Fremeaux.com
LES SOUFFRANCES DU JEUNE WERTHER
GOETHE 
ENREGISTREMENT HISTORIQUE DE 1959 PAR JEAN DESAILLY 








CD1
01. Préface    0’36
02. Le 4 mai 1771 - Quelle joie d’être parti !    3’26
03. Le 15 mai - Les bonnes gens du pays me connaissent déjà          1’29
04. Le 16 juin - Pourquoi     je ne t’écris pas ?    18’35
05. Le 8 juillet - Que l’on est donc enfant !    1’35
06. Le 13 juillet - Non, je ne me trompe point !    1’02
07. Le 16 juillet - Ah ! Dans toutes mes veines quel frisson,…    3’24
08. Le 19 juillet - "Je la verrai !" Tel est mon cri quand je m’éveille…      0’21
09. Le 20 juillet - Je n’ai pas encore pu faire mienne l’idée…    0’43
10. Le 25 juillet - Oui, chère Lotte, je m’occuperai, je m’acquitterai…       0’21
11. Le 26 juillet - Je me suis plus d’une fois déjà proposé...     1’09
12. Le 30 juillet - Albert est arrivé et je vais partir ;    3’18
13. Le 8 août - Je t’en prie, cher Wilhelm, ce n’était pas pour toi     1’48
14. Le même jour au soir - Mon     journal que je négligeais…    0’29
15. Le 10 août - Je pourrais mener la vie la meilleure…    1’38
16. Le 21 août - C’est en vain que je tends les bras vers elle...    0’35
17. Le 22 août - Quel malheur, Wilhelm, que mes forces actives…       1’29
18. Le 28 août - En vérité, s’il y avait     un remède à ma maladie…      2’00
19. Le 30 août - Malheureux ! N’es-tu pas insensé ?…    2’14
20. Le 3 septembre - Il me faut partir ! Je te remercie Wilhelm,…      0’38
21. Le 10 septembre - Ah ! Quelle nuit, Wilhelm !    10’36 

CD2

01. Le 20 octobre 1771 - Nous sommes arrivés hier ici.    2’20
02. Le 26 novembre - Dans une certaine mesure, je commence à…       0’54
03. Le 20 janvier - Il me faut vous écrire, chère Lotte,…    3’49
04. Le 8 février - Nous avons depuis une huitaine le temps,…    0’51
05. Le 17 février - Mon ambassadeur et moi, je le crains,…    1’17
06. Le 20 février -  Que Dieu vous benisse, ô mes amis,…    5’31
07. Le 16 mars - Tout me pourchasse aujourd’hui…    2’27
08. Le 24 mars - J’ai envoyé ma démission à la cour…    1’17
09. Le 19 avril - Merci pour tes deux lettres…    0’41
10. Le 5 mai - Demain je quitte ces lieux, et…    0’34
11. Le 9 mai - J’ai accompli le pèlerinage à mon pays natal…    4’24
12. Le 25 mai - J’avais en tête un projet dont je ne voulais rien…      0’34
13. Le 11 juin - Dis ce que tu voudras, je ne puis rester…    0’57
14. Le 16 juin - Oui certes, je ne suis qu’un voyageur,…    0’12
15. Le 18 juin - Où j’irai ? Je vais te le dire en confidence.    0’30
16. Le 29 juillet - Non, c’est bien ! Tout est bien !    1’29
17. Le 21 août - En un tournemain mon humeur change. Parfois,…      1’12
18. Le 3 septembre - Parfois, je ne comprends pas comment…    0’19
19. Le 4 septembre - Oui, il en est ainsi. De même que la nature…      4’41
20. Le 5 septembre - Elle avait envoyé à son mari, que ses affaires…      0’54
21. Le 6 septembre - Il m’en a coûté beaucoup de me resoudre…      0’28
22. Le 12 septembre - Elle s’était absentée quelques jours…    1’35
23. Le 19 octobre - Ah ! ce vide ! ce vide épouvantable que je sens…      0’23
24. Le 26 octobre - Oui, mon ami, je suis certain maintenant…    1’43
25. Le 27 octobre - Souvent je voudrais me déchirer la poitrine…       0’23
26. Le 27 octobre, le soir - J’ai tant de richesses et mon sentiment…      0’16
27. Le 30 octobre - Si je n’ai pas été     cent fois sur le point de…    0’22
28. Le 3 novembre - Dieu le sait ! Je me mets souvent au lit…    2’40
29. Le 8 novembre - Elle m’a reproché mes excès !…    0’46
30. Le 15 novembre - Je te remercie Wilhelm, de ta cordiale…    1’59
31. Le 21 novembre - Elle ne voit pas, elle ne sent pas…    1’09
32. Le 22 novembre - Je ne puis adresser à Dieu cette prière…     0’28
33. Le 24 novembre - Elle ressent ce que j’endure. Aujourd’hui…      1’37
34. Le 26 novembre - Il m’arrive de me dire : "Ton destin est unique…      0’29
35. Le 4 décembre - Je te prie… Vois-tu, c’en est fait de moi,…          1’41
36. Le 6 décembre - Comme son image me poursuit !    1’01 

CD3
01. L’éditeur - Combien je souhaiterais que sur les derniers jours…      2’57
02. Pris d’un malaise, qui le retenait     à la chambre, le père de Lotte…      7’40
03. La soirée était douce et le temps déjà inclinait au dégel…    2’13
04. Le 12 décembre - Cher Wilhelm, je suis dans l’état où durent…      3’06
05. Le 14 décembre - Qu’est-ce là, mon cher ? J’ai peur…    2’50
06. Le 20 décembre - Je rends     grâces à ton amitié…    1’08
07. Ce qui se passait à cette époque dans l’âme de Lotte …    6’49
08. "C’est chose résolue, Lotte, je veux mourir et je te l’écris …    4’49
09. "Tu ne m’attends pas ! Tu crois que je pourrais t’obéir…    2’57
10. Il était déjà six heures et demie lorsqu’elle entendit Werther…     2’00
11. Daura, ma fille, tu étais belle, aussi belle que la lune…    3’43
12. Un flot de larmes qui jaillit des yeux de Lotte et soulagea son…     3’32
13. Il arriva à la porte de la ville. Les gardes, qui avaient déjà…      6’14
14. Vers onze heures Werther demanda à son domestique si…      7’38
15. Après le repas il ordonna à son domestique d’achever les…       1’56
16. "Après onze heures. Tout est si calme autour de moi…    4’35
17. Un voisin vit l’éclair de la poudre et entendit le coup…    3’11   

Johann-Wolfgang von Goethe (1749-1832) 
Né à Francfort-sur-le-Main en 1749, au sein d'une famille de la grande bourgeoisie, Goethe étudie d’abord le droit à Leipzig… mais sa passion profonde l’entraîne vite vers la littérature et la peinture. On attribue généralement à sa grave maladie de 1768 (il a alors 19 ans) non seulement sa découverte de Lessing (1729-1781)* mais son penchant pour l'ésotérisme, l'astrologie et l'alchimie qu’il étudie pendant sa convalescence à Francfort. Une fois rétabli, c’est à Strasbourg qu’il termine ses études de droit non sans approfondir ses connaissances en musique, en art, en anatomie et en chimie. C’est en­core à cette époque qu’il fait la connaissance de Frédérique Brion, la fille du pasteur de Sessenheim… De cet amour très platonique, il conserve une forte émotion et n’hésitera pas à la transcender lorsqu’il écrira son premier Faust… elle sera Marguerite.  En 1773, alors qu’il est Avocat-Auditeur à la Chambre d'Empire à Francfort, Goethe publie à compte d’auteur Götz von Berlichingen. Rapidement représentée cette pièce, qui rencontre un vif succès, donne naissance au mouvement littéraire allemand “Sturm und Drang” (Tourmente et Urgence) véritable fondateur du romantisme germanique. Goethe alors fait figure de proue. Il se démarque de la tragédie classique française – dont Voltaire passait pour l’un des meilleurs maîtres – et se tourne vers l’œuvre de Shakespeare, plus féconde et fantasque, plus libre et vigoureuse aussi. Dans cet état d’esprit, il se fait le chantre de la  poésie populaire, âpre et mystérieuse, ainsi que de l'architecture gothique… alors très déconsidérée par les “classiques”. C’est encore à cette période que, dans le feu de cette exaltation, il rencontre Charlotte Buff, la fiancée de l'un de ses amis. C

ette passion tourmentée lui inspire les Souffrances du jeune Werther publiées en 1774. Mais ses œuvres suivantes (Clavigio, en 1774, et Stella, en 1775) ne continuent pas d’exploiter le succès ce cette veine. Goethe se rend ensuite à Weimar en 1776, où il entre au service du grand-duc Charles-Auguste de Saxe-Weimar. Il devient son conseiller politique et économique. Son habileté lui vaut, en 1782, un titre de noblesse. Durant cette période Goethe ne s’occupe – d’un point de vue littéraire – que de poésie et compose la célèbre ballade du Roi des Aulnes (1778, qui inspirera notamment F. Schubert). Parallèlement, il entreprend – en prose – Iphigénie en Tauride (1779), Egmont et Faust.  Il est alors au faîte de son influence littéraire. Beethoven s’inspirera bientôt d’Egmont, et toute une génération d’artiste le révère. Mais il fuit cette gloire. Il entreprend, en 1786, un voyage en Italie et finalement s’installe à Rome jusqu'en 1788. (Il publiera d’ailleurs le récit de ce voyage écrit entre 1811 et 1814). A son retour, il réécrit en vers Iphigénie en Tauride et Egmont et entreprend Torquato Tasso. C’est aussi à cette époque qu’il reprend son travail sur Faust. (Fragments de Faust). A partir des années 1789, son activité est à son comble. C’est aussi cette année-là que Christiane Vulpius, sa maîtresse, lui donne un enfant. En 1791, il est nommé directeur du Théâtre de Weimar (jusqu’en 1817). Parallèlement, il se consacre à des études scientifiques qui l’écartent de la littérature jusqu’en 1794. Mais sa rencontre avec Friedrich von Schiller le décide à continuer son œuvre. Il termine alors les Élégies romaines, mais surtout Les Années d'apprentissage de Wilhelm Meister (1796). Wilhelm Meister, jeune fils de bourgeois, passionné de théâtre entreprend un voyage pour oublier son dépit amoureux : il aime une ac­trice et la croit infidèle. Ce voyage, initiatique à tout le moins, lui apprend la vie, le théâtre, l'amour et la sagesse, thèmes chers à Goethe. Hermann et Dorothée paraît en 1798, puis Schiller l'encourage à poursuivre Faust, dont la première partie sera publiée en 1808, suivie des Affinités électives en 1809. Entre temps, il a épousé Christiane, en 1806 – qui mourra en 1816 – et s’attaque à la compo­sition d’un récit autobiographique, Poésie et Vérité, en 1811. La version complète ne sera publiée qu'en 1831.  Si l’on excepte Le Divan occidental et oriental, recueil de poésie où il veut concilier les esthétiques de l'Occident et de l'Orient, (1819), Les Années de  voyage de Wilhelm Meister (1821) et la Trilogie de la passion (1823), Goethe s’attachera essentiellement à l’achèvement de Poésie et Vérité et à la deuxième partie de Faust. Elle est terminée enfin en 1832, l’année de la mort du poète et sera publiée à titre posthume.  

“Les Souffrances du jeune Werther” 
“Ce qui est sans égal et sans pareil [dans les romans allemands], c’est Werther. On voit surtout là ce que le grand génie de Goethe pouvait produire quand il était passionné. L’on dit qu’il attache maintenant peu de prix à cet ouvrage de sa jeunesse. L’effervescence d’imagination qui lui inspira presque l’enthousiasme pour le suicide doit lui paraître maintenant blâmable. (…) Ce ne sont pas seulement les souffrances de l’amour, mais les maladies de l’imagination dans notre siècle, dont il a su faire le tableau. Ces pensées se pressent dans l’esprit sans qu’on puisse les changer en acte de volonté, les contrastes sin­guliers d’une vie beaucoup plus monotone que celles des anciens, et d’une existence intérieure beaucoup plus agitée, causent une sorte d’étourdissement semblable à celui que l’on prend sur le bord de l’abîme : et la fatigue même qu’on éprouve après l’avoir longtemps contemplé peut entraîner à s’y précipiter. Goethe a su joindre à cette peinture des inquiétudes de l’âme, si philosophique dans ses résultats, une action simple, mais d’un intérêt  prodigieux”
Germaine de Staël “De L’Allemagne”. 

Ce petit roman “par lettres”, pratique d’écriture dont le XVIIIe siècle est si friand, connaît, alors qu’il a été publié de manière presque furtive à Leipzig en 1774, immédiatement un succès phénoménal. Non seulement en Allemagne, mais dans toute l’Europe où il est vite diffusé.  Aux travers de lettres, adressées à un unique correspondant, et dont les réponses ne sont jamais données, l’on revit le drame d'un jeune homme passionné. Car c’est bel et bien un drame, puisque Charlotte, son égérie, est déjà fiancée à Albert, un des amis du “jeune Werther”… Cette situation inextricable ne trouve sa solution que dans le suicide de l’amoureux trop malheureux...  La réussite immédiate de l’œuvre contribue à la notoriété de l'auteur et provoque une vague de suicides sans précédent. Un parfum de scandale entoure l’œuvre. Devant un tel succès Goethe – qui cette fois se fait connaître – en donne une nouvelle version, révisée, car il est conscient des faiblesses d’écriture de sa première édition. Instantanément, les autorités religieuses et conservatrices condamnent ce texte “amoral”. En effet le suicide, très réprouvé, passe pour un acte “contre nature” que le public, dans sa majorité, n’est pas prêt à recevoir. En revanche la jeunesse, désœuvrée et désabusée, dévore le livre et, comme Werther, voit dans le suicide un geste passionnel – “chevaleresque” – qui touche au sublime et transcende tout. Pour un peu le suicide devient la preuve absolue de la grandeur de l’amour, un geste qui par sa beauté fatale abolit toutes les distinctions sociales et fait entrer les amants au Panthéon des Grandes passions, sans connaître ni souillure, ni dégradation.  C’est en quelque sorte une vision “moralisatrice” – par l’inverse – de l’abnégation… mais c’est aussi un très moral avertissement – par un jeu de miroir – du danger des passions. Ne risquent-elle pas de dérégler “les rouages de la machine humaine” si on les laisse trop librement parler ? C’est pourquoi, in fine, la société, par son pouvoir régulateur, apparaît comme le contrepoids des passions funestes…  Une autre lecture, plus contemporaine, et marquée par la psychanalyse, nous montre ce livre comme une expiation à la tentation du suicide éprouvée par Goethe lui-même. Car finalement, n’est-ce pas sa passion pour Charlotte Buff (fiancée à l’un de ses amis) qui l’a poussé à écrire ce roman ? Ses tourments intérieurs, cette longue promenade “sur le bord de l’abîme” ne débouche-t-il pas sur autre chose qu’un suicide littéraire ? C’est le Goethe auteur, le Werther, qui se suicide et se lave de sa passion – qu’au XIXe siècle encore, on aurait qualifié de “funeste” – plutôt que le Goethe de chair et de sang. D’ailleurs n’a-t-il pas ressenti lui-même la puissance symbolique de ses “Souffrances du jeune Werther” lorsque finalement, il a donné une seconde version de son livre qui ressemble – moins que la première – à un cri de douleur. En sentant les faiblesses de son premier jet, ne s’est-il pas – à la manière d’une introspection – ana­lysé lui-même ? D’ailleurs, c’est bien cette deuxième version, plus claire et mieux cons­truite, libérée de ses tensions intimes – “sensibles” selon le mot du XVIIIe siècle –, qui, par l’universalité de sa désespérance a rencontré le plus vaste public et fait montre de ses plus belles qua­lités “philosophiques”. 
Jean-Yves Patte 
© FRÉMEAUX & ASSOCIÉS - GROUPE FRÉMEAUX COLOMBINI SA, 2004  

*Théologien, journaliste et dramaturge, Lessing écrit également des traités de philosophie et d'esthétique, des fables, des épigrammes. Il défend la liberté de pensée et la tolérance propres au siècle des Lumières. En 1774, sa publication “Fragments d'un Inconnu”, d’après les écrits de l’orientaliste Samuel Reimarus, attaque le dogme chrétien de la révélation comme vérité absolue. Cette publication lui attire les foudres du clergé allemand et il se voit interdit du droit de réponse. 

Ecouter LES SOUFFRANCES DU JEUNE WERTHER GOETHE (livre audio) © Frémeaux & Associés / Frémeaux & Associés est l'éditeur mondial de référence du patrimoine sonore musical, parlé, et biologique. Récompensés par plus de 800 distinctions dont le trés prestigieux "Grand Prix in honorem de l'Académie Charles Cros", les catalogues de Frémeaux & Associés ont pour objet de conserver et de mettre à la disposition du public une base muséographique universelle des enregistrements provenant de l'histoire phonographique et radiophonique. Ce fonds qui se refuse à tout déréférencement constitue notre mémoire collective. Le texte lu, l'archive ou le document sonore radiophonique, le disque littéraire ou livre audio, l'histoire racontée, le discours de l'homme politique ou le cours du philosophe, la lecture d'un texte par un comédien (livres audio) sont des disques parlés appartenant au concept de la librairie sonore. (frémeaux, frémaux, frémau, frémaud, frémault, frémo, frémont, fermeaux, fremeaux, fremaux, fremau, fremaud, fremault, fremo, fremont, CD audio, 78 tours, disques anciens, CD à acheter, écouter des vieux enregistrements, cours sur CD, entretiens à écouter, discours d'hommes politiques, livres audio, textes lus, disques parlés, théâtre sonore, création radiophonique, lectures historiques, audilivre, audiobook, audio book, livre parlant, livre-parlant, livre parlé, livre sonore, livre lu, livre-à-écouter, audio livre, audio-livre, lecture à voix haute, entretiens à haute voix, parole enregistrée, etc...). Les livres audio sont disponibles sous forme de CD chez les libraires  et les disquaires, ainsi qu’en VPC. Enfin certains enregistrements de diction peuvent être écoutés par téléchargement auprès de sites de téléchargement légal.

Vous pouvez acheter ce produit :
- Chez votre disquaire (distribution Socadisc) ou chez votre libraire (distribution Frémeaux & Associés) ou par téléphone au 01 43 74 90 24.
- Sur lalibrairiesonore.com Acheter ce produit
- Sur librairie-audio.comAcheter ce produit

Fremeaux


Je suis :

Un particulier Un libraire

Un disquaire Une bibliothèque
 meublenatureok.gif

Catalogue Frémeaux
Catalogue Frémeaux
Je souhaite recevoir
le catalogue
Catalogue Frémeaux
Catalogue Frémeaux

Les livres sonores à l'écoute
templatefrmeaux_correc16.jpg
Fremeaux
Grand prix In Honorem
de l'Académie Charles Cros
pour son oeuvre d'éditeur

Fremeaux

TOPAZE - MARCEL PAGNOL - AVEC FERNANDEL - INTEGRAL
TOPAZE - MARCEL PAGNOL - AVEC FERNANDEL - INTEGRAL
Véritable manifeste sur le conflit d’intérêts, fable moraliste sur la corruption,...

TOMBEAU DE CHANTAL MAUDUIT - ANDRE VELTER
TOMBEAU DE CHANTAL MAUDUIT - ANDRE VELTER
L'oeuvre poétique de référence d'André Velter 

La virtuosité pianistique de...

PHILIPPE NOIRET - UNE VIE DE COMÉDIEN
PHILIPPE NOIRET - UNE VIE DE COMÉDIEN
« Moment attachant et passionnant que cet échange entre deux générations qui traversent leur vie, leur...

LUC FERRY - PHILOSOPHIE DE L’AMOUR ET DE LA MORT
LUC FERRY - PHILOSOPHIE DE L’AMOUR ET DE LA MORT
Nul hasard si le premier livre écrit dans l’histoire de l’humanité, au...

LES PLUS BEAUX CONTES ZEN VOL 2 - HENRI BRUNEL
LES PLUS BEAUX CONTES ZEN VOL 2 - HENRI BRUNEL
Coffret 2 CD - livret 16 pages. Le volume 2.

Depuis l’origine, le conte Zen est un “Moyen habile”, un...

LES HOMMES DE BONNE VOLONTE 1932-1946 - JULES ROMAINS
LES HOMMES DE BONNE VOLONTE 1932-1946 - JULES ROMAINS
Les Hommes de bonne volonté, parus de 1932 à 1946, constituent l’œuvre majeure de Jules Romains. Cette...

LES FILS DU VENT - CATHERINE ZARCATE
LES FILS DU VENT - CATHERINE ZARCATE
Le plus grand conte de Catherine Zarcate, interprété par son auteur. (2 CD)

Les contes sont des...

LES FABLES DE LA FONTAINE
LES FABLES DE LA FONTAINE
Michel Galabru et Jean Topart apportent à la musicalité des vers du fabuliste, la...

LE PROCÈS - FRANZ KAFKA (INTEGRALE MP3)
LE PROCÈS - FRANZ KAFKA (INTEGRALE MP3)
Le jour de son trentième anniversaire, Joseph K. est arrêté. Accusé...

LE PORTRAIT DE DORIAN GRAY - OSCAR WILDE (INTEGRALE MP3)
LE PORTRAIT DE DORIAN GRAY - OSCAR WILDE (INTEGRALE MP3)
Par la magie d’un voeu, Dorian Gray conserve la grâce et la beauté de la...

LA PENSÉE ANTIQUE Volume 2
LA PENSÉE ANTIQUE Volume 2
Quels sont les apports d’Épicure et de Plotin aux idées philosophiques ?
Frémeaux & Associés...

LA PASSION - CHARLES PEGUY
LA PASSION - CHARLES PEGUY
1 CD coédité avec Radio France.
Enregistrée par Pierre Bellemare en la...

LA DÉCONSTRUCTION EXISTENTIELLE - MICHEL ONFRAY
LA DÉCONSTRUCTION EXISTENTIELLE - MICHEL ONFRAY
Depuis l’avènement du Christianisme, la tyrannie du logos, cette tradition de l’éviction du corps, fait...

LA DAME AU PETIT CHIEN - ANTON TCHEKHOV
LA DAME AU PETIT CHIEN - ANTON TCHEKHOV
Texte intégral lu par Patrick Chesnais
en 2 CD avec livret 32 pages par Paul Désalmand.

L'ART D'AVOIR TOUJOURS RAISON - SCHOPENHAUER
L'ART D'AVOIR TOUJOURS RAISON - SCHOPENHAUER
Texte intégral lu par Didier Bourdon, suivi lecture Olivier Cohen, Livret François...

L'AIGLON - EDMOND ROSTAND
L'AIGLON - EDMOND ROSTAND
En 1962, Pierre Vaneck triomphe dans le rôle l’Aiglon au Théâtre du Chatelet. La...

JACQUES VANDROUX - LES PIERRES COUCHÉES - INTEGRALE MP3
JACQUES VANDROUX - LES PIERRES COUCHÉES - INTEGRALE MP3
Depuis plusieurs semaines, Philippe Dubreuil est désespérément à la recherche de...

ISLAMS D'AUJOURD'HUI
ISLAMS D'AUJOURD'HUI
Frémeaux & Associés met à la disposition du public, sur CDs audio, 10...

INTRODUCTION À LA PHILOSOPHIE POLITIQUE - LES MÉTAMORPHOSES DE L’AUTORITÉ
INTRODUCTION À LA PHILOSOPHIE POLITIQUE - LES MÉTAMORPHOSES DE L’AUTORITÉ
Jamais la crise de l’autorité n’a été plus débattue...

HUIS CLOS - JEAN-PAUL SARTRE
HUIS CLOS - JEAN-PAUL SARTRE
Huis Clos a été présenté pour la première fois en 1944.
Moshé...

HISTOIRE DE LA LITTERATURE (PUF) 7 coffrets 35 CDs (FA5513 à FA5519)
HISTOIRE DE LA LITTERATURE (PUF) 7 coffrets 35 CDs (FA5513 à FA5519)
HISTOIRE DE LA LITTÉRATURE FRANÇAISE (COLLECTION PUF-FRÉMEAUX)
COURS PARTICULIERS DE ALAIN VIALA

HANNAH ARENDT - LA CRISE DE LA CULTURE
HANNAH ARENDT - LA CRISE DE LA CULTURE
Hannah Arendt, penseur de la modernité, irrigue par son oeuvre tant la philosophie que la politique....

FRANCOIS MITTERRAND - MARGUERITE DURAS
FRANCOIS MITTERRAND - MARGUERITE DURAS
"Dialogues improvisés autour des grands faits qui ont marqué une époque, ces trois...

FAUT-IL BRÛLER L’ART CONTEMPORAIN? - MICHEL ONFRAY
FAUT-IL BRÛLER L’ART CONTEMPORAIN? - MICHEL ONFRAY
Cet univers est un continent qui dispose de son langage. Mais qui dirait d’une langue qu’il n’a pas apprise...

FAUT-IL BRÛLER FREUD ? - MICHEL ONFRAY
FAUT-IL BRÛLER FREUD ? - MICHEL ONFRAY
La psychanalyse, Freud, le complexe d’OEdipe, l’inconscient…
Depuis près...

CYRANO DE BERGERAC
CYRANO DE BERGERAC
Cyrano de Bergerac, pièce écrite par Edmond Rostand en 1897, a renouvelé le...

CONTRE-HISTOIRE DE LA PHILOSOPHIE VOL. 17 - MICHEL ONFRAY
CONTRE-HISTOIRE DE LA PHILOSOPHIE VOL. 17 - MICHEL ONFRAY
De Otto Gross à Wilhelm Reich

L’écriture de l’histoire de la...

CONTRE-HISTOIRE DE LA PHILOSOPHIE VOL. 11 - - MICHEL ONFRAY
CONTRE-HISTOIRE DE LA PHILOSOPHIE VOL. 11 - - MICHEL ONFRAY
De Feuerbach et Darwin à Thoreau et Schopenhauer

Le grand tournant de...

APPRENDRE A PHILOSOPHER AVEC JACQUES RICOT
APPRENDRE A PHILOSOPHER AVEC JACQUES RICOT
On peut vivre sans philosophie, écrivait Vladimir Jankélévitch, mais on vit moins...

L’ETRANGER - ALBERT CAMUS
 L’ETRANGER - ALBERT CAMUS
Texte intégral lu par Albert Camus en Avril 1954
en accord avec Gallimard et l'Institut national...

Logo Radio France  Logo INA
 
Logo RFI
Logo PUF 
 
logo-facebook.gif

Rechercher dans le catalogue Frémeaux
Toutes les catégories :
Advertisement
Titre_integrale_onfray.gif
Net Cosmos + Decadence.jpg
Titre_Nouveau_Catalogue.gif
net_cat_202021.jpg
Titre_Legrand.gif
Net Legrand.jpg
Titre_Galerie.gif
Net EXPO Noel 2020 - Galerie F&A.jpg
Titre Noel 2018.jpg
NET Proust.jpg
Titre Figure de l'histoire.gif
Pub Net Figures Histoire.jpg
Inédits
net_live_in_paris_6v_coltrane.jpg
Feuille Nouveautés

Dictionnaire des Artistes
Dictionnaire des Artistes
Dictionnaire des Artistes
Présentation

• Pourquoi fremeaux.com ?
• Autorisations Cinéma, TV, musées...
• Une culture d'entreprise
• Charte qualité

Mémoires et études
Edité par Fremeaux et Associés
visuinternetdompublic.gif
Le patrimoine
sonore en
danger!
Interview de
Patrick
Frémeaux

Mémoires et études


Titre_Histoire.gif
Collection Histoire de France
Titre_Publicite.gif
Pub Net Cat. LibSonore 200pixels.png
Philosophie | Sciences Humaines | Histoire | Livres sonores | Contes | Enfants de 2 A 5 ans | Enfants de 6 A 11 ans | Son de la nature | Collection the quintessence | Jazz
Intégrale Django Reinhardt | Blues | Country & Rockn Roll | Gospel | Chanson française | Les cinglés du music hall | World Music | Classique | Frémeaux & Ass. Télévisions
Mentions légales - Recommander ce site - Ajouter aux favoris - Nous contacter - © 2006 Frémeaux et Associés
20, rue Robert Giraudineau - 94300 VINCENNES - FRANCE - Tél : +33 1 43 74 90 24 - Fax : +33 1 43 65 24 22
templatefrmeaux_correc69.gif