LE MARCHE CREE-T-IL DE LA PAUVRETE ?
LE MARCHE CREE-T-IL DE LA PAUVRETE ?
Ref.: FA5200

DENIS MAC SHANE & MARTIN HIRSCH

Ref.: FA5200

Artistic Direction : LIBERATION

Label : Frémeaux & Associés

Total duration of the pack : 1 hours 27 minutes

Nbre. CD : 2

Select a version :
Thanks to this pack, you get a 20.58 % discount or €6.98
This product is already in your shopping cart
A digital version of this product is already in your shopping cart
Shipped within 24 to 48 hours.
Presentation

DENIS MAC SHANE & MARTIN HIRSCH



This 2CD boxset delivers the recording of a Forum organized by one of the major newspaper in France: Libération, with the objective of letting two major characters of the subject treated discuss in public. This discussion between Denis Mac Shane (former UK Minister of State for European Affairs) and Martin Hirsch (the former head of Emmaüs France and the High Commissioner for Active Solidarities against Poverty in the government of François Fillon) was focused on the subject: “Le marché crée-t-il de la pauvreté ?” (Does Market cause Poverty ?). In French. Patrick Frémeaux



Tracklist
  • Piste
    Title
    Main artist
    Autor
    Duration
    Registered in
  • 1
    Le Marché crée t-il de la pauvreté 1
    Denis Mac Shane / Martin Hirsch
    Denis Mac Shane / Martin Hirsch
    00:03:31
    2007
  • 2
    Le Marché crée t-il de la pauvreté 2
    Denis Mac Shane / Martin Hirsch
    Denis Mac Shane / Martin Hirsch
    00:04:12
    2007
  • 3
    Le Marché crée t-il de la pauvreté 3
    Denis Mac Shane / Martin Hirsch
    Denis Mac Shane / Martin Hirsch
    00:04:56
    2007
  • 4
    Le Marché crée t-il de la pauvreté 4
    Denis Mac Shane / Martin Hirsch
    Denis Mac Shane / Martin Hirsch
    00:04:47
    2007
  • 5
    Le Marché crée t-il de la pauvreté 5
    Denis Mac Shane / Martin Hirsch
    Denis Mac Shane / Martin Hirsch
    00:04:54
    2007
  • 6
    Le Marché crée t-il de la pauvreté 6
    Denis Mac Shane / Martin Hirsch
    Denis Mac Shane / Martin Hirsch
    00:04:28
    2007
  • 7
    Le Marché crée t-il de la pauvreté 7
    Denis Mac Shane / Martin Hirsch
    Denis Mac Shane / Martin Hirsch
    00:03:22
    2007
  • 8
    Le Marché crée t-il de la pauvreté 8
    Denis Mac Shane / Martin Hirsch
    Denis Mac Shane / Martin Hirsch
    00:03:40
    2007
  • 9
    Le Marché crée t-il de la pauvreté 9
    Denis Mac Shane / Martin Hirsch
    Denis Mac Shane / Martin Hirsch
    00:05:17
    2007
  • 10
    Le Marché crée t-il de la pauvreté 10
    Denis Mac Shane / Martin Hirsch
    Denis Mac Shane / Martin Hirsch
    00:04:46
    2007
  • 11
    Le Marché crée t-il de la pauvreté 11
    Denis Mac Shane / Martin Hirsch
    Denis Mac Shane / Martin Hirsch
    00:04:55
    2007
  • 12
    Le Marché crée t-il de la pauvreté 12
    Denis Mac Shane / Martin Hirsch
    Denis Mac Shane / Martin Hirsch
    00:06:12
    2007
  • 13
    Le Marché crée t-il de la pauvreté 13
    Denis Mac Shane / Martin Hirsch
    Denis Mac Shane / Martin Hirsch
    00:04:00
    2007
  • Piste
    Title
    Main artist
    Autor
    Duration
    Registered in
  • 1
    Le Marché crée t-il de la pauvreté 14
    Denis Mac Shane / Martin Hirsch
    Denis Mac Shane / Martin Hirsch
    00:04:07
    2007
  • 2
    Le Marché crée t-il de la pauvreté 15
    Denis Mac Shane / Martin Hirsch
    Denis Mac Shane / Martin Hirsch
    00:04:25
    2007
  • 3
    Le Marché crée t-il de la pauvreté 16
    Denis Mac Shane / Martin Hirsch
    Denis Mac Shane / Martin Hirsch
    00:05:06
    2007
  • 4
    Le Marché crée t-il de la pauvreté 17
    Denis Mac Shane / Martin Hirsch
    Denis Mac Shane / Martin Hirsch
    00:04:52
    2007
  • 5
    Le Marché crée t-il de la pauvreté 18
    Denis Mac Shane / Martin Hirsch
    Denis Mac Shane / Martin Hirsch
    00:06:51
    2007
  • 6
    Le Marché crée t-il de la pauvreté 19
    Denis Mac Shane / Martin Hirsch
    Denis Mac Shane / Martin Hirsch
    00:02:51
    2007
Booklet

Le marché crée-t-il de la pauvreté ?

Le marché crée-t-il de la pauvreté ?
Martin Hirsch et Denis MacShane
Animé par Alexandra Schwartzbrod


Le marché crée-t-il de la pauvreté ? (Article d’Alexandra SCHWARTZBROD, modératrice du présent débat, paru dans Libération du 15 septembre 2007)
Denis MacShane, député travailliste britannique, ex-ministre du gou­vernement de Blair.
«Le marché ne crée pas la pauvreté mais l’inégalité. Sans l’idée d’un marché ouvert, on ne va pas créer la richesse qui pourra être redistribuée. [...] Les pays européens qui ont le plus développé leur économie sont ceux qui ont accueilli le plus d’immigrés. On ne peut pas bâtir autour de nous une ligne Maginot et laisser dans la pauvreté l’Afrique et une partie de l’Asie. La lutte contre la pauvreté doit être internationale. C’est pour ça qu’il faut plus de marché. Et surtout redonner du travail aux travailleurs. Nous, on a réussi à faire passer l’idée dans le monde que l’Angleterre était le pays où il fallait investir. Il faut faire de la France l’endroit où tous voudront investir.»

Martin Hirsch, haut-commissaire aux Solidarités actives contre la pauvreté, ancien président d’Emmaüs.
«Quand on voit la politique du crédit et du surendettement menée un peu partout, on voit bien que le marché crée de la pauvreté. Le marché crée à la fois de la richesse et de la pauvreté. Au-delà de la hausse des inégalités, il peut détériorer la situation matérielle des gens. Le problème, en France, c’est qu’on n’a pas vu que les mécanismes de réduction de la pauvreté instaurés dans les années 70 ou 80 n’étaient plus adaptés aux jeunes et aux actifs d’aujourd’hui. Ceux qui sont sans emploi doivent absolument avoir la garantie de gagner davantage en acceptant un travail plutôt que de rester au chômage, c’est le but du revenu de solidarité active (RSA) dont l’expérimentation vient d’être adoptée. Il faut instaurer une fiscalité plus juste ; par exemple, si on fait des boucliers fiscaux pour les riches, on doit en faire aussi pour les pauvres. Je pense que l’on peut essayer de concilier marché et lutte contre la pauvreté à condition que ceux qui s’y engagent tiennent leurs objectifs. Tant que j’aurai le sentiment que mon action [au gouvernement, ndlr] peut être utile, je continuerai à me battre. Je garde une certaine utopie, même là où je suis.»
Alexandra SCHWARTZBROD, Libération du 15/09/2007
© 2008 Libération - Frémeaux & Associés


Martin Hirsch, Haut-commissaire aux Solidarités actives contre la pauvreté
(paru dans Libération, Cahier spécial du 14/09/2007)

Le meilleur moyen de lutter contre la pauvreté est-il d’aider ceux qui créent les richesses, pour que les pauvres en profitent, ou de redistribuer vers les plus pauvres, pour valoriser leur travail et leur permettre de consommer ? Vieux débat, curieusement jamais épuisé. Comme s’il fallait choisir entre créer les richesses, indifféremment de la manière dont on les distribue ou les répartir, sans se préoccuper de l’influence des mécanismes de répartition sur leur production. Penser qu’il fallait choisir entre les deux termes de l’alternative a conduit au paradoxe social français (expression bien plus juste que celle de modèle social français) : des dépenses sociales élevées avec un taux de chômage fort et un niveau de pauvreté au mieux stagnant. Or, quand on regarde sur les trente dernières années, on constate une absence de corrélation entre le taux de pauvreté d’une part, le rythme de la croissance et l’évolution du chômage d’autre part. Ceci impose une politique autonome de lutte contre la pauvreté, en complément de la politique économique qui vise à favoriser la croissance et de celle qui recherche le plein emploi. Dans les années 60 et 70, on luttait efficacement contre la pauvreté en redistribuant, vers les plus âgés. Aujourd’hui, combattre la pauvreté impose prioritairement de réduire le nombre de travailleurs pauvres et de définir enfin des politiques efficaces à l’égard des 18- 24 ans. Le préalable, c’est de définir un objectif de réduction de la pauvreté, ce qui a été fait pour la première fois dans notre pays, afin de sortir la lutte contre la pauvreté d’une approche compassionnelle de compensation des effets de la paupérisation pour en faire une véritable politique sociale.
Martin HIRSCH, Libération, Cahier spécial du 14/09/2007
© 2008 Libération - Frémeaux & Associés


Denis MacShane, Ancien ministre britannique des Affaires euro­péennes
(paru dans Libération, Cahier spécial du 14/09/2007)
Voici dix propositions pour combattre la pauvreté :
1. Enoncer clairement le problème. Les pauvres existent. La pauvreté existe. La gauche a recours à des euphémismes comme «exclusion sociale» alors qu’au quotidien, la pauvreté n’a pas disparu.
2. Tirer des enseignements des autres pays. Pourquoi certains pays, certaines régions, sont-ils moins pauvres que d’autres ?
3. Décréter un salaire minimum européen. Le concept d’un salaire de base, sous la supervision des syndicats, devrait devenir un droit universel.
4. Ne pas toujours s’en prendre aux riches. Inégalité et pauvreté ne sont pas la même chose. Combattre la pauvreté reste la priorité.
5. Introduire un impôt sur le revenu «négatif». C’est l’un des succès surprises de la Grande-Bretagne du Labour. 6 millions de personnes aux faibles revenus perçoivent une aide de l’Etat par le biais du système d’imposition. Cette redistribution convertit des aides sociales en salaires.
6. Trouver du travail pour les travailleurs. La pauvreté n’a jamais été vaincue uniquement par l’aide sociale. La pauvreté la plus dure sera abolie par le travail.
7. Réinventer les syndicats. Les pauvres sont exclus des syndicats qui ne représentent que les salariés. En France, les salariés de la plupart des syndicats sont payés par les contribuables. C’est un transfert de revenus d’ouvriers pauvres vers le secteur capitaliste en faveur de salariés aux emplois protégés.
8. Dire la vérité sur la pauvreté dans le monde. Le FMI et la Banque Mondiale paupérisent la planète. Ils représentent des élites politiques qui volent la richesse de leurs nations pour la placer dans des banques.
9. Ouvrir les économies. Le protectionnisme agricole en Europe contribue à la pauvreté en Afrique. La pauvreté ne sera pas abolie en France tant qu’elle existera au Maroc ou au Sénégal.
10. Donner plus de pouvoir aux femmes. Elles sont les vraies pauvres de l’Europe et du monde.
Denis MACSHANE, Libération, Cahier spécial du 14/09/2007
© 2008 Libération - Frémeaux & Associés


Ecouter Le marché crée-t-il de la pauvreté ? Martin Hirsch & Denis MacShane (livre audio) © Frémeaux & Associés. Frémeaux & Associés est l'éditeur mondial de référence du patrimoine sonore musical, parlé, et biologique. Récompensés par plus de 800 distinctions dont le trés prestigieux "Grand Prix in honorem de l'Académie Charles Cros", les catalogues de Frémeaux & Associés ont pour objet de conserver et de mettre à la disposition du public une base muséographique universelle des enregistrements provenant de l'histoire phonographique et radiophonique. Ce fonds qui se refuse à tout déréférencement constitue notre mémoire collective. Frémeaux & Associés - La Librairie Sonore est partenaire de Radio France, Radio France Internationale, L’Institut National de l’Audiovisuel, l’Assemblée Nationale, l’Historial de la Grande Guerre, le Mémorial de Caen et assure l’édition sonore d’ouvrages en accord avec les ayants droit ou les successions ainsi que les grands éditeurs (les éditions Gallimard, Grasset, Plon, Le Seuil,…). Le texte lu, l'archive ou le document sonore radiophonique, le disque littéraire ou livre audio, l'histoire racontée, le discours de l'homme politique ou le cours du philosophe, la lecture d'un texte par un comédien (livres audio) sont des disques parlés appartenant au concept de la librairie sonore. (frémeaux, frémaux, frémau, frémaud, frémault, frémo, frémont, fermeaux, fremeaux, fremaux, fremau, fremaud, fremault, fremo, fremont, CD audio, 78 tours, disques anciens, CD à acheter, écouter des vieux enregistrements, cours sur CD, entretiens à écouter, discours d'hommes politiques, livres audio, textes lus, disques parlés, théâtre sonore, création radiophonique, lectures historiques, audilivre, audiobook, audio book, livre parlant, livre-parlant, livre parlé, livre sonore, livre lu, livre-à-écouter, audio livre, audio-livre, lecture à voix haute, entretiens à haute voix, parole enregistrée, etc...). Les livres audio sont disponibles sous forme de CD chez les libraires, dans les fnac et virgin, en VPC chez La Librairie Sonore, Audio-archives, Livraphone, Lire en tout sens, Livre qui Parle, Mots et Merveilles, Alapage, Amazon, fnac.com, chapitre.com etc.....Enfin certains enregistrements de diction peuvent être écouter par téléchargement auprès d'Audible (Audio direct - France loisirs) et d'iTunes (iStore d'Apple) et musicaux sur Fnacmusic.com, Virginméga et iTunes.

Where to order Frémeaux products ?

by

Phone

at 01.43.74.90.24

by

Mail

to Frémeaux & Associés, 20rue Robert Giraudineau, 94300 Vincennes, France

in

Bookstore or press house

(Frémeaux & Associés distribution)

at my

record store or Fnac

(distribution : Socadisc)

I am a professional

Bookstore, record store, cultural space, stationery-press, museum shop, media library...

Contact us