Fremeaux.com
 
RODOLPHE RAFFALLI - LE RETOUR
Réf. : LLL326

RODOLPHE RAFFALLI - LE RETOUR

AVEC JOEL BOUQUET, CLAUDE MOUTON ET ABRAHAM MANSFARROLL ET INVITE SAPHO

Direction artistique : BENJAMIN GOLDENSTEIN & PATRICK FREMEAUX
Label : FREMEAUX & ASSOCIES
Nombre de CD : 1
Vous pouvez acheter ce produit :

- Chez votre libraire ou maison de la presse (Frémeaux & Associés distribution)
- Chez votre disquaire ou à la Fnac (distribution : Socadisc)
- Sur lalibrairiesonore.com
- Sur librairie-audio.com Pré écoute de certains produits!
- Par téléphone au 01.43.74.90.24
Distinctions :
INDISPENSABLE JAZZ HOT / PLAYLIST TSF
Retour aux sources, retour aux premières amours, retour à cette exceptionnelle fusion musicale qui fait la personnalité hors normes de Rodolphe Raffalli : le jazz, la musique classique et les sonorités sud-américaines. Rodolphe est entré en studio au sein d’un quartet totalement renouvelé qui lui permet de renouer avec l’ensemble de ses influences et de son parcours musical : la musique d’Amérique du Sud et ses harmonies classiques, le swing du jazz. Avec la fougue du pianiste Joël Bouquet, la sensibilité du contrebassiste Claude Mouton, la fraîcheur latine du percussionniste Abraham « Manfa » Mansfarroll, Rodolphe Raffalli exprime pleinement son exceptionnel feeling et la diversité de sa palette.
Benjamin Goldenstein & Patrick Frémeaux

Production : Patrick Frémeaux pour Groupe Frémeaux Colombini SAS (La Lichère) avec le soutien de la SCPP.
Droits : Frémeaux & Associés.
Management : M. Olivier DAVID, tel. +33 (0)6 62 32 50 66

Rodolphe Raffalli goes back to his roots, returning to his first love and the exceptional musical fusion which characterizes his singularity:  jazz, classical music and South American sounds. Rodolph entered the studios with completely new quartet, enabling him to bond once again with his musical pathway:  South American music, classical harmony and the swinging rhythms of jazz. Backed by the zeal of pianist Joël Bouquet, the sensitivity of bassist Claude Mouton, the Latin originality of percussionist Abraham ‘Manfa’ Mansfarroll, Rodolphe Raffalli conveys his extraordinary sense of perception and array of colours.
Benjamin Goldenstein & Patrick Frémeaux

Rodolphe Raffalli : Guitares • Joël Bouquet : Piano • Claude Mouton : Contrebasse • Abraham Mansfarroll : Percussions • Invitée sur « Les feuilles mortes » : Sapho
Liste des articles de presse consacrés à ce CD :
- "Un magnifique album de guitare et de musique qui aurait bien plu à Django..." par Djangostation
"Ohohoh.... Il y a du changement avec le dernier Raffalli !
Pour son grand retour sur la scène discographique, le grand Rodolphe toujours fidèle aux Frémeaux a eu un p’tit coup de pompe... Il avait prévenu, son nouveau disque serait sans guitare d’accompagnement, sans swing manouche et sans Brassens ou ne serait pas !
De son propre aveu, Raffalli s’est toujours considéré plus comme un improvisateur de jazz que comme un "manoucheux". Ce disque démontrera aisément à tous ceux qui auraient encore quelques doutes que les influences, la richesse et la musicalité de son jeu lui interdisent toute exclusivité et toute chapelle stylistique. Exit la pompe, donc. En revanche, une superbe rythmique a été réunie par le maestro : le solide Claude Mouton à la contrebasse, le surprenant et rare Joël Bouquet au piano et l’éclectique Abraham Mansfarroll aux percussions.
Car ce retour dont il est question ici, c’est aussi un peu celui aux sources. Du jazz, d’abord, avec une superbe ouverture sur un audacieux "Strange Monk", hommage à Thelonious signé Joël Bouquet, avec sa grille ardue pleines de quintes diminuées. Ça donne le ton en chorussant terrible de tous côtés, et ça remet aussi quelques pendules à l’heure du bop ! Du jazz toujours avec quelques standards bien tournés : "You’d be so nice to come home to", la très jolie ballade "She’s funny that way" avec un Raffalli tout en retenue et sensibilité rappelant par moment le jeu de Crolla ou encore un dernier Django, "Micro", très bop et déchainé (magnifiques chorus de Raffalli et de Bouquet). Citons aussi la jolie chanson "Comme un p’tit coquelicot" popularisée par Mouloudji et reprise ici dans un surprenant arrangement mi jazz, mi berbère avec Claude Mouton doublant le thème à l’oud !
Retour au classique, également, avec "Baraka" et "Gadjo", splendides compositions de Raffalli sereinement soutenue par l’archet de Claude Mouton et les percus de Manfa ; rappelons que le guitariste se plut dans les années 80 à étudier sérieusement et en autodidacte les grands maîtres (Bach, Scarlatti, Haendel, Villa-Lobos...). Il n’a pas perdu son temps...
Enfin, l’autre très grande influence du musicien, c’est bien sûr la musique sud-américaine : brésilienne du côté de la bossa-nova ("Tomara", le refrain des "Feuilles mortes" chantées par Sapho, et l’étonnante reprise de "Syracuse" rendant hommage autant à Salvador qu’à Carlos Santana !) ou de la samba ("Le retour" et le magnifique "Copacabana" et ses questions/réponses piano/guitare très inspirés). Avec "Guarani", Raffalli s’est sans doute souvenu de sa rencontre avec Atahulpa Yupanqui et de ses jams en compagnie des musiciens péruviens, paraguayens, argentins et brésiliens au cœur du quartier latin. Il reprend d’ailleurs de très belle façon le "Valsecito para Elena" de Virgilio Rojas, figure incontournable de la musique latino-américaine qui joua dans l’ensemble Les Guaranis.
Avec le Retour..., Raffalli a pris le risque de nous livrer un album original, éclectique et intime. Toujours superbe de musicalité, il a pris soin de mettre en avant la diversité de ses influences et la richesse de son inspiration. Ce n’est certes pas un album de swing manouche, mais c’est un magnifique album de guitare et de musique qui aurait bien plu à Django..."
par STOCHE - DJANGOSTATION
- "Voilà un album personnel très réussi... Bravo !" par Etudes Tziganes
"Avec ce nouveau disque, Rodolphe Raffalli revient à ses premières amours : le jazz, le classique et la musique sud-américaine, qu'il a régulièrement pratiquée avec les musiciens argentins, péruviens ou brésiliens de Paris; plus de pompe manouche donc, mais un quartet renouvelé, Joël Bouquet, piano, Claude Mouton, contrebasse, oud et Abraham Mansfaroll, percussions, une section rythmique classique où chacun participe au son et à l'équilibre de l'ensemble. Rappelons qu'avant que Frémeaux ait eu la bonne idée de signer Rodolphe, notre guitariste avait publié en 1998 "conversations", excellent disque passé hélas inaperçu, car auto produit et non distribué ; Ahmet Gülbay tenait le piano et le solide Claude Mouton (déjà) la contrebasse. "Le retour" reflète l'ensemble des influences de Rodolphe et de son parcours musical : le jazz (l'excellent "Strange Monk" de J. Bouquet, pianiste aux interventions percutantes, "You'd me so nice to come home to", "She's funny that way", superbe ballade avec un Rodolphe sentimental et une sensibilité à la Crolla, ou "Micro" de Django, dans une version bop nerveuse, l'occasion de magnifiques chorus du guitariste et du pianiste). Sur ces titres, Rodolphe joue sur une guitare Olivier Martin avec un micro stimer ou devant des Neumann avec un son d'une grande pureté. Styliste raffiné aux chorus limpides, il aime la belle guitare, et nous aussi !- Les musiques sud-américaines : les percussions subtiles d'Abraham Manfa accentuent la côté latin jazz que Rodolphe souhaitait développer (cf. "Tomara", magnifique bossa de Vinicius de Moraes que Rodolphe fait gentillement swinguer avec une élégance rare, "Copacabana" dont le quartet donne une remarquable interprétation, ou encore la très belle "Valsecito para elena"). Rodolphe aime aussi la chanson française; il reprend ici "Comme un p'tit coquelicot" immortalisé par Mouloudji, dans un arrangement très original avec percussions orientales et oud, "Syracuse" de Dimey/Salvador dans une version étonnante avec une guitare électrique aux accents très Santana (Si Rodolphe aime Django, bien sûr, il apprécie aussi Ségovia, Wes Montgomery, Baden Powell, Jimi Hendrix et quelques autres), et "Les feuilles mortes", chanté par une Sapho peu convaincante, sans doute imposée par la production. Rodolphe se fend aussi de 4 compositions originales inspirées, qui n'oublient pas la jolie mélodie, "Baraka" et "Gadjo" aux accents classiques, "Guarani" et "Le retour" aux couleurs sud-américaines. Voilà un album personnel très réussi; sans tapage et avec pudeur, Rodolphe Raffalli y exprime la diversité de son talent avec une musicalité constante. Bravo!"
par Francis COUVREUX - ETUDES TZIGANES
- « Rodolphe Raffalli - Le Retour » par Jazz Classique
Ils risquent d’être surpris, ceux qui ont encore en mémoire les interprétations swing de Brassens par Rodolphe Raffalli et sont restés sur cette impression, tout comme ceux qui associent ce guitariste à la veine Django traditionnelle…Ici , point de pompe manouche, ni d’hommage avoué à qui que ce soit. Le musicien semble dire à travers ce disque et son titre qu’il est de « retour », le vrai Raffalli, et qu’il ne fait plus référence à personne. Un guitariste qui joue la musique (les musiques) qu’il aime, c’est tout, et c’est déjà pas mal. Il nous offre donc un disque d’atmosphères empruntant souvent au latin jazz, réunissant un vrai quartette, sans couverture tirée, où le piano de Joël Bouquet, la contrebasse de Claude Mouton et les percussions cubaines d’Abraham Mansfarroll-Rodriguez oeuvrent pour une agréable musique, aux teintes variées, à laquelle se joint pour Syracuse la chanteuse Sapho, histoire de dérouter davantage ceux qui voudraient coller un étiquette définitive sur le musicien et sa musique.
Dominique PERICHON – JAZZ CLASSIQUE
- « Le guitariste prodige du swing manouche » par Prestige Audio Vidéo
Voici revenu Rodolphe Raffalli, le guitariste prodige du swing manouche, qui a fait dire que ses deux albums Brassens étaient les plus beaux instrumentaux sur le poète sétois. Ce qu’on sait moins, c’est que Rodolphe Raffalli est un jazzman bebop accompli, ainsi qu’un passionné de rythmes sud-américains, particulièrement brésiliens . Avec une équipe finement ajustée, le percussioniste Abraham « Manfa » Mansfaroll, le bassiste Claude Mouton (écoutez le dialogue entre ces deux-là sur You’d Be So Nice) et le pianiste monkien Joël Bouquet, avec des instruments adaptés (un oud sur Comme un p’tit coqu’licot, une guitare tempérée avec fret rectifié) et une invité, cerise sur le gâteau, la grande Sapho, sur Les Feuilles mortes, il nous offre un CD d’une délicieuse fraîcheur. Michel BEDIN – PRESTIGE AUDIO VIDEO
- "Un très beau disque pour amateurs de guitare" par Le Journal de Montreal
"Moins connu que ses confrères Bireli Lagrène, Christian Escoudé ou le trio Rosenberg, le guitariste Rodolphe Raffalli fait partie de la grande famille gitane. Autodidacte, il commença par suivre les traces du maître Django Reinhardt, puis à la fin des années 70, il fréquenta le gratin parisien du jazz manouche, dont Mondine Garcia et les frères Ferret. Amateur aussi des grands standards de jazz, il travailla le répertoire de Kern, Gershwin puis étudia la musique classique et l’inévitable bossa-nova. Sans vouloir signifier des années « d’abstinence », Le Retour est en plusieurs plages le mélange de ses influences et du travail accompli. En compagnie d’un quintette solide : Claude Mouton, contrebasse, Joël Bouquet, piano, Abrahm Mansfarroll, batterie et la chanteuse Sapho pour "Les feuilles mortes", nous redécouvrons un fin guitariste, très talentueux à la touche intimiste non dénuée de swing. Un très beau disque pour amateurs de guitare d’où se détachent : Gadjo (Raffalli), Syracuse (Salvador / Dimey), Strange Monk (Bouquet) et She’s Funny That Way (Moret / Whiting)."
par Christophe RODRIGUEZ - JOURNAL DE MONTRÉAL
- "Un bel album très éclectique" par Citizenjazz
Le Retour : avec ce titre explicite, Rodolphe Raffalli joue cartes sur table. Oubliée l’empreinte manouche qui marquait les deux disques-hommages À Georges Brassens qui l’ont révélé au grand public. Ces deux volumes, largement - et à juste titre - médiatisés, risquaient de cantonner Raffalli à une image largement réductrice de sa personnalité musicale. Pour rester maître de son destin, le guitariste a donc décidé de renouveler le fond et la forme. Cette fois, il évolue au sein d’un quartet piano/basse/percussions plus habituel, avec lequel il parcourt du regard l’ensemble de ses influences. Et l’horizon est vaste, s’étendant géographiquement de l’Europe aux deux Amériques, et musicalement, du swing à la samba et au classique. Entre des standards tels que « You’d Be So Nice To Come Home To », « She’s Funny That Way » ou « Les feuilles mortes » (avec Sapho au chant), on entendra en effet des références plus latines (« Copacabana », « Tomara »). Si, sur ces différents titres, les interprétations restent assez traditionnelles et révèlent un quartet parfaitement équilibré, d’autres morceaux subissent une étonnante relecture : « Comme un p’tit coqu’licot » est exposé à l’orientale, guitare, oud et derbouka. Plus surprenant encore, l’éternelle ballade « Syracuse » est joué façon Santana de la première époque, avec une guitare électrique légèrement saturée, de discrètes nappes d’orgue en arrière-plan et le soutien nonchalant des bongos. Hormis ces plages qui permettent de mesurer la liberté de ton du quartet, le disque expose aussi quelques compositions personnelles qui impressionneront par leur finesse et leur sensibilité. La guitare, très arpégée, y évoque alors souvent Villa-Lobos, dont Raffalli a étudié l’œuvre. Le Retour est donc un bel album très éclectique qui surprendra tout autant ceux qui ne connaissaient que la facette « Brassens » de Raffalli, ceux qui l’avaient estampillé « manouche » et ceux qui le découvriront."
par Arnaud STEFANI - CITIZENJAZZ
- « Un magnifique come-back dans l’univers de la note bleue » par Jazz Hot
« Après deux albums, très réussis, en hommage à Georges Brassens, Rodolphe Raffalli (g) revient à ses premières amours : le jazz, la musique classique et les sonorités sud américaines. Avec Le Retour, le guitariste corse réalise un magnifique come-back dans l’univers de la note bleue. En compagnie de Joël Bouquet, un pianiste malheureusement méconnu mais particulièrement inspiré, il entame son répertoire avec un « Stange Monk » merveilleux écrit par son pianiste. Le meilleur moment du CD sans aucun doute. La guitare et le piano se retrouvent sur un même tempo pour rendre un vibrant hommage au pianiste au chapeau. Ce moment de bonheur passé, on aborde alors l’Amérique latine avec des thèmes comme « Tomara », de Vinicius de Moraes, ou « Copacabana » où la prestance de Claude Mouton (b) est plus que rassurante. Dans ce registre, le guitariste sautille de plaisir en plaçant ses doigts sur les cordes Nylon de son instrument. Abraham Mansfarroll (perc) apporte ses connaissances latines pour installer confortablement son leader dans les meilleures conditions. Django bien sûr est de la revue avec « Micro », un thème qui n’est pas forcément le plus connu, mais le swing manouche est là et bien là. Il reste le versant français à explorer avec l’incontournable « Les feuilles mortes » et la présence de Sapho, qui déçoit un peu dans ce registre. Par contre « Syracuse » bénéficie d’un traitement particulièrement réussi. Joué avec un son un peu crunchy, la chanson d’Henry Salvador est magistralement interprétée avec délicatesse et émotion, un autre grand moment de ce nouveau CD. Enfin, les compositions de Raffalli possèdent un goût classique prononcé et s’associent avantageusement à ce riche ensemble (« Le Retour »). »
Par Michel Maestracci — JAZZ HOT
Liste des crédits sur ce CD :
Joël Bouquet , Rodolphe Raffalli, Vinicius De Moraes , Cole Porter , J. De Barro , Alberto Ribeiro , J. Burke, Rodolphe Raffalli , N. Moret , R.a. Whiting , C. Valéry , Jacques Prévert , Joseph Kosma , Django Reinhardt , Virgilio Rojas , Henri Salvador , Bernard Dimey
CDPisteTitreArtiste principalAuteurDuréeEnregistré en
11Strange monkRodolphe RaffalliJoël Bouquet 00:03:452008
12TomaraRodolphe RaffalliVinicius De Moraes 00:04:492008
13You'd be so nice to come home toRodolphe RaffalliCole Porter 00:03:312008
14CopacabanaRodolphe RaffalliJ. De Barro 00:05:282008
15BarakaRodolphe RaffalliRodolphe Raffalli 00:02:542008
16She's funny that wayRodolphe RaffalliN. Moret 00:06:432008
17Comme un p'tit coqu'licotRodolphe RaffalliC. Valéry 00:05:072008
18Les feuilles mortesRodolphe RaffalliJacques Prévert 00:04:312008
19MicroRodolphe RaffalliDjango Reinhardt 00:03:442008
110GuaraniRodolphe RaffalliRodolphe Raffalli 00:02:502008
111Valsecito para elenaRodolphe RaffalliVirgilio Rojas 00:04:392008
112GadjoRodolphe RaffalliRodolphe Raffalli 00:03:442008
113SyracuseRodolphe RaffalliHenri Salvador 00:03:552008
114Le retourRodolphe RaffalliRodolphe Raffalli 00:03:012008

:

3-5d.gif




Vous pouvez acheter ce produit :
- Chez votre disquaire (distribution Socadisc), chez votre libraire (distribution Frémeaux & Associés) ou par téléphone au 0143749024
- Sur lalibrairiesonore.com Acheter ce produit
- Sur librairie-audio.comAcheter ce produit Pré écoute possible de certains produits!

Egalement disponible aux éditions Frémeaux & Associés :

ROLLING WITH BOLLING
   
ROLLING WITH BOLLING
A la rubrique Bolling (Claude) les dictionnaires du jazz précisent qu’il joue du piano, fut...
ROLLING WITH BOLLING
A GEORGES BRASSENS VOL 1
   
A GEORGES BRASSENS VOL 1
“Quand on écoute les chansons de Georges Brassens, explique Rodolphe, c’est une...
A GEORGES BRASSENS VOL 1
PINK TURTLE - POP IN SWING
   
PINK TURTLE - POP IN SWING
Une oreille aguerrie retrouve, dans les plus grands standards de la pop et du rock de ces dernières...
PINK TURTLE - POP IN SWING
MISTER DJANGO ET MADAME SWING
   
MISTER DJANGO ET MADAME SWING
Initiation à la musique du génial Django Reinhardt et à sa culture manouche, Mister...
MISTER DJANGO ET MADAME SWING


Dernière mise à jour :: 17-01-2018 13:40
Fremeaux


Je suis :

Un particulier Un libraire

Un disquaire Une bibliothèque
 meublenatureok.gif

Catalogue Frémeaux
Catalogue Frémeaux
Je souhaite recevoir
le catalogue
Catalogue Frémeaux
Catalogue Frémeaux

Les livres sonores à l'écoute
templatefrmeaux_correc16.jpg
Fremeaux
Grand prix In Honorem
de l'Académie Charles Cros
pour son oeuvre d'éditeur

Fremeaux

VIOLON JAZZ
VIOLON JAZZ
Le violon a toujours su prêter son âme au jazz. Une anthologie pour retrouver l’inspiration et le swing de ces...

TRIBUTE TO THE PIANO GREATS
TRIBUTE TO THE PIANO GREATS
Dedicated to 12 jazz pianist.

Claude Bolling présente 12 thèmes de sa composition dédiés...

THELONIOUS MONK
THELONIOUS MONK
Thelonious Monk est l’un des pianistes les plus marquants de l’histoire du jazz....

THE SAVOY BALLROOM
THE SAVOY BALLROOM
" Jacques Morgantini dresse un panorama raisonné de ce que fut le plus grand club de jazz de...

SWEET ELLA (FITZGERALD)
SWEET ELLA (FITZGERALD)
Ella Fitzgerald, l’icône incandescente du jazz, incarnée par trois sophisticated ladies....

SINGING THE JAZZ 1950-1955
SINGING THE JAZZ 1950-1955
“Je ne savais pas combien nos chansons étaient bonnes jusqu’à ce que j’entende Ella Fitzgerald les...

ROMANE, PIERRE & RICHARD MANETTI
ROMANE, PIERRE & RICHARD MANETTI
Romane est l’un des plus grands guitaristes français et le compositeur de jazz manouche le plus...

ROBEURT FÉNECK ET LE 'MAD IN SWING' BIG BAND
ROBEURT FÉNECK ET LE 'MAD IN SWING' BIG BAND
Tantôt maitre de cérémonie déluré façon Cab Calloway, parfois...

RAG’N BOOGIE (PIANO SOLO)- SÉBASTIEN TROENDLÉ
RAG’N BOOGIE (PIANO SOLO)- SÉBASTIEN TROENDLÉ
« Sébastien m’a confié avoir eu envie de devenir musicien après avoir...

OCTAEDRE
OCTAEDRE
Frémeaux & Associés remet à la disposition du public le premier...

MODERN JAZZ QUARTET
MODERN JAZZ QUARTET

En mélangeant swing, bop, cool, soul jazz, et inspirations classiques, le Modern Jazz Quartet est...


MAE - RENCONTRE D'UN JAZZ METISSE
MAE - RENCONTRE D'UN JAZZ METISSE
DENIS FOURNIER MAÉ DENIS FOURNIER Batterie, percussions • NABIL KHALIDI Oud, bendir, carcaba • FRÉDÉRIC TARI Violon...

LES SIX ET DEMI - TOI MA VIE
LES SIX ET DEMI - TOI MA VIE
Produits par Yves Chamberland, accompagnés par les meilleurs musiciens de la scène hexagonale...

LES PRIMITIFS DU FUTUR
LES PRIMITIFS DU FUTUR
Un disque gorgé de swing qui réveille instantanément, le claqueur de doigts et le tapeur de pieds qui...

LA SECTION RYTHMIQUE
LA SECTION RYTHMIQUE
De la Frenchmen Street aux caves parisiennes, ils sont demandés par les plus grands et parcourent la...

JO JONES - THE DRUMS
JO JONES - THE DRUMS
« Ces deux disques ne ressemblent à aucun de ceux qui ont été enregistrés...

HARMONICA SWING
HARMONICA SWING
Alain Antonietto et Dominique Cravic présentent la première anthologie consacrée aux Maîtres de...

GREAT JAZZ ON SMALL U.S. LABELS 1938-1947
GREAT JAZZ ON SMALL U.S. LABELS 1938-1947
Le peu d’intérêt des major companies pour les solistes et les petits orchestres, puis le...

FRENCH GUITAR - INTÉGRALE ROMANE VOL. 10
FRENCH GUITAR - INTÉGRALE ROMANE VOL. 10
Romane rend hommage aux riches heures de la chanson française.
Le guitariste s’approprie...

EVAN CHRISTOPHER - THE REMEMBERING SONG
EVAN CHRISTOPHER - THE REMEMBERING SONG
« The Remembering Song » est un hymne d’amour à la...

EDDY WAELDO
EDDY WAELDO
A 14 ans seulement, le jeune guitariste manouche Eddy Waeldo enregistre son premier album avec l’accompagnement bienveillant...

EARLY JAZZ
EARLY JAZZ
ODJB (1917) : Livery Stable Blues : 
PREMIER MORCEAU DE L'HISTOIRE DU JAZZ !!      ...

DE MOI Z ' A VOUS
DE MOI Z ' A VOUS
Annie Papin, une voix superbe et un œil coquin explore le répertoire, écrit, interprète et pratique son...

CINEMA HITS
CINEMA HITS
Le répertoire du cinéma jazzifié par le Claude Bolling Big Band. De Borsalino composé par Claude...

CHARLIE PARKER - INTEGRALE VOL 1
CHARLIE PARKER - INTEGRALE VOL 1
Hootie, tu serais content si j’arrivais sur scène habillé comme un docteur et que je joue comme un...

C'EST SI BON - DE LA CHANSON FRANCAISE
C'EST SI BON - DE LA CHANSON FRANCAISE
« Il était impensable que Claude Bolling, l’un des plus grands représentants du...

BLUE RONDO À LA TURK
BLUE RONDO À LA TURK
Jean Pierre Tandin, repreneur du Label La Lichère en 2000 décide de resortir le premier disque de la rencontre...

BILLIE HOLIDAY - LESTER YOUNG
BILLIE HOLIDAY - LESTER YOUNG
Un trésor d'amoureux (Billie et Pres) pour amoureux (vous et moi). Lady Day incarne lumineusement la nuit du jazz, le...

BIGUINE REFLECTIONS
BIGUINE REFLECTIONS
Pour tous ceux qui aiment la biguine et le piano d’Alain Jean-Marie, voici enfin réédité le premier...

A BIG BAND JAZZ SAGA - TRIBUTE TO THE MOST FAMOUS JAZZ LARGE ENSEMBLES
A BIG BAND JAZZ SAGA - TRIBUTE TO THE MOST FAMOUS JAZZ LARGE ENSEMBLES
Le Big One de Stan Laferrière fait revivre toute l’histoire du jazz, des...

Logo Radio France  Logo INA
 
Logo RFI
Logo PUF 
 
logo-facebook.gif

Rechercher dans le catalogue Frémeaux
Toutes les catégories :
Advertisement
Titre_Nouveau_Catalogue.gif
Pub Net Cat 2017-2018.jpg
Titre__BO_evenement.gif
Pub Net Djam.jpg
Titre_philo&psy.gif
Pub Net Cynthia Fleury.jpg
Titre_Evenement.gif
Pub Net Caveau Huchette.jpg
Titre_Galerie.gif
200_Pub Net - Expo Les gens par Chica.jpg
Titre_DVD.gif
Pub Net Edgar morin.jpg
Titre Essentiel.gif
Pub Net Proust 6V.jpg
Titre_lucferry.gif
Philo-Mytho Ferry
Luc Ferry
Collection Luc Ferry
Inédits
Pub Net Live in Paris 6V Ellington.jpg
Feuille Nouveautés

Dictionnaire des Artistes
Dictionnaire des Artistes
Dictionnaire des Artistes
Présentation

• Pourquoi fremeaux.com ?
• Autorisations Cinéma, TV, musées...
• Une culture d'entreprise
• Charte qualité

Mémoires et études
Edité par Fremeaux et Associés
visuinternetdompublic.gif
Le patrimoine
sonore en
danger!
Interview de
Patrick
Frémeaux

Mémoires et études


Collection Histoire de France
Collection Histoire de France
Titre_Publicite.gif
Pub Net Cat. LibSonore 200pixels.png
Philosophie | Sciences Humaines | Histoire | Livres sonores | Contes | Enfants de 2 A 5 ans | Enfants de 6 A 11 ans | Son de la nature | Collection the quintessence | Jazz
Intégrale Django Reinhardt | Blues | Country & Rockn Roll | Gospel | Chanson française | Les cinglés du music hall | World Music | Classique | Frémeaux & Ass. Télévisions
Mentions légales - Recommander ce site - Ajouter aux favoris - Nous contacter - © 2006 Frémeaux et Associés
20, rue Robert Giraudineau - 94300 VINCENNES - FRANCE - Tél : +33 1 43 74 90 24 - Fax : +33 1 43 65 24 22
templatefrmeaux_correc69.gif