Fiddlin' Ian Mccamy And His Celtic Reelers
Fiddlin' Ian Mccamy And His Celtic Reelers
Ref.: FA436

SLEEP SOUND IN THE MORNING

IAN MC CAMY

Ref.: FA436

Label : Frémeaux & Associés

Durée totale de l'œuvre : 37 minutes

Nbre. CD : 1

Sélectionnez une version :
Grâce à ce pack, vous bénéficiez d’une remise de 16.67 % soit de 4,99 €
Cette œuvre est déjà dans votre panier
Une version numérique de cette œuvre est déjà dans votre panier
Expédié sous 24 à 48h
Distinctions
Recommandé par :
  • - RECOMMANDÉ PAR TRAD MAGAZINE
  • - * * * DIARIO DE NOTICIAS
  • - RECOMMANDÉ PAR ÉCOUTER VOIR
  • - RECOMMANDÉ PAR DIRTY LINEN
  • - SÉLECTIONNÉ PAR CELTIC MAGAZINE
  • - “EXCELLENT DISQUE” JULIEN DELLI FIORI, FRANCE INTER
Présentation

Irish Music of North America.


All of Mahattan will hear this today, live steam !
The New York Post

L'héritage Anglo-saxon de la musique celtique des Etats Unis d'Amérique.


Le Berceau de la musique Celtique trouverait son origine en Irlande de l'Ouest. A partir de ses racines, elle évoluera à travers les siècles en s'étendant jusqu'à l'Amérique du Nord. Ian McCamy, violoniste originairede New-York City et de souche écossaise, exprime avec sensibilité la musique de ses racines, retrouvée au fil de ses périgrinations musicales - la maîtrise de son instrument et l'affirmation de son style en ont fait l'un des solistes renommés de la musique celtique. Il est accompagné par les Celtic Reelers dont le son propulsif et vigoureux produit une musique chargée d'énergie, aussi gracieuse qu'éloquente. Qu'il s'agisse de chansons, de reels cadencés et rapides, de jigs dansantes, d'airs expressifs ou de ragtimes swinguants, leur esprit et leurs talents musicaux confirmés ne manqueront pas de vous rappeler une généreuse ambiance : celle de la troisième classe des grands paquebots, illustrés dernièrement par le film 'Titanic'.
 Patrick Frémeaux

Droits audio : Groupe Frémeaux Colombini. (Visuel de couverture par Robert Crumb).



THE LARK IN THE MORNING, THE WIND THAT SHAKES THE BARLEY and THE BOY OF MALIN . COLLIER'S JIG and A TRIP TO IRELAND . THE RED APPEL RAG . THE IRISH ROVER and DENNIS MURPHY'S POLKA . PE AR EIRINN TI - NEOSFAIDH CE HI . THE SLEEPING POLICEAN, THE FOLLOWING JIG and BREAK THE BOW . THE WISE MAID and BEAUMONT RAG . THE GOVEN PALACE LAMENT . COROFINS AND THE TAR ROAD TO SLIGO . JACK BROKE THE PRISON DOOR, SLEP SOUND IN THE MORNING and THE HIGH ROAD TO LINTON

Presse
              VELHARIASDIGITAIS par diario de noticiasA Frémeaux & Associés é uma editoria independente francesa dedicada à arqueologia, com queda para a « world music » e para a literatura. A sua identidade não é facil de definir, mas os seus álbuns  são fáceis de identificar. Deguem-se quatro pequenos exemplos. O grafismo de álbuns, a qualidade dos conteúdos e a inventividade das suas propostas fazem de francesca Frémeaux & Associés uma das mais interessantes editoras independentes dedicadas à « world music », departamento arqueológico. A casa de Patrick Frémeaux não é fácil de definir, e o prazer em seguir com atenção os discos que dela vão saindo deve-se, não tanto à identificação com a sua linha estética, mas, sobretudo, à imprevisibilidade dos seus lançamentos : do jazz de Lester Young aos discursos do general De Gaulle, da leitura da obra de Louis Ferdinand Céline à gravação do cantar dos pássaros mediterrânicos, passando pela velha mùsica brasileira ou pelo fado, tubo cabe no seio da prestigada Frémeaux, desde que tenha um toque de exotismo ou um leve odor a prateleiras poeirentas.Do Quebeque a CubaGrande parte da sua fama nasceu dos seus cuidados mergulhos em arquivos sonoros mais ou menos desconhecidos. É esse o caso do duplo álbum « Québec – Cent Ans de Chansons Folkloriques ». Englobado temas registados entre 1917 e 1954, este trabalho traça um retrato bastante consistente do folclore na região francófona do Canadá, durante a primeira métade do século XX. Apesar de estar inserida numa tradiçião europeia, a canção do Quebeque acabou por se ramificar, em virtude do isolamento das primeiras comunidades de colonos, que dificultava as tros culturais, estimulando, ao mesmo tempo, a variedade de géneros e de interpretações, pelo menos até à revolução industrial de meados do século XIX. Esta diversidade acabou por invadir outros países de influência francófona, e por isso não dixa de ser natural que temas como « On Est Canayen ou Ben on l’Est Pas » (1930) ou « Martin La Gran’Barbe » (1929) nos soem familiares. A paleta de interpretações é bastante alargada, e vai desde quarteto vocais a excelentes duos, como é o caso de Alan Mills & Hélène Baillargeons ? Apesar da mà qualidade do som, este um conjunto de registos altamente recomendáveis. Mais leve e inocente, mas com a simpatia dos ritmos das Caraíbas, « Félix Valvert – Les Années Cubaines 1994-1948 » reúne num único disco as rumbas que transformaran a cervejaria La Coupole, em Paris, num dos maiores templos da música sul-americana. Valvert era um saxofonista tenor natural de Guadalupe (morreu em 1995, aos 90 anos de idade), cujo talento pode ser aferido em faixas como « Babalu », mas que não demorou a saltar do seu instrumento de eleição para a direcção de Feli’s Boys Orchestra, que aqui podemos ouvrir em clássicos intemporais como « Mucho Mucho Mucho » ou « Brazil » (cujos créditos são erradamente atribuídos a um tal de M. Lecuona, jà que apenas se trata de uma varição da « Aquarella do Brasil » de Ary Barroso), em muito devedores dos excelentes vocaís de Pedro Lugo Machin. A Paris do pós-guerra tinha tudo para ser um lugar muito frequentavel.Velho som, novo discoQue a Frémeaux & Associés não se dedicada unicamente à « world music », aí está « Live ! » para o provar. Registo ao vivo de um já envelhecido mas ainda incansável Screamin’Jay Hawkins, ele documenta a apetência apra pisar palcos desta figura marcante do dealbar do rock’n’roll, falecida em Fevereiro. Brilhante intérprete de temas como « Tutti Fruti » e compositor de sucessos como « I Put A Spell On You » ou locuras como  « Constipation Blues », Screamin’Jay Hawkins é um « entertainer » de primeira água, como um humor picarte « on the rocks » e muita extravagância (a alcunha « screamin’ » não nasceu por acaso). Gravado en 1988 no Meridien de Paris, este « Live ! » é, por incrível que pareça, o seu primeiro registro ao vovo. Traçando um panorama alargado da sua carreira e evidenciando toda as suas qualidades, é um disco indispensável para todos os admiradores do rock’n’roll. « The Devil is on the losse ». « Sleep Sound in the morning » é um dos (poucos) casos de discos novos e originais – o som é tao bom que até estranhamos – lançados pela Frémeaux. Da autoria de Fiddlin’lan MacCamy, ele apresenta uma dúzia de « jigs » e « reels », que convidam à dança e põem os tímpanos aos saltos. Como se pode ler no « press release », « se a armosfera do « deck » de teceira classe do ‘Titanic » trouxe alegria ao seu caração », então este disco tem todas as condições para o satisfazer. Não porque a música seja de terceira classe, mas porque McCamy, que até é natural de Nova lorque (apeser de ter antepassados escoceses), é um digno cultor da herança céltica. E o álbum ainda tem outra qualidade : o seu grafismo é da autoria de Robert Crumb, com o trço que catapultou os « underground comics » americanos para o estrelato. Aconselhável para coleccionadores de BD e apreciadores de violino.João Miguel TAVARES© DIARIO DE NOTICIAS
Lire davantage Lire moins
IAN Mc CAMY est né à New York en 1970, de parents d’origine Ecossaise. Dans ses premiers souvenirs résonnent ces soirées passées entre ses parents à écouter la musique traditionnelle écossaise et irlandaise que l'on jouait dans les divers pubs et tavernes de New York. Grandir au milieu de l'un des plus grands carrefours de la musique et être né dans une famille d'artistes est une aubaine et il n'est pas étonnant que dès son plus jeune âge, Ian McCamy, ait baigné dans la musique. Lorsqu’à six ans il commence à jouer du violon, il est déjà considérablement influencé par ses nombreuses expériences familiales. D'origine américano-écossaise les traditions musicales des deux côtés de l'Atlantique sont profondément ancrées dans ses racines : de l'Île de Bute en Écosse au Smoky Mountains du Tennessee ; de la Nouvelle Écosse jusqu'au Texas, ces chemins ancestraux tracent le fil de son inspiration et sont directement reflétés dans son style personnel.Ian étudie le violon classique avec Nathalie Ghent du Metropolitan Opera de New York, et joue des airs traditionnels à la maison. Il étudie la musique à l'Ecole d'Art de la Guardia et plus tard au City College de New York. En 1991, après un séjour d'été en France et en Allemagne, il prend, sans encore le savoir, le chemin de l’émigration vers l’Europe – où il vit depuis lors.Tout comme ses ancêtres, Ian a toujours eu l'âme aventurière et au gré de ses pérégrinations joue au ménestrel sur sa route. Après un long séjour en Écosse en 1992, il prend route pour la France où la musique traditionnelle est en plein essor. A son arrivée à Paris, il est l'un des fondateurs du groupe "The Prodigal Sons" avec Billy O'Brien, Noel Burke (frère de Kevin Burke), Matthew Greenhill et Sean Macabe entre autres, et joue surtout avec la communauté Irlandaise de Paris. Après cette première expérience en France, Ian continue à jouer avec nombre de formations, pour finalement s'installer dans le sud de la France en 1998 où il crée son groupe "The Celtic Reelers".Depuis leurs débuts "Ian McCamy and his Celtics Reelers" connaissent un succès grandissant. Deux albums en quatre ans, une longue liste de festivals en France, Suisse et Belgique, des apparitions à la télévision et à la radio, d'innombrables concerts dans des clubs et centres culturels, et un nombre croissant de fans.Leurs deux albums, parus chez Frémeaux & Associés, ont été acclamés par la presse. Trois bravos par Trad Magazine, déclaré « excellent disque » par France Inter, trois étoiles par Diaros de Noticias en Espagne, recommandé par Dirty Linen (USA), et sélectionné par Libération. En 2000 leur premier album est nominé aux "Europeean World Music Charts".Ces six dernières années Ian a eu le plaisir de partager l'affiche avec quelques-uns des plus grands artistes de notre temps. En Country avec Charley McCoy, Rosie Flores, Carlton Moody Branscombe Richmond, Sarah Jory, Hank Thompson. En musique celtique avec: Kevin Burke, Gerry O'Briain, Altan, James Kean, Sharon Shannon, Brian Bolger Tri-Yann, Churchfitters et avec des artistes français: Les Primitifs du Futur, Dominique Cravic, Soldat Louis, Wig a Wag, Michael Jones et Erik Marchand.Une des amitiés les plus importantes que Ian ait tissé sur son chemin est celle de Robert Crumb l'artiste de BD underground. Depuis des années, Robert l'a influencé dans sa façon de jouer du violon à travers son énorme savoir musical et son immense collection de disques. De sa collaboration musicale avec Robert Crumb ont résulté deux enregistrements, sur "World Musette" par les Primitifs du Futur et sur le tout récent CD inclus dans le "Robert Crumb Handbook". Robert a magnifiquement illustré les deux albums d'Ian, ce qui est un honneur partagé par peu.Le voyage continue aujourd'hui, et Ian est toujours à l'affût des traditions musicales de ses ancêtres, recherchant la façon de jouer, le son et l'histoire des morceaux joués par les grands musiciens des années 1920, 1930. Bio © Ian Mc Camy (Biographie Frémeaux & Associés)Growing up in one of the greatest cross roads of music, it is no wonder that from a young age Ian McCamy, a native New Yorker, was surrounded by great music. Some of his earliest memories come from under his parent's feet in any one of the various pubs or taverns in New York City where traditional Irish and Scottish music was being played. At the age of six, when he started to play the fiddle, his influences were already numerous and notably from family experiences. Being from a Scots/American background Ian’s roots are deeply anchored in musical traditions from both sides of the Atlantic: from The Isle of Bute in Scotland to the Tennessee Smokey Mountains in America and From Nova Scotia in Canada to Eastern Texas, these ancestral paths are the core of his inspiration and directly reflected in his personal style of fiddling.Throughout childhood Ian studied classical violin with Natalie Ghent of the New York Opera, and continued traditional playing at home. He went on to study music at The Laguardia School of arts and later at the City College of New York. In 1991 Ian unknowingly emigrated to Europe after a summer visit to Germany and France.Much like his ancestors Ian has always had the venturing soul, his wanderings have brought him to many places and through his travels Ian has always carried his fiddle with him, practicing the minstrel tradition on his way. After a long stay in Scotland in 1992, his travels brought him to France where there was a thriving traditional music scene at the time. Arriving in Paris, Ian was one of the founding members of “The Prodigal Sons” with Billy O’Brien, Noel Burke (Kevin Burke's brother), Mathew Greenhill and Sean Macabe, playing extensively throughout the Irish community in Paris. From this early start in France he went on to play in a multitude of formations eventually establishing himself during 1998 in the south of France where he created his own group “The Celtic Reelers”.From the beginning “Ian McCamy Celtic Reelers” have had wide success: two albums in four years, a long list of festival concerts throughout Switzerland, France and Belgium, radio and T.V. appearences, countless concerts in clubs and cultural centers, and a growing following of fans. Both the albums have had numerous rave reviews: Three Bravos by Trad Magazine, Excellent record by France inter radio, Three stars by Spain's Diaros de noticias, Recommended by Dirty Linen Magazine in the USA, Selectioned by Liberation, and in 2000 his first album was nominated on the European World Music ChartsOver the last six years Ian has had the pleasure to be programmed with some of the great artist of our time: in Country music with Charley McCoy on his last Four tours in Europe, Carlton Moody, Rosie Flores, Branscombe Richmond, Sarah Jory , Hank Thompson. In Celtic music festivals with: Kevin Burke, Gerry O’Briain, Altan, James Kean, Sharon Shannon, Tri-Yann, Brian Bolger, Churchfitters and with renowned French artists such as: Les Primitifs du Future, Dominique Cravic, Soldat Louis, Erik Marchand and Wig a Wag.One of the most important Friendships Ian has formed on his way has been with Robert Crumb the mythic underground comic artist. Over the years Robert has greatly inspired Ian’s fiddle playing through his extensive knowledge, musicianship and vast collection of old records. His musical collaboration with Robert has resulted in two recordings together, on “World Musette” by the Primif du Future and on the recent CD in the Robert Crumb Handbook with the Ian McCamy Quartette. Robert has magnificantly illustrated both of Ian’s albums, an honor shared by few.The journey continues today as Ian is still looking to the musical traditions lived by his ancestors, researching the playing, the sounds and the history of the tunes played by the great fiddlers and musicians recorded in the 1920’s & 30’s. Look for Ian McCamy and his Celtic Reelers in a city or town near you during the next tour in support of his latest album “The Drunken Landlady”.Bio © Ian Mc Camy (Biographie Frémeaux & Associés)
Lire davantage Lire moins
« Lorsque fiddle rime avec des noms comme Ted Furey ou René Werneer, on pense désormais aujourd’hui à Ian McCamy. ... » CELTICS
Lire davantage Lire moins
« Zesty versions of many familiar and mostly traditional Celtic tunes can be found on Fiddlin’Ian McCamy and his Celtic Reeler’s Sleep Sound In The Morning : Jigs, Reels ‘n’ Rags. The majority of tunes are in the traditional set form... » LDP – DIRTY LINEN Presse Anglaise
Lire davantage Lire moins
« A Frémeaux & Associés é uma editora independente francesa dedicada à arqueologia, com queda para a "world music" e para a literatura. A sua identidade não é fàcil de definir, mas os sues àlbuns são faceis de identificar. (…) « Da autoria de Fiddlin’ Ian McCamy, ele apresenta uma duzia de "jigs" e "reels", que convidam a dança e põem os timpanos aos saltos. Como se pode ler no "press release", "se a atmosfera do "deck" de terceira classe do "Titanic" trouxe alegria ao seu coração", então este disco tem todas as condições para o satisfazer. Não porque a mùsica seja de terceira classe, mas porque McCamy, que até é natural de Nova lorque (apesar de ter antepassados escoceses), é um digno cultor da herança céltica. E o album ainda tem outra qualidade, o seu grafismo é da autoria de Robert Crumb ; com o traço que catapultou os "underground comics" americanos para o estrelato. Aconselhàvel para coleccionadores de BD e apreciadores de violino. » João Miguel TAVARES – DIARIO DE NOTICIAS Presse Portuguaise
Lire davantage Lire moins
"Un répertoire complet de cette musique traditionnelle, où l’entrain, la bonne humeur, l’éloquence et le swing sont toujours au premier rang. Dans son genre des plus charmants" par Jazz Notes
Lire davantage Lire moins
"Quelques compos et une majorité de traditionnels tous magnifiquement interprétés...Ce disque a la pêche grâce à une majorité de tempos entraînants et à l’abondance des mélodies." par Le Cri du Coyote
Lire davantage Lire moins
"Une aubaine sonore de vieille Irish country suffisent pour envoler ce compère violoniste et ses folks au fin fond des notes de la Nouvelle-Orléans" par Lylo
Lire davantage Lire moins
"Violoniste avant tout, Ian mcCamy, originaire de New York city est né de parents de souche Ecossaise. Arrivé en France en 1992, il va rencontrer lors de multiples sessions à Paris mais aussi en Irlande, des musiciens qui vont l'inspirer et lui donner l'envie de s'installer définitivement. Loin de la Captial, c'est à Sauve, village médivéval du Gard, qu'il va former son premier groupe en 1998. aujourd'hui, à 34 ans, Ian McCamy avec son amour des rencontres et sa passion pour "la musique des violons qui swinguent", continue avec ses amis des "Celtic Reelers" à écumer les Planchers des pubs et festivals, pour notre plus grand plaisir..- Ian parle nous de tes influences? : Dès l’âge de sept ans, quand j’ai démarré la musique, ma mère me faisait écouter des disquesde violon des shetlands, j’aimais beaucoup tout le feeling qu’il y avait la-dedans…Puis après est venu l’écoute de disques purement style écossais, j’étais très impressionné par les Strathspeys et les fameux coups d’archet (déjà, rire…). Après une période « punk rock » post adolescence à la guitare, je me suis soudain réveillé et remis au violon vers 19 ans, suite au choc de l’écoute des « Bothy Bands » et surtout de Tommy People, car aucun mot ne peut décrire le pouvoir de son style si unique… Ensuite c’est les rencontres et les échanges lors des sessions aux Etats-Unis, Irlande, Ecosse et enfin en France qui font que ton styles’installe. Aux Etats Unis on appelle cela le Celtic cross over, plutôt un esprit d’ouverture qu’un style figé…et c’est ça qui me fait avancer aujourd’hui, plus que la reproduction ou la copie… - L’esprit de groupe tu aimes ça non ? Parles nous des "Celtics Reelers" :Ho ! C’est d’abord et toujours de belles rencontres depuis 1998 avec tout d’abord Rob Fuke, un guitariste incroyable qui connaissait tout les répertoires, on avait mçeme pas besoin de répéter. On a commencé à trois, et c’est en jouant dans les festivals en 1999 que Pascal Segard poly-instrumentiste de talent (Celtic soundscape avec Paddy keenan), et Olivier chambonnière « batteur swing » ont bien voulu nous rejoindre pour l’aventure du premier CD « Jigs Reels and Rags », après ça a été comme ça pendant trois ans avant qu’Angus Aird, surgi des brumes écossaises vienne ajouter une touche supplémentaire avec le charme de sa voix qu’ilavait  déjà bien rodée dans son pays, avec Kilbarchan pendant plusieurs années. - Comment s’est construit ton dernier album ? : Après quatre ans de concerts et tournées, on avait envie de faire quelquechose de nouveau ; la recherche d’une ambiance plus posée que le premier CD. On voulait plus de cha.nsons, des suites, qui sonnent plus écossais avec Angus Aird, et aussi des compositions que j’avais faites depuis quelques temps. On a aussi voulu faire quelque chose de plus vivant, qui reflète aussi toutes nos identitées. C’est un vrai enregistrement de groupe, plus chleureux, où le son a été presque exclusivement fait en direct, sauf pour quelques cotés techniques où le « son sur son » a été nécessaire. Ca aété une superbe expérience pour perfectionner la cohésion du groupe…,  .   - Tu ne peux pas nous parler de l’illustrateur de la jacquette, le mythique Robert Crumb ? : Agathe et moi nous connaissons Aline et Robert crumb depuis que nous sommes arrivés à Sauve, j’ai d’ailleurs fait de la musique aussi avec Robert, mais exclusivement pour le plaisir. Il m’a ouvert les portes d’un tas de musiques que je ne connaissais pas. C’est un homme discret et tellement humble qui a une connaissance énorme sur tout et précisement sur le vieux musette. Il m’a apporté beaucoup humainement et musicalement. Je ne voyais pas qui d ‘autre aurait pu illustrer nos jacquettes de CD et nous avons tous été très honorés qu’il ait accepté.   Déjà d’autres projets? : Oui, pour moi, d’écouter et de jouer plus de old time music, des choses plus swing des années 20 et 30 et d’apporter ces nouvelles influences et ces nouveaux sons dans le groupe. On a encore tellement de choses à découvrir dans les trésors musicaux américains et canadiens de ces années là… J’aimerais bien retrouver cet esprit là pour la suite !Le coin du curieux : Ian McCamy joue sur deux violons, l’un est un J.B Bastien Mirecourt 1930 trouvé dans une poubelle à New York et remis en état par lui même…L’autre est un violon américain new york 1890-luthier anonyme. Les cordes utilisées sont des Pirastro Tonica et des Spiro-Corde pour le jeu accoustique. Les micros utilisés pour l’electro-accoustique sont unpiezzo LR Baggs avec préampli Baggs." Interview réalisée par Patrick Plouchard pour Trad Magazine
Lire davantage Lire moins
"Ian McCamy à l’accent idoine. Lorsqu’il pleure c’est avec le lyrisme naïf d’une ballade irlandaise, et ses gigues ont la gaieté d’un temps où la note bleue n’avait pas encore envahie l’univers. La vieille Europe déboulait en Amérique, enivrée d’illusions et d’espace et lorsqu’elle croisait la culture métissée du Sud elle en adoptait ce qu’elle avait de plus joyeux." par Libération
Lire davantage Lire moins
"Si vous restez sans bouger à l’écoute de ces jigs, reels et rags, envisagez une consultation...Entre compositions et thèmes traditionnels, ce disque d’égal plaisir est un régal d’un bout à l’autre." par Accordéon Magazine
Lire davantage Lire moins
"Ce qui est présenté ici est garanti 100% real stuff...le violon dont use ce jeune homme avec dextérité sert à la fois la tradition séculaire et votre légitime désir de vous trémousser. Les jigs, reels et polkas côtoient ici le ragtime sans que jamais fraîcheur et authenticité ne fassent défaut. Un excellent investissement!" par Presto !
Lire davantage Lire moins
“Des jigs, reels, valses, mais aussi des escapades jazzy, country, des chansons musclées. Le violon est brillant, l’accordéon fougueux, tout ce petit monde a une pêche d’enfer. C’est méchamment bon.” Charles-Henri LESTEL, TRAD MAG
Lire davantage Lire moins
Liste des titres
  • Piste
    Titre
    Artiste principal
    Auteur
    Durée
    Enregistré en
  • 1
    THE LARK IN THE MORNING THE WIND THAT
    IAN MC CAMY
    TRADITIONNEL
    00:03:48
    2000
  • 2
    COLLIER S JIG AND A TRIP TO IRELAND
    IAN MC CAMY
    TRADITIONNEL
    00:03:09
    2000
  • 3
    THE RED APPLE RAG
    IAN MC CAMY
    TRADITIONNEL
    00:02:52
    2000
  • 4
    THE IRISH ROVER AND DENNIS MURPHY S POLKA
    IAN MC CAMY
    TRADITIONNEL
    00:03:36
    2000
  • 5
    PE AR EIRINN TI NEOSFAIDH CE HI
    IAN MC CAMY
    TRADITIONNEL
    00:03:23
    2000
  • 6
    THE SLEEPING POLICEMAN THE FOLLOWING JIG
    IAN MC CAMY
    TRADITIONNEL
    00:03:13
    2000
  • 7
    THE WISE MAID AND DINGI S REEL
    IAN MC CAMY
    TRADITIONNEL
    00:03:07
    2000
  • 8
    MERRILY KISS THE QUAKER THE CONNAUGHTMAN S RAMBLES
    IAN MC CAMY
    TRADITIONNEL
    00:03:48
    2000
  • 9
    THE BEAUMONT RAG
    IAN MC CAMY
    TRADITIONNEL
    00:02:45
    2000
  • 10
    THE GOVEN PALACE LAMENT
    IAN MC CAMY
    TRADITIONNEL
    00:02:17
    2000
  • 11
    COROFINS AND THE TAR ROAD TO SLIGO
    IAN MC CAMY
    TRADITIONNEL
    00:02:53
    2000
  • 12
    JACK BROKE THE PRISON DOOR SLEEP SOUND IN THE MORN
    IAN MC CAMY
    TRADITIONNEL
    00:03:08
    2000
commander les produits Frémeaux ?

par

Téléphone

par 01.43.74.90.24

par

Courrier

à Frémeaux & Associés, 20rue Robert Giraudineau, 94300 Vincennes, France

en

Librairie ou maison de la presse

(Frémeaux & Associés distribution)

chez mon

Disquaire ou à la Fnac

(distribution : Socadisc)

Je suis un(e) professionnel(le)

Librairie, disquaire, espace culturel, papeterie-presse, boutique de musée, médiathèque…

Contactez-nous