Fremeaux.com
 
JAMAICA - MENTO  1951-1958
Réf. : FA5275

JAMAICA - MENTO 1951-1958

THE KINGSTON RECORDINGS 1951-1958

Direction artistique : BRUNO BLUM
Label : FREMEAUX & ASSOCIES
Nombre de CD : 2
Vous pouvez acheter ce produit :

- Chez votre libraire ou maison de la presse (Frémeaux & Associés distribution)
- Chez votre disquaire, Fnac ou Virgin (distribution : Socadisc)
- Sur lalibrairiesonore.com
- Sur librairie-audio.com Pré écoute de certains produits!
- Par téléphone au 01.43.74.90.24
Distinctions :
"BRAVOS !!!" TRAD MAGAZINE / RECOMMANDÉ PAR MONDOMIX * * * * *
L'AVANT BOB MARLEY !

Le monde a découvert plusieurs mentos avec Harry Belafonte - sous l’étiquette calypso à la mode en 1956.
Sept versions authentiques de ces tubes sont révélées dans cette exquise anthologie, où Bruno Blum (avec la complicité de Fabrice Uriac) détaille les différents aspects du mento : chants de travail, mento des villes et des campagnes, influence du gospel et du jazz (Lord Fly, Winston Gaynair, Bertie King, Ernest Ranglin…).
Aux véritables racines du reggae, négligée et introuvable pendant un demi-siècle, la première musique populaire jamaïcaine dévoile l’excellence de ses enregistrements fondateurs en 36 titres accompagnés d’un livret de 44 pages.
Patrick FRÉMEAUX

Back in 1956, Harry Belafonte brought several mentos to the world's attention, calling them calypsos because the word was much in fashion. You can hear authentic versions of seven of those hits here, in this exquisite anthology with a detailed introduction by Bruno Blum (with the help of Fabrice Uriac): his notes reveal mento’s varying forms, from work-songs and rural mentos to more urban varieties, and songs with gospel and jazz influences (by Lord Fly, Winston Gaynair, Bertie King, Ernest Ranglin…). Lying at the heart of the real roots of reggae, neglected and impossibly hard to find for over half a century, this is Jamaica's original popular music. Its excellent seminal recordings are now revealed in these 36 titles accompanied by a 44-page booklet.
Patrick FRÉMEAUX

CD1 :
1. LOUISE BENNETT : DAY DAH LIGHT (DAY O) 1’28 • 2. HUBERT PORTER : NOT ME (MAN SMART, WOMAN SMARTER) 2’56 • 3. BEN BOWERS W/ THE BABA MOTTA ORCH. : BROWN SKIN GIRL 2’09 • 4. LOUISE BENNETT : HOSANNA 0’57 • 5. HUBERT PORTER : IRON BAR/MAS CHARLEY BELL (JAMAICA FAREWELL) 2’52 • 6. LORD FLEA : SOLAS MARKET/WATER COME A MI EYE (COME BACK LIZA) 3’19 • 7. LORD FLEA : DONKEY BRAY (THE JACK ASS SONG) 2’16 • 8. LORD FLY W / THE DAN WILLIAMS ORCH. : DONKEY CITY 2’53 • 9. LAUREL AITKEN : NEBUCHADNEZZAR 2’36 • 10. COUNT LASHER’S SEVEN : MANGO TIME 2’57 • 11. HAROLD RICHARDSON W / THE TICKLERS : DON’T FENCE HER IN 3’20 • 12. LORD MESSAM & HIS CALYPSONIANS : TAKE HER TO JAMAICA 3’09 • 13. BOYSIE GRANT W / THE REYNOLDS CALYPSO CLIPPERS : NOISY SPRING 3’13 • 14. COUNT LASHER : ISLAND GAL SALLY 3’09 • 15. THE WIGGLERS : LINSTEAD MARKET & DAY O 3’01 • 16. CECIL KNOT & HIS JOYBELL ORCH. : BANANA 2’26 • 17. CHIN’S CALYPSO SEXTET :WOMAN STYLE 2’33 • 18. LORD FLEA W / THE BLUE MOUNTAIN CAROLEERS : IRENE & YO’ FR’EN 3’20 •
CD2 :
• 1. THE WRIGGLERS (FEAT. ERNEST RANGLIN) : DON’T TOUCH ME TOMATO 3’16 • 2. THE WRIGGLERS (FEAT. ERNEST RANGLIN) : CALYPSO MEDLEY : SOLAS MARKET/WATER COME A MI EYE 3’39 • 3. LORD FLEA & HIS CALYPSONIANS : MAGIC COMPOSER 2’17 • 4. LORD FLY WITH THE DAN WILLIAMS ORCH. : DONKEY CITY (INSTRUMENTAL) 2’40 • 5. BABA MOTTA & HIS ORCHESTRA : JAMAICA TALK 2’42 • 6. HUBERT PORTER : OLD LADY YOU MASH ME TOE 2’50 • 7. COUNT LASHER W / GEORGE MOXEY AND HIS CALYPSO QUINTET : THE OLE MAN’S DRIVE 3’07 • 8. COUNT LASHER’S SEVEN : BREADFRUIT SEASON 3’07 • 9. LORD FLEA : IT ALL BEGAN WITH ADAM AND EVE 2’39 • 10. THE WRIGGLERS (FEAT. ERNEST RANGLIN) : LIMBO 2’11 • 11. THE WRIGGLERS (FEAT. ERNEST RANGLIN) : MARY ANN 2’39 • 12. HUBERT PORTER W / THE TOWER ISLANDERS : BARGIE 3’15 • 13. COUNT LASHER : DOCTOR 3’10 • 14. THE WRIGGLERS : BIGGEST MARACAS 2’04 • 15. COUNT LASHER : PERSEVERANCE 2’31 • 16. CHIN’S CALYPSO SEXTET : NIGHT FOOD RECIPE 3’01 • 17. COUNT LASHER : CALYPSO CHA CHA 3’10 • 18.LAUREL AITKEN : SWEET CHARIOT 3’23.

Droits : Frémeaux & Associés
Liste des articles de presse consacrés à ce CD :
- « Jouissif et endiablant » par Mondomix
« Ancêtre du reggae, le Mento fut la première musique populaire en Jamaïque. Souvent confondu avec le Calypso, le genre considéré comme subversif, fut mis de côté pendant près d’un demi-siècle. Pour cette sorte d’anthologie triée sur le volet, le spécialiste Bruno Blum s’est concentré sur les perles des années 1951-1958, difficiles à réunir tant le style a été négligé. Les morceaux donnent un éclairage varié sur un genre qui a parcouru les campagnes autant que les villes, s’est approché du gospel autant que du jazz. On y découvre des classiques originaux rendus célèbres par les versions d’Harry Belafonte (comme le Day Dah Light (Day O) d’introduction), et interprétés ici par Louise Bennett, Lord Flea, ou Ernest Ranglin. Jouissif et endiablant ».
Par N.A— MONDOMIX
- « Jamais aride et toujours passionnant. » par Vibrations
« On ne remerciera jamais assez Frémeaux & Associés. Après les mirifiques anthologies autour de la musique des Antilles françaises ou de celles du Brésil, l’éditeur propose aujourd’hui de redécouvrir le Mento jamaïcain, ancêtre mal connu du reggae et occulté par le succès international des musiques cubaines ou calypso. On y découvre, grâce à Bruni Blum, le foisonnement d’influences d’un registre qui frappe par sa fraîcheur et l’originalité de ses interprètes. Jamais aride et toujours passionnant. »
Par Bruno Guermonprez — VIBRATIONS
- « Compil’ rafraîchissante et fruitée » Par Sud Ouest
« Anthologie. Avant le reggae, fut le mento, la toute première musique jamaïquaine délicieusement roborative, qui remonte aux années 51-58. À l’époque, Harry Belafonte mettait le style à la mode, sur l’album « Calypso ». On trouve dans cette compil’ rafraîchissante et fruitée les primes versions qui popularisèrent la chose, parmi 36 titres rares et fun (avec Laurel Aitken et Ernest Ranglin). Dans le livret, le critique Blum en détaille les incarnations : chants de labeur, mento urbain et des campagnes, influences gospel ou jazz : autant de trésors retrouvés. »
Par P.Sz — SUD OUEST
- « C’est un régal ! » par l’outil de l’actualité culturelle » par l’outil de l’actualité culturelle
« Ce précieux coffret présente d’abord 36 chansons. Et signalons-le déjà : c’est un régal ! Ensuite, et pour l’aspect historique il possède un livret bilingue (français / anglais) de 45 pages avec photos ; le  texte français est signé Bruno Blum (dit aussi Doc Reggae, une référence sur tout ce qui concerne les musiques noires) qui est une mine d’enseignements. Un retour complet donc sur les racines de Mento (depuis peu on dit Calypso) avec cette anthologie musicale ; les titres ici présentés dans leurs versions méconnues ont pour la plupart été repris ensuite et fait la fortune d’Harry Belafonte tandis que les auteurs originaux restaient dans l’ombre. Des chants de travail au mento urbain ou mento spirituals et jazz le large éventail de ce folklore coloré, rythme originel du son des Caraïbes, a la particularité d’offrir outre une variété de sons et d’instruments, de très belles voix. C’est un must ! »
Par L’OUTIL DE L’ACTUALITE CULTURELLE
- « Délicieuse compilation. » par So Jazz
« Le mento n’est pas que l’ancêtre du ska et du reggae, comme nous le prouve cette délicieuse compilation. D’origine rurale, à base de percussions nyabinghi et utilisant des instruments tels que les banjo, rumba box et bamboo sax, il s’est ensuite transformé au contact du jazz américain qu’adoraient les jeunes urbains jamaïcains durant les années 50. Présent sur plusieurs plages, le guitariste Ernest Ranglin est le meilleur exemple de cette fusion réussie, extraordinaire vivier dans lequel puise encore aujourd’hui le pianiste Monty Alexander. »
Par Jean-Pierre Bruneau — SO JAZZ
- « A la fois incontournable et excellent. » Par Trad Magazine
« Retour aux sources avec ce double album typique du travail de Frémeaux & Associés. Bruno Blum est aux commandes de cet historique d’un style essentiel pour comprendre les musiques jamaïcaines. On en reparle depuis quelques temps de ce mento. On n’a jamais oublié Harry Belafonte mais on a aussi redécouvert le déjà «  feu » Stanley Beckford et quelques autres groupes comme Gilzene & The Blue Light. Plongez donc avec plaisir dans cette musique délicieusement hybride qui fut un moment l’équivalent du calypso de Trinidad. Vous sentirez les relents de la polka, des quadrilles, des chants de travail et autres chants d’origine africaine. La rumba pointe son nez ici et là. La rythmique se fait chaloupante, s’imposant comme une étape évidente dans l’histoire des musiques jamaïcaines. A la fois incontournable et excellent. »
Par Etienne Bours — TRAD MAGAZINE
- "... And of course lots of excellent music" By Blues & Rhythm
“There have been several mento reissues over the last decade or so, but, unlike its predecessors, this two CD set ranges across the repertoires of several labels, and divides (very roughly) into one CD of rural-styled performances and one of more sophisticated material. The notes make the telling point that Harry Belafonte recorded much mento material when he was at the height of his popularity in the fifties ( he made the first million selling album), but that the music received no real publicity as he labelled it “ calypso”. To emphasise this assertion, the first seven tracks of the 36 on this release are all earlier versions of songs that Belafonte recorded. The rural style tented to be played on banjo, guitar, rumba box (a home-made bass instrument) and percussion, whilst once it came into the city – or perhaps more specifically, into the tourist hotels where people such as Walt Disney and Princess Margaret stayed (not together, I hasten to add) – it became more polished, and in some cases, far more jazz-inflected. The confusion between Jamaican mento and Trinidadian calypso is perhaps not helped by the fact that sometimes the two forms would swap song, influence or techniques; so it is that here you can find Hubert Porter singing “Not Me”, a version of King Radio’s well-know 1936 hit “Man Smart, Woman Smarter”, The Wrigglers perform Roaring Lion’s “Mary Ann”, Count Lasher shouting “ Kaiso” ( an old name for calypso) on several of his tracks, and some groups referring to themselves as calypso outfits. The great Laurel Aitken has two religious numbers, both of which were also included on his recent Pressure Drop reissue, reviewed in B&R 248. That jazz influence is obvious on a number such as Baba Motta’s “Jamaica Talk”, with its definite supper-club styling and lyrics that comment on the tourist” inability to understand Jamaican English. A couple of numbers feature a young Ernest Ranglin on electric guitar (Melody Maker’s “New Jazz Star” in 1964, the same year he arranged Millie’s “My Boy Lollipop”), some may feature Bertie King on clarinet, and others saxman Lester Sterling, later a founder member of The Skatalites. To confuse things totally, Count Lasher offers us “Calypso Cha Cha”, where he also tells us he likes mambo and “certain types of blues”. Most of the material was recorded in Jamaica, though there are some titles laid down in America. Thematically, the bulk of the titles deal with the, er, earthier aspects of male-female relationships – so much so that an attack on mento material  “on moral grounds” was made in the Jamaican parliament in 1959. Don’t expect anything terribly salacious by today’s standards (Daisy’s got the biggest maracas from Jamaica down to Caracas” and you should see her shake them!) but there is plenty of double-entendre- and of course lots of excellent music.”
By Norman Darwen — BLUES & RHYTHM
- * * * * and a half by Echoes (London)
"Mento is the folk music of Jamaica. It shares many similarities with Trinidadian calypso – chiefly the shuffling rhythms, catchy melodies and satirical lyrics, which offer a wealth of insights into the everyday life [and humour] of rural Jamaica in the fifties. Whilst largely ignored outside of the Caribbean in its purest form, there’s a charm about these early recordings that’s irresistible – both in terms of lyrics and delivery but also instrumentation, since where else would you find musicians playing guitars and banjos, rumba boxes, bamboo saxophones and maracas, and maybe even marimbas and clarinets? The vocals still sound fresh, and the sound quality’s surprisingly good given these songs were first voiced more than fifty years ago.
You’re highly unlikely to hear any of them at a dance or on the radio of course, except that doesn’t mean they’re without relevance, in fact far from it. The tracks included here provide the very definition of “foundation” and this double CD set is essential for anyone wishing to get a deeper understanding of where today’s reggae and dancehall is coming from, since you can trace mento influences in so many records dating from the sixties, seventies and eighties. For instance, the Meditations weren’t alone in borrowing from Hubert Porter’s Man Smart, Woman Smarter and let’s hope Josey Wales gave Lord Flea a co-writer’s credit for Water Come A Mi Eye because the lyrics are almost identical! Wigglers’ songs like Linstead Market and Don’t Touch Me Tomato have resonated down the generations too, whilst the opening track by Louise Bennett, Day Dah Light, is a revelation – not least because it’s a prototype version of Harry Belafonte’s Day O [The Banana Boat Song] and the album it spawned, released all of two years later, in 1956, became the first LP to sell a million copies. Other names that might also raise a flicker or two of recognition include Laurel Aitken, Count Lasher, Lord Messam & His Calypsonians, Baba Motta, Lord Fly and Chin’s Calypso Sextet… The songs and verses are as wonderful as the names who play them; Bruno Blum’s liner notes are marvellously informative, and if you can get to grips with the time factor – since this kind of music will sound ancient to some – then you’re in for a rare and rewarding treat."
by John MASOURI - ECHOES (LONDON)
- "Une excellente compilation qui regroupe des titres fondateurs du style musical" par Reggae.fr
"Jamaica Mento est une excellente compilation qui regroupe des titres fondateurs du style musical qui a dominé la culture jamaïcaine des années 50. Souvent confondu avec le Calypso originaire de Trinidad, le mento jamaïcain est le précurseur de ce qui sera le ska et un peu plus tard, le reggae. Cette compilation, composée de deux CDs de 18 titres, est sortie chez Frémeaux & Associés, au sein d’une collection consacrée aux origines de différents genres comme la Bossa Nova, le Mambo ou la Biguine. La direction artistique de ce double opus incombe à Bruno « Doc Reggae » Blum, journaliste musical spécialiste du reggae qui a aussi rédigé le très intéressant livret de quarante pages fourni avec les cds. Il permettra à tous ceux qui ne connaissent pas ce style musical de le découvriri un peu plus et d'y apprendre notamment que le mento fut popularisé par l’américain Harry Belafonte, qui vendit 1 millions d’unités de son album intitulé Calypso (ce qui contribuera fortement à entretenir la confusion entre ces deux styles musicaux). Cette compilation regroupe des titres représentatifs des trois grands types de mento que sont le mento rural, l’urbain et le spiritual.
Le mento rural s’inspire, pour les paroles, des chants de travail jamaïcain eux-mêmes inspirés des chants d’esclaves, car s’il était interdit de parler en travaillant, il n’était pas interdit de chanter. « Day Dah Light » de Louise Bennett, en est le parfait exemple, célébrant le début du jour, synonyme de fin du travail pour les dockers. Plus proche du reggae, « Take Her To Jamaica » de Lord Messam & His Calypsonian, fait l’apologie du rhum comme moyen d’attirer les femmes. Ce titre à d’ailleurs été repris en 1983 par Yellowman sous le titre « Take Me To Jamaica ». La rythmique rapide et les accords de banjo donnent des morceaux entrainant, propices à la danse et à la fête.
Le mento urbain quant à lui, même si il est contemporain du rural, se distingue par l’utilisation d’instruments électriques (guitare, basse) et par ses influences provenant du jazz américain. The Wrigglers ou Count Lasher sont des représentants de cette mouvance notamment avec leurs ttres respectifs « Mary Ann » et « Calypso Cha Cha ». Invitant à la danse dans le plus pur style des 50’s, les paroles sont parfois si crues que les autorités jamaïcaines tentèrent bien d’interdire certains textes à connotations sexuelles. Mais c’est ce que le public avait envie d’entendre, c’est pourquoi la plupart des textes du mento parlent de sexe avec les plus belles des métaphores comme sur « Don’t Touch Me Tomato » des Wrigglers ou « Night Food Recipe » du Chin’s Calypso Sextet. Curieusement le mento spiritual et Laurel Aitken sont bien éloignés des précédentes considérations en empruntant à la bible l’histoire du roi Nabuchodonosor II pour le titre «Nebuchadnezzar ».
Jamaica Mento est donc une précieuse compilation pour qui voudrait découvrir le mento, d’autant que les supports originaux sont aujourd’hui plus que difficiles à trouver. Indispensable."
par Clément CHAUVEAU - REGGAE.FR
- "Reggae fans will also be delighted" by Caribbean Heat
"Outside of Jamaica, there has always been a lot of confusion about mento, the indigenous folk genre that ruled the island before the advent of electric forms such as ska, rock steady and reggae. The confusion stems from mento’s overseas marketing as calypso, to cash in on the craze stimulated by Harry Belafonte’s wide-ranging success. But mento has distinctive instrumentation that often makes use of homemade wind instruments, such as a bamboo saxophone, as well as the oversized thumb piano, known locally as a “rhumba box”. Mento must thus be seen as a distinctly Jamaican music, particularly as its lyrics often deal with political and social issues peculiar to Jamaica.
Thanks to websites such as mentomusic.com and popular acts such as the Blue Light and Blue Glaze mento bands, there has been a recent upsurge of interest in the form, making the arrival of this two-CD box-set all the more timely.
The compilation, which is split between the “country” and “urban” mento styles, features some of the earliest recordings made in Jamaica, and the accompanying 44-page booklet explains the significance of pioneering figures such as Lord Flea, Count Lasher, Harold Richardson, Hubert Porter, and Lord Fly, all of whom are featured here. Reggae fans will also be delighted by the inclusion of early efforts featuring guitarist Ernest Ranglin and singer Laurel Aitken, while the eminent Jamaican dialect folklorist Miss Lou provides a fascinating early take of “Day O”."
by Dave KATZ - CARIBBEAN HEAT
- « Indispensable. » par Reggae.fr
« Jamaica Mento est une excellente compilation qui regroupe des titres fondateurs du style musical qui a dominé la culture jamaïcaine des années 50. Souvent confondu avec le Calypso originaire de Trinidad, le mento jamaïcain est le précurseur de ce qui sera le ska et un peu plus tard, le reggae. Cette compilation, composée de deux CDs de 18 titres, est sortie chez Frémeaux & Associés, au sein d’une collection consacrée aux origines de différents genres comme la Bossa Nova, le Mambo ou la Biguine. La direction artistique de ce double opus incombe à Bruno « Doc Reggae » Blum, journaliste musical spécialiste du reggae qui a aussi rédigé le très intéressant livret de quarante pages fourni avec les cds. Il permettra à tous ceux qui ne connaissent pas ce style musical de le découvrir un peu plus et d'y apprendre notamment que le mento fut popularisé par l’américain Harry Belafonte, qui vendit 1 millions d’unités de son album intitulé Calypso (ce qui contribuera fortement à entretenir la confusion entre ces deux styles musicaux). Cette compilation regroupe des titres représentatifs des trois grands types de mento que sont le mento rural, l’urbain et le spiritual. Le mento rural s’inspire, pour les paroles, des chants de travail jamaïcain eux-mêmes inspirés des chants d’esclaves, car s’il était interdit de parler en travaillant, il n’était pas interdit de chanter. « Day Dah Light » de Louise Bennett, en est le parfait exemple, célébrant le début du jour, synonyme de fin du travail pour les dockers. Plus proche du reggae, « Take Her To Jamaica » de Lord Messam & His Calypsonian, fait l’apologie du rhum comme moyen d’attirer les femmes. Ce titre à d’ailleurs été repris en 1983 par Yellowman sous le titre « Take Me To Jamaica ». La rythmique rapide et les accords de banjo donnent des morceaux entrainant, propices à la danse et à la fête. Le mento urbain quant à lui, même si il est contemporain du rural, se distingue par l’utilisation d’instruments électriques (guitare, basse) et par ses influences provenant du jazz américain. The Wrigglers ou Count Lasher sont des représentants de cette mouvance notamment avec leurs titres respectifs « Mary Ann » et « Calypso Cha Cha ». Invitant à la danse dans le plus pur style des 50’s, les paroles sont parfois si crues que les autorités jamaïcaines tentèrent bien d’interdire certains textes à connotations sexuelles. Mais c’est ce que le public avait envie d’entendre, c’est pourquoi la plupart des textes du mento parlent de sexe avec les plus belles des métaphores comme sur « Don’t Touch Me Tomato » des Wrigglers ou « Night Food Recipe » du Chin’s Calypso Sextet. Curieusement le mento spiritual et Laurel Aitken sont bien éloignés des précédentes considérations en empruntant à la bible l’histoire du roi Nabuchodonosor II pour le titre «Nebuchadnezzar ». Jamaica Mento est donc une précieuse compilation pour qui voudrait découvrir le mento, d’autant que les supports originaux sont aujourd’hui plus que difficiles à trouver. Indispensable. »
Par Clément CHAUVEAU – REGGAE.FR
Liste des crédits sur ce CD :
Traditionnel , Louise Bennett , Norman Span , Hubert Porter , Ben Bowers , Lord Fléa , Gérald Lyon , Lyon Gerald , Laurel Aitken , Aitken Laurel , Terence Perkins , Count Lasher , Perkins Terence , Harold Richardson , Richardson Harold , Lord Messam , Eddie Brown , Boysie Grant , Brown Eddie , The Wigglers , Cecil Knott , Cecil Knott And His Joybell Orchestra , Knott Cecil , Alerth Debasse , Chin's Calypso Sextet , Williams Everald , Norman Thomas , Flea Lord , Probablement Norman Thomas , Aka B.g. Bargee , Gerald Lyon , Lord Fly , Ruby Thompson , Babba Motta , Thompson Ruby , Traditionnelle , Everald Williams , The Wrigglers , Charles Hubert Raphaël , Charles Hubert Raphael , Denzil Laingt , Laing Denzil
CDPisteTitreArtiste principalAuteurDuréeEnregistré en
11Day dah lightLouise Bennett Traditionnel 00:01:271954
12Not meHubert Porter Norman Span 00:02:551952
13Brown skin girlBen Bowers Traditionnel 00:02:091952
14HosannaLouise Bennett Traditionnel 00:00:561954
15Iron bar/mas charley bellHubert Porter Traditionnel 00:02:511953
16Solas market/water come a mi eyeLord Fléa Traditionnel 00:03:191954
17Donkey brayLord Fléa Traditionnel 00:02:161957
18Donkey cityLord Fléa Gérald Lyon 00:02:521952
19NebuchadnezzarLaurel Aitken Laurel Aitken 00:02:351957
110Mango timeCount Lasher Terence Perkins 00:02:561954
111Don't fence her inHarold Richardson Harold Richardson 00:03:191952
112Take her to jamaicaLord Messam Traditionnel 00:03:081951
113Noisy springBoysie Grant Eddie Brown 00:03:131951
114Island gal sallyCount Lasher Terence Perkins 00:03:091953
115Linstead market and day oThe Wigglers Traditionnel 00:03:001956
116BananaCecil Knott And His Joybell Orchestra Cecil Knott 00:02:251951
117Woman styleChin's Calypso Sextet Alerth Debasse 00:02:321952
118Irene and yo'fr'enFlea Lord Norman Thomas 00:03:201955
21Don't touch me tomatoThe Wigglers Traditionnel 00:03:151958
22Calupso medleyThe Wigglers Traditionnel 00:03:391958
23Magic composerLord Fléa Aka B.g. Bargee 00:02:171957
24Donkey cityLord Fly Gerald Lyon 00:02:391952
25Jamaica talkBabba Motta Ruby Thompson 00:02:411956
26Old lady you mash me toeHubert Porter Traditionnel 00:02:501954
27The ole man's driveCount Lasher Everald Williams 00:03:071951
28Breadfruit seasonCount Lasher Terence Perkins 00:03:061957
29It all began with adam and eveLord Fléa Norman Thomas 00:02:391957
210LimboThe Wrigglers Traditionnel 00:02:111958
211Mary annThe Wrigglers Charles Hubert Raphaël 00:02:381958
212BargieHubert Porter Aka B.g. Bargee 00:03:151953
213DoctorCount Lasher Terence Perkins 00:03:101954
214Biggest maracasThe Wrigglers Denzil Laingt 00:02:041957
215PerseveranceCount Lasher Terence Perkins 00:02:301954
216Night food recipeChin's Calypso Sextet Alerth Debasse 00:03:091952
217Calypso cha chaCount Lasher Terence Perkins 00:03:001954
218Sweet chariotLaurel Aitken Laurel Aitken 00:03:231957
Availability

Usually ships in:

3-5d.gif




Vous pouvez acheter ce produit :
- Chez votre disquaire (distribution Socadisc), chez votre libraire (distribution Frémeaux & Associés) ou par téléphone au 0143749024
- Sur lalibrairiesonore.com Acheter ce produit
- Sur librairie-audio.comAcheter ce produit Pré écoute possible de certains produits!

Egalement disponible aux éditions Frémeaux & Associés :

JAMAICA RHYTHM & BLUES 1956-1961
   
JAMAICA RHYTHM & BLUES 1956-1961
Les légendaires Chris Blackwell, Clement “Coxsone” Dodd, Duke- Reid, Prince Buster, Edward...
JAMAICA RHYTHM & BLUES 1956-1961
HARRY BELAFONTE
   
HARRY BELAFONTE
Le Calypso d’Harry Belafonte sera le premier album de l’histoire du disque à atteindre le...
HARRY BELAFONTE
TRINIDAD - CALYPSO  (1939 - 1959)
   
TRINIDAD - CALYPSO (1939 - 1959)
Très influent, et avant d’être repris dans toutes les Caraïbes puis par Harry...
TRINIDAD - CALYPSO  (1939 - 1959)
USA JAMAICA, THE ROOTS OF SKA - (1942-1962)
   
USA JAMAICA, THE ROOTS OF SKA - (1942-1962)
Bien des mystères entourent les origines du ska, célèbre genre musical né...
USA JAMAICA, THE ROOTS OF SKA - (1942-1962)


Last Updated: Monday, 20 October 2014 15:00
Fremeaux


Je suis :

Un particulier Un libraire

Un disquaire Une bibliothèque
 meublenatureok.gif

Catalogue Frémeaux
Catalogue Frémeaux
Je souhaite recevoir
le catalogue
Catalogue Frémeaux
Catalogue Frémeaux

Les livres sonores à l'écoute
templatefrmeaux_correc16.jpg
Fremeaux
Grand prix In Honorem
de l'Académie Charles Cros
pour son oeuvre d'éditeur

Fremeaux

VALSE MUSETTE - ANNÉES 20-30 - Volume 1
VALSE MUSETTE - ANNÉES 20-30 - Volume 1
La quintessence de la valse musette enregistrée dans les années d’or du bal de la France...

RAUL BARBOZA
RAUL BARBOZA
Les vieux Guaranis se souviennent. Ils se souviennent du début des temps et de Ñanderuvusu, créateur de la...

PELERINAGE ANDALOU : ROCIO GRANDE
PELERINAGE ANDALOU : ROCIO GRANDE
Flamenco et sons naturels dans les marismas.
Peut-être l’Andalousie a-t-elle connu cette tolérance en...

LA VARIETE QUEBECOISE 1900 - 1960
LA VARIETE QUEBECOISE 1900 - 1960
Le Québec a toujours affirmé sa culture avec une foi identitaire tant pour le folklore et la...

LA VALSE VIENNOISE 1930-1959
LA VALSE VIENNOISE 1930-1959
Reine des valses, étalon-or de la danse à trois temps, la valse viennoise est un art intemporel...

FELIX LECLERC
FELIX LECLERC
Vous avez entre les mains un corpus unique d’enregistrements inédits de celui qui a placé...

ELVIS PRESLEY FACE À L’HISTOIRE DE LA MUSIQUE AMÉRICAINE VOL.1 (1954-1956)
ELVIS PRESLEY FACE À L’HISTOIRE DE LA MUSIQUE AMÉRICAINE VOL.1 (1954-1956)
Avec ses interprétations inspirées, sa voix de séducteur, son répertoire choisi...

CHORO
CHORO
Première véritable anthologie sur le plus ancien genre musical brésilien, né à Rio vers 1880 :...

CANADA FOLKSONGS 1951-1957
CANADA FOLKSONGS 1951-1957
Le Canada est un territoire politique qui n’a pas une culture identitaire le représentant, mais...

BAHIA : DE BAHIA AUX SERTOES 1939-1955
BAHIA : DE BAHIA AUX SERTOES 1939-1955
Teca Calazans illustre la spécificité de la culture musicale du Nordeste Brésilien en deux volets bien...

AU PAYS DU TEMPLE DU SOLEIL - PEROU: LIMA, PUNO, CUZCO, AYACUCHO ET AMAZONIE
AU PAYS DU TEMPLE DU SOLEIL - PEROU: LIMA, PUNO, CUZCO, AYACUCHO ET AMAZONIE
Ce disque est un hommage post-mortem à Serge de Bru, disparu à 29 ans, en septembre 1970, dans...

ALPES,NORD ET EST (1930 - 2006)
ALPES,NORD ET EST (1930 - 2006)
L’aire Franco-Provençale (Val d’Aoste, Suisse Romande, Savoie, Lyonnais…) Franche-Comté, Alsace,...

Radio france  ina  rfi



Rechercher dans le catalogue Frémeaux
Toutes les catégories :
Advertisement
Titre_Nouveau_Catalogue.gif
Nouveau Catalogue 2014-2015
anniversaire
Anniversaire Sagan
Inédits
Quincy Jones Live à Paris
Titre_cours_particulier.gif
Collection Complète
Feuille Nouveautés

Dictionnaire des Artistes
Dictionnaire des Artistes
Dictionnaire des Artistes
Présentation

• Pourquoi fremeaux.com ?
• Autorisations Cinéma, TV, musées...
• Une culture d'entreprise
• Charte qualité

Mémoires et études
Edité par Fremeaux et Associés
visuinternetdompublic.gif
Le patrimoine
sonore en
danger!
Interview de
Patrick
Frémeaux

Mémoires et études


Historial
Grande Guerre
Titre_Publicite.gif
Pub Net Cat. LibSonore 200pixels.png
Permanence d'un Expert
Expertise Millon
Philosophie | Sciences Humaines | Histoire | Livres sonores | Contes | Enfants de 2 A 5 ans | Enfants de 6 A 11 ans | Son de la nature | Collection the quintessence | Jazz
Intégrale Django Reinhardt | Blues | Country & Rockn Roll | Gospel | Chanson française | Les cinglés du music hall | World Music | Classique | Frémeaux & Ass. Télévisions
Mentions légales - Recommander ce site - Ajouter aux favoris - Nous contacter - © 2006 Frémeaux et Associés
20, rue Robert Giraudineau - 94300 VINCENNES - FRANCE - Tél : +33 1 43 74 90 24 - Fax : +33 1 43 65 24 22
templatefrmeaux_correc69.gif