Fremeaux.com


LA FEMME DU BOULANGER
Marcel Pagnol
Enregistrement 1938,
avec texte de liaison lu
par Marcel Pagnol








Adaptée en 1938 à partir d’une nouvelle de Jean Giono, « La Femme du boulanger » constitue l’une des œuvres majeures de Marcel Pagnol et figure parmi ses plus gros succès populaires après la Trilogie marseillaise « Marius-Fanny-César ». L’écrivain-cinéaste a su donner à ce récit filmé l’universalisme bouleversant de la situation de ce boulanger quitté par sa femme, qui décide de faire la grève du pain, entraînant la mobilisation de tout le village. Durant les années 60, Marcel Pagnol édita des disques parlés de ses plus grands films, mélangeant sa voix aux enregistrements effectués pour le cinéma. Les bandes sonores originales enrichies par la lecture des commentaires et des textes de liaison sont devenues des « incontournables » du livre audio. Le sens inouï de la scène et du dialogue de l’académicien ainsi que le jeu des comédiens dont Raimu, inoubliable (qu’Orson Welles considérait comme le meilleur acteur du monde), sont ici magnifiés dans cette version sonore.   
Patrick FRÉMEAUX et Nicolas PAGNOL



LA FEMME DU BOULANGER
Marcel Pagnol
Enregistrement 1938, avec texte de liaison par Marcel Pagnol


CD 1
 1 Présentation, sur la place du village    2’23
 2 Dans une rue du village    1’58
 3 Sur la place du village    2’40
 4 Dans une rue du village / Devant la boulangerie    4’48
 5 Dans une rue du village / Dans la boutique    5’15
 6 Dans la boulangerie    1’24
 7 Dans la salle à manger du presbytère    0’54
 8 Dans la chambre du boulanger    5’45
 9 Dans la boulangerie / Dans la chambre du boulanger    1’34
10 Dans la colline    1’40
11 Dans le fournil    1’49
12 Dans l’écurie du château    0’35
13 Dans la chambre du boulanger    3’40
14 Dans le fournil    2’00
15 Au bord d’une route / Devant l’église    3’21
16 À la terrasse du cercle    4’37
17 Dans la salle à manger du boulanger    5’33
18 Devant la boulangerie    1’18
19 Dans l’église    3’52
Total 55’10

CD 2
 1 À la terrasse du cercle/ À l’intérieur du cercle    2’54
 2 Dans la salle à manger du presbytère    1’21
 3 Devant le cercle     9’26
 4 Dans le fournil    6’16
 5 Dans la grande salle du cercle    4’10
 6 Dans la salle à manger    1’07
 7 À l’entrée du village / Dans la salle à manger    1’33
 8 Dans la boutique / Dans une petite cave voûtée    1’03
 9 Dans la salle à manger / Dans la cave     1’36
10 Dans la salle à manger / Dans la cave    4’57
11 Dans la salle à manger du boulanger    3’39
12 Dans la hutte des marais / Dans le marais    1’46
13 Dans l’île à travers les roseaux / Sur l’Île    1’12
14 Dans le fournil / Au pied du village    1’46
15 Dans le fournil    2’06
16 Dans la boulangerie    8’05
Total 53’00

Raimu    Aimable, le boulanger
Ginette Leclerc    Aurélie, la boulangère
Charpin    Le marquis Castan de Venelles
Charles Moulin    Dominique, le berger
Robert Vattier    Le curé
Alida Rouffe    Céleste, sa bonne
Robert Bassac    L’instituteur
Charles Blavette    Antonin
Odette Roger    Miette, sa femme
Édouard Delmont    Maillefer
Paul Dullac    Casimir
Maupi    Barnabé

Maximilienne Max    Mlle Angèle
Maffre    Pétugue
Charblay    Arsène, le boucher
Jean Castan    Esprit, un berger
Adrien Legros    Barthélemy, un berger
Yvette Fournier    Hermine, la petite
Marius Roux    Un messager
Tyrand     Un messager
Gustave Merle    Le papet


Film de Marcel Pagnol (1938)
d’après une nouvelle de Jean Giono
Scénario et dialogues : Marcel Pagnol
Images : Georges Benoit, Roger Corbeau
Son : Marcel Lavoignat (enregistrement “Philips“)
Musique : Vincent Scotto ; orchestre sous la dir. De Georges Sellers
Sérénade chantée par : Clément Duhour
Production : Marcel Pagnol pour Les Films Marcel Pagnol
Texte commenté par l’auteur, interprété par les créateurs.
Origine : 33 tours Éditions CMF 09 - 10 (ca. 1963)




Ayant eu l’idée d’un film, Le Boulanger Amable, bon artisan mais alcoolique devenu incapable de faire du bon pain, Marcel Pagnol en avait rédigé les grandes lignes de son scénario lorsqu’il tomba sur une nouvelle de Jean Giono, Le boulanger, le berger, Aurélie, suivie de Maillefer-Patience, soit à peine quinze pages tirées du Chapitre VII de son roman Jean le Bleu publié en 1932. Séduit, il abandonna son projet et décida de mettre en scène le récit de Giono (1). L’histoire, pourtant banale – un boulanger arrête de faire du pain parce que sa femme s’est enfuie avec un berger – offre une trame solide que Pagnol va utiliser et développer. Il y ajoute des scènes, étoffe la galerie de personnages dont il change ou invente les noms, y compris celui du boulanger, Amable ou Aimable bien sûr, ne conservant que ceux d’Aurélie, la boulangère, et de Maillefer, le pêcheur. Le boulanger de Giono, petit, grêle et qui porte un maillot rayé, correspondant point par point au physique et à l’allure de Maupi, Marcel Pagnol décide de réaliser, à l’instar de Jofroi, Merlusse et Cigalon, un moyen métrage avec Maupi dans le rôle-titre accompagné de sa troupe de comédiens marseillais.
Mais au fur et à mesure de l’écriture du film, le réalisateur développe son histoire et décide alors d’en réaliser une production plus ambitieuse dans la lignée de ses films populaires. Pour cela, il lui faut une vedette, et « il n’y a au monde qu’un seul comédien capable de donner à son boulanger sa vraie dimension, c’est Raimu » (2). Comme un fait exprès, les deux hommes sont plutôt en froid, ce qui arrive souvent et le grand comédien refuse. Marcel Pagnol décide alors de confier le rôle du boulanger à l’excellent Henri Poupon (Angèle, Merlusse, Cigalon...), qu’il considère comme l’égal de Raimu. Mais quand ce dernier « apprend que Pagnol va tourner avec Poupon, cette perspective ne lui plaît pas du tout » (2). Par ailleurs, la boulangère pressentie, Ginette Leclerc proposée par Raimu (ils avaient joué au théâtre ensemble), insiste pour que celui-ci soit son partenaire. À cela s’ajoute le refus de toute la profession et des distributeurs qui exigent une grande vedette comme tête d’affiche, ce qui exclue Poupon. Raimu ayant fini par accepter, il reste à garnir le plateau. Autour de Charpin, la troupe habituelle (Delmont, Blavette, Dullac, Maupi, Alida Rouffe...) campera la galerie des personnages pittoresques, et le rôle du berger sera interprété par le comédien-sportif Charles Moulin.
Il semble que tout le monde ait pressenti le chef-d’œuvre dès la préparation du tournage en avril 1938. Les intérieurs sont filmés aux studios de la rue Jean Mermoz à Marseille, que Pagnol finit d’installer, et les extérieurs au village du Castellet, dans le Var. Raimu a pris son rôle à cœur. Ayant observé et interrogé son ami boulanger à Bandol, il est prêt à entrer dans le personnage, et va livrer une performance monumentale qui, avec le recul, peut être considérée comme l’accomplissement de son talent (et le pic de sa carrière). Mi-juin, les prises de vues sont terminées.
La première projection du film a lieu à Marseille le 7 septembre 1938 à l’occasion de l’inauguration du cinéma Le César, bâti par Pagnol place Castellane. Il sortira le même mois au cinéma Marivaux à Paris, avant de traverser l’Atlantique où sa carrière démarre le 26 février 1940 au cinéma Le Paris à New York, salle qui projette des films français. La guerre et l’Occupation bloquant l’exportation des films, La Femme du boulanger va rester près de cinq ans à l’affiche du même cinéma où il sera vu et apprécié par un public nombreux parmi lequel Charlie Chaplin et Orson Welles, et salué par la critique.
Pendant ce temps, dans la France occupée (encore en partie en 1941), Jean Giono engage un procès contre Pagnol. Les deux écrivains, aussi dissemblables que complémentaires, n’en sont pas à leur première chamaillerie, Giono n’ayant jamais beaucoup apprécié les précédentes adaptations de ses romans, Jofroi, Angèle (Un de Baumugnes) et Regain. Le procès se termine par un non-lieu ; Marcel a gagné. Giono répliquera en adaptant en 1943 sa propre Femme du boulanger pour le théâtre, créée le 11 mai 1944 aux Ambassadeurs à Paris, mais sans grand succès.
Le succès, le film se l’est accaparé. Fort bien reçue par la critique, la nouvelle production de Marcel Pagnol est plébiscitée et acclamée par le public. Le chef-d’œuvre pressenti s’est concrétisé et La Femme du boulanger, dépassant la Trilogie, sera non seulement considéré comme étant le film le plus populaire et célèbre de Marcel Pagnol, mais surtout reconnu comme son plus grand film.

Expert en l’art d’observer, de comprendre et de traduire dans des dialogues d’une grande justesse les caractères et les situations, l’écrivain-cinéaste a su, encore une fois, magnifier une histoire ordinaire en redonnant toute son importance au personnage du boulanger, sur qui compte tout le village, et en y ajoutant le sens de la symbolique du pain.
L’autre grand triomphateur du film est évidem­ment Raimu, au sommet de son art. Son génie éclate à chaque scène. Couvrant un spectre d’une dimension exceptionnelle, il est capable de sauter, en quelques secondes, des répliques tonitruantes à des confidences murmurées (mais avec quelle diction !). Passant du « numéro » impayable et époustouflant à l’abattement déchirant où il fait preuve d’une sensibilité bouleversante, il s’approprie, sans en rajouter, les merveilleux dialogues de Pagnol. Il joue juste ; il habite le rôle ; il sonne vrai.
« Il était le meilleur d’entre nous » (2), dira Orson Welles, venu rendre visite à Pagnol quelque temps après le décès, le 20 septembre 1946, du grand comédien qu’il n’aura pu rencontrer, à son grand regret.
Écouter le film sans le voir, avec les liaisons et commentaires dit par l’auteur, permet d’apprécier pleinement la qualité des dialogues et le jeu des comédiens (3).
    Jean Buzelin

Notes :
(1) Le Boulanger Amable a été publié en préface du texte de La Femme du boulanger (Éditions de Fallois, 1989).
(2) Raymond Castans, Marcel Pagnol (Éd. Jean-Claude Lattès, 1987), biographie que nous avons largement consultée.
(3) Le film durant 2 heures et quart, certaines scènes ont été amputées de quelques dialogues pour pouvoir entrer dans l’espace permis par un double microsillon 33 tours ; elles n’altèrent en rien le déroulement et la compréhension de l’histoire.



Nous dédions ce coffret à la mémoire de notre ami André Bernard qui nous a quitté à la fin de l’année 2018. Grand connaisseur de Marcel Pagnol, l’homme et l’œuvre, il nous a accompagné à l’occasion de chaque édition des bandes sonores de ses films, et nous a offert les photos qui ont constituées l’iconographie de ces réalisations. Et nous n’oublierons pas sa participation et son aide à bien d’autres de nos projets.  

© Frémeaux & Associés 2021



Vous pouvez acheter ce produit :
- Chez votre disquaire (distribution Socadisc) ou chez votre libraire (distribution Frémeaux & Associés) ou par téléphone au 01 43 74 90 24.
- Sur lalibrairiesonore.com Acheter ce produit
- Sur librairie-audio.comAcheter ce produit

Fremeaux


Je suis :

Un particulier Un libraire

Un disquaire Une bibliothèque
 meublenatureok.gif

Catalogue Frémeaux
Catalogue Frémeaux
Je souhaite recevoir
le catalogue
Catalogue Frémeaux
Catalogue Frémeaux

Les livres sonores à l'écoute
templatefrmeaux_correc16.jpg
Fremeaux
Grand prix In Honorem
de l'Académie Charles Cros
pour son oeuvre d'éditeur

Fremeaux

VOYAGE AU CENTRE DE LA TERRE - JULES VERNE
VOYAGE AU CENTRE DE LA TERRE - JULES VERNE
Enregistrement historique de 1955 par Jean Desailly de l'INA en 3 CD 

Ce roman “extraordinaire” au...

UN ETE INDIEN - TRUMAN CAPOTE
UN ETE INDIEN - TRUMAN CAPOTE
Texte intégral lu par Jean Claude Rey

Lire “Un Eté indien”, c’est comme lire une...

STÉPHANE HESSEL - ENGAGEZ-VOUS !
STÉPHANE HESSEL - ENGAGEZ-VOUS !
Frémeaux & Associés accueille, avec Stéphane Hessel, une expression vivante de sa...

QU'EST-CE QU'UNE SPIRITUALITE SANS DIEU? - ANDRE COMTE-SPONVILLE
QU'EST-CE QU'UNE SPIRITUALITE SANS DIEU? - ANDRE COMTE-SPONVILLE

 Religion et spiritualité sont deux choses différentes. On peut se passer de la...

PAUL CLAUDEL & JEAN AMROUCHE
PAUL CLAUDEL & JEAN AMROUCHE
Enregistrement intégral en 12 CDs !


NOUVELLES - SCOTT FITZGERALD
NOUVELLES - SCOTT FITZGERALD
Nouvelles lues par Jean Pierre Cassel sous la direction d'Olivier Cohen.

F.S. Fitzgerald incarne l’esprit...

MICHEL BUTOR - PENSÉES À VOIX HAUTE
MICHEL BUTOR - PENSÉES À VOIX HAUTE
« Michel Butor est un magicien, un exhausteur de saveurs, qui savamment juxtapose découpes,...

LES RENCONTRES POSSIBLES & IMPOSSIBLES (AVEC T.MONOD, A.SCHWEITZER,K.LORENZ)
LES RENCONTRES POSSIBLES & IMPOSSIBLES (AVEC T.MONOD, A.SCHWEITZER,K.LORENZ)
L’expression courante “homme de radio” témoigne, sans qu’il en paraisse, de...

LES LIAISONS DANGEREUSES - CHODERLOS DE LACLOS
LES LIAISONS DANGEREUSES - CHODERLOS DE LACLOS
Une oeuvre sonore de plus de 10 heures révélant amour, frivolité et destruction dans une lecture en forme de...

LES FILS DU VENT - CATHERINE ZARCATE
LES FILS DU VENT - CATHERINE ZARCATE
Le plus grand conte de Catherine Zarcate, interprété par son auteur. (2 CD)

Les contes sont des...

LE MYTHE DE SISYPHE - ALBERT CAMUS
LE MYTHE DE SISYPHE - ALBERT CAMUS
Texte intégral en 3 CD.
Les bouleversements de la première moitié du...

LE MEDECIN MALGRE LUI - MOLIERE
LE MEDECIN MALGRE LUI - MOLIERE
Si Fernandel n’est pas le plus grand comédien ni le plus grand technicien de diction alors...

LE JOURNAL D'UNE FEMME DE CHAMBRE - OCTAVE MIRBEAU
LE JOURNAL D'UNE FEMME DE CHAMBRE - OCTAVE MIRBEAU
Octave Mirbeau n’est pas seulement un grand écrivain estampillé. C’est aussi un...

LE HORLA, LA CHEVELURE & AUTRES RECITS FANTASTIQUES
LE HORLA, LA CHEVELURE & AUTRES RECITS FANTASTIQUES
Chef-d’œuvre de la nouvelle fantastique, le célèbre Horla de Maupassant amorce ce...

LE CATASTROPHISME CONTEMPORAIN - PASCAL BRUCKNER
LE CATASTROPHISME CONTEMPORAIN - PASCAL BRUCKNER
Quels sont les fondements du catastrophisme dans lequel nous vivons ? Pascal Bruckner, philosophe et...

LA POLITIQUE EST-ELLE ESCLAVE DE LA FINANCE ?
LA POLITIQUE EST-ELLE ESCLAVE DE LA FINANCE ?
Economiste néo-keynésien, Jean-Paul Fitoussi fustige la résignation devant les oukases...

LA PEINE DE MORT - ROBERT BADINTER
LA PEINE DE MORT - ROBERT BADINTER
Débats historiques à l'Assemblée nationale en Septembre 1981 (coffrets 4 CDs...

LA FILLE DU PUISATIER - MARCEL PAGNOL
LA FILLE DU PUISATIER - MARCEL PAGNOL
Frémeaux & Associés, les Editions de la Treille et la succession Marcel Pagnol remettent...

LA CHINE DANS LES ROMANS DE PHILIPPE SOLLERS
LA CHINE DANS LES ROMANS DE PHILIPPE SOLLERS
Philippe Sollers déroule ici la voix de ses romans, en résonance accomplie avec la...

L'INJUSTICE DE LA JUSTICE - MICHEL ONFRAY
L'INJUSTICE DE LA JUSTICE - MICHEL ONFRAY
L’enregistrement inédit contenu dans ce coffret de 2 CDs propose une conférence de Michel...

L'ECOLE FORME-T-ELLE ENCORE DES CITOYENS ?
L'ECOLE FORME-T-ELLE ENCORE DES CITOYENS ?
L'école est le dernier rempart de la République; l'école a abdiqué de tout...

HENRI BERGSON EXPLIQUÉ PAR FRÉDÉRIC WORMS
HENRI BERGSON EXPLIQUÉ PAR FRÉDÉRIC WORMS
Bergson, souvent étudié par bribes, connu pour son traité sur le rire ou quelques-unes de ses...

GERMAINE TILLION - RAVENSBRÜCK
GERMAINE TILLION - RAVENSBRÜCK
« Ce monde d’horreur était un monde d’incohérence : plus terrifiant que les...

DON QUICHOTTE - MIGUEL DE CERVANTES
DON QUICHOTTE - MIGUEL DE CERVANTES
Don Quichotte dans la nouvelle traduction d'Aline Schulman interprété en 4 CD par Jean Pierre...

COSMOS (PHILOSOPHIE DU) - MICHEL ONFRAY
COSMOS (PHILOSOPHIE DU) - MICHEL ONFRAY
Dans cet ouvrage sonore, Michel Onfray développe pour la première fois sa philosophie...

CONTRE-HISTOIRE DE LA PHILOSOPHIE VOL. 6 - MICHEL ONFRAY
CONTRE-HISTOIRE DE LA PHILOSOPHIE VOL. 6 - MICHEL ONFRAY

13 cours enregistrés par Michel Onfray.
De Gassendi à Spinoza.

CONTRE-HISTOIRE DE LA PHILOSOPHIE VOL. 12 - MICHEL ONFRAY
CONTRE-HISTOIRE DE LA PHILOSOPHIE VOL. 12 - MICHEL ONFRAY
De Fichte et Hegel à Stirner et Schopenhauer

Ce qui fait le prix de la...

COLOMBA - PROSPER MERIMEE
COLOMBA - PROSPER MERIMEE
A la fois récit d’aventures et roman anthropologique, Colomba nous conte dans un style...

CLAUDINE S'EN VA - COLETTE ET WILLY
CLAUDINE S'EN VA - COLETTE ET WILLY
« Claudine s’en va est le quatrième et dernier volet d’une...

BERNARD WERBER - TROISIÈME HUMANITÉ - INTEGRALE MP3
BERNARD WERBER - TROISIÈME HUMANITÉ - INTEGRALE MP3
Nous sommes à l’ère de la deuxième humanité. Il y en a eu une avant. Il y...

Logo Radio France  Logo INA
 
Logo RFI
Logo PUF 
 
logo-facebook.gif

Rechercher dans le catalogue Frémeaux
Toutes les catégories :
Advertisement
Titre_integrale_onfray.gif
Net Cosmos + Decadence.jpg
Titre_Nouveau_Catalogue.gif
net_cat_202021.jpg
Titre_Legrand.gif
Net Legrand.jpg
Titre_Galerie.gif
net_expo_orsay__galerie_fa.jpg
Titre Noel 2018.jpg
NET Proust.jpg
Titre Figure de l'histoire.gif
Pub Net Figures Histoire.jpg
Inédits
net_live_in_paris_6v_coltrane.jpg
Feuille Nouveautés

Dictionnaire des Artistes
Dictionnaire des Artistes
Dictionnaire des Artistes
Présentation

• Pourquoi fremeaux.com ?
• Autorisations Cinéma, TV, musées...
• Une culture d'entreprise
• Charte qualité

Mémoires et études
Edité par Fremeaux et Associés
visuinternetdompublic.gif
Le patrimoine
sonore en
danger!
Interview de
Patrick
Frémeaux

Mémoires et études


Titre_Histoire.gif
Collection Histoire de France
Titre_Publicite.gif
Pub Net Cat. LibSonore 200pixels.png
Philosophie | Sciences Humaines | Histoire | Livres sonores | Contes | Enfants de 2 A 5 ans | Enfants de 6 A 11 ans | Son de la nature | Collection the quintessence | Jazz
Intégrale Django Reinhardt | Blues | Country & Rockn Roll | Gospel | Chanson française | Les cinglés du music hall | World Music | Classique | Frémeaux & Ass. Télévisions
Mentions légales - Recommander ce site - Ajouter aux favoris - Nous contacter - © 2006 Frémeaux et Associés
20, rue Robert Giraudineau - 94300 VINCENNES - FRANCE - Tél : +33 1 43 74 90 24 - Fax : +33 1 43 65 24 22
templatefrmeaux_correc69.gif