Fremeaux.com

LES TABLEAUX D’UNE EXPOSITION
M. MOUSSORGSKI

JAZZ BIG BAND
STAN LAFERRIÈRE
PIERRE DE BETHMANN






Après avoir délivré une formidable histoire du jazz orchestral dans son précédent opus le Big One, le big band dirigé par Stan Laferrière, propose ici une adaptation des célèbres « Tableaux d’une exposition » de Modeste Moussorgski, œuvre fondamentale de la musique russe du XIXe siècle. Il invite Pierre de Bethmann qui exprime tout son art en proposant de subtiles variations insérées en contrepoint du discours orchestral. Près de 100 ans après l’incontournable adaptation de Maurice Ravel, la version jazz, concoctée par Stan Laferrière, redonne son éclat à cette œuvre parmi les plus appréciées et les plus jouées du répertoire international, pour le grand bonheur des amoureux du jazz et du classique.
Augustin BONDOUX / Patrick FRÉMEAUX

After delivering a magnificent history of orchestral jazz with their previous opus (Big One), Stan Laferrière and his big band have now produced an adaptation of Modest Mussorgsky’s famous Pictures at an Exhibition, an essential work in the music of 19th century Russia. And his guest here, Pierre de Bethmann, takes the opportunity to show his own artistry by inserting subtle variations as a counterpoint to the orchestra’s own discourse. This jazz version of Pictures concocted by Laferrière (almost 100 years after the unavoidable adaptation by Maurice Ravel), gives Mussorgsky’s work a sparkling treatment: it shows exactly why this is one of the most appreciated, most often played pieces in the world’s repertoire, and not only where jazz and classics fans are concerned.
Augustin BONDOUX / Patrick FRÉMEAUX

Stan Laferrière : piano, arrangements, direction
Pierre de Bethmann : piano solo (variations)
Big One Orchestra:
B.Belloir, M.Haage, A.Caillet tp
J.Rousseau mélophone
N.Grymonprez flugabone/ tb
B.Luzignant, C.Dubilé tb
J.Crozat tb basse
P.Desassis, D.Fettmann, O.Bernard, C.Allemand, C.Dumeaux saxes
S.Maire cb/b
X.Sauze dms.

1) Promenade/ Gnomes (P.Desassis as)
2) Variation piano N°1 (P. de Bethmann, piano)
3) Le vieux château (M.Haage TP)
4) Variation piano N°2 (P. de Bethmann, piano)
5) Promenade/Aux Tuileries/ Bydlo (M.Haage TP, D.Fettmann as)
6) Variations piano N°3 (P. de Bethmann, piano)
7) promenade/ Ballet des poussins dans leur coquille
8) VARIATION PIANO N°4 (P. de Bethmann, piano)
9) Samuel Goldenberg & Schmuyle (O.Bernard ts)
10) VARIATION PIANO N°5 (P. de Bethmann, piano)
11) Le marché à Limoges/ Catacombes (B.Belloir tp, B.Luzignant tb, X.Sauze dms) 12) 12) 12) Variation piano N°6 (P. de Bethmann, piano)
13) Cum Mortuis/ La Cabane sur pattes de poules/ La Grande Porte de Kiev (C.Dumeaux bs, P.Desassis ss).



Un peu d’histoire…
Les dix pièces originelles de piano qui forment ce recueil, ont été composées par Modeste Moussorgsky en 1874 à l’occasion de l’exposition de dessins et aquarelles de l’architecte Victor Hartmann, dont il était l’ami intime.
Chacune de ses pièces porte le nom d’un tableau et l’illustre musicalement.
Les « promenades » simulent Moussorgsky passant d’un tableau à l’autre et sont construites sur un motif musical récurrent.

GNOMES. Dessin représentant un petit être qui se balance gauchement sur ses membres difformes.

IL VECCHIO CASTELLO. Un troubadour chantant devant un vieux château.

AUX TUILERIES. Dispute d’enfants après les jeux au jardin.

BYDLO. (Terme Polonais pour « bétail ») Un lourd chariot, monté sur d’énormes roues et traîné par des bœufs (le peuple Polonais oppressé).

BALLET DES POUSSINS DANS LEUR COQUILLE. Dessin montrant un costume de poussin pour le ballet de « Tribly »

SAMUEL GOLDENBERG & SCHMUYLE. Dialogue entre deux Juifs Polonais, l’un riche, l’autre pauvre.

LE MARCHE A LIMOGES. Dispute de commères au marché.

CATACOMBES. Dessin représentant Hartmann dans les catacombes de Paris, à la lumière d’une lanterne. Sur le manuscrit, Moussorgsky a écrit au-dessus de « Cum Mortuis in lingua mortua » : « l’esprit de Hartmann me conduit vers les vieux crânes et les interpelle. Ceux ci s’éclairent faiblement de l’intérieur »

LA CABANE SUR PATTES DE POULES. Dessin montrant une horloge ayant la forme de la cabane de la légendaire sorcière Baba-Yaga et montée sur des pattes de poules.

LA GRANDE PORTE DE KIEV. Projet de construction d’une porte d’entrée monumentale pour la ville de Kiev. Elle est surmontée d’un dôme représentant un casque slave.

La première adaptation de l’œuvre de piano pour orchestre date de 1886. Elle fut réalisée par Rimsky Korsakov et orchestrée par son élève Mikhail Touchmalov. 3 tableaux et 4 promenades ne sont pas orchestrés.
En 1915, le compositeur Britannique Henry Wood, propose une version en omettant 4 promenades.
Léo Funtek, chef d’orchestre et violoniste Slovène est le premier à écrire une version intégrale en 1922.
Puis c’est l’orchestration de Maurice Ravel, en 1922 également, qui s’impose comme la référence. Il omet la promenade entre « Samuel Goldenberg & Schmuyle » et « Limoges ».




C’était donc un soir de printemps. Un certain trio jouait à Bouchemaine, où la douceur angevine combinée à la générosité de nos hôtes du festival Bouche à Oreille rendaient tant de monde heureux d’être là pour la musique, et favorisaient incidemment quelques retrouvailles, dont celles de deux amis de si longue date. Aucun contexte ne pouvait être plus favorable, l’un d’entre eux s’est mis à parler de projets, et l’autre a simplement décidé de l’écouter, passionnément.

Il fallait donc une nature comme celle de Stan Laferrière, dont la soif de partage n’a d’égale que la science, pour tenter un pari aussi fou que celui de réorchestrer les Tableaux d’une Exposition, presque cent ans après que Maurice Ravel eut mis sa patte sur celle de Modeste Moussorgski, et de me proposer d’insérer au résultat quelques improvisations libres.

Libres ? vaste ambition, l’on en conviendra peut-être... et drôle de gageure à l’ombre de telles figures tutélaires !

Disons peut-être plus modestement hors du cadre pur de la variation, hors d’une forme, d’une suite d’accords ou d’un rythme prédéfinis, hors du champ de ces paramètres que la modernité en marche se faisait fort de commencer à briser il y a déjà… bien longtemps - cinquante ans diraient certains, cent ans diraient d’autres, beaucoup plus diraient encore d’autres magnifiant soit les richesses pluri-centenaires des us liturgiques, soit celles pluri-millénaires de coutumes tribales plus ou moins fantasmées.

Qu’importait, l’idée était simplement d’essayer. Un petit parfum d’éternité volait dans l’air, et nous nous quittions heureux du plus grand des bonheurs terrestres, celui d’un futur à partager. Les mois d’après s’annonçaient riches d’imprégnation amoureuse, d’admiration du mouvement général de l’œuvre comme de ses recoins, de ses versions pianistiques comme orchestrales…  Ils le furent assurément, de tout cela, mais plus encore de la découverte de la réécriture jubilatoire de Stan et de la justesse de jeu du Big One. On oublie si souvent que le meilleur est à nos portes…

Un an plus tard, les mêmes, accompagnés d’un ingénieur du son hors pair, associé au projet dès ses débuts, le tout dans un merveilleux studio parisien que je m’en voulus immédiatement de n’avoir connu avant. Un scénario à peine esquissé, uniquement pour préciser où interviendrait le piano. Et le bonheur de jouer, en simple écho à cette profusion de thèmes intemporels, à une orchestration taillée pour l’aventure, et à la générosité de mes hôtes qu’il m’était si impérieux d’honorer.

Ainsi naissait doucement, au fil d’une journée certainement bénie, faite d’incertitudes autant que de résolution, d’introspection un peu sérieuse mêlée à une bonne dose de franche rigolade, le sentiment grandissant que ça marcherait. Sans tambour ni trompette donc, le piano débridé conçu comme contrepoint à la masse organisée de l’orchestre, le pari semblait gagnable, à la profonde joie de trois protagonistes partis à l’aventure sans a priori ni œillère. Le champ des possibles s’était ouvert, il avait peut-être suffi de le vouloir.

De ce moment rare, volé au tumulte urbain autant qu’au tragique du monde, l’on avait quasiment choisi en temps réel ce que l’on retiendrait. Et comme si les grâces du jour avaient décidé de s’imposer largement au-delà de l’expérience, je repartais dès le milieu de l’après-midi, en arpentant les rues de Belleville baignées d’une douceur qui le disputait aisément à celle des bords de la Maine un an plus tôt, le cœur rempli d’un ineffable sentiment de liberté, précisément, que je ne suis pas près d’oublier.

Pierre de Bethmann
,Juillet 2019





Instinctif de nature, étant attiré depuis mon plus jeune âge par les compositeurs impressionnistes et coloristes du début du XXième siècle, j’ai tout naturellement découvert cette œuvre de Modeste Moussorgsky par le biais de l’orchestration qu’en fit Maurice Ravel en 1922, qui reste pour moi un des chef-d’œuvre du 20ième siècle.

Les mélodies développées sont si puissantes et tellement intemporelles que l’idée me trottait dans la tête de les adapter pour Big Band et de les traiter comme des standards de jazz…

Mais comment aborder la chose lorsque l’on voue une admiration et un respect sans limites au génie de Ravel et à la verve inspirée de Moussorgsky ? Repartir des pièces originelles de piano, m’est apparu comme une possible solution.

La version adaptée ainsi couchée sur le papier et jouée par Big One remportait du succès en concert, mais il manquait quelque chose, un lien…

C’est à l’occasion d’un festival où j’allais écouter le trio de Pierre de Bethmann   (ami et pianiste que j’admire depuis ses débuts et perdu de vue pendant une bonne décennie) et où j’entendis sa version du Tombeau de Couperin, que sa participation en solo à notre projet s’est d’évidence imposée à moi. Ses improvisations sous forme de variations, sa culture, sa personnalité à la fois romantique et décalée, reflètent parfaitement l’idée que je me faisais du projet. Rien besoin de lui dire, il a écouté, il a joué, il a tout compris… une matinée de bonheur à l’entendre improviser et donner du sens aux ensembles orchestraux. Un partage unique et rare.

Une fois encore, un grand coup de chapeau aux musiciens de Big One ; deux petites journées de studio pour enregistrer tout le programme, sans artifices, tous dans la même pièce et la plupart des solos exécutés en direct…

Un mot également des gens de l’ombre. Julien Reyboz, l’ingénieur du son, qui prépare tout, comprend tout, entend tout… sans lui, rien n’est possible.
Christophe Hénault pour le mastering, étape cruciale qui nécessite une grande culture, du goût et des oreilles.

Merci à Simon Tailleu, formidable musicien, qui a réalisé les teasers de Big One, et à ma fille Solène pour le logo de l’orchestre et le design graphique des pochettes.

Stan Laferrière, février 2020

© Frémeaux & Associés 2020


Vous pouvez acheter ce produit :
- Chez votre disquaire (distribution Socadisc) ou chez votre libraire (distribution Frémeaux & Associés) ou par téléphone au 01 43 74 90 24.
- Sur lalibrairiesonore.com Acheter ce produit
- Sur librairie-audio.comAcheter ce produit

Fremeaux


Je suis :

Un particulier Un libraire

Un disquaire Une bibliothèque
 meublenatureok.gif

Catalogue Frémeaux
Catalogue Frémeaux
Je souhaite recevoir
le catalogue
Catalogue Frémeaux
Catalogue Frémeaux

Les livres sonores à l'écoute
templatefrmeaux_correc16.jpg
Fremeaux
Grand prix In Honorem
de l'Académie Charles Cros
pour son oeuvre d'éditeur

Fremeaux

VINTAGE JAZZMEN
VINTAGE JAZZMEN
Les Vintage Jazzmen ne rejouent pas la musique de la Nouvelle Orléans, ils la vivent, parce qu'ils sont les témoins...

TRIBUTE TO JAMES REESE EUROPE
TRIBUTE TO JAMES REESE EUROPE
Ce disque, labellisé par la Mission du Centenaire, vient célébrer les 100 ans de...

THEY GIVE A VOICE TO THE SAXES
THEY GIVE A VOICE TO THE SAXES
Le saxophone a été véritablement inventé par le Jazz qui lui a donné sa...

THE BEST SMALL JAZZ BANDS 1936-1955
THE BEST SMALL JAZZ BANDS 1936-1955
Le jazz, durant sa période classique, vit émerger de nombreuses petites formations qui...

SWING PIANO BAR
SWING PIANO BAR
Le piano bar par les plus grands interprètes (piano bar by their greatests performers) : Teddy Wilson, Fats Waller, Earl...

SWING DE BARBARIE
SWING DE BARBARIE
Le Trio de Nicolas Montier invite Pierre Charial dans une création inouïe mêlant Jazz et...

STEPHANE GRAPPELLI - CLAUDE BOLLING BIG BAND
STEPHANE GRAPPELLI - CLAUDE BOLLING BIG BAND
Claude Bolling “drive” ici un big-band qui s’y connaît, sur des arrangements efficaces,...

SIDNEY BECHET - THE QUINTESSENCE VOL. 2
SIDNEY BECHET - THE QUINTESSENCE VOL. 2
« On voit bien qu’il est fou de son art, cet homme, que la musique est pour lui fonction vitale....

RAY CHARLES - LIVE AT NEWPORT 1960
RAY CHARLES - LIVE AT NEWPORT 1960
« Ce double-CD présente, pour la première fois dans son...

RAPHAEL FAYS - PARIS SEVILLE
RAPHAEL FAYS - PARIS SEVILLE
Cet album met en lumière l’univers cosmopolite de l’un des plus grands guitaristes...

PINK TURTLE - POP IN SWING
PINK TURTLE - POP IN SWING
Une oreille aguerrie retrouve, dans les plus grands standards de la pop et du rock de ces dernières...

NOBODY KNOWS - FRANCIS LOCKWOOD
NOBODY KNOWS - FRANCIS LOCKWOOD
Francis Lockwood est un grand pianiste de jazz, un passeur d’émotion, un...

NEW RELEASE 2012 - CLAUDE BOLLING & FRIENDS
NEW RELEASE 2012 - CLAUDE BOLLING & FRIENDS
Avec Claude Bolling & Friends, le maître du Big Band offre un jazz classique en formation...

LES FILS DU VENT, UN FILM DE BRUNO LE JEAN - DVD NTSC
LES FILS DU VENT, UN FILM DE BRUNO LE JEAN - DVD NTSC
Portraits croisés d’artistes libres qui perpétuent l’héritage tutélaire...

KAMLO BARRÉ
KAMLO BARRÉ
L’art de Kamlo participe de cette forme de créativité, sa guitare est le prolongement de...

JAZZ, LINDY HOP, BOOGIE: ANNÉES 40-50
JAZZ, LINDY HOP, BOOGIE: ANNÉES 40-50
Lindy Hop, Boogie… L’éclat inimitable des dernières grandes danses du Jazz dans le...

JAZZ LADIES - THE SINGING PIANISTS 1926-1961
JAZZ LADIES - THE SINGING PIANISTS 1926-1961
Lorsque l’on épluche l’histoire du jazz, la voie royale vers la reconnaissance est...

INTEGRALE BILLIE HOLIDAY - LESTER YOUNG
INTEGRALE BILLIE HOLIDAY - LESTER YOUNG
L'intégrale des 49 faces de ce duo historique.

C'est une belle idée d'Alain Gerber, le plus épris...

I WANT TO BE HAPPY - MARC FOSSET TRIO
I WANT TO BE HAPPY - MARC FOSSET TRIO
Sous la houlette de Marc Fosset, les excellents Philippe Petit et Eric Dervieu offrent un trio plein de...

HORACE SILVER - LIVE IN PARIS
HORACE SILVER - LIVE IN PARIS

Cofondateur des Jazz Messengers avec Art Blakey, Horace Silver est un pianiste qui a marqué...


HATI
HATI
Nicolas Genest est sans conteste une des révélations des années 1990. Trompettiste du mythique «Groove...

EUROPEAN COOL JAZZ 1951-1959
EUROPEAN COOL JAZZ 1951-1959
Loin de se cantonner, comme cela a trop longtemps été leur lot, dans une imitation...

DANIEL HUMAIR - DRUM THING
DANIEL HUMAIR - DRUM THING
Il y a 30 ans j’éditais pour la Galerie Frémeaux & Associés un album de 6...

CLAUDE BOLLING JOUE BRASSENS, BECHET, VIAN, BECAUD
CLAUDE BOLLING JOUE BRASSENS, BECHET, VIAN, BECAUD
Il y eu une époque où Georges Brassens, Boris Vian et Gilbert Bécaud représentaient la musique...

CLAUDE BOLLING CROSS OVER USA
CLAUDE BOLLING CROSS OVER USA
Si les emprunts que la musique classique a fait au jazz et le jazz à la musique classique remontent à Claude...

CINEMA HITS
CINEMA HITS
Le répertoire du cinéma jazzifié par le Claude Bolling Big Band. De Borsalino composé par Claude...

CARAVAN DE SANTINO - MAYO HUBERT
CARAVAN DE SANTINO - MAYO HUBERT
Mayo Hubert représente la continuité et la relève de la jeune génération...

BOLLING BIG BAND LIVE AT THE MERIDIEN - PARIS
BOLLING BIG BAND LIVE AT THE MERIDIEN - PARIS
Jean Aldegon, Claude Tissendier, André Villèger, Marcel Canillard, Pierre Schirrer (Saxophones, Flutes) •...

AU GRE DU TEMPS - INTEGRALE 1981-1997
AU GRE DU TEMPS - INTEGRALE 1981-1997
Cette somme d'enregistrements est une véritable œuvre d'auteur, celle du Maître du Jazz Argentin : Santos...

A MONK'S DREAM
A MONK'S DREAM
La rencontre entre le BBL et Johnny Griffin s’est faite en 1989 lors d’une tournée...

Logo Radio France  Logo INA
 
Logo RFI
Logo PUF 
 
logo-facebook.gif

Rechercher dans le catalogue Frémeaux
Toutes les catégories :
Advertisement
Titre_integrale_onfray.gif
Net Cosmos + Decadence.jpg
Titre_Nouveau_Catalogue.gif
net_cat_202021.jpg
Titre_Legrand.gif
Net Legrand.jpg
Titre_Galerie.gif
expo_masson__galerie_fa.jpg
Titre Noel 2018.jpg
NET Proust.jpg
Titre Figure de l'histoire.gif
Pub Net Figures Histoire.jpg
Inédits
net_live_in_paris_6v_coltrane.jpg
Feuille Nouveautés

Dictionnaire des Artistes
Dictionnaire des Artistes
Dictionnaire des Artistes
Présentation

• Pourquoi fremeaux.com ?
• Autorisations Cinéma, TV, musées...
• Une culture d'entreprise
• Charte qualité

Mémoires et études
Edité par Fremeaux et Associés
visuinternetdompublic.gif
Le patrimoine
sonore en
danger!
Interview de
Patrick
Frémeaux

Mémoires et études


Titre_Histoire.gif
Collection Histoire de France
Titre_Publicite.gif
Pub Net Cat. LibSonore 200pixels.png
Philosophie | Sciences Humaines | Histoire | Livres sonores | Contes | Enfants de 2 A 5 ans | Enfants de 6 A 11 ans | Son de la nature | Collection the quintessence | Jazz
Intégrale Django Reinhardt | Blues | Country & Rockn Roll | Gospel | Chanson française | Les cinglés du music hall | World Music | Classique | Frémeaux & Ass. Télévisions
Mentions légales - Recommander ce site - Ajouter aux favoris - Nous contacter - © 2006 Frémeaux et Associés
20, rue Robert Giraudineau - 94300 VINCENNES - FRANCE - Tél : +33 1 43 74 90 24 - Fax : +33 1 43 65 24 22
templatefrmeaux_correc69.gif