Fremeaux.com
 
LE TRIO CAMARA
Réf. : FA562

LE TRIO CAMARA

FERNANDO MARTINS - EDSON LOBO - NELSON SERRA

Direction artistique : Yves Chalberland pour Studio Davout et Paulo Martins pour Frémeaux & Associés
Label : FREMEAUX & ASSOCIES
Nombre de CD : 1
Vous pouvez acheter ce produit :

- Chez votre libraire ou maison de la presse (Frémeaux & Associés distribution)
- Chez votre disquaire ou à la Fnac (distribution : Socadisc)
- Sur lalibrairiesonore.com
- Sur librairie-audio.com Pré écoute de certains produits!
- Par téléphone au 01.43.74.90.24
Distinctions :
RECOMMANDÉ PAR FRANCE MUSIQUE / PARTENARIAT JAZZ RADIO / RECOMMANDÉ PAR JAZZ NEWS / JAZZ A FIP / RECOMMANDÉ PAR LE NOUVEL OBSERVATEUR
Bonne nouvelle pour les amateurs de musique brésilienne. Le disque culte du Trio Camara est enfin remis à la disposition du public. Disque produit par Yves Chamberland au célèbre studio Davout et paru initialement chez Saravah, label de Pierre Barouh en 1968. Fernando Martins, Edson Lobo et Nelson Serra ont réalisé un disque d’un style finalement méconnu : le samba-jazz, style instrumental parallèle à la bossa nova qui permet de découvrir la musique élaborée dans les nombreux clubs de Rio de Janeiro et de São Paulo entre 1963 et 1967 environ. Ils interprètent de manière magistrale des standards tels que “Berimbau” de Baden Powell ou “Upa neguinho” de Edu Lobo, mais également des thèmes plus rares comme “Estrada do sol” (A.C. Jobim) ou “Muito à vontade” (João Donato). Musique à la fois savante et accessible, populaire et sophistiquée. Une pure merveille. Les amoureux de la musique brésilienne ont bien de la chance.
Paulo MARTINS

“Uma maravilha. Para descobrir ou redescobrir urgentemente.”
 Paulo MARTINS

Good news for lovers of Brazilian music: the cult-album by the Trio Camara, first released in 1968 on Pierre Barouh’s Saravah label, has finally been reissued. The music made by the trio of Fernando Martins, Edson Lobo and Nelson Serra is in the little-known samba jazz style, an instrumental form in parallel with the bossa nova. New listeners can now discover for themselves the kind of music that was played in the many clubs of Rio de Janeiro and São Paulo between 1963 and 1967: masterful performances of standards like Baden Powell’s Berimbau or Edu Lobo’s Upa neguinho appear here alongside rarer themes such as Antonio Carlos Jobim’s Estrada do sol and João Donato’s Muito à vontade. This is popular, accessible music made by musicians of skill and sophistication... a pure marvel. Lovers of Brazilian music are lucky indeed.
Paulo MARTINS


Direction : Yves CHAMBERLAND - Réédition : Paulo MARTINS

Fernando MARTINS : Piano
Edson LOBO : Basse
Nelson SERRA : Batterie

BERIMBAU • NÃO TEM SOLUÇÃO • BIA • NASCENTE • ESTRADA DO SOL • UPA NEGUINHO • FEITIO DE ORAÇÃO • CHEGANÇA • NOA NOA • MUITO À VONTADE • SAMBA NOVO.

Droits : Frémeaux & Associés sous licence Yves Chamberland.
Liste des articles de presse consacrés à ce CD :
- "Séance où l’élégance rime avec la pertinence" Par Jazz News
"Le label de Vincennes documente depuis un bail le vaste territoire du Brésil, à travers des compilations thématiques mais aussi des rééditions. Dernière en date, celle de ce trio éphémère, dont l’unique disque fut produit en 1968 par Yves Chamberland et publié par Saravah, le label de Pierre Barouh. Fernando Martins au piano, Edu Lobo à la basse et Nelson Serra à la batterie y déploient un jazz tour à tour vif ou plus méditatif, sur un répertoire partagé entre originaux (la plupart de la main de Lobo) et standards des boss de la bossa (Jobim et Joao Donato), mais aussi des maîtres de la samba (Noel Rosa et Dorival Caymmi). Sans oublier le fameux « Berimbau » de Baden Powell qui donne d’emblée le ton de cette séance où l’élégance rime avec la pertinence."
par Jacques DENIS - JAZZ NEWS
- « Ce magnifique (et unique) album » par Le Nouvel Observateur
A la fin des années 1950, la bossa-nova, cet hybride sophistiqué de samba et de jazz cool, explosait avec Joao Gilberto, Vinicius de Moraes et Tom Jobim. Elle rejetait dans l’ombre la samba-jazz, un genre purement instrumental auquel elle devait beaucoup, dont la disgrâce progressive contraignit nombre de musiciens à l’exil. Ainsi le Trio Camara - Fernando Martins (piano), Edson Lobo (contrebasse) et Nelson Serra (batterie) -, qui enregistra en 1968, à Paris (pour Saravah, le label de Pierre Barouh) ce magnifique (et unique) album, qui n’a pas pris une ride. Une réédition bienvenue. (Frémeaux & Associés). B.L. – LE NOUVEL OBSERVATEUR
- "La quintessence de la musique jazz et world de l’époque" par Paris Move & Blues Magazine
"Pour tous ceux qui furent trop jeunes, en 1968, pour avoir eu le temps de saisir la quintessence de la musique jazz et world de l’époque, et trop occupés à faire vivre le Quartier Latin pour aller chiner chez les disquaires, la réédition chez Frémeaux & Associés de l’unique disque du Trio Camara est une très bonne chose à plus d’un titre. Elle est l’occasion de s’approprier enfin des musiques d’excellente facture dont nous ne soupçonnions même pas l’existence il y a quelque temps encore, tout autant qu’elle nous permet d’élargir le panel de nos propres connaissances en matière de samba et jazz brésilien, ces musiques nées dans l’effervescence de la démocratie renaissante au Brésil dans les années cinquante, ce genre musical pouvant se caractériser comme étant l’aboutissement de la fusion de la samba, du boléro, du baião et du jazz. Ce disque a été produit par Yves Chamberland au Studio Davout et est initialement paru chez Saravah, le label de Pierre Barouh. Le label qui fit connaître Jacques Higelin et Brigitte Fontaine, d’abord sous le manteau, puis au grand public. Acteur, auteur et interprète de la musique du film ‘Un homme et une femme’ (1966), Pierre Barouh a toujours été un grand amateur de musique brésilienne et de bossa nova, notamment. C’est à ce titre qu’il a permis au Trio Camara de réaliser ce magnifique album qui reprend des compositions de Baden Powell, Dorival Caymmi, Antonio Carlos Jobim, Edu Lobo, Noel Rosa, Sergio Mendes, Durval Ferreira ou João Donato. Fernando Martins, au piano, signe une composition ainsi qu’Edson Lobo, le bassiste, le seul du trio à ne pas avoir écrit de musique pour cet album étant Nelson Serra, le batteur. Le trio vous interprète onze thèmes et pose ainsi la première d’un édifice qui en compte beaucoup de nos jours. La pochette a été réalisée par le graphiste et peintre Maurice Tapiero et, parce que très originale, mérite que l’on attire l’attention sur elle."
par Dominique BOULAY - PARIS-MOVE & BLUES MAGAZINE
- "Un jazz d’un dynamisme extraordinaire" par On-Mag
"Très brillant, le trio Camara ! Pourtant, il n’aura gravé qu’un seul disque, en 1968, en France, pour le jeune label de Pierre Barouh, Saravah. Le trio Camara, c’étaient Fernando Martins au piano, Edson, plus connu sous le sobriquet d’Edu, Lobo à la basse et Nelson Serra à la batterie. Ils travaillaient ensemble depuis quelques années quand le coup d’Etat du traîneur de sabre Castelo Branco mit fin à la belle embellie qu’avait été la période de Juscelinho Kubitschek, le président qui avait lancé Brasilia, entre autres.
Eclatement du trio Camara. Edu Lobo rentre au Brésil, les deux autres restent en Europe. C’était l’époque où, parallèlement à la bossa nova, se développait un autre genre, la samba-jazz, celui, précisément, de ce disque. Le CD commence sur un « Berimbau » d’enfer (la fameux « Bidonville de Nougaro) et, de Baden Powell à Caymmi, à Carlos Jobim, à Sergio Mendes et Joao Donato, nous présente ce qui se faisait au Brésil à l’époque, quand on parlait jazz. Quatre compositions pour faire le compte, trois d’Edu Lobo, une de Fernando Martins. C’était un jazz d’un dynamisme extraordinaire et l’on se demande encore pourquoi certains osaient leur préférer les cataplasmes du free jazz européen, véritables remèdes au jazz et même à la musique."
par Michel BEDIN - ON-MAG
- "Un enregistrement historique enfin disponible !" par Jazz Hot
"Un enregistrement historique enfin disponible ! L’histoire de la Bossa Nova est loin d’avoir été un long fleuve tranquille ; ainsi au milieu des années soixante des déchirures apparaissent lorsque Nara Leão, muse du mouvement, déclare qu’elle est lasse de chanter une musiquette d’appartement pour deux ou trois intellectuels. Elle veut du samba pur, un samba qui a quelque chose à dire, qui soit l’expression du peuple… Ses propos et son disque « Opinião de Nara » (1964) divisent le monde musical sur fond de réaction politique avec l’arrivée au pouvoir la même année de la junte militaire du général Castelo Branco. Finies les années dorées de Juscelino Kubitschek ! Par ailleurs ce moment marque l’arrivée d’une offensive du rock qui monte à l’assaut des compagnies discographiques et ne laisse le choix, à ceux qui furent les acteurs musicaux des années cinquante et de la première moitié de la décade, qu’entre la marginalisation ou l’exil. Les rencontres s’intensifient alors entre jazz et musique brésilienne aux Etats Unis, qui avaient vu le jour peu avant et symbolisées par le concert du Carnegie Hall de 1962 et l’irruption sur le marché international du disque de Getz/Gilberto l’année suivante. A Rio ou São Paulo le samba instrumental est délaissé par les studios ; les musiciens plus jeunes comme le pianiste Fernando Martins, le drummer Nelson Serra et le contrebassiste Edson Lobo (à ne pas confondre avec Edu Lobo) sont contraints à l’accompagnement des voix. La quasi-totalité des bossanovistes (toutes « tendances » confondues) se trouve à New York ou en Californie, quelques-uns au Mexique et Baden Powell arrive le premier à Paris. C’est dans ces conditions qu’Eddy Barclay après avoir entendu - à Rio de Janeiro - Tita, la jeune femme de Lobo, chanteuse et guitariste, l’entraîne en France avec son trio Camara pour enregistrer. Parallèlement, dans la capitale française, le trio offre plusieurs prestations remarquées par Pierre Barouh qui enregistre au début de 1968 les trois partenaires. Ils offrent un disque de samba, instrumental, marqué profondément par le jazz, caractéristique d’un moment spécifique de la musique brésilienne, peu enregistrée de cette façon au Brésil même. Le résultat n’a rien à envier à beaucoup d’enregistrements allant dans un sens voisin, réalisés aux Etats Unis, avec peut-être ici plus d’authenticité. On découvre à côté d’interprétations de thèmes connus tels que « Berimbau », et « Estrada do sol », le « Upa Neguinho » de Edu Lobo, l’un des premiers « partisans » de Nara; une composition de Edson Lobo « Nascente » ; une de Martins (« Bia ») et de compositeurs plus anciens ayant marqué l’histoire des musiques du Brésil : Dorival Caymmi (« Não tem solucão »), Sergio Mendes (« Noa, noa »), Durval Ferreira (« Samba Novo »)."
par Patrick DALMACE - JAZZ HOT
- « Trio Camara de nouveau disponible » par Médiapart
1966. Pierre Barouh, plutôt que de vivre de ses rentes, invente, en poète, un label de disques : Saravah. Ce mot lui va comme un gant, puisqu’en portugais du Brésil il signifie un peu l’adieu, beaucoup le salut fraternel. Quelques mois plus tard, trois musiciens brésiliens, fuyant la dictature, s’installent à Paris : Fernando Martins, pianiste, Edson Lobo, bassiste et Nelson Serra, batteur. Ils forment le Trio Camara. Pierre Barouh leur propose en 1968 d’enregistrer au  studio Davout, sous la direction d’Yves Chamberland. L’aventure ne dure qu’un printemps. Sans doute émane-t-il de ce disque, enfin réédité, la vitalité de la jeunesse et de l’engagement. Mais c’est aussi la qualité musicale qui nous embarque : il y a du Bill Evans première manière dans les harmonies de Martins, des pulsations formidables de la part de la rythmique. A déguster de toute urgence ! 
Par Frédérick CASADESUS – MEDIAPART
Liste des crédits sur ce CD :
Fernando Martins, Edson Lobo, Nelson Serra , Baden Powell , Dorival Caymmi , Fernando Martins , Edu Lobo , Antonio Carlos Jobim , Noël Rosa , Sergio Mendes , Joao Donato , Durval Ferreira
CDPisteTitreArtiste principalAuteurDuréeEnregistré en
11BerimbauFernando Martins, Edson Lobo, Nelson Serra 00:03:061968
12Nao tem solucaoFernando Martins, Edson Lobo, Nelson Serra 00:04:591968
13BiaFernando Martins, Edson Lobo, Nelson Serra 00:01:471968
14NascenteFernando Martins, Edson Lobo, Nelson Serra 00:04:521968
15Estrada del solFernando Martins, Edson Lobo, Nelson Serra 00:02:431968
16Upa neguinhoFernando Martins, Edson Lobo, Nelson Serra 00:01:481968
17Feitio de oracaoFernando Martins, Edson Lobo, Nelson Serra 00:01:551968
18ChegancaFernando Martins, Edson Lobo, Nelson Serra 00:03:551968
19Noa noaFernando Martins, Edson Lobo, Nelson Serra 00:04:281968
110Muito a vontadeFernando Martins, Edson Lobo, Nelson Serra 00:02:321968
111Samba novoFernando Martins, Edson Lobo, Nelson Serra 00:03:351968

:

3-5d.gif




Vous pouvez acheter ce produit :
- Chez votre disquaire (distribution Socadisc), chez votre libraire (distribution Frémeaux & Associés) ou par téléphone au 0143749024
- Sur lalibrairiesonore.com Acheter ce produit
- Sur librairie-audio.comAcheter ce produit Pré écoute possible de certains produits!

Egalement disponible aux éditions Frémeaux & Associés :

ABDULLAH IBRAHIM
   
ABDULLAH IBRAHIM
Quel meilleur exemple pourrait-on avoir de l'art d'Abdullah Ibrahim que cette 'Autobiography' que le pianiste considérait...
ABDULLAH IBRAHIM
SARAVAH (BADEN POWELL, PIXINGUINHA...)
   
SARAVAH (BADEN POWELL, PIXINGUINHA...)
Le Film historique de référence sur le Brésil musical des années 60.

"Saravah...
SARAVAH (BADEN POWELL, PIXINGUINHA...)
BIGUINE REFLECTIONS
   
BIGUINE REFLECTIONS
Pour tous ceux qui aiment la biguine et le piano d’Alain Jean-Marie, voici enfin réédité le premier...
BIGUINE REFLECTIONS



Fremeaux


Je suis :

Un particulier Un libraire

Un disquaire Une bibliothèque
 meublenatureok.gif

Catalogue Frémeaux
Catalogue Frémeaux
Je souhaite recevoir
le catalogue
Catalogue Frémeaux
Catalogue Frémeaux

Les livres sonores à l'écoute
templatefrmeaux_correc16.jpg
Fremeaux
Grand prix In Honorem
de l'Académie Charles Cros
pour son oeuvre d'éditeur

Fremeaux

TRIBUTE TO JAMES REESE EUROPE
TRIBUTE TO JAMES REESE EUROPE
Ce disque, labellisé par la Mission du Centenaire, vient célébrer les 100 ans de...

THELONIOUS MONK
THELONIOUS MONK
Thelonious Monk est l’un des pianistes les plus marquants de l’histoire du jazz....

THE GREATEST BLACK BIG BANDS
THE GREATEST BLACK BIG BANDS
L’ère des grands orchestres, des big bands, correspond exactement à la grande...

THE BEST SMALL JAZZ BANDS 1936-1955
THE BEST SMALL JAZZ BANDS 1936-1955
Le jazz, durant sa période classique, vit émerger de nombreuses petites formations qui...

SUMMIT MEETINGS
SUMMIT MEETINGS
Pendant une douzaine d’années, de 1939 à 1951, les revues américaines METRONOME et ESQUIRE...

RODOLPHE RAFFALLI EN AMÉRIQUE LATINE
RODOLPHE RAFFALLI EN AMÉRIQUE LATINE
Rodolphe Raffalli, formidable explorateur du grand répertoire, revient ici à son...

RODOLPHE RAFFALLI
RODOLPHE RAFFALLI
Rodolphe Raffalli, passé maître dans l’arrangement swinguant des grands succès...

RAY CHARLES - THE FREMEAUX ANTHOLOGY 1949-1960
RAY CHARLES - THE FREMEAUX ANTHOLOGY 1949-1960
Ray Charles, The Genius, figure à jamais parmi les plus grands créateurs du XXe siècle,...

PIDGIN
PIDGIN
En 1998, François Corneloup s’imposait avec “Jardins ouvriers” sur la scène du jazz...

NOBODY KNOWS - FRANCIS LOCKWOOD
NOBODY KNOWS - FRANCIS LOCKWOOD
Francis Lockwood est un grand pianiste de jazz, un passeur d’émotion, un...

NEW RELEASE 2012 - CLAUDE BOLLING & FRIENDS
NEW RELEASE 2012 - CLAUDE BOLLING & FRIENDS
Avec Claude Bolling & Friends, le maître du Big Band offre un jazz classique en formation...

MODERN'SWING
MODERN'SWING
"Si l’héritage de Django Reinhardt est aujourd’hui unanimement revendiqué,...

MARC BENHAM (SOLO PIANO)
MARC BENHAM (SOLO PIANO)
« Véritablement nourri de toute l’histoire de la musique de jazz, Marc Benham possède à un...

LES PRIMITIFS DU FUTUR
LES PRIMITIFS DU FUTUR
Prenant à contre-pied la world music des années 1980-90 et ses cross-overs pop, les Primitifs...

LES ORACLES DU PHONO (Avec DANIEL HUCK ET STAN LAFERRIÈRE)
LES ORACLES DU PHONO (Avec DANIEL HUCK ET STAN LAFERRIÈRE)
Les Oracles du Phono (« quasi anagramme » de l’Orphéon Célesta) est la nouvelle sensation jazz...

LA PETITE BOUTEILLE DE LINGE
LA PETITE BOUTEILLE DE LINGE
Voici l’un des disques les plus inclassables et généreux produit à ce jour par La Lichère,...

LA FETE DES JAZZ
LA FETE DES JAZZ
La Foire de Paris a réussi son pari : mettre le jazz à la portée de ses 800.000 visiteurs. Une...

JO JONES - THE DRUMS
JO JONES - THE DRUMS
« Ces deux disques ne ressemblent à aucun de ceux qui ont été enregistrés...

JIMI’S COLORS (A TRIBUTE TO JIMI HENDRIX)
JIMI’S COLORS (A TRIBUTE TO JIMI HENDRIX)
Frémeaux & Associés permet au public de redécouvrir Jimi’s Colors,...

JAZZ, LINDY HOP, BOOGIE: ANNÉES 40-50
JAZZ, LINDY HOP, BOOGIE: ANNÉES 40-50
Lindy Hop, Boogie… L’éclat inimitable des dernières grandes danses du Jazz dans le...

IMPAIR & VALSE - ROMANE
IMPAIR & VALSE - ROMANE
Enfin un disque intégralement consacré aux valses du répertoire...

HERMETOTICO
HERMETOTICO
"Depuis le renouveau de l’accordéon initié par les trois disques Paris Musette,...

ELLINGTON MOODS
ELLINGTON MOODS
Pour cette ellingtonisation qui ne laisse personne intact mais force chacun à se décanter, Claude Tissendier...

DJANGO FESTIVAL ALLSTARS (DORADO SCHMITT, SAMSON SCHMITT, LUDOVIC BEIER, PIERRE BLANCHARD,...)
DJANGO FESTIVAL ALLSTARS (DORADO SCHMITT, SAMSON SCHMITT, LUDOVIC BEIER, PIERRE BLANCHARD,...)
Django Reinhardt a offert au monde un répertoire dont l’empreinte résonne sur tous les...

CLAUDE BOLLING CROSS OVER USA
CLAUDE BOLLING CROSS OVER USA
Si les emprunts que la musique classique a fait au jazz et le jazz à la musique classique remontent à Claude...

CLAUDE BOLLING - AMERICAN MOVIES
CLAUDE BOLLING - AMERICAN MOVIES
En 1970, déjà, la partition de Claude Bolling sur le Borsalino de Jacques Deray connaît...

CLAUDE BOLLING & YO YO MA
CLAUDE BOLLING & YO YO MA
Claude Bolling nous revient avec une nouvelle composition originale à la hauteur de l’invité de prestige qui...

CLAUDE BOLLING & GUY MARCHAND
CLAUDE BOLLING & GUY MARCHAND
Troublé par le décolleté vertigineux de la délicieuse créature qui m’accompagne, je ne...

CHARLIE PARKER - INTEGRALE VOL 1
CHARLIE PARKER - INTEGRALE VOL 1
Hootie, tu serais content si j’arrivais sur scène habillé comme un docteur et que je joue comme un...

BOSSA NOVA IN USA 1961-1962
BOSSA NOVA IN USA 1961-1962
Les deux premiers albums de João Gilberto qui signent la naissance de la Bossa Nova à Rio de...

Logo Radio France  Logo INA
 
Logo RFI
Logo PUF 
 
logo-facebook.gif

Rechercher dans le catalogue Frémeaux
Toutes les catégories :
Advertisement
Titre_Nouveau_Catalogue.gif
Pub Net Cat 2017-2018.jpg
titre new orleans.gif
Pub Net Fats Domino.jpg
Titre_Galerie.gif
Cabinet de Collectionneur
Titre_DVD.gif
Pub Net Edgar morin.jpg
Titre Essentiel.gif
Pub Net Proust 6V.jpg
Titre_lucferry.gif
Philo-Mytho Ferry
Luc Ferry
Collection Luc Ferry
Inédits
Pub Net Live in Paris 6V Ellington.jpg
Feuille Nouveautés

Dictionnaire des Artistes
Dictionnaire des Artistes
Dictionnaire des Artistes
Présentation

• Pourquoi fremeaux.com ?
• Autorisations Cinéma, TV, musées...
• Une culture d'entreprise
• Charte qualité

Mémoires et études
Edité par Fremeaux et Associés
visuinternetdompublic.gif
Le patrimoine
sonore en
danger!
Interview de
Patrick
Frémeaux

Mémoires et études


Collection Histoire de France
Collection Histoire de France
Titre_Publicite.gif
Pub Net Cat. LibSonore 200pixels.png
Philosophie | Sciences Humaines | Histoire | Livres sonores | Contes | Enfants de 2 A 5 ans | Enfants de 6 A 11 ans | Son de la nature | Collection the quintessence | Jazz
Intégrale Django Reinhardt | Blues | Country & Rockn Roll | Gospel | Chanson française | Les cinglés du music hall | World Music | Classique | Frémeaux & Ass. Télévisions
Mentions légales - Recommander ce site - Ajouter aux favoris - Nous contacter - © 2006 Frémeaux et Associés
20, rue Robert Giraudineau - 94300 VINCENNES - FRANCE - Tél : +33 1 43 74 90 24 - Fax : +33 1 43 65 24 22
templatefrmeaux_correc69.gif