<< 1 ... 2 3 4 5 6 >>
  • "Enchantement du début jusqu’à la fin" par Jazzman
    Categories : Press

    « Dans le cadre des tournées et des séances organisées par le label Black & Blue, le saxophoniste et clarinettiste Marcel Zanini collabora avec de nombreux musiciens américains, tels le pianiste et organiste Milt Buckner ou le batteur Sam Woodyard, mais aussi quelques-uns des meilleurs français : Jean-Pierre Lindemeyer (vibraphone), Michel Gaudry ou Roland Lobligeois (contrebasse), le regretté François Rilhac (piano) et Marc-Edouard Nabe (guitare), le propre fils de Marcel Zanini, étonnant disciple de Freddie Green. Il dirigea lui-même des séances que Patrick Frémeaux réunit ici, et au cours desquelles il se montre un as de la ballade, élégant et sensible tant au ténor qu’à la clarinette. Les tempos medium sont les plus propices au swing tranquille. Le son évoque Don Byas ou Ben Webster (La Lanterne, I cover The Waterfront), voire un Earl Bostic qui jouerait du ténor dans les tempos shuffle (Redoutable, Ramatuelle) sur lesquels excelle le grand Sam Woodyard. Marcel Zanini ne fait [...]

  • "Rive Gauche" par Le Figaro
    Categories : Press

    « Marcel Zanini a enregistré depuis deux décennies des disques de jazz passés beaucoup plus inaperçus que sa chanson Tu veux, tu veux pas. Ces enregistrements sont réunis, avec une série d’entretiens, dans un double CD intitulé Rive Gauche. » LE FIGARO

  • « Réjouissant » par Chants Songs
    Categories : Press

    « Le fils de Maurice et Claudia Perret qui tenait le Café du pont – un restaurant qui lui a inspiré un livre de souvenirs – était du genre timide et, à son arrivée à Paris, il a fallu qu’un Brassens l’encourage pour qu’il se mette à écrire et à composer vraiment. En 1956, c’est une jeune fille déterminée, Françoise Marin (qui était née Sophie Makhno), un premier amour, qui le pousse à lui écrire des chansons. C’est accompagnée à la guitare par cet illustre inconnu qu’elle débute dans la chanson au cabaret « La Colombe » notamment, et on retrouve dans ce coffret ses interprétations de La Jeunesse, Quand la java tourne… Toute une époque. C’est le patron du lieu, un découvreur de talent, Michel Valette, qui le pousse à monter sur scène. Pierre Perret y remporte ses premiers succès et gagne un peu en confiance. Un an plus tard, accompagnant Françoise Marin (future Françoise Lô) aux « Trois Baudets », célèbre cabaret de Jacques Canetti, Pierre Perret est repéré par Boris Vian et Émile [...]

  • « Les disciples parisiens du King of the Swingers » par Paris Move
    Categories : Press

    « Depuis Bing Crosby et Tino Rossi, les chansons de Noël se sont avérées un juteux business saisonnier, ajoutant leur facture à celle, pourtant déjà suffisamment salée, des emplettes festives de rigueur. Et de Slade à George Michael et Mariah Carey (en passant par les Chaussettes Noires, les Beach Boys, Darlene Love et la regrettée Sharon Jones), la tradition de cette martingale à cash se perpétue, bon an mal an, jusqu’à nos jours. Issu de la même constellation que maintes formations swing habituées du Caveau de la Huchette, l’ensemble Louis Prima Forever se plie à son tour à cette formalité. Octette aux pedigrees aussi confirmés que souvent convergents, ces disciples parisiens du King of the Swingers néo-orléanais délivrent ici leurs adaptations à sa sauce trépidante d’une quinzaine de ces scies à sapin (agrémentées d’un ironique inédit de leur cru, ainsi, en bonus, que d’une redite de l’hymne de leur Saint-Patron, “Just A Gigolo/ Ain’t Got Nobody” in excelsis Deo). Dans le rôle [...]

  • « Un must absolu. » par l’Alsace
    Categories : Press

    « Avec ce copieux coffret de 4 CD digne de la ligne édito[1]riale du label Frémeaux & As[1]sociés, on retourne 60 ans en arrière pour redécouvrir les années Paramount de Ray Charles. Entre 1959 et 1962, le Genius signe chez ABC où il franchit un nouveau cap en enregistrant quelques-uns de ses plus immenses succès : Georgia On My Mind, I Can’t Stop Loving You, Hit The Road Jack (qui ferait twister la France) ou l’incontournable Unchain My Heart. Les ballades soul sont absolument somptueuses. Ray se plonge dans les classiques du blues en les lustrant au son du jazz cuivré (Basin' Street Blues). Chœurs et orchestres sont fabuleux de bout en bout. De quoi faire de cet ABC un must absolu. » Par Thierry BOILLOT – L’ALSACE

  • "Des classiques encore très écoutés et interprétés de nos jours" avis client
    Categories : Press

    "Au moment où le marché du disque est en train de devenir marginal, tandis que désormais on écoute de la musique en streaming pré-payé sans avoir la moindre idée de connaître l'essence, l'origine, la composition ni même les interprètes de ce que l'on écoute, Frémeaux & Associés continue d'éditer des coffrets d'anthologie avec présentation soignée, photographies et notes copieuses qui remettent en perspective la musique et permettent de mieux la comprendre. Après plusieurs excellents volumes consacrés au grand Ray Charles (dont on ne dira jamais assez l'importance dans la naissance de la Soul et de la musique noire contemporaine), Frémeaux nous offre maintenant un coffret de 4 CDs qui regroupent tout ce que le pianiste et chanteur a enregistré pour ABC Paramount durant 1959-62, les années les plus prolifiques d'une très longue carrière. Alternent classiques du blues revisités (Basin Street blues, Worried life blues, Chattanooga Choo Choo, Outskirts of town) avec des séances jazz (M [...]

  • « Une anthologie édifiante » par Le Monde
    Categories : Press

    « Plongée dans le son des bayous et l’enivrante musique cajun jouée au son des violons, des guitares et de l’accordéon diatonique dans le sud de la Louisiane. Chantée par des voix à la verve gouailleuse, c’est une musique du peuple, celle des descendants des francophones d’Acadie (nord-est du Canada) ayant échoué ici au XVIIIe siècle, après avoir été chassés et déportés par les Anglais. Conçue par Jean Buzelin, également auteur de plusieurs ouvrages consacrés au blues et au jazz, cette anthologie édifiante (accompagnée d’un livret sérieux) fait suite à une première sélection parue en 1994, centrée sur les enregistrements d’avant-guerre. Couvrant une période qui court de 1946 à 1962, elle rassemble de fameux classiques (Jolie Blonde, Le Sud de la Louisiane, La Valse du bambocheur…) et des ténors du genre (Lawrence Walker, Dewey Balfa, Nathan Abshire, Leroy Broussard…). Par Patrick LABESSE – LE MONDE

<< 1 ... 2 3 4 5 6 >>