Fremeaux.com

raphaël faÿs

pAris -
        seville

bois de guitare - madera de guitarra




« Comme un rêve, en présence de Django Reinhardt
et Paco de Lucia, musiques en liberté,
venues du voyage guitares à la main.
Une grande fête gitane.
Raphaël Faÿs (A Ranger) »



BOIS DE GUITARE / MADERA DE GUITARRA
RAPHAËL FAŸS


1 - RANGER SWING (Swing) 2.33
Musiciens : Raphaël Faÿs GT solo, Julien Cattiaux, GT rythmique, Claude Mouton, contrebasse, Laurent Zeller, violon
2 - INOUBLIABLE (Valse lente) 2.58
Musiciens : Raphaël Faÿs GT solo, Julien Cattiaux, GT rythmique, Claude Mouton, contrebasse
3 - PROMENADE DANS LE SOIR
(Ballade) 5. 11
Musiciens : Raphaël Faÿs GT solo, Julien Cattiaux, GT rythmique, Claude Mouton, contrebasse, Laurent Zeller, violon
4 - RANGER RUMBA (Rumba) 3.08
Musiciens : Raphaël Faÿs GT solo, Julien Cattiaux, GT rythmique, Claude Mouton, contrebasse, Laurent Zeller, violon
5 - PRELUDIO GRANINA
(Granaïna) Solo 4.39
Musicien : Raphaël Faÿs
6 - LE GALOP DE CAMARGUE
(Tanguillos) 2.49 (Manitas de Plata)
Musiciens : Raphaël Faÿs guitares,
José Palomo, percussions et palmas
7 - LA PERRA RAPIDA (Bulérias) 5.42
Musiciens : Raphaël Faÿs GT solo,
José Palomo, percussions et palmas
8 - MADERA DE GUITARRA (Tango) 4.01
Musiciens : Raphaël Faÿs GT solo, Julien Cattiaux, GT rythmique, Claude Mouton, basse, José Palomo, percussions et palmas, Laurent Zeller, violon, Nino Garcia, chant
9 - ACUARELA (Farruca) solo 5.23
Musicien : Raphaël Faÿs
10 - LARMES ETERNELLES (nocturne) 4.02
Musiciens : Raphaël Faÿs Gt solo
plus 2è guitare, arrangements des cordes Claude Mouton

Total 40.51

Composition de l’ensemble des titres : Raphaël Faÿs sauf Le Galop de Camargue
Éditions : LILITH sauf Le Galop de Camargue (copyright control)
Prises de son, mixage et mastering : Charles Frossard - Studio Mesa (Soignolles en Brie)
D.A, création et réalisation des visuels & photographies : Stéphane Kerrad - KB Studios Paris
Production LORELEI PRODUCTION sous licence exclusive FRÉMEAUX & ASSOCIÉS
Fabrication & distribution FRÉMEAUX & ASSOCIÉS
www.fremeaux.com
www.raphaelfays.com
www.lorelei-production.com



Raphaël
est un amoureux. De la nature qui l’inspire, du silence qu’il sait peindre, des soupirs qu’il écoute, des oiseaux, ces complices musicaux qui l’accompagnent quand il joue… De la liberté absolue et sans concession aussi. Mais il est avant tout un amoureux de la guitare, cette « ruche qui regorge de miel » dont il cherche le nectar, de précieuses « gouttes d’or »… A 58 ans, il souhaite, comme Andrés Ségovia avant lui, continuer à apprendre, se produire et partager cette passion dévorante qu’il conçoit comme une mission. L’amour absolu voué à cet instrument qu’il décrit à la fois comme populaire et spirituel, ne date pas d’hier…
S’il appartient à une famille de forains-circassiens et qu’il a baigné dans la culture des gens du voyage, Raphaël est avant tout issu d’une tribu de mélomanes : sa grand-mère paternelle, Mathilde, jouait de la guitare et de la mandoline, son grand-oncle, dont il partage le prénom et qu’il n’a jamais connu, avait développé une incroyable technique à la guitare, et son oncle paternel, qui s’appelait aussi Raphaël, était un accordéoniste passionné de swing…
Vers 6 ans, il commence à faire ses gammes, ou plutôt à improviser, sur une petite guitare signée Favineau, le célèbre luthier de Brassens et Ferret. Il apprend avec son père, Louis Faÿs, le surdoué de la famille qui a choisi de se sédentariser dans l’Est parisien, pour devenir musicien dans un orchestre à la fin des années 50. Ce dernier jouait du jazz à la Django Reinhardt… Une révélation pour l’enfant.
Encore aujourd’hui, la musique de Django reste pour Raphaël « la première de toutes les musiques ». Celle qui le bouleverse par son expressivité, sa spiritualité, sa sensibilité, sa profondeur. Le génie de Django, technicien inégalable, poète des notes et philosophe visionnaire à l’inventivité hors pair, Raphaël le transporte dans son coeur depuis toujours.
Sur les conseils de son père, lui-même autodidacte, le petit Raphaël intègre l’Académie de guitare de Paris, une école de classique. Il apprend le solfège et se nourrit de musique très variée. Il découvre notamment le tandem Presti-Lagoya : ils devien-nent ses idoles en classique… même s’il revient toujours à Django, l’incarnation du jazz français, son berceau musical. Vers 11 ans, il maitrise déjà son instrument, au point de former un duo à succès, toujours avec son père. Les années suivantes, il joue dans les bars avec deux copains de son quartier. La musique dévore tout… Raphaël ne vit plus que pour elle et par elle. Si le jazz assouvit sa soif de liberté dans les improvisations qu’il permet, la musique classique, l’oblige à respecter une partition écrite et à s’approprier la musique pour rendre l’œuvre unique. Il se tourne naturel-lement vers Bach, le génie baroque, le plus libre et le plus « jazzman » des musiciens classiques. Sans en être un spécialiste, il est convaincu que son oeuvre, qui « exige un immense recueillement » est faite pour la guitare. Chopin aussi résonne en lui… La mélancolie tzigane de Django lui rappelle le romantisme puissant de Chopin. « Ils ont tous deux une même approche du jeu des thèmes mineurs qui contient une couleur slave, un parfum de musique de l’est » écrit-il. Refusant de choisir un style, et faisant fi des critiques, il travaille le classique en parallèle du jazz.
Il n’a pas 20 ans quand il enregistre son premier disque éponyme en 1978. Il enchaîne les albums de jazz et de swing (dont « Gipsy New Horizon » en 1979, « Night in Caravan » en 1980, « Vivi Swing » en 1981…), les concerts, seul et à la sueur de son front, sa passion et sa guitare en bandoulière. Pendant des années, il donne aussi des récitals fondés sur un répertoire d’œuvres classiques proche de celui d’Alexandre Lagoya, dans des églises… avant de maitriser la finesse et la compréhension de l’instrument, et de composer sa propre musique, de faire entendre sa propre voix. Il enregistre son premier disque de guitare classique, « L’aube d’une nuit d’été », en 1995.
Mais après de nombreuses années essentiellement vouées au jazz, et se refusant de devenir uniquement le représentant de Django et du « jazz manouche » qui devient tendance au début des années 2000, cet insatiable travailleur revendique à nouveau sa liberté d’artiste et décide de se mettre en danger en explorant de nouveaux univers musicaux dont il ne connaît pas les techniques ni les spécificités. Déjà très attiré par le flamenco, cette musique espagnole complexe intimement liée à la danse et au chant, et poussé par le « maitre » Paco de Lucia, qui l’avait déjà impressionné en 1987, il apprend des spécialistes du genre (contemporains comme Rafael Riqueni, Daniel Manzanas, Manuel Delgado mais aussi plus anciens comme Sabicas ou Nino Ricardo), et s’approprie peu à peu les rythmiques des compas… « J’avais l’impression de me lancer sur un chemin plein d’épines et j’étais certain de me faire méchamment piquer ». Conquis par la force, l’esthétique et la puissance expressive de cette musique qui peut transcender la passion amoureuse comme le poids de la douleur et de la mort, Raphaël fait preuve d’audace en entrant dans l’arène, face au public. De nouveau, avec succès. L’ensorcellement fonctionne. La grâce opère. Particulièrement intéressé par le jeu de John Mc Laughlin et Al Di Meola au médiator, et handicapé par une blessure soudaine à la main droite en 2006 qui l’empêche de jouer de la guitare classique pendant 10 ans, il invente et développe sa propre technique de jeu au plectre, se rapprochant au maximum des sonorités produites par les doigts, et faisant preuve d’une impressionnante vélocité. A force de travail et d’acharnement, il fait de cette musique aussi délicate que violente, « la plus importante part de (sa) vie ». Il crée selon sa personnalité, sa sensibilité et ses nombreuses influences. En 2008, il enregistre son premier album de flamenco « Andalucia », suivi par « Extremadura » l’année suivante, « Mi camino con el flamenco » en 2011 ou encore « Circulo de la noche » en 2014.
Ignorant les frontières, le langage musical est universel et pousse les gens à réfléchir, à devenir meilleurs, plus humains. C’est exactement ce que recherche le virtuose, aussi perfectionniste qu’indépendant : transmettre un souvenir, une transcendance et un peu de la culture de la guitare. « Je cherche à apporter du bonheur à ceux qui m’écoutent. Et surtout beaucoup de sentiments. J’essaie de réveiller en eux quelque chose qui parfois dort un peu. »
En 40 ans de carrière, Raphaël a sorti 25 albums, tous styles confondus, avec la même envie et la même énergie.
Marion Combecave
cf Petite spiritualité de la guitare (éditions Bayard)


Cet album met en lumière l’univers cosmopolite de l’un des plus grands guitaristes actuels. Reliant Paris à Séville, Raphaël Faÿs réalise une œuvre manifeste et exprime avec brio sa passion pour la musique manouche et le flamenco. Le voyage musical qu’il propose nous fait revivre l’ambiance de l’âge d’or de la Chope des puces et celle des célèbres bars du quartier de Triana. Raphaël Faÿs montre là encore toutes ses formidables qualités d’interprète et de compositeur. Il rend hommage au bois de guitare, matériau commun aux cultures gitane et manouche, qui donne toute la résonnance et le souffle à ces musiques cousines, emplies de voyage et de liberté.
Augustin BONDOUX & Patrick FRÉMEAUX

This album highlights the cosmopolitan universe of one of today's greatest guitarists, Raphaël Faÿs. In associating Paris with Seville he has produced a musical manifesto, and here he expresses all his passion for gypsy music and flamenco with extraordinary brio. This musical journey gives us the opportunity to experience the atmosphere at the Chope des Puces in Paris during its golden age, and also that of Seville's famous bars in Triana. Once again, Raphaël Faÿs demonstrates all of his marvellous gifts as a composer-instrumentalist in this tribute to the wood from which a guitar's body is made: a wood shared by Tzigane and gypsy cultures alike. Here his guitar ends its resonance and breath to these musical cousins filled with the spirit of the lives, and liberty, of the nomads.
Augustin BONDOUX & Patrick FRÉMEAUX



 1 - RANGER SWING (Swing) 2.33
 2 - INOUBLIABLE (Valse lente) 2.58
 3 - PROMENADE DANS LE SOIR (Ballade) 5.11
 4 - RANGER RUMBA (Rumba) 3.08
 5 - PRELUDIO GRANINA (Granaïna) solo 4.39
 6 - LE GALOD DE CAMARGUE (Tanguillos) 2.49
 7 - LA PERRA RAPIDA (Bulérias) 5.42
 8 - MADERA DE GUITARRA (Tango) 4.01
 9 - ACUARELA (Farruca) solo 5.23
10 - LARMES ETERNELLES (nocturne) 4.02
Total 40.51

Raphaël Faÿs : guitare solo, guitares (6,10)
Julien Cattiaux : guitare rythmique (1-4, 8)
Claude Mouton : contrebasse (1-4, 8), programmation des cordes (10)
Laurent Zeler : violon (1, 3-4, 8)
José Palomo : percussions et palmas (6-8)
Nino Garcia : texte et chant (8)



Vous pouvez acheter ce produit :
- Chez votre disquaire (distribution Socadisc) ou chez votre libraire (distribution Frémeaux & Associés) ou par téléphone au 01 43 74 90 24.
- Sur lalibrairiesonore.com Acheter ce produit
- Sur librairie-audio.comAcheter ce produit

Fremeaux


Je suis :

Un particulier Un libraire

Un disquaire Une bibliothèque
 meublenatureok.gif

Catalogue Frémeaux
Catalogue Frémeaux
Je souhaite recevoir
le catalogue
Catalogue Frémeaux
Catalogue Frémeaux

Les livres sonores à l'écoute
templatefrmeaux_correc16.jpg
Fremeaux
Grand prix In Honorem
de l'Académie Charles Cros
pour son oeuvre d'éditeur

Fremeaux

YULA
YULA
Danseur réputé de la fameuse compagnie des Tambours de Brazzaville, Borrina Mapaka emploie sa maîtrise...

YIDDISH
YIDDISH
De Benny Goodman à Maurice Ravel, une anthologie de l'esprit et la de culture Yiddish dans la naissance de toutes les...

TZIGANES
TZIGANES
"... Ces airs hongrois très originaux, joués par des musiciens bohémiens, qui font perdre la tête...

TANGO, MILONGA Y FINAL (OEUVRES POUR DEUX GUITARES DE MÁXIMO PUJOL)
TANGO, MILONGA Y FINAL (OEUVRES POUR DEUX GUITARES DE MÁXIMO PUJOL)
Grand guitariste classique argentin, Maximo Pujol revisite depuis les années 1970 les genres ‘tango’ et...

TANGO 1944-1959
TANGO 1944-1959
L’intimité de la relation d’une danse à une musique est rare ment aussi forte que...

SAMBA IN PRELUDIO, QUAND TU T' EN VAS
SAMBA IN PRELUDIO, QUAND TU T' EN VAS
“Samba in Préludio - Quand tu t’en vas” est le dernier disque de Baden Powell, initié par Benjamin...

SAMBA 1944-1959
SAMBA 1944-1959
Véritable référence de la musique populaire brésilienne, le mot Samba est connu du monde entier. Cette...

MUSIC ON THE GYPSY ROUTE VOL 2
MUSIC ON THE GYPSY ROUTE VOL 2
L'aboutissement de 40 ans de recherche de Deben Bhattacharya, sur l'origine des Tziganes et de leur musique. (Cf. 'The Gypsies',...

MANUEL PIZARRO
MANUEL PIZARRO
Manuel Pizarro, “Conquistador du Tango à Paris”, connu 40 années de succès dans notre...

LES CHOEURS DE L’ARMÉE ROUGE DE BORIS ALEXANDROV - ENREGISTREMENTS HISTORIQUES - VOL.6
LES CHOEURS DE L’ARMÉE ROUGE DE BORIS ALEXANDROV - ENREGISTREMENTS HISTORIQUES - VOL.6
Les Choeurs de l’Armée Rouge interprètent des chants de Noël occidentaux et...

LE SAMBA CONTEMPORAIN - SAMBA RECORDINGS BY CPC UMES 1998-2007
LE SAMBA CONTEMPORAIN - SAMBA RECORDINGS BY CPC UMES 1998-2007
Connus du monde entier, les rythmes et musiques du Brésil sont devenus une composante pleinement...

LE BARABLI, SKETCHES ET CHANSONS
LE BARABLI, SKETCHES ET CHANSONS
Le Barabli était un célèbre cabaret bilingue d’après-guerre, qui fut de...

LATCHO DROM - LA LEGENDE DU SWING MANOUCHE
LATCHO DROM - LA LEGENDE DU SWING MANOUCHE
"Latcho Drom représente à n’en pas douter un important jalon dans l’histoire...

KING OF ZYDECO - CLIFTON CHENIER
KING OF ZYDECO - CLIFTON CHENIER
Formidable chanteur et accordéoniste noir américain, Clifton Chenier a su forger un genre...

KARL ZERO - SONGS FOR CABRIOLETS
KARL ZERO - SONGS FOR CABRIOLETS
Initialement paru en 2000, le premier album de Karl Zéro, petit trésor pop, est devenu culte....

ILDO PATRIARCA
ILDO PATRIARCA
“C’est une erreur, mais les joueurs d’accordéon, au grand jamais, on ne les met au...

GERONIMO - BANDE ORIGINALE - TONY GATLIF
GERONIMO - BANDE ORIGINALE - TONY GATLIF
Le point de départ de mes films, c’est toujours la musique. Delphine Mantoulet et Valentin...

GERARD TARQUIN - COEUR DE CHAUFFE
GERARD TARQUIN - COEUR DE CHAUFFE
Voici une formation qui joue la biguine de la manière la plus pure, la plus brillante, la plus authentique qui soit. Ce...

FRANÇAIS D’AMERIQUE (1928 - 2004)
FRANÇAIS D’AMERIQUE (1928 - 2004)
Etats-Unis et Canada : Louisiane, Maine, Wisconsin et Ile du prince Edouard, Nouveau-Brunswick,...

FLAMENCO 1952-1961
FLAMENCO 1952-1961
« Musique populaire au sens noble du terme, le flamenco est issu du brassage culturel de l’Andalousie.
Cette...

FANFARES DE LA REUNION
FANFARES DE LA REUNION
“Musiques en cuivre, ou les Fanfares de la Réunion” présente pour la première fois un panorama...

ERNEST LEARDEE - RYTHMES DES ANTILLES 1951-1954
ERNEST LEARDEE - RYTHMES DES ANTILLES 1951-1954
« Ernest Léardée, avec son orchestre antillais, fut au début des années...

EN VIVO EN LA ARGENTINA - DVD
EN VIVO EN LA ARGENTINA - DVD
Le film du concert "En vivo en la Argentina" de Raul Barboza

Raúl Barboza, arrivé à Paris il y...

DOMINICAN REPUBLIC MERENGUE
DOMINICAN REPUBLIC MERENGUE
Depuis son éclosion à Saint-Domingue, le merengue s’est imposé comme le summum de...

CUBA SON - LES ENREGISTREMENTS FONDATEURS DU SON AFRO-CUBAIN 1926-1962
CUBA SON - LES ENREGISTREMENTS FONDATEURS DU SON AFRO-CUBAIN 1926-1962
Mélange d’influences ouest-africaines et espagnoles, le son cubain a été remis en...

CUBA JAZZ
CUBA JAZZ
Enregistrées avant la révolution, au coeur de l’âge d’or de la musique...

CUBA
CUBA
" Un véritable orchestre cubain peut nous apprendre une chose ou deux quant à l’usage des Polyrythmes....

CARNAVAL BRESILIEN - 1930-1956
CARNAVAL BRESILIEN - 1930-1956
Tout au long des cinquante premières années du vingtième siècle, la musique dédiée au...

BERMUDA
BERMUDA
Au pays des bermudas, on appelle gombey les musiques et danses aux racines africaines. Le calypso a aussi...

ARGENTINE - VALSES - TANGO - MILONGA 1907 - 1950
ARGENTINE - VALSES - TANGO - MILONGA 1907 - 1950
De l’Argentine rurale avec ses valses et milongas à l’Argentine citadine sous l’emprise des grondements...

Logo Radio France  Logo INA
 
Logo RFI
Logo PUF 
 
logo-facebook.gif

Rechercher dans le catalogue Frémeaux
Toutes les catégories :
Advertisement
Titre_integrale_onfray.gif
Net Cosmos + Decadence.jpg
Titre_Nouveau_Catalogue.gif
net_cat_202021.jpg
Titre_Legrand.gif
Net Legrand.jpg
Titre_Galerie.gif
expo_masson__galerie_fa.jpg
Titre Noel 2018.jpg
NET Proust.jpg
Titre Figure de l'histoire.gif
Pub Net Figures Histoire.jpg
Inédits
net_live_in_paris_6v_coltrane.jpg
Feuille Nouveautés

Dictionnaire des Artistes
Dictionnaire des Artistes
Dictionnaire des Artistes
Présentation

• Pourquoi fremeaux.com ?
• Autorisations Cinéma, TV, musées...
• Une culture d'entreprise
• Charte qualité

Mémoires et études
Edité par Fremeaux et Associés
visuinternetdompublic.gif
Le patrimoine
sonore en
danger!
Interview de
Patrick
Frémeaux

Mémoires et études


Titre_Histoire.gif
Collection Histoire de France
Titre_Publicite.gif
Pub Net Cat. LibSonore 200pixels.png
Philosophie | Sciences Humaines | Histoire | Livres sonores | Contes | Enfants de 2 A 5 ans | Enfants de 6 A 11 ans | Son de la nature | Collection the quintessence | Jazz
Intégrale Django Reinhardt | Blues | Country & Rockn Roll | Gospel | Chanson française | Les cinglés du music hall | World Music | Classique | Frémeaux & Ass. Télévisions
Mentions légales - Recommander ce site - Ajouter aux favoris - Nous contacter - © 2006 Frémeaux et Associés
20, rue Robert Giraudineau - 94300 VINCENNES - FRANCE - Tél : +33 1 43 74 90 24 - Fax : +33 1 43 65 24 22
templatefrmeaux_correc69.gif