Guarana
Guarana
Ref.: LLL309

LEE KONITZ - CESARIUS ALVIM

Ref.: LLL309

Direction Artistique : JEAN LOUIS WIART

Label : LA LICHERE / FREMEAUX & ASSOCIES

Durée totale de l'œuvre : 40 minutes

Nbre. CD : 1

Sélectionnez une version :
Grâce à ce pack, vous bénéficiez d’une remise de 16.67 % soit de 4,99 €
Cette œuvre est déjà dans votre panier
Une version numérique de cette œuvre est déjà dans votre panier
Expédié sous 24 à 48h
Distinctions
Recommandé par :
  • - * * * * JAZZMAN
  • - * * * * CLASSICA
  • - CHOC JAZZ MAGAZINE
Présentation

La rencontre historique de Lee Konitz avec Cesarius Alvim organisée par Jean Louis Wiart pour son label Axolotl. Rééditée à la fin des années 90 par le Label La Lichère pour Frémeaux & Associés.
Claude Colombini

(...) on est séduit par la dimension aérienne des mélodies, par la finesse des harmonies (...)'
Jazzman

'Ces échanges se font naturellement, comme si ce duo avait des années de présence commune à mettre en jeu...'
Le Monde
 
'C’est proprement aérien, plein d’émotion […] Une rencontre au sommet.'
Jazz Notes
Xouni • Emeraude • Mr Lee • Baião • Flowers • Guarana (part 1) • Guarana (part 2) • Valsando • Peace.
Droits : Axolotl exploité sous licence par Groupe Frémeaux Colombini SAS.



Xouni • Emeraude • Mr Lee • Baião • Flowers • Guarana (part 1) • Guarana (part 2) • Valsando • Peace.

Complétez votre collection
Œuvres sélectionnés
Guarana
Version CD
V. CD
19,99 €
Mademoiselle Swing
Version CD
V. CD
19,99 €
Rodolphe Raffalli En Amérique Latine
Rodolphe Raffalli
Version CD
V. CD
19,99 €
=
Pour un prix total de
53,98 €
au lieu de 59,98 €
Presse
Jean-Louis Wiart fait preuve d’acharnement pour faire vivre des disques dont la beauté de la musique est sans concession avec les impératifs commerciaux. Ce label co-édite avec le label La Lichère et Frémeaux & Associés le travail de François Tusques, de Guillaume de Chassy, ou la rencontre superbe de Césarius Alvim avec Lee Konitz. Sparked by Jean Louis Wiart, this label is recognised for its discs of a certain musical beauty which does not particularly comply with commercial requisites. This label, co-publishes, along with La Lichère and Frémeaux & Associés, the works of François Tusques, Guillaume de Chassy and the superb teaming up of Césarius Alvim with Lee Konitz.
Lire davantage Lire moins
Cesarius ALVIMSi Cesarius Alvim est sans doute l’un des plus grands contrebassistes de sa génération, ce dernier a aussi réussi à s’affirmer depuis la fin des années 1980, comme l’un des pianistes de référence du jazz.Né au Brésil en 1950, Cesarius Alvim s’installe en France à 20 ans pour faire des études au Conservatoire Supérieur de Musique de Paris. Il rencontre Bill Evans, Herbie Hancock et Martial Solal, joue et enregistre des disques avec de nombreux musiciens dont Jean-François Jenny Clarke ou encore André Ceccarelli. Proche de Patrick Tandin, il signe deux disques sur le label La Lichère « Threefold » avec Eric Le Lann et Eddie Gomez en 1988, réédité par Frémeaux & Associés en 2010, et « Guarana » en duo avec Lee Konitz, produit par Jean Louis Wiart / AxolOtl en 1996 et réédité chez Frémeaux & Associés en 2002.Grand prix de l’académie Charles Cros en jazz et en musique contemporaine, il compose régulièrement pour l’orchestre Philharmonique de Radio France ou l’Opéra de Paris.En 2010, il retrouve Eddie Gomez et enregistre Forever chez « Plus Loin Music ». En 2012, Frémeaux & Associés propose pour la première fois à l’artiste de réunir ses deux carrières en re-recording sur un disque. Une rencontre unique et intime.Augustin BONDOUX © FREMEAUX & ASSOCIES BIOGRAPHIE (CESARIUS ALVIM)
Lire davantage Lire moins
  A l’automne 1988, Patrick Tandin, producteur de jazz et homme de radio, lance le label La Lichère, maison de production phonographique dédiée au jazz et la world music qui présentera : Okay Témiz, John Greaves, Richard Raux, Debora Seffer, Marcel Azzola, Raul Barboza, Benoît Blue Boy, Senem Diyici, Didi Duprat, Les Primitifs du Futur, La Campagnie des musiques à ouïr, Michel Godard, Jean-Charles Capon, Richard Galliano, Jo Privat et le concept mondial du revival accordéon Paris Musette. Juillet 2000, Patrick Tandin nous quitte à 55 ans. Le label La Lichère, est alors repris par son frère Jean-Pierre Tandin, qui assure une politique dynamique, en co-édition avec Frémeaux & Associés, dédié à une relecture originale et créative du patrimoine musical : Spice Bones, Rodolphe Raffalli, le tentet de Stan Lafferière, Annie Papin, Isabelle Carpentier, Les frères Ferret avec Alain Jean-marie, Capon et Escoudé… Pour la première fois dans le disque, la direction artistique est assurée par un comité d’écoute collégial (Franck Bergerot, Julien Dellifiori, Pascal Anquetil, Antoine Tandin, Jean-Pierre Tandin et Patrick Frémeaux) permettant de servir la logique de ce label indépendant ; être un espace de liberté et d’expression pour les musiciens contemporains, un espace d’accueil de tous les métissages à l’abri des modes et de l’air du temps. En décembre 2005, Jean-Pierre Tandin et Antoine Tandin cèdent à Frémeaux & Associés le catalogue La Lichère. Le comité d’écoute collégial conserve son aptitude à proposer des productions mais la direction artistique est désormais assurée par Patrick Frémeaux en collaboration avec Benjamin Goldenstein. Avec pour double objectif de continuer à faire vivre la carrière phonographique des artistes maisons, Rodolphe Raffalli, Raul Barboza… et d’ouvrir les portes aux artistes dont la culture est à mi-chemin entre le jazz et les musiques traditionnelles, conservant ainsi l’esprit de La Lichère, Christophe Lartilleux (Latcho Drom), Gadjo Combo, un film sur l’accordéon par Pierre Barouh, Patrick Favre, Jacques Bolognesi, Emy Dragoï…Parallèlement, Denis Leblond, au sein de ‘Tempo Spectacle’, poursuit l’organisation de concerts des artistes La Lichère (Primitifs du Futur, Paris Musette, John Greaves, Raul Barboza…) et produit les deux derniers disques de Benoît Blue Boy. Enfin, La Lichère accueille dans son catalogue le travail de Jean-Louis Wiart – AxolOtl, producteur indépendant, dont la politique artistique est proche de celle initiée par Patrick Tandin (Guillaume de Chassy, Patrick Favre, Lee Konitz, Cesarius Alvim…).Claude Colombini Frémeaux In autumn 1988, jazz producer and radio personality, Patrick Tandin created the La Lichère label, a record company specialising in jazz and world music such as Okay Témiz, John Greaves, Richard Raux, Debora Seffer, Marcel Azzola, Raul Barboza, Benoit Blue Boy, Senem Diyici, Didi Duprat, Les Primitifs du Futur, La Compagnie des musiques à ouir, Michel Godard, Jean Charles Capon, Richard Galliano, Jo Privat and the international revival of Paris Musette accordion music.  In July 2000, Patrick Tandin passed away at the age of fifty-five.  Today, the dynamic La Lichère label, having been taken over by his brother Jean Pierre Tandin, with the collaboration of Frémeaux & Associés, specialises in an original and creative review of the musical heritage :  Spice Bones, Rodolphe Raffalli, Stan Laffériere’s tentet, Annie Papin, Isabelle Carpentier, the Ferret brothers with Alain Jean-Marie, Capon and Escoudé etc.  For the first time in the history of recorded music, the artistic direction is handled by a collegial committee (Franck Bergerot, Julien Dellifiori, Pascal Anquetil, Antoine Tandin, Jean Pierre Tandin and Patrick Frémeaux), enabling this independent label to give freedom and expression to contemporary musicians and to open doors for artists who do not enter specific musical categories. Since 2006, the catatalog is owned by Frémeaux & Associés.Patrick Tandin, une pleine vieJe me souviens d’un drôle de mec sur Jazz à Fip, qui parlait du jazz comme on croque une pastèque, avec du jus plein les joues. Il avait quitté FIP pour créer Jumbo Jazz sur une radio indépendante et avait choisi pour générique Le retour de la baleine bleue d’Eddy Louiss. Je me souviens d’y avoir entendu Bernard Lubat et André Minvielle faire le bœuf à l’improviste devant les micros. Je me souviens de son hameau en Ardèche, La Lichère. Sous sa fenêtre, il y avait un couple de crécerelles qu’il appelait Geoges et Georgette. Le samedi, on se peignait les oreilles en bleu et on descendait faire la fanfare en ville. Une année, Eddy Louiss tenait la grosse caisse. Le soir, on remontait dans les montagnes faire le bal. On jouait Eddy soit bon ; Eddy jouait la série tango. Je me souviens qu’à La Lichère, il y avait la place Billie-Holliday, le pont Sonny-Rollins…Eddy, Didi Duprat et Hermeto Pascoal avaient inauguré leurs propres plaques. Je me souviens que lorsqu’il créa le label La Lichère, il avait loué le Bataclan un mardi soir, pour que les enfants qui n’avaient pas d’école le lendemain puissent venir. L’invitation disait : «  Venez avec des fleurs ». Jamais on avait vu le Bataclan aussi fleuri. Je me souviens que le 22 Mars, il essayait toujours de sortir un disque, ou d’être en studio, pour commémorer l’étincelle qui déclancha Mai 68. Je me souviens des disques : Senem Diyici, François Chassagnite, Richard Raux, Ecume, Cesarius Alvim, Data Error, Richard Galliano et Jean-Charles Capon, Michel Godard, John Greaves, Benoît Blue Boy, Paris-Musette, Raul Barboza, Les Primitifs du Futur, Okay Temiz et Sylvain Kassap, La Campagnie des musiques à ouïr…Je me souviens qu’il avait toujours un instrument de musique entre les mains, qu’il chantait Viens de Gilbert Bécaud, La Folle Complainte de Charles Trenet et Sweet Home Chicago de Robert Johnson. Je me souviens qu’il voulait amener le jazz dans les villages, qu’à cette intention il avait monté le festival des Vans et des trois vallées avec une poignée de bénévoles, deux bouts de ficelles, sa bite et son couteau. Je me souviens qu’on s’était moqué de lui, mais aujourd’hui, aux Vans, on lit Jazzman au salon de coiffure et le fils du coiffeur fait huit heures de saxophone par jour. Je me souviens que, lorsque Jo Privat avait vu sa trogne ronde et cramoisie de soleil et d’appétit de vivre, il l’avait surnommé « La Tomate ». Je me souviens que quelques jours avant sa mort, il avait la tête comme un radis et le teint terreux, qu’on ne voyait plus que ses dents de croqueur de pastèque qui disaient en riant « c’est rien, on va continuer ». Avant de partir, le 12 Juillet 2000, comme un pied de nez à la mort, Patrick a confié à son fils Antoine et à son frère Jean-Pierre le soin de continuer les productions du label la Lichère en partenariat avec Frémeaux & Associés. « C’est rien, on va continuer ».Franck BERGEROT  © JAZZMAN                                       Mort du producteur de disques Patrick TandinPatrick Tandin est mort le 12 Juillet des suites d'un cancer à l'âge de 53 ans à Montpellier. Homme de radio (FIP...) et de spectacles (le Festibal de Vans en Ardèche), il avait surtout exercé la fonction de producteur de disques, créant notamment le label La Lichère (Paris Musette, les Primitifs du Futur, Raul Barboza...)© LIBERATION
Lire davantage Lire moins
« Il existe au moins deux points communs entre ces disques : la formation musicale (un duo entre piano et saxophone) et la grande originalité dans le contexte du jazz actuel. Le programme des deux disques ce compose pour l’essentiel de compositions originales. Guarana est le plus touchant, Voyages Divers, le plus original.»Stéphan VINCENT-LANCRIN - CLASSICA
Lire davantage Lire moins
Il existe au moins deux points communs entre ces deux disques : la formation musicale (un duo entre deux piano et saxophone) et la grande originalité dans le contexte du jazz actuel. Le programme des deux disques se compose pour l’essentiel de compositions originales. Guarana est le plus touchant, Voyages divers, le plus original. Lee Konitz possède, au saxophone alto, une sonorité d’écorché vif, plein d’abandon et, souvent, d’une tristesse qui ne manque jamais d’émouvoir. Même s’il joue sur un piano mal réglé, Cesarius Alvim est sur la même longueur d’onde, avec urgence (sinon avec une grande recherche de sonorités). Improvisant sans filets, sans esbroufe, de manière dépouillée, les deux musiciens ne cessent de surprendre, loin de tous clichés, mais leurs leur discours n’atteint hélas pas toujours un port. Avec Voyages divers, le pianiste René Bottlang et le saxophoniste soprano Jean Querlier rendent évidemment hommage au Voyage d’hiver de Schubert, dont ils reprennent d’ailleurs un lied. Le discours est en un sens plus abouti que chez Konitz et Alvim, plus construit. Prompt à franchir les frontières, il recrée un univers aussi proche de la tradition classique que de celle du jazz, un univers mystérieux et fascinant, dont la glace abrite une discrète ironie.Stéphan VINCENT-LANCRIN - CLASSICA
Lire davantage Lire moins
« Avec Guarana, Lee Konitz prolonge une inoubliable série de duos qui ont, tour à tour, contribué à façonner une sensibilité devenue presque classique dans l’histoire du jazz. Ainsi, après Joe Henderson, Elvin, Martial Solal ou Michel Petrucciani, parmi beaucoup d’autres, c’est au compositeur, contrebassiste et pianiste brésilien Césarius Alvim – un autre partenaire de Solal – qu’il revient de reprendre le fil de la tradition du « duo avec Lee Konitz. »David SMADJA – JAZZ HOT
Lire davantage Lire moins
« D’abord pianiste, puis contrebassiste, Cesarius Alvim passe, selon les saisons du cœur, de l’un à l’autre instrument. En duo avec le saxophoniste Lee Konitz, c’est le piano qu’il a choisi. Il a composé de courts thèmes, marqués par un souci d’espace autant que par une organisation très rythmique du clavier. Lee Konitz, faux classique tant sa musique a toujours anticipé les révolutions du jazz depuis le début des années 1950, trouve dans les propositions d’Alvim la matière d’un jeu qui souligne et à son tour renvoie. Ces échanges se font naturellement, comme si ce duo avait déjà des années de présence commune à mettre en jeu. La couleur générale est à l’impressionnisme et à l’abstraction – avec des détours par Bach – et suscite le désir que cette réussite due au hasard d’une rencontre s’installe dans la durée. »Par S. SI.- LE MONDE
Lire davantage Lire moins
C’est proprement aérien, plein d’émotion […] Une rencontre au sommet. JAZZ NOTES
Lire davantage Lire moins
... on est séduit par la dimension aérienne des mélodies, par la finesse des harmonies... JAZZ MAN
Lire davantage Lire moins
Liste des titres
  • Piste
    Titre
    Artiste principal
    Auteur
    Durée
    Enregistré en
  • 1
    Xouni
    Lee Konitz, Cesarius Alvim
    Cesarius Alvim
    00:04:48
    2002
  • 2
    Emeraude
    Lee Konitz, Cesarius Alvim
    Cesarius Alvim
    00:04:33
    2002
  • 3
    Mr. Lee
    Lee Konitz, Cesarius Alvim
    Cesarius Alvim
    00:03:04
    2002
  • 4
    Baião
    Lee Konitz, Cesarius Alvim
    Cesarius Alvim
    00:02:23
    2002
  • 5
    Flowers
    Lee Konitz, Cesarius Alvim
    Cesarius Alvim
    00:05:08
    2002
  • 6
    Guarana, Pt. 1
    Lee Konitz, Cesarius Alvim
    Cesarius Alvim
    00:04:56
    2002
  • 7
    Guarana, Pt. 2
    Lee Konitz, Cesarius Alvim
    Cesarius Alvim
    00:07:43
    2002
  • 8
    Valsando
    Lee Konitz, Cesarius Alvim
    Cesarius Alvim
    00:04:25
    2002
  • 9
    Peace
    Lee Konitz, Cesarius Alvim
    Cesarius Alvim
    00:03:42
    2002
commander les produits Frémeaux ?

par

Téléphone

par 01.43.74.90.24

par

Courrier

à Frémeaux & Associés, 20rue Robert Giraudineau, 94300 Vincennes, France

en

Librairie ou maison de la presse

(Frémeaux & Associés distribution)

chez mon

Disquaire ou à la Fnac

(distribution : Socadisc)

Je suis un(e) professionnel(le)

Librairie, disquaire, espace culturel, papeterie-presse, boutique de musée, médiathèque…

Contactez-nous