Fremeaux.com
 
PLAISIR D'ELLINGTON
Réf. : FA170

PLAISIR D'ELLINGTON

THE DUKE AND HIS MEN 1899 - 1999

DUKE ELLINGTON
Direction artistique : ALAIN PAILLER
Label : FREMEAUX & ASSOCIES
Nombre de CD : 2
Vous pouvez acheter ce produit :

- Chez votre libraire ou maison de la presse (Frémeaux & Associés distribution)
- Chez votre disquaire ou à la Fnac (distribution : Socadisc)
- Sur lalibrairiesonore.com
- Sur librairie-audio.com Pré écoute de certains produits!
- Par téléphone au 01.43.74.90.24
Distinctions :
ÉVÉNEMENT TÉLÉRAMA / DIAPASON D’OR / * * * * JAZZMAN / COUP DE COEUR CHAÎNE MUZZIK / SUGGÉRÉ PAR “COMPRENDRE LE JAZZ” CHEZ LAROUSSE
Une telle musique n'est pas seulement une nouvelle forme d'art mais une nouvelle raison de vivre.' Blaise CENDRARS
Liste des articles de presse consacrés à ce CD :
- Sélection Noël Télérama
« L’année Ellington s’achève en même temps que le siècle d’Ellington, puisque le Duke était né en 1989. (…) Tous mettent aussi en valeur les hommes du Duke, sans lesquels il n’y aurait pas eu l’œuvre ducale : les grands solistes qui donnent, au sein de leur section, sa couleur à l’orchestre. (…) » Michel CONTAT - TELERAMA. Sélection Noël Télérama
- "Le bonheur de l’orchestre" par Le Monde
«  (…) Un musicien de jazz, quelle que soit l’esthétique qu’il défend, citera son nom à un moment ou à un autre de sa carrière. Louis Armstrong a été le modèle du soliste de jazz. Duke Ellington est, comme le déclara l’ami, le double, Billy Strayhorn, celui « qui joue du piano mais dont l’instrument est en fait l’orchestre ». (…) « Un coffret de deux CD, Plaisir d’Ellington (FA170), pour aborder par la face des solistes (Harry Carney, Barney Bigard, Rex Stewart…). Un objet simple, limpide, réalisé avec soin sous la direction d’Alain Pailler et Tony Baldwin. » (…) Sylvain SICLIER – LE MONDE
- Diapason d’Or
« (…) Sous le même titre, et avec la complicité de Tony Baldwin, ont été réunis chez Frémeaux trente-six joyaux qui, illustrant la contribution des gloires de l’orchestre, sont un peu comme la bande sonore de son essai, résumé par ses soins dans un excellent et copieux livret. (…) » DIAPASON. Diapason d’Or
- "Les secrets de l’orchestre d’Ellington pendant sa période la plus faste" par Le Figaro
« (…) Ici, le double CD Plaisir d’Ellington est publié chez Frémeaux & Associés. (…) Alain Pailler les détaille, chapitre après chapitre, pupitre après pupitre. Très loin de la fréquente aridité de la critique de jazz, c’est le plaisir de la musique qui est célébré, en même temps que l’auteur analyse avec érudition les enregistrements de l’orchestre d’Ellington. Avec l’indispensable contrepoint du disque (dont les plages suivent l’ordre des chapitres du livre), c’est une promenade à la fois hédoniste et entomologique dans un des plus beaux moments de l’histoire du jazz. » Bertrand DICALE – LE FIGARO
- « Le siècle d’Ellington » par Télérama
L’année Ellington s’achève en même temps que le siècle d’Ellington, puisque le Duke était né en 1899 ? Alain Pailler a sorti, chez Actes Sud, un livre inspiré et plaisamment écrit, Plaisir d’Ellington, où il soutient que les grandes années de l’orchestre sont 1940, 1941 et 1942. Pour le plaisir de se contredire, il choisit dans la compilation qui fait pendant au livre des morceaux élargissant le spectre de 1937 à 1945. Tous mettent aussi en valeur les hommes du Duke, sans lesquels il n’y aurait pas eu l’œuvre ducale : les grands solistes qui donnent, au sein de leurs section, sa couleur à l’orchestre.
TÉLÉRAMA
- « Se sentir vraiment universel » par Jazzman
Ellington savait bien qu’il était un grand compositeur, mais il s’est toujours inscrit dans cette tradition populaire des negro minstrels. Il se reconnaissait l’héritier d’une culture douloureusement enracinée dans l’obscurité de la mémoire, et au lieu de s’en plaindre, il se sentait d’autant plus libre. Fier de son origine Africaine, il revendiquait pleinement sa citoyenneté américaine ; fasciné par la culture européenne mais aussi par l’Orient, il a été l’un des premiers musiciens à se sentir vraiment universel. Le mot jazz le gênait aux entournures. Il ne cessait de répéter : « il n’y a que deux catégories de musique, la bonne et la mauvaise ». La bonne, c’était cette maîtresse qui ne l’a jamais déçu, et au soir de sa vie, il lui dédiait ce poème d’adolescent : « Errant dans la jungle cacophonique en quête d’un bruit plus agréable, je vis la vie d’un primitif avec une âme d’enfant et rien n’étanchera ma soif de dièses et de bémols. Je suis presque un ermite, mais dans ma caverne ou tant d’amantes sont venues et reparties, il y a la seule qui demeure : elle est belle, élégante, elle swingue, elle a la grâce. Elle a bien dix mille ans mais elle est aussi moderne que le lendemain, femme toute neuve chaque matin, aussi éternelle que l’infini. La vie avec elle est une arborescence. Je suis à l’affût de ses moindres gestes. La musique est ma maîtresse, et aucune autre ne peut lui ravir le rôle de premier violon. »
Gérald ARNAUD - JAZZMAN
- « Au mieux de sa forme » par Le Journal
Si vous voulez re(découvrir) Duke au sommet de son art, au milieu des siens, il faut vous procurer sans plus tarder les 2 CD publiés par Frémeaux & Associés (FA 170), ce double album restitue l’univers Ellington dans sa somptuosité sonore, à travers ses plus beaux enregistrements gravés entre 1937 et 1946. Duke s’impose définitivement comme le maître de l’orchestration, à l’affût de nouvelles combinaisons de timbres, qui varient à l’infini grâce à l’usage intensif des sourdines, l’origine du style « Jungle ». Ellington a surtout été inspiré par les musiciens de son orchestre, pour lesquels il composait, « Les hommes du Duke » parmi ces hommes, le trombone Tricy Sam Nanton, dont Alain Paillet, l’auteur du remarquable livret (30 pages) qui accompagne l’album, se demande par quel procédé, il parvient à serrer d’aussi près le grain de la voix humaine. Autre « homme de Duke », Harry Carney, véritable inventeur du saxo baryton qui, solide comme un roc, officia pendant près de 50 ans dans la section de saxes du prestigieux orchestre aux côtés de Johnny Hodges, l’admirable et suave saxo alto, qui laisse jaillir le chant de son cœur, et qu’un jour Charlie Parker appela « Lily Pons » Hodges, en raison de ses qualités d’improvisateur lyrique. Au rang des cuivres, citons notamment parmi les « hommes du Duke » Cootie Williams, à la sonorité sombre et fauve, Rex Stewardt, au cornet, interprète à l’extraordinaire puissance et au drive rageur. D’autres individualités de grand talent ont appartenu à la famille Ellington : le clarinettiste Barney Bigard, l’enchanteur virtuose au timbre chaleureux et au phrasé aérien, le tromboniste Laurence Brown à la sonorité ample, le trompettiste Ray Nance, par ailleurs plein d’humour et de swing et…violoniste ! N’oublions pas, côté rythmique, le prodigieux contrebassiste Jimmy Blanton, mort prématurément à l’âge de 24 ans et le batteur coloriste, le mal aimé, spécialiste des balais, Sonny Greer. Tout ce beau monde, au mieux de sa forme, improvise ses meilleurs chorus sous la conduite du Duke, le plus grand architecte, organisateur de musique et poète du jazz de tout les temps : Ellington. Indispensable.
Jean-Claude de THANDT – LE JOURNAL
- « Son plaisir est le nôtre » par L’Express
Et s’il fallait réitérer l’importance des musiciens de génie qui, comme Hodges, ont servi d’inspiration et de voix aux plus beaux tableaux du Duke, on n’aurait qu’à se ressourcer dans ce Plaisir d’Ellington – The Duke and his men (Frémeaux & Associés FA 170 / Distribution  SRI), le plus récent coffre à trésors à nous arriver de la maison Frémeaux, maître es rééditions. Ce n’est pas qu’on soit tombé sur la caverne d’Ali Baba, puisque l’essentiel de ces 36 titres cueillis au fil des années 1935-46 se retrouvent dans le coffret The Blanton-Webster Band et les innombrables volumes de la série Classics. Mais la principale vertu de Plaisir d’Ellington est de recomposer par touches bien choisies le portrait musical d’une formation à son zénith. Disposant d’une extraordinaire palette de timbres et de sensibilité – l’alto de Johnny Hodges, la clarinette de Jimmy Hamilton, le ténor de Ben Webster, la contrebasse de Jimmy Blanton, pour ne nommer que ceux-là -, Duke et son alter ego Bill Strayhorn pouvaient jouer aux alchimistes, en conciliant les exigences du swing (rappelons qu’à l’époque, l’orchestre jouait encore pour le plaisir des danseurs) à une écriture au raffinement presque impressionniste (Sepia Panorama, Magenta Haze). Bien que les années qui suivirent donneraient à leur part de réussites, l’ensemble n’atteindrait plus ce degré de cohésion, cet état de grâce qui émane de chacun de ces tableaux. Si l’on ajoute à ça le livret érudit et passionné d’Alain Paillet, on se retrouve avec la plus intelligente introduction imaginable aux plaisirs d’Ellington – qui, contrairement à ceux de l’amour, durent toute la vie.
L’EXPRESS
- "Le Siècle du Jazz"
« Ce coffret a été référencé dans la bibliographie sélective de l’exposition « Le Siècle du jazz » (art, cinéma, musique, photographie de Picasso à Basquiat) au Musée du Quai Branly et présenté au public par la boutique des RMN (Réunions des Musées Nationaux). »
par Frémeaux & Associés
- « Une mélodie entêtante » par Jazz News
Vingt-cinq malheureux dollars. Voilà tout ce que le Portoricain Juan Tizol put tirer de sa composition, auprès de son employeur Duke Ellington et du manager Irving Mills. Un tarif courant pour les contributions au répertoire… Une fois « Caravan » devenu un hit, Tizol bénéficiera d’un pourcentage sur les royalties. Au départ, Duke fait sienne l’inspiration de son tromboniste et, selon ses habitudes, réécrit et arrange la pièce pour orchestre. En décembre 1936, Barney Bigard en enregistre une première version, puis Ellington inaugure les suivantes en mai 1937. Le scénario qui fera son succès est en place : un rythme calypso ancré dans les graves, une mélodie entêtante propice aux arabesques, le tout aiguisé par les riffs des souffleurs. « Caravan » a la carrure d’une Rolls que les successeurs de Duke vont roder sur toutes les pistes. Thierry LEPIN – JAZZ NEWS
Liste des crédits sur ce CD :
Ellington Duke, Ellington And His Famous Orchestra Duke, Nemo , Miley B, Hodges Johnny, Hoges And His Orchestra Johnny, Ellington And His Orchestra Duke, Strayhorn Billy, Ellington Mercer, Gordon , Mills Irving, Stewart , Bigard And His Jazzopaters Barney, Tizol , Owens , Stewart And His Orchestra Rex, Rose B, Stewart R, Gaines R, Koehler , Bloom , Webster P F, Oliver , Dorsey And His Orchestra Tommy
CDPisteTitreArtiste principalAuteurDuréeEnregistré en
11Stepping into swing societyEllington DukeEllington Duke00:03:061938
12The new east st louis toodle ooEllington DukeEllington Duke00:03:021937
13Squatty rooEllington DukeHodges Johnny00:02:241941
14A portrait of bert williamsEllington DukeEllington Duke00:03:111940
15The c jam bluesEllington DukeEllington Duke00:02:401942
16Johnny come latelyEllington DukeStrayhorn Billy00:02:421942
17Slap happyEllington DukeEllington Duke00:02:461938
18John hardy s wifeEllington DukeEllington Mercer00:03:311941
19Prelude to a kissEllington DukeGordon 00:03:021945
110Four and one half streetEllington DukeStewart 00:02:361937
111Charlie the chuloEllington DukeEllington Duke00:03:051940
112The giddybug gallopEllington DukeEllington Duke00:03:331941
113I let a song go out of my heartEllington DukeEllington Duke00:03:101938
114Rockabye riverEllington DukeEllington Duke00:03:021946
115Magenta hazeEllington DukeEllington Duke00:03:001946
116The new birmingham breakdownEllington DukeEllington Duke00:02:481937
117CaravanEllington DukeEllington Duke00:02:421937
118Riding on a blue noteEllington DukeEllington Duke00:03:061938
21Linger awhileEllington DukeOwens 00:03:281940
22Yearning for loveEllington DukeEllington Duke00:02:551936
23Main stemEllington DukeEllington Duke00:02:511942
24Braggin in brassEllington DukeEllington Duke00:02:451938
25Morning gloryEllington DukeEllington Duke00:03:191940
26ClementineEllington DukeStrayhorn Billy00:03:011941
27Sepia panoramaEllington DukeEllington Duke00:03:241940
28Sophisticated ladyEllington DukeEllington Duke00:02:471940
29Just a settin and a rockinEllington DukeEllington Duke00:03:361941
210Conga bravaEllington DukeEllington Duke00:02:591940
211What am i here forEllington DukeEllington Duke00:03:281942
212Five o clock dragEllington DukeEllington Duke00:03:141941
213Moon mistEllington DukeEllington Mercer00:03:031942
214Just squeeze me (but don t tease me)Ellington DukeEllington Duke00:03:231946
215TruckinEllington DukeKoehler 00:03:011935
216I got it bad ( and that ain t good)Ellington DukeEllington Duke00:03:211941
217Rocks in my bedEllington DukeEllington Duke00:03:091941
218The minor goes a mugginEllington DukeOliver 00:03:011945

:

3-5d.gif




Vous pouvez acheter ce produit :
- Chez votre disquaire (distribution Socadisc), chez votre libraire (distribution Frémeaux & Associés) ou par téléphone au 0143749024
- Sur lalibrairiesonore.com Acheter ce produit
- Sur librairie-audio.comAcheter ce produit Pré écoute possible de certains produits!

Egalement disponible aux éditions Frémeaux & Associés :

DUKE ELLINGTON - QUINTESSENCE VOL 1
   
DUKE ELLINGTON - QUINTESSENCE VOL 1
Plus d'amour et de songe que n'en contient une vision bouddhiste...
Alain Gerber

Les coffrets...
DUKE ELLINGTON - QUINTESSENCE VOL 1
DUKE ELLINGTON - QUINTESSENCE VOL 2
   
DUKE ELLINGTON - QUINTESSENCE VOL 2
“C’était aussi un pianiste d’enfer.”
Ralph J. Gleason

Les coffrets...
DUKE ELLINGTON - QUINTESSENCE VOL 2
A DRUM IS A WOMAN BY ELLINGTON
   
A DRUM IS A WOMAN BY ELLINGTON
Conte musical suggéré à Duke Ellington par Orson Welles, "A drum is a woman" est une...
A DRUM IS A WOMAN BY ELLINGTON
BOLLING PLAYS ELLINGTON
   
BOLLING PLAYS ELLINGTON
Un “Big band” français et cohérent, c’est le pari difficile et réussi par Claude Bolling....
BOLLING PLAYS ELLINGTON



Fremeaux


Je suis :

Un particulier Un libraire

Un disquaire Une bibliothèque
 meublenatureok.gif

Catalogue Frémeaux
Catalogue Frémeaux
Je souhaite recevoir
le catalogue
Catalogue Frémeaux
Catalogue Frémeaux

Les livres sonores à l'écoute
templatefrmeaux_correc16.jpg
Fremeaux
Grand prix In Honorem
de l'Académie Charles Cros
pour son oeuvre d'éditeur

Fremeaux

VUE DU PHARE
VUE DU PHARE
Le minimum de notes pour le maximum de musique. Avec, comme ambition, le triomphe du chant dans tous ses éclats.

VIBRAPHONE JAZZ
VIBRAPHONE JAZZ
De Hampton à Burton, en passant par Jackson et Hutcherson (tiens, que des noms, ça...

THE SAVOY BALLROOM
THE SAVOY BALLROOM
" Jacques Morgantini dresse un panorama raisonné de ce que fut le plus grand club de jazz de...

SPICE BONES
SPICE BONES
Un quatuor de trombones d’exception, une section rythmique qui déménage, Spice’Bones, sous la direction...

SONGS OF WORLD WAR II
SONGS OF WORLD WAR II
“Le plus beau chant n’a jamais empêché la guerre, mais la plus horrible guerre a parfois fait fleurir de...

RAY CHARLES - LIVE AT NEWPORT 1960
RAY CHARLES - LIVE AT NEWPORT 1960
« Ce double-CD présente, pour la première fois dans son...

NOBODY KNOWS - FRANCIS LOCKWOOD
NOBODY KNOWS - FRANCIS LOCKWOOD
Francis Lockwood est un grand pianiste de jazz, un passeur d’émotion, un...

MARC BENHAM
MARC BENHAM

Prendre à pleine main l’univers de Fats Waller, pianiste à l’aura...


L’AME DES POÈTES DISPARUS
L’AME DES POÈTES DISPARUS

Les Pommes de ma douche est un quintet swing irrésistible qui, pour le plus grand plaisir d’un...


LES PRIMITIFS DU FUTUR
LES PRIMITIFS DU FUTUR
Un disque gorgé de swing qui réveille instantanément, le claqueur de doigts et le tapeur de pieds qui...

LES CHANTEUSES DES GRANDS ORCHESTRES SWING
LES CHANTEUSES DES GRANDS ORCHESTRES SWING
Les chanteuses des grands orchestres swing furent, dans les années 30 et surtout 40, à l’origine de la vague...

LATCHO DROM - LIVE 2001
LATCHO DROM - LIVE 2001
Live 2001 révèle la quintessence de l’art de Latcho Drom.
Ce florilège des...

JEAN-MARC MONTAUT QUARTET - DRIVE IN
JEAN-MARC MONTAUT QUARTET - DRIVE IN
Le pianiste Jean-Marc Montaut (Pink Turtle), propose un hommage décalé et tout en...

JAZZILLE - NICOLE CROISILLE
JAZZILLE - NICOLE CROISILLE
« Entre Jazz et chanson française, Nicole Croisille s’est imposée comme l’une des...

JAZZ LADIES 1924-1962 PIANISTS, TRUMPETS, TROMBONES, SAXES, ORGANS… ALL GIRLS BANDS
JAZZ LADIES 1924-1962 PIANISTS, TRUMPETS, TROMBONES, SAXES, ORGANS… ALL GIRLS BANDS
En se limitant en grande partie aux chanteuses, les historiens du jazz ont trop souvent...

INTEGRALE LOUIS ARMSTRONG VOL 3
INTEGRALE LOUIS ARMSTRONG VOL 3
“Je me souviens encore des Hot Five, avec Lil et Louis Armstrong. Sincèrement, c’était...

HOMMAGE A BOBY LAPOINTE
HOMMAGE A BOBY LAPOINTE
Si avanie et framboise sont toujours les mamelles du destin, bien curieux celui qui aujourd’hui fait se télescoper la...

GYPSY GUITAR MASTERS - INTÉGRALE ROMANE VOL. 11
GYPSY GUITAR MASTERS - INTÉGRALE ROMANE VOL. 11
CD+DVD

GUARANA
GUARANA
La rencontre historique de Lee Konitz avec Cesarius Alvim organisée par Jean Louis Wiart pour son label Axolotl....

GADJO COMBO - À BRÛLE POURPOINT
GADJO COMBO - À BRÛLE POURPOINT
Deuxième album du groupe Gadjo Combo, « À brûle pourpoint » continue d’explorer la formule...

FRED ASTAIRE
FRED ASTAIRE
L'extraordinaire élégance d'Astaire permet de croire un instant que ce monde n'est que joie, rythme et...

FRANÇOIS CHASSAGNITE
FRANÇOIS CHASSAGNITE
Frémeaux & Associés offre un hommage posthume à François Chassagnite et...

ECUME
ECUME
Le premier disque de Franck Tortiller, 15 ans avant qu'il ne prenne la direction des musiciens de l'Orchestre National de...

CLAUDE BOLLING JOUE BRASSENS, BECHET, VIAN, BECAUD
CLAUDE BOLLING JOUE BRASSENS, BECHET, VIAN, BECAUD
Il y eu une époque où Georges Brassens, Boris Vian et Gilbert Bécaud représentaient la musique...

CLAUDE BOLLING & JEAN-PIERRE RAMPAL VOL 2
CLAUDE BOLLING & JEAN-PIERRE RAMPAL VOL 2
La Suite pour flûte et piano jazz trio de 1974 a fait date dans l’histoire de la musique. Avec cette collaboration...

BOOGIE WOOGIE PIANO VOL 1
BOOGIE WOOGIE PIANO VOL 1
Le boogie woogie a été créé sur le piano qui lui a donné son caractère et ses...

AURÉLIE CLAIRE PROST
AURÉLIE CLAIRE PROST
C’est à la croisée des mondes musicaux, le jazz, le slam, le lyrique, que la compositrice...

AU GRE DU TEMPS - INTEGRALE 1981-1997
AU GRE DU TEMPS - INTEGRALE 1981-1997
Cette somme d'enregistrements est une véritable œuvre d'auteur, celle du Maître du Jazz Argentin : Santos...

ALEXANDRE LAGOYA - CLAUDE BOLLING
ALEXANDRE LAGOYA - CLAUDE BOLLING
Claude Bolling, compositeur, pianiste, leader de big band, imposera en Europe le respect et la connaissance de la grande musique...

A DRUM IS A WOMAN BY ELLINGTON
A DRUM IS A WOMAN BY ELLINGTON
Conte musical suggéré à Duke Ellington par Orson Welles, "A drum is a woman" est une...

Logo Radio France  Logo INA
 
Logo RFI
Logo PUF 
 
logo-facebook.gif

Rechercher dans le catalogue Frémeaux
Toutes les catégories :
Advertisement
Titre_Nouveau_Catalogue.gif
Pub Net Cat 2018-2019.jpg
Titre Noel 2018.jpg
Pub Net SOUL.jpg
Titre Figure de l'histoire.gif
Pub Net Figures Histoire.jpg
Titre_Galerie.gif
Pub Net - Expo Philo Arts.jpg
Titre Essentiel.gif
Pub Net Proust 6V.jpg
Luc Ferry
Collection Luc Ferry
Inédits
Pub Net Live in Paris 6V Stan Getz.jpg
Feuille Nouveautés

Dictionnaire des Artistes
Dictionnaire des Artistes
Dictionnaire des Artistes
Présentation

• Pourquoi fremeaux.com ?
• Autorisations Cinéma, TV, musées...
• Une culture d'entreprise
• Charte qualité

Mémoires et études
Edité par Fremeaux et Associés
visuinternetdompublic.gif
Le patrimoine
sonore en
danger!
Interview de
Patrick
Frémeaux

Mémoires et études

Titre_DVD.gif

Collection Histoire de France
Collection Histoire de France
Titre_Publicite.gif
Pub Net Cat. LibSonore 200pixels.png
Philosophie | Sciences Humaines | Histoire | Livres sonores | Contes | Enfants de 2 A 5 ans | Enfants de 6 A 11 ans | Son de la nature | Collection the quintessence | Jazz
Intégrale Django Reinhardt | Blues | Country & Rockn Roll | Gospel | Chanson française | Les cinglés du music hall | World Music | Classique | Frémeaux & Ass. Télévisions
Mentions légales - Recommander ce site - Ajouter aux favoris - Nous contacter - © 2006 Frémeaux et Associés
20, rue Robert Giraudineau - 94300 VINCENNES - FRANCE - Tél : +33 1 43 74 90 24 - Fax : +33 1 43 65 24 22
templatefrmeaux_correc69.gif