Fremeaux.com
BUENOS AIRES 1965-1975
OSCAR ALEMÁN











Oscar Alemán y los cinco caballeros
1. Guitarra salvaje (Crazy Rhythm)
(Caesar – Kahn – Mayer) 4’02

2. Oye negro (Oscar Alemán) 4’08

3. Muchacho chino (China Boy)
(Wimpre – Boutalje) 2’55

4. Murmullo de pájaros (Lullaby of Birdland) (G. Shearing) 2’33

5. Bésame mucho (C. Velásquez) 2’09

6. Lembrança (Casanova) 2’21

7. Caminos cruzados (E. Lecuona) 2’16

8. En un Pueblecito Español (In A Little Spanish Town) (Lewis – Young – Waine) 2’44

9. Llévame volando a la luna (Fly Me To The Moon) (G. Shearing) 2’09

10. Rosa madreselva (Honeysuckle Rose) (F. Waller) 1’53

11. Eso que llaman amor (What Is This Thing Called Love) (C. Porter) 2’25

Musiciens :
Oscar Alemán : Guitare et chant

Los Cinco Caballeros
Raguzza : Batterie
Casanova : Violon
Barbera : Piano
Mazza : Contrebasse
Mario Félix : Clarinette

Avec :
Gonzalito : Clarinette sur China Boy et What Is This This Called Love.

Enregistré à Buenos Aires en 1965 – sous licence Acqua Records

Remerciements : Chachi Zaragoza et Hugo Lorences pour leur collaboration – Diego Zapico (Acqua Records).


Oscar Alemán Grabaciones recuperadas / Recovered Reordings (ca. 1975)
12. O Vestido de bolero (trad.) 4’13

13. De Buen humor (In the Mood) (Razzaf – Garland) 2’22

14. Tengo ritmo (I got Rhythm) (G. Gershin) 2’47

15. Saudade de Bahia (D. Caymmi) 3’37

16. Tono no.1 (O. Alemán) 3’50

17. Para mi eres divina (Bei mir, bist du schön) (Sholom – Segunda) 3’28

18. Caravana (D. Ellington) 2’48

19. La Banda de Alejandro (Alexander’s Ragtime Band) (I. Berlin) 2’33

Musiciens :
Oscar Alemán : Guitare et chant, sur toutes les pistes

Avec :
Trío : piste 13, 15 et 18 (prob. Alberto ‘Tito’ Mazza à la contrebasse ; batteur inconnu)
Darío Quaglia : Guitare rythmique, piste 15, 16, 17 et 18

Dernier enregistrement studio d’Oscar Alemán, vers 1975 - Sous licence Aqua Records.


Oscar Alemán est né dans la province de Chaco (Argentine), le 20 février 1909, au sein d’une famille de musiciens. Il sera marqué, durant sa jeunesse, par le déménagement de sa famille à Buenos Aires puis au Brésil (à Santos). Oscar Alemán y apprend le cavaquinho et y découvre tout un monde de musiques et de rythmes qui forgeront durablement sa sensibilité musicale.

En 1924, Oscar Alemán, devenu orphelin, rencontre Gaston Bueno Lobo, auprès de qui il parfait sa technique musicale. C’est avec ce dernier qu’il fonde son premier groupe, Los Lobos. Deux ans plus tard, Los Lobos se représentent à Buenos Aires. Oscar Alemán, qui écume les clubs chaque nuit, gagne progressivement en notoriété. En 1929, il rencontre le danseur de claquettes Harry Fleming et ses musiciens afro-américains. Ceux-ci révèlent à Alemán les valeurs de l’improvisation :

« l’expression d’une émotion fugitive traduite en une grille harmonique ». Los Lobos, devenus les accompagnateurs du danseur, suivent Harry Fleming en Europe. Après une première halte en Espagne, Oscar Alemán gagne Paris, où il est engagé par Josephine Baker. Alemán y développe son langage musical au contact des jazzmen américains de passage dans la capitale française. Il y rencontre également Django Reinhardt avec qui le fantasque génie de la guitare argentine croisera souvent les cordes lors de bœufs entre musiciens.

Lorsque la guerre éclate sur le vieux continent, Oscar Alemán regagne l’Argentine. Il y continue sa carrière de musiciens jusqu’à sa mort, en novembre 1980.

Durant toutes ces années, Alemán s’est représenté dans des formations très diverses, aux styles variés, qui enregistrèrent des disques pour plusieurs labels, sans jamais pour autant se départir d’un style unique et d’un incomparable swing, qui font de lui l’un des guitaristes les plus importants du XXè siècle.

« Oscar Alemán demeure, pour nombre d’entre nous, l’un des plus grands guitaristes de tous les temps. En autodidacte, il ne connaissait pas la musique de façon savante. Peut-être n’en avait-il pas besoin, vu son génie et son immense mémoire qui était capable d’enregistrer des centaines de thèmes dans toutes les tonalités. Oscar était doué d’une technique surprenante. Il jouait à l’aide des cinq doigts de sa main droite, et non au médiator comme presque tous les guitaristes de jazz. Son touché et sa sonorité se reconnaissent entre mille. Ce fut un grand improvisateur, au talent unique et au swing infaillible. »

Carlos Rafael Chachi Zaragoza, guitariste. Fit partie des musiciens d’Oscar Alemán. Également membre du quartet de Hernán Oliva, du groupe « Swing 39 » et de la « Santa María Jazz Band ».
© Frémeaux & Associés


Acqua Records et Frémeaux & Associés
Acqua Records, label indépendant créé en 1997 à Buenos Aires, soit six ans après Frémeaux & Associés, assurait dès sa création la distribution des disques Frémeaux en Argentine. Dans le même temps, Frémeaux & Associés avait intégré dans son catalogue les disques d’Acqua Records comme le célèbre concert d’Atahualpa Yupanqui en 1982, les enregistrements de 1965-1975 d’Oscar Alemán ou les disques de Paquito D’Rivera et d’Adrian Iaies, chacun nominés aux Latin Grammy Awards en 1999.

Début des années 2000, la terrible crise argentine et la disparition de la parité peso-dollar, laminant la distribution sud-américaine de Frémeaux & Associés, restreignent ses échanges avec Acqua Records.

En avril 2010, Patrick Frémeaux et Claude Colombini se rendent à Buenos Aires pour reprendre contact avec Acqua Records, désormais associé à une chaîne de magasins culturels, afin de proposer en Europe et au Japon un ensemble de nouvelles productions liées à l’une des cultures les plus prolifiques et créatives de la musique du monde d’hier et d’aujourd’hui.


Oscar Alemán was born into a family of musicians on February 20th 1909 in Chaco, Argentina. While he was still a child, his family moved to Buenos Aires and then to Santos, Brazil, where he learned to play the “cavaquinho” and became acquainted with a whole new world of music and rhythms; they would accompany him for the rest of his life.

Years later, playing in the clubs of Buenos Aires with Los Lobos, Oscar met tap dancer Harry Fleming and his black musicians, thanks to whom he discovered the very soul of improvisation: in his own words, their “harmonic chords were the expression of the present moment”. Los Lobos (The Wolves) later joined Fleming and became his touring-group, accompanying him to Europe.

After touring and living for a time in Spain, Oscar settled in Paris, where he was hired by singer Josephine Baker. There he could share and enrich his music with the American jazzmen visiting the French capital, and he also met Django Reinhardt, often playing with him informally. At the outbreak of war, Oscar Alemán returned to Argentina where he continued his career until his death in 1980.
He formed various groups and recorded for different companies but his style, his incomparable swing and charm were always present in all his undertakings. He was one of the most remarkable and creative guitarists of all time.

“For many, Oscar Alemán is one of the greatest guitarists, whatever the period. He was self-taught and knew nothing of music-theory. Perhaps he didn’t need to know, because his great genius and memory allowed him to remember hundreds of original pieces by heart. Oscar mastered a surprising technique in making use of all five fingers of his right hand, something quite unusual for jazz guitarists who commonly use a pick. His beat and sound are unique, and he was a great improviser with an overwhelming sense of swing. A unique talent.”

Carlos Rafael Chachi Zaragoza, Oscar Alemán Group guitarist. He has played with the Hernán Oliva Quartet, the group Swing 39 and the Santa María Jazz Band. He currently coordinates the Annual Gipsy Strings Jazz Festival in Argentina. 
© Frémeaux & Associés


Oscar Alemán nació en Chaco, el 20 de Febrero de 1909, en el seno de una familia de músicos. Su niñez quedó signada por los traslados de su familia a Buenos Aires y a Santos, Brasil. Allí, aprendió a tocar el cavaquinho y conoció un mundo de músicas y ritmos que llevaría siempre consigo.

Años más tarde, cuando tocaba en los clubes porteños con el dúo Los Lobos, conoció al bailarín de tap Harry Fleming y sus músicos de raza negra, que, según Alemán, fueron quienes le revelaron el alma de la improvisación : “La expresión de una emoción del momento presente en acordes armónicos”. Los Lobos terminaron siendo acompañantes del bailarín y así el guitarrista llegó a Europa. Luego de un tiempo de giras y de residir en España, se radicó en París, donde fue contratado por la cantante Josephine Baker. Allí pudo compartir y enriquecer su música con los jazzmen americanos que visitaban París y especialmente Django Reinhardt, con quien solía reunirse informalmente a tocar.

Cuando la guerra llegó a Europa, Oscar Alemán volvió a Argentina, en donde continuó su carrera hasta su muerte, en Noviembre de 1980.

Desarrolló diversas formaciones y registró discos en distintas compañías, pero su estilo, su in­com­parable swing y gracia estuvieron siempre presentes en todo lo que hizo. Ha sido uno de los guitarristas más distinguidos y personales de todos los tiempos.

“Oscar Alemán fue, para muchos, uno de los grandes guitarristas de todas las épocas. Autodidacta, no sabía música. Tal vez no la necesitase con el enorme genio y memoria con que recordaba los centenares de temas en su tonalidad original. Oscar era dueño de una sorprendente técnica. Utilizaba los cinco dedos de la mano derecha, algo inusual en los guitarristas de jazz, que generalmente usamos púa. Su pulsación y sonido son inconfundibles. Fue un grande de la improvisación, de swing arrollador. Un talento único.”

Carlos Rafael Chachi Zaragoza | guitarrista integrante del grupo de Oscar Alemán. Integró también el cuarteto de Hernán Oliva, el grupo Swing 39 y la Santa María Jazz Band. Actualmente coordina en forma anual el Festival de la Cuerdas Gitanas del Jazz Argentino.
 © Frémeaux & Associés


« Oscar Alemán demeure l’un des plus grands guitaristes du XXe siècle. Si l’on connaît bien la carrière du jeune Alemán pour avoir été l’une des figures incontournables des clubs de jazz et cabarets parisiens durant l’entre-deux guerres et pour avoir impressionné Django Reinhardt, on connaît peu le reste de l’œuvre du génie argentin. Ce disque propose de découvrir pour la première fois en Europe deux de ses derniers enregistrements en studio à Buenos Aires. Un disque alliant la fougue du swing à la sensualité des rythmes latins et dans lequel Oscar Alemán, impérissable entertainer, rayonne de toute sa fraîcheur. »
Patrick Frémeaux & Diego Zapico

“Oscar Alemán fue uno de los grandes guitarristas de todas las épocas. (…) Su pulsación y sonido son inconfundibles. Fue un grande de la improvisación, de swing arrollador. Un talento único.”
Carlos Rafael Chachi Zaragoza, guitarrista integrante del grupo de Oscar Alemán.

“For many, Oscar Alemán is one of the greatest guitarists, whatever the period. (…) His beat and sound are unique, and he was a great improviser with an overwhelming sense of swing. A unique talent.”
Carlos Rafael Chachi Zaragoza, Oscar Alemán Group guitarist.

CD OSCAR ALEMAN BUENOS AIRES 1965-1975 © Frémeaux & Associés 2012 (frémeaux, frémaux, frémau, frémaud, frémault, frémo, frémont, fermeaux, fremeaux, fremaux, fremau, fremaud, fremault, fremo, fremont, CD audio, 78 tours, disques anciens, CD à acheter, écouter des vieux enregistrements, albums, rééditions, anthologies ou intégrales sont disponibles sous forme de CD et par téléchargement.)

Vous pouvez acheter ce produit :
- Chez votre disquaire (distribution Socadisc) ou chez votre libraire (distribution Frémeaux & Associés) ou par téléphone au 01 43 74 90 24.
- Sur lalibrairiesonore.com Acheter ce produit
- Sur librairie-audio.comAcheter ce produit

Fremeaux


Je suis :

Un particulier Un libraire

Un disquaire Une bibliothèque
 meublenatureok.gif

Catalogue Frémeaux
Catalogue Frémeaux
Je souhaite recevoir
le catalogue
Catalogue Frémeaux
Catalogue Frémeaux

Les livres sonores à l'écoute
templatefrmeaux_correc16.jpg
Fremeaux
Grand prix In Honorem
de l'Académie Charles Cros
pour son oeuvre d'éditeur

Fremeaux

UNDER THE MAGNOLIAS
UNDER THE MAGNOLIAS
Deuxième album produit par Patrick Tandin, lors de la création du label La Lichère, ce disque de Richard Raux...

TROC (1972)
TROC (1972)
Dans la lignée de Miles Davis, Weather Report et de tous ceux qui au début des années...

TAP THAT JAZZ
TAP THAT JAZZ
Revoici Les Oignons, le combo créé et dirigé par l’impétueux trompettiste...

SWING DE PARIS
SWING DE PARIS
Un voyage à travers le jazz, à travers Paris, à travers le temps. Pierre Lafargue présente une...

RICHARD GALLIANO - JEAN-CHARLES CAPON - BLUES SUR SEINE
RICHARD GALLIANO - JEAN-CHARLES CAPON - BLUES SUR SEINE
Dans l’esprit d’une grande partie du public, l’accordéon et le violoncelle appartiennent à...

NOSTALGIA (1988) (AVEC ALDO ROMANO, PETER GRITZ ET GILLES NATUREL)
NOSTALGIA (1988)  (AVEC ALDO ROMANO, PETER GRITZ ET GILLES NATUREL)
Francis Lockwood est indéniablement l’un des plus grands pianistes de jazz français qui, au-delà...

MILES DAVIS
MILES DAVIS
Vénéré par le tout-Paris artistique, des caves de jazz de Saint-Germain aux films de la...

MARC DESCHAMPS
MARC DESCHAMPS
Les compositions de Marc Deschamps tissent un univers poétique évoquant, au gré des...

MANU DIBANGO - CHOC'N SOUL
MANU DIBANGO - CHOC'N SOUL
Choc ‘n soul : le titre composé par Manu Dibango en 1978 est un véritable manifeste de la...

LE JAZZ AMÉRICAIN À PARIS 1952-1962
LE JAZZ AMÉRICAIN À PARIS 1952-1962
Saint-Germain réussissait autour de la musique ce que Montparnasse avait fait autour de la peinture...

LE JAZZ À L’ÉCRAN (1929-1962)
LE JAZZ À L’ÉCRAN (1929-1962)
« User du jazz comme musique d’accompagnement est très difficile parce qu’une...

JO JONES - THE DRUMS
JO JONES - THE DRUMS
« Ces deux disques ne ressemblent à aucun de ceux qui ont été enregistrés...

JAZZ, LINDY HOP, BOOGIE: ANNÉES 40-50
JAZZ, LINDY HOP, BOOGIE: ANNÉES 40-50
Lindy Hop, Boogie… L’éclat inimitable des dernières grandes danses du Jazz dans le...

INTEGRALE LOUIS ARMSTRONG VOL 3
INTEGRALE LOUIS ARMSTRONG VOL 3
“Je me souviens encore des Hot Five, avec Lil et Louis Armstrong. Sincèrement, c’était...

INTEGRALE LOUIS ARMSTRONG VOL 2
INTEGRALE LOUIS ARMSTRONG VOL 2
“Si Louis Armstrong, inventeur du swing et organisateur de l’improvisation en solo, n’avait...

GUARANA
GUARANA
La rencontre historique de Lee Konitz avec Cesarius Alvim organisée par Jean Louis Wiart pour son label Axolotl....

DIDIER & FRANCIS LOCKWOOD - BROTHERS
DIDIER & FRANCIS LOCKWOOD - BROTHERS
Enregistré en 2008 pour le label Ames, le disque « Brothers » réunit pour la...

CUBA IN AMERICA 1939-1962
CUBA IN AMERICA 1939-1962
Pendant plus d’un siècle, les musiciens américains ont été...

CLAUDE BOLLING BIG PIANO ORCHESTRA PLAYS RAY CHARLES
CLAUDE BOLLING BIG PIANO ORCHESTRA PLAYS RAY CHARLES
Enregistré en 1962, cet album est détonnant de vitalité.
A l’heure où la...

CLAUDE BOLLING BIG BAND - 60 ANS!
CLAUDE BOLLING BIG BAND - 60 ANS!
Formidable orchestrateur, excellent pianiste de ragtime, inventeur du crossover, immense compositeur de...

CLAUDE BOLLING & YO YO MA
CLAUDE BOLLING & YO YO MA
Claude Bolling nous revient avec une nouvelle composition originale à la hauteur de l’invité de prestige qui...

CINEMA HITS
CINEMA HITS
Le répertoire du cinéma jazzifié par le Claude Bolling Big Band. De Borsalino composé par Claude...

BOLLING PLAYS ELLINGTON
BOLLING PLAYS ELLINGTON
Un “Big band” français et cohérent, c’est le pari difficile et réussi par Claude Bolling....

BIRDY HEART - DO MONTEBELLO
BIRDY HEART - DO MONTEBELLO
Artiste de coeur et d’esprit, Do Montebello poursuit le travail engagé en 2014 sur «...

BILLIE HOLIDAY - LESTER YOUNG
BILLIE HOLIDAY - LESTER YOUNG
Un trésor d'amoureux (Billie et Pres) pour amoureux (vous et moi). Lady Day incarne lumineusement la nuit du jazz, le...

BASTIEN RIBOT - VIOLIN STANDARDS
BASTIEN RIBOT - VIOLIN STANDARDS
Bastien Ribot est un violoniste incontournable. Issu de l’école de Didier Lockwood, il est le...

AU GRE DU TEMPS - INTEGRALE 1981-1997
AU GRE DU TEMPS - INTEGRALE 1981-1997
Cette somme d'enregistrements est une véritable œuvre d'auteur, celle du Maître du Jazz Argentin : Santos...

AMERICANS SING LATIN AMERICA 1935 - 1961
AMERICANS SING LATIN AMERICA 1935 - 1961
Est-ce l’attrait pour un exotisme habillé de sensualité qui fit que les...

ALAIN JEAN-MARIE - THE COMPLETE BIGUINE REFLECTIONS 1992-2013
ALAIN JEAN-MARIE - THE COMPLETE BIGUINE REFLECTIONS 1992-2013
Véritable légende du jazz, Alain Jean-Marie est un pianiste incontournable, doté...

ACCORDEON JAZZ
ACCORDEON JAZZ
Quand les premiers accordéons succombèrent au 'chant du swing' !... L'anthologie de référence qui...

Logo Radio France  Logo INA
 
Logo RFI
Logo PUF 
 
logo-facebook.gif

Rechercher dans le catalogue Frémeaux
Toutes les catégories :
Advertisement
bandeau bourgueil.gif
Bourgueil 2018.jpg
Titre_integrale_onfray.gif
Net Cosmos + Decadence.jpg
Titre_Nouveau_Catalogue.gif
pub_net_cat_202122.jpg
Titre_Galerie.gif
visuel_galerie_fa_nouvelle_collection_2021.jpg
Titre Noel 2018.jpg
NET Proust.jpg
Titre Figure de l'histoire.gif
Pub Net Figures Histoire.jpg
Inédits
net_live_in_paris_6v_coltrane.jpg
Feuille Nouveautés

Dictionnaire des Artistes
Dictionnaire des Artistes
Dictionnaire des Artistes
Présentation

• Pourquoi fremeaux.com ?
• Autorisations Cinéma, TV, musées...
• Une culture d'entreprise
• Charte qualité

Mémoires et études
Edité par Fremeaux et Associés
visuinternetdompublic.gif
Le patrimoine
sonore en
danger!
Interview de
Patrick
Frémeaux

Mémoires et études


Titre_Histoire.gif
Collection Histoire de France
Titre_Publicite.gif
Pub Net Cat. LibSonore 200pixels.png
Philosophie | Sciences Humaines | Histoire | Livres sonores | Contes | Enfants de 2 A 5 ans | Enfants de 6 A 11 ans | Son de la nature | Collection the quintessence | Jazz
Intégrale Django Reinhardt | Blues | Country & Rockn Roll | Gospel | Chanson française | Les cinglés du music hall | World Music | Classique | Frémeaux & Ass. Télévisions
Mentions légales - Recommander ce site - Ajouter aux favoris - Nous contacter - © 2006 Frémeaux et Associés
20, rue Robert Giraudineau - 94300 VINCENNES - FRANCE - Tél : +33 1 43 74 90 24 - Fax : +33 1 43 65 24 22
templatefrmeaux_correc69.gif