Fremeaux.com


Intégrale

Léo Ferré
et ses interprètes vol. 2

1957-1962




69 titres de Léo Ferré
Interprétés par
Léo Ferré - Juliette Gréco - Marc Ogeret - Catherine Sauvage - Philippe Clay - Zizi Jeanmaire…




Intégrale Léo Ferré et ses interprètes
vol 2 1957-1962

Par Olivier Julien

Bien installé dans le monde de la chanson, Léo Ferré est devenu proche d’André Breton qui apprécie son écriture. Lors d’une escapade normande, Léo lui présente son projet de recueil de poèmes Poètes vos papiers ! dont Madeleine Ferré lui lit quelques textes qui semblent l’emballer, Léo ose alors lui demander d’en écrire l’introduction et lui remet l’intégralité de son manuscrit. Le lendemain matin André Breton s’écrie Léo, en danger de mort, ne faites jamais publier ce livre ! Le texte semble le choquer par son style parfois trivial et notamment par l’emploi de l’argot qui ne correspond pas à l’idée que Breton se fait de la poésie, de plus il considère que la musique ne peut en porter le caractère contestataire. L’incident se transformera en brouille à vie et Léo Ferré en écrira l’introduction lui-même qui paraîtra en première page de la revue Arts début 1957 et en dira le texte sur scène dans une version écourtée. C’est également une forme de pied de nez à Breton car il affirma ainsi Le vers est musique, le vers sans musique est littérature, il s’en prend également à l’écriture automatique prônée par les surréalistes. Fin 1957, André Breton se fend d’ un texte à charge dans la la revue Le surréalisme même ou il affirme que Léo n’est pas un poète et le qualifie de chansonnier dont la plume fourchait singulièrement dès qu’il s’évadait de son propre territoire. Suite aux envois du livre, deux lettres marquantes arriveront à Léo, il les reproduira dans le programme du Palais des Congrès de 1975 ; la première, élogieuse, est signée Gaston Bachelard et la seconde beaucoup moins flatteuse est écrite par son père qui travaille toujours à la société des bains de mer de Monte-Carlo : Ne nous envoie pas ton livre. Nous l’avons acheté c’est une véritable ordure. Il indique d’une façon précise la pourriture du milieu que tu fréquentes.Tu es en train de démolir une réputation morale acquise par toute une vie de travail et de dignité et jusqu’ici inattaquable Pour l’usage que tu en fais, nous regrettons beaucoup de t’avoir donné le bagage intellectuel que tu as. A défaut d’autres considérations, le fait que tu n’es pas le seul à porter le nom de Ferré aurait du t’inciter à éviter de le traîner dans la boue et le préserver d’une souillure dont il ne se relèvera pas. Ta chère maman et moi avons honte.
Poètes vos papiers ! fera l’objet d’un disque (33 tours 25 cm Odéon OSX 126) pour lequel Madeleine Ferré dit les texte de Léo qui en enregistre deux en version chantées : Les copains de la Neuille et L’été s’en fout. Léo et Madeleine fréquentent le château de Verrières-le-Buisson où reçoit Louise de Vilmorin ; ils y font la connaissance du chorégraphe Roland Petit et sa compagne Zizi Jeanmaire. L’idée d’une collaboration est avancée et Léo s’installe en Bretagne pour travailler sur la composition de La nuit qui de son propre aveu devient un four provoqué. Léo estimera qu’il a commis l’erreur de présenter sa création à Roland Petit à un stade précoce alors que les répétitions commencent avant même que la composition soit terminée. Le journal Combat parle d’un résultat consternant alors que Nicole Hirsch dans le France-Soir du 2 octobre 1956 le qualifie de sorte d’oratorio philosophico-anarchiste beaucoup trop long et sauvé une fois encore par la présence de Jeanmaire qui s’y farde de multiples visages. Roland Petit, dans une volonté de sauvetage, prévoit de couper dans le livret mais Ferré s’y oppose vigoureusement. La nuit n’aura donc que quelques représentations avant d’être définitivement retiré de l’affiche. Léo s’exprimera ainsi dans une lettre d’adieu à Roland Petit : Monsieur, grâce à vous, j’ai mis le pied dans le tout-Paris. J’espère que cela me portera bonheur. Afin de ne pas laisser cette œuvre mourir sans suite, il la réadaptera en feuilleton lyrique à lire qui paraît aux éditions de la Table ronde fin 1956.
Madeleine et Léo sont désormais installés Boulevard Pershing et c’est là dans les combles que sera installée une mini imprimerie ; avec son ami Maurice Frot, ils y produisent les petits formats des chansons de Léo qu’il commercialise désormais lui-même ce qui lui permet d’échapper aux éditeurs. Il se produit à l’époque Chez Plumeau et se lie d’amitié au patron Jean Mejean ; il y est accompagné par le pianiste Paul Castanier en l’absence de son accompagnateur habituel Jean-Michel Defaye parti à l’armée, celui qu’on surnomme Popaul deviendra désormais le complice de scène de Léo pour les seize années à venir.
Pour célébrer le centenaire du recueil Les fleurs du mal de Charles Baudelaire paru en 1857, Léo Ferré décide de mettre certains des poèmes en musique. Assis à son piano, il choisit douze textes : Harmonie du soir, Le serpent qui danse, Les hiboux, Le léthé, Le revenant, La mort des amants, L’invitation au voyage, Les métamorphoses du vampire, A celle qui est trop gaie, La vie antérieure, La pipe et Brumes et pluies (33 tours 25cm Odéon OSX 127). L’inspiration pour le projet lui vient d’un souvenir d’enfance : Léo a assisté à Monaco à la projection du film Partir dans lequel le baryton Charles Panzera chantait L’invitation au voyage sur une musique de Duparc ; ému par cette adaptation, il en gardera un souvenir intense. Lors du renouvellement de son contrat chez Odéon, il refusera une avance de deux mille francs contre l’assurance de pouvoir enregistrer Les Fleurs du mal de Baudelaire puis La chanson du mal-aimé d’Apollinaire avec l’orchestre national de la radio‑diffusion française. L’exercice sera le premier d’une longue série qui contribuera à rapprocher la poésie de la musique. La musique qui n’envahit pas la poésie, qui la porte simplement à l’oreille des gens c’est fantastique ! écrira-t-il en 1961 pour un volume consacré à Aragon.
En Juin 1957, c’est avec l’orchestre de la RTF que Léo Ferré enregistre au Théâtre des Champs-Élysées La chanson du mal-aimé. La distribution est assurée par Nadine Sautereau (la femme), Camille Maurane (le mal-aimé), Michel Roux (le double), Jacques Petitjean des petits chanteurs à la croix de bois (l’ange) et Raymond Saint-Paul aux chœurs.
Au mois d’Août 1957, la famille Frot convie la famille Ferré à des vacances en Bretagne sur la côte de granit rose. Ils séjournent dans une aile du Château de Costaéres qui est uniquement accessible à marée basse, c’est la qu’ils se livrent à des parties de pêche qui inspirent Léo ; il écrit le 20 Août une Lettre à la mer dans laquelle il déclare sa flamme à la Bretagne qui deviendra un endroit important pour son inspiration. On m’avait dit ce qu’était la vraie mer. Je cherchais l’océan parce qu’il n’était arrêté par rien, qu’il vivait sa vie non fermée sur elle-même. Quand j’ai connu la Bretagne par grande marée, je l’ai aimée follement écrira-t-il dans Dis donc Ferré (Hachette, 1976)...
Léo se produit du 3 au 15 Janvier 1958 à Bobino, son style a évolué car c’est désormais avec un costume noir, un chapeau melon et une canne qu’il se présente au public. Il ne propose que cinq nouvelles chansons dont deux signées Jean-Roger Caussimon : Les indifférentes (45 tours EP Odéon MOE 2291) et Mon Sebasto (45 tours EP Odéon MOE 2122) et trois de lui : Comme dans la haute (45 tours EP Odéon MOE 2280), Java partout et La zizique (45 tours EP Odéon MOE 2122). Madeleine tiendra le rôle de metteur en scène ce qui améne Léo à dégager un jeu plus subtil et plus théâtral. En Mars 1958, il enregistre un nouveau disque : Encore du Léo Ferré (33 tours 30cm Odéon OSX 137) dans lequel il reprend L’étang chimérique adapté dans le feuilleton radiophonique De sacs et de cordes et flirte avec le jazz dans Le Jazz band. Il reprend L’été s’en fout extrait de Poètes vos papiers ! dans une interprétation cinématographique et enregistre également Dieu est nègre créé par Juliette Gréco. Le 20 Février 1959, il dirige vingt musiciens pour la musique du film Douze heures d’horloge dont Catherine Sauvage enregistre la chanson phare La poisse (45 tours EP Philips 432268 BE).
Un jour, de passage rue de Lisbonne pour y payer la location de son piano, il entre chez un agent immobilier pour demander s’ils ont une île à vendre, ils en ont une en Bretagne pour 30 millions d’anciens francs. Il décide alors de vendre 159 de ses titres aux nouvelles éditions Meridian afin de réunir l’argent. La vente de l’île et de la maison se conclue finalement pour 17,5 millions de francs et Léo et Madeleine deviennent ainsi propriétaires de l’île du Guesclin entre Cancale et Saint-Malo. Ils y passent l’été 1960 et c’est de là que Madeleine écrira au label Le chant du Monde pour leur proposer un volume de poèmes d’Aragon mis en musique par Léo Ferré, la réponse sera négative et c’est avec le label Barclay que sera enregistré le 10, 11 et 13 Janvier 1961 Les chansons d’Aragon (33 tours 25 cm Barclay 80138). Léo sélectionne dix textes essentiellement extraits du Roman inachevé publié en 1956. Après Baudelaire, Apollinaire et Rutebeuf, il renouvelle avec brio l’exercice de mise en musique de poèmes qui va conquérir le public. Au dos du disque, il parle de son travail : J’ai rencontré Aragon dans son livre, dans sa poésie, au cœur même de ses mots. Je l’ai lu avec mes mains enchaînées au clavier et à ma voix. Entendons-nous bien, cela n’est pas une formule ni une image mais l’expression d’une technique. Le vers d’Aragon est, en dehors de toute évocation, branché sur la musique (…) Ce qu’Aragon déplore dans la phrase poétique n’a besoin d’aucun support bien sur mais la matière même de son langage est faite pour la mise en métier des sons. Je ne crois pas à une collaboration mais à une double vue, celle du poète qui a écrit, celle du musicien qui voit ensuite, et qui perçoit des images musicales derrière la porte des paroles. Derrière la porte des paroles d’Aragon, il y avait une musique, que j’ai trouvée immédiatement. Et quand cela n’était pas immédiat, je tournai la page et passais à d’autres portes. J’ai mis Aragon en musique de la même façon que j’ai mis en musique Rutebeuf . Rutebeuf a vécu il y a cent-sept ans . Aragon vit en 1961. C’est assez dire que le vers français a un potentiel de musicabilité qui s’inscrit dans un certain espace-temps et non plus dans l’énoncé des générations littéraires.
Aragon lui répond sous le titre Léo Ferré et la mise en chanson : La mise en chanson d’un poème est à mes yeux une forme supérieure de la critique poétique (…) C’est ici une critique créatrice, elle recrée le poème, elle y choisit, elle donne à un vers une importance, une valeur qu’il n’avait pas, le répète, en fait un refrain (…) Elle saute des strophes, va avec audace de ce point su poème à sa conclusion. Ne me dites pas qu’elle le déforme : elle lui donne une autre vitesse ; un poids différent, et voilà que cela chante. Même si ce n’est pas tout ce que j’ai voulu dire, c’en est une ombre dansante, un reflet fantastique et j’aime ce théâtre qui est fait de moi (…) Léo Ferré rend à la poésie un service dont on calcule mal encore la portée, en mettant à la disposition du nouveau lecteur, un lecteur d’oreille, la poésie doublée de la magie musicale. Il lui en donne sa lecture à lui, Ferré et c’est là l’important, le nouveau, le précieux. Le poète, le poème ce ne sont que des points de départ, au-delà desquels il y a le rêve. (…) Il est des faits que Léo Ferré me donne à rêver comme Eluard dit des peintres qu’ils donnent à voir (…) Il faudra réécrire l’histoire littéraire un peu différemment à cause de Léo Ferré.
C’est désormais sous la houlette d’Eddie Barclay qui aime particulièrement Paname et Les poètes que Léo Ferré va enregistrer ce qui marque une nouvelle étape dans sa carrière (33 tours 25cm Barclay 80133). Son écriture lui offre de nouveaux horizons. Paname devient un succès et il enregistre un autre titre qui deviendra un classique vite repris par Catherine Sauvage et Juliette Gréco : Jolie môme (45 tours EP Philips 432 552 BE) Le titre Comme à Ostende décrit les souvenirs que Jean-Roger Caussimon a de la ville pluvieuse. De Février à Avril 1961, Léo enregistre un deuxième album pour Barclay mais les choses ne se passeront pas comme prévu car le disque ne sortira pas sous la forme initiale. Un EP de chansons interdites est édité en Septembre avec quatre nouveaux titres
Les rupins, Miss gueguerre, Thank you Satan, et Les 400 coups (45 tours EP Barclay 70393).
Catherine Sauvage reste la plus assidue des interprètes de Léo Ferré, elle lui consacrera plusieurs EP et deux albums entiers en 1961 et bénéficie de quelques créations dont La poisse (45 tours EP Philips 432268 BE) et La fille des bois également enregistrée par Monique Morelli (33 tours 30cm Le chant du monde LDM 4242). Dès 1958 Philippe Clay crée Les stances sur un texte de Pierre de Ronsard et Bleu Blanc Rouge en 1959 (45 tours EP Philips 432254 BE et 45 tours EP Philips 432369 BE). Dans la foulée de Léo, Jacques Douai interprète en 1958 Harmonie du soir (45 tours EP BAM EX215). La comédienne Renée Passeur pour ses début sur disque n’enregistrera pas moins de trois titres signés Ferré avec tout d’abord La sisique en 1958 (45 tours EP Decca 450817) puis Le temps du tango et Les Rupins en 1960 accompagnée par Jacques Loussier (45 tours EP Decca 450991). Toujours en 1960 Juliette Gréco popularise le titre Paname (45 tours EP Philips 432525 BE) et Les Trois Ménestrels enregistrent Des filles il en pleut (45 tours EP Fontana 460685ME). Jean Drejac se voit offrir en 1961 Juke-box troubadour (33 tours Philips B76520 R) qui ne sera jamais enregistré par Ferré lui-même. Sur des paroles de Bernard Dimey, Zizi Jeanmaire interprète Les petits hôtels (45 tours EP Philips 432567 BE) puis un titre qu’elle avait créé au début des années cinquante pour le court-métrage du même nom Paris-taxis (33 tours Philips B76523 R), enfin elle chante sur scène Les parisiens (33 tours 30 cm Philips B77379L). On retrouve également dans ce volume les interprétations de Marc et André des titres Les poètes et Pauvre Rutebeuf (45 tours EP Vega V45P2111) ainsi que Noël enregistré par Marc Ogeret en 1962 (45 tours EP Orphée 150013).
Olivier Julien
© Frémeaux & Associés 2017


Léo Ferré
1957-1962

By Olivier Julien

As a well-known figure in the French song-world, Léo Ferré became close to André Breton, who admired his writing, and it was during a moment of respite in Normandy that Ferré told Breton about his project, a collection of poems entitled “Poètes vos papiers!” The following morning Breton cried out, “Léo, you’re in mortal danger! Never publish this book!” It seems that the texts came as a shock to Breton due to their sometimes banal style, especially in the use of slang words; this hardly corresponded to Breton’s idea of poetry, and he was also of the opinion that music could not convey poetry’s anti-establishment character. The incident caused the two authors to fall out for good. Poètes vos papiers! went on to become a record, with Madeleine Ferré reading Léo’s texts aloud; Léo recorded two of them in sung versions: Les copains de la Neuille and L’été s’en fout.
Léo and Madeleine were familiar figures at the château in Verrières-le-Buisson where Louise de Vilmorin received visitors (it was there that they met the choreographer Roland Petit and his companion Zizi Jeanmaire) and their home at the time was on the Boulevard Pershing, where a small printing press was installed in the attic; with Léo’s friend Maurice Frot they produced folios of Léo’s songs, and Léo decided to sell them on his own and thereby avoid dealings with publishers.

To celebrate the centenary of Charles Baudelaire’s collection Les Fleurs du Mal dated 1857, Léo Ferré decided to set some of them to music, and when the time came for him to renew his contract with Odéon, he would refused an advance of two thousand francs in exchange for an assurance that he could record Baudelaire’s work, and later La chanson du mal-aimé by Guillaume Apollinaire, with the orchestra of French National Radio. The exercise would be the first in a long series that contributed to closely associate poetry and music.

Léo appeared at Bobino from January 3 to January 15, 1958, and spectators could see that his style had changed: he wore a black suit and a bowler hat, and he came onstage carrying a cane. There were only five new songs in his programme; Jean-Roger Caussimon wrote two of them, Les indifférentes and Mon Sebasto, and there were three of Léo’s own compositions, Comme dans la haute, Java partout and La zizique. Two months later, in March, he made a new record, Encore du Léo Ferré, in which he sang a new version of L’étang chimérique (adapted from the radio serial De sacs et de cordes) and flirted with jazz in Le Jazz band. He also took up L’été s’en fout again (from his Poètes vos papiers! collection) in a filmed performance, and at the same time he recorded Dieu est nègre, the song that had been first performed by Juliette Greco. On February 20th, 1959, Ferré conducted twenty musicians for the film music of Douze heures d’horloge; Catherine Sauvage recorded the film’s main song La poisse for its soundtrack.

One day when he was going to the Rue de Lisbonne to pay the bill for his rented piano, Ferré went into an estate agent’s office to enquire whether they had an island for sale: and they did have one, in Brittany, at a price of some thirty million French francs. Léo decided to sell 159 of his titles to the publishers Meridian in order to raise money, and the sale of the island plus a house finally went through for the sum of 17.5 million francs. Léo and Madeleine had become the owners of the Ile du Guesclin situated between Cancale and Saint-Malo, and they spent the summer of 1960 there.
Madeleine wrote to the record-company Le Chant du Monde proposing a record of a volume of Aragon’s poetry set to music by Ferré; they turned down the offer and so it was for the Barclay label that Léo recorded Les chansons d’Aragon on January 10, 11 and 13 in 1961. He chose ten texts that were mostly excerpts from Aragon’s Le Roman inachevé published in 1956. After Baudelaire, Apollinaire and Rutebeuf, Léo renewed the exercise of setting poems to music with brio and the public was conquered. Aragon would respond to the recording of his work in an article entitled Léo Ferré et la mise en chanson, and he wrote: “Setting a poem to music is in my view a superior form of poetry criticism (…) Here the critique is creative; it re-creates the poem, choosing what is important in it, and it lends an importance, a value, to a verse that it did not have; it repeats a verse and makes a chorus of it (…) To poetry Léo Ferré renders a service, one whose import we still calculate only poorly, in placing at the disposal of a new reader, one who reads by ear, poetry that is doubled by the magic of music. (…) Literary history will have to be rewritten somewhat differently because of Léo Ferré.”
It was now for Eddie Barclay — who showed a particular liking for Paname and Les poètes — that Léo Ferré would now record something that marked a new phase in his career. His writing offered him new horizons. Paname became a hit and Ferré recorded another title that became a classic, one that was to be snapped up by Catherine Sauvage and Juliette Greco: Jolie môme. The title Comme à Ostende describes Jean-Roger Caussimon’s memories of the rainy city. Between February and April 1961 Léo recorded a second Barclay album but things didn’t go as planned and the record didn’t appear in the form that had been originally envisaged. An EP of “chansons interdites” [“forbidden songs”] was released that September with four new titles,
Les rupins, Miss gueguerre, Thank you Satan and Les 400 coups.

Olivier Julien
Adapted into English by Martin Davies
© Frémeaux & Associés 2017



CD1
Les fleurs du mal

1. Harmonie du soir (Charles Baudelaire / Léo Ferré)
2. Le serpent qui danse (Charles Baudelaire / Léo Ferré)
3. Les hiboux (Charles Baudelaire / Léo Ferré)
4. Le léthé (Charles Baudelaire / Léo Ferré)
5. Le revenant (Charles Baudelaire / Léo Ferré)
6. La mort des amants (Charles Baudelaire / Léo Ferré)
7. L’invitation au voyage (Charles Baudelaire / Léo Ferré)
8. Les métamorphoses du vampire (Charles Baudelaire / Léo Ferré)
9. A celle qui est trop gaie (Charles Baudelaire / Léo Ferré)
10. La vie antérieure (Charles Baudelaire / Léo Ferré)
11. La pipe (Charles Baudelaire / Léo Ferré)
12. Brumes et pluies (Charles Baudelaire / Léo Ferré)
Avec l’orchestre national de la radiodiffusion française
33 tours 25cm Odéon OSX 127 – 1957

Encore du Léo Ferré
13. Le temps du tango (Jean-Roger Caussimon / Léo Ferré)
14. La chanson triste (Léo Ferré)
15. La vie moderne (Léo Ferré)
16. Mon camarade (Jean-Roger Caussimon / Léo Ferré)
17. L’ été s’en fout (Léo Ferré)
18. Le Jazz Band (Léo Ferré)
19. L’ étang chimérique (Léo Ferré)    
20. Dieu est nègre (Léo Ferré)
21. Les copains d’la neuille (Léo Ferré)    
22. Tahiti (Léo Ferré)
33 tours 30cm Odéon OSX 137 – 1958

CD2
1. Java partout (Léo Ferré)
2. La zizique (Léo Ferré)
3. Mon Sébasto (Jean-Roger Caussimon / Léo Ferré)
Orchestre sous la direction de l’auteur
45 tours EP Odéon MOE 2122 – 1958
4. Comme dans la haute (Léo Ferré)
Orchestre sous la direction de l’auteur
45 tours EP Odéon MOE 2280 – 1959

5. Les indifférentes (Léo Ferré)
Orchestre sous la direction de l’auteur
45 tours EP Odéon MOE 2291 – 1961

6. Paname (Léo Ferré)
7. Merde À Vauban (Pierre Seghers / Léo Ferré)
8. Les poètes (Léo Ferré)
9. La maffia (Léo Ferré)
10. Jolie môme (Léo Ferré)
11. Comme à Ostende (Jean-Roger Caussimon / Léo Ferré)
12. Quand c’est fini ça recommence (René Rouzaud / Léo Ferré)
13. Si tu t’en vas (Léo Ferré)
Accompagné par les orchestres de Paul Mauriat et Franck Aussman
33 tours 25cm Barclay 80133 – 1961

Les chansons d’Aragon
14. L’affiche rouge (Louis Aragon / Léo Ferré)
15. Tu n’en reviendras pas (Louis Aragon / Léo Ferré)
16. Est-ce ainsi que les hommes vivent (Louis Aragon / Léo Ferré)
17. Il n’aurait fallu (Louis Aragon / Léo Ferré)
18. Les fourreurs (Louis Aragon / Léo Ferré)
19. Blues (Louis Aragon / Léo Ferré)
20. Elsa (Louis Aragon / Léo Ferré)
21. L’étrangère (Louis Aragon / Léo Ferré)
22. Je chante pour passer le temps (Louis Aragon / Léo Ferré)
23. Je t’aime tant (Louis Aragon / Léo Ferré)
Arrangements : Jean-Michel Defay
Accompagné par Frank Aussman et son orchestre
33 tours 25 cm Barclay 80138 - 1961

CD3
1. Les rupins (Léo Ferré)
2. Miss gueguerre (Léo Ferré)
3. Thank you Satan (Léo Ferré)
4. Les 400 coups (Léo Ferré)
Accompagné par Frank Aussman et son orchestre
45 tours EP Barclay 70393 – 1961

Philippe Clay
5. Stances de Ronsard (Pierre de Ronsard / Léo Ferré)
Avec Jean-Paul Mengeon et son orchestre
45 tours EP Philips 432254 BE – 1958

Jacques Douai

6. Harmonie du soir (Charles Baudelaire / Léo Ferré)
Accompagné au piano par Michel Brandt
45 tours EP BAM EX215 – 1958

Renée Passeur

7. La sisique (Léo Ferré)
Au piano : Jean Chabot
45 tours EP Decca 450817 – 1958
8. Le temps du tango (Jean-Roger Caussimon /
Léo Ferré)
9. Les rupins (Léo Ferré)
45 tours EP Decca 450991 – 1960
Orchestre : Jacques Loussier

Catherine Sauvage
10. La poisse (Léo Ferré)
Avec Alain Goraguer et son orchestre
45 tours EP Philips 432268 BE – 1959

Philippe Clay
11. Bleu blanc rouge (Jean-Roger Caussimon / harmonisation
Léo Ferré)
Avec Jean-Paul Mongeon et son orchestre
45 tours EP Philips 432369 BE – 1959

Juliette Gréco

12. Paname (Léo Ferré)
45 tours EP Philips 432525 BE – 1960
13. Jolie môme (Léo Ferré)
Avec André Popp et son orchestre
45 tours EP Philips 432 552 BE – 1961

Les trois ménestrels

14. Des filles, il en pleut (Pierre Seghers / Léo Ferré)
Avec Alain Goraguer et son orchestre
45 tours EP Fontana 460685ME – 1960

Jean Dréjac
15. Juke-box troubadour (Jean Dréjac / Léo Ferré)
Avec Emil Stern et son piano
33 tours Philips B76520 R – 1961

Zizi Jeanmaire
16. Les petits hotels (Bernard Dimey / Léo Ferré)
45 tours EP Philips 432567 BE – 1961
17. Paris-taxis (Léo Ferré)
33 tours Philips B76523 R – 1961
18. Les parisiens (Léo Ferré)
Avec Jean-Michel Defaye et son ensemble
33 tours 30 cm Philips B77379L - 1962

Marc et André
19. Les poètes (Léo Ferré)
20. Pauvre Rutebeuf (Rutebeuf / Léo Ferré)
Orchestre Gilbert Roussel
45 tours EP Vega V45P2111 – 1961

Marc Ogeret
21. Noël « Madame à minuit »
(Luc Bérimont / Léo Ferré)
Orchestre Jacques Mallebay
45 tours EP Orphée 150013 – 1962

Monique Morelli

22. La fille des bois (Pierre Mac Orlan / Léo Ferré)
Direction d’ensemble Lino Léonardi
33 tours 30cm Le chant du monde LDM 4242 - 1962

Titres bonus :
Poète, vos papiers !

23. Les copains de la Neuille (première version)
(Léo Ferré)
24. L’été s’en fout (première version) (Léo Ferré)
33 tours 25 cm Odéon OSX 126


Léo Ferré est un intemporel artiste libertaire qui a signé des chansons majeures du répertoire. Après avoir exploré la foisonnante première décennie de la carrière du poète (1947-1956), Olivier Julien aborde dans ce second volume la fin des années 1950 et le tournant des années 1960. On y retrouve les grands standards de Ferré « Jolie môme », « La zizique », ou « L’Affiche rouge » interprétés par lui-même ou par les vedettes de l’époque : Juliette Gréco, Philippe Clay ou Catherine Sauvage. Ce coffret 3CD regroupe certains des plus grands trésors de la chanson française.     
Patrick Frémeaux


Léo Ferré was a timeless libertarian, and an artist who wrote major songs in France’s repertoire. After exploring the immense first decade of this poet’s career (1947-1956), Olivier Julien looks at the end of the Fifties in this second volume, plus songs written in the early Sixties. With Ferré’s own performances of some of his great standards — “Jolie Môme”, “La Zizique”, “L’Affiche Rouge” — plus versions by stars of the period — Juliette Gréco, Philippe Clay and Catherine Sauvage —, this 3CD set represents some of the greatest treasures in the Chanson genre.      Patrick Frémeaux



CD1 Léo Ferré 1957-1958
LES FLEURS DU MAL – 1957
 1. Harmonie du soir    2’53
 2. Le serpent qui danse     2’48
 3. Les hiboux     2’51
 4. Le léthé    3’53
 5. Le revenant     1’59
 6. La mort des amants    3’47
 7. L’invitation au voyage    3’36
 8. Les métamorphoses du vampire     3’12
 9. À celle qui est trop gaie     3’51
10. La vie antérieure     3’18
11. La pipe     1’19
12. Brumes et pluies     1’52
ENCORE DU LÉO FERRÉ – 1958
13. Le temps du tango    3’49
14. La chanson triste     3’26
15. La vie moderne     7’25
16. Mon camarade     4’12
17. L’été s’en fout     3’28
18. Le Jazz Band     3’42
19. L’étang chimérique     3’15
20. Dieu est nègre     5’13
21. Les copains d’la neuille    3’35
22. Tahiti     4’20
CD2 Léo Ferré 1958-1961
45 TOURS EP ODÉON – 1958-1961
 1. Java partout     3’06
 2. La zizique     2’51
 3. Mon Sébasto     5’10
 4. Comme dans la haute    4’10
 5. Les indifférentes     4’36
« PANAME » – 1961
 6. Paname    3’03
 7. Merde à Vauban     3’12
 8. Les poètes     2’50
 9. La maffia     2’50
10. Jolie môme    2’39
11. Comme à Ostende     3’35
12. Quand c’est fini ça recommence     2’15
13. Si tu t’en vas     4’02
LES CHANSONS D’ARAGON – 1961
14. L’affiche rouge     4’01
15. Tu n’en reviendras pas     2’56
16. Est-ce ainsi que les hommes vivent     3’33
17. Il n’aurait fallu     2’40
18. Les fourreurs    2’38
19. Blues     3’49
20. Elsa    2’44
21. L’étrangère     3’55
22. Je chante pour passer le temps     2’52
23. Je t’aime tant     3’32

CD3 Léo Ferré et ses interprètes 1958-1962
 1. Léo Ferré - Les rupins    3’06
 2. Léo Ferré - Miss gueguerre    3’38
 3. Léo Ferré -Thank you Satan     4’50
 4. Léo Ferré - Les 400 coups     4’19
 5. Philippe Clay - Stances de Ronsard     3’22
 6. Jacques Douai - Harmonie du soir     2’52
 7. Renée Passeur - La sisique     2’55
 8. Renée Passeur - Le temps du tango    3’34
 9. Renée Passeur - Les rupins     2’58
10. Catherine Sauvage - La poisse     2’23
11. Philippe Clay - Bleu blanc rouge     2’49
12. Juliette Gréco - Paname    3’43
13. Juliette Gréco - Jolie môme    2’41
14. Les trois ménestrels - Des filles, il en pleut     2’49
15. Jean Dréjac - Juke-box troubadour     2’53
16. Zizi Jeanmaire - Les petits hotels    3’07
17. Zizi Jeanmaire - Paris-taxis     3’20
18. Zizi Jeanmaire - Les parisiens     2’55
19. Marc et André - Les poètes    2’48
20. Marc et André - Pauvre Rutebeuf    3’20
21. Marc Ogeret - Noël « Madame à minuit »     3’41
22. Monique Morelli - La fille des bois     2’46
TITRES BONUS : POÈTE, VOS PAPIERS !
23. Léo Ferré - Les copains de la Neuille (première version)    3’06
24. Léo Ferré - L’été s’en fout
(première version)    2’56


Vous pouvez acheter ce produit :
- Chez votre disquaire (distribution Socadisc) ou chez votre libraire (distribution Frémeaux & Associés) ou par téléphone au 01 43 74 90 24.
- Sur lalibrairiesonore.com Acheter ce produit
- Sur librairie-audio.comAcheter ce produit

Fremeaux


Je suis :

Un particulier Un libraire

Un disquaire Une bibliothèque
 meublenatureok.gif

Catalogue Frémeaux
Catalogue Frémeaux
Je souhaite recevoir
le catalogue
Catalogue Frémeaux
Catalogue Frémeaux

Les livres sonores à l'écoute
templatefrmeaux_correc16.jpg
Fremeaux
Grand prix In Honorem
de l'Académie Charles Cros
pour son oeuvre d'éditeur

Fremeaux

YVES MONTAND - INTEGRALE - VOL 1
YVES MONTAND - INTEGRALE - VOL 1
La romance se réveille avec au pied du lit ce grand garçon vivant ingénu et lucide viril tendre et marrant...

VALSES EN TOUS GENRES 1931-1959
VALSES EN TOUS GENRES 1931-1959
Valse lente, valse anglaise, valse “couleur locale”, valse “1900”, valse...

SONGS FOR MOONLIGHT SWIM AND OTROS TIPOS DE OCUPACIONES - KARL ZÉRO
SONGS FOR MOONLIGHT SWIM AND OTROS TIPOS DE OCUPACIONES - KARL ZÉRO
Aux confins des musiques world (latin, mambo, Brésil) et jazz (orchestration en big band), d’une...

RUTABAGA - CHANSONS DE 1939 à 1945
RUTABAGA - CHANSONS DE 1939 à 1945
L’importance culturelle de la seconde guerre mondiale est remise en cause à chaque nouvelle...

RICET BARRIER ET SES INTERPRÈTES 1958-1961
RICET BARRIER ET SES INTERPRÈTES 1958-1961
La fantaisie, la drôlerie, la poésie se sont rarement incarnées avec autant de...

MOULOUDJI
MOULOUDJI
« Créateur fantaisiste aux dons multiples, tour à tour comédien, peintre,...

MARLENE DIETRICH
MARLENE DIETRICH
“Un nom qui commence comme une caresse et qui s’achève comme un coup de cravache.”
Jean Cocteau

MARCEL PROUST ET REYNALDO HAHN AU CAFÉ CONCERT
MARCEL PROUST ET REYNALDO HAHN AU CAFÉ CONCERT
S’inspirant de la correspondance entre Marcel Proust et son ami, le compositeur...

LUCIENNE DELYLE
LUCIENNE DELYLE
La voix de Lucienne Delyle est de celles qui flattent les sens et dépassent l’intelligence. Revenue...

LES ZAZOUS - SWING OBSESSION 1938-1946
LES ZAZOUS - SWING OBSESSION 1938-1946
Clin d’œil à ces gentils effrontés qui eurent le goût de chanter sous l’Occupation :...

LES QUATRE BARBUS
LES QUATRE BARBUS
En cet âge d’or de la belle chanson, les 4 Barbus, en alliant harmonie,...

LA FETE FORAINE ET LE CIRQUE
LA FETE FORAINE ET LE CIRQUE
La magie de la fête foraine et du cirque n’opère pas sans l’onirisme sonore propre à ces univers....

INTÉGRALE LÉO FERRÉ ET SES INTERPRÈTES VOL 2 (1957-1962)
INTÉGRALE LÉO FERRÉ ET SES INTERPRÈTES VOL 2 (1957-1962)
Léo Ferré est un intemporel artiste libertaire qui a signé des chansons...

INTEGRALE JEAN GABIN - ANTHOLOGIE FERDINAND GABIN
INTEGRALE JEAN GABIN - ANTHOLOGIE FERDINAND GABIN
Ferdinand, Hélène, Reine et... Jean ! Une famille d’artistes : les Gabin. Un bon nom, bien de Paris,...

GILBERT BECAUD - ANTHOLOGIE 1953-1959
GILBERT BECAUD - ANTHOLOGIE 1953-1959
Gilbert Bécaud, “Monsieur 100 000 volts”, a contribué à révolutionner...

GEORGES ULMER
GEORGES ULMER
André Bernard et Daniel Schmitt nous invitent à redécouvrir le meilleur de la...

FRANCIS BLANCHE CHANTE ET FAIT CHANTER…
FRANCIS BLANCHE CHANTE ET FAIT CHANTER…
« J’ai rêvé ma vie les yeux grands ouverts, me suis réveillé quand...

FRANÇAIS D’AMERIQUE (1928 - 2004)
FRANÇAIS D’AMERIQUE (1928 - 2004)
Etats-Unis et Canada : Louisiane, Maine, Wisconsin et Ile du prince Edouard, Nouveau-Brunswick,...

FERNANDEL
FERNANDEL
«Je ne vous présente pas M. Fernandel... c’est le seul français qui soit, dans le monde, plus...

CHARLES TRENET - INTEGRALE VOL.12- 1956-1959
CHARLES TRENET - INTEGRALE VOL.12- 1956-1959
 Charles Trenet, je t’ai vu pour la première fois à l’Olympia le 1er mai 1955...

CHARLES TRENET - INTEGRALE VOL 9 - 1952-1953
CHARLES TRENET - INTEGRALE VOL 9 - 1952-1953
Le premier auteur-compositeur-interprète français que l’on puisse dire vraiment...

CHARLES TRENET - INTEGRALE VOL 4 - 1941-1943
CHARLES TRENET - INTEGRALE VOL 4 - 1941-1943
“Il faut garder quelques sourires pour se moquer des jours sans joie”.
Charles Trénet.

Coffret...

CHARLES PEGURI
CHARLES PEGURI
Accordéoniste pionnier de l’enregistrement phonographique, Charles Péguri est, avec Emile Vacher, l’un...

CHANSONS EXOTIQUES POUR CABARETS ET MUSIC-HALLS - PARIS • JUAN-LES-PINS • ST-TROPEZ • NAPLES • ORAN (1954 - 1962)
CHANSONS EXOTIQUES POUR CABARETS ET MUSIC-HALLS - PARIS • JUAN-LES-PINS • ST-TROPEZ • NAPLES • ORAN (1954 - 1962)
Un voyage dans le temps de 1954 à 1962, qui vous mène des music-halls parisiens...

BOURVIL
BOURVIL
Si Bourvil a su devenir l’une des dix personnalités favorites des Français, c’est bien par la...

ANTHOLOGIE DU TWIST FRANÇAIS 1961-1962 (+ QUÉBEC TWIST !)
ANTHOLOGIE DU TWIST FRANÇAIS 1961-1962 (+ QUÉBEC TWIST !)
Pendant l’automne 1961, alors que le rock vient juste de s’implanter en France,...

AMOUR BANANES ET ANANAS 1932 - 1950
AMOUR BANANES ET ANANAS 1932 - 1950
Un cocktail de percussions et de gaudrioles, de tapioca et de mirontons, de jeux de mots oulipiens et de vers de mirliton, de...

ALPES,NORD ET EST (1930 - 2006)
ALPES,NORD ET EST (1930 - 2006)
L’aire Franco-Provençale (Val d’Aoste, Suisse Romande, Savoie, Lyonnais…) Franche-Comté, Alsace,...

ACCORDEON VOL.4
ACCORDEON VOL.4
Le style musette parisien, sous toutes ses déclinaisons (de la valse-musette des bals populaires au...

ACCORDEON JAZZ
ACCORDEON JAZZ
Quand les premiers accordéons succombèrent au 'chant du swing' !... L'anthologie de référence qui...

Logo Radio France  Logo INA
 
Logo RFI
Logo PUF 
 
logo-facebook.gif

Rechercher dans le catalogue Frémeaux
Toutes les catégories :
Advertisement
Titre_Nouveau_Catalogue.gif
Pub Net Cat 2018-2019.jpg
Titre_Galerie.gif
Pub Net AFRIQUE NOIRE.jpg
Titre Noel 2018.jpg
Pub Net SOUL.jpg
Titre Figure de l'histoire.gif
Pub Net Figures Histoire.jpg
Titre Essentiel.gif
Pub Net Proust 6V.jpg
Luc Ferry
Collection Luc Ferry
Inédits
Pub Net Live in Paris 6V Stan Getz.jpg
Feuille Nouveautés

Dictionnaire des Artistes
Dictionnaire des Artistes
Dictionnaire des Artistes
Présentation

• Pourquoi fremeaux.com ?
• Autorisations Cinéma, TV, musées...
• Une culture d'entreprise
• Charte qualité

Mémoires et études
Edité par Fremeaux et Associés
visuinternetdompublic.gif
Le patrimoine
sonore en
danger!
Interview de
Patrick
Frémeaux

Mémoires et études

Titre_DVD.gif

Collection Histoire de France
Collection Histoire de France
Titre_Publicite.gif
Pub Net Cat. LibSonore 200pixels.png
Philosophie | Sciences Humaines | Histoire | Livres sonores | Contes | Enfants de 2 A 5 ans | Enfants de 6 A 11 ans | Son de la nature | Collection the quintessence | Jazz
Intégrale Django Reinhardt | Blues | Country & Rockn Roll | Gospel | Chanson française | Les cinglés du music hall | World Music | Classique | Frémeaux & Ass. Télévisions
Mentions légales - Recommander ce site - Ajouter aux favoris - Nous contacter - © 2006 Frémeaux et Associés
20, rue Robert Giraudineau - 94300 VINCENNES - FRANCE - Tél : +33 1 43 74 90 24 - Fax : +33 1 43 65 24 22
templatefrmeaux_correc69.gif