Fremeaux.com
INTEGRALE RAFFALLI
A Georges Brassens

“Personne avant lui n’avait si finement  dégagé le lyrisme du chanteur-poète ni montré  ce qui le rattache à la tradition du swing.  Son disque est exquis.”
Alain GERBER, DIAPASON 






En hommage au grand poète disparu il y a vingt ans, le guitariste de swing manouche Rodolphe Raffalli a enregistré treize morceaux de Georges Brassens. Les voici, joués avec les accents de Django Reinhardt. “Quand on écoute les chansons de Georges Brassens, explique Rodolphe, c’est une évidence que le Quintette du Hot Club de France aurait pu jouer cela. On n’y a pas trop fait attention de son vivant, parce que les gens s’attachaient surtout aux textes, mais ses musiques sont fabuleuses. Elles sont dans la tête des gens et, de plus, elles sonnent très jazz”. 

Rodolphe Raffalli commence par une valse traditionnelle, La Marine, le fameux poème de Paul Fort mis en musique par Georges Brassens. Sous ses doigts, elle devient, grâce aux improvisations, une valse à la Jo Privat, très jazz musette. L’Orage est un swing où la dextérité et la vélocité des musiciens peuvent s’exprimer sans pour cela nuire à leur sensibilité ni à leur élégance. Dans Je me suis fait tout p’tit, traité avec beaucoup de délicatesse et d’élégance, le talent du jazzman comme sa sensibilité se donnent libre cours : “j’ai voulu respecter, dit-il, l’esprit de cette chanson, qui est à la fois d’une grande pudeur et d’une grande tendresse”. Vient ensuite La supplique, tout simplement “parce que, comme le dit Raffalli, tout le monde a envie d’être enterré sur la plage de Sète”. Cette Supplique, ici, devient un morceau de swing manouche tout à fait authentique, ce qui semble prouver que les musiques de Brassens étaient faites pour le jazz, de façon presque naturelle. Rodolphe Raffalli explique : “Je n’ai pas voulu jouer J’ai rendez-vous avec vous, de façon guillerette et joyeuse, comme le chante Brassens, mais comme s’il s’agissait d’un rendez-vous sérieux, profond, c’est la raison pour laquelle j’en ai fait une rumba”. Quant à La marche nuptiale, elle acquiert, sous ses doigts, une nouvelle majesté, avec une introduction de guitare classique, sur des cordes en nylon. Puis les musiciens arrivent petit à petit et partent alors sur un tempo lent de ballade, avec un chorus de basse d’Antonio Licusati qui lui donne un aspect presque douloureux. Suit un swing fort enlevé, Les Croquants : “On m’a donné des conseils avisés, explique Rodolphe Raffalli. J’ai enlevé le couplet et gardé seulement le refrain. C’est un morceau qui swingue énormément. En revanche, j’ai voulu interpréter Pénélope en étant très respectueux envers les femmes, même si Brassens leur conseille de l’être un peu moins envers elles-mêmes, et c’est la raison pour laquelle je suis resté sur le ton d’une ballade sensible et fort réservée”. Du beau texte d’Antoine Pol, Les Passantes, sur lequel Georges Brassens avait composé une musique très émouvante, Rodolphe Raffalli a construit une ballade tragique, bouleversante, mais d’une grande pudeur. “C’est normal, dit-il, cette chanson, c’est vraiment le drame masculin des vies qu’on n’a pas eues, c’est la femme en tant qu’inaccessible étoile”. Histoire de faussaire est de nouveau un swing endiablé où fait merveille la gui­tare magique de Rodolphe, mais aussi celle de Doudou Cuillérier et de Max Robin, les guitaristes rythmiques sur lesquels il sait qu’il peut compter pour maintenir un swing d’enfer, inventer des contre-chants ou avoir la trouvaille qui va ajouter l’étincelle. Après avoir, pendant des années, joué Les copains d’abord en swing, comme beaucoup d’autres guitaristes, Rodolphe Raffalli a voulu changer : “C’est en swing que nous avons commencé à l’enregistrer, mais ça ne me satisfaisait pas. Machinalement, en cherchant, j’ai tapoté la guitare en bossa nova. Je ne pensais à rien, c’était l’inconscient qui travaillait. Et Doudou Cuillérier, instinctivement, s’est mis à rythmer. On a démarré, comme ça en samba lente”. Swing encore sur Oncle Archibald qui permet de superbes improvisations. Quant au Vieux Léon, s’il commence en récitatif assez solennel et continue en ballade à trois temps très lente, particulièrement mélancolique, c’est que “je pensais peut-être à mon père”, avoue ce sentimental de Rodolphe. En l’écoutant, on ne peut que penser au nôtre, aux ami(e)s disparu(e)s, ou simplement perdu(e)s de vue, à notre enfance. La nostalgie est toujours ce qu’elle était et Georges Brassens nous manque plus que jamais.
Michel Bedin 

CD1 : A GEORGES BRASSENS
01. La Marine 3’01 
02. L’Orage  3’41 
03. Supplique pour être enterré  sur la plage de Sète 
2’44
04. J’ai rendez-vous avec vous  4’12 
05. La Marche nuptiale  8’15
06. Les Croquants 2’06
07. Pénélope  5’28
08. Je me suis fait tout petit  2’06 
09. Les Passantes
 4’20
10. Histoire de faussaires
 3’04
11. Les Copains d’abord 4’31
12. Le Vieux Léon 3’50 
13. Oncle Archibald 3’46
Tous titres composés par Georges BRASSENS

Rodolphe RAFFALLI - Guitare
Max ROBIN - Guitare rythmique
Philippe “Doudou” Cuillerier - Guitare rythmique
Antonio LICUSATI - Contrebasse

Coproduit par Jean-Pierre Tandin pour Label La Lichère et Patrick Frémeaux pour Frémeaux & Associés

Enregistré par Philippe Labroue au Studio Labroue les 5 et 6 janvier 2001 Mastering numérique :  Christophe Hénault - Studio Art & Son
Rodolphe Raffalli a enregistré sur une guitare  “Cyril Morin” de type Selmer-Maccaferi, sur des cordes Argentine - Savarez. “La marche nuptiale” et “Le vieux Léon” sont interprétés par l’artiste sur une guitare classique Takamine modèle concert. 

Ce disque est un ravissement. Pour ceux qui aiment Brassens, pour ceux qui aiment le jazz. Si vous appréciez les deux, alors votre joie sera parfaite. A travers l’interprétation du virtuose Rodolphe Raffalli, nous sentons tout l’amour que Brassens portait au jazz. Le jazz était pour lui sa nourriture musicale, comme la lecture des poètes substentait son inspiration poétique. C’est un disque à écouter, écouter à nouveau, écouter sans cesse. Jean-Paul SERMONTE (Les Amis de Georges) 

Rodolphe remercie les musiciens, le Studio Labroue, Rose-Marie, Jean-Paul Sermonte (Les amis de Georges), Yves Sportis et Michel Bedin (Jazz Hot), Alain Antonietto (Les Etudes Tziganes), Francis Couvreux, Jean-Pierre Tandin (La Lichère) et Patrick Frémeaux (Frémeaux & Associés). 
P 2001 La Lichère - Frémeaux & Associés © 2001 Productions Patrick Tandin & Groupe Frémeaux Colombini SA 

Guitariste français né le 20 mai 1959, Rodolphe Raffalli commence l’apprentissage de son instru­ment dès l’âge de 8 ans.   Caractérisé par sa maîtrise de la guitare jazz (particulièrement swing dans la lignée de Django Reinhardt) il est également réputé pour son éclectisme : musique classique et styles sud-américains n’ont en effet plus de secret pour Rodolphe.   Autodidacte, il fait ses premiers pas à la guitare sous le signe tutélaire du grand Django Reinhardt, mais loin de s’enfermer dans une esthétique unique, Rodolphe fréquente avec bonheur les chemins de traverse qui lui feront tour à tour découvrir la chanson française, la musique classique, le folklore d’Amérique latine, le jazz traditionnel et surtout l’improvisation.   Fin des années 1970, suite à sa rencontre du guitariste argentin Martin Torrés (Guitare d’Or au Mondial de Venise 1976), Rodolphe fréquente les manouches et gitans des puces de Saint-Ouen (Ninine et Mondine Garcia) comme du très montmartrois Clairon des chasseurs (Maurice Ferret et Joseph Pouville). Retour aux sources pour ce franco-italo-corse qui intègre l’héritage de Django Reinhardt dans une esthétique propre où flotte, de manière sensible mais notable, l’esprit d’un autre italien, d’un autre émule de Django : le grand Henri Crolla.   Rodolphe est alors amené à approfondir sa connaissance des grands standards de jazz d’outre-atlantique (ces tubes indémodables des grands Cole Porter,  Jerome Kern, Georges Gershwin, Fats Waller, Sidney Bechet, etc.) et élargit sa syntaxe harmonique à l’écoute du jazz américain.   Nouvelle aventure en 1982 avec une incursion très sérieuse dans le classique où, tout autodidacte qu’il est, il étudie (sa seule oreille pour complice) les grands noms de la composition pour six-cordes : Bach, Scarlatti, Haendel, Villa-Lobos, etc.   La route de Raffalli est également pavée de musiques sud-américaines, riches en guitares. Lui qui connut Atahulpa Yupanqui tout jeune à Paris, passa des heures au coeur du quartier latin à faire chanter sa guitare entouré de musiciens du Paraguay, du Pérou, d’Argentine et du Brésil.   C’est toutefois sa maîtrise du swing manouche qui lui vaut sa réputation et sa renommée grandissante en Europe. Rodolphe joue avec tous les manouches de Paris : Angelo Debarre, Moreno Winterstein, Christian Escoudé, pour ne pas citer le “clan” de la Chope des puces : Ninine, Mondine et autres Tchavolo Schmidt !   C’est par un coup de maître qu’il se fait connaître du grand public. En 2001, Rodolphe se décide à enregistrer son premier album ! L’année est symbolique ; ce sont les 80 ans de la naissance de Georges Brassens, mais aussi le vingtième anniversaire de son décès. Rodolphe lui consacre un album magnifique, tout de lyrisme et de pudeur, d’admiration fertile et de travestissements respectueux. Publié par le label La Lichère et Frémeaux & Associés, le disque fut un événement médiatique et à connu la bagatelle de quelques 15 000 ventes (disque d’or dans le Jazz), score exceptionnel pour ce petit monde alors pas si à la page qu’aujourd’hui : le swing manouche. Meilleure vente de jazz 2002 pour un éditeur indépendant (d’après GFK Pannel), le disque inspire au grand critique Alain Gerber les mots suivants : “Personne avant lui n’avait si finement dégagé le lyrisme du chanteur-poète ni montré ce qui le ratta­che à la tradition du swing. Son disque est exquis” (Diapason).   Deux ans plus tard, Monsieur Raffalli, qui a désormais droit de cité dans les médias et clubs de jazz, nous gratifie d’un second disque, plus purement jazz-swing que le précédent, mais tout aussi original : compositions de Django alternent avec des adaptations de quelques monstres sacrés de la variété (Aznavour, Trenet, Gainsbourg !), standards américains et compositions personnelles. “Avec ce disque magnifique qui fleure bon Django et Crolla,  Rodol­phe Raffalli entre à 42 ans dans la cour des grands. Un must.”, dixit Francis Couvreux dans Trad Mag.   Acclamé par la critique, suivi par un public fidèle, Rodolphe Raffalli, derrière sa quasi immuable réserve et timidité, continue d’innover, de chercher les métissages harmoniques qui font sa griffe : celle d’un des très grands guitaristes actuels du jazz à la française. Laissons le mot de la fin à Hervé Guille­minot, qui note très justement dans Classica : “Chez Raffalli, on décèle plus de musicalité, de compréhension, et donc un supplément d’âme. Tout un monde semble se loger dans les six cordes d’une “sèche”. Presque une affaire de morale…”   En novembre 2006, Rodolphe nous propose un volume 2 de l’Hommage à Georges Brassens avec “Chanson pour l’Auvergnat”, “Les sabots d’Hélène”, “Le parapluie”, “La mauvaise réputation”, qui continue d’affirmer la fertilité du métissage entre création contemporaine et patrimoine intemporel.   
Benjamin Goldenstein et Patrick Frémeaux   
© 2006 EDITIONS FREMEAUX & ASSOCIES 

CD2 : A GEORGES BRASSENS 
01. Chanson pour l’Auvergnat 5’36
02. Les Sabots d’Hélène 2’38
03. Bécassine 4’10
04. Jeanne 4’48
05. Les Ricochets 3’33
06. Au bois de mon cœur 3’40
07. Le Grand chêne 2’03
08. Le Parapluie 4’00
09. La Mauvaise réputation 5’04
10. Rien à jeter 1’41
11. Marinette 3’39
12. La Chasse aux papillons 3’24 

Toutes compositions : Georges Brassens.
Arrangements : Rodolphe Raffalli Quartet.

Rodolphe RAFFALLI - Guitare.
Max ROBIN - Guitare rythmique.
Philippe “Doudou” Cuillerier - Guitare rythmique.
Antonio LICUSATI - Contrebasse.

Produit par Rodolphe Raffalli Quartet.

Enregistré en analogique sur magnétophone  Studer A80, microphones Neumann, préamplis Studer 960, en juin, juillet & septembre 2005 au Studio Labroue à Paris. Enregistrement et mixage : Philippe Labroue.
Photo double page centrale (Duc des Lombards) : Guillaume Lajarige.
Dessins : Charlotte Raffalli.

Rodolphe Raffalli a enregistré sur guitares Dupont, modèles MD20 et MCC, et cordes Argentine - Savarez. Max Robin joue sur guitare Favino. Doudou Cuillerier joue sur guitare Dupont. Antonio Licusati joue sur contrebasse Ferrarotti (fin XIXè).

Remerciements : Charlotte Raffalli, Gaston Bergeret, Philippe Labroue, Guillaume Lajarige, Pierre  Schuller (Auprès de son arbre) & Jean-Paul Sermonte (Les amis de Georges), Jean-Pierre Tandin, Patrick Frémeaux et Benjamin Goldenstein. 
P 2006 Frémeaux & Associés © 2006 Groupe Frémeaux Colombini SAS 

CD INTEGRALE RAFFALLI A Georges Brassens © Frémeaux & Associés (frémeaux, frémaux, frémau, frémaud, frémault, frémo, frémont, fermeaux, fremeaux, fremaux, fremau, fremaud, fremault, fremo, fremont, CD audio, 78 tours, disques anciens, CD à acheter, écouter des vieux enregistrements, albums, rééditions, anthologies ou intégrales sont disponibles sous forme de CD et par téléchargement.)

Vous pouvez acheter ce produit :
- Chez votre disquaire (distribution Socadisc) ou chez votre libraire (distribution Frémeaux & Associés) ou par téléphone au 01 43 74 90 24.
- Sur lalibrairiesonore.com Acheter ce produit
- Sur librairie-audio.comAcheter ce produit

Fremeaux


Je suis :

Un particulier Un libraire

Un disquaire Une bibliothèque
 meublenatureok.gif

Catalogue Frémeaux
Catalogue Frémeaux
Je souhaite recevoir
le catalogue
Catalogue Frémeaux
Catalogue Frémeaux

Les livres sonores à l'écoute
templatefrmeaux_correc16.jpg
Fremeaux
Grand prix In Honorem
de l'Académie Charles Cros
pour son oeuvre d'éditeur

Fremeaux

VIOLON JAZZ
VIOLON JAZZ
Le violon a toujours su prêter son âme au jazz. Une anthologie pour retrouver l’inspiration et le swing de ces...

RODOLPHE RAFFALLI
RODOLPHE RAFFALLI
Rodolphe Raffalli, passé maître dans l’arrangement swinguant des grands succès...

RIVE GAUCHE 1976-1985
RIVE GAUCHE 1976-1985
« Il y a des noms qu’on dirait faits pour être retenus, comme une marque déposée. Et...

PICCOLO 17 10 2001
PICCOLO  17 10 2001
Sans œillères stylistiques, le parcours des Montreuillois, tous deux anciens du collectif Incidences, témoigne...

OKAY TEMIZ - SYLVAIN KASSAP
OKAY TEMIZ - SYLVAIN KASSAP
Il m’a semblé indispensable que Temiz et Kassap se rencontrent parce que dans leurs musiques se mêlent le...

OCTAEDRE
OCTAEDRE
Frémeaux & Associés remet à la disposition du public le premier...

NEW QUINTETTE DU HOT CLUB DE FRANCE
NEW QUINTETTE DU HOT CLUB DE FRANCE
La réunion de Babik Reinhardt et de Romane, conjointe à l’éclosion de...

MARC BENHAM (SOLO PIANO)
MARC BENHAM (SOLO PIANO)
« Véritablement nourri de toute l’histoire de la musique de jazz, Marc Benham possède à un...

MARC BENHAM
MARC BENHAM

Prendre à pleine main l’univers de Fats Waller, pianiste à l’aura...


LES ORACLES DU PHONO (Avec DANIEL HUCK ET STAN LAFERRIÈRE)
LES ORACLES DU PHONO (Avec DANIEL HUCK ET STAN LAFERRIÈRE)
Les Oracles du Phono (« quasi anagramme » de l’Orphéon Célesta) est la nouvelle sensation jazz...

LES MUSIQUES DE BOLLING POUR LES FILMS DE DELON MIS EN SCÈNE PAR DERAY
LES MUSIQUES DE BOLLING POUR LES FILMS DE DELON MIS EN SCÈNE PAR DERAY
Frémeaux & Associés propose la rétrospective des bandes originales de Claude Bolling pour les films du...

LES HARICOTS ROUGES - MEILLEURS ESPOIRS MASCULINS
LES HARICOTS ROUGES - MEILLEURS ESPOIRS MASCULINS
Les Haricots Rouges sont les ambassadeurs indétrônables du jazz new orleans hexagonal et sans...

LES HARICOTS ROUGES
LES HARICOTS ROUGES
Ambassadeurs du jazz New Orleans à la française depuis 1963, et ce dans le monde entier, les Haricots Rouges ont...

JEAN-MARC MONTAUT QUARTET - DRIVE IN
JEAN-MARC MONTAUT QUARTET - DRIVE IN
Le pianiste Jean-Marc Montaut (Pink Turtle), propose un hommage décalé et tout en...

GADJO COMBO - À BRÛLE POURPOINT
GADJO COMBO - À BRÛLE POURPOINT
Deuxième album du groupe Gadjo Combo, « À brûle pourpoint » continue d’explorer la formule...

FRANÇOIS CHASSAGNITE
FRANÇOIS CHASSAGNITE
Frémeaux & Associés offre un hommage posthume à François Chassagnite et...

FRANCIS LOCKWOOD QUARTET FEAT. BAPTISTE HERBIN
FRANCIS LOCKWOOD QUARTET FEAT. BAPTISTE HERBIN
Pianiste singulier, précieux compositeur, Francis Lockwood est un musicien incontournable. Son...

EAST COAST JAZZ WORKSHOPS NEW YORK (1954-1961)
EAST COAST JAZZ WORKSHOPS NEW YORK (1954-1961)
À cette époque, la musique était dans une période qui sera étiquetée comme « cool...

DINAH WASHINGTON
DINAH WASHINGTON
Dinah Washington, la “Reine du Blues“, fut la plus grande blueswoman parmi les chanteuses de jazz...

DE MOI Z ' A VOUS
DE MOI Z ' A VOUS
Annie Papin, une voix superbe et un œil coquin explore le répertoire, écrit, interprète et pratique son...

CONTRAPUNCTUS - CESARIUS ALVIM
CONTRAPUNCTUS - CESARIUS ALVIM
Quand on parle à Césarius Alvim ou qu’on entend sa musique, on sait tout de suite que...

CLAUDE BOLLING - JEAN-PIERRE RAMPAL - ALEXANDRE LAGOYA
CLAUDE BOLLING - JEAN-PIERRE RAMPAL - ALEXANDRE LAGOYA
Après l’éclatant succès outre-atlantique des œuvres Cross-over de Claude Bolling (restées...

CINÉMA PIANO SOLO, 21 CLASSIQUES DE CLAUDE BOLLING EN PIANO SOLO
CINÉMA PIANO SOLO, 21 CLASSIQUES DE CLAUDE BOLLING EN PIANO SOLO
 “La musique de film est une petite flamme placée sous l’écran pour l’aider à...

CARIBBEAN IN AMERICA 1915-1962
CARIBBEAN IN AMERICA 1915-1962
Les fabuleuses musiques des Caraïbes — calypso, biguine, merengue ou mambo —...

BUCK & JO, THE COMPLETE PANASSIÉ SESSIONS 1971-1974
BUCK & JO, THE COMPLETE PANASSIÉ SESSIONS 1971-1974
« Il n’y a pas eu, dans toute l’histoire du jazz, un team comparable à celui...

BOSSA NOVA IN USA 1961-1962
BOSSA NOVA IN USA 1961-1962
Les deux premiers albums de João Gilberto qui signent la naissance de la Bossa Nova à Rio de...

BIGUINE REFLECTIONS
BIGUINE REFLECTIONS
Pour tous ceux qui aiment la biguine et le piano d’Alain Jean-Marie, voici enfin réédité le premier...

BALLADS IN JAZZ
BALLADS IN JAZZ
L'anthologie des plus belles ballades choisies par Alain Gerber (Un coffret 2 CD avec livret 16 pages).

Voilà...

AMERICAN ARMY V-DISCS - LES DISQUES DE LA VICTOIRE
AMERICAN ARMY V-DISCS - LES DISQUES DE LA VICTOIRE
Pressés entre 1943 et 1949, les V Discs (Victory Discs) étaient distribués aux soldats...

A GEORGES BRASSENS VOL 1
A GEORGES BRASSENS VOL 1
“Quand on écoute les chansons de Georges Brassens, explique Rodolphe, c’est une...

Logo Radio France  Logo INA
 
Logo RFI
Logo PUF 
 
logo-facebook.gif

Rechercher dans le catalogue Frémeaux
Toutes les catégories :
Advertisement
Titre_integrale_onfray.gif
Net Cosmos + Decadence.jpg
Titre_Nouveau_Catalogue.gif
net_cat_202021.jpg
Titre_Legrand.gif
Net Legrand.jpg
Titre_Galerie.gif
Net EXPO Noel 2020 - Galerie F&A.jpg
Titre Noel 2018.jpg
NET Proust.jpg
Titre Figure de l'histoire.gif
Pub Net Figures Histoire.jpg
Inédits
net_live_in_paris_6v_coltrane.jpg
Feuille Nouveautés

Dictionnaire des Artistes
Dictionnaire des Artistes
Dictionnaire des Artistes
Présentation

• Pourquoi fremeaux.com ?
• Autorisations Cinéma, TV, musées...
• Une culture d'entreprise
• Charte qualité

Mémoires et études
Edité par Fremeaux et Associés
visuinternetdompublic.gif
Le patrimoine
sonore en
danger!
Interview de
Patrick
Frémeaux

Mémoires et études


Titre_Histoire.gif
Collection Histoire de France
Titre_Publicite.gif
Pub Net Cat. LibSonore 200pixels.png
Philosophie | Sciences Humaines | Histoire | Livres sonores | Contes | Enfants de 2 A 5 ans | Enfants de 6 A 11 ans | Son de la nature | Collection the quintessence | Jazz
Intégrale Django Reinhardt | Blues | Country & Rockn Roll | Gospel | Chanson française | Les cinglés du music hall | World Music | Classique | Frémeaux & Ass. Télévisions
Mentions légales - Recommander ce site - Ajouter aux favoris - Nous contacter - © 2006 Frémeaux et Associés
20, rue Robert Giraudineau - 94300 VINCENNES - FRANCE - Tél : +33 1 43 74 90 24 - Fax : +33 1 43 65 24 22
templatefrmeaux_correc69.gif