Fremeaux.com
 
FELIX LECLERC
Réf. : FA5230

FELIX LECLERC

CHANSONS PERDUES 1950-1953, CHANSONS ET VERSIONS INEDITES SUIVIES DU CONCERT A NICOLET 1964

Direction artistique : MARTIN DUCHESNE
Label : FREMEAUX & ASSOCIES
Nombre de CD : 3
Vous pouvez acheter ce produit :

- Chez votre libraire ou maison de la presse (Frémeaux & Associés distribution)
- Chez votre disquaire ou à la Fnac (distribution : Socadisc)
- Sur lalibrairiesonore.com
- Sur librairie-audio.com Pré écoute de certains produits!
- Par téléphone au 01.43.74.90.24
Vous avez entre les mains un corpus unique d’enregistrements inédits de celui qui a placé le Québec sur la carte culturelle du monde francophone. Celui dont Brassens et Brel avoueront plus tard qu’il fut leur parangon. On ne soulignera jamais assez le bouleversement qu’a apporté Felix Leclerc à toute la chanson. Outre sa grâce poétique, il est l’incarnation même de la figure tutélaire du chansonnier, c’est à dire de l’auteur-compositeur qui interprète ses propres textes. En 1950, seuls Trenet et le couple Roche-Aznavour pouvaient s’enorgueillir d’un tel statut.
Claude Colombini-Frémeaux

This is a unique corpus of recordings, issued for the first time, made by the man who placed Quebec on the cultural map of the French-speaking world. The avowed paragon of Georges Brassens and Jacques Brel.  Indeed Felix Leclerc overturned song in an incredible manner.  Apart from his poetic elegance, he is the exemplifying trustee of the chansonnier, the song-writer who plays his own music. In 1950, only Charles Trenet and the Roche-Aznavour duo could boast as such
Claude Colombini-Frémeaux

Droits : XXI productions (Universal quebec) licencié à Frémeaux & Associés.
Liste des articles de presse consacrés à ce CD :
- « Un phare pour beaucoup » par Le Monde
« Au pied de la pierre tombale, des dizaines de godasses dans l’herbe… Felix Leclerc repose dans le paisible petit cimetière de Saint-Pierre de l’île d’Orléans, sur le fleuve Saint-Laurent, et ses admirateurs n’en finissent pas depuis vingt ans de faire ce clin d’œil à Moi, mes souliers, l’une de ses chansons fétiches. Si les souliers du père de la chanson québécoise « ont beaucoup voyagé », ses fans peuvent bien abandonner les leurs au plus près de lui, dans cette île tant aimée. Né en 1914 à La Turque, dans le nord du Québec, Félix Leclerc a été animateur radio avant de trouver sa voie, celle de l’écriture, dans la chanson, le roman, le théâtre dans les années 1950. Le succès lui viendra de France, après un passage remarqué au cabaret Les trois Baudets. « Il avait l’écriture en lui, mais rêvait surtout d’être dramaturge », souligne sa fille Nathalie, vice-présidente de la Fondation Félix Leclerc, installé depuis 2002 dans une grange construite à l’ancienne sur l’île d’Orléans. Félix Leclerc découvre en 1947 l’île d’Orléans, berceau de la Nouvelle-France, aux portes de l’actuelle ville de Québec. Il y loue une chambre, écrit Le Fou de l’île, repart mais s’y installe vraiment en 1970, après vingt ans passés à Vandreuil, en banlieue de Montréal (où l’on s’apprête à faire de sa maison un centre d’interprétation et une boîte à chanson).  L’horizon dégagé de l’île d’Orléans, couverte de pâturages, le séduit sans doute. « Pour moi, disait-il, la maison mère, le parc, le centre du monde, c’est ici. » Vingt ans ont passé depuis sa mort, marquée par une incroyable coïncidence de chiffres, le 08/08/1988 à 8h08… Une autoroute, des bibliothèques, des centres culturels, des écoles, des parcs, des prix de la chanson portent son nom. Même un rosier, pour lequel sa fille n’a posé qu’une condition : « Qu’il soit rustique, pour traverser les hivers rudes. » Pas une chorale ne compte l’une de ses chansons à son répertoire. Le poète du terroir, qui se définissait comme « un homme qui chante » plutôt qu’un chanteur, est une icône du Québec.  Un « phare pour beaucoup », ajoute sa fille. De génération en génération, les chanteurs locaux reprennent ses titres. Ont surtout la cote Le P’tit Bonheur, Le train du nord, Moi, mes souliers, L’Hymne au printemps, Bozo. Ceux qui rêvent encore d’indépendance du Québec ont appris par cœur l’Alouette en colère ou La nuit du 15 novembre, célébrant la victoire du Parti québécois en 1976. Le 24 juin, jour de la fête nationale du Québec, l’esprit de cet indépendantisme de la première heure a fortement soufflé. Même engouement collectif le   3 juillet lors du spectacle commémoratif du 400e anniversaire de la fondation de Québec, avec Bozo et Le Tour de l’île, repris en chœur. De quoi faire oublier un peu l’affront des organisateurs de l’événement de Québec à la mémoire du « gratteux » du guitare… Nathalie Leclerc leur avait bien proposé un spectacle hommage pour cet été. « J’aurais vraiment  aimé qu’il ait lieu à Québec. Leur refus m’a déçue, mais, heureusement, les Francofolies de Montréal, nous ont ouvert les bras. »  En grand : pour le spectacle de clôture du 2 août. On y célèbrera celui qui a, plus que autre, « contribué à bâtir la place du Québec sur la carte culturelle du monde francophone », selon un communiqué des Francofolies. Anne PELOUAS – LE MONDE
- "Bourrés à craquer de versins totalement inédites" par Vinyl
Infatigables, Frémeaux et Associés ! Commençons par un triple CD consacré à Félix Leclerc, intitulé Chanson Perdues (que l’on pourrait sous-titrer « pas perdu pour tout le monde »), retrouvées grâce à la précieuse collaboration de collecteurs enthousiastes mettant à la disposition de l’éditeur des trésors d’enregistrement privés, publics, 78 tours et autres gravures diverses. Deux CD bourrés à craquer de versions totalement inédites couvrant la période 1950 – 1953, dont certaines chansons n’ayant jamais dépassé le stade de 78 T original, oubliées dans les compilations futures (en vinyle comme en CD), plus Le Petit Bonheur interprétée pas Monique Leyrac et un « conte dramatique » de plus de 10 minutes (Sandale Le Charmeur).Ajoutons à l’édifice un troisième CD aux origines miraculeuses : un enregistrement public de près d’une heure réalisé à l’auditorium du couvent des Sœurs de l’Assomption de la Sainte Vierge à Nicolet en 1964, par Noël Grenier, un jeune homme de 19 ans désireux de tester le nouvel enregistreur à bande offert par sa mère ! Il ne sait pas grand-chose de Félix Leclerc, mais ça fera toujours plaisir à maman… Le résultat – qu’il n’a pas dû beaucoup user – a dormi 40 ans dans sa boite au fil des déménagement successifs du sieur Grenier pour en ressortir quasi intact aujourd’hui ! (Martin Duchesne raconte l’historique dans l’un de ces très complets livrets dont Frémeaux & C° ont le secret). Le plus étonnant, compte tenu de ce qui précède, est l’exceptionnelle qualité de cet enregistrement et l’absence de tout bruit parasite. Il est vrai que ce n’était pas un concert de rock, et que le public – des nonnes ! – est un tout petit peu plus discipliné qu’une bande de supporters du PSG. Savoureux !
VINYL
- « De la grâce, de la poésie » par la Revue des médiathèques et des collections musicales
79 titres rares ou inédits du premier grand chansonnier francophone, père spirituel de Brel et de Brassens. Le seul auteur à composer, écrire et interpréter ses textes dans les années 50. Avec Trenet et Aznavour. Le premier chansonnier québécois à sortir des frontières de Canada et à rayonner sur la francophonie. De la grâce, de la poésie. Une compilation magnifique de trois CDs à posséder absolument. Lucas FALCHERO – REVUE DES MEDIATHEQUES ET DES COLLECTIONS MUSICALES
- « Un grand monsieur » par Prestige Audio
Vidéo Frémeaux & Associés est sans doute la maison d’édition d’archives la plus importante du monde et elle ne semble pas calée devant aucune entreprise osée, voire suicidaire, comme de publier en CD les discours de De Gaulle ou ceux de Mitterrand, La Gloire de mon père, par Pagnol lui-même, ou encore les cris d’oiseaux du Guatemala. Souvent, on y trouve une pépite. Ainsi, ces enregistrements de chansons de Félix Leclerc perdues et retrouvées, de versions inédites, et même d’un concert au couvent de l’Assomption. Toujours cette même voix sombre, grave et responsable qui ouvrit la voie à toute une théorie d’auteurs-compositeurs-interprètes dont Brassens et Brel. Félix Leclerc, c’est la fraternité, la générosité, c’est un Québec qu’on ne connaissait plus, en France, depuis qu’on l’avait abandonné en 1963. Félix Leclerc, un grand monsieur. Michel LAROCHE – PRESTIGE AUDIO VIDEO
- « L’inoubliable Félix » par Les Amis de Georges Brassens
Ce Québec que nous aimons tant… […] Le coffret 3 CD de Félix (Félix Leclerc, Chansons perdues 1950-1953) réunit 78 enregistrements dont certains très rares et d’autres inédits. Un document – miraculeusement (!) – retrouvé comme on aimerait en découvrir souvent : un concert inédit. C’était le 16 avril 1964 à l’Auditorium du Couvent des Sœurs de l’Assomption de la Sainte Vierge (un endroit où, certes, Brassens n’aurait pas été invité !) à Nicomet. Un récital avec les plus grands succès de l’inoubliable Félix. LES AMIS DE GEORGES BRASSENS
- « La collection la plus complète de ses premiers enregistrements » par Je Chante
20 ans que Félix Leclerc nous a quittés ! Sous la direction de Martin Duchesne et Robert Thérien, voici pour la première fois en CD la collection la plus complète de ses premiers enregistrements. Deux CD couvrent les années 1950 à 1954 et un troisième concert inédit (la bande a dormi 40 ans, dans une boite !) enregistré le 16 avril 1964 à l’audItorium du couvent des sœurs de l’Assomption de la sainte Vierge (tout un programme !) à Nicolet, par Noël Grenier, jeune étudiant de 19 ans venu essayer sa nouvelle « enregistreuse de bobine » ! Sixième d’une famille rurale de onze enfants, Félix Leclerc, né en 1914, achète sa première guitare en 1926 et écrit sa première chanson dix ans plus tard. En 1950, de passage au Canada, Jacques Canetti le découvre, le signe dans la foulée et le programme cinq semaines à l’ABC de Paris avec Les compagnons de la chanson. Le succès est immédiat : enregistrements, tournées, récitals… tout s’enchaîne alors. Véritable auteur compositeur interprète, ce qui est encore marginal en 1950, Félix Leclerc va ouvrir la voie à la chanson québécoise en France mais aussi à tous les Brel, Brassens, Ferré… qui vont faire de la chanson à textes un genre bien précis. Revenons sur le contenu des deux premiers CD, essentiellement des 78 tours du début des années 50. Période féconde s’il en est, puisqu’on y trouve tous les tubes de Félix dans leurs premières versions : Le p’tit bonheur, Moi, Mes souliers, Bozo, Contumace, Présence… dont la plupart sont écrites depuis des années, autant de titres qui font désormais partie de la mémoire collective. Si les versions que nous connaissions jusqu’à présent sont celles du début des années soixante, c’est parce que Félix ayant quitté Canetti pour Philips en 1959, ces derniers lui ont fait réenregistrer plusieurs de ses premières chansons pour en moderniser le son et les présenter sur un album intitulé « Mes premières chansons ». Militant infatigable, Félix dénonce avec une rare beauté dans les mots les injustices que subissent les francophones au Québec ; mais ses revendications s’insèrent en général dans des poèmes qui parlent du quotidien, dans lesquels se conjuguent tendresse, bonté, vérité et fraternité. Dans ce florilège de versions inédites de ses débuts, mes préférences vont à celles où il s’accompagnent seul à la guitare, celles avec l’orchestre d’André Grassi ayant, me semble-t-il, moins de force. En tout cas, un coffret indispensable tant pour les inconditionnels de Félix que pour tous ceux qui s’intéressent à la chanson. Francis COUVREUX – JE CHANTE
- « Un bouquet de saine poésie populaire » par Phonoscopie
Cette réédition s‘imposait. Car ce chanteur canadien, dont la carrière brève et marquante influença Brel et Brassens et qui fut, après Henri Salvador, le second auteur-compositeur-interprète à la guitare, apporta à la chanson francophone un bouquet de saine poésie populaire. Cette quasi intégrale comporte en prime un récital inédit de 1964 miraculeusement conservé et retrouvé. PHONOSCOPIE
- « Une pure merveille » par La Marne
Ecouter du Félix Leclerc est sans jeu de mots « Le p’tit bonheur » parfait. Une voix rocailleuse qui fleure bon le Québec, mise en valeur par cet auteur sur la carte culturelle du monde francophone, un entrain, une douceur des mots et une poésie infinie. On ne dira jamais assez l’apport, mieux la révolution apportée par cet auteur-compositeur, monstre sacré de la belle chanson. Le succès que Félix n’avait jamais cherché durera trente ans. Et beaucoup plus après la disparition du génie le 8 août 88. Ce triple CD est une pure merveille avec en prime le concert mythique à Nicolet en 1964. Un enregistrement inédit. Une bande sonore cachée pendant quarante ans que l’on ressort miraculeusement telle une statue égyptienne. La bande ou les bandelettes sont intactes. Comme le talent de l’artiste. Un bijou à offrir pour Noël. Et même avant ! LA MARNE
- « Félix Leclerc, Chansons perdues 1950-1953 » par New Folk Sounds
Félix Leclerc (1914-1988) was de eerste chansonnier uit Québec die het ook maakte in Frankrijk. Bij Philips werd  al eens de doos "L’integrale" uit ge bracht met 6 cd’s. Nu is er deze drievoudige cd met de vermeldind : Chansons et versions inédites, suivi du Concert à Nicolet 1964. Van de in Québec als nationale held geëerde Leclerc bleken een tiental opgenomen liedjes nooit op plaat te zijn uitvoering. Een bijzonderheid is wel CD3. Hij bevat de bijna integrale weergave van de opname van een concert in een internaat va een zusterschool. Een student kreeg de toelating om het concert op te nemen op zijn band opnemer om dat  concert nadien te kunnen laten horen aan zijn moeder van wie hij de bandopnemer had gekregen. Deze klankband uit 1964 is al die tijd toevallig in vrij goede staat bewaard gebleven en onlangs terrugevonden. Voor fans van Leclerc is deze uitage een wel bijzondere aardigheid. Voor wie Leclerc alsnog will ontdekken geven deze drie cd’s een mooi beeld van zijn vroegste werk en zijn stijl. Het Parijse label Frémeaux & Associés dat zich inzet om oude opnames digitaal op cd uit te brengen, were er woor geloofd. Dries DELRUE – NEW FOLKS SOUNDS (HOLLANDE)
- « Un alizé salutaire sur la chanson française » par Le Magazine des Livres
« Il est parti rejoindre les prairies célestes de son île d’Orléans le 8/8/88. Une date qui ne s’oublie pas. Plus de vingt ans que ses souliers voyagent seuls. Par la magie des archives, voici que Félix revient parmi nous comme au premier jour. Ce 22 décembre 1950, l’ABC, music-hall du boulevard Poissonnière, étrenne son programme d’hiver. À l’affiche, les Compagnons de la chanson. Perdu au milieu de la première partie est un Canadien, natif de La Tuque. Les jambes flageolantes dans les godillots, il s’avance dans la salle bruissant du tout-Paris et n’entend que le bruit de ses pas. « Je ne me souviens de ma vie avoir fait promenade plus pénible, plus terrible, plus cruelle », écrira-t-il dans Moi mes souliers (1955), recueil de souvenirs. Six mois plus tôt, Jacques Canetti, à l’occasion d’une escale à Montréal, découvrait ce même Canadien, s’enthousiasmait et lui faisait signer un contrat. Félix Leclerc, depuis qu’il a acheté une guitare à 12 ans, ne cesse de composer. Ses chansons, il en émaille les pièces de théâtre qu’il écrit, les émissions de radio qu’il anime. Mais, à vrai dire, il n’a jamais songé faire carrière de chansonnier, comme on dit au Québec. Le succès, en France, est soudain. Immense. Les vedettes, Édith Piaf et Maurice Chevalier en tête, accourent à l’ABC voir le prodige. Un homme qui écrit, compose et chante ses propres chansons en s’accompagnant à la guitare, le pied sur un tabouret. Diable ! Ce n’est pas courant. Leclerc lance une nouvelle vogue. Brel et Brassens ne tarderont pas à s’y engouffrer. Au Québec, lorsque Leclerc revient quelque temps plus tard, il est accueilli en héros. Celui que l’on ne prenait guère au sérieux a  été ovationné, adoubé par le public parisien, difficile s’il en est. Qui plus est, il n’a pas tenté de chanter «français». Il a interprété ses chansons sans rien changer de sa façon. On a le frisson en découvrant la voix de Leclerc telle qu’elle était au mitan du siècle. Par la suite, elle se nimbera d’un voile, comme celle du Brassens des dernières années. Mais le jeune Leclerc est tout en force, en puissance. On a pu oublier la subtilité de ses mélodies, la force de sa poésie. On ne se lasse pas de la beauté de Hymne au printemps, le bal, Bozo… Qu’importe si l’accompagnement mélodique est parfois daté. On mesure aussi le message en filigrane des textes. Il suffit d’écouter Contumace où un paysan philosophie et un amoureux à vélo sont tour à tour jetés en prison au motif qu’ils sifflotent sans permis. La critique sociale affleure. Lorsque René Lévesque et le parti québécois arriveront au pouvoir, en 1976, tout naturellement Leclerc se retrouvera dans les habits de père de la nation. Le coffret regroupe des enregistrements rares, un récital de 1964 et un extrait de pièce de théâtre. Le livret joint explique la genèse de ces retrouvailles. Un beau travail éditorial qui rend hommage à l’homme qui fit souffler un alizé salutaire sur la chanson française. »
Par Jean-Daniel Belfond – LE MAGAZINE DES LIVRES
- « Plus de deux cents minutes de grand bonheur. » par Chorus
« Après l’intégrale Trenet, et parallèlement à celles d’Aznavour et de Salvador, autres perles du label Frémeaux, voici un coffret d’importance majeure. Parce que Félix Leclerc est, historiquement, la figure de proue de la chanson du Québec moderne. Parce que ce triple vient compléter utilement sa discographie, après  le coffret de 6 CD Philips (1953 à 1977) et le double CD Amplitude (1978-79). Parce que ses débuts professionnels, avant et après sa découverte par Jacques Canetti et sa venue en France, ont été peu documentés. Pour toutes ces raisons (plus celles du cœur : la profonde humanité qui se dégage de l’homme et de l’œuvre), cette production ravira autant  « les vieux de la vieille » que les plus jeunes désirant prendre le train (du Nord ?) en marche. Le seul énuméré des titres prendrait à lui seul toute cette demi-page de Chorus. Qu’il suffise de dire que toutes les chansons classiques des premières années, telles Le Petit Bonheur, Moi mes souliers, Notre sentier, Francis, La Chanson du pharmacien, Mac Pherson ou Bozo sont là. Mieux, elles y sont en deux ou même parfois trois versions différentes. Remplissage ? Que nenni ! Seul à la guitare ou accompagné, à Paris, par l’orchestre d’André Grassi, hélas très date, Leclerc est encore brut de décoffrage quand Canetti, « téléguidée par des informateurs bien avisés, l’entend dans un studio de radio de Montréal, en 1950, et décide de le faire venir toutes affaires cessantes. Ce Canadien français, comme on dit alors, roule encore les r, en un savant dosage d’accent supposé « paysan » et de maniérisme propre aux variétés françaises d’avant 1950. Quand, en 1964, un jeune élève de l’internat de Nicolet, auquel on vient d’offrir un magnétophone, l’enregistre en tournée, Le Québécois (titre d’une de ses chansons satiriques) et devenu un professionnel aguerri – qui a su toutefois préserver sa nature profonde. Ajouter à cela la présence de quelques chansons totalement inédites (telle En muet) et même de deux larges extraits théâtraux (Leclerc fut aussi comédien et homme de radio), vous avez là plus de deux cents minutes de grand bonheur. »
Par Jacques Vassal — CHORUS

- « C’est une immédiate révélation. » Par France Musique
« 1950 : Jacques Canetti, imprésario et fondateur du cabaret des Trois Baudets, séjourne à Montréal. On lui recommande un jeune animateur radio : Félix Leclerc. Il l’auditionne. C’est une immédiate révélation. D’emblée il lui propose un contrat. Le natif de La Tuque, qui chantait « en secret » depuis des années son quotidien, celui des siens – la « sève » même de son inspiration –, débarque alors à Paris. Venu pour quelques semaines en France, il y reste finalement jusqu’en 1953. C’est cette histoire, puis toute la carrière de Félix Leclerc que nous suivions, en deux volets, l’année dernière. L’histoire du « seul canadien dont le nom est connu de tous les Français », écrivait le chanteur Jacques Bertin. En effet, Félix Leclerc est probablement le plus français des chanteurs canadiens. D’abord parce que c’est à Paris, sous la férule de Canetti, qu’il a construit ses premiers succès et ouvrit une longue carrière qui le verra maintes fois fouler les scènes de l’Hexagone. Ensuite parce qu’il finira par faire de la France, et il le répétera à l’envi, une seconde patrie. »
Par Karine Le Bail et Philippe Tétart — FRANCE MUSIQUE

"(Depuis des années, Les Greniers de la Mémoire diffusent des disques publiés par Frémeaux & Associés. En les remerciant souvent d’offrir la seule possibilité d’illustration sonore pour tel ou tel thème, tel ou tel artiste, telle ou telle rareté. Il nous est donc tout naturel de dire l’importance du travail, militant, mené par cette « maison » afin de restaurer, sauvegarder et diffuser un patrimoine sonore – au sens le plus large – dont l’intérêt artistique, historique ou musicologique, essentiel, l’emporte rarement sur le principe de rentabilité à court terme.)"
Liste des crédits sur ce CD :
Georges Ulmer , Félix Leclerc, Félix Leclerc , Jean-pierre Ferland , Maurice Druon , Folklore Russe , Monique Leyrac, Patachou
CDPisteTitreArtiste principalAuteurDuréeEnregistré en
11Intro xxiFélix LeclercGeorges Ulmer 00:00:200
12Le p'tit bonheurFélix LeclercFélix Leclerc 00:03:091951
13L'hymne au printempsFélix LeclercFélix Leclerc 00:02:281951
14Moi mes souliersFélix LeclercFélix Leclerc 00:02:091951
15Le roi heureuxFélix LeclercFélix Leclerc 00:02:061951
16Le train du nordFélix LeclercFélix Leclerc 00:02:471950
17BozoFélix LeclercFélix Leclerc 00:03:271951
18ContumaceFélix LeclercFélix Leclerc 00:02:591952
19Le balFélix LeclercFélix Leclerc 00:01:281951
110EchoFélix LeclercFélix Leclerc 00:03:001951
111Prière bohémienneFélix LeclercFélix Leclerc 00:02:241952
112Complot d'enfantFélix LeclercFélix Leclerc 00:01:061951
113FrancisFélix LeclercFélix Leclerc 00:02:081952
114La chanson du pharmacienFélix LeclercFélix Leclerc 00:01:161952
115Le petit oursFélix LeclercFélix Leclerc 00:03:311952
116La complainte du pêcheurFélix LeclercFélix Leclerc 00:02:401951
117EpousaillesFélix LeclercFélix Leclerc 00:02:421951
118Chanson de nuitFélix LeclercFélix Leclerc 00:02:361951
119En muetFélix LeclercFélix Leclerc 00:02:400
120Je cherche un abri pour l'hiverFélix LeclercFélix Leclerc 00:02:300
121Les noces d'orFélix LeclercJean-pierre Ferland 00:02:050
122AilleursFélix LeclercFélix Leclerc 00:01:560
123Le québécoisFélix LeclercFélix Leclerc 00:03:111953
124Sandale le charmeurFélix LeclercFélix Leclerc 00:10:111954
21L'homme au véloFélix LeclercFélix Leclerc 00:03:381952
22Le boiteux amoureuxFélix LeclercFélix Leclerc 00:03:031952
23Le galérienFélix LeclercMaurice Druon 00:02:581953
24Le train du nordFélix LeclercFélix Leclerc 00:02:331951
25Le petit bonheurFélix LeclercFélix Leclerc 00:02:491951
26MacphersonFélix LeclercFélix Leclerc 00:02:411951
27Notre sentierFélix LeclercFélix Leclerc 00:02:261951
28Tu allumes ma nuitFélix LeclercFélix Leclerc 00:03:401952
29La complainte du pêcheurFélix LeclercFélix Leclerc 00:03:301951
210Demain si la merFélix LeclercFélix Leclerc 00:02:351951
211La danse la moins jolieFélix LeclercFélix Leclerc 00:02:501951
212La gigueFélix LeclercFélix Leclerc 00:01:391951
213La mer n'est pas la merFélix LeclercFélix Leclerc 00:02:501951
214Petit pierreFélix LeclercFélix Leclerc 00:01:261951
215PrésenceFélix LeclercFélix Leclerc 00:03:321951
216Lettre de mon frèreFélix LeclercFélix Leclerc 00:01:331952
217Pour la mort d'un chienFélix LeclercFélix Leclerc 00:03:131952
218Le petit bonheurMonique LeyracFélix Leclerc 00:03:121952
219Les deux sœurs (extrait)Patachou Félix Leclerc 00:02:281948
220La veuveFélix LeclercFélix Leclerc 00:01:330
221Le banc sur la routeFélix LeclercFélix Leclerc 00:00:530
222Le hérosFélix LeclercFélix Leclerc 00:02:170
223Finale du petit bonheurFélix LeclercFélix Leclerc 00:01:300
224Prologue du petit bonheurFélix LeclercFélix Leclerc 00:00:390
225La muetteFélix LeclercFélix Leclerc 00:01:560
226Visite à l'hopitalFélix LeclercFélix Leclerc 00:01:090
227L'affaire décourageante (chanson)Félix LeclercFélix Leclerc 00:01:491952
228L'affaire décourageante (extrait)Félix LeclercFélix Leclerc 00:12:281954
31Intro xxiFélix LeclercFélix Leclerc 00:00:181964
32Hymne au printempsFélix LeclercFélix Leclerc 00:02:241964
33FrancisFélix LeclercFélix Leclerc 00:01:491964
34Moi mes souliersFélix LeclercFélix Leclerc 00:02:051964
35Un petit soulier roseFélix LeclercFélix Leclerc 00:02:111964
36La draveFélix LeclercFélix Leclerc 00:04:401964
37Y a des amoursFélix LeclercFélix Leclerc 00:02:181964
38La chanson du pharmacienFélix LeclercFélix Leclerc 00:01:281964
39Tu te lèveras tôtFélix LeclercFélix Leclerc 00:02:341964
310Les cinq millionnairesFélix LeclercFélix Leclerc 00:01:171964
311Les litanies d'un petit hommeFélix LeclercFélix Leclerc 00:01:321964
312Les dimanchesFélix LeclercFélix Leclerc 00:01:591964
313Notre sentierFélix LeclercFélix Leclerc 00:02:201964
314La vie, l'amour, la mortFélix LeclercFélix Leclerc 00:01:461964
315La valse à josephFélix LeclercFélix Leclerc 00:01:351964
316Le premier amourFélix LeclercFélix Leclerc 00:02:531964
317Le p'tit bonheurFélix LeclercFélix Leclerc 00:02:531964
318Tour de reinsFélix LeclercFélix Leclerc 00:02:231964
319Le québécoisFélix LeclercFélix Leclerc 00:02:511964
320La danse la moins jolieFélix LeclercFélix Leclerc 00:01:541964
321Je cherche un abri pour l'hiverFélix LeclercFélix Leclerc 00:01:191964
322Le roi heureuxFélix LeclercFélix Leclerc 00:02:191964
323Le train du nordFélix LeclercFélix Leclerc 00:02:221964
324DouleurFélix LeclercFélix Leclerc 00:02:071964
325L'eau de l'hiver est froideFélix LeclercFélix Leclerc 00:01:481964
326Les perdrixFélix LeclercFélix Leclerc 00:01:321964
327Les soirs d'hiverFélix LeclercFélix Leclerc 00:02:101964

:

3-5d.gif




Vous pouvez acheter ce produit :
- Chez votre disquaire (distribution Socadisc), chez votre libraire (distribution Frémeaux & Associés) ou par téléphone au 0143749024
- Sur lalibrairiesonore.com Acheter ce produit
- Sur librairie-audio.comAcheter ce produit Pré écoute possible de certains produits!

Egalement disponible aux éditions Frémeaux & Associés :

LES ANNEES SARAVAH
   
LES ANNEES SARAVAH
Coffret 2 CD avec livret 40 pages français anglais et japonais.

Auteur d’une réussite sans...
LES ANNEES SARAVAH
LA BOLDUC
   
LA BOLDUC
« L’œuvre de celle qui était honnie par beaucoup de bien-pensants de l’époque fait...
LA BOLDUC
LA VARIETE QUEBECOISE 1900 - 1960
   
LA VARIETE QUEBECOISE 1900 - 1960
Le Québec a toujours affirmé sa culture avec une foi identitaire tant pour le folklore et la...
LA VARIETE QUEBECOISE 1900 - 1960


Dernière mise à jour :: 18-12-2017 09:56
Fremeaux


Je suis :

Un particulier Un libraire

Un disquaire Une bibliothèque
 meublenatureok.gif

Catalogue Frémeaux
Catalogue Frémeaux
Je souhaite recevoir
le catalogue
Catalogue Frémeaux
Catalogue Frémeaux

Les livres sonores à l'écoute
templatefrmeaux_correc16.jpg
Fremeaux
Grand prix In Honorem
de l'Académie Charles Cros
pour son oeuvre d'éditeur

Fremeaux

VALSES EN TOUS GENRES 1931-1959
VALSES EN TOUS GENRES 1931-1959
Valse lente, valse anglaise, valse “couleur locale”, valse “1900”, valse...

SARAVAH (BADEN POWELL, PIXINGUINHA...)
SARAVAH (BADEN POWELL, PIXINGUINHA...)
Le Film historique de référence sur le Brésil musical des années 60.

"Saravah...

RUMBA ET GUARACHA 1930-1958
RUMBA ET GUARACHA 1930-1958
La Rumba, expliquent les auteurs de la sélection “est le parfum des îles qui inonde...

ROCK N'ROLL 1953-1959
ROCK N'ROLL 1953-1959
La liberté conquise par le Rock ‘n Roll s’exprime dans la danse fougueuse d’une...

RAÚL BARBOZA ET DANIEL COLIN
RAÚL BARBOZA ET DANIEL COLIN
Déjà réunis sur disque par Franck Bergerot et Patrick Tandin à...

RAÏ - CHAOUI - STAIFI - KABYLE - MALOUF
RAÏ - CHAOUI - STAIFI - KABYLE - MALOUF
EXPOSITION AUX ARCHIVES MUNICIPALES DE LYON : AVRIL - AOÛT 2014

Toutes situées aux...

PELERINAGE ANDALOU : ROCIO GRANDE
PELERINAGE ANDALOU : ROCIO GRANDE
Flamenco et sons naturels dans les marismas.
Peut-être l’Andalousie a-t-elle connu cette tolérance en...

O SAMBA
O SAMBA
La Samba - Musique populaire du Brésil. Apparue il y a un siècle dans les villes de Rio, Sao Paulo et Bahia, la...

MUSIC OF TIBET
MUSIC OF TIBET
 “Music of Tibet” présente la musique traditionnelle tibétaine dans son caractère...

MIRIAM MAKEBA - THE INDISPENSABLE 1955-1962
MIRIAM MAKEBA - THE INDISPENSABLE 1955-1962
Issue d’une famille très pauvre, Miriam Makeba est la première chanteuse africaine...

MAMBO BIG BANDS 1946 - 1957
MAMBO BIG BANDS 1946 - 1957
Le mambo a agi comme un shaker sur la société américaine de l’époque et a sans doute...

LES NOMADES DU NIGER - PEULS BOROROS ET TOUAREGS
LES NOMADES DU NIGER - PEULS BOROROS ET TOUAREGS
En reporter et ethnomusicologue avisé, François Jouffa a reconnu dans les matériaux...

LE SAMBA CONTEMPORAIN - SAMBA RECORDINGS BY CPC UMES 1998-2007
LE SAMBA CONTEMPORAIN - SAMBA RECORDINGS BY CPC UMES 1998-2007
Connus du monde entier, les rythmes et musiques du Brésil sont devenus une composante pleinement...

LA VARIETE QUEBECOISE 1900 - 1960
LA VARIETE QUEBECOISE 1900 - 1960
Le Québec a toujours affirmé sa culture avec une foi identitaire tant pour le folklore et la...

LA MUSIQUE SELON DEBEN BHATTACHARYA
LA MUSIQUE SELON DEBEN BHATTACHARYA
Depuis les années 50, Deben Bhattacharya a enregistré plus de 800 heures de toutes les musiques traditionnelles...

LA BONNE CHANSON AU QUEBEC
LA BONNE CHANSON AU QUEBEC
Le mouvement de La Bonne Chanson, initié par Théodore Botrel et l’Abbé Gadbois...

JOÃO GILBERTO (Intégrale 1959 1961)
JOÃO GILBERTO (Intégrale 1959 1961)
Dans la lignée du coffret « Bossa nova 1958-1961, la Sainte Trinité »...

IRISH IN AMERICA
IRISH IN AMERICA
Ce sont les immigrants Irlandais en Amérique qui ont enregistré les premiers disques de musique folk...

HAWAIIANS IN PARIS
HAWAIIANS IN PARIS
D’Honolulu, une déferlante hawaïenne touche l’Europe durant les “années folles”. Plus...

GADJE STRADA
GADJE STRADA
L’univers des Roms - qu’on appelle tout aussi bien Tsiganes, Gitans ou Manouches - reste impénétrable...

FRANCE : UNE ANTHOLOGIE DES MUSIQUES TRADITIONNELLES
FRANCE : UNE ANTHOLOGIE DES MUSIQUES TRADITIONNELLES
Grand Prix de l'Académie Charles Cros

Coffret de 10 Cds
Pour la...

FELIX LECLERC
FELIX LECLERC
Vous avez entre les mains un corpus unique d’enregistrements inédits de celui qui a placé...

DEL’S JAZZ BIGUINE 1951-1953 - EUGENE DELOUCHE
DEL’S JAZZ BIGUINE 1951-1953 - EUGENE DELOUCHE
Eugène Delouche, clarinettiste né à la Martinique en 1909, fut à Paris à...

CHANSONS EXOTIQUES POUR CABARETS ET MUSIC-HALLS - PARIS • JUAN-LES-PINS • ST-TROPEZ • NAPLES • ORAN (1954 - 1962)
CHANSONS EXOTIQUES POUR CABARETS ET MUSIC-HALLS - PARIS • JUAN-LES-PINS • ST-TROPEZ • NAPLES • ORAN (1954 - 1962)
Un voyage dans le temps de 1954 à 1962, qui vous mène des music-halls parisiens...

CALYPSO 1944-1958
CALYPSO 1944-1958
Le Calypso, originaire de Trinité-et-Tobago, a connu un rayon nement international de par son...

BOSSA NOVA - LA SAINTE TRINITÉ - 1958-1961
BOSSA NOVA - LA SAINTE TRINITÉ - 1958-1961
La Bossa Nova, qui connaît un engouement international à partir de 1962, a connu le début...

BIGUINE VOL 4
BIGUINE VOL 4

« Du Bal Nègre en 1930 à la Biguine Wabap en 1954 : les sons perdus et retrouvés...


BALI - LES GAMELANS DISPARUS (RAMAYANA, LEGONG, JOGED)
BALI - LES GAMELANS DISPARUS (RAMAYANA, LEGONG, JOGED)
La musique est à Bali ce que la méditation est à la religion. Elle participe à...

BAL A LA HAVANE
BAL A LA HAVANE
Danzon, Son, Pregon, Bolero, Rumba

Panorama des années 1920 et 1930 destiné à tous les...

BADEN POWELL LIVE AT MONTREUX 1995
BADEN POWELL LIVE AT MONTREUX 1995
Enregistrement live au Festival de Montreux, lors de sa deuxième tournée européenne en 1995. Dernier...

Logo Radio France  Logo INA
 
Logo RFI
Logo PUF 
 
logo-facebook.gif

Rechercher dans le catalogue Frémeaux
Toutes les catégories :
Advertisement
Titre_Nouveau_Catalogue.gif
Pub Net Cat 2017-2018.jpg
Titre__BO_evenement.gif
Pub Net Djam.jpg
Titre_philo&psy.gif
Pub Net Cynthia Fleury.jpg
Titre_Evenement.gif
Pub Net Caveau Huchette.jpg
Titre_Galerie.gif
200_Pub Net - Expo Les gens par Chica.jpg
Titre_DVD.gif
Pub Net Edgar morin.jpg
Titre Essentiel.gif
Pub Net Proust 6V.jpg
Titre_lucferry.gif
Philo-Mytho Ferry
Luc Ferry
Collection Luc Ferry
Inédits
Pub Net Live in Paris 6V Ellington.jpg
Feuille Nouveautés

Dictionnaire des Artistes
Dictionnaire des Artistes
Dictionnaire des Artistes
Présentation

• Pourquoi fremeaux.com ?
• Autorisations Cinéma, TV, musées...
• Une culture d'entreprise
• Charte qualité

Mémoires et études
Edité par Fremeaux et Associés
visuinternetdompublic.gif
Le patrimoine
sonore en
danger!
Interview de
Patrick
Frémeaux

Mémoires et études


Collection Histoire de France
Collection Histoire de France
Titre_Publicite.gif
Pub Net Cat. LibSonore 200pixels.png
Philosophie | Sciences Humaines | Histoire | Livres sonores | Contes | Enfants de 2 A 5 ans | Enfants de 6 A 11 ans | Son de la nature | Collection the quintessence | Jazz
Intégrale Django Reinhardt | Blues | Country & Rockn Roll | Gospel | Chanson française | Les cinglés du music hall | World Music | Classique | Frémeaux & Ass. Télévisions
Mentions légales - Recommander ce site - Ajouter aux favoris - Nous contacter - © 2006 Frémeaux et Associés
20, rue Robert Giraudineau - 94300 VINCENNES - FRANCE - Tél : +33 1 43 74 90 24 - Fax : +33 1 43 65 24 22
templatefrmeaux_correc69.gif