Fremeaux.com


BUCK & JO
Milt Buckner & JO JONES

The complete Panassié Sessions

1971-1974




« Il n’y a pas eu, dans toute l’histoire du jazz, un team comparable à celui formé par Milt Buckner et Jo Jones. Jamais musique aussi riche, aussi complète, n’a été produite par deux musiciens seulement. »     
Hugues Panassié, 1971
Ce coffret regroupe l’intégrale des sessions d’enregistrement « Buck & Jo » produites par Louis et Hugues Panassié entre 1971 et 1974. L’immense batteur Jo Jones retrouve Milt Buckner, légende lui aussi de l’histoire du jazz, qui en est pour beaucoup dans la popularisation de l’orgue hammond dès les années 1950. La complicité des deux musiciens se fait sentir dès la première note. Cet écrin 4 CD réuni et restauré par Laurent Verdeaux, délivre de beaux et intenses moments de swing.        
Patrick Frémeaux, 2019


“In the entire history of jazz there has never been a team to compare with Milt Buckner and Jo Jones. Never has music so rich and so complex been produced by just two musicians.”
Hugues Panassié, 1971
This set contains every “Buck & Jo” record session produced by Louis and Hugues Panassié from 1971 to 1974, in other words, music by a fantastic drummer, Jo Jones, together with organist Milt Buckner, also a jazz legend, and the man who played a special role in making the Hammond organ so popular, beginning in the early Fifties. Listen to the entente between the two musicians right from the very first note: this 4CD set, compiled and restored by Laurent Verdeaux, delivers some of the finest and most intense moments in Swing.
Patrick Frémeaux, 2019

CD 1 :
 1 ALMOST LIKE BEING IN LOVE    5’38
 2 I WANT A LITTLE GIRL take 2    4’30
 3 SHINY STOCKINGS    4’20
 4 MADELEINE’S GARDEN    3’52
 5 I FOUND A NEW CHAPEAU    4’05
 6 BLUES FOR CHANTAL    4’15
 7 LITTLE GIRL    4’17
 8 THERE’S NO GRATER LOVE    4’26
 9 JO’S BRUSHES    2’40
10 HONEYSUCKLE ROSE    6’30
11 SMOKE RINGS    5’10
12 I CAN’T BELIEVE THAT YOU’RE IN LOVE WITH ME    6’00
13 Quelques mots sur « You’re driving me crazy »    0’25
14 YOU’RE DRIVING ME CRAZY    5’46
Total time 62’30
CD 2 :
 1 PICK YOURSELF UP    5’19
 2 THREE O’CLOCK IN THE MORNING    4’49
 3 LA BELLE CLAUDINE    3’44
 4 I’M GONNA SIT RIGHT DOWN AND WRITE MYSELF A LETTER    3’02
 5 HAMP’S BOOGIE-WOOGIE    4’18
 6 FLYING HOME    6’34
 7 JITTERBUG WALTZ    6’31
 8 SOMETIMES I’M HAPPY    6’12
 9 COUNT’S BASEMENT    5’19
10 CUTE    3’13
11 ANNA RYAN    4’10
12 KEEPIN’OUT OF MISCHIEF NOW    3’20
13 OUR ENGAGEMENT DAY    3’42
Total time 62’50
CD 3 :
 1 YOU BROUGHT A NEW KIND OF LOVE    3’33
 2 TEA FOR TWO    4’35
 3 THAT’S ALL    2’38
 4 IDA, SWEET AS APPLE CIDER    3’51
 5 DINAH    4’25
 6 YOU ALWAYS HURT THE ONE YOU LOVE    5’06
 7 AM I BLUE ?    4’44
 8 ORGAN GRINDER’S SWING    4’20
 9 BELIEVE IT, BELOVED    3’09
10 I GUESS I’LL HAVE TO CHANGE MY PLANS    3’35
11 BY THE RIVER SAINTE MARIE    3’40
12 THREE LITTLE WORDS    3’55
Total time 48’06
CD4 :
 1 BLUES FOR DIANE    4’38
 2 AM I BLUE ?    5’00
 3 DINAH    4’44
 4 ORGAN GRINDER’S SWING    4’08
 5 I FOLLOW YOU    4’34
 6 IT’S THE TALK OF THE TOWN    4’39
 7 I GUESS I’LL HAVE TO CHANGE MY PLANS    3’14
 8 BELIEVE IT, BELOVED    4’42
 9 YOU ALWAYS HURT THE ONE YOU LOVE    4’21
10 SQUEEZE ME    3’04
11 PERDIDO    5’55
12 IT HAPPENED IN MONTEREY    5’16
13 THREE LITTLE WORDS    5’03
Total time 59’56


Milt Buckner, orgue • Jo Jones, dms



BUCK AND JO

Il y a maintenant bien longtemps – plus de cinquante ans ! - que toute une génération de jazzfans a découvert sur scène l’organiste Milt Buckner. Pour les parisiens, c’était très exactement le 28 novembre 1967 au Théâtre de l’Est Parisien et le premier morceau de cette déferlante déclencha de notre part un incontrôlable fou rire de bonheur. Nous n’avions jamais entendu autant de swing nous tomber dessus à la fois, et le spectacle de ce petit homme au physique de batracien jovial, dansant littéralement devant son clavier tout en courant sur son pédalier, était absolument prodigieux.
Son retour quelques années plus tard avec Jo Jones vint doubler le spectacle offert, et l’on ne savait plus très bien où regarder tellement le grand batteur était aussi fascinant à voir que l’organiste. Le film « L’Aventure du Jazz », où ce duo hors série est très bien mis en valeur, donne une idée des moments qui nous ont été donnés.
Milt Buckner, « Buck » disparut subitement le 27 juillet 1977, comme une lumière qui s’éteint, peu après son soixante-deuxième anniversaire. Jo « the Tiger » Jones, lui, s’aperçut un matin qu’un de ses doigts ne répondait plus tout à fait comme d’habitude. Son niveau d’exigence était tel qu’il arrêta alors tout simplement de jouer. Après de pénibles épreuves, il mourut le 3 septembre 1989. Il allait avoir soixante-quatorze ans.
Tout cela s’éloigne dans le temps qui passe, et pourtant, dans la mémoire de ceux qui ont eu la chance d’approcher et de voir à l’œuvre des gens porteurs d’une telle étincelle de génie, les instants passés à leurs côtés sont toujours là, bien présents et aussi nets que les images du film de Louis Panassié. Et il suffit de jouer les disques qu’ils nous ont laissés pour que ressurgissent, intactes, la joie et l’intense émotion qui sommeillent en nous depuis lors – et qui ne demandent qu’à se réveiller !
Le coffret de 4CD que vous avez en mains est consacré à la collaboration, qui a duré plusieurs années, de Milt Buckner et de Jo Jones.
La réédition des séances de ce duo est le témoignage d’une complicité de tous les instants entre un organiste génial qui sonnait à lui tout seul comme un grand orchestre et un batteur, attentif, réactif et au sommet de son art. Il faut savoir que Milt Buckner et Jo Jones ont eu beaucoup d’occasions de cultiver leur connivence, puisqu’ils ont souvent été associés pour des tournées, plus mémorables les unes que les autres.
Les deux compères se sont rendu quatre fois au studio pour le compte de Louis Panassié : le 18 mai 1971, le 29 mars 1972, le 16 février 1973 et le 27 février 1974. Il en est résulté quatre 33 tours, référencés à l’époque de leur publication JO 04 (« Deux Géants du jazz »), JO  07 (« Milt & Jo », double album) et JO  11 (« Blues for Diane »).
La réédition depuis longtemps attendue de ce duo enthousiasmant avait initialement été réalisée en deux coffrets de deux CD chacun, que voici réunis. Les deux premiers CD de cette réédition englobent la séance du 18 mai 1971 et la première partie de celle du 29 mars 1972. Le troisième CD est consacré à la deuxième partie de la séance du 29 mars 1972, et à la totalité de celle du 27 février 1974. Le quatrième CD est le résultat d’une séance entièrement inédite, à un morceau près (Blues for Diane). On ne sait pas très bien pourquoi cette séance, qui pouvait au moins faire l’objet d’un album 33 tours de l’époque, n’a pas été publiée, ni pourquoi la moitié des morceaux alors enregistrés l’ont été à nouveau un an plus tard, sur des tempos, une conception et un déroulement le plus souvent radicalement différents. La séance de 1973 présente également l’intérêt d’une prise de son très éloignée de celles de 1972 et 1974. Cabine ou micro ? Le sujet reste controversé, à chacun d’apprécier !
Le présent recueil est le résultat du dépouillement et de la remastérisation des bandes originales : nous avons pensé intéressant de chercher à reconstituer le déroulement des séances d’enregistrement, et y avons inséré à leur place les inédits que nous avons découverts de la session de 1971. C’est aussi pourquoi, nous avons replacé à sa position d’origine Blues for Diane, seul morceau publié de la séance du 16 février 1973, et qui ouvrait à l’origine le recueil du même nom, dont tout le reste provenait de la session du 27 février 1974.
La qualité de l’enregistrement des séances consacrées à Milt Buckner et Jo Jones méritait qu’on ne transige pas avec celle de la reproduction, et nous avons évité toute compression.
Laurent Verdeaux


Laurent Verdeaux a été happé très tôt par le jazz. Une passion qui lui vaudra d’écouter des milliers de disques, puis d’apprendre la trompette (aux Beaux-Arts) et de mener sa vie durant un double parcours d’architecte et de musicien.
Il n’a pas vingt ans lorsqu’il se lie d’amitié avec Hugues Panassié, dont il a lu les ouvrages et en qui il a reconnu beaucoup de sa propre perception et de son propre ressenti de la musique noire américaine. Cela l’amène à collaborer avec « Monsieur Jazz », puis avec son fils : à la fois portefaix et conseiller musical, il fait partie de l’équipe avec laquelle Louis Panassié, sorte de cinéaste-aventurier, réalise dans des conditions acrobatiques et souvent délirantes ce film devenu mythique qu’est « L’Aventure du Jazz » et fait enregistrer par de grands musiciens quelques microsillons mémorables.
Laurent Verdeaux tirera de cette épopée, sous le titre Jazz-jazz*, un livre de souvenirs haut en couleurs.
Plus tard, il fondera son propre label, Jazz Odyssey Records, pour reprendre cette production, la numériser et la rééditer, la sauvant ainsi de l’oubli.
En 2017, Laurent Verdeaux confie la pérennisation de l’exploitation du catalogue phonographique de Jazz Odyssey Records au label Frémeaux & Associés.
* Publié en 2002 aux éditions Max-Milo


Présentation par Hugues Panassié • liner notes d’origine 1971, 1972 et 1974


DEUX GÉANTS DU JAZZ, 1971
Il n’y a pas eu, dans toute l’histoire du jazz, un team comparable à celui formé par Milt BUCKNER et Jo JONES. Jamais musique aussi riche, aussi complète, n’a été produite par deux musiciens seulement.
Cela tient d’une part aux instruments employés ; d’autre part à la façon de jouer de ces deux étonnants artistes.
Aux instruments employés : seul un orgue électrique peut permettre tant par la variété de ses timbres que l’ampleur sonore qu’on peut en tirer, de remplacer à lui seul un grand orchestre … à l’exception de la batterie.
A la façon de jouer de Milt Buckner et de Jo Jones : le jazz a révélé au monde plusieurs organistes remarquables. Mais aucun n’a joué de l’instrument d’une façon aussi orchestrale que Buckner. Son jeu est d’une plénitude incomparable. « L’orgue, il n’en fait pas seulement un instrument, il en fait un orchestre », a fort justement écrit l’un de ses meilleurs disciples, André « Pépé » Persiany.
Jo Jones, de son côté, est le type du batteur complet, à la fois accompagnateur modèle et soliste de grande classe, d’une aisance suprême et capable de créer les figures rythmiques les plus excitantes et les plus imprévues.
Si l’on ajoute que ces deux géants du jazz (l’expression n’est pas trop forte) s’entendent à la perfection, jouent comme un seul homme, on aura le pourquoi de la réussite d’un team absolument unique.
Les concerts qu’ils ont donnés ensemble en France, les morceaux qu’ils interprètent dans le film « L’Aventure du Jazz » de Louis et Claudine Panassié ont d’ailleurs suscité un peu partout un extraordinaire enthousiasme.
Mais, chose étonnante, en dehors des trois extraits de la bande sonore de « L’Aventure du Jazz » (Caravan, Swingin’ in Biarritz, Tea for two) publiés dans les LP Jazz Odyssey 001 et 002, il n’existait aucun enregistrement orgue-batterie de Milt Buckner et Jo Jones.
Le présent recueil comble enfin cette lacune. On y entend longuement ces deux artistes hors pair et on y entre en contact avec les facettes les plus diverses de leur immense talent.
Jo’s Brushes et I found a new chapeau ont été conçus pour mettre spécialement en évidence la batterie de Jo Jones et ses éblouissantes qualités de soliste. Dans I found a new chapeau, Jo Jones utilise les baguettes ; dans Jo’s Brushes, il se sert des balais (les « brushes » - ou « wire brushes » - sont les balais métalliques).
Shiny stockings et Almost like being in love, pris en tempo moyen, valent à la fois par l’intensité du swing déployé par « Buck » et « Jo » et par l’invention et l’humour des chorus d’orgue ; tandis que dans Smoke Rings et There’s no greater love, pris en tempo lent, ce qui frappe surtout, c’est l’extrême sensibilité de Milt Buckner, son don pour faire « chanter » une mélodie, en exprimer tout le suc et l’enrichir de multiples enjolivements.
Le blues n’a pas été oublié, avec Madeleine’s Garden (dédié à Madeleine Gautier), interprété avec un swing renversant ; et Blues for Chantal, qui prouve que Milt Buckner, musicien complet, sait jouer le blues lent à la perfection, de façon à la fois classique et bien personnelle.
Quant à Little Girl, magistralement enlevé en tempo vif, cette interprétation montre non seulement la virtuosité des deux grands jazzmen mais leur surprenante rapidité d’esprit dans l’improvisation, l’intuition avec laquelle chacun cueille au vol les idées de l’autre pour les compléter, les prolonger, les relancer.
De l’avis quasi unanime des spectateurs de « L’Aventure du Jazz » le team Milt Buckner – Jo Jones est un des « clous » d’un film qui, pourtant, présente une pléiade d’éminents jazzmen. Le présent recueil confirme de manière éclatante la valeur exceptionnelle de ces deux « grands du jazz ».
Hugues Panassié, 1971.




BUCK AND JO, 1972

Voici le second recueil de ce team unique que forment Milt Buckner et Jo Jones, qui, après avoir poursuivi chacun de son côté une brillante carrière musicale, se sont associés depuis quelques années pour la plus grande joie des amateurs de jazz.

MILT BUCKNER

Pendant la première partie de sa carrière, Milt Buckner fut un pianiste tout à fait remarquable et qui eut la gloire de créer un nouveau style, appelé en anglais « locked hands style » ou « block chords style », consistant dans l’exécution simultanée d’accords par les deux mains se déplaçant en même temps sur le clavier (comme si le musicien portait des menottes), style qui fut imité par de nombreux pianistes.
Milt Buckner se révéla lorsqu’il entra en 1941 dans l’orchestre de Lionel Hampton, un des meilleurs de l’époque, dont il devait être membre la plupart du temps jusqu’au début des années 50. Milt Buckner joua un rôle très important dans cet orchestre car, à ses talents de pianiste, il joignait ceux d’arrangeur ; et c’est lui qui écrivit une bonne partie des arrangements interprétés par l’orchestre. Il est l’auteur, notamment, des célèbres Flying Home et Hamp’s Boogie Woogie, dont les « riffs » ont souvent été repris depuis par une foule d’orchestres.
Tout cela prédisposait Milt Buckner à être un excellent organiste. Lorsque la vogue de l’orgue électrique se répandit dans le jazz, peu après 1950, Milt Buckner se mit très vite à l’instrument. Son style de pianiste se trouvait être idéal pour l’orgue. D’autre part, les ressources de l’orgue permettant un jeu vraiment orchestral, le talent d’arrangeur de Milt Buckner trouva tout naturellement à s’exprimer à l’orgue dans des conditions optimales. Sous ses mains (et ses pieds), l’orgue devient un véritable orchestre, très complet, avec la plénitude d’un groupement d’une quinzaine de musiciens et une variété de timbres à peine moindre.
Milt Buckner fut pendant plusieurs années à la tête d’un excellent trio, qui comprit pendant quelque temps Sam Woodyard, le remarquable batteur qui devait, par la suite, s’illustrer avec Duke Ellington. Depuis 1966, Milt Buckner fait de fréquentes tournées en Europe, les dernières en compagnie de Jo Jones.

JO JONES

Jo Jones fit ses débuts dans le jazz comme danseur. Très doué, il remporta de nombreux concours, notamment des concours de « charleston ». Mais il voulait devenir musicien. Il tâta d’abord de la trompette mais, ayant entendu Louis Armstrong, il renonça à jouer de cet instrument. Il se mit alors au piano mais il entendit Art Tatum, ce qui le décida aussitôt à renoncer à sa carrière de pianiste. C’est alors qu’il adopta la batterie, instrument pour lequel il fit preuve de dons extraordinaires.
Après avoir joué pendant quelques années à Kansas City, qui était alors un des grands centres du jazz, il se rendit à New York en fin 1936 avec l’orchestre Count Basie, qui comprenait une pléiade de grands jazzmen (Lester Young, Herschel Evans, Buck Clayton, Walter Page, Jack Washington). Là, il fit immédiatement sensation. Son style était si nouveau, si original que de nombreux batteurs se mirent à son école, à tel point que l’influence de Jo Jones devint l’une des plus marquantes dans l’histoire du jazz.
Après avoir tenu la batterie de façon presque ininterrompue pendant une dizaine d’années dans l’orchestre Basie, Jo Jones joua ensuite dans de petits groupements, dirigea son propre Trio et enregistra d’innombrables disques avec à peu près tous les plus grands jazzmen, y compris Duke Ellington et Art Tatum. Les musiciens aiment tellement jouer avec Jo Jones qu’ils se l’arrachent pour leurs séances d’enregistrement.
Jo Jones a rarement été aussi bien enregistré que dans le présent recueil. Même lorsqu’il accompagne Milt Buckner, on perçoit absolument tous les détails, toutes les nuances de son jeu si riche et varié. Rarement batteur fit preuve d’une imagination aussi vaste : ses solos sont truffés des trouvailles les plus imprévues, de multiples contrastes qui les rendent extraordinairement attrayants. Le caractère des figures rythmiques exécutées par Jo Jones à la batterie suffirait à révéler qu’il a été un admirable danseur. Sa musique « danse » continuellement car l’intensité de son swing ne se dément jamais.

LEUR PLUS RECENT ENREGISTREMENT

C’est à Paris, ce 29 mars 1972, que ces deux géants du jazz ont enregistré le présent recueil, où les auditeurs de leurs concerts retrouveront avec joie (enregistrés à la perfection) une bonne partie des morceaux qu’ils ont applaudis, des beaux blues comme Anna Ryan et La Belle Claudine aux excitants Flying Home et Hamp’s Boogie Woogie (un ouragan de swing) en passant par le ravissant That’s all et des interprétations au tempo suprêmement aisé comme Three o’clock in the morning, I’m gonna sit right down and write myself a letter, Count’s Basement (c’est la voix de Milt Buckner qu’on entend annoncer les morceaux).
Du jazz de grande classe du premier au dernier sillon.
Hugues Panassié, 1972



BLUES FOR DIANE, 1974
Après le recueil « Deux Géants du Jazz » et l’album « Buck and Jo », tous deux fort appréciés des amateurs de jazz, voici un nouveau disque de l’incomparable team Milt Buckner / Jo Jones.
Ce troisième recueil diffère des précédents notamment en ceci que Milt Buckner et Jo Jones, au lieu d’y interpréter des morceaux qu’ils jouent habituellement à leurs concerts (morceaux dont une grande partie se trouve dans leurs premiers albums), ont choisi des thèmes qui, jusqu’ici, ne figuraient pas à leur répertoire – des thèmes dont certains peu joués, voire même oubliés, sont d’excellents tremplins pour l’improvisation des bons jazzmen.
On s’en aperçoit à l’audition du présent recueil car les variations improvisées par Milt Buckner à l’orgue sont souvent fort différentes de celles qu’il a enregistrées sur des morceaux plus fréquemment interprétés. Et ce renouvellement introduit un climat dont l’effet se répercute tout naturellement sur le jeu de Jo Jones car il y a toujours, entre ces deux grands jazzmen, une interpénétration d’inspiration peu commune, qui donne tant de tenue, de beauté à leurs interprétations.
Ici, leur musique, plus alerte que jamais, coule avec une légèreté, une détente, une vivacité enchanteresses.
Toutes ces interprétations ont été enregistrées le 27 février 1974, sauf Blues for Diane, qui date du 16 février 1973.
Hugues Panassié, 1974

La collaboration étroite et jazzistique entre Hugues Panassié et son fils Louis, entre le musicologue-ès-jazz et le cinéaste-explorateur, naquit d’une idée de ce dernier et dura cinq ans, de 1969 à la disparition d’Hugues Panassié, fin 1974. Il en sortit d’abord un film extraordinaire, « L’Aventure du Jazz », puis la concrétisation d’un certain nombre de projets d’enregistrements, qui furent publiés en des temps vinyliques sous le label JAZZ ODYSSEY.

Réalisation Louis et Claudine Panassié, 1971, 1972, 1973 et 1974.
Enregistrement 1971 Paris, unknown studio by unknown sound engineer.
Enregistrements 1972, 1973 et 1974 Studio Pathé-Marconi, Boulogne-Billancourt, par Serge Rémy
Montage, mixage, editing, pre-mastering : DIP MUSIC, Le Mesnil-Saint-Denis
Couverture : reproduction des maquettes de Pierre Baulig pour l’édition 2x33 t de 1972.
Photos Claudine Panassié
Production JAZZ ODYSSEY RECORDS
Fabrication et distribution : Frémeaux & Associés
www.fremeaux.com
Direction de collection : Laurent Verdeaux
Direction éditoriale : Augustin Bondoux
Conception éditoriale : Patrick Frémeaux et Claude Colombini
P 1971-1974 – 2001 Jazz Odyssey Records
Frémeaux & Associés cessionnaire 2016 & © 2019 Groupe Frémeaux Colombini




CD 1 : Total time 62’30

Milt Buckner, orgue
Jo Jones, dms    Paris, 18 mai 1971

1 ALMOST LIKE BEING IN LOVE
(Alan / Lerner / Loewe) 5’38
2 I WANT A LITTLE GIRL take 2
(Menscher - Moll) 4’30
3 SHINY STOCKINGS
(Foster) 4’20
4 MADELEINE’S GARDEN
(Buckner - Jones) 3’52
5 I FOUND A NEW CHAPEAU
(Buckner - Jones) 4’05
6 BLUES FOR CHANTAL
(Buckner - Jones) 4’15
7 LITTLE GIRL
(Hyde - Henry) 4’17
8 THERE’S NO GRATER LOVE
(Jones - Stymes) 4’26
9 JO’S BRUSHES
(Jones - Buckner) 2’40
10 HONEYSUCKLE ROSE
(Waller) 6’30
11 SMOKE RINGS
(Gifford - Washington) 5’10
12 I CAN’T BELIEVE THAT YOU’RE IN LOVE WITH ME
(Mc Hugh - Fields) 6’00
13 Quelques mots sur « You’re driving me crazy » 0’25
14 YOU’RE DRIVING ME CRAZY
(Donaldson) 5’46


CD 2 : Total time 62’50

Milt Buckner, orgue
Jo Jones, dms    Boulogne, le 29 mars 1972

1 PICK YOURSELF UP
(Kern - Fields) 5’19
2 THREE O’CLOCK IN THE MORNING
(Julian Robledo) 4’49
3 LA BELLE CLAUDINE
(Buckner - Jones) 3’44
4 I’M GONNA SIT RIGHT DOWN
AND WRITE MYSELF A LETTER
(Young - Ahlert) 3’02
5 HAMP’S BOOGIE-WOOGIE
(Hampton - Buckner) 4’18
6 FLYING HOME
(Goodman - Hampton - Robin) 6’34
7 JITTERBUG WALTZ
(Waller) 6’31
8 SOMETIMES I’M HAPPY
(Youmans) 6’12
9 COUNT’S BASEMENT
(Buckner) 5’19
10 CUTE
(Hefti) 3’13
11 ANNA RYAN
(Buckner - Jones) 4’10
12 KEEPIN’OUT OF MISCHIEF NOW
(Waller - Razaf) 3’20
13 OUR ENGAGEMENT DAY
(Buckner) 3’42


CD 3 : Total time 48’06

Milt Buckner, orgue
Jo Jones, dms    Boulogne, le 29 mars 1972

1 YOU BROUGHT A NEW KIND OF LOVE
(Fain - Kahal - Norman) 3’33
2 TEA FOR TWO (Youmans) 4’35
3 THAT’S ALL (Brandt - Haymes) 2’38


Milt Buckner, orgue
Jo Jones, dms    Boulogne, le 27 février 1974

4 IDA, SWEET AS APPLE CIDER
(Leonard) 3’51
5 DINAH
(Lewis - Young - Askt) 4’25
6 YOU ALWAYS HURT THE ONE YOU LOVE
(Fisher - Roberts) 5’06
7 AM I BLUE ?
(Askt - Clarke) 4’44
8 ORGAN GRINDER’S SWING
(Hudson - Mills - Parish) 4’20
9 BELIEVE IT, BELOVED
(Whiting - Schwartz - J.C.Johnson) 3’09
10 I GUESS I’LL HAVE TO CHANGE MY PLANS
(Schwarts - Dietz) 3’35
11 BY THE RIVER SAINTE MARIE
(Warren - Leslie) 3’40
12 THREE LITTLE WORDS
(Ruby - Kalmar) 3’55


CD 4 : Total time 59’56

Milt Buckner, orgue
Jo Jones, dms    Boulogne, le 16 février 1973


1 BLUES FOR DIANE
(Milt Buckner - Jo Jones) 4’38
2 AM I BLUE?
(Askt - Clarke) 5’00
3 DINAH
(Lewis - Young - Askt) 4’44
4 ORGAN GRINDER’S SWING
(Hudson - Mills - Parish) 4’08
5 I FOLLOW YOU
(Monk) 4’34
6 IT’S THE TALK OF THE TOWN
(Levinson - Symes - Neiburg) 4’39
7 I GUESS I’LL HAVE TO CHANGE MY PLANS
(Schwarts - Dietz) 3’14
8 BELIEVE IT, BELOVED
(Whiting - Schwartz - J.C.Johnson) 4’42
9 YOU ALWAYS HURT THE ONE YOU LOVE
(Fisher - Roberts) 4’21
10 SQUEEZE ME
(Williams - Waller) 3’04
11 PERDIDO
(Tizol - Lenk - Drake) 5’55
12 IT HAPPENED IN MONTEREY
(Whiteman - Wayne - Rose - Billy) 5’16
13 THREE LITTLE WORDS
(Ruby - Kalmar) 5’03


Vous pouvez acheter ce produit :
- Chez votre disquaire (distribution Socadisc) ou chez votre libraire (distribution Frémeaux & Associés) ou par téléphone au 01 43 74 90 24.
- Sur lalibrairiesonore.com Acheter ce produit
- Sur librairie-audio.comAcheter ce produit

Fremeaux


Je suis :

Un particulier Un libraire

Un disquaire Une bibliothèque
 meublenatureok.gif

Catalogue Frémeaux
Catalogue Frémeaux
Je souhaite recevoir
le catalogue
Catalogue Frémeaux
Catalogue Frémeaux

Les livres sonores à l'écoute
templatefrmeaux_correc16.jpg
Fremeaux
Grand prix In Honorem
de l'Académie Charles Cros
pour son oeuvre d'éditeur

Fremeaux

THE LAUSANNE CONCERT
THE LAUSANNE CONCERT
Jamais les deux musiciens ne s’autorisent le moindre égarement, une facilité quelconque, des effets de...

THE GREATEST BLACK BIG BANDS
THE GREATEST BLACK BIG BANDS
L’ère des grands orchestres, des big bands, correspond exactement à la grande...

SWING SURPRISE-PARTIE 1945-1957
SWING SURPRISE-PARTIE 1945-1957
Quand le jazz moderne est arrivé après la guerre, les orchestres swing ont permis à la...

SWING PIANO BAR
SWING PIANO BAR
Le piano bar par les plus grands interprètes (piano bar by their greatests performers) : Teddy Wilson, Fats Waller, Earl...

STRICTLY CLASSICAL
STRICTLY CLASSICAL
« Claude Bolling, immense musicien de jazz, est de ceux qui ont le droit et le devoir d’écrire la musique qui...

STEPHANE GRAPPELLI - CLAUDE BOLLING BIG BAND
STEPHANE GRAPPELLI - CLAUDE BOLLING BIG BAND
Claude Bolling “drive” ici un big-band qui s’y connaît, sur des arrangements efficaces,...

RAY CHARLES - THE FREMEAUX ANTHOLOGY 1949-1960
RAY CHARLES - THE FREMEAUX ANTHOLOGY 1949-1960
Ray Charles, The Genius, figure à jamais parmi les plus grands créateurs du XXe siècle,...

PLAY MANOUCHE PARTIE
PLAY MANOUCHE PARTIE
Avec Swing of France, la nouvelle génération s’empare du grand...

PATRICK FAVRE - ORIGINES
PATRICK FAVRE - ORIGINES
C’est dans l’association que s’expriment les bienfaiteurs ! Associations d’artistes...

NOTE MANOUCHE
NOTE MANOUCHE
Il est des disques – sortis d’on ne sait où, éclos on ne sait comment –...

MARCEL CAMPION - COPAIN DJANGO
MARCEL CAMPION - COPAIN DJANGO
Marcel Campion est la grande réussite internationale du monde forain. Avec l’organisation de la...

MARCEL AZZOLA & DANY DORIZ - JAZZOLA
MARCEL AZZOLA & DANY DORIZ - JAZZOLA
« Jazzola » est la formule culte réunissant deux figures mythiques de la musique en...

KANSAS CITY JAZZ
KANSAS CITY JAZZ
“A cette époque, je trouvais que Kansas City était un vrai paradis, l’endroit rêvé pour...

JAZZ FROM CARNEGIE HALL LIVE IN PARIS 1ER OCT. 1958
JAZZ FROM CARNEGIE HALL LIVE IN PARIS 1ER OCT. 1958
Initiée par le producteur britannique Harold Davison, qui voulait concurrencer les...

INTEGRALE LOUIS ARMSTRONG VOL. 12
INTEGRALE LOUIS ARMSTRONG VOL. 12
Ce n’est jamais authentique ce que font les gens d’Hollywood. Ils ne manquent jamais de choisir...

INTEGRALE LOUIS ARMSTRONG VOL 2
INTEGRALE LOUIS ARMSTRONG VOL 2
“Si Louis Armstrong, inventeur du swing et organisateur de l’improvisation en solo, n’avait...

HUMANIDADE - PATRICK FAVRE TRIO
HUMANIDADE - PATRICK FAVRE TRIO
"Une musique qui n’est pas constamment en contraste, nuancée avec le silence, n’est...

HOMMAGE A BOBY LAPOINTE
HOMMAGE A BOBY LAPOINTE
Si avanie et framboise sont toujours les mamelles du destin, bien curieux celui qui aujourd’hui fait se télescoper la...

GOAT RHYTHM - RP QUARTET
GOAT RHYTHM - RP QUARTET
Sur les traces du Hot Club de France, voici un jazz AOC, estampillé « Made in France », qui exprime toute la...

EVAN CHRISTOPHER - THE REMEMBERING SONG
EVAN CHRISTOPHER - THE REMEMBERING SONG
« The Remembering Song » est un hymne d’amour à la...

CUBA JAZZ
CUBA JAZZ
Enregistrées avant la révolution, au coeur de l’âge d’or de la musique...

CLAUDE BOLLING BIG BAND
CLAUDE BOLLING BIG BAND
En octobre 1956, sous l’impulsion de Frank Ténot, le jeune Claude Bolling, âgé de 26 ans, constituait sa...

CLAUDE BOLLING & GUY MARCHAND
CLAUDE BOLLING & GUY MARCHAND
Troublé par le décolleté vertigineux de la délicieuse créature qui m’accompagne, je ne...

CHARLIE PARKER - INTEGRALE VOL 6
CHARLIE PARKER - INTEGRALE VOL 6
Il faut vraiment être aveugle à l’évidence pour refuser de voir en Parker un...

CESARIUS ALVIM - EDDIE GOMEZ - ERIC LE LANN
CESARIUS ALVIM - EDDIE GOMEZ - ERIC LE LANN
Vous voulez parler musique ? Sauf votre respect, je vous dis : silence.
Silence, réceptacle...

BOITES - BOAT
BOITES - BOAT
Musicien d’émotion à l’imagination aussi bouillonnante qu’imprévisible, Sylvain Kassap...

BOBBY JASPAR - THE QUINTESSENCE
BOBBY JASPAR - THE QUINTESSENCE
« À l’instar de Django Reinhardt, Bobby a été un des premiers musiciens de...

APESANTAR
APESANTAR

Didier Lockwood signe, pour son grand retour phonographique, un programme électroacoustique...


ACOUSTIC QUARTET - INTÉGRALE ROMANE VOL. 7
ACOUSTIC QUARTET - INTÉGRALE ROMANE VOL. 7
Romane est une figure de proue parmi ceux qui, à la charnière des années 2000, ont...

A GEORGES BRASSENS VOL 1
A GEORGES BRASSENS VOL 1
“Quand on écoute les chansons de Georges Brassens, explique Rodolphe, c’est une...

Logo Radio France  Logo INA
 
Logo RFI
Logo PUF 
 
logo-facebook.gif

Rechercher dans le catalogue Frémeaux
Toutes les catégories :
Advertisement
Titre_Nouveau_Catalogue.gif
Pub Net Cat 2018-2019.jpg
Titre_Galerie.gif
NET - Expo Chica - Galerie F&A.jpg
Titre Noel 2018.jpg
NET Proust.jpg
Titre Soul.gif
NET Soul.jpg
Titre Figure de l'histoire.gif
Pub Net Figures Histoire.jpg
Luc Ferry
Collection Luc Ferry
Inédits
Pub Net Live in Paris 6V Stan Getz.jpg
Feuille Nouveautés

Dictionnaire des Artistes
Dictionnaire des Artistes
Dictionnaire des Artistes
Présentation

• Pourquoi fremeaux.com ?
• Autorisations Cinéma, TV, musées...
• Une culture d'entreprise
• Charte qualité

Mémoires et études
Edité par Fremeaux et Associés
visuinternetdompublic.gif
Le patrimoine
sonore en
danger!
Interview de
Patrick
Frémeaux

Mémoires et études

Titre_DVD.gif

Collection Histoire de France
Collection Histoire de France
Titre_Publicite.gif
Pub Net Cat. LibSonore 200pixels.png
Philosophie | Sciences Humaines | Histoire | Livres sonores | Contes | Enfants de 2 A 5 ans | Enfants de 6 A 11 ans | Son de la nature | Collection the quintessence | Jazz
Intégrale Django Reinhardt | Blues | Country & Rockn Roll | Gospel | Chanson française | Les cinglés du music hall | World Music | Classique | Frémeaux & Ass. Télévisions
Mentions légales - Recommander ce site - Ajouter aux favoris - Nous contacter - © 2006 Frémeaux et Associés
20, rue Robert Giraudineau - 94300 VINCENNES - FRANCE - Tél : +33 1 43 74 90 24 - Fax : +33 1 43 65 24 22
templatefrmeaux_correc69.gif