<< 1 ... 4 5 6 7 8 >>
  • « Jay Jay Johnson, un tromboniste au charisme incontestable » par Jazz Magazine
    Catégories : Article de presse ( Article de presse )

    Chaque période de l’histoire du jazz a vu l’émergence d’un musicien que son charisme désigne comme un leader incontestable. Jay Jay Johnson a transcendé toutes les frontières. Sans remonter à l’Antiquité, celle des Kid Ory ou Honoré Dutrey, les trombonistes ne font pas exception. Ainsi, Jay Jay Johnson aura-t-il marqué de son empreinte toute la période du bop, des racines jusqu’au hard bop. En témoigne cette sélection d’enregistrements couvrant plus de cinq lustres, de 1945 à 1961. Dans le premier CD, il dirige des formations où figurent Sonny Rollins, Stan Getz, Bud Powell, ou encore Charlie Mingus, sans préjudice à d’autres célébrités. Voilà qui laisse déjà présager du niveau musical et de la variété des styles. Le second CD, où il apparaît comme sideman, confirme, outre la qualité du tromboniste et sa technique éprouvée, sa capacité d’adaptation. De Benny Carter à Miles Davis en passant par Benny Golson ou le big band de Dizzy Gillespie, nulle fracture, nul grand écart, mais un [...]

  • « Une fête » par Mediapart
    Catégories : Article de presse ( Article de presse )

    « John Birks Gillespie, dit Dizzy (1917-1993), trompettiste génial dont les joues se gonflaient d'une manière hallucinante et qui possédait l'une des plus grandes techniques de son époque, a été l'un des maîtres du Be-bop, avant de se passionner pour les musiques dites "latines" et "tropicales". En écoutant le merveilleux double-disque "Dizzy Gillespie Live in Paris" (label Frémeaux et associés) vous serez tous embarqués dans une fête, à la vitesse d'une Buick vert-pomme lancée à vive allure boulevard Saint Germain. » Par Frédérick CASADESUS – MEDIAPART

  • « Un véritable monument ! » par ABS Magazine
    Catégories : Article de presse ( Article de presse )

    « Waouh ! Exceptionnel ! Un véritable monument ! 171 titres dont 15 live jamais publiés ! Indispensable si vous voulez suivre et comprendre l’évolution de 1944 à 1962 de l’un des plus grands artistes du XXe siècle. Les quatre premiers CDs sont consacrés à son inspiration, les trois autres à l’influence qu’il a pu avoir sur les autres musiciens de son époque. Il y a souvent trois ou quatre fois le même titre, dans des interprétations différentes, ce qui est très intéressant. Il ne faut pas oublier que le jeune Ray, aveugle à l’âge de 7 ans, a passé huit années dans une école pour aveugles et sourds (St Augustine en Floride) où il a appris à lire le Braille et à mémoriser de longs morceaux de musique classique. Il y avait même appris à jouer de la clarinette. À sa sortie, il savait qu’il voulait devenir musicien professionnel. Les débuts font l’objet des CD 1 et 2. En 1949, il forme un trio et enregistre pour Down Beat et Swingtime. Il est alors sous l’influence des crooners comm [...]

  • « La vision toujours éclairée d'Alain Gerber » par TSF Jazz
    Catégories : Article de presse ( Article de presse )

    Les notes de livret d'Alain Gerber rassemblées dans un seul livre. Ce sont les éditions Frémeaux & Associés qui prolongent ainsi le travail réalisé par l'écrivain et homme de radio pour les coffrets discographiques de Frémeaux, notamment dans le cadre de la collection "The Quintessence". L'occasion de retrouver, à travers la vision toujours éclairée d'Alain Gerber, les parcours de Miles Davis, Charlie Parker, Sarah Vaughan ou encore Bud Powell. L'ouvrage sortira le 28 juin sous le titre L'Histoire du Be-bop. Alain Gerber vient par ailleurs de publier, toujours chez Frémeaux & Associés, Deux petits bouts de bois. Une autobiographie de la batterie de jazz. » Par TSF JAZZ

  • « Une vraie leçon de vie » par TSF Jazz
    Catégories : Article de presse ( Article de presse )

    « Voilà une cinquantaine d’années que l’écrivain Alain Gerber parle des autres, dans ses livres ou à la radio, de jazz et de jazzmen. Avec son nouveau livre, il parle enfin de lui, notamment à travers sa pratique de la batterie en amateur. Amateur dans les deux sens du terme puisque c’est aussi pour lui l’occasion d’écrire toute son admiration pour les grands batteurs de l’histoire du jazz. “Deux petits bouts de bois. Une autobiographie d’une batterie de jazz.” (Ed. Frémeaux & Associés) est un ouvrage étonnant qui pourrait, à première vue, ressembler à une autobiographie classique, humble, riche et touchante, mais c’est aussi une vraie leçon de vie. » Par Laure ALBERNHE – TSF JAZZ

  • « Père et fils se rassemblent pour le meilleur ! » Tsf Jazz
    Catégories : Article de presse ( Article de presse )

    Quand père et fils se rassemblent pour le meilleur ! Le guitariste Romane invite Pierre et Richard Manetti dans un magnifique projet tout à cordes avec quatuor classique. »Par TSF Jazz – Disque du jour

  • « Leur succès est amplement mérité » par Paris Move
    Catégories : Article de presse ( Article de presse )

    « La reprise des grands classiques de la pop des 70’s en version jazz-swing est devenue désormais la signature des musiciens de Pink Turtle. Et ils ne nous proposent ici pas moins de 15 titres revisités à leur sauce. Il s’agit ni plus ni moins, en fait, du Best of du best, puisque 6 morceaux sont extraits de l’album Pop in Swing (2008), 5 de l’album Back Again (2010) et 4 de l’opus A la mode (2012).  Patrick Bacqueville chante, joue du trombone et des percussions. Christophe Davot chante, joue de la guitare et du banjo, Michel Bonnet de la trompette, du cornet, du bugle, de la guitare, du banjo et il est dans les choeurs, Pierre-Louis Cas, des saxophones, de la clarinette, de la flûte traversière et est dans les choeurs, Jean-Marc Montaut, piano, Fender Rhodes, claviers, mélodica, Stéphane Roger, batterie, washboard, Laurent Vanhée, contrebasse et choeurs. C’est donc leur quatrième album, si je sais encore compter, et déjà un Best of, preuve que leur succès est amplement mérité. U [...]

  • « Un vrai remède contre la déprime, un régal » par Action Jazz
    Catégories : Article de presse ( Article de presse )

    « « J’aime pô le djazz  » . Ah bon ? Mais as-tu déjà écouté Pink Turtle ? « Ah oui ça j’aime ! » Et voilà, pourtant c’est du jazz, du vrai, du swing plein de fantaisie et ça démontre qu’en jazz on peut jouer tous les répertoires comme ici de la pop des années 60 à 80 !Et oui, bonne nouvelle Pink Turtle en sommeil depuis quelque temps se reforme avec un groupe légèrement remanié et s’avance avec le Best Of des trois albums précédents. On y trouve quinze titres, des tubes de pop , de reggae, de disco, de rock, des titres que tout le monde a dans la tête et qui ici trouvent une métamorphose des plus réjouissantes avec cette sauce swing.Un « Walk on the Wild side » sautillant, un « Hôtel California » repris en choeur digne des comédies musicales de Broadway, orchestre flamboyant derrière, les Bee Gees transformés en Louis Prima pour un « How deep is you love » tantôt boogie, tantôt romantique, une « Hard Day’s Night » à New Orleans, un « Get Up Stand Up » des plus swing, un « Money, m [...]

<< 1 ... 4 5 6 7 8 >>