Fremeaux.com
 
COMPLETE MAHALIA JACKSON VOL 8
Réf. : FA1318

COMPLETE MAHALIA JACKSON VOL 8

1957 - 1958

Direction artistique : JEAN BUZELIN
Label : FREMEAUX & ASSOCIES
Nombre de CD : 1
Vous pouvez acheter ce produit :

- Chez votre libraire ou maison de la presse (Frémeaux & Associés distribution)
- Chez votre disquaire ou à la Fnac (distribution : Socadisc)
- Sur lalibrairiesonore.com
- Sur librairie-audio.com Pré écoute de certains produits!
- Par téléphone au 01.43.74.90.24
Distinctions :
LES PLUS GRANDES CHANTEUSES PAR JAZZMAG-JAZZMAN 2010 / * * * * CLASSICA REPERTOIRE / "LE PIED" SOUL BAG
L’année 1958 est marquée par deux sommets dans la carrière de Mahalia Jackson : sa rencontre unique avec Duke Ellington et son concert historique au Festival de Jazz de Newport.
Patrick Frémeaux & Jean Buzelin

1957 : Trouble • Lead on Lord Jesus • He’s a light unto my pathway • Impatient heart • Life Eternal / Saint-Louis Blues : Hush The Wind • He’s that sows in tears • Steal away to Jesus. Black, brown and beige: Come Sunday • The 23rd Psalm 
Newport Jazz Festival 1958 : An Evening Prayer • A City Called Heaven • I’m on my way - studio • It don’t cost very much • Didn’t it rain - studio (intro live) • He’s got the whole world in his hands • My God is real -studio • I’m going to live the life I sing about in my song - studio • The Lord’s prayer • Walk over God’s Heaven - studio • Joshua fit the battle of Jericho - studio • His eye is on the sparrow - studio.

1958 saw two highlights in Mahalia Jackson’s career: her unique encounter with Duke Ellington and her legendary concert at the Newport Jazz Festival.

Droits : DP / Frémeaux & Associés
Liste des articles de presse consacrés à ce CD :
- « Remarquable à plus d’un titre » Par Classica
« Ce huitième disque de l’intégrale de la grande Mahalia, qui nous a déjà offert tant de beautés avec les volumes précédents, est remarquable à plus d’un titre, notamment par le texte éminemment documenté du livret dû à Jean Buzelin. D’abord parce qu’il comprend les faces enregistrées en mars 1957, après que l’on ait tiré à la carabine sur les fenêtres de sa maison de Chicago proche d’un quartier blanc. Ensuite parce que l’on y entend les trois chansons qu’elle interprète dans le film d’Allen Reisner, Saint Louis Blues, où figure également Nat King Cole, ainsi que les deux véritables chefs-d’œuvre (Come Sunday et le 23e Psaume) qu’elle grave avec l’orchestre de Duke Ellington dans le cadre de la suite de Black, Brown and Beige. Enfin parce qu’y figure l’enregistrement dans l’ordre original de parution de sa prestation phénoménale au Festival de Newport en 1958, sa seule apparition dans un contexte purement jazz. Il convient encore d’ajouter une dernière raison : Mahalia Jackson fut la plus grande chanteuse de gospel du XXe siècle. Il est fort probable qu’elle le restera au cours de celui-ci. »
Par CLASSICA
- "Ms. Jackson in her full glory” By Blues in Britain
“Whilst the previous volumes have occasionally hinted at her crossover potential, Mahalia Jackson never forsook the church. However, Intégrale Vol. 8  1957-1985 clearly includes material not intended for hard core gospel audience. The recording from Black, Brown And Beige, made with The Duke Ellington Orchestra, now sound overly portentous to modern ears. The three tracks she made for the film St.Louis Blues are gospel but feature jazz singer Pearl Bailey and a very young Billy Preston on one title, and Nat “King” Cole on the remaining two, and they are then followed by material recording at The Newport Jazz Festival (or some titles later re-recorded due to the poor sound quality of the originals).Mahalia’s regular pianist Mildred Falls is on piano, fronting a little trio, and these often very bluesy tracks do capture Ms. Jackson in her full glory. Even so, this CD is most definitely one for long time aficionados of Mahalia Jackson’s music only”
By Norman Darwen— BLUES IN BRITAIN
- « De divins refrains » par So Jazz
L’éditeur Frémeaux poursuit son intégrale de la grande prêtresse du gospel. En 1957, Mahalia Jackson s’offre une maison pour le coquette somme de 40000 dollars dans la banlieue chic de Chicago. Ce qui ne l’empêche pas d’essuyer les tirs du voisinage. Au racisme quotidien elle répond par de divins refrains, habités par un une foi indéfectible, comme «23rd Psalm» et «Come Sunday», deux joyaux sertis de luxueuses orchestrations gravés avec Sir Duke Ellington, à l’occasion du messianique Black, Brown And Beige. Jacques DENIS-SO JAZZ
- « Un miracle à revivre d’urgence » par Soulbag
Le côté patchwork inhérent à toute intégrale est ici largement compensé par la qualité inégalable de la musique. Voici, en ouverture de ce nouveau volume, cinq magnifiques gospel songs écrites par Doris Mae Akers. Enregistrés en juin 1957 avec la fidèle pianiste Mildred Falls, ces titres intègrent parfaitement le répertoire de la reine du gospel. Puis, celle-ci apparaît aux côtés de Nat King Cole et du jeune Billy Preston dans St Louis Blues, un film sur W.C. Handy. Les extraits sont plus anecdotiques, mais il forme comme une respiration avant ce qui va suivre, des chefs-d’œuvre nés de flirts avec le jazz. Dans son livret, Jean Buzelin décrit bien les hésitations de Mahalia à interpréter autre chose que des spirituals ou des gospels songs. En 1958 pourtant, elle franchit la pas : d’abord en participant à l’album « Black, Brown And Beige » de Duke Ellington ; ensuite, en donnant un récital au festival de Newport. A l’écoute du résultat, on ne peut que se réjouir de ces modestes concessions au domaine profane. A chaque fois, la voix de Mahalia semble plus épanouie que jamais, elle paraît au somment de son art. Naturellement, la symphonie de Duke Ellington mérite d’être écoutée dans son intégralité, on ne saurait se contenter des versions incluses ici de Come Sunday et du Psaume 23. Quant à la version du concert de Newport, elle mélange subtilement vraies prises live et réenregistrements réalisés un mois plus tard en studio. Etonnamment, on ne détecte guère de ruptures d’intensité. Un miracle à revivre d’urgence. Julien CRUE-SOULBAG
- « Un écrin sonore » par ABS
Saluons Patrick Frémeaux pour avoir confié à Jean Buzelin, un vrai spécialiste éclairé, la réédition de l’intégrale des enregistrements de cette chanteuse hors du commun. Nous voilà déjà au volume 8 d’une série dont chaque pièce semble indispensable. Riche en apparitions publiques en églises et dans des shows TV triés sur le volet, 1957 ne fut pas une années faste au plan discographique pour Mahalia qui n’a enregistré que 5 faces cette année-là, toutes écrites pour son amie Doris Akers. Elle est accompagnée entre autres par Mildred Falls, la pianiste la plus sous estimée de l’histoire du Gospel. Ces faces sont en tempo lent à médium, solennelles et très recueillis sauf Lead on Lord Jesus bien enlevé. Suivent 3 faces de 1958, assez conventionnelles, gravées à Hollywood pour le film « Saint Louis Blues », avec Pearl Bailey, Billy Preston et Nat King Cole. Précisons que Jackson montrait beaucoup de réticences à accepter de chanter en dehors d’un cadre strictement religieux, mais en 1958, après Hollywood, elle tire un parti inattendu de deux faces enregistrées avec Duke Ellighton : Come Sunday et 23rd Psalm. Puis elle est invitée au festival de Newport, sa première réaction est de refuser, mais elle finit par accepter sous conditions et, là encore, le Mildred Falls Trio lui construit un écrin sonore qui lui permet de déployer tout son talent ; en fait il y a 5 faces live à Newport et 7 faces en studio à New York et les superbes Didn’t it rain et Walk over God’s Heaven, swinguants à souhait. Vivement le volume 9. Robert SACRE - ABS
- « De sommet en sommet » par Jazz Magazine-Jazzman
Le Label de Patrick Frémeaux publie le huitième volume de son intégrale parvenue aux années 57-58. En 1957-1958, Mahalia Jackson poursuit son ascension de « star » en s’efforçant de limiter les entorses à son appartenance au gospel, et apporte sa caution à Martin Luther King, à une époque où l’on tire sur sa maison de Chicago. Elle joue et chante aux côtés de Nat Cole, se produit au Newport Jazz Festival et enregistre, non sans hésitation, avec l’orchestre Ellington pour une reprise de Black, Brown and Beige. Après cinq titres gâchés par un chœur féminin et trois extraits peu mémorables du film St Louis Blues, ce « Complete Mahalia Jackson, vol. 8 » débute pour de bon avec Come Sunday et le 23e Psaume, où Mahalia met parfois  trop de solennité dans le chant mais une réelle beauté dans le fredonnement et le récitatif. Puis on passe à Newport avec les 12 titres du LP d’origine (14 sur le CD de 1994) qui mêlait vrai « live » et réenregistrements en studio. On va là de sommet en sommet, avec une entente sublime entre la chanteuse et son pianiste Mildred Falls […]. Philippe BAS-RABERIN - JAZZ MAGAZINE-JAZZMAN
- « Une voix troublante et vibrante » par Blues & Co
Même classée parmi les plus grandes chanteuses de jazz avec Billie Holiday et Ella Fitzgerald, Mahalia Jackson a toujours voulu éviter de chanter cette tendance profane (seulement deux titres seront enregistrés avec Duke Ellington) ainsi que le blues considéré comme musique du diable. Notre gospel singer voulait se consacrer uniquement à la musique sacrée. Pour la convaincre de participer au festival de jazz de Newport en 1958, le producteur John Hammond s’était adressé au disc-jockey Joe Bostic : celui-ci ayant réussi à la faire accepter d’introduire le gospel, malgré un public destiné au jazz. Ce huitième volume de la diva du gospel reprend cinq titres enregistrés à Chicago le 11 juin 1957 ; des extraits de la bande originale du film « Saint Louis blues » relatant la vie du mythique W.C. Handy avec la participation de Nat King Cole au piano et le jeune Billy Preston à l’orgue qui sera considéré plus tard comme le cinquième Beatle ; deux morceaux de jazz sous la houlette du grand chef d’orchestre Duke Ellington et son concert devant 10000 personnes au Newport jazz festival 1958 avec le Mildred Falls trio. Joe Bostic aurait déclaré : « Ce fut le plus grand témoignage du pouvoir hypnotique d’un artiste ». Devant une voix aussi troublante et vibrante, on ne peut que donner la note maximale et cela depuis le premier volume consacré à sa carrière. Je vous invite à retrouver le livret qui accompagne ce disque du grand spécialiste Jean Buzelin qui officie avec le même talent dans la bible trimestriel du blues de « Soul Bag ». Pour vous persuader à mon tour de vous procurer une partie de l’âme chantante de l’intemporelle voix du gospel, je me suis documenté dans le précieux ouvrage réalisé par maître Buzelin. Bruno MARIE – BLUES & CO
- "La période où elle est au faîte de sa gloire" par Le Cri du Coyotte
"La saga de Mahalia se poursuit, avec cet opus consacré la période où elle est au faîte de sa gloire, déplaçant des foules énormes lors des réunions religieuses (il n!y a pas, en ces temps bénis, de télé-évangélistes qui vous font rester au salon) auxquelles elle participe. On la voit à la TV, tourner dans Saint Louis Blues, prêter son concours à Duke Ellington pour quelques titres d!un LP et à l!affi che du célébrissime festival de jazz de Newport, aux côtés de Ray Charles et Chuck Berry. Les titres du fi lm sont, à mes oreilles, plus variété Broadway qu!autre chose et il en va de même pour ceux avec Ellington. Je leur préfère ceux de 1957, dont Trouble, superbe slow, avec choeurs discrets, un peu ce que fi t Elvis avec les Jordanaires en gospel. Concernant le passage à Newport, ce sont les titres qui remuent, ou à la Presley, qui retiennent le plus l!attention, mais ceux-là font partie de ceux refaits en studio en intégrant les applaudissements (ça se sent, d!ailleurs à l!oreille) et non les enregistrements in situ, parus fi nalement en 1994, pour une question de droits. Dommage."
par Bernard BOYAT - LE CRI DU COYOTTE
- "... à jamais un modèle de dignité, de probité, et de sagesse." par RFI
"Depuis 1998, le label Frémeaux & Associés a entrepris un travail patrimonial imposant en faisant paraître l’intégrale des œuvres léguées à la postérité par la chanteuse de Gospel, Mahalia Jackson. Le volume 8 de cette anthologie est désormais disponible, et nous permet de redécouvrir la voix lumineuse de cette immense figure du peuple noir américain.
Bien qu’elle n’ait jamais pris de cours de chant, son désir sincère de porter la parole divine la hissera très rapidement au rang des reines de l’art vocal. Pour autant, Mahalia Jackson ne se laissera pas griser par le succès grandissant. Elle se fera un devoir de ne jamais se compromettre. Cette intransigeance ne sera pas toujours du goût de ses interlocuteurs, mais suscitera le respect de ses admirateurs. Très sollicitée, Mahalia Jackson résistera aux tentations, aux contrats mirobolants, et aux chemins de traverse qu’on voulait lui faire prendre. Profondément intègre, elle suivra sa voie, guidée par une foi inébranlable et une force de caractère remarquable. Ses précieuses qualités humaines la rapprocheront d’un jeune pasteur, tout aussi déterminé à faire triompher le bien, un certain Martin Luther King. Depuis sa disparition en 1972, son aura et son exemple inspirent les étoiles d’aujourd’hui, Mavis Staples, Liz Mc Comb, ou Tramaine Hawkins. Mahalia Jackson est à jamais un modèle de dignité, de probité, et de sagesse dans «L’épopée des Musiques Noires»…"
par Joe FARMER - RFI
- "Indispensable. Tout simplement indispensable!" par Paris Move
"Superbe travail effectué par le label français Frémeaux & Associés avec cette réédition en 8 CD des chansons de Mahalia Jackson, la ‘reine du gospel’, née un 26 octobre 1911…ou 1912, car comme pour Louis Armstrong, plus personne ne sait le dire avec exactitude. Décédée le 27 janvier 72, la grande Dame du gospel a laissé derrière de véritables trésors que le label français Frémeaux & Associés a compilés et classés avec minutie pour nous offrir sur huit opus, et par années, plus de 100 interprétations de celle que présentait ainsi J. Louis ‘Studs’ Terkel, un des premiers disc-jockeys blancs à avoir programmé des artistes noirs: ‘Si elle chantait le Blues, elle serait une autre Bessie Smith...’.
Superbe réédition, donc, avec, en prime, des livrets bilingues (français et anglais) fort bien documentés et signés Jean Buzelin qui procurent un réel plaisir de lecture au plaisir de l’écoute de Mahalia Jackson qui s’inspira notamment de Ma Rainey, Ida Cox, Clara Smith et, bien sûr, de Bessie Smith, alors même que tout pouvait, et devait, opposer les deux femmes. Tandis que l’une, Bessie Smith, vivait de manière débridée, chantant dans les rades les plus crades, Mahalia Jackson avait suivi une éducation religieuse assidue qui l’orientait tout naturellement à chanter du gospel. Cela, vous le ressentez de manière très intense sur le premier album de cette intégrale, le volume 1 qui couvre la période 1937-1946, au travers de titre comme l’hymne baptiste ‘Amazing Grace’ ou encore ‘Oh My Lord’ et ‘I’m going to tell God’.
Très jeune, Mahalia Jackson se produisait dans la chorale de l’église baptiste où prêchait son père tout en écoutant, en cachette, les disques de Bessie Smith qu’elle admirait. Une influence qui a profondément marqué le chant de Mahalia, et que le rendra de plus en plus expressif avec les années. Ce que les albums de cette intégrale vous feront ressentir avec émotion, surtout lorsque vous saurez que cette jeune femme n’a jamais suivi de cours de chant.
Installée en 1927 à Chicago où elle ouvre une boutique de cosmétiques, Mahalia Jackson devint l’une des premières voix de la Great Salem Baptist Church avant de rejoindre Robert Johnson, qui vient de fonder le premier groupe mixte de gospel professionnel. Elle rencontra ensuite quelques grandes figures du gospel avant de rejoindre Thomas A. Dorsey, un chanteur de blues qui deviendra le véritable pionnier du gospel moderne, au début des années 1930, et qui l’accompagnera au piano pendant dix ans. C’est pour cela d’ailleurs que la majorité des titres alignés sur les deux premiers volumes de cette intégrale est seulement accompagnée par un seul piano.
Sur le second volume qui couvre la période 1947-1950, ce sont 21 titres qui vous sont proposés, tous plus beaux les uns que les autres. Selon Robert Anderson, un des pianistes de la chanteuse, Mahalia Jackson aurait été la première à amener le Blues dans le Gospel, ce que démontrent d’ailleurs des chansons comme ‘There's not a friend like Jesus’, ‘The last mile of the way’ ou encore ‘I do, don't you’. Un second volume à écouter religieusement, tout en lisant le livret, toujours aussi bien documenté. Un second volume qui confirme l’exceptionnel travail effectué par le label français et qui mérite d’être salué comme il se doit. C’est également dans ce second volume que vous réentendrez le fameux ‘I’m glad salvation is free’ qui lui vaudra le Grand Prix de l’Académie du Disque en France, l’incontournable et fin critique Hugues Panassié ayant diffusé des chansons de Mahalia Jackson sur les ondes françaises puis publié un article sur elle dans ‘La Revue du Jazz’.
La carrière de la chanteuse est véritablement lancée et Mahalia se produira sur les scènes les plus prestigieuses, comme le Carnegie Hall, ou le Yates Auditorium de Houston. Femme débordante d’énergie, elle jouira de la vie et de ses plaisirs jusqu’à rivaliser avec son idole, Bessie Smith, alors même que ses chansons surfent toujours sur la même vague. Dans le volume 3, qui couvre la période 1950-52, Mahalia nous offre ‘The Lord’s Prayer’, mais aussi ‘Closer to me’ et ‘Jesus is with me’. Dix huit titres sur ce CD, dont la première version, magistrale, de ‘In the upper room’, qui transcende le gospel.
Les cinq albums suivant couvrent tous deux années ou bien une seule, Mahalia Jackson étant alors à l’apogée de sa puissance créatrice. Sur le volume 4 couvrant les années 53-54, ce sont encore 21 titres qui vous sont proposés, dont le très beau ‘I’m going to the river’, deux versions du superbe ‘Beautiful Tomorrow’, de même que deux versions du somptueux ‘Nobody knows the trouble I’ve seen’, qui concluent d’ailleurs cet opus qui vous fera couler quelques larmes tant la puissance émotionnelle de la voix de Mahalia Jackson vous pénètre, vous perfore.
Une sensation que le cinquième puis le sixième volume de cette intégrale ne feront qu’accentuer, comme si la pression vocale de la Dame ne pouvait être interrompue. C’est d’ailleurs le sentiment étrange que l’on a dès que l’on a lancé l’écoute du premier CD de cette intégrale : l’incapacité, l’impossibilité à stopper le cours des choses, de la vie, et de cette intégrale. Comme si une force supérieure nous empêchait de faire autre chose que d’écouter les huit albums en continu. Comme si la vie de Mahalia jackson était la nôtre, comme si notre cœur avait fusionné avec le sien, comme si notre âme avait été touchée par le divin.
Certains puristes vous diront peut être que tel album est d’un niveau légèrement inférieur au précédent, que le suivant manque de ceci ou de cela, mais le fait est là, l’ensemble s’écoute et doit s’écouter en continu, comme pendant ces trois heures pendant lesquelles Mahalia se produisit au festival d’Antibes-Juan les Pins, en 1968, avec cette ferveur inoubliable qui en fit l’un des grands moments du siècle dernier, ou comme ce jour mémorable où elle chanta, elle, la noire, à la Maison Blanche, lors de l’intronisation du Président John F. Kennedy. Amie fidèle du pasteur Martin Luther King, elle se trouva à ses côtés pour la défense des droits civiques des noirs et c’est elle qui chanta lors du service funèbre du leader assassiné.
Avec un naturel désarmant et un charisme détonnant, Mahalia Jackson réussit même à rassembler 21.000 personnes dans le stade d'Atlanta, c'est-à-dire le plus grand public noir jamais réuni pour un concert. Prions Frémeaux & Associés de ne pas s’arrêter en si bon chemin et qu’un prochain volume, le neuvième, sortira très bientôt, suivi d’un autre, et d’un autre encore, surtout après cette réédition du fabuleux concert que Mahalia Jackson donna en 1958 au festival de Jazz de Newport et qui se trouve sur le huitième album de cette intégrale, en complément de 10 titres enregistrés en studio.
Il y a des moments où les superlatifs sont superflus et un seul terme peut résumer à lui seul cette pile de huit albums: Indispensable. Tout simplement indispensable!"
par Frankie Bluesy PFEIFFER - PARIS-MOVE
Liste des crédits sur ce CD :
D.m. Akers , Mahalia Jackson , Traditionnel , Duke Ellington , C.m. Battersby , C.h. Gabriel , H. Frey , T.a. Dorsey , K. Morris , A.h. Malotte , C.d. Martin
CDPisteTitreArtiste principalAuteurDuréeEnregistré en
11TroubleMahalia Jackson D.m. Akers 00:03:271957
12Lead on lord jesusMahalia Jackson D.m. Akers 00:03:151957
13He's a light unto my pathwayMahalia Jackson D.m. Akers 00:03:171957
14Impatient heartMahalia Jackson D.m. Akers 00:02:531957
15Life eternalMahalia Jackson D.m. Akers 00:03:181957
16Hush the windMahalia Jackson Traditionnel 00:01:201957
17He's that sows in tearsMahalia Jackson Traditionnel 00:02:151957
18Steal away to jesusMahalia Jackson Traditionnel 00:01:351957
19Come sundayMahalia Jackson Duke Ellington 00:08:031958
110The 23 rd psalmMahalia Jackson Duke Ellington 00:03:071958
111An evening prayerMahalia Jackson C.m. Battersby 00:03:261958
112A city called heavenMahalia Jackson H. Frey 00:03:491958
113I'm on my wayMahalia Jackson Traditionnel 00:03:291958
114It don't cost very muchMahalia Jackson T.a. Dorsey 00:04:041958
115Didn't it rainMahalia Jackson Traditionnel 00:02:411958
116He's got the whole world in his handsMahalia Jackson Traditionnel 00:02:421958
117My god is realMahalia Jackson K. Morris 00:03:431958
118I'm going to live the life i sing about my songMahalia Jackson T.a. Dorsey 00:04:061958
119The lord prayer'sMahalia Jackson A.h. Malotte 00:03:491958
120Walk over god's heavenMahalia Jackson T.a. Dorsey 00:03:011958
121Joshua fit the battle of jerichoMahalia Jackson Traditionnel 00:02:341958
122His eye is on the sparrowMahalia Jackson C.d. Martin 00:04:301958

:

3-5d.gif




Vous pouvez acheter ce produit :
- Chez votre disquaire (distribution Socadisc), chez votre libraire (distribution Frémeaux & Associés) ou par téléphone au 0143749024
- Sur lalibrairiesonore.com Acheter ce produit
- Sur librairie-audio.comAcheter ce produit Pré écoute possible de certains produits!

Egalement disponible aux éditions Frémeaux & Associés :

COMPLETE SISTER ROSETTA THARPE VOL 5
   
COMPLETE SISTER ROSETTA THARPE VOL 5
Sa croyance était très forte. Elle ne laissait personne l’influencer. Elle croyait simplement que tout ce...
COMPLETE SISTER ROSETTA THARPE VOL 5
COMPLETE MAHALIA JACKSON Vol 7
   
COMPLETE MAHALIA JACKSON Vol 7
La - Plus Grande Chanteuse de Gospel du Monde -, telle qu’elle est à présent...
COMPLETE MAHALIA JACKSON Vol 7


Dernière mise à jour :: 26-05-2017 09:17
Fremeaux


Je suis :

Un particulier Un libraire

Un disquaire Une bibliothèque
 meublenatureok.gif

Catalogue Frémeaux
Catalogue Frémeaux
Je souhaite recevoir
le catalogue
Catalogue Frémeaux
Catalogue Frémeaux

Les livres sonores à l'écoute
templatefrmeaux_correc16.jpg
Fremeaux
Grand prix In Honorem
de l'Académie Charles Cros
pour son oeuvre d'éditeur

Fremeaux

ZION HARMONISERS
ZION HARMONISERS
Produit par Gary Edward, les Zion Harmonizers est l'un des meilleurs groupe de New Orleans, un gospel légèrement...

THE SPIRIT OF GOSPEL - LE FILM DVD
THE SPIRIT OF GOSPEL - LE FILM DVD
« Cet excellent documentaire, aux images fluides et rythmées, réussit à nous communiquer la ferveur qui...

THE PALATA SINGERS
THE PALATA SINGERS
A l'occasion de la parution de leur nouveau disque avec Jean-Jacques Milteau chez Dixiefrog,...

THE GOLDEN AGE OF GOSPEL 1946-1956
THE GOLDEN AGE OF GOSPEL 1946-1956
La décennie qui suivit la fin de la guerre représente la quintessence de la longue histoire du gospel. C’est...

SEGAN - TRIBUTE TO MAHALIA JACKSON
SEGAN - TRIBUTE TO MAHALIA JACKSON
Le répertoire de Mahalia Jackson, “Reine du Gospel”, interprété par l’une de ses meilleures...

SEGAN - I BELIEVE
SEGAN - I BELIEVE
Segan’ présente dans ce deuxième disque de Gospel traditionnel des arrangements vocaux qui témoignent...

POLYA JORDAN
POLYA JORDAN
Bien connue des amateurs de jazz traditionnel pour son association avec le vaillant saxophoniste nonagénaire Benny Waters,...

N’TEMO GOSPEL
N’TEMO GOSPEL
L'une des plus grandes chorales gospel de france dirigé par Marcel Boungou, leader de la formation Palata.
Disque...

MARIAN ANDERSON
MARIAN ANDERSON
La célèbre contralto Marian Anderson, femme américaine d’exception révérée pour sa...

LOOK TO GOD
LOOK TO GOD
L'une des meilleures formations hexagonales ! Decouverte Jazz hot et 4 étoiles Jazzman pourun trés bon disque en...

LES CHANTRES MUSICIENS
LES CHANTRES MUSICIENS
“Good News” est une bonne nouvelle pour le répertoire du Negro Spirituals. Une belle interprétation...

JO ANN PICKENS - MARCEL BOUNGOU
JO ANN PICKENS - MARCEL BOUNGOU
Les rencontres entre artistes ont parfois quelque chose d'artificiel. Celle-ci avait quelque chose non seulement de naturel mais...

INTÉGRALE VOL.14 - 1961 - MAHALIA SINGS PART 1
INTÉGRALE VOL.14 - 1961 - MAHALIA SINGS PART 1
Les quatre volumes « Mahalia Jackson Sings » que nous vous présentons dans le...

HISTOIRE DU NEGRO SPIRITUAL ET DU GOSPEL
HISTOIRE DU NEGRO SPIRITUAL ET DU GOSPEL
En novembre 2001, Fayard faisait paraître “Histoire du Negro Spiritual et du Gospel”, magnifique ouvrage de 350...

GOSPEL VOL 2
GOSPEL VOL 2
Les interprétations majeures et bouleversantes des plus grands quartettes vocaux. Un coffret 2 CD avec un livret 24...

GOSPEL VOL 1
GOSPEL VOL 1
La véritable histoire de la musique sacrée afro-américaine par les enregistrements historiques de ses plus...

GOLDEN GATE QUARTET
GOLDEN GATE QUARTET
Considérée comme la meilleure réédition de la formation par la presse. cette anthologie était...

GOLDEN GATE QUARTET
GOLDEN GATE QUARTET
« Créé en 1934, le Golden Gate Quartet a été un des emblèmes principaux de...

GOLDEN GATE QUARTET
GOLDEN GATE QUARTET
Pour les 70 ans d’une institution majeure de l’art vocal afro-américain, toujours en pleine vie et qui se...

ELLINGTON MOODS
ELLINGTON MOODS
Pour cette ellingtonisation qui ne laisse personne intact mais force chacun à se décanter, Claude Tissendier...

COMPLETE SISTER ROSETTA THARPE Vol 6
COMPLETE SISTER ROSETTA THARPE Vol 6
Tout ce qu’elle faisait, elle le faisait bien… Quoique ce soit qu’elle fasse, elle y...

COMPLETE SISTER ROSETTA THARPE Vol 1
COMPLETE SISTER ROSETTA THARPE Vol 1
La découverte de Rosetta Tharpe fit l’effet d’une bombe. Personne n’avait encore chanté le gospel...

COMPLETE MAHALIA JACKSON VOL.12 1961
COMPLETE MAHALIA JACKSON VOL.12 1961
« Parle-leur de ton rêve, Martin ».
Mahalia JACKSON à Martin Luther KING (Washington, le 23...

COMPLETE MAHALIA JACKSON Vol 13
COMPLETE MAHALIA JACKSON Vol 13
« La triomphale tournée européenne de Mahalia Jackson en 1961 lui permet d’être reconnue partout...

COMPLETE MAHALIA JACKSON VOL 10
COMPLETE MAHALIA JACKSON VOL 10
Chante, ô mère des Noirs ! Le chant est chose solide.
Langston HUGHES


COMPLETE MAHALIA JACKSON Vol 1
COMPLETE MAHALIA JACKSON Vol 1
Comment une petite blanchisseuse de la Nouvelle-Orléans est devenue du jour au lendemain, en décembre 1947, et...

CLYDE WRIGHT
CLYDE WRIGHT
Le meilleur disque de gospel de Clyde Wright, chanteur avec Sister Rosetta Tharpe, voix de soutien derrière Mahalia...

ACCORD SINGERS
ACCORD SINGERS
Né en 1982, le groupe Accord est parmi la génération de groupes de Negro Spirituals et de Gospels en...

3eme FESTIVAL DE GOSPEL A PARIS 1996
3eme FESTIVAL DE GOSPEL A PARIS 1996
Le meilleur album des Festival de Gospel de Paris créés par Narcisse D'Almeida et qui ont vu défiler les plus...

2eme FESTIVAL DE GOSPEL A PARIS 1995
2eme FESTIVAL DE GOSPEL A PARIS 1995
La seconde édition du festival de Gospel organisé à Paris en 1995. Devait recevoir les 4 étoiles de...

Logo Radio France  Logo INA
 
Logo RFI
Logo PUF 
 
logo-facebook.gif

Rechercher dans le catalogue Frémeaux
Toutes les catégories :
Advertisement
Titre_Nouveau_Catalogue.gif
Catalogue 2016-2017
Titre_DVD.gif
Pub Net Edgar morin.jpg
Titre_actualites.gif
Pub Net IntDjango.jpg
Titre_Galerie.gif
Pub Net Expo Corot1.jpg
Titre Essentiel.gif
Pub Net Proust 6V.jpg
Titre_nouveaute_PUF.gif
Pub Net La Bible.jpg
Titre_lucferry.gif
Philo-Mytho Ferry
Luc Ferry
Collection Luc Ferry
Inédits
Pub Net Live in Paris 6V Monk.jpg
Feuille Nouveautés

Dictionnaire des Artistes
Dictionnaire des Artistes
Dictionnaire des Artistes
Présentation

• Pourquoi fremeaux.com ?
• Autorisations Cinéma, TV, musées...
• Une culture d'entreprise
• Charte qualité

Mémoires et études
Edité par Fremeaux et Associés
visuinternetdompublic.gif
Le patrimoine
sonore en
danger!
Interview de
Patrick
Frémeaux

Mémoires et études


Collection Histoire de France
Collection Histoire de France
Titre_Publicite.gif
Pub Net Cat. LibSonore 200pixels.png
Philosophie | Sciences Humaines | Histoire | Livres sonores | Contes | Enfants de 2 A 5 ans | Enfants de 6 A 11 ans | Son de la nature | Collection the quintessence | Jazz
Intégrale Django Reinhardt | Blues | Country & Rockn Roll | Gospel | Chanson française | Les cinglés du music hall | World Music | Classique | Frémeaux & Ass. Télévisions
Mentions légales - Recommander ce site - Ajouter aux favoris - Nous contacter - © 2006 Frémeaux et Associés
20, rue Robert Giraudineau - 94300 VINCENNES - FRANCE - Tél : +33 1 43 74 90 24 - Fax : +33 1 43 65 24 22
templatefrmeaux_correc69.gif