Fremeaux.com
 
PLATON : L’ENGAGEMENT POLITIQUE EN QUESTION EXPLIQUÉ PAR BENNY LÉVY - 4 DVD
Réf. : FA4030

PLATON : L’ENGAGEMENT POLITIQUE EN QUESTION EXPLIQUÉ PAR BENNY LÉVY - 4 DVD

BENNY LÉVY (UN FILM DE PASCALE THIRODE & JACKIE BERROYER)

BENNY LEVY
Label : FREMEAUX & ASSOCIES
Nombre de CD : 4
Vous pouvez acheter ce produit :

- Chez votre libraire ou maison de la presse (Frémeaux & Associés distribution)
- Chez votre disquaire ou à la Fnac (distribution : Socadisc)
- Sur lalibrairiesonore.com
- Sur librairie-audio.com Pré écoute de certains produits!
- Par téléphone au 01.43.74.90.24

SÉMINAIRE 1996 :  L’ALCIBIADE DE PLATON

Benny Lévy, qui ne fut pas moins que l’élève d’Althusser, l’assistant de Sartre, le disciple de Levinas, dont l’oeuvre se situe aux confins des traditions juives et occidentales, est aujourd’hui considéré comme l’un des intellectuels et des passeurs les plus brillants de sa génération. 

A travers l’étude de l’Alcibiade de Platon, grand texte philosophique fondateur puisqu’il interroge l’engagement politique, Benny Lévy délivre un formidable séminaire de 14 heures motivé par une indicible envie de transmettre et une manière particulièrement revigorante d’aborder et de s’approprier le texte et les idées. En effet, pédagogue passionné, lorsqu’il s’adresse à son auditoire tout son être s’exprime, dans sa façon de parler, de se déplacer, de gesticuler, mais également de dialoguer avec le texte et de l’apprivoiser… Il est l’éclatante figure de l’instruction dialogique de la philosophie, qui depuis Socrate et Platon préfère la transmission orale du savoir. 

Fasciné par l’enseignement de Benny Lévy, dont il fut l’auditeur pendant plusieurs années, Jackie Berroyer demande à Pascale Thirode de filmer le cours, afin d’en garder une trace audiovisuelle. Ce coffret DVD présente en sus le remarquable fi lm documentaire de la réalisatrice, montrant des extraits du séminaire de février à mai 1996, entrecoupés de commentaires du philosophe lui-même, que Pascale Thirode et Jackie Berroyer sont allés filmer postérieurement à Jérusalem en 1997. Les passages de cet entretien rythment le fi lm et lui donnent une dimension réflexive qui met en perspective la singularité de la parole enseignante de Benny Lévy, qui comme le soutient Bernard-Henri Lévy est « l’un des rois cachés de notre temps ». 
Christophe LOINTIER & Patrick FRÉMEAUX 

LE FILM DOCUMENT DE L’ENSEMBLE DES 11 COURS SUR PRÈS DE 14 HEURES, RÉALISÉ PAR PASCALE THIRODE ET MONTÉ PAR BERTRAND FECCI • LE DOCUMENTAIRE « BENNY LÉVY : TRACES D’UN ENSEIGNEMENT » DE PASCALE THIRODE ET JACKIE BERROYER AVEC LA COLLABORATION DE GILLES HANUS.

NTSC - FILM 15 H
MONO D’ORIGINE
MONDE
1-66
Compatible 4/3
TOUS PUBLICS
FRANÇAIS

LIVRET 12 PAGES AVEC LES TEXTES DE : PASCALE THIRODE, LEO LEVY, JEAN-CLAUDE MILNER, JACKIE BERROYER, BERNARD-HENRI LEVY

DIRECTION EDITORIALE :  PATRICK FREMEAUX & AUGUSTIN BONDOUX.

DIRECTION SCIENTIFIQUE : PASCALE THIRODE, JACKIE BERROYER ET GILLES HANUS. .

PRODUCTION : PASCALE THIRODE ET JACKIE BERROYER / DROITS : FREMEAUX & ASSOCIES EN ACCORD AVEC LEO LEVY, LES EDITIONS DU VERDIER, PASCALE THIRODE ET JACKY BERROYER..

Liste des articles de presse consacrés à ce CD :
- « C’est passionnant ! » par Le Soir
Casquette vissée sur la tête, cravate, pull, veste, Benny Lévy bouge de long en large sur l’estrade, devant le tableau noir où il écrit parfois un mot ou l’autre. Il parle de l’« Alcibiade » de Platon, de la philosophie comme mort de l’homme, de la maïeutique comme avortement de l’homme. C’est passionnant. Ce coffret reprend les onze cours donnés en 1996 par Benny Lévy, mort en 2003, et un film sur l’événement.
Par J.-C.V. – LE SOIR
- « L’homme qui fit douter Sartre » par Témoignage Chrétien
Rencontre avec Jacky Berroyer. Propos recueillis par François Quenin
Benny Lévy, ex-secrétaire et ami de Jean-Paul Sartre, a donné une série de cours de philosophie à Paris 7 en 1996. Jackie Berroyer y a assisté, les a filmés et raconte son itinéraire, de l’athéisme au judaïsme, et sa relation avec Sartre.
- Témoignage chrétien : Comment avez-vous rencontré Benny Lévy ?
- Jackie Berroyer : Je travaillais au journal satirique « Hara-Kiri Hebdo ». On avait des liens avec les militants politiques aussi bien communistes que d’extrême gauche. On avait des positions différentes sur la manière de voir les choses mais on était en gros contre le système tel qu’il s’imposait et contre la politique d’alors, avec Pompidou, Giscard…
- La droite…
- Oui.J’ai publié des livres chez Balland, qui était un éditeur très particulier. On aurait dit un colonel à la retraite. Il abritait un tas de gens à cheveux longs, barbus, graisseux, qui fabriquaient un fanzine dans le fond de sa cave, « Zing », cousin d’« Hara-Kiri ». Un jour que je traînais dans la réserve et que je regardais les bouquins, j’ai remarqué qu’il n’y avait pas de philo. Une étudiante m’a dit qu’elle suivait des cours à Jussieu avec un prof très intéressant, très étonnant. J’ai assisté alors à plusieurs des séminaires de Benny Levy.
- Comment avez-vous été conduit à filmer le séminaire de 1996 ?
- Je lisais des articles où l’on parlait de Sartre, qui était, paraît-il, un prof extraordinaire, et d’autres profs de cette génération. Et je me rendais compte qu’il n’y avait que leurs livres ou des photos, mais pas d’images. Je me suis dit, ce Benny Lévy, il faudrait le mettre sur pellicule. Il savait que j’étais là en auditeur libre. C’était très sympathique, très ouvert, il y avait des gens de tous âges. Et un jour je lui ai dit : « Ce serait bien de laisser une trace. » Il était réticent. Puis est arrivé un moment où il commençait à me faire confiance. J’en ai parlé à Pascale Thirode, une amie cinéaste, qui pouvait prendre en charge le tournage.
- Comment expliquez-vous le cheminement de Benny Lévy, de Mao à Moïse ?
- Lui, il disait plutôt, en rigolant, de Moïse à Moïse en passant par Mao. Il était au sortir d’un échec. Il ne faut pas oublier que la réflexion de Benny Lévy est fondée sur l’injustice du monde et comment s’organiser pour qu’il ait moins de souffrances. Il s’est mis à se dire qu’on a beau tourner ça dans tous les sens, il y aura toujours la guerre. Il y a une impasse du politique. Il Faut donc continuer à réfléchir pour trouver une autre voie. Et tous ces gens qui étaient très engagés comme lui et avec lui, qui étaient au bord de la lutte armée, quand ils se moquaient de lui et disaient : « Il est devenu fou », il leur répondait : « Si on a voulu faire la révolution, c’est parce qu’on trouvait que le monde était immoral. Il l’est toujours, mais aujourd’hui ceux qui continuent à chercher se font moquer par ceux qui ont ouvert des agences de pub… »
- Sa rencontre avec Sartre a été déterminante.
- C’est une sorte de bilan qu’ils font ensemble. Le philosophe Gilles Hanus, qui nous a aidés dans notre travail, a écrit un livre intitulé « Penser à deux ? » Est-ce qu’on peut penser à deux ? C’est ce qu’ils ont essayé de faire quand Lévy est devenu le secrétaire de Sartre. Ils s’étaient connus dans un contexte politique. Lévy connaissait l’œuvre de Sartre à fond, peut-être plus que Sartre lui-même. Sartre était déjà malade. Ils se sont mis tous les deux à relire les grandes pensées politiques et à se demander par où ils avaient péché, et s’il y avait un bilan à faire dans l’ordre de la philosophie politique. C’est pour cela qu’il y a eu un scandale quand ils ont donné des textes au « Nouvel Observateur » (en 1979). Les sartriens purs et durs ont considéré que Sartre n’était plus aussi ferme sur ses positions. Comme si dans l’esprit de Sartre, il y avait une espèce de transcendance qui se pointait. C’était un tabou pour ces athées ; ils ont dit : « Bon, c’est l’autre, le petit juif, qui manipule le vieux, qui n’a plus toute sa puissance intellectuelle. » C’est ainsi qu’est née cette formule fameuse de « détournement de vieillard » (mot d’Olivier Todd). Ce que dit Benny Lévy, c’est qu’il faut chercher ailleurs. Et quand on lui dit : « vous allez du côté de la religion, vous allez revenir à des choses anciennes », il répond : « De toute façon il y a quelque chose de religieux dans la politique, du religieux qui s’ignore. »
- Ce qui est insolite dans son itinéraire, c’est son athéisme dogmatique, avec Mao comme emblème en 1970 jusqu’à son départ pour Jérusalem en 1997. C’est étonnant.
- Ce serait encore plus étonnant s’il n’était pas juif. Je pense que c’est par le biais de Levinas, dont il a été l’élève et le disciple, qu’il a assumé son être juif. Qu’il s’est dit : « Mais qu’est-ce qui m’a pris, qu’est-ce qui nous a pris d’avoir honte ? » Ils ont été propalestiniens. C’est comme s’ils n’avaient pas assez réfléchi à la complexité du monde. IL faut dire que toute cette histoire a une histoire …Beaucoup d’entre eux ont eu des pères qui ont subi les persécutions antijuives. Dans les années 1960, avec le stalinisme, ils ne pouvaient pas aller vers le parti communiste, ils ne pouvaient pas aller à droite, ils ont crée des groupuscules et se sont mis à croire dans la lignée du marxisme et de ses dérivées, léninistes, maoïstes, etc., qui portaient un espoir dans les luttes populaires.
- L’exemple de Mao n’est pas celui d’un communisme exemplaire…
- Il y a eu un séminaire, qui j’ai suivi, dont l’intitulé était « L’idée communiste ». Il s’agissait du communisme transhistorique. Lévy essayait de voir là où il y avait eu des tentatives de rompre avec l’égoïsme, les hiérarchies, de voir par exemple comment ça s’était passé chez les Grecs, ou dans telle autre société antique ou moderne. Il en concluait qu’il vaut mieux un communisme où chacun est à sa place plutôt qu’un communisme où tout le monde est à la même place. Qu’il ne faut pas de coiffeur aux cuisines comme cela arrivait au service militaire…
- Est-ce que Benny Lévy croyait en Dieu ?
- Je crois qu’il pensait qu’il y a de la transcendance. Dans la philosophie de Levinas, comment ça se passe ? On dit que dans l’être il y a toujours la guerre. Donc il faudrait êtres ailleurs que dans l’être. Qu’est-ce que cela veut dire, sortir de l’être ? Où est la sortie… ? Levinas a une réponse, il appelle cela l’épiphanie du visage. Pour lui, dans le face-à-face, quelque chose se produit qui nous dépasse. Par exemple, le « Tu ne tueras point. » Il paraît que c’est beaucoup plus difficile de tuer quelqu’un qui vous regarde. Pour tuer quelqu’un, il faut lui dire : tourne-toi, regarde ailleurs, ne viens pas me gêner quand je tue… Donc je pense que, oui, Lévy a arrêté d’être moderne. Il estime que l’athéisme dominant est une passion passagère. Pour répondre plus précisément, il s’est mis à prendre la transcendance au sérieux.
- Alors  que Sartre avait fait profession d’athéisme…
- Bien sûr. Je crois que ça vaut le coup de lire « Penser à deux ? » de Gilles Hanus. On voit sur quel point cela a achoppé. Sartre avait exclu les juifs de l’universel, pas par l’antisémitisme, parce qu’il fallait un sol, et les Juifs étaient alors dans la diaspora. Il faut revenir à Levinas et à son concept philosophique « autrement être ». Il considère que les Juifs ne sont pas dans l’histoire, on ne s’est pas occupé d’eux, mais ils ont une histoire sainte. Être dans l’histoire sainte, c’est cela « autrement être ».
- Benny Lévy a fait douter Jean-Paul Sartre…
- Quand Benny Lévy a fait republier ce qu’ils appelaient « L’Espoir maintenant », il a ajouté une préface où il explique ce qui s’était passé. « On m’a traité de manipulateur de vieux. Il marchait à la Chlorydrane et il était vraiment en mauvais état. Mais ce qui fonctionnait, c’était sa tête. » Il est vrai qu’on est dans un temps où un vieillard est forcément gâteux, où l’on vire les gens âgés des entreprises au lieu de s’occuper de leurs capacités et de leurs talents, de mélanger les jeunes et les vieux en fonction des compétences. On est dans le jeunisme. La critique contre Lévy a donc participé de cet état d’esprit.
- Simone de Beauvoir expliquait pour sa part que l’esprit mourait avec le corps.
- Il n’y a pas qu’elle. Beaucoup de penseurs sont matérialistes. Ils sont dans la lignée, comme le dit Deleuze, de ce qu’il appelle l’immanence, qui est l’inverse de la transcendance. Ce sont des penseurs de l’immanence. Ils sont matérialistes et ne veulent pas aller au-delà. En même temps, ils voient bien que le rationnel et la foi sont deux domaines différents et qu’on n’a pas regroupé tous les idiots du côté de la foi… encore qu’on n’est pas loin de le penser quand on est dans une période ultrascientiste. Spinoza, qui est une sorte de père de l’athéisme, n’était pas vraiment athée, mais plutôt agnostique. Il disait : « Je n’en sais rien, ça ne me parle pas, pourtant j’étais dans les écoles talmudiques. » Mais il ne cachait pas qu’il y a un mystère. Ce qui est embêtant, je trouve, chez les athées, c’est qu’ils excluent le mystère ; c’est comme si le CNRS allait tout régler à plus ou moins terme…
Par François QUENIN – TEMOIGNAGE CHRETIEN
- « Pour évoquer la nature changeante des choses » par Siné Mensuel
Héraclite a dit : on ne descend jamais deux fois dans le même fleuve. Un certain Cratyle ajoute : pas même une seule fois. C’est un peu du Pierre Dac. Vous voyez qu’on peut s’amuser avec la philosophie. C’est le « Siné Mensuel » d’été, le numéro détente, le numéro avec des jeux. À moins d’être prof, vous n’avez certainement pas passé l’année avec Platon. C’est peut-être le moment d’y venir, Athènes sous Péricles, Ve siècle avant que l’agneau ne chasse la louve romaine. Alcibiade est pupille de la cité. Son père, Clinias, militaire, est mort à la guerre. L’orphelin est beau comme personne. De plus il est le meilleur dans toutes les disciplines, poésie, course en char, etc. Chacun le désire mais il boude tous les amants potentiels. Trop facile, le coup classique. Le coup antique. Socrate, le vieux barbon à tronche de silène, il s’intéresse aussi à ce garçon, mais pas pour la bagatelle. C’est plutôt pour son âme. La mère de Socrate était sage-femme, lui est philosophe et par sa technique appelée maïeutique, il accouche les âmes. Ça intrigue Alcibiade. D’ailleurs, il le raconte avec un coup dans le nez dans « Le Banquet » de Platon. À force de voir le vieux lui tourner autour et l’observer sans rien faire d’autre, il s’est offert à lui. Mais rien. Socrate n’a pas voulu consommer. Extraordinaire, inoubliable, la manière d’enseigner de Benny Lévy. Et c’est le dialogue de Platon consacré à l’entretien entre Socrate et Alcibiade qu’il a choisi en 1997, lorsqu’on s’est mis d’accord pour qu’un séminaire entier de son enseignement à la fac de Jussieu-Paris VII soit filmé. J’ai alors appelé Pascale Thirode, une amie cinéaste, et l’on s’est lancés. Une fois les choses en boîte, nous sommes allés filmer Benny Lévy à Jérusalem pour des compléments. Le résultat de tout ce travail est resté dans des tiroirs et voilà que ça sort enfin, vingt ans après. Pourquoi Socrate s’intéresse-t-il à ce beau jeune homme ? C’est parce qu’il est doué et ambitieux. Il veut faire de la politique et il rêve que son nom emplisse la terre entière. Socrate, qui conçoit bien que des hommes doivent gouverner les hommes, considère qu’il faut essayer de trouver les meilleurs, les plus compétents et se garder des dérives tyranniques. C’est la fameuse quête du philosophe roi. On vous trouvera drôlement raffiné après les vacances, dans les dîners en ville, quand vous aborderez le thème de la justice. Les autres devront se contenter de leur bronzage s’il n’a pas trop plu.
Par Jackie BERROYER – SINE MENSUEL
- « Benny Lévy fut un excellent professeur » par Le Nouvel Observateur
« Périclès était mort. Il donnerait son nom au siècle. C'est pas tout le monde qui réussit un coup pareil. Socrate, un philosophe, soucieux du bien commun, s'interrogeait à ce propos sur la façon de trouver le meilleur pour gouverner. On était chez les Grecs, les anciens, pas les miteux d'aujourd'hui. Pour vous situer: cinq siècles avant Jésus-Christ. Platon, autre philosophe, fit alors dialoguer, dans ce que justement on appelait un dialogue, le philosophe Socrate et le jeune Alcibiade, un Athénien promis à un brillant avenir. Ce dialogue de Platon, connu sous le nom de «l'Alcibiade», est resté fameux et, en 1997, après Jésus-Christ, un certain Benny Lévy, agrégé de philosophie, docteur, même, normalien, donna un cours sur «l'Alcibiade» à l'université Paris-VII, une série de leçons, ce qu'on appelle un séminaire, onze leçons sur plusieurs mois, et il se trouve que ce cours, avec son accord, fut filmé par Pascale Thirode à la demande de Jackie Berroyer, lequel, à cette époque, était surtout connu pour jouer le standardiste dans l'émission «Nulle part ailleurs», sur Canal+, c'est moins vieux que Périclès puisque Jésus-Christ, on l'a vu, avait eu l'occasion d'intervenir, mais on n'en est pas loin.
Jackie Berroyer, vous allez voir que ce Lundi est un pur copinage, est un ancien de «Hara-Kiri», comme votre chroniqueur, et de «Charlie Hebdo» (premier du nom, celui qui paraissait sous Pompidolès et Giscardès), c'était à ses débuts, nous nous retrouvâmes plus tard, après ses contributions remarquées comme auteur et acteur de théâtre et de cinéma, dans «Siné Hebdo» puis maintenant «Siné Mensuel». Un rigolo, quoi. Eh bien ! ce rigolo, qui tint une émission de philosophie sur Canal+ (que tous ceux qui en ont fait autant lèvent le doigt), produisit donc le filmage des quinze heures de cours de Benny Lévy sur «l'Alcibiade» de Platon. Avec ses petits sous, sans l'aide de personne, parce qu'il était tellement admiratif qu'il ne voulait pas que ce cours se perde. Il y a vingt ans de cela et Benny Lévy est mort en 2003, mort et enterré, le film aussi, jamais sorti, était enterré. Pour son vingtième anniversaire, voici qu'il sort en un coffret de 4 DVD (chez Frémeaux et associés, quatre pour le prix d'un). Benny Lévy ? direz-vous peut-être, l'air interrogatif. Ben oui, alias Pierre Victor. Pierre Victor? Pierre Victor, élève d'Althusser, rue d'Ulm, et dirigeant dans l'après Mai-68 de la Gauche prolétarienne, puis secrétaire de Jean-Paul Sartre, né au Caire en 1945, mort à Jérusalem penché d'un côté sur le Talmud, de l'autre sur Levinas.
Quel acteur, ce Benny Lévy. L'acteur Berroyer ne s'y était pas trompé. Un bon professeur se doit d'être acteur. Benny Lévy fut un excellent professeur. Tous les profs de philo, si la nature humaine était bien faite, iraient y voir pour en prendre de la graine. Les étudiants, les lycéens en terminale, ne perdront pas leur temps ni leur effort d'attention à regarder au moins le documentaire d'introduction, on y voit des extraits du cours à Paris, des entretiens postérieurs entre Benny Lévy et Berroyer à Jérusalem, le sourire de Benny Lévy, sa voix, ses accents, ses gestes, il était prenant, ce gars. Regardez-le vous expliquer le mythe de la caverne, même sachant qu'on est le dernier des imbéciles en ces matières, on aura l'impression d'avoir tout compris. L'autorité ne surprend plus qu'il avait sur les militants et aussi quand il décida qu'il fallait arrêter les frais, dissoudre le mouvement. José Manuel Barroso, chef du gouvernement portugais puis président de la Commission européenne, qui fut une sorte de Pierre Victor en son pays, leader des étudiants d'extrême gauche avant de passer à droite pour finir maintenant dans la machine Goldman Sachs à pognon, Socrate et Platon n'auraient pas du tout aimé. Avant de se quitter: les Grecs d'aujourd'hui, traités plus haut de miteux, c'était de l'humour, c'était faire mine de les considérer comme les Barroso les considèrent. »
Par Delfeil de Ton – LE NOUVEL OBSERVATEUR
- « Un formidable séminaire de 14 heures » par Mythologies
Benny Lévy, qui ne fut pas moins que l’élève d’Althusser, l’assistant de Sartre, le disciple de Levinas, dont l’œuvre se situe aux confins des traditions juives et occidentales, est aujourd’hui considéré comme l’un des intellectuels les plus brillants de sa génération. A travers l’étude de l’Alcibiade de Platon, grand texte philosophique fondateur puisqu’il interroge l’engagement politique, Benny Lévy délivre un formidable séminaire de 14 heures.
Par MYTHOLOGIES

:

3-5d.gif




Vous pouvez acheter ce produit :
- Chez votre disquaire (distribution Socadisc), chez votre libraire (distribution Frémeaux & Associés) ou par téléphone au 0143749024
- Sur lalibrairiesonore.com Acheter ce produit
- Sur librairie-audio.comAcheter ce produit Pré écoute possible de certains produits!

Egalement disponible aux éditions Frémeaux & Associés :

MICHEL ONFRAY LA VIE PHILOSOPHIQUE - UN FILM DE VIRGINIE VERRIER ET FRANCOIS THALAUD
   
MICHEL ONFRAY LA VIE PHILOSOPHIQUE - UN FILM DE VIRGINIE VERRIER ET FRANCOIS THALAUD
Si Michel Onfray n’existait pas, il faudrait l’inventer. Sans lui, le champ philosophique...
MICHEL ONFRAY LA VIE PHILOSOPHIQUE - UN FILM DE VIRGINIE VERRIER ET FRANCOIS THALAUD
LE BANQUET - PLATON
   
LE BANQUET - PLATON
Platon commence avec “Le Banquet” et la philosophie commence avec Platon. Il est vrai que le...
LE BANQUET - PLATON
LA MEMOIRE, L'OUBLI, SOLITUDE D'ISRAEL - L'enregistrement du débat public à Jérusalem en 2001.
   
LA MEMOIRE, L'OUBLI, SOLITUDE D'ISRAEL - L'enregistrement du débat public à Jérusalem en 2001.
“On ne prend pas conscience comme on veut ! L’autre voie s’offre – l’unique...
LA MEMOIRE, L'OUBLI, SOLITUDE D'ISRAEL - L'enregistrement du débat public à Jérusalem en 2001.


Dernière mise à jour :: 20-07-2017 16:37
Fremeaux


Je suis :

Un particulier Un libraire

Un disquaire Une bibliothèque
 meublenatureok.gif

Catalogue Frémeaux
Catalogue Frémeaux
Je souhaite recevoir
le catalogue
Catalogue Frémeaux
Catalogue Frémeaux

Les livres sonores à l'écoute
templatefrmeaux_correc16.jpg
Fremeaux
Grand prix In Honorem
de l'Académie Charles Cros
pour son oeuvre d'éditeur

Fremeaux

SIGMUND FREUD : UN COURS PARTICULIER DE LUC FERRY
SIGMUND FREUD : UN COURS PARTICULIER DE LUC FERRY
Freud, figure majeure de ces penseurs que Paul Ricoeur nomme “les philosophes du soupçon”...

ROBERT COMBAS - UN COURS DE MICHEL ONFRAY
ROBERT COMBAS - UN COURS DE MICHEL ONFRAY
La confraternité intellectuelle qui unit depuis de nombreuses années le philosophe Michel...

QU'EST-CE QU'UNE SPIRITUALITE SANS DIEU? - ANDRE COMTE-SPONVILLE
QU'EST-CE QU'UNE SPIRITUALITE SANS DIEU? - ANDRE COMTE-SPONVILLE

 Religion et spiritualité sont deux choses différentes. On peut se passer de la...

PLATON : L’ENGAGEMENT POLITIQUE EN QUESTION EXPLIQUÉ PAR BENNY LÉVY - 4 DVD
PLATON : L’ENGAGEMENT POLITIQUE EN QUESTION EXPLIQUÉ PAR BENNY LÉVY - 4 DVD

SÉMINAIRE 1996 :  L’ALCIBIADE DE PLATON

Benny Lévy, qui ne fut pas moins...


PENSER LE XXIÈME SIÈCLE - LA TROISIÈME RÉVOLUTION INDUSTRIELLE - LUC FERRY
PENSER LE XXIÈME SIÈCLE - LA TROISIÈME RÉVOLUTION INDUSTRIELLE - LUC FERRY
« La troisième révolution industrielle, qui commence avec l’invention...

PENSEE DE MARCEL GAUCHET
PENSEE DE MARCEL GAUCHET
En occident, la démocratie est devenue une évidence aujourd’hui, au point que nous...

MICHEL ONFRAY LA VIE PHILOSOPHIQUE - UN FILM DE VIRGINIE VERRIER ET FRANCOIS THALAUD
MICHEL ONFRAY LA VIE PHILOSOPHIQUE - UN FILM DE VIRGINIE VERRIER ET FRANCOIS THALAUD
Si Michel Onfray n’existait pas, il faudrait l’inventer. Sans lui, le champ philosophique...

LES PENSEES DE PASCAL
LES PENSEES DE PASCAL
Les Pensées, apologie d’une religion chrétienne repensée au XVIIe siècle...

LES MOTS DE LA MYTHOLOGIE - LUC FERRY
LES MOTS DE LA MYTHOLOGIE - LUC FERRY
La langue française foisonne d’expressions et de mots issus de la mythologie...

LES ESSAIS - MONTAIGNE - Vol 1 ( Livre I)
LES ESSAIS - MONTAIGNE - Vol 1 ( Livre I)
“C’est ici un livre de bonne foi, lecteur. Il t’avertit dès l’entrée...

LES CARACTERES - JEAN DE LA BRUYERE
LES CARACTERES - JEAN DE LA BRUYERE
La Bruyère a peut-être été lui aussi le dernier moraliste à pouvoir parler...

LE POST-ANARCHISME EXPLIQUÉ À MA GRAND-MÈRE - MICHEL ONFRAY
LE POST-ANARCHISME EXPLIQUÉ À MA GRAND-MÈRE - MICHEL ONFRAY
Le post-anarchisme expliqué à ma grand-mère”, c’est par l’humour...

LE BANQUET - PLATON
LE BANQUET - PLATON
Platon commence avec “Le Banquet” et la philosophie commence avec Platon. Il est vrai que le...

LA RÉVOLUTION DE L’AMOUR - LUC FERRY
LA RÉVOLUTION DE L’AMOUR - LUC FERRY
La civilisation occidentale arrive au terme du XXe siècle à une remise en cause de toutes les...

LA PENSÉE ANTIQUE Volume 1
LA PENSÉE ANTIQUE Volume 1
Quelle est l’importance de la pensée antique dans l’histoire de la philosophie ? Quelles...

HUIS CLOS - JEAN-PAUL SARTRE
HUIS CLOS - JEAN-PAUL SARTRE
Huis Clos a été présenté pour la première fois en 1944.
Moshé...

HISTOIRE DE LA PHILOSOPHIE VOL.3 - LA VOIE DE LA CONSCIENCE (HUSSERL - SARTRE - MERLEAU-PONTY - RICOEUR)
HISTOIRE DE LA PHILOSOPHIE VOL.3 - LA VOIE DE LA CONSCIENCE (HUSSERL - SARTRE - MERLEAU-PONTY - RICOEUR)
Les Presses Universitaires de France et Frémeaux & Associés proposent un cours...

HISTOIRE DE LA PHILOSOPHIE VOL.2 - LES AVENTURES DE LA LIBERTÉ
HISTOIRE DE LA PHILOSOPHIE VOL.2 - LES AVENTURES DE LA LIBERTÉ
Entre 1750 et 1830, l’Europe traverse une époque d’intenses bouleversements politiques et sociaux. Pour la...

HENRI BERGSON
HENRI BERGSON
Henri Bergson, futur Prix Nobel de Littérature, aborda le XXe siècle en refusant le monde...

HEIDEGGER : UN COURS PARTICULIER DE LUC FERRY
HEIDEGGER : UN COURS PARTICULIER DE LUC FERRY
Il est impossible d’entrer vraiment dans la philosophie si l’on ne prend pas le...

HEGEL - UN COURS PARTICULIER DE LUC FERRY
HEGEL - UN COURS PARTICULIER DE LUC FERRY
« Il est impossible d’entrer vraiment dans la philosophie si l’on ne prend pas le...

ECOUTE DE NIETZSCHE - PHILIPPE SOLLERS
ECOUTE DE NIETZSCHE - PHILIPPE SOLLERS
Dans "La guerre du Goût" (1994) publié par les Éditions Gallimard, Philippe Sollers...

DE LA BRIEVETE DE LA VIE - SENEQUE
DE LA BRIEVETE DE LA VIE - SENEQUE
“Que philosopher c’est apprendre à mourir”.
Emprunté à...

CONTRE-HISTOIRE DE LA PHILOSOPHIE VOL. 4 - MICHEL ONFRAY
CONTRE-HISTOIRE DE LA PHILOSOPHIE VOL. 4 - MICHEL ONFRAY
13 cours enregistrés par Michel Onfray.
D'Erasme à Montaigne.

CONTRE-HISTOIRE DE LA PHILOSOPHIE VOL. 23 - MICHEL ONFRAY
CONTRE-HISTOIRE DE LA PHILOSOPHIE VOL. 23 - MICHEL ONFRAY
« La terrible, l’indicible, l’impensable banalité du mal. »
Trop souvent...

CONTRE-HISTOIRE DE LA PHILOSOPHIE VOL. 20 - MICHEL ONFRAY
CONTRE-HISTOIRE DE LA PHILOSOPHIE VOL. 20 - MICHEL ONFRAY
L’aventure de la Contre-histoire de la philosophie, déconstruction systématique des...

CONTRE-HISTOIRE DE LA PHILOSOPHIE VOL. 2 - MICHEL ONFRAY
CONTRE-HISTOIRE DE LA PHILOSOPHIE VOL. 2 - MICHEL ONFRAY
“Ça s’adresse joyeusement à tout le monde. Pour ceux qui aiment la philosophie...

CONFUCIUS, VIEUX SAGE OU MAÎTRE ACTUEL ?
CONFUCIUS, VIEUX SAGE OU MAÎTRE ACTUEL ?
Qui était Confucius ? Quel enseignement nous a-t-il transmis ? Comprendre l’homme c’est...

APPRENDRE A VIVRE - LUC FERRY
APPRENDRE A VIVRE - LUC FERRY
<< Je me propose de vous raconter ici l’histoire de la philosophie, pas toute bien sûr,...

BREVE ENCYCLOPEDIE DU MONDE - Vol 2 - MICHEL ONFRAY
 BREVE ENCYCLOPEDIE DU MONDE - Vol 2 - MICHEL ONFRAY
Dans une civilisation déterminée par près de 2 000 ans de judéo-christianisme,...

Logo Radio France  Logo INA
 
Logo RFI
Logo PUF 
 
logo-facebook.gif

Rechercher dans le catalogue Frémeaux
Toutes les catégories :
Advertisement
Titre_Nouveau_Catalogue.gif
Catalogue 2016-2017
Titre_Evenement.gif
Pub Net Caveau Huchette.jpg
Titre_Galerie.gif
Pub Net Dernieres acquisitions - Galerie.jpg
Titre_DVD.gif
Pub Net Edgar morin.jpg
Titre_actualites.gif
Pub Net IntDjango.jpg
Titre Essentiel.gif
Pub Net Proust 6V.jpg
Titre_lucferry.gif
Philo-Mytho Ferry
Luc Ferry
Collection Luc Ferry
Inédits
Pub Net Live in Paris 6V Peterson.jpg
Feuille Nouveautés

Dictionnaire des Artistes
Dictionnaire des Artistes
Dictionnaire des Artistes
Présentation

• Pourquoi fremeaux.com ?
• Autorisations Cinéma, TV, musées...
• Une culture d'entreprise
• Charte qualité

Mémoires et études
Edité par Fremeaux et Associés
visuinternetdompublic.gif
Le patrimoine
sonore en
danger!
Interview de
Patrick
Frémeaux

Mémoires et études


Collection Histoire de France
Collection Histoire de France
Titre_Publicite.gif
Pub Net Cat. LibSonore 200pixels.png
Philosophie | Sciences Humaines | Histoire | Livres sonores | Contes | Enfants de 2 A 5 ans | Enfants de 6 A 11 ans | Son de la nature | Collection the quintessence | Jazz
Intégrale Django Reinhardt | Blues | Country & Rockn Roll | Gospel | Chanson française | Les cinglés du music hall | World Music | Classique | Frémeaux & Ass. Télévisions
Mentions légales - Recommander ce site - Ajouter aux favoris - Nous contacter - © 2006 Frémeaux et Associés
20, rue Robert Giraudineau - 94300 VINCENNES - FRANCE - Tél : +33 1 43 74 90 24 - Fax : +33 1 43 65 24 22
templatefrmeaux_correc69.gif