Fremeaux.com
 
MICHEL WARLOP - THE QUINTESSENCE
Réf. : FA295

MICHEL WARLOP - THE QUINTESSENCE

PARIS - 1933-1943

MICHEL WARLOP
Direction artistique : DANIEL NEVERS
Label : FREMEAUX & ASSOCIES
Nombre de CD : 2
Vous pouvez acheter ce produit :

- Chez votre libraire ou maison de la presse (Frémeaux & Associés distribution)
- Chez votre disquaire ou à la Fnac (distribution : Socadisc)
- Sur lalibrairiesonore.com
- Sur librairie-audio.com Pré écoute de certains produits!
- Par téléphone au 01.43.74.90.24
Distinctions :
CHOC CLASSICA / * * * * JAZZMAG-JAZZMAN / RECOMMANDÉ PAR FRANCE MUSIQUE
« Il y avait un étrange personnage, pâle, aux yeux délavés, qui jouait du violon. (…) Cet être diaphane qui semblait venu d’un autre monde et prêt à y retourner était Michel Warlop (…). Quand il a joué, je n’ai pas compris grand’ chose mais j’ai senti une certaine grandeur dans sa musique, quelque chose, qui me dépassait. »
Guy LAFITTE, saxophoniste

Les coffrets « The Quintessence » jazz et blues, reconnus pour leur qualité dans le monde entier, font l’objet des meilleurs transferts analogiques à partir des disques sources, et d’une restauration numérique utilisant les technologies les plus sophistiquées sans jamais recourir à une modification du son d’origine qui nuirait à l’exhaustivité des informations sonores, à la dynamique et la cohérence de l’acoustique, et à l’authenticité de l’enregistrement original.
Chaque ouvrage sonore de la marque « Frémeaux & Associés » est accompagné d’un livret explicatif en langue française et d’un certificat de garantie.

“Joe Venuti and Eddie South, Stuff Smith and Stéphane Grappelli, even Sven Asmussen: all of them long gone, but not forgotten. All are deservedly remembered as the greatest violinists to play so-called “classic” jazz, and so the most famous. Hardly anyone remembers Michel Warlop, and that's most unfair.”
Daniel NEVERS

Frémeaux & Associés’ « Quintessence » products have undergone an analogical and digital restoration process which is recognized throughout the world. Each 2 CD set edition includes liner notes in English as well as a guarantee. This 2 CD set presents a selection of the best recordings by Michel Warlop between 1933 and 1943.

DIRECTION ARTISTIQUE : DANIEL NEVERS EN ACCORD AVEC ALAIN GERBER DANS LA COLLECTION THE QUINTESSENCE.
DROITS : DP / FREMEAUX & ASSOCIES

CD 1 (PARIS, 1933-1941) : GRÉGOR & SES GRÉGORIENS FANTAISIE GRÉGORIENNE. L’ORCH. Jazz “CHICAGO SYNCOPATORS” MY GAL SAL - HARLEM HURRICANE. MICHEL WARLOP & SON ORCH. ALL FOR THE SWING • CRAZY FIDDLE. LÉON KARTUN & SON ORCH. KNICK KNACK BLUES. ORCH. ANONYME / ANONYMOUS ORCHESTRA Dr. SWING. MICHEL WARLOP & SON ORCH. DE JAZZ MISS OTIS REGRETTE. MICHEL WARLOP & SON ORCH. STRANGE HARMONY • SÉRÉNADE • ÇA ME TRACASSE (Double Trouble). MICHEL WARLOP & SON ORCH. LITTLE GIRL BLUE • RHYTHM STEP. ORCHESTRE (sic !) DÉSESPÉRANCE • DOUX SOUVENIR. MICHEL WARLOP & SON ORCH. & D. REINHARDT TAJ MAHAL. M. WARLOP, D. REINHARDT, S. GRAPPELLI, L. VOLA SWEET SUE (JUST YOU). ANDRÉ CLAVEAU, av. MICHEL WARLOP & ORCH. JE VEUX CE SOIR. JEAN TRANCHANT, av. MICHEL WARLOP & ORCH. MAIS J’ATTENDS. MICHEL WARLOP & SON ORCH. RETOUR • NANDETTE. MICHEL WARLOP & SON SEPTUOR Á CORDES KERMESSE • AISÉMENT.

CD 2 (PARIS, 1941-1943) : MICHEL WARLOP & SON SEPTUOR Á CORDES TEMPÊTE SUR LES CORDES • HARMONIQUES. LE JAZZ DIXIT – Dir. RAYMOND LEGRAND STRICTEMENT POUR LES PERSANS • SAUT D’UNE HEURE (One O’Clock Jump). GUY PAQUINET & SON ORCH. FUMÉES • IDA. MICHEL WARLOP & L’ORCH. SYMPHONIQUE JAZZ DE PARIS – Dir. R. BERGMANN SWING CONCERTO I & II. MICHEL WARLOP & SON SEPTUOR Á CORDES NITE • SUR QUATRE CORDES • POKER • MI LA RÉ SOL. MICHEL WARLOP & SES 15 SOLISTES DE JAZZ KIBOULA • MODERNISTIC. LES CHANTERELLES, acc. par MICHEL WARLOP & SON ORCH. C’EST DU RYTHME. PIERRE MINGAND, acc. par MICHEL WARLOP & SON ORCH. SI TU ME DIS OUI. MICHEL WARLOP & SON SEPTUOR Á CORDES OUI • CHRISTIANA • CHROMATIQUES • MICKEY. MICHEL WARLOP & SON ENSEMBLE MICHOU • LOUBI • PRISE DE COURANT • ELYANE.
Liste des articles de presse consacrés à ce CD :
- « Indispensable » par Djangostation
« Bonne idée que ce coffret consacré à Michel Warlop dans la collection Quintessence dirigée par Alain Gerber, d’une part parce que ce violoniste dont on ne parle pas assez, y a assurément sa place aux côtés des grands du jazz, d’autre part parce que les deux CDs sortis il y a quelques années (Emi jazz archives et Emi jazz time, que ce coffret reprend très largement), n’étaient plus disponibles depuis pas mal de temps. Et puis il y a le copieux livret, précis et érudit de Daniel Nevers, avec dates d’enregistrement, personnel, N° de matrice, mais sans aucune photo, hélas…du travail sérieux, quoi ! Tourmenté, insatisfait et fragile, Michel Warlop (né en 1911 à Douai), a traversé la musique comme un météore, nous quittant prématurément en 1947 (1). Promu à une brillante carrière de concertiste après avoir fréquenté les conservatoires et accumulé toutes les distinctions, le jeune Warlop découvre le jazz et franchit le pas au début des années 30 ; cette musique ne nourrissant pas son homme, il fait bouillir la marmite en accompagnant chanteurs et chanteuses (cf ici les plages quelque peu anecdotiques avec J Tranchant, Pierre Mangand, Les Chanterelles ou A.Claveau) ; c’est au cours de ces séances qu’il croise la route de Django Reinhardt ; ces deux musiciens exceptionnels se retrouveront sur le terrain du jazz, mais pas très souvent, la place étant déjà prise par un certain Stéphane Grappelli ! D.Nevers voulant présenter un panorama de la carrière d’un Warlop (2) qui n’est pas seulement un violoniste exceptionnel mais un chef d’orchestre, un arrangeur et un compositeur, on ne les entend ici que sur 4 titres ; c’est dommage car c’est bien aux côtés de Django que le violoniste s’autorise les plus folles improvisations (cf Taj Mahal, « preuve absolue de la parenté souterraine, invincible, totale, liant à jamais les deux musiciens »). A l’opposé du phrasé tout en sinuosités de Grappelli, celui de Warlop manifeste un lyrisme exacerbé et une tension exaltée qui exprime un spleen poignant (cf le sombre Désespérance, teinté de tsiganisme, qui porte bien son nom, et Doux souvenir avec un Django impérial) ; dans un article paru il y a quelques années dans la revue allemande Hot Club News(3) le regretté Jacques Bourgeois décrivait très justement son style comme » virtuose autant que funambule, toujours en quête d’insolite ». Si Warlop rêve de grand orchestre (cf son swing concerto enregistré en 42 avec un ensemble de 60 musiciens, mais qui ne sera diffusé qu’en 89 !), il est tout aussi à l’aise en petit comité, où ses impros audacieuses font merveille. Sa grande affaire sera son septuor à cordes qu’il crée en 1941, un orchestre d’une totale originalité, différent de ce qu’a apporté le quintet à cordes de Django et Grappelli, car comprenant 4 violons, 2 guitares, une basse (et la harpe de Pierre Spiers à partir de 42), une formation qui va lui permettre de mêler les genres (le savant et le populaire) et d’exercer ses talents de compositeur (cf le swingant Christiana ou Prise de courant qui a des petits airs de Minor Swing) d’orchestrateur, passant « des dissonances de la virtuosité swing aux harmoniques les plus subtiles »(cf l’étourdissant Kermesse) et de soliste (chorus fougueux conjuguant lyrisme et musicalité). Indispensable, of course ! »
Par Francis COUVREUX - DJANGOSTATION
- « Entre musique savante européenne et swing américain » par Jazz News
Aux yeux de l’Histoire, Michel Warlop incarne au mieux la doublure lumière de Grappelli, au pire un musicien collaborateur, emporté par une tuberculose à l’âge de 36 an. Pourtant, celui qui grava quelques faces d’une sombre beauté en compagnie de Django Reinhardt vaut mieux que le costume que lui coupe la postérité. Par le goût très sûr qu’il mit à choisir ces comparses. Puis parce que le violoniste tenta de jeter un pont entre l’héritage de la musique savante européenne et la fièvre du swing américain. Ce double album de 40 plages rappelle qu’il parvint à la gageure, plus souvent qu’à son tour, même si Guy Lafitte évaluait que si « Grappelli était fait pour jouer avec Django …Warlop était fait pour souffrir seul ».
Par Christian LARREDE – JAZZ NEWS
- « L’essentiel de sa carrière est enfin disponible » par Classica
Un grand ancien tout d’abord : Michel Warlop, émouvant violoniste mort d’épuisement à 36 ans en 1947. En deux CD soigneusement sélectionnés par Daniel Nevers, l’essentiel de sa carrière est enfin disponible, des faces avec les Grégoriens de 1933 à la dernière séance sous son nom en novembre 1945. Ses compositions pour son septuor à cordes ou Modernistic font amèrement regretter sa précoce disparition : son engagement constant, y compris dans des contextes contraints (il s’est entre autres produit avec Line Renaud et Charles Trenet), le lyrisme lunaire de ses phrasés, la relative douceur de ses attaques n’ont pas vraiment d’équivalent dans le jazz : il faudrait évoquer Johanna Martzy. C’est Guy Lafitte, autre grand du jazz en France, qui a dit ce qu’il convient : « Grappelli était fait pour jouer avec Django, Warlop était fait pour souffrir seul ». Jean-Pierre JACKSON - CLASSICA
- « Une référence incontestable » par Le Salon littéraire
« S'agissant des violonistes de jazz français, le plus fréquemment cité, même par les profanes, celui dont le nom vient spontanément à l'esprit est Stéphane Grappelli. Non sans raison. Le temps, qui rectifie parfois les perspectives, a permis de mesurer tout ce que le fameux Quintette du Hot Club de France lui devait, à part égale avec Django Reinhardt à qui on eut longtemps tendance à en attribuer le succès. Il aura fallu la longue carrière ultérieure du violoniste pour que justice soit rendue à son talent et à son originalité. En creusant un peu auprès des amateurs, les noms de Didier Lockwwod, de Jean-Luc Ponty, voire de Pierre Blanchard viennent s'ajouter à celui de Grappelli. Bien plus rarement évoqué, Michel Warlop (1911-1947). Oubli injuste. Lui aussi joua et enregistra avec Django, lui aussi fit partie des pionniers qui acclimatèrent chez nous les sons et les rythmes venus d'Outre-Atlantique. Et son influence ne fut pas mince, même si, comme c'était le cas dans les années 30 et 40, la musique qu'il pratiquait se situe souvent au carrefour du jazz et de la variété "jazzy". Comme celle de Grégor et ses Grégoriens, orchestre de ses débuts (où il côtoya Grappelli et eut, dit-on, quelque influence sur un musicien de trois ans son aîné et qui prétendait alors préférer le piano au violon). Une vie météorique. Brillant instrumentiste couronné par les conservatoires de Lille et de Paris, il découvre le jazz vers 1930 à travers Louis Armstrong et Earl Hines. Délaissant dès lors la musique classique, il se tourne vers le jazz, écoute avec boulimie les disques venus d'Amérique, ceux du trompettiste blanc Bix Beiderbecke, du saxophoniste Frankie Trumbauer, mais aussi, bien sûr, du violoniste Joe Venuti qui connaît son heure de gloire en duo avec le guitariste Eddie Lang. Le voilà lancé. Technicien remarquable, il enregistre abondamment avec toutes les vedettes françaises de l'époque, les Alix Combelle, Noël Chiboust, Guy Paquinet, Alex Renard, André Ekyan, les guitaristes manouches Sarane et Matelo Ferret. Sans compter Django, le plus brillant de tous, avec lequel il grave quelques pièces remarquables, dont sa propre composition Taj Mahal, en 1937. Son style, immédiatement reconnaissable, se caractérise par un swing intense, vigoureux, aux antipodes de celui de Grappelli qui cultive l'élégance et la joliesse, non sans quelques affèteries dont Warlop se défie. Plus proche, en somme, de la manière des violonistes noirs tels Stuff Smith ou Ray Nance. Encore ces distinguos demeurent-ils approximatifs, battus en brèche par telle ou telle interprétation où la suavité est à l'honneur, telles Loubi ou Elyane enregistrées par son ensemble en 1943. Parallèlement, le violoniste accompagne des chanteurs de variétés, André Claveau, Jean Tranchant, Mireille. Il compose aussi, dirige un septuor à cordes et un grand orchestre qui préfigure ce que l'on nommera plus tard Third Stream, Troisième courant, cette fusion entre jazz et musique classique dont les tentatives plus ou moins abouties jalonnent l'histoire du jazz. Un bel exemple en est fourni par le Swing Concerto enregistré en 1942 avec l'Orchestre Symphonique de Jazz de Paris. Tout cela et les traverses d'une vie brève, marquée par la captivité en 1940, la maladie et, sur la fin, la dépendance à l'alcool et aux drogues, est magistralement conté par Daniel Nevers à qui l'on doit aussi la sélection composant cette "Quintessence". Comment ne pas chanter, en même temps que celui de Michel Warlop qu'il urge de (re)découvrir, le los de cet érudit à qui nul détail n'échappe, qui sait pourtant conserver tout du long légèreté et humour ? Le copieux livret dont il est l'auteur est en tous points digne d'une collection dont les réussites ne se comptent plus et qui constitue, pour quiconque s'intéresse à la musique la plus originale de notre temps, une référence incontestable. »
Par Jacques ABOUCAYA – LE SALON LITTERAIRE
- « Un règne de dix années durant… » par Jazzmag -Jazzman
Michel Warlop régna sur le violon jazz dix années durant … à l’ombre de Stéphane Grappelli qui portait sa couronne. Au risque d’être accusé de blasphème, il m’a toujours semblé que le véritable règne du gracieux Stéphane Grappelli ne commençait qu’après guerre, un règne sans autre royaume que la modernité intemporelle de son art parvenu à une maturation qui ne cessa d’embellir. Auparavant, le grand violoniste de jazz, à mon sens, c’est Michel Warlop dont le timbre et le phrasé voraces se combinent à un lyrisme ouvragé, évoquant le rococo fauve des grands ténors Coleman Hawkins et Chu Berry. A quoi s’ajoute son talent de chef d’orchestre et arrangeur qui mit souvent son violon en sourdine. Daniel Nevers qui signe cette « Quintessence » a retenu de son œuvre orchestrale ou de ses séances de variétés (Grégoire et ses Grégoriens, André Claveau, Jean Tranchant, les Chanterelles) ce qui met le mieux son violon en valeur. Il n’oublie pas de nous faire entendre son Swing Concerto interprété par l’Orchestre symphonique de jazz de Paris. Mais c’est bien sûr le célèbre septuor à cordes qui a la faveur de sa sélection pour douze titres (dont le fameux Tempête sur les cordes). À cordes ou pas, Warlop avait de toute façon la fibre orchestrale dont témoigne son debussiste Modernistic. Il croisa Django et l’on peut regretter que ne subsistent ici que Taj Mahal et (avec Grappelli au piano) Sweet Sue, mais non Christmas Swing. La règle de la collection Quintessence est d’éviter les doublons et l’on ira chercher ce chef d’œuvre dans « Django Reinhardt, vol 2, 1935-1947 »
Par Franck BERGEROT – JAZZMAG - JAZZMAN
Liste des crédits sur ce CD :
Michel Warlop, Grégor Et Ses Grégoriens , G. Lapeyronnie , Michel Warlop, Orchestre Chicago Syncopators , André Pico , Michel Warlop Et Son Orchestre , Lucien Moraveck , Michel Warlop, Léon Kartun Et Son Orchestre , Michel Warlop Et Orchestre Anonyme , Louis Hennevé , R. Raingé , Pierre Zeppelli , Michel Warlop Et Son Orchestre, Django Reinhardt , W. Harris , Michel Warlop, Django Reinhardt, Stéphane Grappelli, L. Vola , Granier , Michel Warlop Et Son Orchestre, André Claveau , Michel Warlop Et Son Orchestre, Jean Tranchant , Michel Warlop Et Son Septuor à Cordes , Paulette Izoird , Michel Warlop, Le Jazz Dixit, Raymond Legrand , Al Piguilhem , Michel Warlop, Guy Paquinet Et Son Orchestre , Miche Warlop , Michel Warlop Et L'orchestre Symphonique Jazz De Paris, R. Bergmann , Michel Warlop Et Ses 15 Solistes De Jazz , M. Erlange , Michel Warlop Et Son Orchestre, Les Chanterelles , L. Gasté , Michel Warlop Et Son Orchestre, Pierre Mingand , Sylvio Schmidt , Michel Warlop Et Son Ensemble
CDPisteTitreArtiste principalAuteurDuréeEnregistré en
11Fantaisie grégorienneMichel Warlop, Grégor Et Ses Grégoriens 00:03:181933
12My gal salMichel Warlop, Orchestre Chicago Syncopators 00:02:461933
13Harlem hurricaneMichel Warlop, Orchestre Chicago Syncopators 00:02:301933
14All for the swingMichel Warlop Et Son Orchestre 00:02:351934
15Crazy fiddleMichel Warlop Et Son Orchestre 00:03:021934
16Knick knack bluesMichel Warlop, Léon Kartun Et Son Orchestre 00:02:551934
17Dr swingMichel Warlop Et Orchestre Anonyme 00:03:041934
18Miss otis regretteMichel Warlop Et Son Orchestre Louis Hennevé 00:03:031935
19Strange harmonyMichel Warlop Et Son Orchestre 00:02:381935
110SerenadeMichel Warlop Et Son Orchestre 00:02:511935
111Ca me tracasseMichel Warlop Et Son Orchestre R. Raingé 00:02:351935
112Little girl blueMichel Warlop Et Son Orchestre 00:03:031936
113Rhythm stepMichel Warlop Et Son Orchestre 00:02:421936
114DésespéranceMichel Warlop Et Son Orchestre Pierre Zeppelli 00:03:031937
115Doux souvenirMichel Warlop Et Son Orchestre Pierre Zeppelli 00:03:051937
116Taj mahalMichel Warlop Et Son Orchestre, Django Reinhardt 00:03:221937
117Sweet sueMichel Warlop, Django Reinhardt, Stéphane Grappelli, L. Vola W. Harris 00:02:341937
118Je veux ce soirMichel Warlop Et Son Orchestre, André Claveau Granier 00:03:151937
119Mais j'attendsMichel Warlop Et Son Orchestre, Jean Tranchant Granier 00:02:541938
120RetourMichel Warlop Et Son Orchestre 00:02:381941
121NandetteMichel Warlop Et Son Orchestre 00:03:001941
122KermesseMichel Warlop Et Son Septuor à Cordes 00:02:401941
123AisémentMichel Warlop Et Son Septuor à Cordes 00:02:581941
21Tempête sur les cordesMichel Warlop Et Son Septuor à Cordes 00:02:361941
22HarmoniquesMichel Warlop Et Son Septuor à Cordes 00:03:061941
23Strictement pour les persansMichel Warlop, Le Jazz Dixit, Raymond Legrand 00:02:441941
24Saut d'une heureMichel Warlop, Le Jazz Dixit, Raymond Legrand 00:03:271941
25FuméesMichel Warlop, Guy Paquinet Et Son Orchestre 00:02:481941
26IdaMichel Warlop, Guy Paquinet Et Son Orchestre 00:03:001941
27Swing concerto i et iiMichel Warlop Et L'orchestre Symphonique Jazz De Paris, R. Bergmann 00:07:401942
28NiteMichel Warlop Et Son Septuor à Cordes 00:02:451942
29Sur quatre cordesMichel Warlop Et Son Septuor à Cordes 00:02:271942
210PokerMichel Warlop Et Son Septuor à Cordes 00:02:431942
211Mi la re solMichel Warlop Et Son Septuor à Cordes 00:02:421942
212KiboulaMichel Warlop Et Ses 15 Solistes De Jazz 00:02:561942
213ModernisticMichel Warlop Et Ses 15 Solistes De Jazz 00:03:171942
214C'est du rythmeMichel Warlop Et Son Orchestre, Les Chanterelles M. Erlange 00:02:281942
215Si tu me dis ouiMichel Warlop Et Son Orchestre, Pierre Mingand L. Gasté 00:03:041943
216OuiMichel Warlop Et Son Septuor à Cordes L. Gasté 00:02:511943
217ChristianaMichel Warlop Et Son Septuor à Cordes 00:02:491943
218ChromatiquesMichel Warlop Et Son Septuor à Cordes 00:02:331943
219MickeyMichel Warlop Et Son Septuor à Cordes 00:03:021943
220MichouMichel Warlop Et Son Ensemble 00:02:591943
221LoubiMichel Warlop Et Son Ensemble 00:03:241943
222Prise de courantMichel Warlop Et Son Ensemble 00:02:231943
223ElyaneMichel Warlop Et Son Ensemble 00:03:051943

:

3-5d.gif




Vous pouvez acheter ce produit :
- Chez votre disquaire (distribution Socadisc), chez votre libraire (distribution Frémeaux & Associés) ou par téléphone au 0143749024
- Sur lalibrairiesonore.com Acheter ce produit
- Sur librairie-audio.comAcheter ce produit Pré écoute possible de certains produits!

Egalement disponible aux éditions Frémeaux & Associés :

VIOLON JAZZ
   
VIOLON JAZZ
Le violon a toujours su prêter son âme au jazz. Une anthologie pour retrouver l’inspiration et le swing de ces...
VIOLON JAZZ
STEPHANE GRAPPELLI - THE QUINTESSENCE
   
STEPHANE GRAPPELLI - THE QUINTESSENCE
Quand on me demande si j’étais le violoniste de Django Reinhardt, ça m’agace et...
STEPHANE GRAPPELLI - THE QUINTESSENCE


Dernière mise à jour :: 23-09-2017 09:29
Fremeaux


Je suis :

Un particulier Un libraire

Un disquaire Une bibliothèque
 meublenatureok.gif

Catalogue Frémeaux
Catalogue Frémeaux
Je souhaite recevoir
le catalogue
Catalogue Frémeaux
Catalogue Frémeaux

Les livres sonores à l'écoute
templatefrmeaux_correc16.jpg
Fremeaux
Grand prix In Honorem
de l'Académie Charles Cros
pour son oeuvre d'éditeur

Fremeaux

THELONIOUS MONK - THE QUINTESSENCE
THELONIOUS MONK - THE QUINTESSENCE
Monk arpentait une nuit où des silhouettes privées de la parole articulée se serraient...

STAN GETZ - THE QUINTESSENCE VOL. 2
STAN GETZ - THE QUINTESSENCE VOL. 2
« Il demeurerait toujours, avec un acharnement quelquefois héroïque, Stanislas Stanley Getz...

OSCAR PETERSON - THE QUINTESSENCE
OSCAR PETERSON - THE QUINTESSENCE
Personne ne peut s’asseoir au piano et jouer et penser aussi vite que ça. C’est...

MAX ROACH - THE QUINTESSENCE
MAX ROACH - THE QUINTESSENCE
On parle sans indulgence des artistes qui ont forcé leur talent : le plus grand talent de Max Roach...

LESTER YOUNG - QUINTESSENCE VOL 2
LESTER YOUNG - QUINTESSENCE VOL 2
Lester Young : en exil d'un futur qui n'aurait jamais lieu.
Alain Gerber

Les coffrets « The...

LESTER YOUNG - QUINTESSENCE VOL 1
LESTER YOUNG - QUINTESSENCE VOL 1
Le vieux cuir craquelé derrière quoi se dissimulent nos nudités impunies.
Alain Gerber

KENNY CLARKE - QUINTESSENCE
KENNY CLARKE - QUINTESSENCE
"Il était le batteur de jazz d’après lequel vous jugiez tous les autres batteurs.' Jimmy Gourley

JOHN COLTRANE - THE QUINTESSENCE
JOHN COLTRANE - THE QUINTESSENCE
« Un capitaine qui n’a jamais trouvé l’occasion de jeter l’ancre. » Alain GERBER

JIMMIE LUNCEFORD - QUINTESSENCE
JIMMIE LUNCEFORD - QUINTESSENCE
L'art du rebond à son apogée.
Alain Gerber

Les coffrets « The...

FRANK SINATRA - QUINTESSENCE
FRANK SINATRA - QUINTESSENCE
“Merci de m’avoir laissé chanter pour vous”.
Frank Sinatra

Les coffrets « The...

FLETCHER HENDERSON - QUINTESSENCE
FLETCHER HENDERSON - QUINTESSENCE
Il laisse dans le siècle, à défaut d'un nom gigantesque, une empreinte indélébile.
Alain...

FATS WALLER - QUINTESSENCE
FATS WALLER - QUINTESSENCE
... Son rire comme un seau d'eau sur les traces de ses illusions perdues.
Alain Gerber

Les coffrets...

ERROLL GARNER - THE QUINTESSENCE Vol.2
ERROLL GARNER - THE QUINTESSENCE Vol.2
Je ne pense pas qu’il y ait aujourd’hui dans le jazz un seul pianiste, de quelque...

ELLA FITZGERALD - QUINTESSENCE VOL 1
ELLA FITZGERALD - QUINTESSENCE VOL 1
Ella Fitzgerald est hors catégorie.
Duke Ellington

Les coffrets « The...

EARL HINES - QUINTESSENCE
EARL HINES - QUINTESSENCE
“Sans Earl Hines, on ne peut savoir ce que joueraient les pianistes actuels, ni comment ils le joueraient”.
Dizzy...

DJANGO REINHARDT - QUINTESSENCE VOL 1
DJANGO REINHARDT - QUINTESSENCE VOL 1
Elu un des 100 meileurs disques du siècle par le référendum Fnac - Le Monde.

Une envie de...

COUNT BASIE - QUINTESSENCE VOL 2
COUNT BASIE - QUINTESSENCE VOL 2
“Je dirai simplement que j’étais là, et que j’essayais de faire ce que j’avais envie de...

COUNT BASIE - QUINTESSENCE VOL 1
COUNT BASIE - QUINTESSENCE VOL 1
Basie économise tout, sauf l'imagination, l'intelligence et la sensibilité.
Alain Gerber

Les...

COLEMAN HAWKINS - QUINTESSENCE
COLEMAN HAWKINS - QUINTESSENCE
Son chapeau lui servait surtout à ne l'ôter devant personne...
Alain Gerber

Les coffrets...

CLIFFORD BROWN - QUINTESSENCE
CLIFFORD BROWN - QUINTESSENCE
L’homme tranquille qui nous en fit voir trente-six chandelles.
Gene Krupa

Les coffrets « The...

CHET BAKER - QUINTESSENCE
CHET BAKER - QUINTESSENCE
Ce moderne détient le secret du classicisme. L’homme de tous les excès eut plus que personne le sens de la...

CHARLIE PARKER - QUINTESSENCE Vol 1
CHARLIE PARKER - QUINTESSENCE Vol 1
"...Il y a dans l'art de Parker un potentiel musical et expressif dont les jeunes jazzmen n'ont pas encore pleinement...

CHARLIE MINGUS - THE QUINTESSENCE
CHARLIE MINGUS - THE QUINTESSENCE
Dur comme fer, il se croyait la cible élue du désastre, le souffre-douleur personnel de toutes les oppressions, le...

CANNONBALL ADDERLEY - THE QUINTESSENCE
CANNONBALL ADDERLEY - THE QUINTESSENCE
Il aura fallu une réhabilitation pour que Cannonball Adderley occupe enfin sa vraie place au...

BIX BEIDERBECKE - QUINTESSENCE
BIX BEIDERBECKE - QUINTESSENCE
Il ne respirait qu'à travers cet instrument.
Alain Gerber

Les coffrets « The...

BILL EVANS - THE QUINTESSENCE
BILL EVANS - THE QUINTESSENCE
La manière de Bill Evans n’est pas du tout volatile : elle est aérée, elle est...

BENNY GOODMAN - QUINTESSENCE
BENNY GOODMAN - QUINTESSENCE
“Pour tout ce que Benny a fait pour la musique, pour le jazz, pour les musiciens et pour moi en conclusion, je lui tire mon...

ART TATUM - QUINTESSENCE
ART TATUM - QUINTESSENCE
Ce crépitement de paillettes n'avait rien d'un feu de paille.
Alain Gerber

Diffuser le meilleur de l'oeuvre...

ART PEPPER - THE QUINTESSENCE
ART PEPPER - THE QUINTESSENCE
Il fut cet alchimiste qui changeait en extase le ténébreux sentiment de mourir tout vif....

ART BLAKEY & THE JAZZ MESSENGERS - THE QUINTESSENCE
ART BLAKEY & THE JAZZ MESSENGERS - THE QUINTESSENCE
Le jazz est notre contribution à ce monde, à nous Afro-américains, même si ce...

Logo Radio France  Logo INA
 
Logo RFI
Logo PUF 
 
logo-facebook.gif

Rechercher dans le catalogue Frémeaux
Toutes les catégories :
Advertisement
Titre_Nouveau_Catalogue.gif
Catalogue 2016-2017
Titre__BO_evenement.gif
Pub Net Djam.jpg
Titre_philo&psy.gif
Pub Net Cynthia Fleury.jpg
Titre_Evenement.gif
Pub Net Caveau Huchette.jpg
Titre_Galerie.gif
200_Pub Net - Expo Les gens par Chica.jpg
Titre_DVD.gif
Pub Net Edgar morin.jpg
Titre Essentiel.gif
Pub Net Proust 6V.jpg
Titre_lucferry.gif
Philo-Mytho Ferry
Luc Ferry
Collection Luc Ferry
Inédits
Pub Net Live in Paris 6V Ellington.jpg
Feuille Nouveautés

Dictionnaire des Artistes
Dictionnaire des Artistes
Dictionnaire des Artistes
Présentation

• Pourquoi fremeaux.com ?
• Autorisations Cinéma, TV, musées...
• Une culture d'entreprise
• Charte qualité

Mémoires et études
Edité par Fremeaux et Associés
visuinternetdompublic.gif
Le patrimoine
sonore en
danger!
Interview de
Patrick
Frémeaux

Mémoires et études


Collection Histoire de France
Collection Histoire de France
Titre_Publicite.gif
Pub Net Cat. LibSonore 200pixels.png
Philosophie | Sciences Humaines | Histoire | Livres sonores | Contes | Enfants de 2 A 5 ans | Enfants de 6 A 11 ans | Son de la nature | Collection the quintessence | Jazz
Intégrale Django Reinhardt | Blues | Country & Rockn Roll | Gospel | Chanson française | Les cinglés du music hall | World Music | Classique | Frémeaux & Ass. Télévisions
Mentions légales - Recommander ce site - Ajouter aux favoris - Nous contacter - © 2006 Frémeaux et Associés
20, rue Robert Giraudineau - 94300 VINCENNES - FRANCE - Tél : +33 1 43 74 90 24 - Fax : +33 1 43 65 24 22
templatefrmeaux_correc69.gif