Fremeaux.com
 
HARLEM WAS THE PLACE 1929-1952
Réf. : FA5175

HARLEM WAS THE PLACE 1929-1952

B B KING, CAB CALLOWAY, LOUIS ARMSTRONG....

Direction artistique : JACQUES MORGANTINI
Label : FREMEAUX & ASSOCIES
Nombre de CD : 2
Vous pouvez acheter ce produit :

- Chez votre libraire ou maison de la presse (Frémeaux & Associés distribution)
- Chez votre disquaire ou à la Fnac (distribution : Socadisc)
- Sur lalibrairiesonore.com
- Sur librairie-audio.com Pré écoute de certains produits!
- Par téléphone au 01.43.74.90.24
Distinctions :
* * * * JAZZMAN
Harlem et ses lieux mythiques, où le jazz vécut peut-être ses vingt plus belles années, celles de sa jeunesse, et fit corps avec son public.
Du Cotton Club à l’Apollo, Jacques Morgantini nous fait revivre l’âge d’or de Harlem, “là où ça se passait“ !
Patrick Frémeaux & Claude Colombini

Harlem, with its legendary venues, was perhaps the place where jazz lived its greatest early years and became one with its audience. From the Cotton Club to the Apollo, Jacques Morgantini invites us to relive the golden days of Harlem, “Harlem was the place”.
Patrick Frémeaux & Claude Colombini

CD 1 :
JAMES P. JOHNSON : Over The Bars -
FATS WALLER : Handful Of Keys -
WILLIE SMITH “THE LION“ : Harlem Joys -
FATS WALLER : Yacht Club Swing -
FATS WALLER : The Joint Is Jumping -
JIMMIE LUNCEFORD : Harlem Shout -
LUCKY MILLINDER : Apollo Jump -
LUCKY MILLINDER : Savoy -
DUKE ELLINGTON : Echoes Of Harlem -
DUKE ELLINGTON : Harmony In Harlem -
DUKE ELLINGTON : Cotton Club Stomp -
DUKE ELLINGTON : Harlem Air Shaft -
DUKE ELLINGTON : Things Ain’t What They Used To Be -
CHICK WEBB : Midnight In Harlem -
CHICK WEBB : Harlem Congo -
CHICK WEBB : Holiday In Harlem -
AL COOPER : Frenzy -
TEDDY WILSON : Early Session Hop -
TEDDY WILSON : Warmin’ Up.
CD 2 :
PETE JOHNSON-ALBERT AMMONS : Barrelhouse Boogie -
HOT LIPS PAGE-CHARLIE CHRISTIAN : Stomping At The Savoy -
HOT LIPS PAGE : Good For Jumping -
TEDDY WILSON-BILLIE HOLIDAY : 24 Hours A Day -
CHU BERRY : 46 West 52 -
ERSKINE HAWKINS : Tuxedo Junction -
CAB CALLOWAY : Jive -
BENNY CARTER : Takin’ My Time -
LITTLE WALTER : Mean Old World -
BUDDY TATE : Skip A Page -
COUNT BASIE : Blue Room Jump -
COUNT BASIE : Taps Miller -
JOE THOMAS : Backstage At The Apollo -
JAMES P.JOHNSON : Victory Stride -
LOUIS JORDAN : Texas And Pacific -
B.B. KING : Blind Love - JOHNNY HODGES : Savoy Strut -
FLETCHER HENDERSON : Can You Take It -
LOUIS ARMSTRONG : What Is This Thing Called Swing.

Droits : Frémeaux & Associés - Groupe Frémeaux Colombini.
Liste des articles de presse consacrés à ce CD :
- "Un beau travail" par Jazz Magazine
Etait-il bien raisonnable de réaliser une anthologie sur un sujet aussi vaste? Harlem a tissé tant de liens avec le jazz, pendant tant d'années, qu'une telle compilation, pour être un tant soit peu représentative, devrait rassembler des pièces d'une hétérogénéité qui confine à l'hétéroclite. Harlem, c'est un style de piano (le stride) dont les figures de proue se prénomaient James P Johnson, Fats Waller, Willie "The Lion" Smith... C'est aussi une multitude de clubs où se sont produits à peu près tous les orchestres de l'époque (Lunceford, Milinder, Webb, Henderson, Basie, Ellington, Calloway...). Le quartier et ses clubs ont inspiré maintes compositions : Stomping at the Savoy, Cotton Club Stomp, Echoes of Harlem, Harlem Airshaft... Enfin, une anthologie digne de ce nom devrait aussi proposer quelques prestations enregistrées sur le vif à L'Apollo ou au Cotton Club... Mais si M.Frémeaux et ses mystérieux associés étaient des gens raisonnables, depuis le temps, ça se saurait. Aussi se sont-ils attelés à la tâche et le résultat est remarquable. Tous les musiciens évoqués sont au rendez-vous, et plus encore (Armstrong, Teddy Wilson, Chuck Berry...). Tous les titres cités sont là, et plus encore (Savoy, Yatch Club Swing, Harmony in Harlem...). On trouve des interprétations en public avec, cerise sur le gâteau, la première et sans doute seule prestation enregistrée de Margery Cooper qui, au cours d'une amateur Night, avait entrepris de massacrer Sweet Slumber, jusqu'à ce que son funeste dessein soit interrompu par les huées du public et le coup de cymbale de batteur de l'orchestre d'Erskine Hawkins. Un beau travail. Patrick POMMIER - JAZZ MAGAZINE
- "Un jazz essentiel" par La Revue des médiathèques et collections musicales
Ce coffret de deux CD's rend compte du creuset d'influence et de création jazzistique que fut le quartier de Harlem et ses multiples club de jazz, aujourd'hui mythiques: l'Apollo, le Cotton Club, etc... Trente-huit titres mémorables d'un jazz essentiel qui fut longtems l'apanage de Harlem: de fats Waller à Duke Ellington, de Teddu Wilson à Count Basie, de Willie Smith à Al Cooper, de Cab Calloway à Louis Armstrong. Une bien belle ballade. Jacques VAZEILLES-REVUE DES MEDIATHEQUES ET COLLECTIONS MUSICALES
- « Un excellent livret définissant bien le style harlémite » par Audio Vidéo
Ce double CD est une anthologie de ce que furent les grandes heures de Harlem, avant que le jazz, la soul music, l´entertainment en général, qui faisaient la gloire de ce quartier noir de New York, n´émigrent vers Broadway, autre quartier de New York, mais blanc, celui-là, et sous la coupe des puissances d´argent du showbiz.  Avec un excellent livret définissant bien le style harlémite (piano stride, jam-sessions, compétitions et rencontres entre musiciens, swing, sensibilité, émotion, feeling) dû au talent de Jacques Morgantini, cette anthologie fait revivre merveilleusement l´âge d´or de Harlem, grâce à certains enregistrements rares. Ainsi un « Tuxedo Junction », par Erskin Hawkins, où une chanteuse, sifflée par le public. Ces temps-là sont bien révolus.
Michel BEDIN – AUDIO VIDEO
- "Il n'y a quasiment que des chefs-d'oeuvre" par Jazz Classique
[...] On ne va pas s’attarder sur la musique (il n’y a quasiment que des chefs-d’œuvre) car, ce qui fait d’abord la pertinence d’une telle sélection, c’est son rapport au sujet traité : l’importance de Harlem dans la scène jazz des années trente et quarante. L’autre point capital dans ce genre d’entreprise étant la qualité du livret. Pour ce qui est des choix même fait par Jacques Morgantini, l’importance de Harlem dans la scène jazz des années trente et quarante. L’autre point capital dans ce genre d’entreprise étant la qualité du livret. Pour ce qui est des choix fait par Jacques Morgantini, la plupart étaient l’évidence même. On peut toutefois s’étonner, notamment de la présence des faces de Little Walter et B.B King, enregistrées ailleurs et en rien représentatives de la musique en vogue à Harlem même si, comme des centaines d’autres, ils sont passés à l’Apollo. Ceux qui connaissent Jacques Morgantini, ancien n°2 du HCF, ne s’attendaient pas à trouver ici du be-bop, malgré le Monroe’s, le Minton’s… Mais le plus regrettable. Le livret s’ouvre par deux pages d’introduction manifestement écrites par quelqu’un totalement étranger au jazz puisqu’on lit cette phrase ahurissante : "Harlem devient le point de démarrage de tous les plus grands musiciens noirs-américains." C’est nous qui soulignons. On comprend mieux ce "tout " quand, dans la liste qui appuie cette affirmation, on lit les noms de B.B. King, Count Basie, Louis Armstrong… Le texte suivant, signé Jacques Morgantini, est heureusement plus approprié. Onze pages de bonne vulgarisation, riches, claires et donnant envie d’écouter la musique. Je ferai toutefois deux petits reproches. Ella Fitzgerald ne fut pas découverte à l’Apollo mais au Harlem Opera House, où se déroula le fameux concours pour lequel elle s’était inscrite comme danseuse, et où elle fit ses débuts professionnels. Le chapitre intitulé « Le déclin de Harlem », le seul un peu brouillon, se perd en anecdote et oublie certaines des causes (démographiques, économiques, musicales, etc.) de ce déclin. En revanche, il aurait gagné à n’être pas conclu par cette affirmation oiseuse : "Les clubs ont été victimes de la vogue be-bop." Si le be-bop avait été si en vogue que ça, au point d’amener les patrons de club à na plus engagés les orchestres qui avaient fait la réputation de Harlem, il aurait amené du monde dans ces clubs au lieu de les faire fermer. Malheureusement, à Harlem, le be-bop a été une victime, au même titre que les autres formes de jazz. L’évolution des goûts musicaux, à laquelle Harlem ne s’est adapté, est effectivement une raison de ce déclin. Mais n’imaginons pas que les nombreux amateurs de musique qui délaissaient le jazz de Cab Calloway ou de Willie Smith étaient tous des admirateurs de Theleonious Monk ! Je sais bien que quelques musiciens (pas tant que ça) ont jadis parlé de be-bop en des termes similaires (et ils ont en général changé d’avis avec le temps). On peut comprendre leur aigreur. Il n’est pas facile d’accepter la diminution des engagements, du succès et le temps qui passe. Mais, quand on écrit dans les Pyrénées, en 2007, sur cette lointaine question, on devrait pouvoir oublier les querelles obsolètes. Jacques Morgantini me fait parfois penser à ce combattant japonais que l’on a retrouvé dans je ne sais quelle jungle. Il ignorait que la seconde guerre mondiale était terminée depuis un demi-siècle. Guy CHAUVIER - JAZZ CLASSIQUE
- « Toute la crème du swing était à Harlem » par Lylo
On peut discuter de l’importance relative d’un lieu dans l’histoire du jazz, mais en ce qui concerne Harlem, cette compilation prouve que, loin des débats, toute la crème du swing était là.
LYLO
- « Se documenter intelligemment sur le passé du Jazz » par Jazz Man
« Harlem was the Place, 1929-1952 » est une compilation réalisée par Jacques Morgantini qui, si elle n’apporte guère de révélations par les morceaux qui la composent, donne un aperçu impressionnant de ce qui se passa à Harlem. A recommander aux néophytes qui voudraient se documenter intelligemment sur le passé du Jazz. Alain TERCINET – JAZZ MAN
- "Le Siècle du Jazz"
« Ce coffret a été référencé dans la bibliographie sélective de l’exposition « Le Siècle du jazz » (art, cinéma, musique, photographie de Picasso à Basquiat) au Musée du Quai Branly et présenté au public par la boutique des RMN (Réunions des Musées Nationaux). »
par Frémeaux & Associés
- « Le témoignage d’une vie à la fois joyeuse et cruelle qui est l’essence même du jazz.» par Jazz Hot
« Dans un article intitulé « Harlem, le cancer de l’Amérique », Chester Himes écrivait en 1963 : « Il fut un temps où Harlem et le jazz étaient synonymes. En ce temps là, le jazz était un moyen d’évasion universel dans la vie des Nègres d’Amérique.
Tous les Nègres piochaient le jazz. […] Pour le meilleur ou pour le pire, le jazz a quitté Harlem. Dans leur amer combat actuel pour l’égalité raciale, beaucoup de jeunes Nègres rejettent le jazz, qui leur semble exprimer par trop un état inférieur. […] Mais le jazz est toujours l’expression d’un peuple blessé. Les Nègres de Harlem sont blessés. Ils ne peuvent échapper à cela. […] Le jazz parle toujours pour Harlem, avec ou sans l’approbation de Harlem. »
C’est cet « âge d’or » que la présente anthologie entend illustrer par une série d’enregistrements emblématiques. Parallèlement, le livret, signé par Jacques Morgantini, dresse à grand renfort d’anecdotes le portrait nostalgique d’un époque qui fait toujours fantasmer les amateurs de jazz. Harlem est en effet l’un des berceaux du jazz et en particulier de l’école stride menée par Willie Smith, James P. Johnson et Fats Waller (qui naturellement sont les premiers évoqués sur le disque). Par ailleurs, dynamisée par l’émergence d’une bourgeoise noire, Harlem devient dans les années 20 la capitale culturelle des  Afro-américains (c’est la fameuse « Harlem Renaissance ») qui voit converger vers elle artistes, écrivains et musiciens (Ellington, Armstrong) venus de tout le territoire américain. Théâtres, dancing et clubs accueillent une vie culturelle intense où le jazz est omniprésent. Et alors que la ségrégation sévit durement dans tout le pays, les classes blanches aisées viennent en masse s’y divertir. Le déclin culturel de Harlem s’amorce au lendemain de la guerre : le quartier se replie progressivement sur lui-même et acquiert une mauvaise réputation. La clientèle blanche le déserte. Harlem se change en ghetto délabré où règnent la drogue et le chômage (un quotidien âpre et sordide qui sera justement la matière des romans de Chester Himes). Dans le même temps, les musiciens de jazz émigrent vers Manhattan où les cachets sont plus élevés. Le jazz devient « commercial » (au sens où l’entend Chester Himes : il a désormais une valeur marchande dont les musiciens ont conscience). Le temps des jam-sessions endiablées de Harlem où les jazzmen s’affrontent « pour la gloire » est révolu.
Mais revenons à la rétrospective discographique proposée : la plupart des titres célèbrent  Harlem  («Echoes of Harlem »  de Duke Ellington, «  Holiday in Harlem »  de Chick Webb,  « Savoy Strut » de Johnny Hodges) et sont interprétés par des figures emblématiques du middle jazz : Ellington, Armstrong, Count Basie, Cab Calloway, etc. L’intérêt de ce double disque vaut donc par sa construction thématique (les enregistrements sont pour la plupart connus), les morceaux se répondant les uns aux autres. Une pépite à signaler tout de même : sur le titre « Tuxedo Junction » d’Erskine Hawkins, l’enregistrement réalisé en public à Apollo Theater se poursuit un court moment avec un de ces radios-crochets qui donnaient leur chance aux débutants (ce fut le cas d’Ella Fitzgerald). On y entend une malheureuse candidate se faire sortir par un public hilare dès les premières notes (mal assurées, il est vrai). Le témoignage d’une vie à la fois joyeuse et cruelle qui est l’essence même du jazz.
Par Jérôme Partage -  JAZZ HOT
Liste des crédits sur ce CD :
Johnson , J.p Johnson , Waller , T. Waller , Williams , Allen , W. Smith , Autrey , Razaf A. , Tompkins , Durham E. , Millinder L. , Doggett B. , Ellington Duke, Hemphill , Ellington M. , Stark , Clinton L. , White H. , Reed E. , Webb C. , Jenkins , Cooper A. , Wilson T. , George , Harding Buster , Eldridge , Johnson P. , Page , Sampson E. , Page O. , Swanstrom , Hanley , Gabler M. , Berry L. , Hawkins E. , Dash J. , Calloway C. , Collins , Paris , Carter B. , Walter , Jacobs W. , Hall S. , Tate B. , Edison , Gibson A. , Russell , Basie C. , Perry , Thomas J. , Johnson J.p , Hirsch J. , Izenhall , Fine J. , Taub J. , Coleman , King Bb , Ellington D. , Hodges J. , Henderson F. , Armstrong Louis
CDPisteTitreArtiste principalAuteurDuréeEnregistré en
11Over the barsJohnson 00:02:291944
12Handful of keysWaller 00:02:541929
13Harlem joysAllen Williams 00:02:391935
14Yatch club swingAutrey 00:03:051938
15The joint is jumpingAutrey Razaf A. 00:02:491937
16Harlem shoutTompkins 00:02:551936
17Apollo jumpJohnson 00:03:261941
18SavoyJohnson Millinder L. 00:03:051942
19Echoes of harlemWilliams 00:04:381938
110Harmony in harlemWilliams 00:03:101937
111Cotton club stompWilliams 00:02:521939
112Harlem air shaftWilliams 00:03:011940
113Things ain t what they used to beHemphill 00:04:281944
114Midnight in harlemStark 00:02:361937
115Harlem congoStark 00:03:171937
116Holiday in harlemStark Reed E. 00:03:121937
117FrenzyJenkins 00:02:571940
118Early session hopGeorge Wilson T. 00:02:521939
119Warmin upEldridge 00:03:151936
21Barrelhouse boogieJohnson 00:03:071941
22Stomping at the savoyPage 00:05:001941
23Good for jumpingPage 00:03:081944
2424 hours a dayEldridge Swanstrom 00:03:031935
2546 west 52Eldridge Gabler M. 00:02:411938
26Tuxedo junctionHawkins Hawkins E. 00:08:191944
27JiveCollins Calloway C. 00:03:011938
28Takin my timeParis 00:03:261940
29Mean old worldWalter 00:02:541952
210Skip a pageJenkins Hall S. 00:02:141954
211Blue room jumpEdison 00:04:321944
212Taps millerEdison Russell 00:05:071945
213Backstage at the apolloPerry 00:02:371949
214Victory strideParis 00:04:021944
215Texas and pacificIzenhall Hirsch J. 00:03:091946
216Blind loveColeman Taub J. 00:03:061952
217Savoy strutWilliams Ellington D. 00:02:341939
218Can you take itSmith 00:02:591933
219What is this thing called swingArmstrong Louis 00:03:061939
Availability

Usually ships in:

3-5d.gif






Vous pouvez acheter ce produit :
- Chez votre disquaire (distribution Socadisc), chez votre libraire (distribution Frémeaux & Associés) ou par téléphone au 0143749024
- Sur lalibrairiesonore.com Acheter ce produit
- Sur librairie-audio.comAcheter ce produit Pré écoute possible de certains produits!

Egalement disponible aux éditions Frémeaux & Associés :

JAZZ NEW ORLEANS
   
JAZZ NEW ORLEANS
"Ici, même les enterrements ont un air de fête."
Un observateur anonyme (1819)

Philippe...
JAZZ NEW ORLEANS
COTTON CLUB
   
COTTON CLUB
"Ce n'est pas un hasard si le nom de 'Cotton Club' en est venu à englober la notion de 'meilleur spectacle...
COTTON CLUB
CHICAGO SOUTH SIDE
   
CHICAGO SOUTH SIDE
Coffret 2 CD et livret documenté de 56 pages.

Son premier Age d’Or, c’est à Chicago que le...
CHICAGO SOUTH SIDE
SWING DE PARIS
   
SWING DE PARIS
Un voyage à travers le jazz, à travers Paris, à travers le temps. Pierre Lafargue présente une...
SWING DE PARIS


Last Updated: Friday, 30 October 2020 09:13
Fremeaux


Je suis :

Un particulier Un libraire

Un disquaire Une bibliothèque
 meublenatureok.gif

Catalogue Frémeaux
Catalogue Frémeaux
Je souhaite recevoir
le catalogue
Catalogue Frémeaux
Catalogue Frémeaux

Les livres sonores à l'écoute
templatefrmeaux_correc16.jpg
Fremeaux
Grand prix In Honorem
de l'Académie Charles Cros
pour son oeuvre d'éditeur

Fremeaux

URBAN GYPSY - DANIEL JOHN MARTIN
URBAN GYPSY - DANIEL JOHN MARTIN
Certains disent qu’il est anglais, d’autres qu’il aurait été...

TRIBUTE TO JAMES REESE EUROPE
TRIBUTE TO JAMES REESE EUROPE
Ce disque, labellisé par la Mission du Centenaire, vient célébrer les 100 ans de...

SWING PIANO BAR
SWING PIANO BAR
Le piano bar par les plus grands interprètes (piano bar by their greatests performers) : Teddy Wilson, Fats Waller, Earl...

ROBEURT FÉNECK ET LE 'MAD IN SWING' BIG BAND
ROBEURT FÉNECK ET LE 'MAD IN SWING' BIG BAND
Tantôt maitre de cérémonie déluré façon Cab Calloway, parfois...

RAY CHARLES - LIVE IN PARIS 20-21 OCTOBRE 1961 / 17-18-20-21 MAI 1962
RAY CHARLES - LIVE IN PARIS 20-21 OCTOBRE 1961 / 17-18-20-21 MAI 1962
Regroupant les concerts parisiens de l’automne 1961 et du printemps 1962, ce coffret 3CD...

PINCHAS ZUKERMAN - CLAUDE BOLLING
PINCHAS ZUKERMAN - CLAUDE BOLLING
Pinchas Zukerman, révélé dès sa première saison (1968/69) avec Léonard Bernstein et le...

ORCHESTRE NATIONAL DE JAZZ 2000 O.N.J
ORCHESTRE NATIONAL DE JAZZ 2000 O.N.J
Ce Deep Feelings, c’est l’invitation faite à l’incomparable chanteuse noire Jeanne Lee qui...

NEW ORLEANS REVIVAL 1940-1954
NEW ORLEANS REVIVAL 1940-1954
Si la musique syncopée est jouée dans tous les Etats-Unis depuis le début du XXe siècle, c’est...

L‘ÂGE D’OR DU JAZZ BELGE 1949 - 1962
L‘ÂGE D’OR DU JAZZ BELGE 1949 - 1962
« Les Belges sont les Américains de l’Europe. » (Michel Houellebecq) Dans les...

LOUIS ARMSTRONG - LIVE IN PARIS 24 AVRIL 1962
LOUIS ARMSTRONG - LIVE IN PARIS 24 AVRIL 1962
Figure majeure du XXe siècle, Louis Armstrong est l’icône incandescente du jazz, dont il...

LES HARICOTS ROUGES
LES HARICOTS ROUGES
Ambassadeurs du jazz New Orleans à la française depuis 1963, et ce dans le monde entier, les Haricots Rouges ont...

LE MONDE INSTRUMENTAL D’ALAIN GORAGUER
LE MONDE INSTRUMENTAL D’ALAIN GORAGUER
Pianiste de jazz qui fit ses débuts aux côtés de Boris Vian et Serge Gainsbourg,...

LANAYA
LANAYA
Albert MANGELSDORFF, Reto WEBER, Nan Twum NKETIA, Djamchid CHEMIRANI, Adama DRAME.

Mangelsdorff recherche à...

JAZZ, LINDY HOP, BOOGIE: ANNÉES 40-50
JAZZ, LINDY HOP, BOOGIE: ANNÉES 40-50
Lindy Hop, Boogie… L’éclat inimitable des dernières grandes danses du Jazz dans le...

JAZZ AU CONSERVATOIRE
JAZZ AU CONSERVATOIRE
« Trois pianos ! Rencontre musicale inédite et spectaculaire. Incroyable virtuosité, grande connivence,...

INTÉGRALE LOUIS ARMSTRONG VOL. 11
INTÉGRALE LOUIS ARMSTRONG VOL. 11
Vous savez, on ne peut rien jouer à la trompette que Louis Armstrong n’ait déjà fait – y...

I GOT A BIG FAT WOMAN - TREME BRASS BAND
I GOT A BIG FAT WOMAN - TREME BRASS BAND
Tissu urbain arraché au bayou bordant le célèbre Quartier Français, Tremé...

ETNO-FONIA - JAZZ HOT CLUB ROMANIA
ETNO-FONIA - JAZZ HOT CLUB ROMANIA
Le projet Etno-Fonia d’Emy Dragoï plonge ses racines dans le patrimoine des musiques folkloriques...

DOUBLE JEU - INTÉGRALE ROMANE VOL. 9
DOUBLE JEU - INTÉGRALE ROMANE VOL. 9
Quatre ans après « Élégance » qui avait scellé les bases d’une...

DINAH WASHINGTON
DINAH WASHINGTON
Dinah Washington, la “Reine du Blues“, fut la plus grande blueswoman parmi les chanteuses de jazz...

CLAUDE BOLLING - JEAN-PIERRE RAMPAL - ALEXANDRE LAGOYA
CLAUDE BOLLING - JEAN-PIERRE RAMPAL - ALEXANDRE LAGOYA
Après l’éclatant succès outre-atlantique des œuvres Cross-over de Claude Bolling (restées...

CLAUDE BOLLING & FABRICE EULRY (LIVE)
CLAUDE BOLLING & FABRICE EULRY (LIVE)
Ce disque réunit deux pianistes hors-pair et permet de retrouver l’émulation de leur...

CINÉMA PIANO SOLO, 21 CLASSIQUES DE CLAUDE BOLLING EN PIANO SOLO
CINÉMA PIANO SOLO, 21 CLASSIQUES DE CLAUDE BOLLING EN PIANO SOLO
 “La musique de film est une petite flamme placée sous l’écran pour l’aider à...

CHICAGO SOUTH SIDE
CHICAGO SOUTH SIDE
Coffret 2 CD et livret documenté de 56 pages.

Son premier Age d’Or, c’est à Chicago que le...

CHARLIE PARKER - INTEGRALE VOL 1
CHARLIE PARKER - INTEGRALE VOL 1
Hootie, tu serais content si j’arrivais sur scène habillé comme un docteur et que je joue comme un...

CAB CALLOWAY
CAB CALLOWAY
“Calloway était un superbe chanteur... Authentique jazzman, il s’était entouré d’un...

BOOGIE WOOGIE PIANO VOL 2
BOOGIE WOOGIE PIANO VOL 2
À la fin des années 30, l’Amérique se prend d’une véritable folie...

BLUE RONDO À LA TURK
BLUE RONDO À LA TURK
Jean Pierre Tandin, repreneur du Label La Lichère en 2000 décide de resortir le premier disque de la rencontre...

BASTIEN RIBOT - VIOLIN STANDARDS
BASTIEN RIBOT - VIOLIN STANDARDS
Bastien Ribot est un violoniste incontournable. Issu de l’école de Didier Lockwood, il est le...

AU GRE DU TEMPS - INTEGRALE 1981-1997
AU GRE DU TEMPS - INTEGRALE 1981-1997
Cette somme d'enregistrements est une véritable œuvre d'auteur, celle du Maître du Jazz Argentin : Santos...

Logo Radio France  Logo INA
 
Logo RFI
Logo PUF 
 
logo-facebook.gif

Rechercher dans le catalogue Frémeaux
Toutes les catégories :
Advertisement
Titre_integrale_onfray.gif
Net Cosmos + Decadence.jpg
Titre_Nouveau_Catalogue.gif
net_cat_202021.jpg
Titre_Legrand.gif
Net Legrand.jpg
Titre_Galerie.gif
Net EXPO Noel 2020 - Galerie F&A.jpg
Titre Noel 2018.jpg
NET Proust.jpg
Titre Figure de l'histoire.gif
Pub Net Figures Histoire.jpg
Inédits
net_live_in_paris_6v_coltrane.jpg
Feuille Nouveautés

Dictionnaire des Artistes
Dictionnaire des Artistes
Dictionnaire des Artistes
Présentation

• Pourquoi fremeaux.com ?
• Autorisations Cinéma, TV, musées...
• Une culture d'entreprise
• Charte qualité

Mémoires et études
Edité par Fremeaux et Associés
visuinternetdompublic.gif
Le patrimoine
sonore en
danger!
Interview de
Patrick
Frémeaux

Mémoires et études


Titre_Histoire.gif
Collection Histoire de France
Titre_Publicite.gif
Pub Net Cat. LibSonore 200pixels.png
Philosophie | Sciences Humaines | Histoire | Livres sonores | Contes | Enfants de 2 A 5 ans | Enfants de 6 A 11 ans | Son de la nature | Collection the quintessence | Jazz
Intégrale Django Reinhardt | Blues | Country & Rockn Roll | Gospel | Chanson française | Les cinglés du music hall | World Music | Classique | Frémeaux & Ass. Télévisions
Mentions légales - Recommander ce site - Ajouter aux favoris - Nous contacter - © 2006 Frémeaux et Associés
20, rue Robert Giraudineau - 94300 VINCENNES - FRANCE - Tél : +33 1 43 74 90 24 - Fax : +33 1 43 65 24 22
templatefrmeaux_correc69.gif