Fanfares de la Réunion
Fanfares de la Réunion
Ref.: FA5098

MUSIQUES EN CUIVRE

Ref.: FA5098

Direction Artistique : ALAIN COURBIS

Label : Frémeaux & Associés

Durée totale de l'œuvre : 56 minutes

Nbre. CD : 1

Sélectionnez une version :
Grâce à ce pack, vous bénéficiez d’une remise de 16.67 % soit de 4,99 €
Cette œuvre est déjà dans votre panier
Une version numérique de cette œuvre est déjà dans votre panier
Expédié sous 24 à 48h
Distinctions
Recommandé par :
  • - BRAVOS TRAD MAG
Présentation

“Musiques en cuivre, ou les Fanfares de la Réunion” présente pour la première fois un panorama des big bands populaires créoles où viennent se métisser toutes les cultures de l'océan indien. (1 CD avec livret Français Anglais de 32 pages).
Patrick Frémeaux

Orchestre Toussaint (enregistré en 2000) : Si tu viens danser dans mon pays (Loulou Pitou), séga • Boulevard la Providence (Georges Fourcade/Jules Fossy), séga • Caf Francisco (Georges Fourcade), séga • Loxore (Firmin Viry), mélodie de maloya arrangée en séga • Maria Chapdelaine (anonyme), marche de mariage • Cognac Perrier (Luc Donat), séga • La Rosée tombée (Maxime Laope), séga • P’tite fleur aimée (Georges Fourcade/Jules Fossy), valse • Séga Taquet (trad.) séga • C’est à Capri (R. Nazelles/W.Grooz), chanson française (Tino Rossi) • Ti Angelo (Luc Donat), séga • La route en corniche (Michel Admette), séga • Caroussel de bois (Narmine Ducap), séga • Timide est ma sérénade (trad.) rumba-bolero • Séga pousse pousse (trad.) séga • Monsieur Cannibale (Sacha Distel) chanson française • Séga Palmer (trad.) séga • Etoile des neiges (M. Rosa) chanson française - Orchestre Henri Mahé (enregistré en 1977) : Cari z’anguille (Henri Mahé) séga • Maloya cuivre (Henri Mahé) séga-maloya • Roul’ pas li com’ ça (Henri Mahé) séga • Rumba harmonica (Henri Mahé).
Droits audio : Alain Courbis - Pôle Régional des Musiques Actuelles exploité par Groupe Frémeaux Colombini SAS. 
Créé par une volonté conjointe de la Région-Réunion et du Ministère de la Culture, le Pôle Régional des Musiques Actuelles inscrit son action de développement musical selon quatre axes : la formation, l’information, le patrimoine et l’exportation.



Orchestre Toussaint (enregistré en 2000) : Si tu viens danser dans mon pays (Loulou Pitou), séga • Boulevard la Providence (Georges Fourcade/Jules Fossy), séga • Caf Francisco (Georges Fourcade), séga • Loxore (Firmin Viry), mélodie de maloya arrangée en séga • Maria Chapdelaine (anonyme), marche de mariage • Cognac Perrier (Luc Donat), séga • La Rosée tombée (Maxime Laope), séga • P’tite fleur aimée (Georges Fourcade/Jules Fossy), valse • Séga Taquet (trad.) séga • C’est à Capri (R. Nazelles/W.Grooz), chanson française (Tino Rossi) • Ti Angelo (Luc Donat), séga • La route en corniche (Michel Admette), séga • Caroussel de bois (Narmine Ducap), séga • Timide est ma sérénade (trad.) rumba-bolero • Séga pousse pousse (trad.) séga • Monsieur Cannibale (Sacha Distel) chanson française • Séga Palmer (trad.) séga • Etoile des neiges (M. Rosa) chanson française - Orchestre Henri Mahé (enregistré en 1977) : Cari z’anguille (Henri Mahé) séga • Maloya cuivre (Henri Mahé) séga-maloya • Roul’ pas li com’ ça (Henri Mahé) séga • Rumba harmonica (Henri Mahé).

Complétez votre collection
Œuvres sélectionnés
Fanfares de la Réunion
Version CD
V. CD
19,99 €
Pérou Cordillères Noire Et Blanche Enregistrements In Situ Par François Jouffa
Version CD
V. CD
19,99 €
Latin Divas 1926 - 1954
Version CD
V. CD
29,99 €
=
Pour un prix total de
62,97 €
au lieu de 69,97 €
Presse
Frémeaux & Associés est le premier éditeur sonore du patrimoine créole. La direction de la réédition de toute l’histoire de la musique antillaise a été confiée à M. Jean-Pierre Meunier, spécialiste de la musique et de l’histoire des Antilles.Ce travail a été honoré de l’ensemble des distinctions de la presse World Music, comme de la presse classique ou jazz. Frémeaux & Associés est particulièrement sensible aux nombreux courriers reçus depuis les Antilles de la part d’auditeurs heureux d’avoir pu retrouver la mémoire de leur histoire (biguine, valses & mazurkas créoles, naissance du zouk et du mambo…)
Lire davantage Lire moins
Le pôle régional des musiques actuelles, associé à Frémeaux et Associés, un des plus importants labels patrimoine au monde, vient de réparer un sacré oubli en consacrant un CD à deux orchestres en cuivre de la Réunion. « Musiques en cuivre, fanfares de la Réunion » permet de retrouver comme si on y était l’orchestre Toussaint et les Cuivres Harmoniques du Sud, en espérant que ce témoignage permette à une relève de se dessiner.– Alain Courbis, comment ce projet autour des musiques en cuivre réunionnaises a-t-il vu le jour ? – Depuis sa création, le pôle régional des musiques actuelles a une mission patrimoine. Dès le départ, nous avions, mon conseil d’administration et moi, défini les musiques en cuivre, qui représentent une tradition musicale en voie de disparition comme une priorité. On a un moment envisagé de travailler avec La Triomphale de l’Ouest, un orchestre encore en activité au Port, et puis finalement, cette idée a été mise en stand-by puisqu’entre-temps, le studio Oasis et l’association Les Chokas ont sorti « Bourbon Cuivre», une très belle anthologie de la musique en cuivre en trois CD. Nous ne voulions pas entrer en concurrence avec ce projet. Plus tard, finalement, Gilbert Pounia nous a parlé de l’orchestre Toussaint et du travail de collectage qu’il avait effectué sur place à Sainte-Rose avec Yann Costa. Il cherchait les moyens de produire un album et on a adhéré au projet, même si on en n’avait pas les moyens.– On peut justement être surpris de ne pas retrouver cet enregistrement sur Takamba, votre label patrimoine, mais sur Frémeaux et Associés, l’un des plus gros labels patrimoine de la planète... – Notre budget ne nous permet de sortir qu’un disque par an, alors que nous avons énormément de projets en attente. Nous étions donc embêtés. Mais le hasard a bien fait les choses puisqu’au Midem, j’ai rencontré Patrick Frémeaux. Je lui ai fait écouter la maquette et il nous a proposé de prendre le disque en licence. Il avait des fanfares créoles des Caraïbes, mais rien de l’océan Indien. De plus, il a pu bénéficier du travail mené par Guillaume Samson, un jeune ethnomusicologue réunionnais qui a fait un travail conséquent sur ces musiques et sur l’utilisation des instruments à vent à la Réunion.– En licence, c’est-à-dire ? – Ça veut dire que le licencié prend à sa charge tous les frais de fabrication et qu’il reverse aux artistes des royautés au prorata des ventes, charge à nous de lui livrer l’enregistrement terminé, mixé, complet. L’avantage pour nous, c’est que Frémeaux est un label largement reconnu, distribué dans trente-deux pays, qui a une dimension bien plus importante que Takamba.– Vous le disiez, les musiques en cuivre sont en voie de disparition. Que peut-on espérer d’un tel travail sur la patrimoine ? – Peut-être un renouveau. Je pense qu’il faut miser sur les jeunes, notamment ceux qui sont au CNR, et puis sur le travail que mène Pierre Macquart autour de l’idée de fanfare sur le Manapany Bay Festival. Des fanfares comme Byen Mayé peuvent aujourd’hui reprendre le flambeau et perpétuer cet esprit de fête. C’est bien. Mais il y a encore un gros travail à faire. Cette tradition n’existe pas qu’à la Réunion. On retrouve des musiques en cuivre à Madagascar, sur la côte est de l’Afrique ou bien à Zanzibar. La recherche est donc loin d’être terminée et des rencontres sont possibles, d’autant qu’on assiste à un renouveau au niveau national, comme on a pu le voir avec Ceux qui marchent debout qui sont venus travailler avec Bastèr à la Réunion.– Peut-on imaginer l’orchestre Toussaint partir en tournée à l’extérieur ? – Ça n’a rien d’imaginaire. C’est la réalité. Grâce à la convention culturelle qui a été signée entre la Réunion et la région Aquitaine, l’orchestre Toussaint va partir pendant la deuxième quinzaine de mai. Pour certains musiciens, ce sera un premier voyage en avion. Ils vont participer à trois gros festivals à Montauban, Bayonne et Angoulême. Je sais qu’ils sont ravis. Pour eux, avoir un disque et partir comme ça, c’est l’aboutissement d’années de travail.– Sur l’album, on retrouve également quatre titres de l’orchestre Henri Mahé, enregistrés en 1977... – Oui, ce sont quatre bonus tracks. Frémeaux voulait donner à entendre des cuivres d’hier et d’aujourd’hui. Ces quatre titres sont tirés de l’unique vynil jamais consacré à la musique en cuivre.– Sur quels autres projets patrimoine travaillez-vous actuellement ? – On va finaliser en mai la sortie de l’album de Charlésia, une des dernières chanteuses de séga chagossien. C’est un séga traditionnel très spécifique qu’elle défend ardemment. A 73 ans, elle fait partie des militants qui revendiquent un retour à leur île natale. On a été sensibilisé à sa musique par Sheenaz Patel, une journaliste mauricienne et le collectage s’est déroulé l’an passé. Charlésia viendra d’ailleurs à la Réunion donner un concert au Kabardock au Port. On est également en train de finaliser la sortie du triple album que nous consacrons à Luc Donat. Il réunira 67 chansons couvrant une trentaine d’années de productions sur sept labels entre Paris, Madagascar et la Réunion.– Peut-on imaginer d’autres collaborations avec Frémeaux et Associés ? – Tout à fait. On les tient informés de chacun de nos projets. Je crois qu’il y a chez eux une réelle volonté de développer un catalogue sur le patrimoine de l’océan Indien, notamment sur Maurice et Madagascar. Ça permettra certainement à pas mal de projets, qu’on n’arrive pas à mener à leur terme faute de financements, d’aboutir.Entretien d'Alain COURBIS avec Vincent PION dans LE QUOTIDIEN DE LA REUNION ET DE L'OCEAN INDIEN
Lire davantage Lire moins
Brass band music, but think more of the early New Orleans marching bands or Ghanaian high-life pionners rather than anything to do with he Brighouse And Rastrick. La Réunion is a small French island to the east of Madagascar in the Indian Ocean, and the « fanfare » bands originated as part of the colonial military before becoming part of the local musical tradition sometime in the19th century – and the music consequently changed quite drastically, too. The are eighteen titles by Orchestre Toussaint, recorded in 2000, and four titles by Orchestre Henri Mahé, from 1977, and the overall sound is loose and slightly anarchic, brass braying (a roaming accordion too, in the case of the first named group) and percussion driving things along on a programme of séga, the traditionnal music of the island in a loose 6/8 metre, wedding marches, instrumental versions of French songs, waltzes and others, including the politically charged « Maloya ». Very exciting stuff but definitely not for the faint-hearted. Norman DARWEN - ROCK’N’REEL
Lire davantage Lire moins
Brass bands ? Well, when I was a kid the local band used to parade on High days and Holy days. Many years later I discovered the delights (I am well aware that some may query the use of that word !) of the New Orleans marching bands and later still, courtesy of Salm charters, his unsuccessfull but intriguing search for the roots of the blues, and the stunning photograph he used for the cover of « African Journey Volume Two », the sound of the Ghanaian brass bands. The fanfare bands of La Réunion, the small french island to the east of Madagascar in the Indian Ocean, began life, as did so many others, as military organisations before entering the local popular music and changing her drastically, though still maintening the marching tradition. As with New Orleans, the instruments were taken up by the descendants of slaves – from madagascar and East Africa in this case, probably around the middle of the nineteenth century, and changes began to occur. This music has not been well documented, but this CD includes eighteen recordings by Orchestre Toussaint from 2000 and four titles by Orchestre Henri Marhé from 1977. They are all pretty wild, with braying brass and swaying percussion (usually in 6/8 time), and Orchestre Toussaint also benefiting from the presence of an equally untrammelled accordion ! The numbers – perhaps I should mention this is an all-instrumental set – range from popular French songs to vintage sega (the island’s traditional music) and on to a waltz and a rumba-bolero, with just one example of the politically charged maloya. As befits a music with such a history the sound is both familiar and totally new. The packaging is fine, as is usual with this label, and there are very full notes in French, and an edited English version. This sound should certainly interest devotees of the New Orleans brass bands (particularly those that predate the current revival) ; if your interest is piqued, do investigate.Norman DARWEN – BLUES & RHYTHM
Lire davantage Lire moins
"Au sommaire de ce copieux CD, l'Orchestre Toussaint et l'orchestre Henri Mahé reprennent quelques grands succès de la chanson française, mais aussi des compositions de Loulou Pitou et Luc Donnat." © MUSEE DU QUAI BRANLY
Lire davantage Lire moins
“Un grand plaisir d’un bout à l’autre, bain de truculence bon-enfant et de vigueur tendre…” C. RIBOUILLAULT, TRAD MAG
Lire davantage Lire moins
“Most of the selections consist of popular ségas that were originally recorded by bands between 1930 and 1970, but a few well-known French songs by Tino Rossi and Sacha Distel add variety. This album does a commendable job of offering good examples of the genre, and the interesting booklet traces the music’s history.” DIRTY LINEN (USA)
Lire davantage Lire moins
Liste des titres
  • Piste
    Titre
    Artiste principal
    Auteur
    Durée
    Enregistré en
  • 1
    SI TU VIENS DANSER DANS MON PAYS
    ORCH TOUSSAINT
    00:02:00
    2000
  • 2
    BOULEVARD LA PROVIDENCE
    ORCH TOUSSAINT
    JULES FOSSY
    00:02:25
    2000
  • 3
    CAF FRANCISCO
    ORCH TOUSSAINT
    00:02:37
    2000
  • 4
    LOXORE
    ORCH TOUSSAINT
    00:02:01
    2000
  • 5
    MARIA CHAPDELAINE
    ORCH TOUSSAINT
    00:02:30
    2000
  • 6
    COGNAC PERRIER
    ORCH TOUSSAINT
    00:03:21
    2000
  • 7
    LA ROSEE TOMBEE
    ORCH TOUSSAINT
    00:03:22
    2000
  • 8
    P TITE FLEUR AIMEE
    ORCH TOUSSAINT
    JULES FOSSY
    00:01:44
    2000
  • 9
    SEGA TAQUET
    ORCH TOUSSAINT
    00:02:43
    2000
  • 10
    C EST A CAPRI
    ORCH TOUSSAINT
    W GROOZ
    00:03:41
    2000
  • 11
    TI ANGELO
    ORCH TOUSSAINT
    00:02:26
    2000
  • 12
    LA ROUTE EN CORNICHE
    ORCH TOUSSAINT
    00:02:34
    2000
  • 13
    CAROUSSEL DE BOIS
    ORCH TOUSSAINT
    00:03:01
    2000
  • 14
    TIMIDE EST MA SERENADE
    ORCH TOUSSAINT
    00:02:34
    2000
  • 15
    SEGA POUSSE POUSSE
    ORCH TOUSSAINT
    00:01:47
    2000
  • 16
    MONSIEUR CANNIBALE
    ORCH TOUSSAINT
    00:02:50
    2000
  • 17
    SEGA PALMER
    ORCH TOUSSAINT
    00:01:31
    2000
  • 18
    ETOILE DES NEIGES
    ORCH TOUSSAINT
    00:02:17
    2000
  • 19
    CARI Z ANGUILLE
    HENRI MAHE
    00:03:16
    1977
  • 20
    MALOYA CUIVRE
    HENRI MAHE
    00:02:16
    1977
  • 21
    ROUL PAS LI COM CA
    HENRI MAHE
    00:02:29
    1977
  • 22
    RUMBA HARMONICA
    HENRI MAHE
    00:02:49
    1977
commander les produits Frémeaux ?

par

Téléphone

par 01.43.74.90.24

par

Courrier

à Frémeaux & Associés, 20rue Robert Giraudineau, 94300 Vincennes, France

en

Librairie ou maison de la presse

(Frémeaux & Associés distribution)

chez mon

Disquaire ou à la Fnac

(distribution : Socadisc)

Je suis un(e) professionnel(le)

Librairie, disquaire, espace culturel, papeterie-presse, boutique de musée, médiathèque…

Contactez-nous