les cheveux en rouge
Cela ressemble à un panneau dressé.


Eclairage et souliers
Il y a la lumière électrique, nous nous réjouissons
Nous faisons tout ce dont nous avions envie
Autrefois nous portions des torches
Nous tressions des sandales en liane.
Maintenant nous portons des souliers.


Famine et abondance
Je me souviens
Quand j’étais petite
En temps de famine
Mon envie de vivre
Plus rien à manger
Que l’on puisse rassembler.
Et maintenant
Nous mangeons du pain beurré.


Pauvreté et richesse
Laissez-moi vous raconter
Laissez-moi vous raconter
Notre façon de vivre
à cette époque
Vous portez vos pagnes
A la façon fidjienne, à la façon tongienne
On les porte à la façon samoane.
Wallis et Futuna
avaient peu de richesses.

 
POLYNESIE FRANÇAISE
4 167 km2 (sur une zone économique exclusive de 2 500 000 km2)
259 706 habitants en 2007
La Polynésie Française s’étend sur une très large superficie, et les 5 archipels qui la composent ont tous leur propre culture, rattachée à un fonds commun polynésien. 

29. Mahaû 
Georges Teikiehuupoko de Hakahau, île de Ua-Pou, îles Marquises (Polynésie française)
Enregistré le 15 mars 2006 à Paris par Guillaume Veillet. 
Ce chant guerrier, à base d’onomatopées, était interprété lors de cérémonies sur l’île de Ua-Pou. Puis, les autorités religieuses le proscrirent, à l’instar d’autres pratiques dansées et chantées anciennes. Depuis les années 1980, toutefois, les Marquises connaissent un renouveau culturel, grâce à des associations comme Motu Haka (animée par Georges Teikiehuupoko), qui aident les Marquisiens à se sentir fiers de leur héritage et à se réapproprier le répertoire ancien.  

30. Himene
Paroissiens de Parea (chant)
Enregistrés en 1963 à Parea, île de Huahine (Polynésie française) par Jean-Dominique Lajoux.
Les himene sont des chants choraux polynésiens, souvent à thème religieux. Ils sont basés sur les hymnes protestants amenés par les missionnaires protestants anglais (les premiers à s’être installés en Polynésie, avant les Français).
 
Guillaume Veillet
© 2009 Frémeaux & Associés 

English notes
Overseas France
There are more than three million French people living in the country’s overseas territories, which are divided into four regional départements (Guadeloupe, French Guyana, Martinique, Reunion), six overseas collectivités (French Polynesia, Saint-Pierre-et-Miquelon, Wallis-et-Futuna, Saint-Martin, Saint-Barthélémy and Mayotte), and also New-Caledonia, a collectivity with separate statutes. It’s a seemingly impossible task to devote a single record to presenting an insight into the music-forms practised in such a vast, heterogeneous ensemble where each territory has its own particularities. In the French overseas territories, traditional music is extremely alive and it is constantly evolving. Many local bodies are increasing people’s knowledge of these forms through collecting, and they also promote local practices in music: among the organisations are the Pôle Régional des Musiques Actuelles de La Réunion, the CADEG in French Guyana, the Centre des Musiques et Danses Traditionnelles et Populaires in Guadeloupe, or the Agence de Développement de la Culture Kanak (ADCK) in New-Caledonia.
 
Guillaume Veillet
English translation: Martin Davies
© 2009 Frémeaux & Associés  


Provenance des enregistrements - Durée totale : 57’54  ?
1. Firmin Viry et sa famille : Valé valé prété moi vo fuzi (maloya)
Fonds MuCEM. Inédit. 4’01 ?
2. Firmin Viry : Récit : “Le séga, c’est le petit frère du maloya…”
Fonds MuCEM. Inédit. 0’13 ?
3. Orchestre Toussaint de Sainte-Rose : Séga Taquet
Issu du CD “Musiques en cuivre : fanfares de La Réunion”  (Pôle Régional des Musiques Actuelles de La Réunion / Frémeaux & Associés FA5098). 2’42 ?
4. Irène et Géroze Barivoitse dit le Rwa Kaf : Namsido si la bi na boir (maloya).
Fonds MuCEM. Inédit. 1’38 ?
5. Josette Raffaut, Claudine Larose & Roméo Menier : Ki pomm’ d’amour  (comptine)
Fonds MuCEM. Inédit. 0’29 ?
6. Gervais “Bergé” Collet : Kotis (scottish)
Issu du CD “Île Rodrigues. Volume 2. Accordéon” (Takamba TAKA0004) 2’07 ?
7. Josette Raffaut, Claudine Larose et Roméo Menier : Qui est-ce qui passe ici mesdames, compagnons de la Marjolaine ? (comptine)
Fonds MuCEM. Inédit. 0’18 ?
8. Musique instrumentale de procession à La Réunion
Issu du CD “Musiques de l’Inde en pays créoles” (Ummus UMM201). 1’32 ?
9. Ahmed Abdou : Chant d’appel à la prière
Fonds Takamba / Pôle Régional des Musiques Actuelles de La Réunion. Inédit. 2’10
10. Paysage sonore : Forêt amazonienne, le matin 
Fonds Jean-Michel Beaudet / CNRS / Musée de l’Homme. 1’42
11. Ilipe, Wilapile, Tatu, Yemiwa & Moype : Iwa moyeupi
Fonds Jean-Michel Beaudet / CNRS / Musée de l’Homme. 2’07
12. Wilapile, Tatu, Kwataka, Jacky, Anuya, Kanavi & Mopea : Pièce tukã de la suite moyutule (fragment)
Issu du livre-CD “Souffles d’Amazonie” (Société d’Ethnologie). 1’16
13. Norina Sondreyou : Teuweki damanteng
Issu du double CD “Guyane 2. Busikondé Sama : musique et chants traditionnels” (Collection RADdo 2 – Réseau des Archives et Documentation de l’Oralité A.V.P.L. 61). 2’03
14. Régine Ringuet et Les Ansyens : Manman mo gannyen ènmi-o (grajé)
Issu du livre-CD “Musique traditionnelle créole : le grajé de Guyane” (Ibis Rouge Editions). 1’01
15. Orchestre du Robert : Biguine
Fonds MuCEM. Inédit. 3’08
16. Mené par Raoul Grivalliers : Mariwòz-o (bèlè)
Issu du CD “Caribbean Voyage : The 1962 Field Recordings.  Caribbean Sampler” (Rounder 11661-1721-2). Avec l’aimable autorisation d’Anna Lomax Wood. 2’27
17. Défilé de Mardi-Gras à Basse-Terre (Guadeloupe)
Fonds MuCEM. Déjà publié sur le double 33 tours  “Musique de la Côte-sous-le-Vent (Guadeloupe)” (Société d’Histoire de la Guadeloupe / Association des Amis des Musées  et des Monuments de la Guadeloupe / Musée National des Arts et Traditions Populaires ATP 86.1&2). 1’56
18. Mené par Mano Robin : Notre armateur nous cherche
Issu du CD “Douarnenez port de fête. Chants de marins des sept mers” (Anthologie des chansons de mer volume 17. Le Chasse-Marée 047). 1’41
19. Paysage sonore : sonnerie de cloches à Marie-Galante
Fonds MuCEM. Déjà publié sur le double 33 tours  “La Musique à Marie-Galante” (Association des amis de l’Ecomusée de Marie-Galante “Se nou menm” /  Société d’Histoire de la Guadeloupe / Association des Amis des Musées et des Monuments de la Guadeloupe /  Musée National des Arts et Traditions Populaires ATP 82.1&2). 0’35
20. Claudette Pelage et Myrta Tancons : Quand Dieu naquit à Noël…
Fonds MuCEM. Déjà publié sur le double 33 tours  “La Musique à Marie-Galante” (Association des amis de l’Ecomusée de Marie-Galante “Se nou menm” /  Société d’Histoire de la Guadeloupe / Association des Amis des Musées et des Monuments de la Guadeloupe /  Musée National des Arts et Traditions Populaires ATP 82.1&2). 2’01
21. Philippe Yéyé dit Thomas Baillif, Guy Rospor & Alain Régent : Soulagé do a Katalina (gwoka)
Fonds MuCEM. Déjà publié  sur le double 33 tours “Musique de la Côte-sous-le-Vent (Guadeloupe)” (Société d’Histoire de la Guadeloupe / Association  des Amis des Musées et des Monuments de la Guadeloupe / Musée National des Arts et Traditions Populaires ATP 86.1&2). 1’49
22. Jacques Davillards, Henri Barlagne, Alvène Grava, Théoxilien Abezoar, Michel Davillars, Pierre Abenzoar et Pierre Modali :  Le Pantalon (figure de quadrille)
Fonds MuCEM. Déjà publié sur le double 33 tours “Musique de la Côte-sous-le-Vent  (Guadeloupe)” (Société d’Histoire de la Guadeloupe / Association des Amis des Musées et des Monuments de la Guadeloupe / Musée National des Arts et Traditions Populaires ATP 86.1&2). 2’09
23. Norbert Gréaux & Léopold Blanchard : Par un samedi au soir
Fonds MuCEM. Inédit. 4’30
24. Alain Orsini & Robert Vigneau : Figure de quadrille
Collection privée. Inédit. 2’57
25. Thérèse Kouathé : Berceuse
Fonds Agence de Développement de la Culture Kanak. 0’30
26. Damwet Yanhunit & Kaloonbat Farino : Ayoii (chant de Hienghène)
Fonds Agence de Développement de la Culture Kanak. 2’31
27. Tribu des Wapâ : Danse de Kwenyii
Fonds Agence de Développement de la Culture Kanak. 3’32
28. Sutita Nau : Soko mai ’aso lalasi 
Collection privée. Inédit. 1’38
29. Georges Teikiehuupoko : Mahaû 
Collection privée. Inédit. 0’21
30. Paroissiens de Parea : Himene
Fonds MuCEM. Inédit. 1’16 

Idée originale, choix des morceaux, rédaction du livret : Guillaume Veillet

Remerciements :
les collecteurs et interprètes, ou leurs ayants droit ; tout le personnel et les bénévoles des centres et associations partenaires ; la FAMDT et son directeur, Pierre-Olivier Laulanné ; Reg Hall et Tony Engle du label Topic Records, à qui l’on doit la monumentale anthologie The Voice of the People, consacrée aux musiques traditionnelles d’Angleterre, d’Irlande, d’Ecosse et du Pays de Galles ; le Centre International de recherches Interdisciplinaires en Ethnomusicologie de la France (CIRIEF) ; Dominique Cyrille ; Fanie Précourt ; Koleta Filitika, Marie-Barbara Le Gonidec et Valérie Pasturel ; Marlène Belly ; Georges Delarue ; Yvon Guilcher ; Michel Esbelin ; André Maurelli ; Catherine Perrier et John Wright ; Claude Ribouillault… ainsi que toutes les personnes rencontrées au cours de ces années de recherches qui ont transmis un peu de leur savoir et de leur expérience.

En couverture : Solange Legentil et Yolande Clair, chanteuses de Rodrigues. Cliché Manu Magueresse. 

Les partenaires de cette édition
Frémeaux & Associés, éditeur mondial de référence du patrimoine sonore musical et parlé, s’attache depuis près de 20 ans à défendre l’ensemble du patrimoine sonore, musical, historique, politique, littéraire et radiophonique en effectuant les recherches historiques, la restauration des disques ou des matrices, et sa mise à disposition auprès du public, des médiathèques et des établissements scolaires.
La Fédération des Associations Musiques et Danses Traditionnelles met en réseau les acteurs des musiques et danses traditionnelles en France. Elle a édité le Guide de traitement des archives sonores et est pôle associé de la BnF sur ce sujet. Elle met en place actuellement le portail du patrimoine oral, donnant accès aux différentes bases de données documentaires sur le domaine.
TRAD Magazine est le bimestriel consacré au monde des musiques et danses traditionnelles. Créé en 1988, TRAD Magazine est devenu la revue française de référence en la matière, et participe à la vie des musiques et danses traditionnelles par le biais d’articles, reportages, chroniques, calendriers…
La Société des Auteurs Compositeurs et Editeurs de Musique, créée en 1851, a pour objectif la défense des droits des créateurs de la musique. Elle assure la gestion collective de la collecte et de la répartition des droits d’auteurs des œuvres musicales de son catalogue. La SACEM est une entreprise privée reconnue et contrôlée par l'État français et chargée d'une mission de service public.
Le Musée des Civilisations de l’Europe et de la Méditerranée est un musée consacré aux cultures de l’Europe et de la Méditerranée dont l’ouverture est prévue à Marseille. Aux collections de l’ancien musée des Arts et Traditions populaires situé dans le bois de Boulogne, s’ajoutent celles du département “Europe” que conservait le musée de l’Homme à Paris.
L’Agence de Développement de la Culture Kanak est un établissement public national à caractère administratif qui assure depuis 1989 la mise en valeur et la promotion de la culture kanak. Son outil privilégié est le Centre culturel Tjibaou, lieu d'affirmation identitaire et espace de rencontre et de création culturelle.
Le CADEG, Centre d'Archives des Documents Ethnographiques de la Guyane, a pour vocation d'être à la fois une référence, un concept et un outil pour la valorisation scientifique, prioritairement, des cultures matérielles et immatérielles de la Guyane française. 
Takamba est un label créé par le Pôle Régional des Musiques Actuelles de la Réunion (PRMA, membre de la FAMDT) qui veut ainsi créer une collection consacrée au patrimoine musical de l’Océan Indien. Il s’agit de remettre à la portée du grand public les œuvres d’artistes disparus ou oubliés des circuits commerciaux.
CRMDT de Guadeloupe (membre de la FAMDT), Rèpriz est créée en 2005 avec pour objectifs la sauvegarde du patrimoine vivant de l'archipel guadeloupéen (musique et danse), le soutien à la transmission et l'enseignement, l'information et la mise en réseau, la promotion des artistes amateurs et professionnels, et la coopération caribéenne et internationale. 

Liste des collecteurs de l'Anthologie France :
Alexandre, Al Leur Nevez, Anakesa, Anthony, Apiou, Aristow-Journaud, Armand, Arsenault, Azoulay, Baly, Bardot, Baudoin, Beaudet, Béraud-Williams, Berluette, Bernard, Bertrand, Bhattacharya, Blandin, Blouët, Bois, Boissel, Boissière,  Bolzon, Bouchot, La Bouèze, Boulanger, Bouthillier, Brandily, Brandywine Friends of Old Time Music, Bromberger, Bruneau, Brunot, Cadoudal, Carpitella, Castell, Casteret, Caumont, Centre Culturel La Marchoise, Challet, Chappuis, Chaventon, Chevallier, Chiasson, Christen, Collectif Vielle en Bretagne, Colleu, Comeau, Cordonnier, Coulomb, Cousteix, Darne, Davy, Delaval, Despringre, Desroches, Des Rosiers, Destrem, Devigne, Deygas, Dubois, Dubreuil, Ducaroy, Duplessis, Durif, Dutertre, Ecole de Musique de Gans, Ehret, Ellébore, Esbelin, Escolo Trencavel, Etay, E Voce di U Cumune, Février, Flagel , famille Gavinet, Gesser, Giometto, Gladu, Groupe d’Animation et de Recherche du Maine, G.R.E.T.T. du Charollais et Brionnais, Guillard, Guilleux, Harismendy, Herrgott, Hervieux, Jacquier, Joisten, Junquèr-d’Oc, Klopocki, Laade, Labelle, Labrie, Lacourcière, Lai Pouèlée, Lajoux, Laperche, Lauprêtre, Laurent, Lazinier, Le Creurer, Léger, Le Lamparo, Lemercier, Lemieux, Lempereur, Le Quellec, Leroux, Le Vraux, Loddo, Lomax, Lortat-Jacob, Los de Romanha, Mabru, Madelaine, Mahé, Marcel-Dubois, Marchand, Martin, Martinod, Mason, Matton, Mazéas, Mazellier, Ménétrier, Montbel, Morel, Morisson, Mosquès, Mouren-Prost, Moureu, Moyse-Faurie, Nioulou, Oller, Oster, Oxtikenekoak, Pacher, Parejo-Coudert, Pasturel, Paulet, Pauty, Pazzoni, Pearron, Perrier, Pichonnet-Andral, Pindard, Piraud, Pôle Régional des Musiques Actuelles de la Réunion, Précourt, Quilici, Quimbert, Raïsky, Redhon, Renaud, Ribardière, Ricros, Rocher, Römer, Ropars, Rouger, Roussel, Roux, Royer, R.T.F., Salesse, Sauvegarde des Traditions Mayennaises, Savard, Servain, Sette, Shields, Siblaires de Lanciour, Terral, Thiaulins de Lignières, Troadeg, Valière, Veillet, Vernay, Vidal, Vie et Traditions d’Artois, Voyer, Vrod, Weiri, Wright.

CD France - France d'Outre-Mer © Frémeaux & Associés (frémeaux, frémaux, frémau, frémaud, frémault, frémo, frémont, fermeaux, fremeaux, fremaux, fremau, fremaud, fremault, fremo, fremont, CD audio, 78 tours, disques anciens, CD à acheter, écouter des vieux enregistrements, albums, rééditions, anthologies ou intégrales sont disponibles sous forme de CD et par téléchargement.)

Vous pouvez acheter ce produit :
- Chez votre disquaire (distribution Socadisc) ou chez votre libraire (distribution Frémeaux & Associés) ou par téléphone au 01 43 74 90 24.
- Sur lalibrairiesonore.com Acheter ce produit
- Sur librairie-audio.comAcheter ce produit

Fremeaux


Je suis :

Un particulier Un libraire

Un disquaire Une bibliothèque
 meublenatureok.gif

Catalogue Frémeaux
Catalogue Frémeaux
Je souhaite recevoir
le catalogue
Catalogue Frémeaux
Catalogue Frémeaux

Les livres sonores à l'écoute
templatefrmeaux_correc16.jpg
Fremeaux
Grand prix In Honorem
de l'Académie Charles Cros
pour son oeuvre d'éditeur

Fremeaux

WORLD MUSIC FROM ISRAEL
WORLD MUSIC FROM ISRAEL
A l’occasion du cinquantenaire de la création d’Israël, Deben Bhattacharya ravive le souvenir des...

VUELVE JUNTO A MI - LOS MACHUCAMBOS
VUELVE JUNTO A MI - LOS MACHUCAMBOS
Cinquante ans après leur premier succès, Los Machucambos, emmenés par les deux membres...

VIRGIN ISLANDS
VIRGIN ISLANDS
Situées au large de la Floride, les Îles Vierges font partie du territoire américain. Mais qui...

VALSE MUSETTE - ANNÉES 20-30 - Volume 1
VALSE MUSETTE - ANNÉES 20-30 - Volume 1
La quintessence de la valse musette enregistrée dans les années d’or du bal de la France...

TIMGAD - BANDE ORIGINALE
TIMGAD - BANDE ORIGINALE
La bande originale de Timgad rayonne de toute l’espièglerie et la bonne humeur de...

TIBET - LE JOKHANG DE LHASSA
TIBET - LE JOKHANG DE LHASSA
Située sur le plateau du Tibet dans une vallée bordée de montagnes, Lhassa, une des...

SLOW 1945-1959
SLOW 1945-1959
Le Slow tire la quintessence lascive du blues, du jazz, de la country ou du rhythm and blues pour offrir aux...

RAGHUNATH MANET
RAGHUNATH MANET
"Raghunath Manet renoue avec l’ancestrale tradition du musicien-danseur conteur qui dominait la...

QUEBEC
QUEBEC
Pour la première fois au monde, Amberola et Frémeaux & Associés présentent une véritable...

PASO DOBLE, FLAMENCO ET SARDANE : DANSES ESPAGNOLES 1955-1958
PASO DOBLE, FLAMENCO ET SARDANE : DANSES ESPAGNOLES 1955-1958
Paso doble, Flamenco et Sardane sont ici réunis dans un programme mettant à l’honneur les...

NUEVO TANGO
NUEVO TANGO
«La fin des années cinquante est une période de gestation fertile pour le tango. Elle...

NORDESTE CONTEMPORAIN (1997-2004)
NORDESTE CONTEMPORAIN (1997-2004)
Puisée dans le catalogue de l’éditeur indépendant de São Paulo CPC UMES,...

MUSLIM MUSIC FROM EUROPE & ASIA
MUSLIM MUSIC FROM EUROPE & ASIA
Ce coffret CD qui relie les pays balkaniques à l’Afghanistan, évoque une longue histoire marquée...

MAMBO BIG BANDS 1946 - 1957
MAMBO BIG BANDS 1946 - 1957
Le mambo a agi comme un shaker sur la société américaine de l’époque et a sans doute...

LES CHOEURS DE L’ARMÉE ROUGE DE BORIS ALEXANDROV - L’HYMNE NATIONAL DE L’URSS - VOL. 2
LES CHOEURS DE L’ARMÉE ROUGE DE BORIS ALEXANDROV - L’HYMNE NATIONAL DE L’URSS - VOL. 2
Après les premiers enregistrements historiques « Les Choeurs de l’Armée Rouge...

LES CHANTS DE TAOS AMROUCHE - CHANTS BERBERES DE KABYLIE
LES CHANTS DE TAOS AMROUCHE - CHANTS BERBERES DE KABYLIE
Ce coffret réunit l’ensemble des enregistrements de Taos Amrouche parus à l’origine...

JAMAICA RHYTHM & BLUES 1956-1961
JAMAICA RHYTHM & BLUES 1956-1961
Les légendaires Chris Blackwell, Clement “Coxsone” Dodd, Duke- Reid, Prince Buster, Edward...

IRISH IN AMERICA
IRISH IN AMERICA
Ce sont les immigrants Irlandais en Amérique qui ont enregistré les premiers disques de musique folk...

HAWAIIANS IN PARIS
HAWAIIANS IN PARIS
D’Honolulu, une déferlante hawaïenne touche l’Europe durant les “années folles”. Plus...

GHEORGHE ZAMFIR’S REPERTOIRE FOR PIANO & PANPIPE DUO
GHEORGHE ZAMFIR’S REPERTOIRE FOR PIANO & PANPIPE DUO
Gheorghe Zamfir est le grand flûtiste international. Virtuose du nai, la flûte de pan roumaine,...

FLAMENCO 1952-1961
FLAMENCO 1952-1961
« Musique populaire au sens noble du terme, le flamenco est issu du brassage culturel de l’Andalousie.
Cette...

CORÉE PERCUSSIONS ET CHANTS DE HAHOE ET KYONGJU
CORÉE PERCUSSIONS ET CHANTS DE HAHOE ET KYONGJU
Jouée depuis des siècles, la danse des masques Pyolshin-gut T’al-Nori du village de Hahoe...

CONCERTO D’ARANJUEZ - PEDRO IBAÑEZ ET LES CHOEURS DE L’ARMÉE ROUGE
CONCERTO D’ARANJUEZ - PEDRO IBAÑEZ ET LES CHOEURS DE L’ARMÉE ROUGE
Initié et produit par André Bénichou, ce disque est le fruit de la rencontre entre Pedro...

CANCAN, QUADRILLES, GALOPS, POLKAS RAPIDES - 1951-1959
CANCAN, QUADRILLES, GALOPS, POLKAS RAPIDES - 1951-1959
Le cancan plonge ses racines dans le Paris populaire et artistique du XIXè siècle et symbolise...

CANADA FOLKSONGS 1951-1957
CANADA FOLKSONGS 1951-1957
Le Canada est un territoire politique qui n’a pas une culture identitaire le représentant, mais...

BRESIL : LE CHANT DU NORDESTE
BRESIL : LE CHANT DU NORDESTE
Si la musique du Nordeste est aujourd’hui à la mode, c’est que de grandes figures du passé (João...

BRESIL
BRESIL
Malicieuse, impertinente, bohême et démocrate, la musique brésilienne du premier demi-siècle est...

BADEN POWELL
BADEN POWELL
De Rio à Paris, le retour de Baden Powell en Europe en 1994 après plusieurs années au...

ANTHOLOGIE DU PATRIMOINE PHONOGRAPHIQUE BRETON
ANTHOLOGIE DU PATRIMOINE PHONOGRAPHIQUE BRETON
Cette anthologie 3 CD présente le patrimoine phonographique breton, en mettant en lumière le...

ABDULLAH IBRAHIM
ABDULLAH IBRAHIM
Quel meilleur exemple pourrait-on avoir de l'art d'Abdullah Ibrahim que cette 'Autobiography' que le pianiste considérait...

Logo Radio France  Logo INA
 
Logo RFI
Logo PUF 
 
logo-facebook.gif

Rechercher dans le catalogue Frémeaux
Toutes les catégories :
Advertisement
Titre_Nouveau_Catalogue.gif
net_cat_20192020.jpg
Titre_Galerie.gif
net_art_contemporain__galerie_fa.jpg
Titre Noel 2018.jpg
NET Proust.jpg
Titre Soul.gif
NET Soul.jpg
Titre Figure de l'histoire.gif
Pub Net Figures Histoire.jpg
Luc Ferry
Collection Luc Ferry
Inédits
Pub Net Live in Paris 6V Stan Getz.jpg
Feuille Nouveautés

Dictionnaire des Artistes
Dictionnaire des Artistes
Dictionnaire des Artistes
Présentation

• Pourquoi fremeaux.com ?
• Autorisations Cinéma, TV, musées...
• Une culture d'entreprise
• Charte qualité

Mémoires et études
Edité par Fremeaux et Associés
visuinternetdompublic.gif
Le patrimoine
sonore en
danger!
Interview de
Patrick
Frémeaux

Mémoires et études

Titre_DVD.gif

Collection Histoire de France
Collection Histoire de France
Titre_Publicite.gif
Pub Net Cat. LibSonore 200pixels.png
Philosophie | Sciences Humaines | Histoire | Livres sonores | Contes | Enfants de 2 A 5 ans | Enfants de 6 A 11 ans | Son de la nature | Collection the quintessence | Jazz
Intégrale Django Reinhardt | Blues | Country & Rockn Roll | Gospel | Chanson française | Les cinglés du music hall | World Music | Classique | Frémeaux & Ass. Télévisions
Mentions légales - Recommander ce site - Ajouter aux favoris - Nous contacter - © 2006 Frémeaux et Associés
20, rue Robert Giraudineau - 94300 VINCENNES - FRANCE - Tél : +33 1 43 74 90 24 - Fax : +33 1 43 65 24 22
templatefrmeaux_correc69.gif